Articles Derniers articles http://www.voyageva.com/rss Sun, 09 Aug 2020 21:23:51 +0200 <![CDATA[Séjour à Strasbourg: les lieux incontournables]]> Pour vos prochaines vacances vous pensez voyager à Strasbourg ? Dans cet article découvrez les lieux  intéressants à découvrir absolument à Strasbourg et ses alentours


Par-delà les lumières de Paris, la France couve d'autres belles destinations. Dans l’est de l’Hexagone se dévoile Strasbourg. La capitale de l’ancienne région de l’Alsace et de l’Europe a beaucoup hérité de son riche passé qu’elle dévoile pleinement à la Grande Île et à la Petite France. Au détour de ces quartiers anciens, un séjour à Strasbourg promet d’intéressantes découvertes. De passage dans la cité, voici les endroits à découvrir absolument. 

Les quartiers anciens pour s’imprégner de la Strasbourg d’antan

Ville moderne et affairée, Strasbourg a gardé son âme d’antan dans les quartiers de la Grande Île et de la Petite France. La Grande Île se veut une vitrine d’une Strasbourg cossue avec son ensemble de monuments grandioses dignement représenté par la cathédrale Notre-Dame. L’édifice religieux se distingue aisément dans le paysage strasbourgeois avec sa teinte rose particulière – il est construit en grès rose – et son clocher surmonté d’une flèche haute de 142 mètres. Aux abords de la cathédrale se dressent la maison Kammerzell et le Palais Rohan. Aménagée sur plusieurs niveaux face à la cathédrale, la maison Kammerzell datant du 15e siècle fascine avec sa façade savamment sculptée. Bel exemple du Classicisme, le palais princier Rohan accueille aujourd’hui trois musées, dont celui des Beaux-arts.

La Petite France n’a nullement usurpé son surnom de Venise du Nord. La rivière l’Ill berce de son cours tranquille ce quartier très touristique apprécié pour ses nombreuses maisons à colombage bien préservées. Parmi les plus célèbres figure la maison des Tanneurs, un bel exemple de l’architecture traditionnelle alsacienne. La Petite France est aussi connue pour ses ponts. Datant du 13e siècle, les ponts couverts sont les plus célèbres du quartier. Il s’agit d’une succession de trois ponts gardés par autant de tours carrées. À l’une de leurs extrémités se dresse le barrage Vauban, construit pour renforcer la défense de Strasbourg au 17e siècle.

Les places strasbourgeoises pour tâter le pouls de la capitale alsacienne

Les plus grandes places de Strasbourg ornent la Grande Île. Parmi elles l’on peut citer la place Kléber. Celle-ci est articulée autour d’une statue du fameux général natif de la ville et accueille le caveau où sont entreposées les cendres de l’illustre personnage. L’Aubette — un édifice tout en longueur de facture néo-classique — borde cette place effervescente. La place Broglie mérite aussi un détour. Elle est réputée pour accueillir le Christkindelsmärik, le marché de Noël. En dehors de cette période festive, la place Broglie séduit par son cadre d’exception habillé de platanes et ceint de prestigieux édifices, dont l’hôtel de Hanau et celui de Klinglin. L’on peut aussi y admirer l’opéra de Strasbourg, une perle architecturale de style néo-classique datant du début du 19e siècle.

Les winstubs pour une pause gourmande et conviviale

Tout guide sur Strasbourg digne de ce nom inclut certainement une ou des étapes dans un winstub. Ce concept de bar-restaurant à vin est initié pour permettre aux producteurs d’écouler leur production. Aujourd’hui encore, les clients y dégustent des crus de la région souvent servis dans de petits verres typiques appelés rutscherle. Les winstubs sont aussi très appréciés pour leur ambiance conviviale et leur cadre rustique avec leur table recouverte d’une nappe à carreaux rouge très caractéristique. Dans ces établissements, les pichets de vin sont servis pour accompagner des spécialités culinaires alsaciennes comme la Flammekueche — la fameuse tarte flambée —, la choucroute, les grumbeerekiechle — des galettes de pommes de terre — et les lewerknepfle , des quenelles de foie.

Les poumons verts pour se ressourcer

Au pied de sa parure de pierres, Strasbourg réserve d’excellentes pauses au vert dans ses parcs, dont celui de l’Orangerie. Couvrant plus de 26 hectares, le parc de l’Orangerie est le plus ancien de la ville. Il plait pour son cadre tranquille invitant à la relaxation et pour son lac où il est possible de programmer une petite balade au fil de l’eau. Accueillant également un zoo, le parc est aussi le refuge de prédilection de cigognes qui y font parfois leur nid. Moins étendu que le parc de l’Orangerie, le Jardin botanique de l’université de Strasbourg est une autre découverte à faire. D’une serre à un parterre, l’on plonge dans une végétation tropicale profuse avec sa parure de fougères et de palmiers, l'on découvre une collection unique de plantes des régions chaudes ou aux hivers doux.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10664-sejour-strasbourg-lieux-incontournables Thu, 09 Jul 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Re-open EU, un outil pour planifier vos voyages en Europe]]>

Depuis la mi-juin, nombreux sont les pays de l’Union européenne à ouvrir leurs frontières aux voyageurs. Il en va de même pour des destinations de l’espace Schengen. La politique en matière de restriction sanitaire n’est toutefois pas la même pour toutes les destinations. Pour permettre aux vacanciers de s’y retrouver dans les mises à jour des réglementations, la Commission européenne a créé Re-open EU. Les ressortissants français qui souhaitent ou doivent étendre leur périple en dehors de l’Europe peuvent également accéder à l’outil proposé par l’IATA ou se référer à la plateforme en ligne du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. 

Re-open EU, pour mieux organiser vos vacances dans un pays membre de l’Union européenne

Re-open EU permet d’accéder aux informations essentielles concernant l’accès et la circulation dans les pays de l’Union européenne. Les données sont mises à jour régulièrement. La plateforme en ligne est accessible en 24 langues. Une version est par ailleurs proposée pour les Smartphones. L’outil est facile d’utilisation. Il suffit de sélectionner la destination pour qu’apparaissent toutes les informations portant sur les restrictions de voyage et les contrôles aux frontières, mais aussi sur les services accessibles sur place et les consignes sanitaires et sur la sécurité sur place.

Ø  La section voyage

Dans cette rubrique, Re-open EU répond à une dizaine de questions concernant l’accès à la destination choisie. La dernière date de mise à jour est indiquée pour chaque onglet, qui porte :

  • Sur la liberté de circulation dans le pays. Prenons l’exemple du Portugal, Re-open EU indique que les voyageurs peuvent circuler sans contraintes sur tout le territoire.
  • Sur les restrictions d’entrée et de sortie dans le pays pour les voyageurs qui arrivent d’un pays de l’UE, de la Suisse, de la Norvège, du Liechtenstein ou de l’Islande. Le Portugal autorise l’entrée et la sortie des voyageurs en provenance de ces destinations, mais sous condition.
  • Sur la possibilité de transiter par le pays. Le Portugal permet de transiter sur son sol.
  • Sur la possibilité d’arriver dans le pays en voiture, en camping-car ou à moto. Re-open UE indique notamment la date d’ouverture de la frontière et la provenance des voyageurs qui peuvent rentrer dans le pays. En ce qui concerne le Portugal, sa frontière avec l’Espagne est ouverte depuis le début du mois de juillet et il est donc possible d’entrer dans le pays grâce à ces moyens de transport.
  • Sur la possibilité d’entrer dans le pays par train, par autobus ou par autocar. La réouverture de la frontière avec l’Espagne permet d’entrer au Portugal en train, autobus ou autocar.
  • Sur la possibilité d’y entrer par la voie des eaux. Cette rubrique permet de savoir entre autres si le pays autorise ou non le débarquement des croisiéristes dans ses ports. Le Portugal n’octroie pas de permis de débarquer sur son territoire. Toutefois, l’échange des équipages peut être envisagé ainsi que le retour des personnes dans leur pays d’origine. Durant les croisières, seuls les résidents et les ressortissants du Portugal sont autorisés à débarquer des navires de croisière.
  • Sur la possibilité d’y entrer par la voie des airs en tenant compte du pays de provenance des voyageurs. Toujours pour le cas du Portugal, le pays autorise l’arrivée des voyageurs venant des pays de l’UE et des pays de l'espace Schengen. Il en va de même pour les passagers qui viennent de pays non membres de l’UE, mais approuvés. Par contre, l’arrivée en avion des voyageurs en provenance des États-Unis, de pays lusophones ou de zones où le risque épidémiologique est encore élevé est soumise à condition. Il leur faudra présenter un test PCR négatif réalisé 72 heures avant le départ.
  • Sur les conditions d’accès pour un voyageur en provenance d’une destination autre qu’un pays membre de l’UE, de la Norvège, de la Suisse, de l’Islande et du Liechtenstein. Si aucune restriction exceptionnelle n’est appliquée aux voyageurs en provenance des destinations citées précédemment, les ressortissants de pays tiers doivent pour leur part présenter un test PCR négatif réalisé 72 heures avant le départ.
  • Sur la nécessité ou non de se soumettre à une mise en quarantaine. Pour le cas des archipels portugais de Madère et des Açores, les voyageurs sont dispensés de la quarantaine s’ils présentent un test PCR négatif effectué 72 heures avant le départ. En ce qui concerne les Açores, deux autres options peuvent être envisagées. Lors du débarquement, le voyageur doit réaliser un test de dépistage de coronavirus et rester en isolement jusqu’à la remise des résultats. La deuxième alternative consiste à réaliser un isolement prophylactique dans le lieu de provenance du vol.
  • Sur la nécessité ou non de présenter un certificat médical, incluant le résultat négatif d’un test à la Covid-19. Dans les aéroports portugais de Lisbonne, Beja, Porto et Faro, les passagers en provenance de destinations considérées comme à risque, de pays lusophones ou des États unis doivent avoir réalisé un test PCR avec un résultat négatif effectué 72 heures avant le départ. 

Ø  La section services

Cette partie offre toutes les informations nécessaires concernant les services sur place. Elle indique notamment :

  • Si les commerces non essentiels, les hébergements de tourisme, les restaurants, les bars et les cafés, les sites patrimoniaux et les musées sont ouverts
  • Si l’accès aux zones touristiques et aux plages est libre
  • Si les services de soins sont disponibles
  • Si les lieux de cultes sont accessibles 

Ø  La section santé et sécurité

Cette rubrique pour sa part informe les voyageurs :

  • Sur l’existence d’éventuelles zones à risques et dont l’accès est interdit au public
  • Sur le port du masque
  • Sur les règles de la distanciation physique
  • Sur les protocoles sanitaires dans le secteur du tourisme
  • Sur les mesures prises en ce qui concerne le transport public
  • Sur les rassemblements publics

Cette rubrique reprend deux autres points déjà donnés dans la section voyage notamment la nécessité ou non de se soumettre à une quarantaine et l’obligation de présenter un certificat médical. Cette partie donne des informations complémentaires sur la couverture médicale durant les séjours temporaires.

Comment se renseigner sur les destinations en dehors de l’Union européenne ?

Chaque pays de l’Union européenne dispose de ses propres mesures pour ce qui est de la gestion et la prévention de la Covid-19. Il en va de même pour les pays hors de l’Europe. Pour se renseigner sur la politique mise en place par chaque destination, le mieux est de se référer à la plateforme du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, plus précisément la section Conseils par pays et par destination. En plus des informations sur la pandémie, le site permet également de vérifier d’autres risques sur place comme les conflits armés. Bien que les renseignements régulièrement soient mis à jour, en cas de doute, le mieux est de se référer à l’ambassade de France dans la destination. Ses contacts sont accessibles sur chaque fiche.

Ø  Une carte mondiale interactive proposée par l’IATA

Pour compléter les informations obtenues sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, l’Association internationale du transport aérien ou IATA propose une carte interactive du monde sur son site. Elle permet de vérifier les réglementations concernant l’accès à tous les pays. Elle tient compte de tous les changements en matière d’autorisation et de restriction et est mise à jour plus de 200 fois au quotidien. L’IATA combine pour ce faire les informations données par les agences gouvernementales à travers le monde et les transporteurs. La réalisation de cette carte interactive est possible grâce à l’outil Timatic. Les compagnies aériennes y recourent pour vérifier que le dossier présenté par les passagers est complet et qu’ils respectent les restrictions sanitaires de leur destination.

Ø  Ariane, pour des vacances en toute sécurité

Ariane est mis en place à l’initiative du ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Ce service en ligne gratuit permet au ministère d’envoyer à un ressortissant français en voyage d'une durée de moins de 6 mois à l’étranger des informations et des consignes de sécurité sur la destination si besoin. Le message est envoyé par téléphone ou par mail au concerné ou le cas échéant à une tierce personne désignée sur le compte. Ariane est aussi un outil qui permet aux autorités de lister les ressortissants français dans un pays et de leur venir en aide en cas de crise. Pour bénéficier de ce service, il suffit de remplir un formulaire sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Il est nécessaire néanmoins de mettre à jour les informations notamment sur la destination, les lieux de passage et le numéro de contact sur place avant chaque voyage.

Ces destinations européennes accessibles aux Français durant les vacances

Ø  Sans restriction

Les ressortissants français pourront se rendre sans condition en Allemagne, en Suisse, en Belgique, au Portugal, en Italie et en Espagne. Les estivants auront également la possibilité de partir en vacances en Autriche, en Albanie, en Bulgarie, en Roumanie, en République tchèque, en Biélorussie, en Macédonie du Nord et en Serbie. Il leur également possible de se rendre sans contrainte dans quelques destinations du nord de l’Europe notamment la Suède, la Lettonie et l’Estonie.

Ø  Sous condition

Les Français doivent se soumettre à certaines conditions pour pouvoir se rendre dans certains pays. Ils devront notamment respecter une quatorzaine une fois débarqués en Irlande, en Ukraine ou encore en Slovénie. C’est aussi le cas en Islande. Néanmoins, le gouvernement islandais leur permet de réaliser un test à la Covid-19 dès leur arrivée et de ne pas se soumettre à l’isolement si le résultat est négatif. Jusqu’au 15 juillet, Malte oblige aussi tous les voyageurs à respecter une quatorzaine, sauf si leur vol est en provenance d’un aéroport en Île-de-France. Dès le 10 juillet, Les Français peuvent entrer au Royaume-Uni sans passer par la case de la quatorzaine.

Les Pays-Bas pour leur part imposent une réservation du lieu de séjour. Une preuve d’hébergement est également requise pour tout voyage pour motif touristique en Croatie. Pour ce qui est de la Grèce, les voyageurs sont invités à remplir un questionnaire en ligne 48 heures avant leur départ. Un code-barres leur est par la suite remis, il déterminera si un test de dépistage doit être effectué ou non une fois sur le territoire grec.

De son côté, le Kosovo soumet les ressortissants français à un contrôle sanitaire. Les voyageurs en provenance de la France doivent réaliser un test de dépistage 96 heures avant l’arrivée sur le territoire pour la Slovaquie. Ce délai est de 72 heures pour la Chypre. Un isolement de 5 jours minimum est obligatoire une fois sur le territoire slovaque. Au terme de ce confinement, le voyageur devra réaliser un nouveau test, si le résultat est négatif, il pourra circuler librement à travers tout le pays. Le Danemark n’autorise l’entrée sur son territoire qu’en l'existence de liens familiaux sur place.

Ces pays hors de l’Europe où les ressortissants français sont les bienvenus

La Tunisie, la Tanzanie, le Sénégal et le Pakistan ouvrent leurs frontières sans condition aux Français à partir du 15 juillet. Certains pays comme l’Équateur et l’Australie imposent une quatorzaine dès l’arrivée sur leur sol. Les voyageurs devront également se soumettre à un isolement obligatoire bien que présentant un test PCR négatif réalisé 72 heures avant leur arrivée avant de pouvoir circuler en Éthiopie. En Côte d’Ivoire, les ressortissants français doivent passer un contrôle sanitaire. Ils devront également subir un suivi systématique durant leur séjour. Les voyageurs font l’objet d’un contrôle médical à leur arrivée en Iran. Ils sont également testés à la Covid-19. La Turquie ne soumet les passagers à un test que s’ils présentent des symptômes.

Les ressortissants français peuvent se rendre au Cambodge à condition d’avoir en leur disposition un certificat médical datant de 72 heures avant le voyage attestant qu’ils sont négatifs à la Covid-19. Une fois à destination, ils doivent subir un autre test dans un centre spécialisé et y rester jusqu’à ce que le résultat leur soit délivré. Il leur faudra patienter entre un à deux jours. Un certificat médical témoignant de la non-contamination au nouveau coronavirus est obligatoire pour circuler au Bangladesh. Sur place, une mise en quarantaine est imposée.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10666-re-open-eu-outil-planification-voyages-europe Fri, 26 Jun 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Préparer un voyage en Norvège]]>

La Norvège est sans aucun doute l’un des plus beaux pays du monde. Ce pays scandinave offre des paysages extraordinaires et garantit une immersion totale dans une nature authentique. Pour préparer votre voyage et planifier l’itinéraire parfait, retrouvez notre sélection de conseils et de lieux à visiter.

La meilleure période pour se rendre en Norvège

A chaque période il y a un tas d’expériences et de phénomènes à découvrir. Tout dépend de votre programme et de vos préférences. Evitez  la période de novembre à décembre car les précipitations sont nombreuses et l’obscurité règne dans la majorité du pays.

Si vous souhaitez contempler des aurores boréales, voyagez en début d’année, entre février et mars où les journées sont plus longues.

En été, c’est la haute saison. Si vous vous rendez en Norvège en juillet ou en août, pensez à réserver vos vols, hébergements et transports à l’avance.

Plus d’informations sur le climat en Norvège

Se rendre en Norvège

De nombreuses compagnies relient les villes françaises à la Norvège. En fonction de votre ville de départ, vous pouvez réserver :

  • Un vol direct, qui dure environ 2 heures
  • Un vol avec escale, qui peut durer jusqu’à 4 heures et demi

Visiter Oslo, une capitale exceptionnelle

C’est une ville incontournable, à visiter sans modération. Oslo, la capitale de la Norvège regorge de nombreux espaces pour des moments de détente exceptionnels. Profitez par exemple d’un pique-nique au parc Vigeland et découvrez un large éventail de 200 œuvres de l'artiste norvégien Gustav Vigeland.

Oslo, c’est aussi une destination culturelle et artistique. Pour une belle expérience, prenez par exemple le ferry vers la péninsule de Bygdoy, et rendez-vous au musée d’art populaire norvégien ou au musée des navires vikings.

Ne manquez pas la splendide citadelle d'Akershus. Elle surplombe le port et offre une vue discrète sur le fjord d'Oslo. L’opéra de la ville est aussi une étape incontournable tant pour son architecture que pour les œuvres interprétées.

A la capitale, vous pouvez faire une agréable croisière de 2 ou 3 heures dans les fjords avoisinants. Le coût varie en fonction de la durée et des services inclus.

La falaise de Preikestolen

Surplombant le Lysefjord, à proximité de la ville de Stavanger, au sud-ouest de la Norvège, Preikstolen est une œuvre d’art naturelle qui promet une expérience exceptionnelle. Au sommet vous pourrez profiter d’une vue à couper le souffle.

Les aurores boréales et le soleil de minuit

Ceux sont les phénomènes incontournables des régions nordiques. Les aurores boréales invitent à un spectacle de lumières et de couleurs fascinant.

Si vous vous rendez en Norvège en été, vous pouvez également assister à un phénomène unique, celui du soleil de minuit.

Croisière sur les fjords norvégiens

C’est un spectacle naturel des plus impressionnants. Le fjord de Geiranger, le plus grand de tout le pays, mesure environ 15 km de long, avec une largeur de 600 mètres. Une croisière sur le fjord est une étape incontournable de votre séjour en Norvège.

Les îles Lofoten

Entre maisons rouges, paysages enchanteurs et villages de pêcheurs, ces îles offrent de nombreuses attractions pour une détente garantie un dépaysement total.

Excursions, kayak, randonnée, ce ne sont pas les activités qui manquent. Il existe aussi de nombreux itinéraires de randonnée pour débutants  aux Lofoten. Les amateurs de marche trouveront ici leur bonheur.

La ligne de Flam  (Flåmsbana)

Un voyage sur cette voie ferrée de 20 km, de Myrdal à Aurlandfjord, vous fera découvrir l'un des plus beaux panoramas de Norvège. Il faudra parcourir des descentes et des virages serrés, pour atteindre une altitude de 865 mètres, et profiter de cascades spectaculaires. Le train s'arrête pour permettre aux touristes de découvrir la région et passer des moments agréables.

Les îles Svalbard

Cet archipel n’est accessible que par voie maritime ou aérienne. Ces îles, proches du pôle Nord abritent une nature exceptionnelle qui vous laissera sans voix !

]]>
http://www.voyageva.com/article/10663-preparer-un-voyage-en-norvege Thu, 25 Jun 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Bulles de voyage : une solution pour voyager en 2020]]>

La fermeture des frontières entraînant l’arrêt de la circulation des voyageurs des suites de la pandémie de la Covid-19 s’est gravement répercutée sur le secteur du tourisme. Ces mesures drastiques tendent toutefois à s’assouplir, ce qui permet aux acteurs du tourisme d’entrevoir une lueur d’espoir face à une éventuelle année sans voyages. Grâce à la création des bulles de voyage mises en place depuis la mi-mai dans certains pays, le déplacement sans ou avec peu de restrictions est devenu possible. Mais quel est donc ce nouveau concept qui pourrait relancer le tourisme dans certains pays ? En plus de l’Europe, dans quelles autres régions est-il mis en place ? 

 La bulle de voyage, kézako ?

Pour contrôler la propagation de la Covid-19, les pays touchés n’ont eu d’autres alternatives que de restreindre la circulation des personnes de différentes manières :

  • en réduisant le flux migratoire. Beaucoup de pays ont fermé leurs frontières à des ressortissants de pays étrangers même s’ils sont en possession d’un visa,
  • en appliquant des mesures sanitaires strictes comme la mise en quarantaine dans un centre payant entre autres,
  • en fermant les aéroports et les gares.

La bulle de voyage est une alternative établie par certains pays pour relancer leur économie, et notamment l’industrie du tourisme, durement touchée par la pandémie de la Covid-19. Elle a pour but de regrouper des pays où la propagation du virus est stabilisée et d’ainsi permettre la libre circulation des personnes sans contraintes, notamment en supprimant la quarantaine. La bulle de voyage permet de rétablir les vols entre des destinations affichant la même situation épidémiologique, ce qui n’est pas sans déplaire aux compagnies aériennes. Suite à la fermeture des frontières, jusqu’à 90 % de la flotte mondiale était clouée au sol selon l’IATA. Toujours d’après l’Association internationale du transport aérien, il faudra attendre 2023 avant que le niveau économique d’avant la crise ne soit retrouvé. Si l’année dernière un record de 4.6 milliards de vols a été enregistré, en avril 2020, le nombre de voyageurs ayant pris un vol était de seulement 47 millions. La mise en place de la bulle de voyage n’est toutefois pas faite à la légère. Tout doit être pensé pour éviter de nouvelles vagues de contamination.

La Corée du Sud et la Chine ouvrent le chemin

La première bulle active est mise en place entre la Corée du Sud et la Chine dès le début du mois de mai 2020. Elle n’est certes pas prévue pour les touristes, mais pose les bases de cette nouvelle approche de voyage post-Covid. Elle s’adresse aux hommes d’affaires « pressés ». Le corridor est établi entre Séoul et quelques villes chinoises, dont Shanghai. Il prévoit une réduction de la quarantaine - ramenée à 2 jours - et la réalisation d’au moins un test dans les deux pays ainsi que l’accélération des procédures. Ces mesures sont loin de décourager les voyageurs. Sur son vol ralliant la capitale sud-coréenne Séoul et Shenyang en Chine, la compagnie aérienne Korean Airlines aurait écoulé en un rien de temps ses 300 places et plus.

Un autre accord était envisagé pour la région de la Grande Baie regroupant Hong Kong, Macao et la province chinoise du Guangdong. Des discussions pour permettre d’établir une durée minimale de la quarantaine étaient en cours. Macao et le Guangdong se sont mis d’accord sur les mesures adéquates le 10 mai, ce qui n’est pas le cas pour Hong Kong qui a dû faire face à des soucis informatiques quant à la création d’un passeport de santé Covid-19.

Singapour envisage aussi l’ouverture d’un canal pour les voyages d’affaires essentiels avec quelques villes et provinces chinoises dont Shanghai et le Guangdong. L’accord prévoit la réalisation de tests avant le départ. Les voyageurs devront présenter un certificat sanitaire attestant qu’ils ne sont pas porteurs du nouveau coronavirus ainsi qu’un itinéraire. Ils n’auront pas le droit de prendre les transports en commun. La cité État envisage la création d’autres canaux avec la région Pacifique, le Canada et la Corée du Sud.

La bulle baltique, un modèle européen

Les Pays baltes regroupant l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie, se sont démarqués par leur gestion sanitaire exemplaire de la pandémie. À eux trois, les États baltes ont enregistré à peine 150 décès. Depuis le 15 mai, leurs citoyens peuvent circuler librement d’un pays à l’autre tandis que les voyageurs en provenance d’autres destinations doivent se soumettre à des restrictions, notamment à une quatorzaine.

La bulle baltique est une première en Europe, un modèle dont se sont inspirés de nombreux pays européens. Pour le 16 mai, la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche se sont mises d’accord pour la création d’un canal de voyage qui permet à leurs citoyens de rendre visite à des parents et partenaires professionnels entre autres. Le 15 juin, c’est la Slovaquie qui leur emboîte le pas avec la création d’une bulle de voyage avec la République tchèque et l’Autriche.  Cette date correspond également à la réouverture de nombreuses autres frontières pour des voyages non essentiels. Les Français peuvent notamment se rendre sans restriction vers la Suisse, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne.

D’autres pays imposent tout de même des conditions d’accès à leur territoire. C’est notamment le cas de l’Islande et de la Grèce. Le gouvernement grec oblige les voyageurs à remplir un formulaire indiquant entre autres la région de départ et les déplacements effectués les 15 derniers jours. Les données ainsi récoltées permettent par la suite de déterminer la nécessité d’effectuer ou non un test de la Covid-19. Si un dépistage doit être fait, il faudra attendre les résultats dans la destination d’arrivée. Les voyageurs en provenance de l’Allemagne, des Balkans et des Pays baltes sont exempts de quarantaine une fois arrivés sur le territoire grec. D'autres pays imposent un isolement d’une durée variable pour tous les voyageurs. C’est le cas du Royaume-Uni, de l’Irlande, du Danemark et de la Croatie. En plus de cet isolement, il faudra présenter une preuve de réservation d’hébergement pour pouvoir voyager librement sur le territoire croate.

La bulle européenne tend à s’élargir

L’Union européenne a largement incité les pays membres à rouvrir leurs frontières au début du mois de juillet. Toutes les conditions d’entrée et de sortie, mais aussi de transit, de réglementation sanitaire sur la destination d’arrivée membre de l’UE sont accessibles sur le site Re-open EU. Depuis le 1er juillet, les États membres ont également émis une liste des ressortissants de 15 pays autorisés sur leur territoire. Elle inclut :

  • la Serbie, le Monténégro et la Géorgie en Europe
  • la Tunisie, le Maroc, l’Algérie et le Rwanda en Afrique
  • la Corée du Sud, la Chine, la Thaïlande et le Japon en Asie
  • l’Uruguay et le Canada aux Amériques
  • l’Australie et la Nouvelle-Zélande en Océanie.

Cette liste est évolutive. Elle peut être allongée ou au contraire raccourcie en tenant compte de la situation sanitaire de chaque destination. Sa mise à jour est réalisée toutes les deux semaines. Cette liste est établie sur différents critères, notamment :

  • le nombre de nouveaux cas qui doit être inférieur à 16 pour 100 000 habitats
  • la tendance de ce taux (stable ou à la baisse)
  • la capacité des tests
  • la réciprocité.

En ce qui concerne ce dernier point, l’UE est dans l’attente de la confirmation de réciprocité de la part de la Chine. Le Canada pour sa part ne prévoit la réouverture de ses frontières qu’à la fin du mois de juillet.

Différentes bulles en vue du côté de la région pacifique

·         Une bulle trans-Tasmanie en vue, mais pas dans l’immédiat

De leur côté, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont prévu la mise en place d’une bulle, le Trans-Tasman bubble. Bien que proches géographiquement et économiquement de l’Asie, ces deux pays ont été jusqu’à maintenant peu affectés par la Covid-19, d’où l’idée de permettre à leurs ressortissants de circuler librement de part et d’autre de la mer de Tasman sans l’obligation d’une quarantaine. L’établissement de ce corridor de voyage vise à rétablir la fréquentation touristique, tout en prévenant un pic épidémiologique à cause de l’importation éventuelle de nouveaux cas.

Au vu de la situation sanitaire en Australie, l’instauration de cette bulle n’est pas pour tout de suite. Il faudra peut-être attendre au moins le mois de septembre. Bien que la situation semble maîtrisée dans différentes régions australiennes suite à l’allègement des mesures sanitaires en mai, ce n’est pas le cas du Victoria. De nouveaux cas ont été enregistrés dans cet État du sud vers la fin du mois de juin, une situation alarmante qui peut aboutir à un nouveau confinement. Depuis, tout déplacement dans la partie du sud du pays est vivement déconseillé. Conscients de la fragilité de la situation sanitaire aussi bien chez leur voisin que sur leur territoire, les Néo-Zélandais demeurent pour l’instant peu enclins à la mise en place de la bulle trans-Tasmanie. Pour remettre à flot le tourisme local, la première ministre Jacinda Ardern a remis sur le tapis la semaine de 4 jours, un projet abandonné au début de l’année. En écourtant les jours travaillés, le concept pourrait inciter les Kiwis à prolonger leur week-end. La semaine de 4 jours a été testée par Microsoft au Japon et a observé une hausse de productivité de 40 %, un point qui pourrait séduire les entreprises néo-zélandaises.

·         Une bulle trans-Pacifique également envisagée

Même si la bulle trans-Tasmanie tarde à venir, différents îles et États du Pacifique ont déjà fait part de leur intérêt pour ce canal de voyage. Il s’agit de destinations « Covid-Free », dont l’économie repose en grande partie sur la venue de touristes australiens et néo-zélandais sur leur territoire. C’est le cas des îles Cook, un archipel du Pacifique Sud. La bulle trans-Tasmanie qui pourrait alors évoluer en un corridor de voyage trans-Pacifique séduit également les îles Salomon, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Nouvelle-Calédonie et Tahiti. Bien que ces destinations aient enregistré moins de 100 cas de Covid-19 et aucun décès, elles ont été lourdement affectées par la pandémie à cause de la fermeture des frontières. Avec la mise de place de cette bulle de voyage, elles espèrent remettre leur économie sur les rails. Elles sont néanmoins conscientes qu’il s’agit là d’un travail de longue haleine puisqu’il faudra que les destinations membres du bloc puissent se mettre d’accord sur les mesures sanitaires et de sécurité à mettre en place.

·         Une bulle de voyage envisagée du côté des îles Fidji

Les îles Fidji espèrent pouvoir mettre en place prochainement la bulle Bula, du fidjien « bonjour », en collaboration toujours avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Le gouvernement fidjien envisage de créer une zone VIP pour les touristes australiens et néo-zélandais avant leur transfert vers une station balnéaire. Pour séduire ces deux pays, les îles Fidji misent sur leur gestion remarquable de la pandémie. Le 5 juin, le gouvernement a annoncé l’absence de nouveaux cas en 45 jours. Au début de la crise, à peine une vingtaine de cas ont été confirmés. Tous les malades se sont rétablis et aucun décès n’a donc été enregistré.

Même si la création de la bulle Bula permettra de remettre sur pied l’économie fidjienne dépendant à 40 % du secteur du tourisme – 60 % si l’on tient compte des emplois induits –, la prudence est de mise. Le risque d’importation de nouveaux cas persiste, qu’importent les mesures sanitaires mises en place.

Qu’en est-il de l’Amérique ?

L'instauration des bulles est étudiée outre-Atlantique, mais à une échelle beaucoup plus réduite qu’en Europe. La libre circulation des individus pourrait être envisagée seulement entre quelques États des USA et régions canadiennes. Pour ce qui est des États-Unis, il faut tenir compte de différents points, notamment du point de vue légal. Autoriser l’accès à un citoyen américain dans un État et l’interdire à un autre irait à l’encontre de la constitution. Néanmoins, un canal Taiwan-Californie pourrait bien voir le jour à travers un programme du Stanford Université qui vise à déterminer le nombre de jours minimum de quarantaine une fois arrivé à destination. L’étude doit être réalisée sur 500 passagers testés négatifs à la Covid-19. Au départ de San Francisco, ils embarqueraient pour un vol vers Taipei. Les passagers devront subir une batterie de tests pendant 14 jours après leur arrivée.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10665-bulles-de-voyage-solution-2020 Fri, 05 Jun 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Les croisières, à l'heure du voyage à petite échelle]]>

La pandémie de Covid-19 n’a pas épargné le secteur de la croisière. Les armateurs tentent de profiter de la période de déconfinement pour se redresser petit à petit, ce qui n’est pas évident. Pour le moment, les gouvernements appellent encore à la prudence et promeuvent le tourisme domestique. D’ailleurs, nombreux sont encore les pays à fermer leurs frontières aux étrangers et aux bateaux de croisière, une situation qui n’avantage en rien les armateurs spécialisés dans les voyages maritimes. Les compagnies de croisière fluviale comme CroisiEurope pourront néanmoins s’adapter à cette nouvelle exigence de tourisme de proximité et mieux rassurer les croisiéristes avec des circuits longeant les fleuves français entre autres. 

Les croisières fluviales plus rassurantes ?

Les croisières maritimes ont longtemps eu le monopole comme l’atteste une étude du marché de la croisière fluviale menée par le bureau français de l’Association internationale des croisiéristes, Clia France. Les statistiques obtenues en 2014 révèlent un net penchant des voyageurs pour les croisières maritimes. Cette année, près de 600 000 passagers ont opté pour de tels circuits contre 150 000 passagers à peine pour les croisières fluviales.

Mais avec la crise du Covid-19, la balance semble pencher en faveur des circuits fluviaux. Les voyageurs pourraient s’intéresser davantage à un voyage à petite échelle, plus proche de chez eux et de la nature. Ce n’est toutefois pas l’unique raison qui inciterait les croisiéristes à opter pour ce type de croisière. En cette période de pandémie de Covid-19, il peut être plus rassurant d’embarquer à bord d’un bateau à taille humaine avec une capacité de réduite de 150 personnes tout au plus qu’à bord d’un mastodonte des mers pouvant accueillir des milliers de passagers.

Autres atouts d’une croisière fluviale

Dans le secteur de la croisière maritime, la tendance est à la course au gigantisme. Les immenses paquebots s’apparentent à de véritables parcs d’attractions avec leurs infrastructures de loisir variées allant du cinéma 4D au simulateur de F1 et de surf en passant par les toboggans géants. Les bateaux de croisière fluviaux se veulent plus sobres et misent sur d’autres points pour séduire les voyageurs.

Outre la capacité réduite des bateaux fluviaux autorisant des croisières intimistes loin de l’effervescence des grands navires, les croisières fluviales plaisent pour la multiplicité des escales proposées, les distances parcourues entre les étapes majeures étant moins importantes. Une escale est proposée par jour, voire plus.

Même si les options de restauration sont beaucoup moins nombreuses à bord, la qualité des repas n’est jamais négligée. Les compagnies de croisières fluviales mettent un point d’honneur à satisfaire les palais les plus exigeants et à varier autant que possible l’expérience culinaire tout au long du séjour au fil de l’eau. Avec plus d’escales et moins de couverts, l’équipe de cuisine pourra se fournir en produits du terroir frais et mettre en place plus facilement les commandes spéciales.

Une croisière fluviale est une excellente alternative pour ne pas avoir à subir des aléas météorologiques. Si en cas de mauvais temps, la mer tend à s’agiter fortement causant ainsi de nombreux désagréments aux passagers, les fleuves sont peu impactés. De plus, la navigation est généralement programmée tôt le matin ou durant la soirée.

Voyage à petite échelle, quelles destinations ?

En France

Le tourisme de proximité pourrait séduire davantage les Français avec des croisières le long des fleuves de l’Hexagone. Fondé en 1976, CroisiEurope, le leader de la croisière fluviale en Europe, positionne une vingtaine de ses bateaux sur la Seine, le Rhône, la Loire et la Gironde, ainsi que sur le Rhin.

CroisiEurope propose différentes croisières sur la Seine à choisir selon ses centres d’intérêt. Elles durent entre 5 et 8 jours et permettent d’apprécier autrement le trajet de Paris à Honfleur. Les passionnés d’histoire optent pour un circuit passant par la Normandie et ses plages du débarquement. Les inconditionnels de randonnées iront pour leur part à la conquête de la côte d’Albâtre et des falaises d’Etretat. D’autres circuits permettent de visiter les fameux châteaux de la Loire. Ces monuments remarquables se découvrent également au fil d’une croisière sur la Loire. Ce voyage sur le plus long fleuve de France se programme généralement depuis Nantes. Ces circuits en boucle rejoignent Saint-Nazaire et Ancenis. D’autres itinéraires depuis Paris permettent une visite des châteaux de Chambord et de Chenonceaux avant l’embarquement à bord d’un bateau de la compagnie à Nantes.

Ceux qui aspirent à une croisière de dépaysement au plus près de la nature optent pour un voyage sur le Rhône. De Lyon à Martigues ou inversement, le circuit permet d’aller à la découverte de sites naturels remarquables comme le massif du Vercors et les gorges de l’Ardèche après avoir découvert les merveilles dans l’immensité camarguaise. Pour une croisière axée sur l’art et l’histoire, un circuit passant par Arles, Avignon et Montélimar au départ de Lyon est à programmer.

Pour les amateurs de vin, CroisiEurope leur concocte une croisière œnologique le long de la Gironde. Ce voyage dévoile les vignobles du Sauternais et du Médoc et permet d’emprunter un tronçon de la route des châteaux, une belle escapade ponctuée de dégustations de vins. Une croisière sur la Gironde débouchant sur l’estuaire du même nom est l’occasion d’aller à la conquête de la dune du Pilat, la plus haute d’Europe avant de s’octroyer une pause gourmande dans un village ostréicole.

En Europe centrale

Bien que l’ouverture des frontières est encore en cours de discussion au sein de l’Union européenne et que pour l'heure, les déplacements ne sont autorisés que dans un rayon de 100 km de leur domicile pour les Français, CroisiEurope se veut optimiste et permet d’ores et déjà à ses clients de réserver des croisières romantiques au fil du Danube avec des départs prévus à partir de la fin du mois de juillet. Des circuits sont proposés depuis Paris avec des étapes dans la belle capitale autrichienne Vienne et en Hongrie à Budapest. La capitale hongroise sert également de point de départ d’une croisière dévoilant la beauté de la péninsule Balkanique avec des escales à Belgrade en Serbie et aux fameuses portes de fer. Les circuits le long du Danube durent en moyenne une dizaine de jours, mais les croisiéristes qui aspirent à de longs voyages pourront choisir, si la situation en novembre 2020 le permet, d’embarquer pour une croisière transeuropéenne de 21 jours de la Roumanie à la France.

Europe du Sud

L’Italie pense rouvrir ses frontières au début du mois de juin 2020. Dès à présent, CroisiEurope propose la réservation de places pour une des croisières le long du programmées à partir de juillet 2020. Ces circuits commencent généralement à Venise avec une visite ou non des îles de Murano et Burano. Ils s’étendent entre 5 et 9 jours et parcourent en plus la Vénétie, la Lombardie et l’Émilie-Romagne. Ces croisières permettent de découvrir de charmantes villes comme la romantique Mantoue et la paisible Parme. D’autres croisières sont élaborées depuis Milan avec une étape rafraîchissante au lac de Côme. Les croisiéristes sont par la suite transférés à Crémone, point de départ de la croisière le long du Pô qui prend fin à Venise.

Quand les compagnies de croisière fluviale se mettent à l’heure du déconfinement

Les compagnies de croisière fluviales doivent repenser leur manière de fonctionner pour pouvoir reprendre du service. CroisiEurope entend bien mettre en œuvre un protocole sanitaire strict pour assurer la sécurité de ses passagers, mais aussi de son équipage, d’ici le lancement des départs prévus le 15 juillet 2020. Dès l’embarquement, le leader européen des croisières fluviales veillera à ce que chaque passager qui monte à bord ne présente pas de température supérieure à 38 °C. En cas de fièvre, la personne se verra refuser l’accès sur le bateau. Différentes mesures sont également prises à bord des bateaux en activité.

Restaurant

La règle de distanciation physique d’un mètre est appliquée au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner au restaurant. CroisirEurope prévoit alors un double service durant ces trois repas. Les familles et les groupes de 8 personnes maximum peuvent toutefois partager une même table. Les places sont fixes. Afin de réduire au mieux la manipulation des ustensiles, le buffet est soit allégé – durant le petit-déjeuner - soit entièrement remplacé par un service à l’assiette au déjeuner et au dîner. Le pain et le beurre sont également servis individuellement. Les serveurs doivent par ailleurs porter des masques et des gants blancs.

Cuisine

Les responsables de cuisine doivent s’assurer d’un meilleur de contrôle de l’hygiène, en veillant notamment au port de masques, de gants et de charlottes en cuisine et au respect des règles d’hygiène à la livraison. La désinfection est également optimisée en cuisine aussi bien des ustensiles que des plans de travail par nébulisation. L’emballage des denrées livrées doit être systématiquement désinfecté. Les fruits et les légumes seront lavés au vinaigre blanc. L’accès aux chambres froides est uniquement réservé aux cuisiniers.

Espaces en commun

À bord de tous les navires CroisiEurope en activité, la distanciation sociale est également de rigueur dans les espaces communs. Ils sont aménagés de manière à ce qu’une distance d’un mètre soit établie entre chaque voyageur. Des marquages au sol sont également mis en place dans la zone d’attente de la réception, des espaces de divertissement, du bar et des toilettes. Les croisiéristes devront également se conformer à un sens de circulation pour éviter de se croiser lors des va-et-vient à bord du bateau. Afin de s’assurer d’une meilleure gestion des groupes au salon, au restaurant, mais également lors des excursions, des bracelets de différentes couleurs sont attribuées aux voyageurs.

Des mesures particulières sont appliquées au bar. L’utilisation des rince-doigts et des serviettes est supprimée. Les amuse-bouches, fruits et apéritifs sont servis à la demande et de manière individuelle. Les stations de café et d’eau ne sont plus accessibles à bord des bateaux 5 ancres. Afin de prévenir une éventuelle propagation du virus, les passagers n’auront plus accès aux jeux de société, magazines et livres. Pour réduire le contact, tout paiement sera effectué avec un TPE qui sera désinfecté après chaque utilisation.

Autres mesures d’hygiène

Toutes les cabines, les couloirs, la réception et le salon seront pulvérisés avec un produit antimicrobien tous les jours. Il en va de même pour le restaurant après chaque service et pour les climatisations. Toutes les poignées de porte, les boutons des portes automatiques, les accoudoirs des chaises au restaurant, au salon et au bar seront désinfectés. La désinfection du comptoir du bar et de la réception sera réalisée plusieurs fois par jour. Les garde-corps, la rampe passerelle, les coursives, les rampes des escaliers feront également l’objet d’une désinfection journalière. Pour une élimination efficace de tout agent pathogène, les tenues de travail de l’équipage, les serviettes et le linge seront lavés à 60 °C. L’accès à la piscine et aux bains à remous sera interdit jusqu’à nouvel ordre.

Excursions

Avant chaque excursion, des gants, des masques et de la solution hydroalcoolique seront distribués aux croisiéristes. Tout au long des visites, mais aussi dans les autocars, les règles de distanciation seront toujours appliquées.

Équipage

En contact permanent avec les passagers tout au long de la croisière, l’équipage des bateaux CroisiEurope est bien sûr sensibilisé aux mesures de protection notamment le respect de la distanciation, le port de masque, le fait de tousser ou d’éternuer dans le pli du coude,  le lavage des mains plusieurs fois par jour avec un gel hydroalcoolique ou du savon et de l’eau. Par ailleurs, les sorties récréatives sont interdites. Comme pour les passagers avant l’embarquement, l’équipage devra subir un contrôle de santé incluant la prise de température et le remplissage d’un formulaire spécifique.

L’offre Proximité & Sécurité

Avec le service Proximité & Securité : Réserver sans payer, CroisiEurope permet à tous ses clients de procéder entre le 23 avril 2020 et le 15 juin 2020 à la réservation d’une croisière avec un départ prévu entre le 15 juillet 2020 et le 30 novembre 2020 et de régler le coût de la croisière que 15 jours avant le départ. Aucun acompte ne sera demandé dans ce cas. Une annulation sans frais est également possible jusqu’à 16 jours avant le départ. La réservation peut être réalisée sur la plateforme en ligne de la compagnie de croisière ou en envoyant un formulaire en ligne. Pour de plus amples informations, les conseillers de CroisiEurope restent à disposition par mail et par téléphone. Les 5 agences de la compagnie à Strasbourg, Paris, Nantes, Lyon et Nice sont également ouvertes. Sur place, des mesures sanitaires strictes sont également appliquées.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10658-croisieres-a-petite-echelle Fri, 29 May 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Quelles sont les plus belles îles de Grèce ?]]>

Alors même que vous pensiez avoir fait le tour des merveilles de la mer Méditerranée, vous vous rendez compte que la Grèce et son archipel d’îles plus belles les unes que les autres vous sont encore inconnus !

Ne jamais les visiter serait une faute. La question désormais pour vous, future touriste, est : quelles sont les plus belles îles de Grèce ?

1. La Crète et ses 1000 merveilles

Pour de nombreuses personnes, la Crète demeure l’une des plus belles îles de Grèce. Et ce pour de nombreuses raisons. La première étant ses dimensions. Argument peut-être bizarre pour vous, mais avec 8 336 km² de superficie, vous n’avez pas fini de faire le tour et de découvrir cette île aux multiples merveilles.

Ses plages paradisiaques aux eaux limpides sont légion : Balos et ses sables roses, la crique hors du commun de Seitan Limania, la sauvage baie de Glyka Nera ou la plus touristique Elafonisi… Les vacanciers en recherche de détente, paysages de rêves et eaux turquoise en ont toujours pour leur argent sur place.

N’oublions enfin pas de mentionner l’aspect historique et mythologique de la Crète. Ils sont très nombreux : le Palais de Knossos et la fameuse légende du minotaure, l’ilôt forteresse de Spinalonga et son ancienne communauté de lépreux lors de la première moitié du 20e siècle, le Mont Ida (sommet le plus haut de Crète) où serait né Zeus en personne…

La Crète est une île d’une richesse incroyable.

 

2. Mykonos la festive

En France ou dans les pays francophones, on connaît surtout l’île de Mykonos pour ses nuits incroyablement festives, voire même pour avoir été la scène d’émissions de téléréalité. Mais Mykonos, c’est bien plus que cela. Une île très touristique certes, faisant partie de l’archipel des Cyclades, mais pourquoi pas après tout !

Si vous rêvez de Full Moon Party en Thaïlande sans en avoir le budget, sachez que Mykonos, c’est à peu de choses près la même ambiance : des fêtes jusqu’à l’aube sur des plages de sable fin, avec des DJ de renom.

Haut lieu de shopping également, vous aurez parfois l’impression en flânant dans les rues de Mykonos, de vous trouver à St Tropez.

Pour ce qui est des plages, Agios Sostis, Caprari ou Kalafatis sont de véritables rêves de baignades.

3. Zante : île de pirates !

À l’image du climat grec et des îles grecques en général, Zante (ou Zakynthos en grec) connaît une météo quasi parfaite tout au long de l’année. Un taux d’ensoleillement incroyablement élevé, des hivers doux et des étés chauds.

Située à l’ouest de la Grèce, en pleine mer ionienne, l’île de Zante possède l’un des paysages les plus emblématiques de la Grèce à l’ère du numérique et des réseaux sociaux. Il s’agit en effet de la fameuse Baie du Naufrage, autrement dit la plage de Navagio. Cette baie naturellement entourée d’une falaise abrupte, baignée par des eaux limpides et surtout, décorée d’une magnifique petite plage est uniquement accessible en bateau. Surtout, l’évènement majeur sur place demeure : son bateau échoué, ancien cargo de contrebande de cigarettes.

Un paysage unique au monde, immortalisé par des dizaines de milliers d’Instagramers et survolé par nombre d’amateurs de base jump !

Notez bien évidemment que l’île mérite le coup d’œil pour bien d’autres choses. Elle est connue en effet comme étant une réserve naturelle pour tortues et le théâtre de quelques villages grecs en altitude et très pittoresques.

4. Corfou

Plus connue que Zante dans l’imaginaire collectif, l’île de Corfou est en effet l’une des plus belles îles de Grèce. Située aussi en Mer Ionienne, à cheval entre la Grèce et l’Albanie, Corfou attire autant les visiteurs pour ses très belles plages, que pour ses petits villages à découvrir au fil des explorations.

À commencer par la vieille ville de Corfou et ses anciennes bâtisses. L’influence vénitienne de la capitale de l’île est très forte et c’est non sans surprise que règne dans ses rues un véritable parfum de Dolce Vita : café en terrasse, bons restaurants, grandes places colorées…

Nous ne pouvons enfin omettre de recommander une visite par le Rocher d’Ulysse, sur l’îlot de Pontikonissi (à 2-3 minutes de traversée). Un paysage sans nulle pareille, hors du temps et aux légendes mythologiques multiples, que nous ne vous spolierons pas ici...

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10655-belles-iles-de-grece Tue, 19 May 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Comment visiter Istanbul?]]>

Une visite à Istanbul, une mégapole gigantesque, étendue sur 5343 km2 dans laquelle il est facile de se perdre. Les distances peuvent être très longues entre les quartiers. Ce n'est pas pour nous déplaire ! Quel bonheur de pouvoir découvrir autant de paysages et d'ambiances si différentes. Il vous faut juste établir un sens de visite à Istanbul pour ne pas en louper une miette.

Istanbul est la seule ville au monde à avoir un pied en Europe (rive européenne) et un pied en Asie (rive asiatique). A cheval sur deux continents, Istanbul est une ville qui possède une très vieille histoire, si ce n’est l’une des plus riches au monde, etdonc d'un potentiel de découvertes et de visites inépuisables.

Une histoire riche

Les diverses époques qui se sont succédées, entre autres, Romaine, Byzantine, Ottomane, ont laissé de nombreuses traces d'un passé passionnant. Entre monuments, basiliques, mosquées, musées... Il vous faudrait plusieurs semaines pour finir votre visite à Istanbul et pour en voir tous les recoins, en découvrir tous les attraits historiques, architecturaux, et religieux.

Une activité constante : shopping, fête

Dotée de plusieurs bras de mer, Istanbul possède la Corne d'Or rejoignant le Bosphore, qui rejoint la mer de Marmara puis la mer Noire. Sur la terre comme sur l'eau, les activités ne manquent pas à Istanbul, la ville qui ne dort jamais, en ébullition constante. Pour ainsi dire, vous ne vous ennuierez jamais lors de votre visite à Istanbul !

Istanbul est aussi une ville où il fait bon vivre, dans laquelle les activités distrayantes ne manquent pas. Le shopping est l'une des activités les plus prisées par des millions de visiteurs chaque année, la qualité du textile turc est réputée dans le monde entier. Cela placeIstanbul comme destination principale.

Les soirées, le sens de la fête ont fait d'Istanbul une des villes d'Europe les plus branchées et dynamiques. Les activités pour les enfants sont diverses également : les musées, les parcs d'attractions, les parcs aquatiques sont abondants. L'artisanat y estaussi divers. C’est le pays du cuir, des tapis et des bijoux.

Venez vous adonner aux us et coutumes si plaisants à vivre et à découvrir telles que l’expérience du hammam, bain turc, etc. Tant d’opportunités inédites lors de votre visite à Istanbul !

Une gastronomie et des paysages divers

Istanbul regorge également de vues extraordinaires sur des paysages somptueux. Les spécialités culinaires sont nombreuses à déguster.

Istanbul est un tout de la Turquie : il y a tant de choses à voir, à faire, et à visiter… qu’il vous faudra faire des choix et optimiser votre temps pour tirer le meilleur de votre visite à Istanbul.

Réussir sa visite à Istanbul avec un guide privé francophone certifié d’état

La meilleure façon de découvrir Istanbul c'est d'opter pour les services d'un guide privé certifié d'état afin de profiter pleinement de l'expérience d'un professionnel afin de découvrir l'histoire de la ville, ses monuments, ses vestiges, ses quartiers. En plus, connaître les anecdotes croustillantes des pachas, des sultans de l'époque. Pouvoir poser des questions pertinentes auxquelles le guide répondra avec enthousiasme (pas de tabous) avec un accès prioritaire pour ne pas attendre pendant des heures à l'entrée.

Afin de vous donner un ordre d’idée, Tout Istanbul a pour vous établi un sens de visites pour voir l'essentiel lors d'un séjour court, et découvrir le maximum lors d'un séjour long.

 •    Pour un séjour court : 2 / 3 jours

Le centre historique Sultan Ahmet – les incontournables

- La mosquée bleue
- Le Palais de Topkapi
- La Basilique Sainte Sophie
- La Citerne Basilique
- L’Hippodrome

Quartier d’Eminönü - le poumon de la ville d'Istanbul, frénétique, riche en activités

- Le Grand Bazar
- Le Marché aux Épices
- La station de l'Orient Express
- Balade sur le Bosphore
- Le quartier d’Eyüp
- Corne d’Or
- Café de Pierre Loti
- Cimetière ottoman
- Mosquée d’Eyüp
- Quartier d’Eyüp

Quartier de Beyoglu – cœur de la rive européenne

- Quartier de Karaköy
- Tour de Galata
- Quartier artistique de Galata
- Célèbre rue Istiklal
- Place Taksim


Quartier de Besiktas – coin branché et jeune de la ville

- Palais de Dolmabahçe
- Quartier balnéaire d’Ortakoy


•    Pour un séjour long : plus de 3 jours

Rive asiatique – en pleine expansion, nouveau centre de la ville

- Quartier d’Uskudar
- Quartier de Kadikoy
- Quartier de Moda

Rive européenne – où se côtoient moderne et ancien, traditionnel et hipster

- Quartier de Levent
- Quartier de Bebek
- Quartier de Sariyer
- Quartier de Laleli
- Quartier de Balat

Iles aux Princes – pour un repos bien mérité du vacarme stambouliote

- Découvrir l’architecture des maisons blanches traditionnelles
- Balade en calèche
- Manger du poisson
- Faire un pique-nique
- Se baigner

Plages d'Istanbul – pour se dorer la pilule dans des clubs tendance

- Plage de Burç
- Plage de Kilyos
- Plage de Suma
- Plage d’Uzunya


A très bientôt pour une visite à Istanbul avec Tout Istanbul !

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10654-comment-visiter-istanbul Fri, 15 May 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Israël, destination en vogue]]>

Ce jeune pays qu’est l’Etat d’Israël, à 72 ans à peine a vu sa population presque doubleren 20 ans et son économie croître suffisamment pour lui permettre de faire partie de l’OCDE. L’un des facteurs importants faisant fonctionner son économie est le tourisme !

 

Et effectivement, ces dernières années, Israël est devenu l’une des destinations les plus en vogue. On pourrait expliquer cela pour commencer avec le tourisme religieux qui attire des millions de visiteurs par an, le tourisme écologique et agricole (Israël étant à la pointe des innovations dans ces deux domaines), ou encore la Gay Pride qui rassemble chaque année des personnes du monde entier à Tel-Aviv.

 

Aussi, Israël est connu de par le monde comme étant non seulement la Startup Nation, mais aussi comme étant le premier territoire Végan au monde !

 

Ce pays plein de complexités et de paradoxes attire toujours plus de touristes. En 2019, Israël a accueilli un peu moins de 5 millions de touristes soit 12% de plus que 2018.

 

Voyage en Israël, le spécialiste des voyages en terre Sainte

 

Le site www.voyage-en-israel.com est un guide spécialisé dans le tourisme en terre Sainte. Avec ses 20 ans d’expérience dans le domaine, Israël n’a plus aucun secret pour ce guide de référence.

 

Aucun circuit en groupe concocté par Voyage en Israël ne se ressemble. Tout est fait sur mesure en fonction des envies des entreprises, familles, comité d’entreprise ou pèlerins. Notre sens de l’écouteet du détail à la françaisese traduit par des circuits en terre Sainte réussis. 

 

 

La question à se poser est quel type de séjour je souhaite faire en Israël ? En effet, il suffit de lister vos envies et objectifs sur un bout de papier et c’est parti !

 

  1. Est-ce que je souhaite intégrer du tourisme religieux lors de mon séjour ?
  2. Est-ce que je souhaite intégrer du tourisme écologique/agricole ?
  3. Est-ce que je souhaite visiter des sites archéologiques ?
  4. Est-ce que je souhaite faire un maximum d’activités physiques?
  5. Est-ce que je souhaite vivre l’expérience du désert ?
  6. Est-ce que je souhaite rencontrer l’habitant et découvrir sa culture/son mode de vie ?

 

Tout autant de questions qui permettent de découvrir un si petit pays (450km de long environ) et si grand par la richesse de son histoire !

 

 

Découvrez les différentes facettes d’Israël

 

Les pèlerins qui optent pour uncircuit religieux pourront marcher sur les pas de Jésus à Jérusalem que ce soit sur la Via Dolorosa, l’église du Saint-Sépulcre, le Cénacle, Mont de Sion ou le Mont des Oliviers pour ne citer qu’eux. Bethleem, Nazareth, la Galilée et ses dizaines de sites religieux (Capharnaüm, Mont du Précipice, Megiddo, Yardenit, Tabgha, etc) qui voient déambuler des millions de touristes chaque année.

 

La Jérusalem plurielle avec son Mur des Lamentations, son église du Saint-Sépulcre et son esplanade des Mosquées avec la Mosquée Al-Aqsa ne laissent pas indiffèrent les touristes. Religieux ou pas, impossible de ne pas succomber à la beauté des lieux qui prend aux tripes. Pour le ressentir, seules les personnes qui ont eu l’occasion d’être dans la ville 3 fois sainte sont en mesure de comprendre ces lignes.

 

Pour les adeptes de tourisme écologique, un tour des champs photovoltaïques d’Ashalim étendue sur 300 hectares avec ses 50 000 miroirs et sa tour visible à des kilomètres àla ronde. Les usines innovantes comme celle de Netafimpermettent de découvrir les prouesses technologiques des systèmes d’approvisionnement en eau dans les champs (le goutte à goutte) et jardins ! Il y a 72 ans, Israël n’était qu’un désert. Aujourd’hui, c’est une Start Up Nation a la pointe de la technologie en matière d’agriculture, High Tech, armement. Voyage en Israël peut organiser des rencontres avec des grands groupes industriels ou start up pour comprendre leur développement.

 

Si c’est l’archéologie et l’aventure qui vous attire, vous ne serez pas déçu non plus ! Le pays est rempli du Nord au Sud et d’Ouest en Est de sites archéologiques ouverts au public ou en fouille. Il y aura là de quoi vous satisfaire, voire mieux encore, vous prendre littéralement pour Indiana Jones à la recherche du trésor perdu du roi Salomon !

 

Pour les addict de sport et de sensations fortes, vous aurez aussi bien au Nord qu’au Sud du pays suffisamment d’activités à découvrir pour obtenir votre dose d’adrénaline quotidienne ou hebdomadaire ! Jeep, parcours dans les arbres (accrobranche), escalade en rappel, rafting, randonnées à cheval ou à pied, randonnée de nuit dans le désert, ski, saut en parachute, sports nautiques …et encore bien d’autres choses vous attendent …

 

Les plus courageux vivront l’expérience du désert sous toutes ses formes: de jour comme de nuit, en auberge, campement, à la belle étoile ou chez l’habitant ! Les déserts israéliens sont fascinants et riches en surprises … c’est une expérience à ne pas manquer, sans aucun doute.

 

Enfin, pour ceux qui aiment à visiter les pays en rencontrant ses habitants et en vivant parmi eux, alors Israël est la bonne destination. Ici, vous découvrirez toutes les nuances du peuple juif, les différents groupes ethniques dans les trois religions, les communautés indiennes, les différents groupes musulmans (druzes, bédouins, ahmadim, bahaim, …) ou encore les communautés arméniennes ou les Tcherkesses (circaciens).

 

Enfin, quoi de mieux que de défier les lois de l’apesanteur en flottant a la mer Morte. Au programme, un bain de boue pour avoir une peau de bébé. Le chlorure de magnésium et le chlorure de sodium permettent de soigner le psoriasis et autres rhumatismes. Notre guide vous dévoilera les secrets de ce lac (la mer morte n’est pas une mer à proprement parler) et vous découvrirez des cristaux de sels dans des endroits sauvages ou l’eau douce (avec des poissons !) se déverse dans la mer Morte et cela a 430 mètres en dessous de la surface du globe.

 

En bref, voici votre prochaine destination, pour un maximum d’aventures et de découvertes, le tout dans une atmosphère chaleureuse et dansante. On vous y attend !

]]>
http://www.voyageva.com/article/10653-israel-destination-en-vogue Fri, 15 May 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Saison estivale 2020 : pourra-t-on franchir la frontière ?]]>

La pandémie de Covid-19 a obligé les Français à suspendre leurs vacances de Pâques. Mais qu'en sera-t-il des vacances estivales ? Si la situation sanitaire semble se stabiliser, cet été promet de sortir de l'ordinaire. Le gouvernement se veut toutefois rassurant et autorise les Français à se rendre partout dans l'Hexagone, ainsi que dans les départements et régions d'outre-mer, mais sous certaines conditions. Ceux qui aspirent à un voyage hors du territoire français devront néanmoins réfréner leur désir. À l'opposé de la Grèce, la plupart des pays européens reprennent le modèle du tourisme domestique comme la France. Les détails sur cet été un peu particulier qui attend les Français.

Le Gouvernement prône un tourisme de proximité pour l’été 2020

Édouard Philippe invite les vacanciers à privilégier un tourisme estival franco-français de juillet à août en optant pour une destination près de chez eux. Pour le moment, les Français ne peuvent se rendre que dans un rayon de 100 km à vol d'oiseau autour de leur domicile, et ce, sans attestation, du moins jusqu’à la levée de l’état d’urgence sanitaire prévue le 24 juillet 2020. D'autres mises à jour peuvent toutefois changer la donne. Suivant l’évolution de l’épidémie, un élargissement du périmètre peut être envisagé.

Pour le moment, la présentation d'une autorisation afin d'éviter l'apparition de nouveaux foyers de contamination est obligatoire. L'attestation ne sera octroyée que pour les déplacements impérieux comme les trajets professionnels et ceux indispensables pour se rendre à des concours ou des examens. Une attestation est également fournie pour les déplacements nécessaires pour la garde d'enfants, l'assistance des personnes vulnérables et suite à une convocation entre autres. Ni les vacances ni le déplacement dans une résidence secondaire n'entrent dans la catégorie des trajets impérieux.

Les vacanciers ne pourront se rendre que dans les départements « verts » qui pourront rouvrir leurs parcs, sites naturels et petits musées. Il faudra alors se référer à la carte des départements avant de réserver son séjour pour s'assurer qu’il est autorisé. Les départements doivent répondre à trois critères pour être au vert : le taux d'occupation du service de réanimation, l'évolution hebdomadaire du nombre de cas et la politique de tests. Les salles de cinéma, les restaurants et les bars demeurent clos avec une réouverture prévue dès le 2 juin 2020 si la situation sanitaire le permet. Les manifestations sportives et les festivals d’envergure de plus de 5 000 personnes sont bien sûr interdits.

Quid des accès aux plages le long du littoral français ?

Pour l’accès aux plages, l’heure est encore à la prudence. Le Gouvernement souhaite éviter autant que possible les migrations de personnes en interdisant l’accès aux fronts de mer jusqu'au 1er juin 2020. Cette mesure semblait déplaire grandement aux élus du littoral étant donné que la plupart des départements côtiers sont au vert. Ils ne trouvent pas logique d’autoriser l’accès aux parcs, jardins et commerces et de maintenir la fermeture d’immenses espaces publics comme les plages. Le Gouvernement n'est pas resté sourd aux requêtes des maires de communes littorales. Ainsi, les municipalités peuvent déposer une demande auprès des bureaux des préfets des départements littoraux. L'autorisation ne sera bien sûr accordée qu'avec la mise en place d'aménagements permettant le respect de la distanciation physique.

Outre les règles de distanciation de un mètre au moins, les préfectures ont imposé d'autres conditions comme la pratique dynamique. La mesure de plage dynamique interdit les bains de soleil et les pique-niques, mais autorise la pratique des sports individuels comme la marche, la natation et certains sports nautiques, comme le surf à Biscarosse et Cap-Breton dans les Landes. Les rassemblements de plus de 10 personnes et la consommation d'alcool sont dans la plupart des cas interdits.

Où profiter des vacances estivales en France ?

Au soir du 15 mai, près de 300 autorisations d'accès aux plages, plans d'eau et lacs sont accordées. Sur la côte Atlantique, la Loire-Atlantique est l'un des premiers départements à avoir obtenu une autorisation d'accès à ses fronts de mer. Depuis le 12 mai 2020, les plages de Saint-Brevin, La Baule, Saint-Nazaire et Pornichet sont ouvertes au public de 8 h à 21 h. En Vendée, les plages de l'île de Noirmoutier et de l’ile d'Yeu rouvrent également. Au Pays Basque, le concept de plages dynamiques est également de rigueur à Biarritz, Saint-Jean-de-Luz, Anglet et Hendaye.

La Bretagne emboîte le pas des communes du littoral atlantique. Des autorisations sont accordées à différentes plages du Finistère, du Morbihan notamment celles de La Trinité-sur-Mer et de Saint-Gildas-de-Ruys. Plus de 140 plages tendent les bras aux vacanciers sur les Côtes-d'Armor et une trentaine en Ille-et-Vilaine, dont le rivage de Saint-Malo et Dinard.

Les vacanciers résidant en Normandie et dans le département du Nord pourront également profiter d'un séjour balnéaire. Une soixantaine de plages sont accessibles dans le département de la Manche. Une vingtaine de plages, dont celles de Deauville, de Cabourg et Houlgate sont accessibles au Calvados. Les promeneurs peuvent profiter de l'air iodé à Dieppe, Fécamp et au Havre en Seine-Maritime. Dans le département du Nord, Zuycoote, Gravelines et Dunkerque sont rouvertes. Dans le Pas-de-Calais, Touquet, Wimereux, Portel et Berck entre autres ont également obtenu leur autorisation.

Le littoral méditerranéen n'est pas en reste. Dès 6 h, les plages audoises de Port-la-Nouvelle, Leucate et Gruissan se mettent en mode dynamique. Dans l'Hérault, les amateurs de plage peuvent profiter du littoral de Palavas-les-Flots ou encore de Sète. Pour mieux appréhender l'été, La Grande-Motte essayera la plage statique pour le jeudi de l'Ascension, le 21 mai. Dans les Alpes-Maritimes, la plupart des communes littorales ont déposé une demande, dont Cannes et Nice. Le maire de Barcarès a également obtenu son autorisation. Fumer sera notamment interdit sur la plage, les mégots pouvant être un vecteur de contamination. L'accès à certaines plages du Var, comme celles d’Hyères et de Fréjus est également autorisé.

Quelles idées de visites à moins de 100 km des grandes villes françaises ?

Si la restriction de 100 km n'est pas levée, il est tout à fait possible d'étoffer les vacances estivales par de belles visites aux alentours des grandes villes. Les Parisiens par exemple peuvent programmer une échappée belle au cœur de la savane africaine au Zoo safari de Thoiry. Pour une escapade au vert ponctuée de randonnée pédestre, équestre et à vélo, ainsi que d'escalade, la forêt de Fontainebleau constitue un terrain de jeu parfait.

Aux alentours de Marseille, le Parc naturel de Camargue invite à l'évasion le long de sa quinzaine d'itinéraires de découverte entre marais salants et vignes. Les randonnées sont également à l'honneur dans le Parc de Roques-Hautes. Les amoureux de paysage résidant à Lyon peuvent partir à la découverte de quelques merveilles naturelles de la Roche de Solutré et l'un des plus beaux villages de France occupant un monastère : Sainte-Croix-en-Jarez.

Pour les Bordelais, les vacances estivales peuvent avoir pour toile de fond la dune du Pilat et la forêt des Landes de Gascogne. Un intermède à Saint-Emilion pour profiter de son paysage viticole verdoyant est à inscrire au programme. Les habitants de Grenoble, à défaut de pouvoir bénéficier l'air vivifiant marin peuvent profiter de mille et une activités sur le lac d'Annecy ou au lac du Bourget. Les balades en pleine nature sont également au rendez-vous au parc naturel régional de Chartreuse.

Les abords de Lille promettent aussi de belles escapades entre Maroilles et Arras. Pour une visite au plus près de la nature, un détour par le site ornithologique des Cinq Tailles est à envisager. Il est veiné de près de 5 km de sentier de découverte permettant d'aller à la rencontre d'une faune aviaire hétéroclite.

Depuis Montpellier, les balades au vert se multiplient au parc national des Cévennes, au pic Saint-Loup et dans les Gorges de l'Hérault. Dans un rayon de 100 km, Strasbourg pour sa part permet d'apprécier le charme des villages alsaciens avec leurs belles maisons à colombage au pays de Ribeauvillé et Riquewihr. Un séjour rafraîchissant au bord du lac de Pierre-Percée ou dans le parc naturel régional des Vosges du Nord est une excellente alternative pour échapper à la chaleur estivale.

Un séjour estival dans les pays européens, est-ce possible ?

L'heure est au déconfinement dans plusieurs États membres de l'Union européenne. La prudence demeure néanmoins de mise en ce qui concerne la réouverture des frontières, même du côté des Autrichiens et des Danois qui ont initié le déconfinement mi-avril. Une relance de l'économie est certes envisagée, mais l'Union européenne n'a pas encore pris de dispositions claires sur le sujet, mais prévoit néanmoins une levée progressive des restrictions. Pour l'instant, seule une suspension coordonnée des contrôles aux frontières internes est prévue. Pour ce qui est frontières externes, la levée de leur fermeture était prévue au 15 mai, mais elle est finalement reconduite jusqu'au 15 juin. Si le gouvernement autorise les déplacements dans l'Hexagone et dans les territoires outre-mer, ce n'est pas le cas des voyages hors du territoire français.

À l'instar de la France, la plupart des pays européens penchent d'ailleurs pour un tourisme domestique pour la saison estivale 2020. C'est notamment le cas de l'Italie, l’un des pays européens les plus touchés par la pandémie avec plus de 32 000 décès enregistrés depuis mars. D'ailleurs plus de 80 % des Italiens pensent privilégier une destination de la botte cet été, même si une ouverture des frontières est prévue pour le 3 juin. Avec une cinquantaine de sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO et une mer jamais bien loin, les vacanciers italiens auront de quoi étoffer leurs vacances estivales. Le gouvernement étudie déjà les différentes mesures de distanciation pour permettre aux Italiens de profiter pleinement de leurs vacances en bord de mer.

Une des destinations touristiques les plus plébiscitées du monde, l'Espagne pense également promouvoir le tourisme de proximité durant la saison estivale 2020, du moins en ce qui concerne les destinations continentales. Région espagnole la moins touchée par l'épidémie et n'enregistrant aucun décès pour l'instant, les Canaries espèrent pouvoir accueillir des touristes pour cet été avec l'initiative Covid Free. Ce concept permet de certifier que les établissements hôteliers et les fournisseurs sont « libres de coronavirus » grâce à un système de QR Codes. Il est calqué sur le tourisme d'emprunt mis en place durant le printemps arabe qui avait entravé les vacances de nombreux voyageurs dans le sud de la Méditerranée.

La décision de la Grèce pour sa part pourrait détonner de celle de ses voisins européens. Le gouvernement grec étudie en effet la possibilité d'ouvrir ses frontières aux voyageurs étrangers, et pour cause, l'économie grecque repose en grande partie sur le tourisme. Mais avec la pandémie, près d'un hôtel sur quatre peut faire faillite, plus de 50 % des vols sont annulés et seulement 10 % du trafic maritime est encore actif. Pour se justifier d'une telle décision, le gouvernement grec met en avant sa gestion unique de la crise sanitaire. Moins de 200 victimes sont recensées sur 10 millions d'habitants. Ainsi, l'accès aux plages est autorisé dès le week-end du 16 et 17 mai. Plus de 500 plages réaménagées tendent les bras aux locaux et aux vacanciers. La réouverture des hôtels est pour sa part prévue entre le 1er juin et le 9 juillet. La reprise des vols internes est programmée pour le 18 mai et celle des vols internationaux à la fin du mois de juin.

Des vacances hors du territoire européen sont-elles envisageables ?

Pour le moment, la plupart des pays ferment encore leurs frontières aux étrangers comme la Tunisie. C'est aussi le cas de divers pays d'Asie comme la Thaïlande, le Sri Lanka, le Vietnam et l'Inde. Le Costa Rica, l'Argentine, l'Australie, l'Afrique du Sud et les Seychelles ne pensent pas autoriser l'accès de leur territoire aux étrangers de sitôt. Et la liste peut encore s'allonger suivant l'évolution de la situation.

D'autres pays maghrébins comme le Maroc et l'Algérie ont pour leur part suspendu les liaisons aériennes et maritimes avec la France. L'absence de moyens de transport persiste vers presque toutes les destinations. À l'heure actuelle, les vols internationaux sont suspendus. Cette restriction peut d'ailleurs s'étendre dans le temps. Seules les liaisons domestiques reprennent petit à petit.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10657-saison-estivale-2020 Fri, 08 May 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Top 5 des conseils pour préparer votre voyage en avion]]>

Vous vous apprêtez à prendre l’avion pour vous envoler pour vos vacances de rêve. Vous avez des doutes sur les prochaines étapes pour être sûr que votre départ se fasse sans stress et sans délai inutile. Nous vous avons préparé cet article avec 5 astuces pour partir en vacances l’esprit tranquille.

1. Vérifier vos documents de voyages

Suivant la destination dans laquelle vous vous rendez, il faut un passeport ou une carte d’identité en cours de validité. Les pays demandent en générales 6 mois de validité pour votre document officiel. Renseignez-vous auprès des autorités pour savoir si un visa est nécessaire ou si une attestation d’entrée sur le territoire est demandée. De nos jours, vous pouvez facilement faire une demande en ligne pour ces documents et il faut s’acquitter d’un certain montant à la demande. L’important est que vous soyez bien informé avant le départ afin d’être en règle au moment de passer les contrôles de sécurité.

2. Réserver son siège avant le départ et faire son enregistrement en ligne

L’enregistrement est obligatoire pour pouvoir embarquer dans un avion. Il peut se faire au comptoir de l’aéroport si vous avez des bagages à déposer en soute. Mais si vous voyagez avec uniquement un bagage cabine, il est désormais possible de s’enregistrer en avance sur Internet. En générale, l’enregistrement en ligne est ouvert entre 24 heures et 48 heures avant le départ. Vérifiez également l’heure limite d’enregistrement, car après, il ne sera plus possible d’embarquer. Au moment de l’enregistrement, il vous est souvent proposé de choisir votre siège. Les compagnies low-cost ont tendance à séparer les voyageurs pour les inciter à réserver des sièges côte à côte. Un supplément est demandé dans ce cas-là.

Si vous n’avez pas de bagage en soute, vous gagnerez pas mal de temps en vous enregistrant directement en ligne avant même de vous rendre à l’aéroport.

3. Organiser son trajet à l’aéroport

Cette partie peut sembler peu importante, mais elle n’est pas à négliger pour un départ sans avoir à courir. Vous pouvez faire appel à votre famille, amis et connaissance pour qu’ils vous accompagnent jusqu’à l’aéroport. Vous pouvez aussi décider de vous rendre vous-même en voiture jusqu’à l’aéroport. Dans les deux cas, pensez à vous renseigner sur vos options de parking à l’aéroport. Que ce soit un parking longue durée ou juste un parking dépose-minutes, il est bon de savoir où vous rendre et où trouver un bon parking aéroport de Charleroi, de Paris ou encore de Nantes. Il est facilement possible de faire une réservation et de faire des économies.

Si vous choisissez de venir en transport en commun, il est impératif de prévoir suffisamment de marge pour votre trajet. Étudiez bien votre itinéraire et pensez à des alternatives en cas de pannes ou de grèves.

La dernière option est de commander un taxi pour vous rendre à l’aéroport. Cette solution est assez onéreuse, mais vous permet d’arriver facilement jusqu’à votre porte d’embarquement. Réservez votre taxi avant à l’heure notamment si vous partez tôt ou tard ou période de forte demande.

4. Habiller vous correctement

Optez pour des vêtements confortables que vous puissiez enlever et remettre facilement au passage de la sécurité par exemple ou encore dans l’avion où il y a peu de place. Évitez de porter des chaussures et accessoires avec du métal qui pourraient sonner au contrôle de sécurité. Limitez les objets personnels pour que le passage se fasse rapide. Pour encore plus de facilité vous pouvez conserver vos papiers et documents dans une petite pochette qu’il sera simple de sortir et ranger dans votre bagage à main. Pour le vol, pensez à prendre avec vous des vêtements chauds et confortable même si vous vous rendez dans une destination ensoleillée. Il peut faire rapidement froid dans l’avion. Une écharpe ou un foulard sont des accessoires qui vous seront utiles. Ils vous protègent à la fois du froid et peuvent aussi permettre de trouver une position confortable si vous voulez dormir dans l’avion.

5. Préparer votre bagage à main

Nous sommes nombreux à déjà avoir en notre possession cette valise cabine très pratique pour partir en week-end. Attention cependant puisque toutes les compagnies n’ont pas les mêmes réglementations concernant leur bagage à main. Par exemple, la compagnie low-cost Ryanair n’autorise plus qu’un sac à dos aux dimensions réduites dans la cabine et si vous souhaiter une valise cabine, il faut payer un supplément à la réservation. D’autres compagnies au contraire autorisent en plus de la valise cabine chaque passager à emporter avec eux un sac à main. Consultez bien votre billet et le site internet de la compagnie, car toutes informations y sont fournies. Vous vous éviterez toute déconvenue une fois à l’aéroport.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10646-top-5-des-conseils-pour-preparer-votre-voyage-en-avion Wed, 06 May 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Voyage en croisière : les compagnies prolongent la suspension des départs]]>

Comme d’autres branches du secteur du tourisme, la pandémie du Covid-19 a frappé de plein fouet l’industrie de la croisière. Nombreux sont les pays à interdire l’accès aux navires de croisière sur leur territoire depuis que la crise sanitaire est déclarée. Depuis des semaines, tous les navires de croisière restent ainsi à quai. Une reprise était avancée vers la mi-mars 2020, mais au vu de la situation sanitaire actuelle, cette date est reportée pour la plupart des compagnies de croisière en juin 2020 et même bien au-delà, notamment pour les croisières passant par le Canada. Si les navires de croisière reprennent la mer au terme de cette période de suspension, ce sera toutefois sous des conditions sanitaires strictes afin de réduire autant que possible les risques de contamination.

Une période de suspension, des départs variables

Les mastodontes des mers et les navires de taille plus modeste de Royal Caribbean International resteront à quai jusqu'au 11 juin 2020. Sous la bannière du groupe, l'on compte entre autres les compagnies de croisière Royal Caribbean, Celebrity Cruises et Azamara. Norwegian Cruise Line et Princess Cruise pour leur part optent pour une suspension jusqu'à la fin du mois de juin 2020. Princess Cruise prévoit toutefois de lancer les croisières vers l'Australie dès le 15 juin 2020.

Toutes les croisières à bord des navires Carnival sont également annulées jusqu'au 26 juin 2020, sauf pour le Carnival Sunrise qui ne reprendra du service qu'après le 19 octobre 2020. Les circuits prévus en Australie et en Amérique du Nord ne reprendront qu'à partir du mois d'août. Les départs ne seront prévus que depuis les ports de Galveston, Port Canaveral et Miami. Chez Celestyal Cruises, les départs ne seront d'actualité qu'après le 29 juin.

Du côté des compagnies de croisière Holland America Line et de Seabourn, la suspension des départs se fera jusqu'au début du mois de juillet. Pullmantur ne prévoit de nouvelles croisières qu'après le 3 juillet 2020. Chez Costa Croisières, la plupart des voyages sont annulés jusqu'au 30 juin 2020. Certains des navires de la compagnie ne reprendront du service qu’à partir du 4 juillet 2020 comme le Costa Smeralda et le Costa Deliziosa. Ayant déjà reporté les départs de toute sa flotte jusqu'au 30 avril 2020, puis jusqu'au 29 mai 2020, MSC Croisières étend cette suspension jusqu'au 10 juillet 2020 afin dit-elle de soutenir les gouvernements dans la lutte qu'ils mènent contre le Covid-19.

Deux des plus anciennes compagnies de croisière encore en activité, P&O Cruises et Cunard pour leur part ne prévoient aucune croisière avant le 31 juillet 2020. C'est notamment le cas des voyages proposés à bord du Queen Victoria et du Queen Mary 2 de Cunard. Le Queen Elizabeth pour sa part ne reprendra la mer qu'à partir du 9 septembre 2020.

Spécialisé dans les croisières fluviales, CroisiEurope annule ses départs sur les fleuves européens jusqu'au 15 juillet 2020, sauf les croisières sur la Volga qui ne sont suspendues que jusqu'au 29 mai 2020. En Afrique, la compagnie de croisière reprend ses services dès le début du mois de juin. L'express côtier Hurtigruten annule tous les départs jusqu'au 20 mai 2020. À cause des restrictions émanant des autorités canadiennes, les expéditions en Alaska ne reprendront qu'au mois de juillet. Du côté de Quark Expedition, toutes les croisières à destination de l’Arctique sont annulées pour l’année 2020.

Des crédits en lieu et place des croisières annulées

Presque toutes les croisières sont annulées, mais qu'en est-il alors de leur remboursement ? En temps normal, l'annulation d'une croisière par la compagnie de croisière entraine son remboursement dans l'immédiat. Toutefois, les circonstances actuelles ne permettent pas aux armateurs de rembourser toutes les croisières, d'où la mise en place de l'ordonnance du 25 mars 2020. Elle permet aux compagnies de croisiéristes de proposer à la place de la croisière annulée, une offre identique ou équivalente ou un crédit du montant de la réservation annulée d'une validité 18 mois. Les mesures varient d'une compagnie de croisière à l'autre.

MSC Croisières

Comme pour la plupart des croisiéristes, MSC Croisières ne propose pas un remboursement proprement dit des croisières annulées, mais transfère son coût total sur une future croisière jusqu'en décembre 2021. La compagnie de croisière permet à ses clients d'annuler leur voyage programmé jusqu'au 30 septembre 48 h avant le départ.

Costa Croisières

Comme pour MSC Croisières, pour toute croisière annulée au plus tard 48 h avant le départ prévu, la compagnie Costa Croisières propose un report gratuit de la date de départ et une modification sans frais de la destination à travers un avoir, dont le montant est équivalent à celui encaissé pour la croisière annulée. Cette mesure s'applique également aux nouvelles réservations réalisées entre le 24 mars et le 30 juin 2020. Les clients de Costa Croisières accèdent également à un crédit d’un montant pouvant atteindre 100 euros pour les deux premiers adultes par cabine pour leur future croisière. Ils pourront l’utiliser selon leurs envies, pour des dépenses personnelles, des soins ou des excursions. L’avoir n’est cependant valable que sur le report d’une croisière confirmée jusqu’au 30 juin 2020 et dont le départ est prévu jusqu’en mai 2021.

Celestyal Cruises

Du côté de Celestyal Cruises, une marque du groupe Carnival, la suspension des départs se fera jusqu'au 29 juin 2020. La compagnie de croisière propose bien sûr en échange un crédit aux voyageurs, mais d'un montant d'une valeur de 120 % du coût initial de la formule. Ce bon d'achat pourra être utilisé pour une nouvelle croisière avec un départ prévu en 2020 et les deux années suivantes. Les clients devront cependant choisir l'itinéraire avant la fin de l'année 2021. Au bout de ce délai, s'ils n'ont fait aucune réservation, le coût de la croisière initiale est automatiquement remboursé.

Norwegian Cruise Line

Norwegian Cruise Line propose à tous les clients ayant déjà procédé à une réservation un remboursement sous forme d'un avoir, dont le montant varie entre 125 % et 150 % du coût initial de la croisière. Ce crédit sera utilisable sur les croisières proposées jusqu'au 31 décembre 2022. La compagnie a par ailleurs veillé à modifier le circuit de certains navires incluant des escales dans des zones classées niveau 4 par le Département d'État américain. Pour prévenir toute modification de dernière minute, Norwegian Cruise Line a procédé aux changements 30 jours avant la date d'arrivée.

Cunard

La compagnie de croisière propose à ses clients un avoir d'une valeur identique au coût de la croisière annulée. Le crédit pourra être utilisé pour l'achat d'une nouvelle croisière Cunard. Les voyageurs profitent en plus d'une remise exceptionnelle de 25 %, déterminée à partir du prix de la cabine uniquement. Cet avoir est valable jusqu'à la fin de décembre 2021 et uniquement pour les dossiers soldés.

Hurtigruten

Tout comme Norwegian Cruise Line, la compagnie Hurtigruten propose un avoir de 125 % sur toutes les croisières annulées. Les clients profitent aussi d'une remise de 10 % en plus sur les croisières longeant la côte norvégienne prévue entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre de la même année. Il est également possible de reporter des croisières prévues entre cette période, même si elles sont maintenues, et ce, sans aucuns frais, si la réservation est réalisée avant le 30 septembre 2020.

Des plans sanitaires stricts prévus pour la reprise des croisières

Souvent densément peuplés avec une capacité pouvant atteindre 10 000 passagers, les navires de croisière présentent un environnement confiné que l'on peut considérer comme favorable à la transmission du virus Corona 2019. Avec une reprise des départs programmée entre mi-juin et début juillet, les armateurs réfléchissent sérieusement aux différentes mesures à adopter afin de prévenir la transmission du Covid-19. Les plans sanitaires sont également établis pour garantir une meilleure prise en charge des malades en cas d'infection, évitant ainsi une éventuelle mise en quarantaine de tout le navire. Heureusement, le secteur de la croisière dispose déjà d'une certaine expérience dans la gestion de maladies d'origine bactérienne ou virale et bénéficie ainsi d'une des procédures les plus strictes en matière de désinfection et de nettoyage dans l'industrie du tourisme. Pour toutes les compagnies de croisière, ces mesures seront renforcées pour rassurer les passagers.

Du côté de MSC Croisières , avant l'embarquement, passagers et membres de l'équipage devront remplir un formulaire de préembarquement. Ils seront en plus soumis à un dépistage qui consiste en une prise de température. Toute personne présentant une température supérieure ou égale à 38 °C ne sera pas acceptée à bord des navires de la compagnie. Il en va de même pour les passagers présentant des difficultés respiratoires, de la toux et des frissons. Les personnes ayant voyagé ou seulement transité en Chine, à Hong Kong et à Macao 14 jours avant le départ se verront refuser l'embarquement. Cette durée peut être amenée à 30 jours pour certaines compagnies de croisière. Cette mesure s'applique également aux passagers venant de l'Italie du Nord, de l'Iran, de la Corée du Sud, de Singapour et du Japon. Les personnes ayant été en contact avec un malade ne sont pas non plus autorisées à embarquer. À bord des navires de la compagnie italienne, tout au long de la traversée, les mesures sanitaires sont également renforcées. De retour des escales, tous les passagers et les membres de l'équipage doivent se soumettre obligatoirement et de manière régulière à un contrôle de température. Dans les cabines et les espaces publics, la désinfection sera accrue.

La compagnie asiatique Dream Cruises par exemple prévoit un nettoyage des cabines et des coursives deux fois par jour et l'usage de produits complémentaires pour une désinfection impeccable. Les restaurants pour leur part seront nettoyés trois fois par jour. Afin de respecter les règles de distanciation sociale, Dream Cruises pense réaménager les restaurants à bord de ses navires et supprimer le self-service aussi bien pour la nourriture que pour les boissons. Pour ce qui est des spectacles et des loisirs, la désinfection du matériel comme les jeux vidéo, les jouets dans les clubs pour enfants, mais aussi les appareils de fitness sera affermie. Les salles de spectacle ne seront remplies qu'à moitié. La compagnie de croisière prévoit également l'aménagement d'une zone de quarantaine près du centre médical à bord de chaque navire. Tout l'équipement nécessaire pour dépister et faire face à la maladie à coronavirus 2019 sera également mis à la disposition du personnel médical.

Les membres de l'équipage étant en contact permanent avec les passagers, les deux compagnies de croisières prévoient un suivi accru de leur personnel à travers des examens médicaux afin de mettre à jour d'éventuelles maladies. Leur planning sera par ailleurs ajusté pour réduire autant que possible leurs mouvements.

 Pour réduire autant que possible le risque de propagation du virus également, les compagnies de croisière porteront une attention particulière aux systèmes de climatisation et de ventilation. Du côté de Dream Cruises, un contrôle sera effectué et de nouveaux filtres seront installés. Les cabines bénéficieront d’un air frais puisque le recyclage de l’air de l’intérieur du navire ne sera plus autorisé.  

D’autres mesures en cours de réflexion

D'autres alternatives peuvent être envisagées pour rassurer au mieux les croisiéristes en cas de crise comme la mise en place de ports sanitaires de refuge. Cette option est plus indiquée pour les destinations ne disposant pas d'infrastructures de santé adéquates comme certaines îles des Caraïbes. Poster des navires-hôpitaux sur certaines escales situées dans des régions où il n'existe pas de coordination entre les États côtiers et les autorités portuaires est une autre option. C'est le cas des côtes européennes s'étendant de la mer Égée à la mer baltique.

Certaines compagnies de croisière pensent également limiter la capacité des navires pour réduire la promiscuité. Cette mesure engendrera néanmoins une augmentation du coût des croisières. En plus du formulaire de santé rempli avant l’embarquement, d’autres pièces peuvent être exigées comme un certificat médical attestant que le passager a déjà contracté le Covid-19. Toutefois, aucune recherche scientifique jusqu’à présent ne permet d’affirmer qu’une personne ayant déjà été malade ne peut pas être réinfectée. Dans les mois qui suivent, les compagnies de croisière envisagent également de réclamer un certificat de vaccination quand un vaccin sera approuvé par l'Organisation mondiale de la santé ou OMS bien évidemment.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10648-croisiere-suspension-departs-prolongee Fri, 24 Apr 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Comment voyager en Mongolie ?]]>

La Mongolie est un pays immense situé entre la Chine et la Russie. Réputée comme terre de nomade, la Mongolie est un pays fascinant qui permet une grande possibilité de voyage et de découverte. Entre les vastes steppes, le désert de Gobi, ces régions montagneuses et froides, la Mongolie vous réserve de belles surprises.

Si vous êtes à la recherche d’aventures, de partages, de rencontres et de dépaysements, n’hésitez plus, ce pays est la destination idéale pour un voyage entre amis ou en famille. Dans cet article vous trouverez les informations nécessaires sur les moyens de transports en Mongolie.

Découvrez la Mongolie à pied

Vivez une réelle aventure humaine en parcourant la Mongolie à pied. Ce moyen de déplacement permet de rencontrer plus facilement la population locale et de partager quelques repas avec eux. Dans les vastes étendues du pays, des paysages variés et hors du commun défileront chaque jour devant vos yeux. Que ce soit dans le massif de Kharkiraa, le désert de Gobi ou la vallée de l’Orkhon, vous parcourrez des kilomètres hors des sentiers battus. Un voyage à pied est un défi personnel qui fait grandir et qui impose un retour à la vie simple et la Mongolie vous offre un terrain de jeu magnifique pour cela.

 

Arpentez la Mongolie à l

 

Pour les amoureux de chevaux, pour ceux qui ont l’âme d’un cavalier, la Mongolie est définitivement le pays rêvé.

C’est également l’occasion de séjourner chez une famille d’éleveurs qui vous montrera leur manière de s’occuper des chevaux ici. Vous traverserez des régions magiques, des forêts, aux sommets enneigés, des grands plateaux aux roches volcaniques. Un moyen de découvrir des endroits secrets et de se familiariser avec la culture nomade.

Les randonnées à cheval sont tout de même réservées à des personnes qui sont autonomes, qui peuvent monter à cheval pendant plusieurs heures et jours d’affilés.

 

Voyager en Mongolie en train

Voyager en train en Mongolie est le rêve d’un grand nombre de personnes. En effet cela signifie de monter à bord du célèbre Transmongolien. Exclusivement emprunté par des Mongols l’ambiance est typiquement locale. Les Mongols seront ravis de voir des étrangers à bord du train.

Se déplacer en train est le meilleur moyen de voir défiler les splendides paysages, un moyen de ne pensez à rien, la tête coller à la vitre vous n’avez plus qu’à admirer.

Visiter la Mongolie par le Transmongolien est également une belle option pour voyager avec vos enfants et leur faire découvrir ce pays et sa culture nomade. Un souvenir qu’ils n’oublieront jamais.

 

A moto dans les steppes

Enjambez une Royal Enfield et aventurez-vous dans les vastes steppes mongoles. Si vous êtes passionné de moto, attendez-vous à vivre une aventure exceptionnelle ! En organisant ce voyage avec une agence de voyage en Mongolie, vous serez accompagné d’un guide expérimenté d’un mécanicien et d’un véhicule d’assistance. Toutes les mésaventures seront prises en main par des professionnels, vous n’aurez plus qu’à apprécier la route et les paysages tout au long de votre raid. La Mongolie à moto vous offre un réel moment de liberté !

]]>
http://www.voyageva.com/article/10645-comment-voyager-en-mongolie Fri, 24 Apr 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Croisière plongée aux Philippines avec Seadoors]]> Envie de partir plonger aux Philippines? Ce n'est pas compliqué et surtout ne cherchez pas ailleurs, contactez Pierlo, le boss du Seadoors!


Envie de partir plonger aux Philippines? Ce n'est pas compliqué et surtout ne cherchez pas ailleurs, contactez Pierlo, le boss du Seadoors!

A travers ce récit de voyage rédigé par Anne Ramos de dansnosbulles.com, nous aurons tous les détails sur cette fameuse croisière plongée avec le Seadoors.

Seadoors, spécialiste en croisière plongée

Ce n'est pas une vue de l'esprit, le Staff du Seadoors saura vous ouvrir les "portes de la Mer"... Un des rares français (le seul?) à organiser différents circuits en fonction des saisons de votre voyage aux Philippines.

Nous avons réservé cette croisière plongée aux Philippines par l'intermédiaire d'un ami commun, et pas des moindres, le célèbre photographe niçois naturaliste primé par le non moins célèbre National Geographic, Greg Lecoeur....

Autant dire que nous partions confiants, forts de cette sérieuse recommandation. Mais le voyage a été à la hauteur de nos attentes et nous n'avons pas été déçus.

Pierlo, expat français de 33 ans (!), et oui la valeur n'attend pas le nombre des années, gère son  équipage d'une quinzaine de personnes de main de maître, accompagné de Johan sa compagne discrète et souriante qui l'épaule dans cette gestion, de leur gros matou de chat et de leur caméléon...

Très professionnel, passionné de la mer et de ce splendide pays, il sait faire partager à ses hôtes sa passion... Parler avec lui de ce que l'on voit sous l'eau est toujours plein d'enseignements et un réel plaisir.

Le staff est adorable, aux petits soins et tous sont souriants comme la plupart des Philippins rencontrés, les cabines confortables et très fonctionnelles, la cuisine est succulente. Et pour nous "frenchies", dieu sait que c'est important! Nous avons inauguré les talents du "nouveau chef" (c'était la première croisière de la saison), et sincèrement l'essayer c'est l'adopter!! Des plats variés allant de la cuisine Philippine, à la mexicaine, en passant par l'asiatique traditionnelle, ou bien encore à l'italienne et enfin à la française, pas d'inquiétude, vos papilles seront chouchoutées.

Accompagnés de dive masters locaux, en l'occurrence Greg et Tong, deux sympathiques Philippins, aucun nudibranche, aucune bestiole microscopique, ni frogfish ou autre spécimen ne saura vous échapper. Vous êtes accompagnés de "locaux" qui connaissent les spots comme leur poche et ont des yeux de lynx, qualité bien utile aux touristes ignares de l'étape! Ils sont du reste attentifs à votre confort sous l'eau et hors de l'eau (avec le reste de l'équipage et les boatmen qui vous récupèrent à chaque fin de plongée), ce qui rend terriblement confortables vos sorties sous- marines...

 

Le déroulement de la croisière plongée

Une croisière de six jours (5 jours effectifs de plongée en ce qui nous concerne) où le rythme de vie change, ponctué par la cloche du briefing ou du "à table"! 3 ou 4 plongées par jour (avec les Night dive, là aussi j'y reviendrai dans un autre article)... Avant de partir je me disais "ça va peut-être être long six jours avec toutes ces plongées, en vase clos?" Non seulement je n'ai pas vu le temps passer mais nous sommes carrément restés, après plus de 15 plongées, sur notre faim! Réveil entre 4 h 30 et 6 h (et oui!!), coucher 21 h au plus tard (après 4 plongées, même au nitrox, croyez- moi, vous ne demandez pas votre reste!).

Nous avons fait Malapascua pour rencontrer les fameux Tresher Sharks, et une multitude d'autres spots pami lesquels quelques noms évocateurs (Balicasag, Cabilao, Gato, Caminguin, Oslob, Kalanghaman, Olango et j'en oublie!) où les jardins de coraux rivalisent de beauté avec les tortues et autres créatures sous- marines. Un régal pour les yeux. Oui plein la vue! Sans parler des requins baleines, véritable graal des plongeurs (en tout cas le mien!), que nous avons aussi pu observer et approcher en bouteilles! Un must et un superbe souvenir, à jamais gravé. Les fonds marins, dans les réserves, sont vraiment très beaux (mais vous pourrez en juger dans les articles à venir...) et la flore et la faune y sont encore préservées, foisonnantes, grouillantes et colorées.

La devise sur le bateau (nous étions 7 à embarquer pour cette première croisière de la saison) mais le maximum peut aller jusqu'à 16 plongeurs) est "dive, eat, sleep" and repeat (plonge, mange, dors et recommence)! Comme dit Pierlo "si tu as les cheveux secs, c'est que c'est l'heure d'aller plonger, si tu as les cheveux mouillés, c'est que c'est l'heure de manger! Je n'imaginais pas à quel point ce petit adage allait rythmer les cinq jours à venir! 

Des personnes croisées adorables, avec Frédo le second de Pierlo qui a animé les repas de discussions vivantes (moitié en anglais, moitié en français), et de passionnants récits de voyages, Brendon un truculent un américain, Len, un joyeux canadien vivant à Londres, Vincent un sympathique et flegmatique Suisse, Ning une charmante chinoise et François un autre français, discret et drôle au mental d'acier avec 35 marathons au compteur,  un vrai melting pot, d'agréables compagnons de plongée et de voyage, et des soirées arrosées à la bière et au rhum (Don Papa), conviviales et sympathiques, tous réunis le temps d'une semaine par une passion commune, la nature et la plongée!

J'ai aussi profité de cette croisière pour faire mon baptême de recycleur, si si Monsieur! "Achement balaise"! Et avec le boss en personne en plus, rassurant et pro. Un must de le faire dans ce décor- là, entourée de tortues, à Balicasag, dans une eau à 28 degrés, j'avoue que ça m'a aidée à me détendre... J'ai apprécié le silence absolu qu'il permet d'obtenir (plus de bulles!), bien que très désorientée par le fait de devoir oublier tout ce que j'avais appris jusqu'ici, notamment en matière de respiration et de flottabilité. Mais j'y reviendrai dans un article à part entière... 

Bref au milieu de tout cela ces six jours sont passés comme dans un rêve, magiques, relaxants, zénifiants, fatigants aussi mais inoubliables.

Aucun doute en ce qui me concerne, je reviendrai sur le Seadoors, peut- être cette fois pour un "long trip" (13 jours!)...

Et vous, vous ai- je donné envie? Envie de tenter  l'expérience? Pour plus d'infos sur le Seadoors, rendez vous sur son site, et pour cela, cliquez ici!

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10638-croisiere-plongee-aux-philippines-avec-seadoors Tue, 21 Apr 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Voyage à Saint-Pétersbourg: les incontournables]]>

Saint-Pétersbourg est très différent des villes russes. Ayant apparu littéralement au milieu des marais, il a jouéun rôle particulier dans l'histoire de la Russie, devenant d'abord une «fenêtre sur l'Europe»puis «le berceau de trois révolutions». Cependant, ce n'est pas du tout la raison pour laquelle on veut revenir ici encore et encore. Malgréle temps nuageux et le ciel sombre, vous tombez amoureux de Petersburg immédiatement et irrévocablement. Des rues longues et des places spacieuses, des rivières et des canaux, des ponts, des palais baroques luxuriants, des bâtiments classiques, des jardins et des parcs créent une image unique de la capitale du Nord et restent en mémoire pour toujours.

Si vous êtes attirépar l'histoire de la Russie impériale et la belle architecture baroque des 18-19e siècles, un voyage à Saint-Pétersbourg est la meilleure option pour vous. C’est une ville plus jeune et «européenne»que Moscou, mais elle possède du charme absolument unique et exceptionnel. Dans cet article nous allons parler des incontournables de cette ville, c’est àdire, des endroits absolument àvisiter pendant votre séjour àSaint-Pétersbourg.

1) Le musée de l’Ermitage

C’est le musée le plus fréquentéde Saint-Pétersbourg, 3 millions de touristes et des amoureux de l’art par an visitent l’Ermitage. Nous pouvons le comparer avec les plus grands musées du monde, tels que le Louvre, le British Museum, le Metropolitan Museum of Art. Dans ses salles d'exposition, vous trouverez des sculptures, des peintures, des chefs-d'œuvre de l'art appliquéet beaucoup d’autres choses. On estime que si vous passiez une minute devant chaque pièce exposée, il vous faudrait 8 ans pour admirer toute la collection de l’Ermitage ! De plus, vous devriez parcourir une vingtaine de kilomètres pour tout voir.

2) La forteresse Pierre et Paul

L'île déserte à l'embouchure de la Neva a attirél’attention de Pierre Le Grand quand il était en train de choisir un endroit pour la future forteresse Pierre et Paul, le cœur de la nouvelle capitale. Les fortifications ont étéconstruites selon le dernier mot de la science de l'époque et sont devenues un sérieux obstacle pour l'ennemi. Cependant, le destin en a décidéautrement - la forteresse n'a jamais étéattaquée, mais a toujours servi de prison pour des criminels politiques. Aujourd'hui, la forteresse est devenue un musée de l'histoire de Saint-Pétersbourg. Ici, vous pouvez voir la ville d'en haut, vous promener dans les couloirs de la célèbre prison politique, jeter une pièce de monnaie dans le lièvre de bronze pour avoir de la chance, et voir comment la célèbre volée de canon se fait chaque jour àmidi.

3) Peterhof

Peterhof est peut-être l'une des banlieues les plus populaires de Saint-Pétersbourg, oùles touristes du monde entier arrivent pendant presque toute l’année. Peterhof est située au bord du golfe de Finlande, à30 km de Saint-Pétersbourg, mais il est très facile de s’y rendre depuis le centre-ville : il faut prendre l’hydroglisseur sur le quai près de la Place Dvortsovaïa et commencer votre journée inoubliable. Les palais et jardins de Peterhof sont inclus dans la liste du patrimoine culturel de l'UNESCO et pas pour rien : dans cet endroit vous pouvez photographier àl'infini. Chaque coin du parc ouvre un monde merveilleux et fabuleux .Peterhof est souvent appelée la "capitale des fontaines", et c'est seulement ici que vous pouvez voir d'énormes fontaines en cascade, de magnifiques compositions sculpturales et bien plus encore.

 

Alors, cest notre liste des incontournables qui méritent absolument votre attention. Après avoir vu tout, vous comprendrez que la ville de Saint-Pétersbourg a gagnévotre cœur pour toujours et nous croyons que vous voudrez y revenir encore une fois.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10636-incontournables-voyage-a-saint-petersbourg Tue, 14 Apr 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Remboursement du voyage annulé pendant le confinement]]>

Nombreux sont les consommateurs ayant réservé leurs vacances de Pâques ou estivales des mois à l’avance. L’expansion du Covid-19 et le passage de la France au stade 3 conduisant à la fermeture de tous les commerces sauf, ceux qui sont jugés essentiels, a cependant forcé de nombreux voyageurs à reporter, voire annuler leur séjour. Quels recours sont à leur disposition pour bénéficier d’un remboursement ? Les solutions disponibles pour les services touristiques sont-elles valables pour les vols et les trajets en train ? Voici les réponses.

 Une nouvelle réglementation sur le remboursement des séjours touristiques

Quelles sont les grandes lignes de cette nouvelle ordonnance ?

Pour toute annulation d'un séjour touristique réalisé avant le 1er mars 2020, un professionnel du tourisme est tenu de rembourser le consommateur dans les 14 jours qui suivent la résolution du contrat. Mais face à la situation actuelle, il peut ne pas être en mesure d'effectuer le remboursement au risque de devoir poser le bilan. C'est afin de prévenir des faillites en cascade que le gouvernement a établi l'ordonnance du 25 mars 2020, publiée le 26 mars.

Elle autorise les professionnels du tourisme à proposer à leurs clients un bon d'achat valable 18 mois. Cette nouvelle réglementation concerne toutes les annulations effectuées entre le 1er mars et le 15 septembre 2020. Le professionnel du tourisme est tenu de faire part à son client du montant à rembourser et de sa durée de validité de 18 mois dans les 30 jours qui suivent l'annulation.

Cette réglementation l'oblige également à proposer dans les 3 mois à compter de la date d'annulation une prestation identique ou équivalente à son client. Le professionnel peut en effet apporter une légère modification à la formule proposée. La nouvelle offre devra néanmoins afficher le même prix que la prestation initiale. Par exemple, le voyageur peut être installé dans un autre hôtel que celui prévu au départ, mais avec le même niveau de confort.

Le consommateur est tout à fait en droit de ne pas accepter ce bon d'achat et peut ainsi demander le remboursement intégral de l'avoir à la fin de sa validité dans ce cas. Il peut aussi demander à accéder à une offre dont le prix est plus élevé, mais dans ce cas, il devra s'acquitter du supplément. Dans le cas contraire, s'il n'a utilisé qu'une partie de son avoir en optant pour une prestation moins coûteuse, il peut demander à ce que le montant qui n'a pas été dépensé lui soit rendu. Le remboursement doit se faire automatiquement.

Cette modalité de remboursement est valable si l'annulation du séjour est demandée par le consommateur ou à l'initiative du professionnel. Son montant sera par ailleurs égal à ce que le voyageur a déjà payé s'il ne s'est acquitté que d'un acompte. Il n'est pas nécessaire qu'il règle le solde du séjour pour bénéficier d'un remboursement.

Que faire si le prestataire demande un report de séjour ? 

Le professionnel du tourisme est en droit de demander tout simplement un report du voyage, sans effectuer une annulation. Si la date lui convient, le consommateur peut tout à fait accepter la proposition. Le cas échéant, une annulation du séjour est toujours possible et le client peut demander un remboursement suivant la réglementation imposée par l'ordonnance du 25 mars 2020 à condition que la résolution du contrat soit réalisée dans les délais impartis, c'est-à-dire entre le 1er mars et le 15 septembre 2020.

À qui s'adresse cette ordonnance et quelles prestations sont concernées ?

Les règles de l'ordonnance concernent les professionnels du tourisme comme les agences de voyages. L'ordonnance du 25 mars s'adresse aussi aux particuliers qui louent occasionnellement par exemple leur résidence secondaire ou principale. Toutefois, si le particulier refuse de se plier à cette réglementation, le vacancier peut demander l'aide de l'office du tourisme qui peut alors servir d'intermédiaire avec le propriétaire et lui rappeler ses obligations. Le consommateur peut également s'adresser à la DDPP ou Direction départementale de la Protection des populations pour un rappel à l'ordre. Dans ce cas toutefois, il faudra prouver qu'une démarche amiable a été menée avec la présentation de justificatifs comme des emails par exemple.

La nouvelle réglementation s'applique à tous types de prestations touristiques comme les séjours tout compris ou une réservation à l'hôtel, les séjours linguistiques, les voyages scolaires et les colonies de vacances, les visites guidées et l'entrée dans les parcs à thème, les manifestations sportives et les concerts, la location d'équipement sportif, mais aussi de voiture.

Cette nouvelle réglementation est aussi valable pour les prestations achetées sur le site d'un opérateur de voyage. Certaines plateformes ne servent toutefois que d'intermédiaire entre le prestataire et le consommateur. Dans ce cas, c'est le fournisseur de la prestation qui se charge du remboursement.

L'ordonnance ne concerne pas les billets d'avion sec ou de train.

Le remboursement est-il maintenu si le prestataire fait faillite ? 

Si la situation sanitaire due au Covid-19 ne permet pas par exemple un retour à la normale de l'activité de certains professionnels du tourisme comme une agence de voyages, ils peuvent être contraints de mettre la clé sous la porte. Le remboursement d'un voyage annulé doit en l'occurrence toujours être maintenu. En effet, les agences de voyages sont tenues de souscrire une garantie financière auprès d'un organisme d’assurance qui s'assure alors de rembourser les vacanciers en cas de faillite. Toutefois, ce n'est pas le cas de tous les voyagistes. Et en cas de dépôt de bilan, l'agence de voyages s'acquittera d'abord de ses impôts et veillera avant tout à payer ses employés.

 Qu'en est-il des séjours prévus après le 15 septembre ?

L'ordonnance concerne tous les séjours dont l'annulation est réalisée avant le 15 septembre et même si leur date de départ est prévue après cette date, mais à l'unique condition qu'elle soit liée au Covid-19. La situation sanitaire actuelle pouvant évoluer rapidement toutefois, il est conseillé de procéder à l'annulation le plus tardivement possible vers la fin du mois d'août ou au début de septembre par exemple pour un séjour en octobre. Dans tous les cas, le consommateur est tout à fait en droit de demander le remboursement de son séjour sans payer de frais supplémentaires si la résolution du contrat est due à des circonstances exceptionnelles comme le Covid-19 survenant à la destination ou un lieu à proximité immédiat.

Annulation de vol : un remboursement du billet d'avion est-il possible ?

Seul le billet d’avion inclus dans le forfait séjour est pris en charge par l’ordonnance du 25 mars. Pour un vol sec, selon la réglementation européenne, les compagnies aériennes doivent rembourser les billets des vols qu'elles ont annulés dans un délai de 7 jours. Si certaines compagnies aériennes s'y soumettent volontiers, ce n'est pas le cas de toutes. Réaliser de tels remboursements à l'heure actuelle les conduirait certainement à la faillite. Pour prévenir une telle situation, Jean-Baptiste Djebarri, le secrétaire d'État aux transports, a permis aux compagnies aériennes de proposer à leurs clients des avoirs.

Air France par exemple propose un avoir d'une validité d'un an si le billet acheté auprès de la compagnie est annulé. Le bon d'achat peut être remboursé s'il n'est pas utilisé au terme de la période de validité. Il est utilisable sur différents vols proposés par Virgin Atlantic, Delta Air Line et Kenya Airways. Il est également possible de modifier la réservation depuis le compte client de l’usager sur le site d’Air France. Pour tout billet acheté avant le 31 mars 2020 et tout voyage prévu avant le 31 mai, la compagnie autorise un report du départ sans frais jusqu'au 30 septembre.

Transavia propose également un avoir d'une validité d’un an pour tout vol prévu jusqu'au 31 octobre et dont l'annulation est effectuée jusqu'au 3 mai. La compagnie effectue également un remboursement après la date d'expiration et accepte un report gratuit jusqu'au 24 octobre pour tous les vols maintenus jusqu'à la fin du mois de mai.

Ceux qui ont réservé un vol avec Easyjet peuvent choisir plus d'options. Ils peuvent également bénéficier d'un bon d'achat dont le montant est égal à celui du billet, demander un report ou un remboursement. Cette dernière alternative peut toutefois prendre un certain temps.

Il est par ailleurs impossible de demander le remboursement d'un vol qui est maintenu. Laissez le soin à la compagnie aérienne de l'annuler puisque le coût d'une telle opération n'est pas du tout rentable pour le voyageur. Néanmoins, il peut demander le remboursement des taxes aéroportuaires qui peut s'élever à la moitié du prix du billet pour le cas des vols low-cost. Dans ce cas, le mieux est de demander un remboursement en ligne pour éviter de payer des frais supplémentaires.

Les bons d'achat ne doivent être en aucun cas imposés aux passagers. En effet, ils doivent avoir le choix entre accéder à un avoir ou reporter leur vol. Le souci réside dans l'absence d'une garantie financière. À l'opposé des agences de voyages en effet, les compagnies aériennes ne sont pas couvertes si elles font faillite. Ainsi, si elles ferment leurs portes, les usagers n'accèderont alors à aucun remboursement. Si une compagnie aérienne impose toutefois un bon d'achat, le voyageur peut s'adresser à une association de consommateur pour inciter le professionnel à revenir sur sa décision.

Obtenir un remboursement avec une assurance annulation de vol

Il est également possible de demander le remboursement de son billet d'avion grâce à une assurance annulation de vol. Celle-ci est souscrite lors de l'achat du billet d'avion auprès de l'agence de voyages ou de la compagnie aérienne. Son coût s'élève généralement entre 4 à 7 % du prix du billet, mais peut tout à effet être plus élevé. Tout dépend des options supplémentaires proposées. L'assurance annulation de vol peut également être souscrite auprès d'un assureur indépendant.

Le remboursement du billet d'avion n'est bien sûr accordé que sous certaines conditions. L'assurance annulation de vol ne couvre pas le voyageur s'il décide tout simplement de ne pas partir. Il devra justifier d'une raison valable. Les causes doivent être un événement extérieur, imprévisible et indépendant de la volonté de l'usager comme :

  • Une catastrophe naturelle ou une épidémie comme le Covid-19
  • une maladie, un accident ou un décès de l'assuré ou d'un proche
  • une embauche ou au contraire un licenciement
  • des dommages au sein du domicile de l'assuré
  • le vol de papiers d'identité avant le départ.

L'assurance d'annulation de vol permet d'obtenir un remboursement intégral des frais d'annulation. En effet, le remboursement classique ne permet d'accéder qu'à une partie du montant du billet. La compagnie aérienne aura en effet pris soin de déduire les frais d'annulation généralement exorbitants.

Remboursement de billet de train : est-ce possible ?

Le remboursement d’un billet de train n’entre pas dans le cadre de l’ordonnance concernant les prestations touristiques. Néanmoins, pour faire face à la situation actuelle et permettre aux voyageurs de bien gérer leurs déplacements, la SNCF a aussi pris quelques mesures. Auparavant le remboursement ou le report d'un trajet n'était possible que suite à une défaillance de la part de l'entreprise ferroviaire. Depuis le 9 mars 2020, les voyageurs peuvent demander le remboursement de leur billet jusqu'au 24 juin 2020, et ce gratuitement. L'échange de billet se fait également sans frais.

Le voyageur peut demander un remboursement ou un échange de son billet TGV et Intercités avant le départ en s'adressant à une agence de voyages agréée ou en procédant à distance sur OUI.Sncf ou par téléphone. Après le départ, il ne pourra que demander un remboursement de son billet dans un délai de 60 jours.

Par ailleurs, comme le trajet à bord de certains trains comme les OUIGO est annulé depuis le 27 mars, tous les voyages sont remboursés. Le remboursement est alors viré sur la carte bancaire utilisée lors de l'achat d'un billet. Un email de confirmation est par la suite envoyé dans les 48 h.

Pour ce qui est des billets TER en correspondance, il suffit de réaliser une demande de remboursement sur OUI.Sncf. Pour les billets TER sans correspondance, il faudra se rendre sur le site TER régional pour faire la demande de remboursement pour les e-billets. Pour les billets en format papier, le remboursement est réalisé dans les boutiques SNCF et aux guichets en gare.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10647-remboursement-voyage-confinement Fri, 03 Apr 2020 00:00:00 +0200
<![CDATA[Vacances de Pâques : Comment amuser les enfants à la maison ?]]>

C’est Pâques, mais pour différentes raisons, vous ne pouvez pas partir en vacances. Vous appréhendez ces journées passées à la maison avec vos enfants, de véritables piles qui ne se fatiguent jamais. Pour que les vacances de Pâques se passent sans accroc, occupez-les ! Programmez différentes activités qu’ils pourront faire seuls si vous voulez un moment pour vous, mais n’oubliez surtout pas de passer du temps avec eux. C’est une occasion de mieux les connaitre, de vous amuser ensemble et de se faire de beaux souvenirs.

Établir avant tout un emploi du temps

En mettant en place un emploi du temps précis, vous donnez des repères à vos enfants durant les vacances de Pâques, comme à l’école.  Compartimentez leur journée en fonction de votre propre emploi du temps, si vous devez travailler en même temps. Ainsi, après le petit-déjeuner, programmez un moment durant lequel ils pourront jouer seuls, à leur guise. Installez une petite table à côté de votre bureau pour que les plus grands puissent eux aussi faire leurs devoirs et pour vous permettre de les surveiller en même temps. Pour les plus petits, mettez à leur disposition des feutres, de la pâte à modeler, etc. Demandez-leur de vous faire des dessins et autres créations pour qu’ils se sentent investis d’une mission et restent tranquilles. Par la suite, vous pouvez passer du temps en leur compagnie à travers différentes activités pour ne pas qu’ils s’ennuient. Mais avant tout, si vos enfants sont assez grands, il convient de leur expliquer la situation et d’établir si possible avec eux leur emploi du temps en y intégrant les loisirs qu’ils souhaitent faire.

Dès 2 ans

·         Jardiner

Si vous disposez d’un jardin ou d’un balcon, c’est tant mieux. Les tout petits apprécieront certainement de prendre un peu l’air, d’arroser les plantes et d’enlever les mauvaises herbes. Avec le beau temps qui pointe son nez, multipliez les sorties en extérieur pour permettre aux tout-petits de découvrir la nature qui s’éveille, les fleurs qui éclosent, etc. Si votre logement ne donne pas sur un carré vert, vous pouvez improviser un petit coin de verdure. Plantez des graines dans un pot. Votre enfant aimera voir le plant grandir au fil des jours. Vous pouvez également lui apprendre les noms des différents fruits et légumes.

·         Jouer avec de la pâte à modeler

Vous avez prévu tout un stock de pâte à modeler ? Donnez-en un peu à votre petit bout de chou afin qu’il puisse reproduire son animal ou son personnage de dessin animé préféré ou un petit bijou. Si vous ne disposez pas de pâte à modeler à la maison, fabriquez de la pâte à sel avec de la farine, du sel et de l’eau. La pâte à sel peut par la suite être durcie au four avant d’être peinte.

Dès 3 ans

·         Organiser une chasse aux œufs ou au trésor

Qui dit Pâques, dit chasse aux œufs. Que vous disposiez ou non d’un jardin, vous pouvez tout à fait programmer une petite partie. Si les petits gourmands ont déjà fini tout votre stock de chocolat, organisez une chasse au trésor à la place. Cachez dans des endroits improbables un objet en veillant à leur laisser quelques indices.

·         Se retrouver devant un spectacle

Pour varier les plaisirs, invitez vos enfants à monter un petit show. Laissez-les donner libre cours à leur imagination et étoffer le spectacle de danse et de chant. Donnez-leur du temps pour se préparer, mais veillez à bien déterminer leur ordre de passage et la durée de leur représentation par exemple pour éviter tout conflit.

·         Programmer un carnaval

Vos bambins apprécieront de passer la journée dans le costume de leur personnage de dessin animé préféré. Si toutefois vous ne disposez pas de déguisement, créez-en. À partir de carton, d’assiette en carton et autres objets du quotidien, fabriquez des masques et des coiffes. N’oubliez pas la peinture, les paillettes, des papiers de différentes couleurs ou des chutes de tissus pour les détails. Les vêtements plus grands, des écharpes peuvent compléter la tenue. Vous pouvez peaufiner l’ensemble en maquillant votre bambin. Pour vous mettre aussi dans l’ambiance et faire plaisir à vous enfants, n’oubliez pas de vous déguiser.  Une fois les déguisements enfilés, place à la parade !

·         Écrire des lettres aux proches

Écrire aux grands-parents à une tante ou un oncle est une belle manière de combiner l’utile à l’agréable. Cette activité permet à votre enfant de s’exercer, mais aussi de s’amuser en racontant dans les moindres détails et avec ses propres mots ses journées. Il peut écrire sur une simple feuille mobile ou faire une jolie carte tout en couleurs. Fournissez-lui peinture, autocollants, ciseaux et colle pour l’aider à faire de jolies créations. En attendant les réponses, invitez-le à faire la liste des courses à faire.

·         Créer un univers de jeu

Vous souhaitez disposer d’un peu de temps pour le télétravail ou juste pour vous reposer ? Aidez votre tout-petit à réaliser une cabane avec des couvertures ou un jouet en carton. Immergé dans son propre univers un moment, il s’amusera parfaitement tout seul.

·         Cuisiner

Pour les enfants, cuisiner peut être assimilé à une activité ludique. Demandez leur avis sur le choix de la recette. Proposez  des recettes adaptées à leur âge. Pour les plus jeunes, des préparations très faciles comme des cookies ou des brochettes de melon et de jambon sont à privilégier. Au fur et à mesure qu’ils sont plus grands, vous pouvez passer à des recettes plus compliquées comme une pizza ou une tarte par exemple à partir de 6 ans. N’hésitez à pas piocher des idées de recettes du monde pour faire voyager toute la famille. Essayez par exemple les hojaldres, ces délicieux beignets originaires du Panama préparés à partir de farine, d’œufs, de sucre, de levure et d’eau et nappés d’une généreuse couche de sirop. Profitez-en pour leur en apprendre davantage sur les spécificités de ce pays d'Amérique centrale d’où provient la recette.

À partir de 6 ans

·         Entamer des parties de jeux de société

Ne laissez plus vos jeux de cartes et autres jeux de société prendre la poussière. Sortez-les et invitez les plus grands à jouer. Pour que tout le monde puisse s’amuser pleinement, optez pour des jeux à la portée de chacun. Pour les plus jeunes, évitez les jeux trop compliqués.

·         Apprendre une nouvelle langue

Des études ont prouvé qu’il est plus facile pour les enfants, surtout en bas âge, de reproduire les sons d’une seconde langue. Profitez-en pour apprendre l’anglais, l’espagnol ou une autre langue étrangère dont vous disposez de quelques rudiments. Il n’est pas nécessaire que vous ayez un haut niveau, vous pouvez vous exercer en compagnie de vos enfants.

·         Faire du karaoké

Vos enfants fredonnent à longueur de journée les tubes du moment ou des comptines ? Retrouvez-vous autour d’une soirée karaoké. Sur internet, de nombreuses vidéos avec les paroles sont accessibles. Pour faire plaisir aux grands-parents ou pour les plus talentueux, il est tout à fait possible d’utiliser un micro connecté et de partager de bons moments avec tous vos proches en vidéo.

·         Personnaliser un t-shirt

Après avoir fait le tri dans la grande robe de vos enfants, vous vous trouvez avec différents t-shirts relégués aux oubliettes ? Donnez-leur une seconde vie en les personnalisant. Sortez les paillettes et les perles à coudre, les fils de toutes les couleurs, les autocollants et les feutres pour textile. C’est une belle manière de booster la créativité des enfants, mais surtout de les sensibiliser aux méfaits de la surconsommation.

·         S’initier à la science

Vous disposez d’un peu de temps à consacrer à vos enfants ? Pourquoi ne pas réaliser des expériences scientifiques ludiques en leur compagnie. Il existe de nombreuses expériences que vous pouvez réaliser facilement avec des ingrédients et objets du quotidien. Vous pouvez par exemple créer un arc-en-ciel. Vous aurez besoin d’un miroir, d’une feuille blanche, d’une bassine remplie d’eau, d’une lampe torche ou autre source de lumière. Pour obtenir un arc-en-ciel, plongez la moitié du miroir dans la bassine de manière à ce qu’il forme un angle de 45° avec celle-ci. Pointez la lumière vers la partie immergée dans l’eau. Placez la feuille blanche là où le miroir reflète la lumière pour voir un arc-en-ciel.

·         Faire de l’origami

L’origami est tout un art. Certains pliages pouvant être très difficiles et les enfants ne pouvant garder leur attention que durant une courte durée, il est important de choisir des modèles assez simples. À partir de 6 ans, optez alors pour des pliages réalisables en 5 à 10 étapes et en 20 minutes tout au plus pour ne pas que les enfants s’ennuient. Pour le modèle, choisissez-en un qui suscite leur intérêt. Bateaux et épées auront un vif succès auprès des garçons. Les fillettes apprécieront certainement de réaliser des papillons ou des fleurs. L’origami demande aussi de la patience. Les premiers essais ne sont pas toujours concluants et vos enfants peuvent perdre patience rapidement. S’ils ne font pas des plis correctement, ne les critiquez pas. Au contraire, encouragez-les et félicitez-les pour les efforts qu’ils ont fournis pour leur donner l’envie de se perfectionner.

·         Apprendre en s’amusant

Durant les vacances de Pâques, vous pouvez tout à fait octroyer plus de temps à vos bambins devant les écrans. Il convient toutefois de choisir des programmes intelligents qui captent leur attention, mais qui leur permet aussi d’apprendre de nouvelles choses comme des documentaires. Sur Internet, vous trouverez des journaux faits par des enfants pour les enfants, des histoires à écouter, des livres audio ou encore des livres et des BD gratuits.

Pour tous

·         Réaliser des décorations de Pâques

Comme pour la chasse aux œufs, il n’est jamais trop tard de se retrouver autour d’une table pour fabriquer des décorations de Pâques. La peinture sur œufs est bien sûr une idée incontournable. Vous pouvez aussi créer des guirlandes en papier, des lapins de Pâques à partir de rouleau de papier de toilette, des cuillères en plastique et bien plus encore. Vous trouverez de nombreuses idées sur Internet. Proposez-leur des créations qu’ils peuvent faire seuls si vous voulez disposer d'un peu de temps libre ou à réaliser ensemble et pouvoir partager ainsi de bons moments.

·         Booster la créativité des enfants

Outre les décorations pour Pâques et la personnalisation de t-shirt, il existe de nombreux loisirs qui permettent aux enfants de laisser libre cours à leur créativité comme la peinture. Pour les plus petits, nul besoin de pinceau. Ils peuvent très bien jouer avec les couleurs et étaler la peinture avec leurs doigts et leurs mains. Si les plus grands peuvent manier les pinceaux, mettez aussi à leur disposition du coton ou du coton-tige pour tester différents effets. Le coloriage est une autre activité à proposer à vos petits bouts. Vous pouvez télécharger sur internet et imprimer différents dessins à colorier. Laissez-leur le soin de choisir les modèles pour qu’ils puissent par la suite les assembler et en faire un nouveau cahier de coloriage, avec votre aide bien sûr.

·         Bouger ensemble

Les enfants ont de l’énergie à revendre. Si vous devez rester chez vous et que vous souhaitez canaliser leur trop-plein d’énergie, essayez le sport ensemble. De nombreux tutoriels pensés pour les petits bouts sont disponibles sur Internet. Il est possible de trouver des activités adaptées aux plus petits de 9 mois à 2 ans. Au lieu d’une séance de sport, vous pouvez essayer d’apprendre quelques chorégraphies. Vous enfants se dépenseront beaucoup et s’amuseront par la même occasion. Après avoir transpiré, place à la relaxation. Tout le monde peut par la suite se détendre autour d’une séance de yoga. Il vous semble difficile de maintenir en place votre enfant ? Donnez-lui l’exemple. Prenez une posture de yoga qu’il pourra réaliser facilement et il vous suivra certainement.

·         Se retrouver devant un home cinéma

Si d’habitude le mot d’ordre est de limiter autant que possible l’exposition aux écrans, des exceptions peuvent bien sûr être envisagées, comme le cinéma avec des dessins animés et des films triés sur le volet. C’est une occasion de vous accorder un moment au calme et de travailler ou au contraire de partager avec eux des productions qui ont marqué votre enfance. 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10640-vacances-de-paques-avec-enfants-a-la-maison Fri, 27 Mar 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Court séjour à Venise : guide complet à votre disposition !]]>

Vous avez décidé de partir en vacances à la découverte de Venise ? Vous n’avez pas du tout idée de ce que vous devrez faire là-bas ? Ne paniquez pas sur ce point ! Vous avez la chance de découvrir ce qui complet qui regorge diverses activités à faire quand vous y serez. Votre programme sera au grand complet. Réservez votre billet et explorez Venise en seulement trois jours. Vous passerez certainement un séjour inoubliable.

Petit aperçu sur « Venise » !

Venise est une ville magnifique, riche en patrimoines et en traditions. Elle fait partie des principaux pôles touristiques de l’Italie. Cette destination incontournable est très prisée par les touristes issus des quatre coins du monde. Plus de 70 attraits touristiques sont à découvrir dans cette ville. Il y aura donc autant de raison pour venir à Venise. Que ce soit pour les vacances en amoureux, entre amis, en famille ou en solo, une visite guidée à Venise est toujours idéale. Laissez-vous impressionner par cette merveille lorsque vous y serez !

Guide de voyage complet pour trois jours à Venise

En fait, le plus intéressant est de choisir cinq jours de vacances en direction de Venise. Ainsi, lors du premier jour vous aurez le temps de vous reposer un peu, de vous familiariser avec la belle ville et de préparer votre découverte touristique. Lors du dernier jour de votre séjour, vous pouvez acheter tous vos souvenirs et ranger vos affaires pour repartir chez vous. Voici donc le programme d’activité à faire :

Jour de découverte n°1 : la place Saint-Marc

Émergez-vous dans le focus de l’histoire de Venise. Visitez la place Saint-Marc. C’est le fameux lieu de prédilection des amoureux. Visitez la Basilique Saint-Marc  ainsi que le Palais des Doges. La Basilique fait partie de l’une des églises les plus anciennes en Italie. Elle est âgée d’environ un millénaire. Vous pouvez réserver une visite guidée payante dans cette merveille. Passez aussi dans son musée. Le Palais des Doges vous permet d’explorer un monument qui vous fait savoir le système politique de l’époque. Il était le lieu de résidence des Doges de la République de Venise.

Apercevez également Le Campanile, si le temps ne vous manque pas, montez à son sommet pour apprécier l’imprenable vue sur toute la ville. Découvrez ensuite le Musée Correr, la Galerie de l’Académie, la fondation Peggy Gyggenheim et le Musée d’histoire naturelle. Profitez de votre soirée pour vous détendre dans des bars de la ville.

Jour de découverte n°2 : les îles de la lagune de Venise

Au total, Venise est constituée de 121 petites îles. Comme vous ne pouvez visiter que quelques-unes, préférez les îles les plus importantes suivantes : l’île de Torcello, l’île de Murano et l’île de Burano. La journée sera un peu chargée alors, il faudrait recourir à un guide touristique pour vous faire découvrir les merveilles de ces trois îles de Venise.

Jour de découverte n°3 :  les magnifiques quartiers de Venise

Pour vous familiariser avec la ville de Venise, ne ratez pas le parcours à travers ses quartiers. Vous aurez un aperçu du charme de cette destination. Voici quelques quartiers à absolument découvrir : le quartier juif dit « Guetto » et le quartier du Rialto.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10635-court-sejour-a-venise-guide-complet-a-votre-disposition Mon, 16 Mar 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Voyager malgré le Coronavirus COVID 19: que devez-vous savoir ?]]>

Les premiers cas de maladie au coronavirus ou Covid-19 sont détectés dans le centre de la Chine à Wuhan en novembre 2019. Depuis, la pneumopathie virale s’est étendue à l’échelle internationale, contaminant près de 1 940 000 personnes dans 150 pays à travers le monde. L’on enregistre un peu plus de 120 000 décès et 465 000 personnes guéries. Même face à ce nombre assez important de rémissions, la planète entière demeure en état d’alerte. Les frontières sont fermées, les voyageurs qui débarquent d’un pays étranger sont mis en quarantaine. Des interrogations planent pour les nombreux voyageurs français. Envisager un voyage est-il prudent à l’heure du confinement ? Quels pays les acceptent encore sur leur territoire ? Quelles mesures prendre si l'on est contraint de se déplacer dans un pays étranger ? Comment procéder si l’on devait reporter son voyage jusqu’à ce que la situation se stabilise ? Voici les réponses.

Ces pays qui interdisent l’accès à leur territoire aux étrangers

·         Les États-Unis

Depuis le 13 mars, les États-Unis interdisent l’accès à leur territoire à tout voyageur ayant séjourné en Europe pendant 30 jours. Seuls les citoyens américains sont autorisés à franchir les frontières américaines. Le pays interdit aussi les déplacements considérés comme non essentiels vers ou venant du Canada.

·         La Russie

Le pays a fermé ses frontières le 28 mars 2020. Les citoyens russes et les diplomates peuvent tout de même quitter le pays si un de leur proche venait à décéder à l’étranger.

·         L’Inde

L’Inde pour sa part ne délivre plus de visas aux ressortissants de nombreux pays européens comme la France, l’Allemagne et l’Espagne. Les visas qui ont été accordés aux voyageurs en provenance de la Chine, de Corée du Sud, du Japon, d’Iran et d’Italie sont annulés. Les bateaux de croisière ne peuvent plus faire escale dans les ports indiens.

·         L’Israël et la Jordanie

L’Israël interdit l’accès à son territoire aux touristes venant de la France, de la Suisse, de l’Allemagne, de l’Espagne et de l’Autriche, à l’exception des résidents israéliens. Il en va de même pour la Jordanie.

D’autres pays comme l’Arabie Saoudite, le Guatemala, Trinité-et-Tobago, le Kazakhstan ont fermé leurs frontières aux voyageurs français. Le Salvador interdit l’accès à son territoire à tous les étrangers, sauf les diplomates et les résidents. L’Argentine a pour sa part suspendu tous les vols en provenance des pays très touchés par la pandémie comme la France.

Ces pays qui imposent la mise en quarantaine

De nombreux pays n’ont pas totalement fermé leurs frontières. Pour pouvoir circuler librement, les voyageurs en provenance de certains pays comme la France doivent toutefois passer par la case de la quarantaine, une quatorzaine pour être plus précis. La Chine, Hong Kong et Malte ont notamment opté pour cette disposition. Pour des pays comme la Colombie et Chypre, les personnes en quarantaine doivent s’isoler à domicile, à l’hôtel ou dans des locaux identifiés par le ministère de la Santé. Il en va de même pour la Grèce, le Portugal, la Turquie, le Japon et différents pays africains comme la Tanzanie, le Bénin et le Lesotho.

Depuis le 12 mars, tout étranger présent au Vietnam peut aussi faire l’objet d’un placement en quarantaine ou d’un isolement sur son lieu de résidence. D’ailleurs, l’exemption de visa accordé aux ressortissants français programmant un séjour de moins de 15 jours sur le territoire vietnamien est suspendu.

Partir en voyage, est-ce une bonne idée ?

La situation sanitaire n’est pas la même dans toutes les destinations et il est impossible de donner une réponse tranchée. Dans tous les cas, pour pouvoir répondre à cette question, le mieux est de prendre sa décision en toute connaissance de cause.

  • Il est important de se renseigner au mieux sur la situation sanitaire de la destination ;
  • La situation pouvant évoluer chaque jour, il faut toujours rester informé ;
  • Il est primordial de déterminer la nécessité du voyage. Un voyage d’affaires peut souvent être calé à une autre date tandis que les vacances peuvent tout à fait être reportées en attendant que la situation s’améliore.

Organiser dès maintenant vos vacances d’été ?

L’expansion du coronavirus impose à différents pays de prendre des mesures drastiques comme la fermeture des frontières ou encore la mise en quarantaine. Mais la situation peut rapidement évoluer et aucune donnée ne permet pour l’instant de prédire la situation sanitaire de tel ou tel pays d’ici le début de l’été. Pour le moment alors, il est tout à fait possible de réserver vos vacances estivales dans n’importe quel pays. D’ailleurs, les agences de voyages et tours opérateurs se tiennent aux aguets de  l’évolution de la situation quotidiennement pour éventuellement adapter leurs formules en conséquence. Les réservations sont ouvertes auprès de certains voyagistes. Si la situation sanitaire dans le monde ne s’améliore toutefois pas, il est toujours possible le moment venu de reporter ou d’annuler votre séjour ou billet d’avion.

Vol, séjour à l’hôtel ou à forfait : annulation ou report ?

·         Le cas du vol sec

Vous avez réservé un billet d’avion auprès d’une compagnie aérienne, mais celle-ci décide d’annuler le vol à cause du Covid-19 ? Vous êtes tout à fait en droit de reporter votre voyage ou de demander le remboursement de votre billet. Toutefois, vous n’êtes pas en droit de demander une indemnité forfaitaire, la pandémie - au même titre que des conditions météorologiques défavorables et une instabilité politique - étant considérée comme une circonstance extraordinaire.

Aucun remboursement ne vous sera accordé si vous annulez par vous-même votre billet d’avion au vu de la situation sanitaire actuelle. Par contre, certaines compagnies aériennes peuvent tout de même accepter le report ou l’annulation du billet d’avion si la destination est déconseillée par le ministère des Affaires étrangères. Il faut dans ce cas consulter son site officiel. Dans tous les cas, il est important de se référer aux conditions générales de vente de la compagnie aérienne.

·         Le cas du séjour à forfait ?

Il est question dans ce cas de séjours incluant le vol et l’hébergement, les voyages tout compris, de plus de 24 h ou incluant une nuitée. Dans ces cas, si l’agence de voyages annule le séjour à cause de la Covid-19 et autre circonstance exceptionnelle, elle est tenue de vous faire part dans de brefs délais de l’annulation du contrat. Tous les paiements effectués doivent également être remboursés dans les 14 jours. Vous n’êtes toutefois pas en droit de demander une indemnisation supplémentaire qui est octroyée notamment en cas de préjudice.

Vous pouvez également demander la résolution du contrat sans avoir à vous acquitter des frais en raison de circonstances exceptionnelles comme la Covid-19 au lieu de la destination ou dans sa proximité immédiate. La loi ne définit pas encore clairement l’expression « à proximité immédiate », ainsi l’agence de voyages étudie chaque demande d’annulation avant d’accorder ou non le remboursement.

Si durant votre voyage à forfait, votre destination impose un confinement ou si vous êtes mis en quarantaine et que vous ne pouvez pas être rapatrié, votre agence de voyages est dans l’obligation de vous octroyer un hébergement pendant 3 nuits.

·         Et pour les voyages en train ?

À l’opposé de nombreux vols vers des destinations en dehors de la France, les trajets en train sont maintenus, notamment ceux de la SNCF pour la Belgique. L’entreprise ferroviaire propose d’échanger ou de rembourser gratuitement des billets jusqu’à 45 jours avant le départ. Ces mesures s’appliquent aussi aux TER et aux voyages programmés entre le 9 mars et le 30 avril, inclus.

Qu’en est-il de l’assurance voyage?

Une maladie, un accident, la perte ou la destruction des bagages peuvent gâcher rapidement des vacances à l’étranger. L’assurance voyage permet d’atténuer les répercussions de tels événements. Ses différentes garanties peuvent en effet couvrir des soins médicaux, le rapatriement, le remboursement des frais d’avocat ainsi que l’annulation du voyage. Dans ce dernier cas néanmoins, les compagnies d’assurance prennent rarement en compte les causes d’annulation extérieures au souscripteur, à l’image des annulations de vol dues au Covid-19. Certains assureurs proposent toutefois une couverture plus étendue et peuvent vous couvrir en cas d’avis de voyage négatif officiel sur la destination, émanant du ministère des Affaires étrangères par exemple. Si votre assurance ne vous rembourse pas, vous avez deux alternatives : vous tourner vers l’agence de voyages pour un report ou une annulation en vue d’un remboursement ou demander vous-même des modifications.

Les gestes à adopter en cas de déplacement

Que vous soyez amené à voyager pour le travail ou pour le plaisir, il est très important de respecter certaines précautions. Ainsi, qu’importe où vous vous trouvez, vous devez :

  • Vous laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ou une solution hydro alcoolique ;
  • Éviter de manger de la viande crue ou pas assez cuite, mais aussi le contact avec des animaux morts ;
  • Éviter de vous rapprocher avec des personnes présentant des symptômes du Covid-19 comme la fièvre ou la toux ;
  • Respecter en toute circonstance la distance de sécurité d’un mètre au moins ;
  • Tousser et éternuer dans votre coude ou un mouchoir à usage unique avant de le jeter ;
  • Éviter les embrassades et saluer sans serrer la main ;
  • Contacter les services sanitaires locaux si vous présentez des symptômes du Covid-19.

Durant vos déplacements, il est très important de respecter les gestes barrières. En effet, vous pouvez être porteur du virus et ne pas présenter de symptômes si vous êtes un porteur sain et durant le temps d’incubation, c’est-à-dire l’instant où vous contractez le coronavirus jusqu’au moment où les symptômes apparaissent. Cette période varie suivant les individus et va généralement de 3 à 5 jours. Les manifestations du Covid-19 peuvent toutefois n’apparaitre qu’au bout de 14 jours, d’où la durée de mise en quarantaine de 2 semaines. Durant le temps d’incubation, vous pouvez tout à fait transmettre le coronavirus.

Comment reconnaitre une infection au coronavirus ?

En plus de la toux et d’une fièvre supérieure à 37,5°C, le Covid-19 peut également s’accompagner :

  • De mal de gorge ;
  • De douleur thoracique ;
  • de maux de tête ;
  • d’une grande fatigue ;
  • de courbatures ;
  • de frissons ;
  • de diarrhée ;
  • de perte de l’odorat et du goût.

Si des gênes respiratoires comme de l’essoufflement, une respiration bruyante, un inconfort au repos apparaissent, il convient de consulter en urgence. Le mieux toutefois est de rester là où vous vous trouvez et de réduire au maximum le contact avec d’autres personnes pour éviter la propagation de la maladie. Il faut dans ce cas prévenir dans les brefs délais les services sanitaires locaux qui prendront alors les dispositions adéquates.

Covid-19, qui sont les personnes à risque ?

Les symptômes du Covid-19 peuvent s’aggraver chez certains profils et la décision de voyager dans ce cas ne doit pas être prise à la légère. Parmi les personnes à risque figurent :

  • les aînés de 70 ans et plus ;
  • les personnes souffrant d’asthme et d'autres pathologies respiratoires ;
  • les personnes présentant des antécédents cardiovasculaires comme une hypertension artérielle, une insuffisance cardiaque ;
  • les diabétiques, car la maladie peut déséquilibrer le taux de sucre dans le sang. Les personnes présentant des complications secondaires suite à cette maladie sont aussi concernées ;
  • les personnes souffrant d’insuffisance rénale chronique ;
  • les personnes immunodéprimées qu'il s'agisse d'une immunodépression acquise due à un traitement contre le cancer ou congénitale ;
  • les fumeurs. Selon une étude menée par Fondation contre le Cancer, sous l’effet du tabagisme, les cils tapissant les voies respiratoires sont paralysés et ne peuvent plus éliminer correctement le mucus et les bactéries. L’organisme n’est alors plus en mesure de se protéger correctement.
  • Les personnes atteintes de cirrhose ;
  • Les femmes enceintes, surtout à partir du troisième trimestre de la grossesse.

Si vous entrez dans la catégorie des personnes à risques alors que vous n’avez pas la possibilité d’effectuer le télétravail et que vous êtes amené à vous déplacer, le Gouvernement vous autorise à demander un arrêt de travail. Les démarches sont d’ailleurs largement facilitées. Pour éviter d’augmenter la charge de travail des médecins, vous pouvez effectuer la demande en ligne sur le site declare.ameli.fr. Vous pouvez demander dans un premier temps un arrêt de 21 jours.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10639-voyager-coronavirus-covid-19 Fri, 06 Mar 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Tam Dao, la ville de brouillard]]>

Si vous cherchez un site à visiter ou vous détendre, Tam Dao est un meilleur choix pour vous. Considérée comme « Da Lat du Nord » avec le climat tempéré et couvert dans la brume, cette petite ville est une destination idéale pour votre voyage au Nord du Vietnam.

On appelle Tam Dao (signifie « Trois iles ») car il y a trois montagnes s’élevant au-dessus des nuages : Thach Ban, Thien Nghi et Phu Nghia et la plus haute est à 1591m d’altitude.

Cette ville a été découverte et rénové à la fin du XIXè siècle, puis elle est intégrée dans une zone touristique avec des services tels que piscine, bar, resort, restaurant, hôtel, etc. Mais ces constructions n’étaient plus aussi intactes qu’auparavant au fil du temps. Bien qu’on construit des nouveaux hôtels ou restaurants avec style moderne, il reste toujours des vieilles villas créant quelques choses très spécial et classique.

Comment se rendre à Tam Dao ?

Situé à 80km du centre-ville Hanoi, 2h de route, c’est assez facile à déplacer pour les Voyageurs.

En voiture privée ou en scooter, vous devez faire attention car la section allant du pied de la montagne au sommet présente de nombreux petits virages très dangereux.

En bus, pour gagner le temps et la sécurité, voici une suggestion : vous prenez le bus de numéro 58 de Long Bien – Me Linh, arrêt à Me Linh Plaza, puis numéro 07 de Vinh Yen – Tam Dao.

En autobus, de la station My Dinh, vous prenez un bus de Hanoi – Vinh Yen, Hanoi – Yen Bai ou Hanoi – Viet Tri, puis prenez un taxi ou un taxi-moto pour arriver à Tam Dao.

Meilleure période pour visiter Tam Dao ?

Avec le climat frais, vous pouvez voyager à Tam Dao dans toute l’année. Concernant votre propre souhait, vous devez choisir le meilleur moment pour partir.

Au printemps, il fait un peu froid, des centaines de fleurs colorées à deux côtés de route.

En été, il fait très frais avec la richesse de végétation naturelle, Tam Dao est une « évasion du chaleur » attrayante des habitants de Hanoi et ses alentours.

En automne, c’est peut-être le meilleur moment pour visiter Tam Dao car il fait très beau, pas trop froid. Idéal pour la randonnée et des photos romantiques.

En hiver, il fait froid, tout est couvert de la brume. C’est le meilleur moment pour prendre des photos avec « la spécialité » de Tam Dao.

Que visiter à Tam Dao ?

L’ancienne cathédrale en pierre

Construite en 1937, la paroisse a construit ici la cathédrale dans l’architecture française avec une longueur de 26m et une largeur de 11m. Pendant la guerre de résistance anti-française, avec la politique de « détruire la résistance », toutes les villas construites par les Français à Tam Dao ont été complètement détruites, la cathédrale en pierre était l’œuvre architecturale seulement conservé.

 Arrivé à la cathédrale, vous serez venteux et priez. À l’intérieur, c’est le lieu de prière les religieux à Tam Dao. Debout sur la cathédrale, les visiteurs peuvent admirer la beauté panoramique de Tam Dao, c’est aussi un endroit où les couples prennent des albums de mariage.

Temple de Génie du Jungle

Temple de Ba Chua Thuong Ngan (Temple de Génie du Jungle) est l’une des célèbres destinations touristiques spirituelles de Tam Dao. Cet endroit attire de nombreux touristes non seulement pour prier, mais aussi pour admirer la beauté pittoresque. Vue du temple, Tam Dao apparaît comme un plateau très paisible dans la belle brume blanche et chatoyante.

 Pour se rendre au temple, les visiteurs doivent montrer environ 300 marches. Les deux côtés du chemin vers la forêt de bambou, comme c’est perdu dans le monde des films historiques mystérieux.

Cascade d’Argent

Il s’agit une destination très connue dans le centre-ville Tam Dao. On ne connaît pas comment cette cascade apparaît, on sait que c’est une belle cascade majestueuse avec de l’eau claire, traversant la canopée des arbres. L’eau coule du ravin, converge sous un lieu précipité, blanc comme les cheveux des fées.

 Les visiteurs se sentiront très à l’aise et détendus en regardant la cascade, en écoutant le chant des oiseaux et en s’imprégnant de la nature.

Note : La route menant à la cascade est assez glissante, vous devez donc porter des chaussures pour éviter les glissements dangereux.

Monastère Tay Thien Truc Lam

Situé sur les pentes de Thach Ban, c’est également une destination touristiques spirituelles célèbres avec une architecture ancienne. Les habitants viennent ici pour prier pour la paix, la fortune pour eux-mêmes et leurs familles. Au printemps, vous aurez l’occasion de participer aux activités culturelles uniques. En été, vous assisterez à la cérémonie des pénitents au monastère. En venant ici, vous se sentez si paisibles et calmes.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10627-tam-dao-la-ville-de-brouillard Thu, 27 Feb 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Glacier Matanuska, un des plus grands glaciers du monde]]>

Les glaciers sont des chefs-d’œuvre majestueux de la nature. Situé en Alaska, aux États-Unis dans le borough de Matanuska-Susitna, le Glacier Matanuska est un des plus impressionnants du monde. C'est le plus grand glacier possédant un accès en voiture des États-Unis. Il se situe à 161 km d'Anchorage et est accessible par la Glenn highway qui fait partie de l'Alaska route 1. Une rivière du même nom qui termine sa course dans le golfe de Cook prend sa source au pied du glacier. Pour apprécier cette merveille de la nature, les touristes peuvent s'approcher au plus près et même faire un tour sur le glacier du mois de mars au mois d'octobre.

Un trésor naturel

L’Alaska est le 49e État des États-Unis. Sa capitale est Juneau et sa plus grande ville est Anchorage. Situé au nord-ouest du Canada, il est célèbre pour ces grands espaces, sa faune, sa flore indomptables. Plus de 60 % de sa superficie est classée au titre de parc national. Parmi les particularités de cet État figure un grand nombre de majestueux glaciers qui ont trouvé sous ces latitudes les conditions favorables à leur formation. Les chutes de neige importantes, des étés froids et une action de la gravitation qui permet à la neige de se tasser en évacuant l'air caractérisent le climat en Alaska. Une balance qui penche en faveur de la chute de neige au détriment de sa fonte est aussi une condition sine qua non. En Alaska, pas moins de 100 000 glaciers couvrent plus de 4,5 % de la surface totale de l’État, soit plus de 75 000 kilomètres carrés. Certains de ces glaciers comme le Glacier Ba, le Portage Glacier ou encore le Matanuska Glacier sont facilement accessibles. Leurs visites s'organisent facilement.

Ses caractéristiques

Le glacier Matanuska est une des merveilles de l'Alaska. Il s'étend sur une quarantaine de kilomètres de long et fait 6,4 km de large. Son accès est facile. N'importe quelle voiture peut déposer les visiteurs au pied du glacier. Ce dernier est responsable d'un phénomène nommé weather hole. L'air froid venant du glacier pousse l'air plus doux en hauteur créant un microclimat avec un ciel ensoleillé et des températures relativement douces tout autour du glacier. Le glacier est en perpétuel mouvement. Il avance ainsi d'une trente centimètres chaque jour. 

La visite du Glacier

S'approcher d'un glacier Matanuska et le toucher sont une expérience unique Les circuits sont programmés de mars à octobre. Son accès facilité en fait un site aussi très apprécié. Pour admirer le glacier, il suffit de suivre le cours de l'autoroute Gleen Highway. La plupart des visiteurs rejoignent le glacier en traversant un terrain de campement privé situé au kilomètre 164 de la Glenn Highway. Des routes privées les conduisent sur un parking d'où partent les excursions pour découvrir le Glacier de Matanuska. La meilleure manière de profiter d'une telle escapade est de se faire accompagner par un guide. Généralement, les casques, les crampons et les bâtons de randonnées et tout l'équipement pour l'escalade sont fournis.

Pour les moins sportifs, le Matanuska Glacier State Recreation Site offre les meilleurs points de vue sur le glacier et sur la rivière Matanuska. Le site est situé au kilomètre 162 de la Glenn Highway. Il dispose d'un terrain de campement doté d'infrastructures complètes comme des toilettes, l'accès à l'eau potable et à des tables de pique-nique. Pour les plus courageux, une marche de 20 minutes les conduit à travers une forêt jusqu'aux plateformes d'observation du glacier.

En plus d'admirer la beauté unique du glacier, durant l'été, les visiteurs apprécient tout particulièrement les randonnées sur le glacier et le rafting. En hiver, le ski, les balades en raquette ou en motoneige sont très appréciées des touristes. L'accès au parc n'est pas gratuit. Chaque visiteur doit s’acquitter d'un droit d'entrée pour pouvoir s'approcher du glacier d'un peu plus près.

Une visite au glacier se prépare en amont. En effet, même si les circuits sont programmés durant les périodes les plus chaudes, les conditions dans la région demeurent rigoureuses. Il est indispensable de se vêtir en conséquence surtout pour tous ceux qui souhaitent gravir le glacier. Une tenue qui maintient bien au chaud ainsi que des bottes sont indispensables. Si vous n'avez pas emporté le nécessaire dans votre valise, des magasins vendent tout le nécessaire à Anchorage, situé à 160 km. 

Les circuits typiques

Pour les visiteurs qui désirent s'approcher au plus près du majestueux glacier, et ainsi aller à la découverte de ses crevasses, ses grottes ou ses trous d'un bleu profond nommés les moulins, programmer une randonnée de quelques heures ou pour toute une journée est une excellente alternative. 

- Les circuits jusqu'au glacier Matanuska commencent généralement dans la vallée de Matanuska Susitna pour découvrir Anchorage. En poursuivant la visite le long du glacier, les gigantesques bassins d’eau de fonte, les formations de glaces bleues et les crevasses attendent les touristes. La magnifique chaine de l'Alaska, les montagnes Talkeetna et les montagnes Chugach se déploient en guise de toile de fond. En optant de partir en compagnie d'un guide, l'histoire de la formation du glacier ainsi que la géologie des lieux n'auront plus aucun secret pour les participants. Généralement, le déjeuner est compris dans le forfait. Au menu, les participants savourent du fromage grillé et se réchauffent avec une tasse de chocolat chaud. 

- D'autres circuits proposent de commencer l'aventure le long de la route sur le Gleen Hihgway tout en profitant de la nature sauvage si caractéristique de l'Alaska au départ d'Anchorage. En remontant la vallée de Matanuska en longeant la rivière du même nom, le glacier se dévoile 161 km plus loin. Au pied du glacier, des traineaux attendent les participants pour une balade d'environs 2 h. Ils peuvent ainsi profiter d'une vue unique et extraordinaire sur cette merveille de la nature. 

- Ce n'est pas tous les jours que les touristes ont la possibilité de voir un glacier d'aussi près. Pour faire de cet instant un moment inoubliable, une escapade jusqu'à la moraine est immanquable. Il s'agit d'un amas de débris rocheux érodés et transportés par le glacier ou la zone des Ice Falls du glacier. Ils s'écroulent sur les rochers situés en dessous créant de splendides séracs, de grands blocs de glace issus de la fracturation d'un glacier. Tout le long du chemin, des formations naturelles comme des crevasses émerveillent aussi les visiteurs. 

Le glacier est accessible à la plupart des touristes, peu importe sa condition physique. Des circuits ont été spécialement créés pour les personnes avec des problèmes de mobilité et pour les enfants. Les grimpeurs les plus aguerris trouvent aussi leur bonheur grâce à divers parcours.

Les activités à faire

La région est région riche de nombreux sites naturels et propose ainsi de nombreuses autres activités en plus de la visite du glacier. 

Longue de 120 km, la rivière Matanuska qui prend sa source dans le glacier arrose la vallée Matanuska-Susitna, l'un des rares sites en Alaska où la pratique de l'agriculture est possible. La rivière est un spot très apprécié des amateurs de sport en eau vive. En effet, elle est classée niveau II et III par l'International Scale of River Difficulty. C'est l'endroit idéal pour les amateurs de kayak et de rafting de niveau intermédiaire ou avancé. 

Les amoureux de la nature trouvent leur bonheur lors de randonnée en empruntant le fameux parcours du Lion's Head Trail. Ce dernier parcourt un paysage à couper le souffle avec comme pour toile de fond la Matanuska River, le Caribou Creek et la Talkeetna Mountain Range.

Des sensations fortes 

Grimper le glacier Matanuska garantit de fortes poussées d'adrénaline dans un des plus beaux sites naturels au monde. D'une hauteur de 4016 m, le glacier est un terrain de jeux extraordinaire pour les grimpeurs. Tout au long de l'ascension, ces derniers découvrent d'impressionnantes crevasses, des grottes et de nombreux lacs. Pour toutes ces aventures, il est bien sûr nécessaire de bien s'équiper. Les crampons, une hache, des ancres d'escalade pour assurer la sécurité lors de l'escalade sont indispensables. La tenue vestimentaire est aussi très importante. S'attaquer à un glacier nécessite le port d'une tenue imperméable en mesure de garder au chaud. 

La faune et la flore

Les conditions climatiques dans la région du glacier Matanuska sont extrêmes. Le climat très froid et de l'absence de terre sur la surface du glacier rendent pratiquement impossible pour tout être vivant de survivre et de se multipliermême pour les bactéries. Néanmoins, grâce à la situation géographique du glacier entre les montagnes Chugach et Talkeetna et grâce à son mouvement en continu qui brasse et casse le substrat rocheux, des sédiments et des débris végétaux – notamment des mousses - se retrouvent dans différents canaux de la formation glacière. Ils finissent par s'éparpiller dans tout le glacier et notamment à la surface. Les mousses ont réussi à parfaitement s'adapter à ce milieu hostile grâce à leur résistance. Elles ont d'ailleurs la capacité de reprendre leur croissanceet la photosynthèse après un long moment d'inactivité par exemple suite à une congélation. Les mousses ont aussi pu survivre dans ce milieu inhospitalier grâce à leur méthode de reproduction asexuée. Une fois qu'elles réussissent à s'adhérer à un substrat si minimise soit-il, elles peuvent se multiplier. Le mouvement continuel du glacier fait basculer la mousse et expose tous ses côtés à la lumière, ce qui favorise un développement en forme de balle. La moss ball ainsi formée sert alors de substrat à des micro-organismes et des invertébrés. Les espèces varient en fonction de la taille de la balle de mousse.

L’hébergement

Différents hébergements sont à la disposition des touristes souhaitant découvrir le glacier Matanuska. Pour les adeptes de camping, le Matanuska Glacier State Recreation Site est le lieu idéal. Il dispose de tout le confort moderne comme des toilettes et un accès à l'eau potable. De plus, il constitue un point idéal pour admirer le glacier. Le seul inconvénient est qu'il ne possède pas d'accès direct au glacier. Pour tous ceux qui souhaitent aller au plus près du glacier, il leur faut entreprendre une petite balade de 2 km.

Les amateurs de glamping trouvent aussi leur bonheur. Des campings très luxueux sont disponibles sur la Gleen Highway. De plus, ils organisent des visites du glacier. De nombreux hôtels ainsi que des Bed and breakfast ouvrent leurs portes aux touristes de passage à Matanuska. Le glacier étant à moins de 200 km d'Anchorage, il est tout à fait possible de choisir de se loger dans cette ville et d'y programmer une journée de visite du glacier.

Le réchauffement climatique 

Les glaciers sont les plus importants réservoirs d'eau douce de la planète. Ils représentent près de 70 % des eaux douces de la Terre. Ce sont les mémoires de l'histoire de notre planète. Ces impressionnantes masses de glacegardent prisonnier les traces des changements climatiques que la Terre a subis au fil des millénaires. Cependant,aucun doute n'est possible, les glaciers du monde entier sont en train de fondre. D'ici un siècle, ils risquent de fondre à plus de 90 % à cause du réchauffement climatique. Les glaciers situés en Alaska ne sont pas épargnés par ce problème. De plus,de récentes études ont mis en évidence que les glaciers situés dans cet État américain fondent 100 fois plus vite que la prévision des scientifiques. Chaque année, leur taille diminue de plus en plus et atteint des niveaux jamais enregistrés. Dans le glacier de Matanuska, de plus en plus de bassins remplis d'eau de fonte de glacier sont visibles et des rivières spectaculaires creusent de plus en plus le glacier. Néanmoins pour le moment, les glaciers d'Alaska restent des endroits magiques et extraordinaires qu'il faut visiter absolument.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10622-glacier-matanuska Thu, 27 Feb 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Vacances d'été en famille 2020 : où partir ?]]>

Comme chaque année, vous avez l’habitude de partir en vacances en famille durant l’été. Mais quand cette période pointe son nez, il est souvent difficile de s'y retrouver avec les nombreuses destinations estivales. Pour cette année 2020, voici quelques-unes des destinations les plus intéressantes pour passer des vacances d’été mémorables avec toute la famille.

Vacances en Corse, sur un petit bout de terre méditerranéen

La Corse a toujours été une destination de vacances attrayante. Pour un séjour en famille, son environnement répond clairement aux attentes des familles. Cette île méditerranéenne rassemble des cultures authentiques, des paysages naturels préservés et des activités de toutes les catégories. Mais avant d’élaborer les choses à faire une fois sur place, prévoyez de profiter de votre séjour via une location vacances en Corse.

Vous découvrirez sur l’île des villes et monuments historiques, plages, sites naturels envoûtants, activités en plein air, sites culturels, gastronomie… De nombreuses destinations sont à privilégier cette année en Corse. Il ne faudra notamment pas rater la ville de Bastia avec ses quartiers typiques, le village d’artisan de Pigna, Calvi et sa citadelle, l’apiculture à Murzu dans la Vallée du Haut-Sorru dans le sud, le parc naturel Saleccia, le tour des Gorges de la Restonica sans oublier les nombreuses plages idylliques qui entourent le littoral. L’île de Beauté saura répondre à coup sûr à vos attentes.

Prendre de la hauteur à Andorre dans les Pyrénées

Si vous souhaitez prendre de la hauteur et respirer l’air frais en altitude, il est conseillé d’opter pour un séjour d’été dans les Pyrénées, plus précisément dans la Principauté d’Andorre, ce petit État situé entre l’Espagne et la France. Voilà une destination sortant de l’ordinaire des vacanciers en général. La Principauté d’Andorre propose des paysages montagneux à couper le souffle et aussi un riche patrimoine culturel.

Il s’agit réellement d’une destination idéale pour s’éloigner un moment du train-train quotidien. Le charme de cette destination ravira tout le monde, y compris les enfants. À travers les sommets, les forêts et les vallées, les découvertes seront fascinantes et feront de très bons souvenirs d’un séjour en famille attachant. Avec plus de 62 sommets de haute altitude, il y a tout pour profiter de la montagne.

Même en période estivale, de nombreuses stations de ski sont accessibles. La Principauté d’Andorre promet diverses catégories de pistes de ski et les amateurs de sport d’hiver y trouveront le bonheur. Par ailleurs, Andorre est un haut lieu de randonnée. De nombreux sports et loisirs sont également à portée de main, comme les balades en vélo, les parcs multi-activités, la pêche dans les lacs ou dans les rivières, l’escalade ou encore la descente de canyons… Il y en a pour tous les goûts et tous les âges.

Zanzibar pour se détendre dans un petit coin de paradis

Zanzibar est un magnifique archipel baigné par l’océan Indien au carrefour de plusieurs cultures, notamment orientales, africaines et indiennes. Face à la côte tanzanienne, ce petit bout de terre paradisiaque est un havre de paix idéal pour des vacances en famille à l’étranger. Il est d’ailleurs une destination connue pour être balnéaire.

D’ailleurs, il rassemble les caractéristiques attendues, notamment un climat chaleureux, une eau chaude à 27 °C en moyenne toute l’année. C’est une bonne raison d’y profiter de certaines de ses îles paradisiaques comme Mnemba Island qui est à seulement 10 minutes en bateau des côtes de l’île principale. Bien qu’elle soit une île privée, elle a tout pour offrir un merveilleux séjour.

Sur les lieux, vous découvrirez des plages au sable blanc et aux eaux cristallines, des villas luxueuses en bord de mer, un site de pontes pour les tortues marines, un spot de snorkeling. Les amateurs d’authenticité, quant à eux, rejoindront le petit village de pêcheurs de Matemwe. C’est l’occasion d’admirer la culture locale dans toute sa simplicité, mais toujours au milieu d’un cadre naturel enchanteur.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10628-vacances-d-ete-en-famille-2020-ou-partir Thu, 13 Feb 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Costa Rica : 10 curiosités à ne pas manquer]]>

Parcs nationaux, cascades, forêts tropicales, grottes souterraines, plus de 300 plages, sources chaudes ou encore sanctuaires d'animaux, voilà autant de découvertes à faire au Costa Rica. Ce pays phare d’Amérique centrale pousse le visiteur à y revenir plusieurs fois, tant son patrimoine naturel est incommensurable. Voici quelques idées d’endroits incontournables au Costa Rica.

1— Le parc national Manuel Antonio

Si vous optez pour un circuit sur mesure au Costa Rica, cette réserve située sur la côte Pacifique du pays doit faire partie de votre programme de visite. Paradoxalement à sa petite superficie – 16 km² seulement – ce parc national classé en 1972 est intarissable de découvertes. Les plages sont ici d'une beauté à couper le souffle. Elles sont bordées par une végétation luxuriante. Profitez alors des joies de la baignade, qui plus est dans une eau calme et tiède. Empruntez des sentiers balisés au cœur de la forêt pour découvrir une faune très riche. Si vous voyagez avec des enfants, croisez les habitats des singes hurleurs, des paresseux ou des iguanes qui attiseront leur curiosité et leur donneront davantage le goût de l'aventure.

2— Le parc national Cahuita

Visitez ce parc de plus de 23 000 hectares campé sur la côte caribéenne du Costa Rica à prix d’ami. De plus, l'affluence touristique y est moins importante. Mais le parc national Cahuita  établi en 1970 a quelque chose en commun avec le parc national Manuel Antonio : la végétation à profusion et des plages d’une grande beauté. Là aussi, singes, ratons-laveurs et paresseux entre autres se trouveront sur votre chemin au cours de votre randonnée au cœur de la forêt.

 3— Les plages de la péninsule de Guanacaste

L’été costaricain — de décembre à avril — est la saison idéale pour séjourner sur cette péninsule du nord-ouest du Costa Rica, traversée par la cordillère éponyme. Le paysage revêt une allure de savane africaine dans cette zone la plus aride du pays. Mais les plages restent paradisiaques, avec 200 kilomètres de littoral propice au surf. La playa Hermosa, la playa Samara et la playa Santa Theresa font partie des plages les plus populaires sur cette presqu'île. Si vous recherchez un endroit tranquille, optez pour la playa Penca. Si vous avez plutôt besoin de vous divertir dans un environnement plus animé, la playa del Coco est un bon choix.

4— Le volcan Irazù

Dans la cordillère centrale du Costa Rica, Irazù fait partie des 5 volcans actifs parmi les 116 qu’abrite le pays. Il impressionne tout d’abord par sa hauteur de 3 432 mètres. Il s’agit du plus haut volcan du pays, couvert d’un paysage lunaire exceptionnel. L'exploration vous permettra d'admirer les lagunes couleur bleu vert qui remplissent ses cratères majestueux.

5— La réserve biologique Monteverde Cloud Forest

Laissez-vous tenter par une expérience qui sort de l'ordinaire en vous enfonçant dans cette forêt de nuages, l’une des plus connues du Costa Rica. Au cœur de cette forêt d'altitude de la province de Puntarenas à l’ouest du pays, l’aventure est au rendez-vous, entre ponts suspendus et tyroliennes. Avec de la patience, vous apercevrez peut-être l’oiseau Quetzal avec son plumage vert et bleu ciel.

6— Le mont Chirripo

Si vous avez l’habitude d’explorer des environnements plus difficiles, vous pouvez vous lancer à l’assaut du mont Chirripo, le point culminant du Costa Rica au sud de la vallée centrale. L’exploration dure deux jours. L’ascension vers le sommet qui pointe à 3 820 mètres, vous l’entreprendrez en 8 heures. La vue exceptionnelle aura eu raison de votre fatigue une fois au sommet. Vous dormirez ensuite dans un refuge et entamerez la descente au petit matin.

7— Le parc national Tortuguero

Le parc est situé dans le nord-est du pays. La beauté des paysages attire de nombreux visiteurs, dont la curiosité est par ailleurs attisée par les animaux qui habitent les lieux, comme les paresseux, les singes hurleurs, les perroquets et les caïmans. Si vous y allez en juillet-août, vous aurez la chance d'assister à la ponte des tortues sur la plage au coucher du soleil.

8— Le parc national Rincon de la Vieja

Le parc se trouve au nord de la ville de Liberia, dans la province de Guanacaste, toujours au nord-ouest du Costa Rica. Les eaux thermales attirent de nombreux visiteurs assoiffés de bien-être dans un environnement imperturbable. Le paysage est volcanique, avec une présence très marquée de mares bouillonnantes et soufrées, de fumerolles et de geysers.

9— Le parc national du volcan Poàs

Le volcan Poàs — situé à une trentaine de kilomètres de la capitale San José — est considéré par beaucoup comme le Vésuve costaricien. Le parc national est l’un des rares endroits au monde où vous pourrez piétiner un volcan très actif. La zone a d’ailleurs rouvert au public en 2018. Des fumerolles se dégagent en différents endroits du cratère.

10— Le parc national du volcan Turrialba

Dans la province de Cartago au centre du pays, ce volcan encore en activité est un autre joyau naturel à parcourir. Les sentiers balisés à flanc de volcan mènent vers un sommet couronné d’une caldeira obstruée par trois cratères. Rouvert au public en 2011, avec une fermeture de plusieurs mois suite à l’enregistrement d’activités sismiques suspectes, le parc est le terrain de nombreuses activités sportives et culturelles.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10620-10-curiosites-costa-rica Thu, 13 Feb 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[5 lieux incontournables à visiter à Majorque]]>

Majorque est une destination idéale pour une parenthèse de détente ou pour une escapade riche en découvertes culturelles.

La variété de ses paysages est stupéfiante: Mer aux eaux cristallines, forêts de pins et de chênes, falaises abruptes, torrents impétueux en hiver et la majestueuse Serra de Tramuntana, Chaîne montagneuse inscrite au patrimoine universel de l’Unesco depuis 2011.

On vient y pratiquer la plongée, la randonnée, le cyclotourisme ou l’escalade.

On y découvre une richesse culturelle et historique insoupçonnée au gré des visites de ses villes et villages.

On y déguste une cuisine traditionnelle étonnante souvent sublimée dans des restaurants de renom.

 Alors laissez-vous guider sur cette île surprenante, la plus grande des 4 îles principales de l’archipel des Baléares en suivant le guide Voyageur de Piafmajorque qui vous a sélectionné 5 visites incontournables.

 

Palma, la capitale des Baléares

 

La capitale des Baléares, Palma, est l’une des plus anciennes villes de la Méditerranée où vous pourrez découvrir un mélange fascinant de cultures, arabe, juive et chrétienne et des styles architecturaux variés avec une influence certaine du Modernisme au début du XXº siècle.

 

En vous baladant dans les ruelles ombragées de la vieille ville vous découvrirez de somptueux patios joyaux des palais majorquins, la Seu, la magnifique cathédrale gothique de Majorque, l’Almudaina, l’ancien palais royal au pied duquel s’étend l’Hort del Rei, un magnifique jardin.

 

En continuant votre balade vers le passeig del Born, admirez le Gran Hotel, actuel siège de la fondation culturelle de la Caixa et Las Ramblas.

Pour les amateurs de shopping, l’avenue Jaume III et ses alentours vous offre les plus belles boutiques de la ville.

A la périphérie de Palma, le château de Bellver, la Fondation Joan Miró ou l’ancien petit port de pêche, Portixol valent également un détour.

 

Els Calderers, un domaine du XVIIIº

 

Devenu un musée de la tradition et de l’histoire de Majorque, Els Calderers est situé à 37 Km de Palma. Cette majestueuse demeure du XVIIIº siècle entourée de magnifiques jardins est le site idéal pour une excursion familiale car chacun y trouvera un intérêt particulier: visite de l’intérieur qui vous plongera dans l’atmosphère de la vie quotidienne il ya plus de 400 ans, découverte de nombreux métiers anciens dans les différents ateliers et pour les enfants la joie de découvrir les animaux de la ferme.

 

Le Monastère de Lluc

 

Situé au cœur de la Serra de Tramuntana et départ de nombreuses excursions, le sanctuaire de Lluc est le lieu de pèlerinage le plus célèbre de Majorque. Outre la visite du monastère, vous y découvrirez un musée et des jardins botaniques. Nature et spiritualité s’unissent parfaitement dans ce lieu magique.

Cap Formentor

 

Le Cap Formentor où se trouve le phare du même nom, se situe à l’extrémité Nord-Ouest de l’île. Vous atteindrez le mirador Es Colomer par une petite route sinueuse et de ce point de vue à 200m de hauteur, vous contemplerez à la fois la baie de Pollença et la presqu’île de Formentor. Un des plus beaux panoramas depuis Majorque.

Cala Mondragó

 

Cala Mondragó est une calanque paradisiaque de sable blanc, aux eaux turquoise et cristallines. Cette merveille de la nature se situe dans un environnement de grande valeur écologique déclaré Parc Naturel de Mondragó au Sud-Est de Majorque à 10 km de Santanyi. Facile d’accès mais encore préservée vous apprécierez cette plage d’où vous pourrez également partir en randonnée.

En bateau ou en avion, en été ou hiver, en amoureux ou en famille, vous trouverez assurément votre bonheur à Majorque !

Et pensez à consulter le site www.piafmajorque.es, vous y trouverez toutes les informations pour organiser votre séjour de rêve.

Auteur : Laurence Griffon

]]>
http://www.voyageva.com/article/10619-5-lieux-incontournables-a-visiter-a-majorque Tue, 11 Feb 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Cap sur Iquique, une ville charmante au nord du Chili]]> e siècle en tirant profit de l'industrie du salpêtre, alors en plein essor.

Capitale de la région de Tarapacá, Iquique est une des destinations les plus visitées du nord du Chili. Cette ville chilienne a connu son âge d'or au 19e siècle en tirant profit de l'industrie du salpêtre, alors en plein essor. Certains de ses édifices historiques datent de cette époque, comme la Tour de l'horloge ou le Théâtre Municipal. Ces deux monuments font partie des joyaux du centre historique d'Iquique. Mais d'autres sites valent le détour, que ce soit au milieu du désert d'Atacama ou dans les communes avoisinantes.

Les sites et monuments historiques d'Iquique 

Le patrimoine d'Iquique comprend un certain nombre d'édifices datant du 19e siècle, dont les plus importants avoisinent la Plaza Arturo Prat. 

·         La Plaza Arturo Prat 

Située au cœur d'Iquique, la Plaza Arturo Prat est un point de départ intéressant pour découvrir l'ancienne cité du salpêtre. Si les touristes commencent leur visite dans ce secteur, c'est surtout parce qu'ils y trouvent de nombreux monuments qui comptent parmi les plus emblématiques du pays. Découvrez par exemple le Théâtre Municipal ou encore la Tour de l'horloge ainsi que le Club Croate. Le Casino Español attire aussi de nombreux visiteurs, tout comme le siège de la Société Protectrice des Employés de Tarapacá. 

Descendez ensuite vers le sud, et empruntez la rue piétonne Calle Baquedano. Elle est jalonnée plusieurs demeures datant du 19e siècle. C'est aussi dans cette rue que se trouve le musée région Anker Nielsen, où vous pourrez mieux comprendre comment Iquique et les localités voisines ont pu s'enrichir grâce à l'exploitation du salpêtre. Après la visite, offrez-vous une pause gourmande dans l'un des nombreux restaurants situés à proximité. 

·         La Tour de l'horloge 

La Plaza Arturo Prat est articulée autour de cette tour haute ses 25 mètres. Doté d'une base rectangulaire, l'édifice date de 1878 et porte la signature de l'architecte Eduardo de Lapeyrouse – alors que la ville est encore sous contrôle péruvien – pour remplacer la tour de l'église paroissiale, détruite dans un incendie cinq ans plus tôt. 

La tour est reconnaissable à son horloge à quatre faces. Elle se distingue aussi par les influences gothiques et mauresques de son style architectural. L'édifice comprend en outre une série d'arches destinées à mettre en valeur ses trois niveaux. 

·         Le Théâtre Municipal 

Le Théâtre Municipal est un des plus beaux chefs-d'œuvre architecturaux de la ville. Situé au sud de la Plaza Arturo PratCe bâtiment néoclassique symbolise l'âge d'or qu'a connu Iquique au 19e siècle. Construit en 1889, il deviendra un lieu de divertissement particulièrement prisé des familles qui ont fait fortune dans l'industrie du salpêtre. 

Rien n'est trop beau ou trop grand pour satisfaire la haute société : l'édifice comprend notamment un amphithéâtre dont la scène – sur laquelle se sont produits plusieurs artistes internationaux – mesure 12 mètres de large, 17 mètres de haut et 15 mètres de profondeur. Le lustre principal, pesant 600 kg et comprenant 60 ampoules embellit davantage le décor. 

·         La Société Protrectrice des Employés de Tarapacá 

La Société Protectrice des Employés de Tarapacá voit le jour en 1891. La ville connaît à cette époque une série de mouvements sociaux et politiques en lien avec les revendications des miniers du salpêtre pour de meilleures conditions de travail. Le siège de l'institution est un édifice rectangulaire de style classique, bâti entre 1911 et 1913. Le choix de l'emplacement ne tient pas du hasard. Le bâtiment se dresse en effet près du Théâtre Municipal qui aura longtemps incarné l'hégémonie de la bourgeoisie locale. 

·         Le Casino Español 

Ce bâtiment st situé au nord-est de la Plaza Arturo Prat. Bâti en 1904, l'édifice de style mauresque espagnol impressionne avec son décor intérieur remarquable rehaussé de lampes en fer forgé, d'arcades et de fresques murales. Certaines de ces peintures ont été réalisées par Sixto Rojas. Cet artiste local est un des survivants du massacre de l'École de Santa María, où des soldats ont ouvert le feu, le 21 décembre 1907, sur des milliers de miniers. 

Le Casino Español est aussi connu pour son restaurant au décor luxueux. Après vous être attablé, prenez le temps de monter au deuxième étage où, depuis le balcon, vous pourrez admirer une vue imprenable sur la Plaza Arturo Prat. 

Plusieurs autres monuments historiques sont à découvrir à Iquique, comme le Palacio Astoreca situé sur la Calle Baquedano, la cathédrale de l'Immaculée Conception à l'est de l'ancien édifice des Douanes ou encore l'ancien édifice des Douanes au nord de la place principale.

Le patrimoine naturel de la ville 

Entre plages et étendue désertique, Iquique a beaucoup à offrir à ses visiteurs. 

·         Playa Cavancha 

C'est la plage la plus prisée d'Iquique, certainement en raison de son emplacement au coeur de la ville. Elle s'étend parallèlement à l'Avenida Arturo Prat Chacón. Elle arbore le label Pavillon Bleu, attribué d'après plusieurs critères relatifs à la gestion environnementale, comme la présence d'infrastructures destinées à limiter les impacts de la fréquentation touristique (poubelles de tri, sanitaires, etc.). L'accessibilité du site entre également en ligne de compte, tout comme son niveau de sécurité. Le fait que les eaux soient tranquilles, notamment, en fait une plage idéale pour passer des moments en famille. 

La Playa Cavancha est entourée de plusieurs restaurants, bars et boîtes de nuit. Les touristes ont en outre le choix parmi les nombreux hôtels bordant cette plage de sable blanc. D'autres plages vous attendent plus au nord. Il s'agit entre autres de la Punta Pisagua, la Punta Pichalo, la Playa Seis ou encore la Pisagua Viejo.

·         Playa Brava 

Cette plage de sable blanc longe aussi l'Avenida Arturo Prat Chacón. La houle y est forte et le vent souffle allègrement faisant ainsi la joie des amateurs de planche à voile ou de surf. Le soir, le cadre séduit de nombreux jeunes. Ils s'y retrouvent autour de feux de camp et de la bonne musique ou en jouant de la guitare. 

·         Le Cerro Dragón 

Le Cerro Dragón, situé au sud d'Iquique, est une imposante dune formée vieille de 20 000 ans. S'étendant sur 120 hectares entre océan et montagne, le site s'étire sur 4 km, avec une largeur comprise entre 150 et 550 mètres et une altitude de 320 mètres. Certains visiteurs ne se contentent pas d'admirer cette intimidante colline de sable, mais grimpent jusqu'au sommet pour profiter d'une vue panoramique sur la ville. D'autres font preuve d'encore plus de témérité en s'y élançant en parapente. Le site est aussi un terrain de jeu prisé des amateurs de sandboarding.

Les sites à découvrir dans les alentours d'Iquique 

Si par exemple vous prévoyez de passer une semaine ou deux dans la région de Tarapacá, n'hésitez pas à pousser votre exploration dans les communes voisines d'Iquique notamment au nord, où vous attendent de nombreux joyaux historiques et naturels. 

·         Les anciennes usines de salpêtre

Situées à environ 60 km d'Iquique, au milieu du désert d'Atacama, Humberstone et Santa Laura sont aujourd'hui des cités fantômes perdues. Mais avant d'en arriver là, elles étaient autrefois des villes prospères. Comme d'autres localités de Tarapacá, les deux villes tiraient alors profit de l'essor de l'industrie du salpêtre. L'usine d'Humberstone était d'ailleurs la plus importante de la région. 

Mais cette industrie se retrouve fragilisée par la crise de 1929. La situation va de mal en pis dans les années 1940, et la découverte de la fabrication de l'ammoniac, utilisée pour fabriquer des engrais, n'arrange pas les choses. Les deux usines sont définitivement mises à l'arrêt en 1960. 

Le bus est le moyen le plus abordable pour visiter les sites. Le trajet qui relie Iquique à Humberstone dure environ 36 minutes, les usines se trouvent à moins de 400 mètres de cette cité fantôme. Vous pouvez aussi vous rendre directement sur les lieux en voiture, en taxi ou en Uber. Le trajet dure alors 50 minutes. Des excursions sur mesure sont par ailleurs proposées pour la visite de ces vestiges historiques. 

·         Le village de Mamiña 

Mamiña est situé à environ 125 km à l'est d'Iquique. Le trajet en bus dure deux heures. Si vous y allez en voiture, en taxi ou en Uber, le trajet prend environ 1 h 45. 

Si les visiteurs prennent le temps de visiter ce village situé à 2 750 mètres d'altitude, c'est surtout pour profiter des vertus thérapeutiques de ses eaux thermales. Il existe deux sources à Mamiñan. La température de leur eau atteint respectivement 45 °C et 57 °C. 

Les touristes s'intéressent aussi aux vestiges historiques de Mamiña. Parmi ces joyaux figurent plusieurs maisons construites en pierre volcanique autour de l'église San Marcos, elle-même datant de 1632. Des terrasses où les Indiens aymaras et quéchuas cultivaient fruits et légumes sont également à découvrir. 

·         Les géoglyphes de la région Taparacá 

Parmi les 11 000 géoglyphes que compte le Chili, 6 000 sont situés dans la région de Tarapacá. Les visiteurs découvrent notamment au milieu du désert d'Atacama le Géant éponyme. Il s'agit de la plus grande figure anthropomorphe au monde – 86 mètres de long –, dessinée sur le flanc ouest du Cerro Unita et accompagnée de 21 autres géoglyphes. Le motif représente un homme arborant un masque orné de plumes. Ces détails, associés au fait qu'il tient un bâton de commandement, laissent penser qu'il s'agit peut-être d'un dieu ou d'un chef. Les spécialistes n'ont pas encore identifié le peuple ayant réalisé le Géant d'Atacama. Mais l'œuvre a vraisemblablement été achevée autour de l'an 1000. 

Le Cerro Pintado, un autre site archéologique majeur, se trouve non loin du Géant d'Atacama, au sud de Pozo Almonte et de la réserve nationale de Pampe del Tamarugal, à l'ouest de Matailla et de Pica. Classé monument national, il s'agit d'un ensemble de près de 420 géoglyphes qui s'étend sur 4 km. Les dessins représentent des hommes et des animaux, mais aussi des figures géométriques. Il semble que les habitants de la région aient voulu raconter à travers ces motifs leur quotidien. Par exemple, l'omniprésence des lamas formant des caravanes n'a rien d'un hasard. Pendant plusieurs siècles, les caravanes de lamas étaient des moyens de transport courants dans la région. 

Plus au nord, dans la vallée d'Azapa, se trouve le Cerro Sombrero, où l'on ne se lasse pas d'admirer une myriade de géoglyphes s'étendant sur 1 000 m2. Avec le temps, le site a servi de cadre pour des rites païens puis chrétiens. Mais comme toujours dans cette région, les traditions ancestrales ne sont jamais tombées dans l'oubli, se mélangeant notamment avec des cérémonies catholiques. C'est le cas notamment de la tradition andine de la Pachamama (la mère terre) ou de la célébration du Machaq (Nouvel An aymara), en juin. 

Plus loin dans la vallée, les visiteurs découvrent la Torpilla, un autre ensemble de géoglyphes représentant vraisemblablement des caravanes de lamas. La région peut s'enorgueillir de plusieurs autres sites archéologiques de première importance, comme les géoglyphes de Chiza ou les pétroglyphes de Tiliviche, dans la vallée de Lluta.

Les événements culturels à Iquique et dans les alentours 

Plusieurs manifestations culturelles sont organisées au Chili tout au long de l'année. Certaines mettent à l'honneur des figures religieuses, d'autres la musique, le cinéma ou encore la pêche. 

·         Le Carnaval andin

La municipalité organise le Carnaval andin le dernier weekend du mois de février. La manifestation met à l'honneur la culture andine à travers les costumes, les danses et les chansons folkloriques. La fête est grandiose, avec notamment la participation de centaines de danseurs et fanfares chiliens, mais aussi péruviens et boliviens. 

·         Fête de la Virgen del Carmen

Il s'agit de la plus importante fête religieuse du nord du pays, organisée en hommage à la Vierge Marie. Du 12 au 17 juillet, le village de La Tirana, situé à 72 km au sud-est d'Iquique, accueille plusieurs milliers de pèlerins. Parmi eux figurent des membres d'une centaine de confréries de la région. L'événement illustre, là aussi, la cohabitation entre traditions ancestrales et influences catholiques. La messe est au rendez-vous, bien sûr. Mais ce qui rythme la fête, ce sont surtout des danses traditionnelles inspirées des rites hérités des Incas.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10621-iquique-chili Fri, 07 Feb 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Rendez-vous à Paris pour la 45e édition du Salon Mondial du Tourisme]]> e édition du Salon Mondial du Tourisme se tiendra du jeudi 12 au dimanche 15 mars 2020 à Paris au pavillon 4 de Paris Expo Porte de Versailles. Durant toutes les précédentes éditions, le salon a tout mis en œuvre pour valoriser le secteur du tourisme.

La 45e édition du Salon Mondial du Tourisme se tiendra du jeudi 12 au dimanche 15 mars 2020 à Paris au pavillon 4 de Paris Expo Porte de Versailles. Durant toutes les précédentes éditions, le salon a tout mis en œuvre pour valoriser le secteur du tourisme. Il en sera de même pour cette 45e édition. Tous les visiteurs y trouveront leur bonheur, des baroudeurs confirmés aux adeptes du bronzage sur la plage en passant par les inconditionnels du glamping. Le salon présentera plus de 500 destinations pour satisfaire les goûts et le désir de chacun. Organisés autour de plusieurs thématiques, tous les professionnels présents se feront le plaisir de conseiller et d'accompagner les voyageurs dans le choix de leur prochaine destination en France ou à l’étranger. Près de 130 exposants seront au rendez-vous pour cette nouvelle édition du Salon Mondial du Tourisme.

Des thématiques proposées durant le salon 

Le Salon Mondial du Tourisme est un événement très complet. Pour permettre aux visiteurs de trouver le séjour qui lui correspond, l'événement est organisé en différents pôles et thématiques, dont voici les plus importants.

Le pôle formation du salon

Au sein de salon de nombreuses offres de formations sont proposées aux jeunes qui désirent avoir une carrière dans le monde du tourisme. La FFTST ou Fédération Française des Techniciens et Scientifiques du tourisme accompagneront tous les candidats à la recherche d'une formation dans ce secteur. Elle les renseigne sur les filières porteuses et les attentes des professionnels du secteur. Des écoles spécialisées dans ce domaine sont présentes au Salon Mondial du Tourisme de Paris comme Grand Sud Tourism School. Elles y présenteront leurs formations. Des conférences sont également organisées dans ce pôle formation. Des offres de stages et d'emploi sont proposées aux étudiants.

Le Pôle croisière pour les amoureux du grand large 

Pour passer des vacances autrement, beaucoup de voyageurs optent pour la croisière. En effet, cette manière de voyage offre différents avantages. Les voyageurs peuvent découvrir tous les jours une nouvelle destination sans avoir à faire et à défaire chaque fois leurs valises tout en profitant du confort d'un hôtel. Beaucoup de bateaux sont aussi pensés comme de véritables parcs d'attractions et embarquent de nombreuses infrastructures de loisirs, en plus des boutiques et des restaurants servant des mets raffinés issus de la cuisine du monde. Plusieurs compagnies seront présentes durant le salon et proposeront des vacances à la carte pour satisfaire le plus grand nombre. C'est le cas de la compagnie américaine Princess Cruises proposant des circuits longeant les côtes des 5 continents. L'express côtier Hurtigruten sera également présent. La compagnie est une référence pour découvrir les merveilles de la côte norvégienne depuis les fjords, les aurores boréales en passant par le magnifique soleil de minuit, suivant les saisons. La compagnie Grands Espaces quant à elle propose des itinéraires inédits vers des destinations encore secrètes. Elle propose entre autres une croisière d'exploration des pôles et des circuits découverte.

Le pôle tourisme de mémoire

Le tourisme de mémoire est une thématique encore peu connue dans le secteur du tourisme. Elle permet à tous les amateurs d'histoire de découvrir ou de redécouvrir l'histoire de leur destination. De plus en plus d'offres touristiques proposent la visite de musées, de champs de bataille, de sites mémoriels, de cimetières militaires, de grottes préhistoriques, de châteaux ou encore de ruines. Elles permettent à tous de s'immerger entièrement dans un temps aujourd'hui révolu sur les traces de grands personnages. En France, par exemple, petits et grands peuvent visiter des grottes préhistoriques du Périgord. Si la ville de Rome fait rêver avec ses arènes, Athènes subjugue avec ses temples, tandis que l'Égypte fascine avec l'héritage remarquable laissé par les pharaons, un séjour axé sur le tourisme de mémoire permet d'apprécier les facettes historiques peu connues de ces sites.

Le Ministère de l'Armée française sera également présent lors du salon. Il proposera une exposition « sur les chemins de la mémoire » pendant la durée du salon. Elle dévoile aux visiteurs des lieux emblématiques, des nécropoles, des lignes de front, des hauts lieux qui ont façonné l'histoire contemporaine de la France. Tous ces monuments sont mis en valeur et sous la responsabilité de ministère des armées.

Le pôle dédié aux séjours pour les jeunes

Les enfants et les adolescents ne sont pas en reste durant le Salon Mondial du Tourisme puisque les organisateurs leur dédient, ou plutôt à leurs parents, le pavillon Séjours Jeunes. Ce dernier est tenu par des organismes qui se sont spécialisés dans l'élaboration de séjours pour les jeunes. Ils proposent notamment des séjours linguistiques, des colonies de vacances ou des voyages scolaires.

Djuringa Juniors est une agence de voyages qui ne s'occupe que de séjour pour enfants et adolescents. Elle organise des colonies de vacances, mais également des classes découvertes, et des voyages scolaires. Elle possède également un centre de loisirs et offre la possibilité aux enfants de s'ouvrir à d'autres cultures. Des destinations insolites sont proposées comme de partir en Laponie finlandaise, le pays du père Noël durant l'hiver 2020.

Pour les enfants et les jeunes âgés de 8 à 20 ans, Cap Monde propose des séjours de qualité depuis plus de 40 ans. L'entreprise française dispose du label certifié NF service « Organisateurs de séjours ou stages linguistiques ». Elle se consacre entièrement à la création de séjours pour les jeunes pour leur permettre de s'ouvrir au monde et à d'autres cultures. Différents programmes sont à la disposition des visiteurs pour répondre aux désirs de chacun, dont des séjours linguistiques en famille. Un séjour chez l'habitant garantissant une immersion totale dans la culture locale peut être organisé. Des colonies de vacances en Europe, en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud, en Asie ou en Océanie permettent aux jeunes de découvrir de nouveaux horizons.

L'espace bonnes affaires

Quel voyageur n'est pas à la recherche d'un séjour avec un prix défiant toute concurrence ? C'est afin de permettre aux visiteurs en quête d'un voyage au meilleur prix que les organisateurs du Salon Mondial du Tourisme a mis en place l'espace bonnes affaires. Il présente un florilège des bonnes affaires sur le voyage en France, mais aussi à l'étranger. Le secteur de la croisière n'est pas en reste.

Le pôle tendance et innovation

Au sein de l'espace tendance et innovation, des startups présentent des produits et des services comme des applications ou des guides interactifs qui révolutionneront les voyages et les vacances. Des destinations touristiques uniques et qui sortent de l'ordinaire y sont également proposées.

Le pôle tourisme et handicap

Il n'est toujours pas évident pour un voyageur présentant un handicap physique d'organiser un voyage qui tienne compte de ses besoins. Disposer d'un fauteuil à l'arrivée à l'aéroport, trouver un hôtel de plain-pied ou avec des accès pour les personnes à mobilité réduite font partie des quelques impératifs de ces voyageurs particuliers. Certains organismes proposent ainsi de les aider à trouver chaussure à leur pied ainsi qu'à leur famille à travers le pôle Tourisme & Handicap, mis en place par l'association éponyme. Cette dernière sélectionne les lieux et loisirs de vacances qui sont accessibles aux personnes présentant un handicap aussi bien moteur, mental, auditif que visuel. Les hébergements, lieux de restauration et de visites, ainsi que les activités de loisirs et musées identifiées et accessibles aux personnes souffrant de ces quatre familles de handicap portent alors le label de la Marque d'Etat Tourisme & Handicap.

Le pavillon loisirs et sorties culturels

Pour s'évader et faire de nouvelles découvertes culturelles, nul besoin de partir à l'autre bout du monde. Pour les habitants de la région Île-de-France, le Salon Mondial du Tourisme a mis en place le Pavillon sorties et loisirs culturels mettant en avant les différents acteurs proposant des offres culturelles franciliennes. Ils dévoilent chaque année leurs services, produits et programmations.

Parmi les exposants, l'on peut citer Cultival. L'agence de sortie culturelle propose de découvrir autrement d'une vingtaine de sites parisiens comme le Palais Garnier ou encore le marché de Rungis. Elle est surtout connue pour ses visites permettant de se faufiler dans les coulisses des plus grands théâtres parisiens, comme l'Opéra Comique, le théâtre Marigny ou encore le théâtre des Bouffes parisiens. Actuellement, Cultival propose des visites guidées du Palais Garnier.

Les animations prévues au cours du salon

Le salon propose l'Espace Photo Repos pour un moment de détente entre deux conférences ou pour se reposer entre deux visites de stand. Les visiteurs peuvent repartir avec de très belles photos souvenirs grâce à cette animation photobooth qui ravira petits et grands.

Le salon dispose d'une large sélection d'ouvrages sur les voyages à la section Librairie des voyages. Ce stand est mis en place en collaboration avec la compagnie avec Transboréal, une librairie réunissant les œuvres, les récits et les films de 140 auteurs et de plus de 150 voyageurs francophones.

Le Coin des blogueurs accueillera les voyageus qui ont choisi de partager leurs expériences sur les réseaux sociaux comme Travel with Lana ou My Wild Life. Ils conseilleront les visiteurs sur les bons plans ainsi que les coins secrets hors des sentiers battus pour une visite plus authentique.

Un espace enfant est également aménagé au sein du salon. Différentes animations ludiques et pédagogiques sont au programme. Des casse-têtes, des expériences scientifiques sont entre autres proposés aux enfants.

La Grande Scène est pour sa part le lieu de rencontre par excellence entre voyageurs et exposant. Des spectacles musicaux typiques de nombreuses régions du monde y sont organisés. Les exposants y présentent leurs offres spéciales et les destinations qu'ils proposent. De nombreux conseils utiles pour voyager y seront prodigués.

L'espace-conseil et pratique est le lieu tout indiqué pour obtenir le plus d'informations pour préparer un voyage. En 30 minutes, chaque participant exposera son expérience et donnera de précieux conseils aux visiteurs. 

Les informations pratiques concernant le salon 

Les billets pour assister au Salon Mondial du Tourisme sont d'ores et déjà disponibles en prévente sur le site salons-du-tourisme.com pour la somme de 10 €. Pour tous les visiteurs qui préfèrent s'en procurer le jour même du salon, une caisse est disponible à l'entrée. Les billets seront toutefois vendus à 12 €. L'accès au salon est gratuit pour tous les enfants de moins de 18 ans. Le salon est ouvert de 10 h à 19 h sans interruption sauf le dimanche durant lequel il fermera ses portes à 18 h.

Pour se rendre à l'exposition, les visiteurs pourront prendre leur voiture et réserver une place de parking sur le site Onepark. Pour ceux qui prennent les transports en commun, Paris Expo Porte de Versailles est accessible en empruntant la ligne 12 du métro, la T2 et la T3 du Tramway ou les lignes de bus 39 ou 80.

Les services proposés au sein du salon

Pour que la visite du salon soit un moment de détente, de nombreux services sont mis en place par le comité d'organisation. En cas de petite faim, des bars et des restaurants y sont accessibles. Un vestiaire est à la disposition de tous pour y déposer manteaux et sacs, et ce, à partir de 2 € par article. Les personnes à mobilité réduite ne sont pas en reste, les organisateurs du salon mettent à leur disposition des fauteuils roulants, à demander auprès du personnel de l'accueil. Pour les exposants, la plateforme de consigne de bagages Eelway propose de transférer leurs bagages depuis l'aéroport vers leur hôtel ou directement au salon. Ils peuvent également réserver une chambre à des tarifs préférentiels via le site Revulgo.

Le Salon Mondial du Tourisme, une occasion de se faire connaitre 

Cet événement est aussi une occasion pour les professionnels du tourisme et de l'accueil d'accroitre leur notoriété et ainsi de recruter de nouveaux clients, mais également de présenter leurs différentes offres, mais aussi de les promouvoir. Le Salon Mondial du Tourisme propose à cet effet de nombreuses solutions pour booster leur notoriété ou encore la fréquentation de leur stand, viraliser leur participation, mais aussi convertir les contacts pris durant l'événement. Le Salon Moncial du Tourisme propose par ailleurs un stand premium, un sponsoring avec une offre sur mesure, mais aussi la location d'une surface nue.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10605-45e-edition-du-salon-mondial-du-tourisme-paris Fri, 24 Jan 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Bon plan Dubaï: les activités à faire gratuitement]]> Dubaï est une ville très réputée pour le caractère imposant de son architecture, sa très grande animation nocturne et le luxe de son shopping.

Faisant partie des Émirats arabes unis, Dubaï est une ville très réputée pour le caractère imposant de son architecture, sa très grande animation nocturne et le luxe de son shopping. Pour beaucoup de personnes, c’est une destination idyllique pour les plus nantis. Pourtant, il y existe tout un tas de choses que vous pouvez faire gratuitement ou presque. En voici le top 5.

Les fontaines de Dubaï

Visiter Dubaï sans faire un tour par ses fontaines vous laissera forcément un arrière-goût d’un séjour inachevé. D’ailleurs, elles sont situées en pleine vue aux pieds du Burj Khalifa, la plus haute tour du monde. Vous pouvez alors vous asseoir dans un café à proximité pour profiter gratuitement du spectacle magnifique que vous offrent ces fontaines.

Ces pures merveilles portent la signature des experts qui ont construit les fontaines du Bellagio à Las Vegas. 83 000 litres d’eau y sont projetés jusqu’à une hauteur de 150 m deux fois par jour.

Profiter du coucher de soleil sur la plage avec vue le Burj-al-Arab

Dubaï est devenue depuis quelques années, la destination cible des promoteurs immobiliers les plus ambitieux du monde. Des gratte-ciel foisonnent dans la ville et offrent un magnifique spectacle de luxe et de confort. C’est donc à juste titre qu’on y retrouve le plus haut hôtel du monde, le Burj-al-Arab.

Il est vrai que le coût du luxe y est élevé. Cependant, vous pouvez quand même vous permettre une vue gratuite sur cette merveille depuis le restaurant sous-marin situé à proximité. Vous serez alors entouré des créatures de la mer et vous pourrez profiter de la plage. Le coucher du soleil y est particulièrement magique.

De même, Dubaï est réputée pour l’intensité de son soleil en pleine journée. Cela donne encore plus de valeur à ses plages. La meilleure de toutes, c’est Jumeirah Beach, avec vue sur les hôtels. Profitez-en donc gratuitement !

Visiter les souks de Deira

Si vous souhaitez découvrir Dubaï dans son aspect antique, faites un tour à Deira. C’est l’un des quartiers les plus vieux de la ville. En dépit de la modernisation qui l’environne, Deira a conservé son aspect traditionnel qui suscite fascination et admiration. Entre autres merveilles à y découvrir, les souks d’or et d’épices présentent un vif intérêt pour les touristes. Le souk d’or est le plus grand du monde et celui des épices est une destination parfaite pour faire plaisir à son odorat.

La mosquée de Jumeirah

Vous souhaitez en apprendre davantage sur l’islam ? Profitez donc de votre passage à Dubaï pour visiter la mosquée Jumeirah. Elle est la seule ouverte aux non-musulmans et un guide y est mis à votre disposition. Celui-ci sera chargé de vous faire connaitre les lieux et de vous renseigner sur les bases de l’islam. Toutefois, il faut y être ponctuel pour entamer la visite.

Le Dubaï Mall : le plus grand centre commercial du monde

Dubaï Mail est tout simplement une gigantesque merveille architecturale. C’est le centre commercial le plus grand du monde avec ses 1 200 boutiques ouvertes. Dubaï Mail s’étend sur une superficie totale de 1,1 million de m². Il y est possible d’admirer un souk spécialement destiné au commerce de l’or. Vous pouvez également y voir un aquarium qui figure parmi les plus grands du monde avec une variété de 33 000 animaux et 85 espèces marines distinctes.

Dubaï Mall est également équipé d’un terrain de parcs d’attractions à l’attention des enfants, de patinoire olympique et même d’une cascade. Celle-ci a une hauteur de 24 m. Le Dubaï Mail est situé aux pieds du Burj Khalifa depuis novembre 2008. Si la visite du Mall est gratuite, vous serez tout de même tenté d’acheter une ou deux choses.

Voilà donc autant de choses à faire gratuitement à Dubaï. N'hésitez pas à partir à la découverte de cette merveilleuse ville.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10603-bon-plan-dubai-les-activites-a-faire-gratuitement Fri, 17 Jan 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Chine : mégapoles de chine et province du yunnan]]> et de ses ethnies à bord de camping-cars de location chinois entièrement équipés

Thellier Voyages, le créateur du voyage organisé en camping-car, propose un étonnant périple à la découverte des grandes mégapoles chinoises et part à l’assaut des sublimes horizons de la province du Yunnan et de ses ethnies à bord de camping-cars de location chinois entièrement équipés. Une échappée belle indélébile, pour tout baroudeur qui se respecte.

Cette magnifique province se situe au Sud-Ouest de la Chine et signifie « au sud des nuages ». Elle est limitrophe de la Birmanie, du Vietnam et du Laos et a une altitude moyenne de 1 000 mètres. C’est également l’ancienne route du thé et des chevaux, véritable illustration des échanges entre le peuple chinois et les Tibétains au millénaire dernier.

Pékin et Xi’an

Vous atterrissez d’abord à Pékin pour découvrir la capitale chinoise et ses incontournables : la Grande Muraille et la Cité Interdite. Remettez-vous du décalage horaire dans un hôtel tout confort orné de marbre, avant de partir pour la ville de Xi’an, ses remparts et sa fameuse armée enterrée.

Kunming, point de départ du circuit en camping-car dans le Yunnan

C’est la capitale de la province, ville de « l’éternel printemps ». Après avoir obtenu votre permis de conduire chinois et prit en main les véhicules, l’aventure peut débuter !

Sur la route en direction de Shilin, se dresse la très renommée Forêt de Pierres, un impressionnant dédale de hauts pitons karstiques. Vous serez subjugués par la beauté de ce labyrinthe minéral. Ne soyez pas étonnés par le fait que certains touristes chinois soient plus intéressés par vous, occidentaux, que par le site en vous prenant en photo !

Plus au sud, ne manquez pas de faire une halte dans le pittoresque village de Chengzi, habité par la minorité ethnique Yi. Le village, cerné de rizières et d’autres cultures potagères, s’étage à flanc de colline, empilant méthodiquement ses maisons traditionnelles confectionnées avec du bois, de la terre, des branches et des aiguilles de pin. Les toits des maisons forment souvent des plateformes qui communiquent entre-elles. Elles sont en fait les rues et les places du village : les habitants s’y rencontrent, discutent, travaillent et y entreposent leurs réserves de maïs.

La route mène à Tuanchan, un autre village authentique daté celui-ci du XVIIIème siècle, un autre visage du Yunnan. Très vite, vous serez conquis par la beauté des nobles demeures, encore entourées d’une enceinte fortifiée et par la paix et le silence qui règnent. Baladez vous dans les cours intérieures et les ruelles qui mènent d’une résidence à une autre.

A une poignée de kilomètres de ce village, vous trouverez le vieux centre fortifié de la ville de Jianshui. Son principal centre d’intérêt, le temple de Confucius, est le deuxième plus grand de Chine. Cerné de buildings, il dénote dans un paysage urbain moderne. Après avoir passé la Mer des Etudes, vous arriverez dans l’antre du Savoir, symbolisée par différentes portes et portiques.

Puis, vous poursuivrez votre route vers les rizières en terrasses de Yuang-Yuang, qui font partie de la liste du patrimoine mondial de l’humanité. Vous pourrez profiter du coucher et lever de soleil sur ces vastes horizons : ce spectacle est d’une beauté indescriptible !

Sur les traces de la Route du Thé

Le périple se poursuit en direction de Pu’er, cité mondialement réputée pour son thé aux nombreuses vertus. Le paysage bascule : les flancs de montagne se couvrent de bananeraies et de luxuriantes forêts tropicales. Vous passerez le long du Fleuve Rouge qui offre quelques sublimes panoramas avant de rejoindre la Vallée des éléphants, une réserve animalière également surnommée « Jardin Céleste ».

Ensuite, cap sur Jinghong, une ville très fleurie et agréable où réside une bonne partie de la minorité Daï. Vous visiterez le Temple du Bouddhisme : situé dans un parc qui fut il y a 1 300 ans, la résidence d’un empereur.

Prochaine étape : bivouac au bord du majestueux Mékong. Puis cap sur Dali, la vieille ville, construite en carré et entourée de remparts sous la dynastie Ming est surtout connue pour son beau marbre, et ses Trois Pagodes. En son centre, de belles demeures et échoppes aux toits en pagode reflètent une cohérence architecturale inattendue. Ses comptoirs de brochettes et de plats en tous genres, ses pâtisseries aux pétales de rose, ses échoppes de foulards de soie et de laine, des boutiques de bijoux dont les fameux bracelets de jade, son magnifique marché coloré et local…

Direction Shangri-La, le « paradis perdu »

Vous arriverez ensuite aux gorges du Saut du Tigre, l’une des plus belles routes du Yunnan, celle qui part à l’assaut des montagnes, conquiert les hauteurs pour se frayer un chemin dans cette impressionnante région. Reprenez la route pour aller à la rencontre de cette ville et sa minorité ethnique tibétaine. De l’autre côté du versant, le paysage rebascule car vous arrivez à Baishuitai et ses terrasses « d’eau blanche », bassins calcaires les plus importants de Chine qui représentent un véritable sanctuaire pour la culture Dongba.

Sur les hauts plateaux, la végétation se raréfie et des groupes de yaks sont souvent allongés dans les pâturages. Des femmes en costumes traditionnels travaillent dans les champs entourés de magnifiques demeures tibétaines faites de pierres cossues et de bois sculptés.

A quelques kilomètres, vous découvrirez la lamaserie Songzanlin : un sanctuaire unique, véritable petit Potala en référence à l’ancien palais du Dalaï-Lama. Ce sanctuaire rutilant surplombe les habitations de plus de 900 moines.

Retour à Kunming

La route est cernée de pics enneigés à plus de 5 000m. Vous rejoindrez Lijiang, vieille ville inscrite à l’UNESCO. Cette Venise chinoise est l’une des plus anciennes et des plus charmantes cités du Yunnan ; dédale d’anciennes maisons Naxi et de pittoresques canaux.

La visite du complexe du palais des Mu s’enchaine ; c’est un ensemble de pavillons plus somptueux les uns que les autres et entrecoupés de magnifiques cours et jardins. Vous visitez Baisha, capitale du royaume naxi en 1270. Ce village a conservé son ancien cachet et vous y verrez de splendides fresques dans l’ancien palais Dabaoji. Plus au centre du village se trouve l’Institut de Broderie, vieux de plusieurs siècles.

Une dernière étape vous attend dans la charmante cité de Chuxiong avant de rejoindre Kunming pour restituer les camping-cars et vous envoler vers Shangaï, afin d’ajouter quelques magnifiques souvenirs à cette aventure définitivement inédite !

Venez donc découvrir la magie du Yunnan avec Thellier Voyages, créateur de circuits organisés en camping-car et partagez chaque soir de vrais moments de convivialité lors du Briefing.

Retrouvez le détail du circuit et réservez votre voyage sur www.thelliervoyages.com

THELLIER VOYAGES

25 rue de l’Odon

14790 VERSON

02.31.800.600

contact@thelliervoyages.com

]]>
http://www.voyageva.com/article/10602-chine-megapoles-de-chine-et-province-du-yunnan Thu, 16 Jan 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Saint-Valentin 2020 : le top 5 des îles en forme de cœur]]>

Les îles en forme de cœur sont des destinations qui sortent de l'ordinaire. Elles sont particulièrement prisées pour les escapades romantiques, notamment une lune de miel. Ces recoins paradisiaques sont également parfaits pour célébrer la Saint-Valentin. Les amoureux profiteront d'un cadre à couper le souffle, au plus près de la nature. Pour célébrer votre amour le 14 février 2020, vous avez le choix entre des destinations en vogue en Australie, aux États-Unis, en Croatie ou encore en Polynésie française. Certaines îles sont inhabitées et séduisent par leur côté sauvage. Mais toutes offrent de vastes étendues propices à des activités de plein air, dont la randonnée. Optez pour votre destination d’un séjour réussi en amoureux dès maintenant.

Makepeace Island, en Australie

Makepeace Island fait partie de ces îles privées où il fait bon passer des vacances d'exception en famille ou en amoureux. Elle appartient à sir Richard Branson, grand entrepreneur britannique, et à Brett Godefrey, co-fondateur de Virgin Australia, la deuxième plus grande compagnie aérienne de l'île-continent. En 2018, Radek Sali, président fondateur de Light Warrior, un fonds d'investissement qui soutient les entreprises de pointe en matière de responsabilité sociétale et environnementale, devient le troisième copropriétaire de l'île.

Makepeace Island était à ses origines aménagée pour accueillir les familles et les amis de ses propriétaires. Ce n'est qu'en juillet 2011 que les associés décident d'en faire un lieu de villégiature accessible aux touristes. Disposant d'infrastructures modernes et haut de gamme, l'île peut aujourd'hui accueillir jusqu'à 22 personnes dans trois somptueuses villas et quatre chambres de l'Island House, une maison de luxe.

Le confort et l'intimité sont au rendez-vous dans les trois villas de cette île en forme de cœur. Chacune comprend une chambre principale prolongée d’une vaste terrasse avec une vue imprenable sur le jardin ou la mer. La seconde chambre comporte des lits jumeaux et king-size. Les clients disposent également d'un grand dressing et d'une grande salle de bains avec baignoire en pierre volcanique sculptée.

Quant aux quatre chambres formant l'Island House, chacune dispose d'un mobilier balinais sculpté à la main, d'une salle de bains et d'une terrasse privatives. Les vacanciers profitent, là aussi, de lits confortables king-size ou jumeaux.

D'une superficie de 10 000 m2, Makepeace Island se trouve à une centaine de kilomètres de Brisbane en Australie. Ce recoin s'apprécie pour son décor de carte postale. Il s'agit aussi et surtout d'un lieu de villégiature où règne le calme absolu. Cette atmosphère de zénitude se reflète entre autres à travers la décoration et le design. Les bouddhas et les bougies sont présents un peu partout, apportant un sentiment de sérénité. Makepeace associe en fait le design contemporain avec l’art traditionnel des îles tropicales, créant un environnement parfaitement en phase avec la nature.

Toute l'équipe de Makepeace Island est à pied d'œuvre pour préserver l'environnement. L’île fait notamment appel au concept de ferme-à-table qui consiste essentiellement à consommer des produits locaux ou saisonniers. Les produits alimentaires et le matériel utilisés sur l'île proviennent de la région où elle se trouve. Ce concept permet par la même occasion de soutenir les activités de la communauté locale. Toujours dans l'optique de limiter l'impact environnemental du séjour, l'usage de produits bio s'impose sur l'île au même titre que le recyclage ou encore l'usage d'un système de purification des eaux usées.

Galešnjak, en Croatie

L'île de Galešnjak, également connue sous le nom d'île de l'amour, est située sur le canal de Pašnam, non loin de Zadar, une des principales destinations de la côte dalmate. Trois autres îles se trouvent à proximité : Ričul, Vela Bisaga et Mala Bisaga. Contrairement à Makepeace en Australie, l'île croate présente un décor plus sauvage. Inhabitée, sans eau ni électricité, elle est pratiquement dépourvue de végétation. Les oiseaux sont les rares animaux qui profitent des plages bordant ce caillou au milieu de la mer Adriatique. C'est peut-être pour transformer le visage de l'île dans un futur proche que son propriétaire a décidé de planter des figuiers.

L'île de l'amour fait néanmoins sensation chez de nombreuses personnes qui y voient un endroit parfait pour s'isoler du reste du monde, pour communier avec la nature. Dans une certaine mesure, la quasi-absence de végétation – en plus de son inaccessibilité au public – la rend, paradoxalement, attrayante. Les curieux pourront tout de même l'admirer de près en bateau ou en la survolant en hélicoptère. Le propriétaire de l’île n’aurait pas su qu’elle était en forme de cœur, jusqu'à ce qu'elle apparaisse, en 2009, sur Google Earth.

Pour voir Galešnjak en vrai, réservez un vol Paris-Zadar pour rejoindre le port de Zadar, desservant les îles croates le plus rapidement. Pour le 14-février, ce cadeau ne vous coûtera pas trop cher, si vous achetez vos billets auprès des compagnies low cost.

Profitez de votre passage pour découvrir les autres îles qui font la réputation de la Croatie, comme Hvar, Brac, Krk, Korcula ou encore Mljet. La Dalmatie, le golfe de Kvamer, l'Istrie sont autant de sites qui foisonnent en archipels d'une beauté exceptionnelle, des plus touristiques aux plus secrets.

Tupai, en Polynésie française

Il était une époque où l’on pensait que Tahiti était une île en forme de cœur. Mais il s’agissait plutôt de l'atoll de Tupai, également connu sous le nom d'île de Pere, la déesse du feu et de la passion. Tupai est considéré comme l'atoll le plus romantique au monde. Par ses lignes singulières, les images de Tupai sont sans doute parmi les plus belles que l'on puisse trouver sur Google Earth. Mais l'île séduit avant tout pour son paysage intact.

Située à quelques kilomètres de Bora-Bora, une des îles les plus connues de la Polynésie française, l'île de Pere est elle aussi inhabitée. L'absence d'hébergements ne décourage pas pour autant les touristes, loin de là. De nombreux visiteurs s'entichent de ce recoin calme et verdoyant justement parce qu'il est désert. Le lieu est parfait pour célébrer la fête des amoureux comme il se doit, en toute simplicité et au contact de la nature. Après une ou deux heures à explorer l'île, les tourtereaux pourront s'accorder une pause, déguster un verre de champagne et admirer une mosaïque de paysages à couper le souffle.

Pendant des années, les touristes se rendaient à Tupai en hélicoptère. Tahiti Air Charter – la seule compagnie d'hydravion en Polynésie française – propose aujourd'hui des vols aller-retour vers cette destination qui accueille régulièrement des cérémonies de mariage ou de fiançailles. Le cadre est également parfait pour une lune de miel et, pourquoi pas, la célébration de la Saint-Valentin ?

La compagnie Tahiti Air Charter propose également un survol de Bora-Bora et de Tupai en avion. Cette activité permet de profiter d'une vue exceptionnelle sur deux des plus belles îles tahitiennes. Les amateurs de sensations autres embarqueront à bord d'un hydravion également pour découvrir les trésors naturels de la Polynésie. Ce survol sera l'occasion de profiter d'un panorama inoubliable sur le lagon de Bora-Bora, considéré comme l'un des plus beaux au monde. Les touristes peuvent en outre admirer la beauté d’une petite île surnommée La perle du Pacifique et du fameux mont Otemanu. Chacun aura un grand hublot pour apprécier ou immortaliser les eaux cristallines, les vestiges de la Seconde Guerre mondiale ou encore le motu Tapu.

L'exploration aérienne se poursuit vers Tupai, véritable joyau du Pacifique. Le survol est, là aussi, l'occasion de photographier cette île inhabitée et inaccessible par voie de navigation. Après quelques minutes de vol, l’hydravion retourne à Bora-Bora et amerrit en douceur sur un sublime lagon turquoise. Les vacanciers pourront ensuite rejoindre leur hôtel en bateau.

Harbor Island, aux États-Unis

Cette île privée de l'État du Maine ne doit pas être confondue avec Harbour Island, qui est une île des Bahamas. Harbor Island se trouve plus précisément à Machiasport, dans le comté de Washington. Elle s'étend sur près de 9 hectares. En 2013, son destin croise celui de Maine Coastal Heritage Trust (MCHT), un organisme dont la mission est de gérer les bandes côtières et les îles de l'État, pour préserver leur attractivité touristique, leur valeur écologique ou, plus largement, pour perpétuer leur contribution au bien-être de la communauté. Le coût de la transaction s'élevait alors à 2,35 millions de dollars.

MCHT a déboursé 2.35 millions de dollars pour en avoir la gestion exclusive, ce qui avait frappé de nombreux observateurs à l'époque. L’organisme estime que l'île est une valeur sûre en matière de conservation de la nature. Harbor Island est en effet un lieu verdoyant où le paysage est relativement intact. Elle est en fait au centre des préoccupations des écologistes depuis de nombreuses années, en raison de sa beauté singulière, mais surtout de sa proximité avec les habitations. MCHT a toujours collaboré avec les propriétaires fonciers et les collectivités locales lorsqu'il s'agit d'identifier et de protéger des bandes côtières, ou de créer un accès public à la mer. C'est d'ailleurs dans cette optique que la société a pu compter sur de nombreux donateurs privés pour acquérir Harbor Island. Parmi ces donateurs figurent notamment les habitants de la ville de Machiasport, eux qui craignaient alors que les projets de développement urbains en cours n'affectent, à terme, le caractère naturel de l'île ou même de la région.

Whitsunday Island, en Australie

74 îles Whitsunday sont dénombrées, dont une en forme de cœur. La majorité de ces îles paradisiaques sont inhabitées. Les îles Whitsunday se caractérisent entre autres par la densité de leurs forêts tropicales. Les nombreux sentiers de randonnée permettent aux marcheurs d'explorer des heures durant la faune et la flore préservées intactes. Les voyageurs s'émeuvent également devant la beauté des plages de sable blanc bordant la plupart de ces îles.

Pour fêter la Saint-Valentin, ce décor est parfait. Que vous choisissiez en particulier l'unique île en forme de cœur, ou n'importe laquelle parmi les 73 autres, vous apprécierez passer du temps à deux sur ces terres qui semblent émerger d'un océan d'un magnifique bleu turquoise.

Les îles situées sous le tropique du Capricorne offrent un climat doux et des températures qui font oublier les rigueurs climatiques en Europe. 20 des 74 îles Whitsunday sont habitées. Ce sont des endroits paisibles où les plongeurs viennent en nombre pour explorer une flore sous-marine exceptionnelle.

Les îles sont situées entre la côte nord-est de Queensland et de la Grande Barrière de corail. Parmi les villes se trouvant aux alentours des îles Whitsunday se trouve notamment Bowen, une ville côtière située à plus de 1,000 km de Brisbane. Mackay est également relativement proche. Il s'agit de l'une des principales villes de la côte orientale du Queensland, à environ 900 km au nord de Brisbane.

Mais pour se rendre aux îles Whitsunday, la première étape est de faire votre chemin jusqu'à Airlie Beach, qui est au cœur du continent. Des bus effectuent des trajets quotidiens le long de la côte orientale, du nord au sud de l'île-continent, au départ de Carins, ou du sud au nord au départ de Brisbane. Il faut faire preuve de patience parce que les trajets sont assez longs.

D'autres options, plus classiques, s'offrent aux touristes, notamment l'avion. Il se trouve d'ailleurs que les îles Whitsunday se trouvent non loin de deux aéroports :

— l'aéropport de Prosperine (PPP) sur le continent, avec une navette de bus reliant l'aéroport à Airlie Beach ;

— l'aéroport d'Hamilton Island (HTI) au coeur de Whitsuinday Island.

De nombreux vols directs depuis les principales villes australiennes desservent ces deux terminaux.

Les voyageurs peuvent également d'effectuer un trajet en train Prosperine-Arlie Beach (26 km). La suite de l'escapade, d'Airlie Beach aux îles Whitsunday, se fait en bateau. Si certains voyageurs louent leurs embarcations – c'est l'option la moins onéreuse –, d'autres optent pour une croisière « tout compris ». Une croisière tout compris peut comprendre le transfert en avion, les repas et les boissons comme elle peut également englober les frais de guidage sur les îles. Les offres diffèrent selon les périodes de l’année et les programmes prévus.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10606-saint-valentin-2020-les-iles-en-forme-de-coeur Fri, 10 Jan 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[Les 10 meilleurs sites de plongée du Sud de la France]]>

Depuis que Jacques Cousteau a testé son premier AquaLung dans les eaux de la Méditerranée en 1942, le Sud de la France est un lieu de prédilection pour les plongeurs. La Côte d'Azur et la plongée à Marseille en particulier ayant une grande visibilité entre 30-40 mètres de profondeur et les températures élevées en font un endroit idéal pour plonger, voici 10 des meilleurs spots de plongée du sud de la France.

Phare du Planier Marseille

Il y a un phare, le phare du Planier, où plusieurs bateaux et avions ont fait naufrage et qui offre de grandes possibilités de plongée à Marseille. Il est situé au large de la Côte Bleu de Marseille, qui s'étend à l'ouest de Marseille. (La Côte d'Azur est à l'est). Il y a aussi un avion de guerre qui s'est écrasé et l'épave d'un cargo algérien, qui transportait des oranges "Le Chaouen", qui s'est échoué en 1970 (prétendument quand le pilote était ivre).

Le Togo St Tropez

Le cargo Togo a été construit à Newcastle en 1882, mais a été acheté par la compagnie Ilva pour transporter du charbon autour de la Méditerranée. En 1918, il s'est écrasé sur une mine flottante dans la baie de Cavalaire, au large de Saint-Tropez, et a rapidement coulé. Les plongeurs peuvent entrer et sortir de l'épave, qui repose en deux morceaux, son ancre, et sa salle des machines.

Le Tombant Des Américains Nice

Nice a de nombreux sites de plongée avec une grande quantité de murènes, de congres et d'écrevisses à proximité. Le Tombant Des Americains commence à 50 mètres (environ 164 pieds), et il faut prendre des dispositions spéciales pour le visiter avec les magasins de plongée locaux. C'est une énorme gorge avec des créatures étonnantes.

Junkers 88 Marseille

À proximité de l'île du Frioul et de l'impressionnante forteresse insulaire du Château d'If se trouve l'épave du Junkers 88. C'était un avion bombardier allemand utilisé par les Allemands et plus tard par les Français pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été découvert en 1989, pratiquement en un seul morceau, gisant sur le sable au fond de la mer à 53 mètres (173,9 pieds) de profondeur. Les plongeurs doivent être certifiés niveau 3 pour pouvoir plonger sur ce site.

Parc marin national de Port-Cros Var

Le sanctuaire marin de Port-Cros, sur la Côte d'Azur, abrite une faune et une flore très riche et des sites de plongée exceptionnels, dont les îles de Port-Cros et de Bagaud. Le rocher de Rascas est l'un des sites de plongée les plus populaires, et les daurades, anguilles et mérous se mêlent à la flore colorée.

L'archipel de Riou Marseille

Les îles inhabitées de Maïre, Jarron, Jarre, et l'Avion de Riou se trouvent au large de Marseille. Ce petit groupe d'îles offre des parois abruptes et des épaves ainsi qu'une bonne flore et une bonne faune. Les Impériaux et leur rangée de tombants vous permettront de rencontrer des barracudas ou des Pharillons aux arches taillées dans la roche.

Le Donator / Le Grec Porquerolles

L'île sans voiture de Porquerolles (au large d'Hyères) possède deux grandes épaves à proximité : Le Donator et Le Grec, qui étaient tous deux des cargos. Le Donator a coulé en 1945, et certains plongeurs disent que c'est la plus grande épave de plongée en France. L'épave est recouverte de coraux et abrite une grande quantité de vie marine. Elle est située à une profondeur de 50 mètres (164 pieds).

Sous-marin Le Rubis Cavalaire

Le Rubis est un sous-marin lanceur de mines qui a une histoire mouvementée. Il a quitté Toulon en 1931 et a servi en Norvège et en Écosse avant de retourner en Méditerranée pendant la Seconde Guerre mondiale. Ses armes ont été désaffectées en 1945, et il a servi de sous-marin d'entraînement jusqu'en 1950. En 1958, il est coulé volontairement à son emplacement actuel, à 3 kilomètres du phare de Saint-Tropez au Cap Camarat. Il est connu comme un "must" dans la région, et les plongeurs peuvent voir où ils avaient l'habitude de lancer les torpilles. Les raies aigles sont également connues pour y faire une visite. Faites attention aux courants, qui peuvent être forts.

Les Pyramides Fréjus

Le site appelé Les Pyramides est une série de pinacles rocheux où l'on trouve des anguilles, des vivaneaux et des rascasses. Le site est ouvert à tous les niveaux de plongée, et il y a assez à voir pour justifier plusieurs visites.

Le Grand Congloué Marseille

Le Grand Congloué est une vieille épave au large de Marseille. C'est un vieux navire de commerce qui avait plus de 1 200 jarres à bord. Il est officiellement interdit à la navigation à cause de son tombant abrupt, mais il est très apprécié des plongeurs qui aiment sa faille et ses gorges de 30 mètres.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10593-10-meilleurs-sites-de-plongee-sud-france Fri, 03 Jan 2020 00:00:00 +0100
<![CDATA[World Travel Awards 2019: Zoom sur les meilleures destinations touristiques]]> Créés en 1993 en Grande Bretagne, les World Travel Awards communément appelés les Oscars de l'industrie du voyage désignent chaque année le palmarès des meilleures destinations touristiques du monde.


Créés en 1993 en Grande Bretagne, les World Travel Awards communément appelés les Oscars de l'industrie du voyage désignent chaque année les meilleures destinations touristiques du monde. Un jury composé de professionnels du secteur du tourisme se réunit chaque année et récompense les destinations les plus méritantes dans ce domaine très concurrentiel. Cette année, plusieurs pays et villes sont sortis du lot et ont obtenu une distinction remarquable.

 Le Portugal : la meilleure destination mondiale

Pour la troisième année consécutive en 2019, le Portugal se hisse sur la plus haute marche du podium. Avec une richesse culturelle et historique remarquable, une situation géographique idéale et un peuple accueillant, le Portugal s'impose de plus en plus dans le monde du tourisme. Sa capitale Lisbonne, qui a reçu le titre de Meilleure City break au monde, dévoile des trésors cachés au détour des ses ruelles. Dans le quartier de Belem par exemple, la tour du même nom ainsi que le Monastère des Hieronomites valent le détour. Le mythique tramway numéro 28 est le moyen idéal pour visiter les lieux touristiques de la ville comme le Chiado, Baixa et l'Alfama. Dans le nord du pays, la ville de Porto traversée par le Douro est une véritable pépite. Le Quartier Ribiera situé dans la vieille ville est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. La gastronomie n'est pas en reste notamment avec le porto, un vin muté mondialement connu. Outre ses villes et ses monuments, le Portugal possède des îles et des plages paradisiaques. Non loin de la capitale, les touristes peuvent aller profiter des étendues de sable fin de Cascais et Estoril. L’îlevolcanique de Madère reconnu comme étant la meilleure île au monde est l'endroit rêvé pour les amoureux de randonnée ou tout simplement de farniente.

Moscou et Saint Saint-Pétersbourg, les joyaux de la Russie

Désignée comme étant la meilleure ville au monde, Moscou, la Capitale de la Russie a tout pour faire rêver petits et grands. À part son emblématique Place Rouge et sa Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, ou encore le siège du pouvoir russe, Le Kremlin, Moscou offre de nombreux lieux magiques comme le métro, ou le théâtre Bolchoï. Pour les amateurs d'art, le musée Tretiakov retrace l'histoire de l'art russe. Saint-Pétersbourg connu sous le nom de la Venise du nord a été élue comme étant la meilleure ville culturelle au monde. L'Hermitage, le plus grand musée du monde et le théâtre Mariinsky ne sont que des exemples des trésors de la ville. Néanmoins, la majorité du patrimoine constituée par 250 musées et de près de 4 000 monuments se dévoile aux touristes durant les balades le long des canaux.

Miami Beach, la meilleure destination Lifestyle

C'est l'endroit rêvé pour le farniente, et pour se faire plaisir. C'est une ville avec de multiples facettes avec ses quartiers au style Art–Déco français, ses boutiques de marques ou ses musées sur le Lincoln Road. Cette cité insulaire du sud de la Floride possède des plages mythiques comme le South Beach. Les célèbres cafés d'Ocean Drive sont le lieu idéal pour boire un verre ou pour se restaurer.

Glasgow, la meilleure destination pour assister à des festivals

Dans la ville de Glasgow, pas moins de 130 rendez-vous musicaux sont organisés chaque semaine. Des festivals comme le Celtic Connection qui offre la possibilité de découvrir la musique traditionnelle écossaise ou le West End , consacré à la musique et aux arts, ne sont que des exemples, tant l'offre en matière d’événements dans la ville est très vaste.

Le Sultanat d'Oman, un petit bijou de la péninsule d'Arabie

Avec la meilleure destination nature au monde, le Sultanat d'Oman offre à tous ses visiteurs un dépaysement total. De magnifiques plages de sable blanc avec ses eaux turquoise ourlent le pays. De superbes oasis entourées de palmeraies, les wadis situés dans le Nord, dans les monts Hajar, sont les autres perles omanaises, à visiter absolument. Entourée de montagnes, sa capitale Mascate est immanquable, avec son souk et ses effluves d'encens, d'eaux florales, de poudres de bois parfumé. Son architecture typiquement arabe séduit. Le pays possède également de nombreux forts et châteaux.

Le Kenya, la meilleure destination au monde pour un safari

Avec ses nombreux parcs et réserves naturelles, le Kenya est le pays rêvé pour faire du safari. Mondialement célèbre, le Massaï Mara est lieu idéal pour admirer la grande migration annuelle de gnous, de zèbres et de gazelles. Le parc national du Lac Nakuru est le lieu de prédilection pour voir les flamants roses. Le parc national d’Amboseli quant à lui possède une vue imprenable sur le Kilimandjaro. Les visiteurs pourront y côtoyer de près les fameux « big five », appellation regroupant le lion, le buffle, le rhinocéros, l'éléphant et le léopard.

Sir Bani Yas et Abu Dhabi, des lieux à découvrir aux Émirats Arabes Unis

Gratifiée du titre de meilleure destination durable du monde, l’île de Sir Bani Yas est un écrin dans le golfe persique. Elle est constituée de plages magnifiques et possède une biodiversité incroyable. Plus de la moitié de l’île est d'ailleurs protégée en tant que réserve naturelle, celle de l'Arabian Wildlife Park.

Meilleure destination sportive au monde, la ville d'Abu Dhabi propose un panel très étendu en terme d'infrastructures sportives. L’Al Forsan International Sports Resort ou le circuit de Formule 1 de Yas Island au sein desquelles les touristes trouveront quasiment toutes sortes d'activités ne sont que des exemples.

Le Chili, la destination à ne pas manquer

Désigné comme étant la meilleure destination de tourisme d'aventure, le Chili possède des paysages époustouflants. Il offre de nombreuses opportunités pour partir à l'aventure comme traverser le désert d'Atacama ou la Patagonie à cheval, visiter la cordillère des Andes, faire de la plongée sous-marine ou du surf à l’île de Pâques ou encore faire un circuit au fil des lacs et des volcans du pays.

Le Chili a été également récompensé du titre de meilleure destination verte au monde. Le pays possède une quarantaine de parcs dont les plus célèbres sont l'archipel Juan Fernandez avec son écosystème unique endémique, et le parc Torres del Paine. S'étendant entre la cordillère des Andes et la Patagonie, il est réputé pour ses cascades, ses glaciers et ses montagnes. Ces deux parcs sont d'ailleurs classés Réserve mondiale de la Biosphère par l’UNESCO. De plus, des hôtels écologiques développent le tourisme durable dans le pays.

Le Pérou, la meilleure destination culinaire et culturelle au monde

Exotique à souhait, la gastronomie péruvienne saura conquérir les plus fins gourmets. Issu d'une histoire riche, de siècles de métissage et d'une variété étonnante de produits comme les 4000 sortes de pommes de terre, le Pérou offre des plats aux saveurs uniques avec des affluences provenant des quatre coins du monde. Ainsi, le ceviche, le plat le plus connu du pays à base de poisson ou de fruit de mer cru, est issu de l'union entre la cuisine péruvienne et nippone. L’Anticucho de Corazon - des brochettes de coeurs de boeuf - et la Carapulcra - un ragout à base de pommes de terre séchées- devenues les plats nationaux du pays sont inspirées de la cuisine africaine. L’Arroz Chaufa , un plat à base de riz frit, pour sa part vient des Chinois.

Le Pérou possède des sites uniques précolombiens remarquables à l'image du Machu Picchu. Les visiteurs peuvent aussi survoler les géoglyphes à Nazca. Sa capitale Lima, avec ses bâtiments coloniaux et son musée d'or, vaut le détour. Pour un dépaysement total, la fête du soleil et des ancêtres à Cuzco lors du solstice d'hiver est une cérémonie à ne pas manquer. La visite des villages flottants des îles Uros, gardiennes d'une culturelle unique, est également à programmer.

Les Maldives, la meilleure destination plage au monde

Avec son millier d'îles coralliennes bordées de sable fin et sa mer translucide, les Maldives sont les endroits rêvés pour les amateurs de farniente. L'atoll d'Ari avec l’île de Vilamendhoo déploie de somptueuses plages coincées entre une forêt tropicale et une mer turquoise. Pour les amateurs de plongée, un récif est accessible à 10 mètres du rivage. Constitué par plus de 50 îlots, l'atoll de Baa est un petit paradis. Avec ses îles désertes, l'atoll est l'endroit rêvé pour s'évader. L’atoll de Faafu offre un cadre idyllique pour se relaxer sous les cocotiers, les pieds dans l'eau.

Sainte Lucie, la quintessence du romantisme

Récompensé par le prix de la meilleure destination pour une lune de miel, Sainte Lucie accueille tous les amoureux en quête de bien-être. Les coules profitent de bains revigorant dans les bassins remplis d'eau thermale ou de boue aux multiples vertus. Une balade à la Chute Diamond puis sur la baie de la Soufrière est l'occasion rêvée pour déclarer sa flamme. Pour les couples à la recherche de farniente, des franges de sable blanc les attendent entre Gros îlet et Pigeon Island. Ils pourront s'émerveiller devant une vue extraordinaire un cocktail à la main. Une balade pleine de romance attend les tourtereaux dans la ville historique de Vieux-Fort avec ses bâtiments coloniaux, ses rues tranquilles et ses plages désertes.

 Les Bahamas, la meilleure destination au monde pour un mariage

Les Bahamas possèdent de nombreux atouts qui font que de plus en plus de couples sont attirés pour y célébrer leur union. Avec ses magnifiques plages rose, blanc, doré ou noir, l'archipel offre aux futurs mariés un cadre à couper le souffle pour leurs échanges de vœux. La plage Emerald Beach et de Tropic of Cancer Beach, situées sur l’île d'Exuma, et celle de Pink Sand Beach sur l’île d’Eleuthera sont parmi les lieux les plus convoités. L'union pourra aussi être célébrée sur une île déserte ou sur un bateau privé. Le pays dispose aussi de complexes hôteliers luxueux proposant des prestations incomparables comme des dîners aux chandelles ou un spa.

L'île Maurice, la destination la plus romantique

Avec sa nature unique, ses plages magnifiques et ses eaux turquoise, l'île Maurice offre un cadre de rêve pour un séjour romantique. Une promenade le long des côtes tout en profitant du soleil et de somptueuses plages comme Grand Baie, Belle Mare ou encore Blue Baie avec sa moitié est un moment magique. Une excursion à l'île au Cerf permet aux amoureux de réaliser des activités insolites à deux comme du parachute ascensionnel ou de tout simplement, de profiter de la plage. Le Jardin botanique de pamplemousses quant à lui offre la possibilité de faire de flâner au cœur d'une jungle luxuriante.

Les Philippines, la meilleure destination de plongée au monde

Avec ses 7000 îles et la diversité de sa faune sous-marine, les Philippines possèdent des sites de plongées innombrables et d'une beauté à couper le souffle. Palawan, la perle de l'archipel possède un écosystème subaquatique remarquable. Le pays possède également l'un des plus beaux récifs coralliens de la planète avec le récif de Tubbataha. Plonger aux alentours de l’île de Busuanga et de l’île de Coron donne la chance d'apercevoir des épaves. La biodiversité de Visayas, Apo Island et Malapascua émerveillent aussi les plongeurs.

La Jamaïque, la meilleure destination familiale

Cette image d'une terre promise pour les fans de reggae est bien loin de la Jamaïque qui se présente actuellement comme une destination familiale incontournable. La nature confère à l'île caribéenne des paysages remarquable comme les chutes de la Dunn terminant leur course dans la mer des Caraïbes. La Mystic Mountain avec son jardin des oiseaux-mouches est une attraction majeure de la Jamaïque. Les plus téméraires tenteront la tyrolienne ou un tour en bobsleigh. L'Adventure Park est l'endroit rêvé pour petits et grand. Ses tyroliennes, son mur d'escalade, sa trampoline ou encore ses séances de paintball offrent la possibilité à tout le monde de s'amuser.

Madrid, la première destination pour les conférences et les congrès au monde

Organiser un séminaire à Madrid, la capitale de l'Espagne, est l'occasion de vivre des expériences fascinantes. Pour vos team building, des visites de musée avec des jeux raviront tous les participants. Un repas d'affaire au Santiago Bernabeu fera un très bel effet auprès des collaborateurs. Pour satisfaire les plus exigeants, Madrid possède un large choix d’hôtels, du plus simple au plus luxueux. Son excellent réseau de transport et son centre de conférence font de la ville le lieu propice pour toutes les réunions et conférences.

 

 

 

 

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10589-destinations-touristiques-world-travel-awards-2019 Fri, 27 Dec 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Voyage ethnique à Guizhou]]>

La province du Guizhou ou la « Terre précieuse » est située dans le sud-ouest de la Chine. C’est l'une des régions les plus pauvres de l'Empire du Milieu. Montagneuse et culminant à plus de 1000 mètres, Guishou possède très peu de terres cultivables, mais recèle quelques trésors naturels, notamment les chutes Huangguoshu et la grotte du Palais du Dragon. Grâce à situation géographique qui l'a préservé de toute invasion, le territoire a conservé toute son authenticité. De nos jours, 17 minorités ethniques sont recensées comme les Miao ou les Dong qui ont su garder leurs coutumes ancestrales. Avec ses paysages remarquables et ses traditions séculaires, c'est l'endroit rêvé pour partir à la découverte d'un visage moins connu de la Chine, mais tout aussi enrichissant et fascinant. Ce monde à part se dévoile à travers ses principales ethnies, leurs us et coutumes.

L’ethnie Miao

Même si l'on retrouve des membres de la communauté dans toute la Chine et même à l'étranger, la majeure partie des Miao se concentre dans le sud-est de Guizhou. Ils vivent dans des régions montagneuses reculées, loin de toute civilisation. Ils accordent une importance particulière à l'accueil de leurs hôtes. Pour honorer un invité, ils tuent un poulet ou un canard et le lui servent à manger. Si la personne vient de faire un long trajet, ils lui donnent à boire l'Esprit de la corne, un alcool traditionnel. Une autre coutume caractéristique des Miao est le partage du coeur de poulet ou du canard. La personne la plus âgée de la famille va donner le coeur à son invité. Ce dernier doit le partager avec le même doyen.

Une des traditions des Miao est de partager le gâteau de riz gluant, qui est le dessert des amoureux. Pour déclarer sa flamme, il est offert à l'élu de son coeur. Durant un mariage, le couple le partage et boit dans des verres spéciaux l’Esprit de la corne.

Tout au long de l'année, diverses festivités sont organisées par le peuple Miao. Le festival de lusheng, qui est un instrument de musique à vent en bambou, est célébré dans toute la province du Guizhou mais la plus impressionnante se déroule dans la ville de Kaili. Elle est célébrée pour demander une bonne récolte aux ancêtres. Elle débute le 16e jour du premier mois lunaire et atteint son paroxysme le 19e et le 20e jour. Les femmes dansent au rythme du lusheng joué par les hommes. Chants, combats de buffle, courses de chevaux sont également au programme.

La fête du Nouvel An Miao qui a lieu au début du dixième mois lunaire est un moment très important pour la communauté. Un défilé de jeunes filles et de femmes qui portent des costumes traditionnels, des spectacles de lusheng, ainsi que des manifestations identiques à la fête de lusheng comme des combats de buffles ou des danses sont organisés.

L’ethnie Zhuang

Le peuple Zhuang est la minorité la plus importante du pays. Il possède son propre langage. Traditionnellement les Zhuang sont monogames. Hommes et femmes subviennent aux besoins de la famille. Cependant, seul l'homme peut hériter.

Les femmes Zhuang sont très habiles de leurs mains et fabriquent différents objets. Elles tissent des étoffes qu'elles utilisent ensuite pour faire des vêtements. Les brocarts qu'elles fabriquent sont parmi les plus recherchés de Chine. Elles créent également les balles de soie brodées ou xiuqiu, emblème de l'amour et de la joie, qui sont faites de douze pétales représentant les douze mois de l'année.

Selon la tradition, lorsqu'une jeune fille lance la balle vers un jeune homme, c'est le signe qu'elle veut qu'il lui fasse la cour. Passionnés de chants, les jeunes organisent durant les vacances, les fêtes ou les funérailles, de Gexu ou fête des chants. Parés de leurs plus beaux costumes, les jeunes chantent en espérant trouver leur moitié.

Parmi les célébrations les plus typiques figure la fête des fantômes qui a lieu le 14e jour du 7e mois lunaire. Elle est faite pour rendre hommage aux défunts et aux ancêtres. Des offrandes constituées de canard, de riz et de Ciba - du gâteau de riz gluant - sont réalisées avant de partager un dîner en famille.

La fête des chants est célébrée le troisième jour du troisième mois lunaire. Dédié à une courageuse chanteuse Zhuang, c'est une autre occasion de trouver l'élu de son coeur. Les adultes se lancent des défis en chantant.

L’ethnie Dong

Avec ses coutumes et son mode vie ancestral, le peuple Dong et ses deux millions d'individus possèdent une culture riche et unique. Une des traditions les plus remarquables des Dong est le mutlimarquage qui consiste à arracher des herbes et des plantes pour en faire une botte et à la déposer à un endroit bien précis pour faire passer un message de danger, d'amour ou de mépris.

Le deuxième jour du deuxième mois du calendrier lunaire est très important pour la communauté, un dragon qui peut porter chance ou malchance apparaît au-dessus des eaux selon la croyance locale. Pour avoir de bonnes récoltes, des offrandes sont faites au gnome de l’agriculture vivant sous les ponts lors de pique-nique.

Des fêtes typiques du peuple Dong sont célébrées tout au long de l'année. Le Nouvel An Dong a lieu du premier au onzième jour du onzième mois lunaire. Les fêtes signent la fin des récoltes et sont une occasion pour les villageois de s'amuser après une année bien remplie. Un banquet est dressé pour l'occasion. Un plat traditionnel rend hommage aux ancêtres, nommé « le plat froid » il est fait de tofu et de légumes marinés refroidis.

Lors de la fête de la nouvelle récolte, des offrandes sont présentées aux esprits pour célébrer la première récolte de riz. Tout le village danse et chante avant de se retrouver autour d'un festin. La fête de sœurs célébrée pour sa part le 8e jour du 4e mois du calendrier lunaire est l'occasion pour les femmes mariées de retourner chez leurs mères et leurs sœurs célibataires et de profiter de l'occasion pour passer du temps ensemble. Loisirs préférés des Dong, le combat de taureau anime toutes les festivités. Néanmoins, le festival taurin qui a lieu le jour du Hai est un moment consacré uniquement à ce divertissement.

L’ethnie Yao

Le peuple Yao, majoritairement agriculteur, compte plus de deux millions individus installés dans des régions montagneuses comme le Guizhou. Les Yao possèdent leur propre langue, mais égalent différents dialectes. Ils maîtrisent aussi les idéogrammes chinois. En contact depuis des lustres avec les autres minorités ainsi que les Han, ils maîtrisent parfaitement le chinois et même le zhuang et le miao.

Leurs aliments de base sont le riz, le maïs, la patate douce. Ils sont friands du

vin de riz sucré. Mais des spécialités étonnantes comme le thé à l'huile ou youcha, une sorte de soupe à base de feuilles de thé frites agrémentées de condiments et d'autres produits tels que des haricots frits, des arachides, est aussi très appréciée.

Dans la culture yao, le respect des ainés est très important. Dans la rue, si un Yao croise une personne âgée, il la salue et s'écarte pour la laisser passer. S'il est à cheval, il doit impérativement descendre de sa monture. Les meilleures places et les plus beaux morceaux leur sont réservés et il est formellement interdit de prononcer leur nom, de dire des grossièretés ou de croiser les jambes en leur présence.

Plusieurs fêtes rythment la vie des Yao. La plus importante est celle de Panwang. Elle célèbre la lutte des ancêtres Yao contre l’oppression des seigneurs. Au cours de la commémoration, les Yao remercient Dieu d'avoir réalisé leurs souhaits. Elle se déroule le 16e jour du 10e mois du calendrier Yao et elle a lieu tous les trois ou cinq ans selon la récolte, l'état de santé des individus et du bétail.

Durant la célébration, un maître de cérémonie prie et chante pour distraire la divinité tandis que les autres membres de la communauté réalisent la « danse de longs tambours » pour demander au dieu de les protéger.

Une autre célébration très importante pour les Yao a lieu le 29e jour du cinquième mois lunaire. Il s'agit de la fête du Danu qui veut dire « ne jamais oublier ». Elle marque l’anniversaire de la naissance de Zuniang un ancêtre des Yao. Durant la fête, ils nettoient leurs habitations et toutes les rues du village. Ensuite, du vin, du riz gluant ou du poulet sont offerts à Zuniang. Les jeunes jouent d'un grand tambour, des prières sont faites pour avoir une bonne récolte et une vie comblée de bonheur. Des chants traditionnels accompagnés de danses sont ensuite exécutés.

L’ethnie Shui

Le peuple Shui est constitué d'environ 350 000 individus. Il possède sa propre langue et sa propre écriture même si pour la plupart, les Shui utilisent le chinois pour communiquer entre eux.

Ils sont peu disposés à la culture des légumes. Ils portent cependant une attention particulière à la plantation du riz, la pêche et à l'élevage. Parmi leurs plats traditionnels figure une soupe aigre consommée tout au long de l'année. Elle est constituée d'un peu de légumes, de piments, des poissons, des crevettes et des os de porc et de bœuf. Le jiuqian, une boisson alcoolisée est aussi largement appréciée.

Traditionnellement leur habitation possède des pièces en nombre impair. Disposer d'une maison avec des pièces en nombre pair est interdit.

Le peuple Shui est divisé en clans qui peut posséder son propre son cimetière, ses forêts et ses montagnes, ses pâturages et ses sources d'eau. Les hommes s'occupent du bétail, des récoltes, de labourer les champs et d'épandre le fumier. Les femmes doivent s’atteler aux taches ménagères, à entretenir les champs et à semer le riz. Tous les membres d'un même clan obéissent ainsi aux mêmes règles.

Le peuple Shui possède un calendrier fait de 12 mois et de quatre saisons, jalonné de fêtes et de célébrations. La plus importante est celle du Duan qui a lieu entre le mois d'août et celui de septembre. Sa date peut varier en fonction de la famille ou du village. Elle peut ainsi s'étaler sur 49 jours faisant de la fête du Duan, la plus longue du monde durant laquelle les Shui procèdent à la célébration des récoltes ainsi que la nouvelle année. Les Shui procèdent à des sacrifices assistent à des courses de chevaux, chantent et dansent. Ils dégustent ensuite un plat à base de poisson, symbole de leurs ancêtres.

L’ethnie Yi

Avec plus de 7 millions d'individus, le peuple Yi affectionne tout particulièrement les zones montagneuses. Il possède son propre langage écrit et parlé avec six dialectes.

Le maïs, le sarrasin et la pomme de terre constituent la base de leur alimentation. Les viandes comme le bœuf, le porc, le mouton ou le poulet sont très appréciées. Cependant, il leur est formellement interdit de manger du chien, du cheval, du serpent et de la grenouille. Le palais des Yi est habitué à des saveurs aigres ou épicées. L'alcool tient une place très importante dans leur alimentation, en effet le Zhuanzhuanjiu consiste à boire de l’alcool à tour de rôle dans un bol jusqu'à ce que ce dernier soit vide.

Le Tiaocai est une tradition de Yi. Il signifie danser pendant le service des plats. Des chorégraphies sont exécutées au son des tambours et des clarinettes par les danseurs tout en portant les mets pour les servir aux invités.

La célébration la plus importante de l'ethnie Yi, débute le 24e jour du 6e mois du calendrier lunaire chinois et dure trois jours. À la nuit tombée de la nuit, le feu sacré est allumé dans le village. Tout en récitant des prières, des torches sont allumées à partir de ce feu et sont distribuées aux villageois par le Bimo, un genre de prêtre Yi. Les Yi défilent dans leur village, tournent autour de leurs maisons et finissent leur procession au niveau des champs où ils vont chasser les mauvais esprits. Restées au village, les jeunes femmes chantent et dansent autour de torches géantes.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10588-voyage-ethnique-guizhou Thu, 12 Dec 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Guide pour préparer votre séjour à Oman?]]>

Passez voir le pays d'Oman durant les mois de novembre pour voir des lieux intéressants comme le Dhofar. Vous serez impressionnés par la nature qui est encore préservée soigneusement. Découvrez le wadis omanais qui regorge de bassins naturels idéals pour faire de petites baignades. Les châteaux et les forts sont également des lieux intéressants.

Comment faire pour aller à Oman ?

La ville d'Oman est tant réputée pour ses forts et ses châteaux. Les touristes raffolent de ces lieux historiques méritant tout l'intérêt des étrangers. Les vacanciers apprécient également les plages qui recueillent plus de centaines de visiteurs par année. Tout ce qu'il est important de savoir est quand et comment aller à Oman pour visiter ces lieux prisés des voyageurs.

Quelles sont les saisons idéales pour aller à Oman ?

En général, l'hiver est la saison idéale pour aller faire une visite à Oman. Les températures vous seront favorables pour faire de petites baignades entre amis ou faire des randonnées dans les wadis. Même si le prix des hébergements en hôtel est assez important durant cette saison, il faut éviter de planifier une visite à Oman durant les mois de juin, juillet ou août. Vous vous sentirez en fournaise avec une température de 50°C aux environs de la côte nord. Mi-septembre revient être la plus idéale puisque le prix des hôtels n'est pas aussi cher que novembre, de plus la chaleur est assez soutenable.

Quel budget faut-il préparer ?

La ville d'Oman ne possède pas encore assez d'infrastructures appropriées pour recueillir des touristes. De ce fait, il vous faudra préparer un budget assez important, car votre séjour risque d'être assez coûteux. L'absence de bus public représente une contrainte majeure sur le côté déplacement. Les vacanciers sont obligés de louer une voiture ou un 4x4 pour circuler dans toute la ville et aller dans les sites touristiques.

Comment préparer son VISA tourisme pour Oman ?

Avoir un e-visa-oman.com qui dure 1 à 10 jours est obligatoire pour aller à Oman. La procédure pour s'en procurer se fait en ligne. Elle doit se faire une semaine après le départ souhaité. La confirmation vous sera ensuite envoyée par mail.

Comment se procurer un billet d'avion pour aller dans le Sultanat d'Oman ?

Puisque vous partez d’Europe, la destination finale sera à Mascate qui se trouve être la capitale du Sultanat d'Oman. Vous devriez utiliser un comparateur pour trouver la bonne compagnie et pas cher. Pour une visite à Dhofar, il vous faudra réserver un vol à destination de Salalah ou un vol arrivant à Mascate.

Comment s'orienter ?

Il est important que vous sachiez que le GPS de Google map ne peut être utilisé à Oman. C'est en grande partie parce que le gouvernement de ce pays s'est arrangé pour désactiver la fonctionnalité. Il vous faut alors télécharger une application connue sous le nom maps.me qui contient la carte d'Oman

Comment est la ville d'Oman ?

Le Sultanat d'Oman est l'un des pays les plus sécurisé au monde. La cuisine y est meilleure et à un prix abordable. Le peuple est très hospitalier, calme et bienveillant. Le paysage représente une nature encore préservée de nos jours.

Quelle est la particularité du Sultanat d'Oman ?

Le Sultanat d'Oman regorge de lieux d'intérêt durant un séjour touristique. La ville séduit les voyageurs par la nature, la ville elle-même, la culture et les villages. Profiter d'une bonne partie de wadis omanais

Le wadis omanais

Pour visiter cet endroit, il faut aller en voiture de préférence un 4x4. Vous y verrez des villageois omanais vivant dans une culture traditionnelle. Parmi les wadis d'Oman, nous pouvons citer le wadiShab, le widiTiwi, wadi Al abyah, wadidamm, le snakecapyon et plusieurs autres encore.

Faire la visite de la ponte des tortues

La ponte des tortues est un centre d'écotourisme prisé des vacanciers. Si vous passez un séjour au Sultanat d'Oman, vous devez à tout prix visiter ce lieu magique. C'est un endroit idéal pour faire des campings entre amis ou en famille.

La cuisine omanaise

Vous serez émerveillé par le goût complexe de la cuisine omanaise. Découvrez les variétés de dattes ainsi que le café arabe servi dans les meilleurs restaurants.

Dhofar au sud du sultanat

Dhofar se situe à 850 km de Nizwa. Il peut être atteint par voiture par le biais de la route goudronnée ou en vol direct partant de Mascate. Le paysage vert décoré par les cascades représente un petit paradis au centre des montagnes.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10578-guide-pour-preparer-votre-sejour-a-oman Tue, 26 Nov 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Où passer son voyage de noce dans les Caraïbes ?]]> Les Caraïbes s’affirment comme une destination idéale pour les amoureux en quête de calme, de dépaysement et surtout, d'instants romantiques au soleil. Nous vous proposons un petit tour d’horizon des destinations caribéennes à privilégier.


Les Caraïbes s’affirment comme une destination idéale pour les amoureux en quête de calme, de dépaysement et surtout, d'instants romantiques au soleil. Nous vous proposons un petit tour d’horizon des destinations caribéennes à privilégier.

Partir pour Sainte-Lucie pour votre lune de miel

Relaxation, plages de sable blanc, paysages d’un vert intense, tous ces attraits font de Sainte-Lucie une destination romantique incontournable pour les jeunes mariés. Son littoral est ourlé d’innombrables petites anses au charme authentique. Avec ses établissements hôteliers luxueux et les nombreuses activités à faire sur place, cet État insulaire situé au sud de la Martinique a tout pour plaire. Située sur le bord oriental de la mer des Caraïbes, Sainte-Lucie connaît une affluence touristique moins importante que les îles voisines.

·         Admirer la beauté des Pitons

Si vous faites partie des grands passionnés de randonnée en montagne, tentez l’aventure en escaladant les sommets des Pitons jumeaux. Classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2004, ils constituent une véritable curiosité géologique. Entièrement recouverts de végétation luxuriante, ces dômes de lave sont les destinations préférées des grimpeurs expérimentés. Pour une promenade en amoureux, des sentiers parcourent ces pics impressionnants. Prenez le temps d’admirer le magnifique paysage, et faites une pause en profitant de la beauté des lieux. Vous pourrez apercevoir les fumerolles qui continuent de s’échapper du site.

·         Naviguer en amoureux à Rodney Bay

Vous débarquez certainement à Sainte-Lucie dans la capitale Castries. Dirigez-vous par la suite vers Rodney Bay, une magnifique baie située à une douzaine de kilomètres au nord. Avec ses plages de sable fin et son calme idyllique, cette destination ne vous laissera pas indifférent. Profitez des innombrables occasions de faire un tour en mer, en réservant un voilier ou en partant pour une mini croisière sur les eaux profondes de la mer des Caraïbes. Vous aurez une vue imprenable sur les Pitons jumeaux et pourrez admirer tous les points de vue magnifiques de l’île. Vous aurez même la possibilité de vous exercer au maniement des petites embarcations, et partir en mer en toute autonomie. Si vous êtes de passage dans la région au mois de novembre ou décembre, vous pourrez assister aux courses de navigation qui se déroulent à cette époque de l’année.

·         Découvrir les délices gastronomiques de Sainte-Lucie

Venir à Sainte-Lucie, c’est aussi savourer ses plats locaux accompagnés du célèbre seamoss, une boisson composée d’algues, d’épices et de lait. D’août à février, vous pourrez déguster de délicieux plats de langouste, sans oublier les préparations à base de poisson grillé. En fin de semaine, immergez-vous dans l’ambiance animée de Sainte-Lucie. Découvrez l’atmosphère festive de Castries. Mélangez-vous aux locaux et laissez-vous emporter par le rythme enivrant de la musique.

·         Se promener sur la côte sud-ouest de l’île

Située dans le sud-ouest de l’île, la ville de Soufrière est l’endroit rêvé pour une promenade romantique. Commencez votre balade à deux par la découverte du Jardin botanique Diamond. Vous apprécierez le calme des allées bordées de fleurs exotiques de toutes les couleurs. Pour profiter d'un instant de pure détente, faites l’expérience d’un bain chaud, et appréciez les vertus des eaux thermales issues du volcan. Pour profiter des bienfaits de ce bain naturel, il est recommandé de s’enduire de boue. Continuez votre promenade vers la côte et prenez le temps de contempler la vue sur la baie.

·         Où loger à Sainte Lucie ?

L’île propose diverses solutions d’hébergement. Vous pourrez loger en demi-pension ou en pension complète. Certains établissements disposent de chambres spacieuses avec piscine ou un bain bouillonnant. Ouvertes sur l’extérieur, elles peuvent offrir une vue imprenable sur la mer et les Pitons jumeaux. Le séjour comprend des visites touristiques, l’accès aux activités et équipements de l’hôtel, en plus du cocktail de bienvenue pour les jeunes mariés.

Découvrir Anguilla à deux

Anguilla est un territoire britannique d'outre-mer voisin de Saint-Martin. En arrivant à Anguilla, vous serez séduit par sa tranquillité et la pureté de ses eaux cristallines. Les habitants de cette ancienne colonie britannique vous offriront leur meilleur accueil. Laissez-vous séduire par l’ambiance sympathique de cette petite île paradisiaque. Entre les activités nautiques, la nage avec les dauphins, les balades à deux sur la plage, vous ne verrez pas le temps passer.

·         Des activités pour toutes les envies

Les sportifs pourront parcourir l’île à cheval, passer un bon moment en mer pour faire de la voile ou du surf. L’endroit est également propice à la plongée sous-marine. Si vous aimez la pêche, vous aurez l’occasion de déguster votre butin, préparé à la manière locale. Cet environnement paisible est idéal pour vos premiers moments en tant que couple marié, et vous pourrez réellement vous détendre, loin de l’agitation du continent. Les noctambules apprécieront l’ambiance de Sandy Ground, où vous pourrez savourer les plats typiques de l’île, au cœur d’une ambiance très animée.

·         Faire de la plongée de passage à Anguilla

Les amoureux de plongée sous-marine pourront admirer à loisir les magnifiques fonds coralliens d'Anguilla. L'île est entourée d'une dizaine de parcs marins garantissant des safaris sous-marins bien remplis. Les amateurs de plongée sur épave ne sont pas en reste. Dans ses fonds marins, Anguilla cache l’épave du galion espagnol El Buen Consenjo. Découvrez sa cargaison et ses canons bien préservés. Vous pourrez aussi louer un bateau et partir vers l’île Sombrero, entourée de barrières coralliennes.

·         Faire le plein de soleil au bord de la mer

Anguilla compte une trentaine de plages. Vous pourrez explorer certaines d’entre elles sur plusieurs kilomètres. Shoal Bay East, située le long de la côte nord-ouest de l’île, est considérée comme la plus belle plage d’Aguilla. Peu profonde, la mer y est protégée par des récifs de corail. Le sable blanc et fin est idéal pour des promenades à pied, et vous pourrez vous reposer à l'ombre de parasols, en appréciant pleinement la quiétude de cet endroit idyllique. Pour un dîner en amoureux, vous trouverez de nombreux restaurants accueillants en bordure de la grève.

·         Découvrir la grotte de Fontain Cavern

Située non loin de la plage de Shoal Bay East, cette grotte de calcaire abrite des pétroglyphes amérindiens. Une stalagmite sculptée représentant le dieu Jocahu, un dieu des Indiens arawak y a également été découverte. Cette grotte figure parmi les sites culturels les mieux conservés des Caraïbes.

·         Séjourner à Shoal Bay East

Si vous souhaitez loger sur place, de somptueuses villas vous attendent en bord de mer. La location comprend souvent des services personnalisés, des conseils de voyage et un accompagnement tout le long du séjour. Des hôtels offrent également une vue sur la plage et disposent d’un accès direct à la mer. Le soir, vous pourrez profiter de l’ambiance de la plage, savourer un délicieux plat grillé accompagné d’une boisson locale en admirant le coucher de soleil.

Partir pour Antigua

Destination balnéaire de renom, Antigua appartient à l’État d’Antigua-et-Barbuda. Cette île de toute beauté vaut largement le détour, avec ses plages aux eaux turquoise qui comptent parmi les plus belles des Antilles. Les criques isolées au charme unique vous réserveront des moments d’intimité unique, au sein de paysages encore préservés.

·         Les activités nautiques à faire à Antigua

Si vous aimez la plongée, vous trouvez certainement votre bonheur à Antigua. Les débutants sont accompagnés par des professionnels, pour une première initiation à cette activité passionnante. Antigua recense une centaine de sites de naufrage, dont celui d'Andes a coulé en 1905 avec la totalité de sa cargaison d’asphalte, contenue dans des barils. L’épave est restée au centre de Deep Bay dans le nord-ouest de l'île et il est possible d’apercevoir ses mâts à marée basse. À Carlyle Bay, située sur la côte sud d'Antigua, vous pourrez pratiquer la plongée en apnée. Dans certains spots, il n'est pas possible de louer du matériel et vous devrez donc emporter votre propre équipement. Les amoureux de planche à voile pourront quant à eux se mesurer aux vagues au large de la plage de Dutchman’s Bay, dans le nord, protégée par des barrières de corail.

·         Flâner au marché

La capitale Saint-John’s vous dévoile un spectacle haut en couleur dans son marché de fruits et de légumes. Découvrez son ambiance animée du vendredi et samedi matin et ne manquez pas l’occasion de savourer les produits locaux. L’endroit est très fréquenté des vacanciers et vous pourrez peut-être y apercevoir des célébrités ou artistes de renom.

·         Les événements à ne pas manquer

Si vous êtes de passage à Antigua autour des mois d’avril et de mai, ne manquez pas la célèbre course de régates, la Sailing Week. Elle se déroule sur 6 jours et continue d’attirer un grand nombre de touristes chaque année. En juillet-août, l’île accueille le Carnaval d’Antigua, un festival qui dure 10 jours. Cet événement très attendu promet de nombreuses animations comme des concours de beauté, des parades et des concerts. L’ambiance unique de cette grande fête vous laissera certainement de beaux souvenirs.

·         Savourer la cuisine locale

Partout à travers l'île, en soirée, l’ambiance romantique des restaurants en bord de mer vous séduira. Vous pourrez y déguster de savoureuses spécialités locales, des plats de poisson et de fruits de mer, accompagnés de produits bio cultivés sur place.

·         Se loger à Antigua

De nombreux hôtels avec vue sur mer vous accueilleront au sein d’une décoration de style tropical. La plupart des établissements proposent un large choix d’activités comme la plongée, la pêche, le ski nautique, le golf, les cours de fitness ou de yoga.

Partir aux Bahamas

Seulement à l'évocation de son nom, cet archipel à la limite nord-est de la région caribéenne fait rêver. Les Bahamas séduisent pour leurs plages et les nombreuses alternatives de loisir accessibles sur place. Cette destination peut être visitée toute l’année.

·         Les plages célèbres des Bahamas

Les plages bahamiennes sont réputées pour la pureté de leur sable fin de toutes les couleurs. Parmi les plages emblématiques figurent la plage de sable rose d'Harbour Island ou encore Old Bight Beach à Cat Island et ses 8 km de sable poudreuse. Si le farniente y est de mise, diverses activités comme le beach-volley, les promenades à cheval ou à pied sont également proposées. Les amateurs de loisirs nautiques choisissent entre une session de kitesurf et de plongée. Si vous avez le temps de passer par Grand Bahama, rendez-vous à la plage de Gold Rock Beach, lieu de tournage du film Pirates des Caraïbes.

·         Découvrir la vie nocturne des Bahamas

Pour goûter à l’ambiance nocturne des Bahamas, dirigez-vous sur l'île de New Providence à la capitale Nassau ou à Grand Bahama. Ces destinations sont parmi les plus fréquentées et elles sont aussi les plus animées. Si vous aspirez à une soirée plus calme et romantique, la plage de sable rose de Harbour Island est l’endroit parfait pour une soirée à deux. Appréciez l’ambiance douce à l’occasion d’un dîner en tête à tête sur la terrasse privée de votre bungalow et prolongez la soirée avec une promenade sur la plage.

·         Nager avec les requins

Vous recherchez une activité originale à pratiquer pendant votre voyage de noces ? La plongée sous-marine avec des requins gris de récifs est une occasion unique pour observer de près ces animaux réputés pour leur timidité. Ils évoluent en groupe et sont assez passifs en journée, comme ils chassent surtout la nuit. C'est une activité accessible aux îles Bimini.

·         Explorer les grottes souterraines

Cette activité se pratique en compagnie d’un guide. Les grottes sous-marines des Bahamas comptent parmi les plus longues du monde. Certaines d’entre elles ont 10 pieds de haut. Pour compléter l’aventure, explorez les fameux trous bleus, une curiosité de la nature à ne pas manquer. Ces sites de plongée vous offriront une expérience unique, au cours de laquelle vous évoluerez à des profondeurs incroyables. Parmi les plus profonds, le Dean’s Blue Hole fait plus de 200 mètres de profondeur. Son diamètre en surface atteint environ 30 mètres. Ce trou marin abrite des bancs de poissons multicolores qui évoluent dans les eaux à la limpidité unique.

·         Se loger aux Bahamas

Toutes les îles des Bahamas disposent de magnifiques établissements réputés pour leurs prestations et forfaits lune de miel pour les jeunes mariés. Il est recommandé de réserver assez tôt puisque ces destinations sont parmi les plus appréciées des jeunes mariés.

 

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10586-voyage-de-noce-caraibes Fri, 22 Nov 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Skier en Asie : quelles destinations choisir ?]]>

Vous êtes passionné de ski, de luge, de snowboard ou autre sport de glisse sur la neige ? Pour vos prochaines vacances, découvrez l’Asie d’une autre manière en parcourant ses pistes de ski. Partez en Corée du Sud pour apprécier les plus beaux paysages de montagnes enneigées. En Chine, vous pourrez découvrir les stations qui accueilleront les Jeux d’hiver de 2022. Au Japon, vivez l’ambiance du ski de nuit dans des décors fabuleux.

 

Skier en Corée du Sud

Les pistes de la Corée du Sud disposent d’atouts indéniables, avec leur panorama magnifique entouré de chaînes de montagnes imposantes. De Muju Deogyusan à Yongpyeong, en passant par le parc Phoenix, découvrez les destinations incontournables du tourisme d’hiver de la Corée du Sud.

·         La station Muju Deogyusan

Situé dans la province de Jeollabuk-do, Muju Deogyusan se trouve en plein milieu du parc national de Deoguyusan, dans le sud-ouest du pays. Très populaire, cette station est créée en 1990. Ouvert en hiver comme en été, il comporte deux fronts de neige. Considéré comme étant un des plus grands domaines skiables de la Corée du Sud, le Muju Deogyusan Resort comporte quelque 24 km de pistes. Elles sont accessibles dès la mi-novembre et jusqu’au mois de mars, en fonction de l'enneigement. La station est dotée d’un équipement moderne comme les télésièges et une télécabine ouverte toute l’année. L’été, le centre se transforme en un lieu de randonnée et accueille les passionnés de golf. La station dispose de nombreux services, comme les magasins de location de matériel, services de restauration et hôtels. Les clients disposent d’un parking gratuit, et peuvent bénéficier de nombreuses commodités : connexion WiFi, conciergerie, aire de jeux pour les enfants, piscine chauffée…

·         Les pistes de ski de Yongpyeong

Le domaine skiable de Yongpyeong a accueilli les épreuves de ski alpin des Jeux Olympiques de 2018 et il compte parmi les plus grandes stations de ski du pays. Pour atteindre cette aire spacieuse, comptez environ 3 heures de route en partant de la capitale. Desservi par le bus à partir de la gare, le site dispose de nombreuses pistes adaptées à tous les niveaux. La station compte plus de 30 parcours comptabilisant en tout 29 km de descente. Elle est accessible aux groupes scolaires, débutants, enfants, et comporte également de nombreux parcours de haut niveau, comme la piste de Rainbow Road. Située à quelque 1210 mètres d’altitude, celle-ci fait partie des plus grandes pistes neigeuses de la Corée du Sud. Pour atteindre son sommet, prévoyez au moins 20 minutes de remontée mécanique. Si vous souhaitez vous entraîner sur un parcours plus simple, la piste Mega Green est parfaite pour les débutants. Elle s'étend sur 700 mètres de long, de quoi vous défouler à loisir pendant vos vacances.

·         Découvrir la station du parc Phoenix

Ouverte toute l’année, la station du parc Phoenix accueille les passionnés de ski, de golf et de snowboard. Située à 2 heures de route de Séoul, elle est réputée pour la qualité de sa neige et son large choix de pistes adaptées à tous les niveaux. La station Phoenix a accueilli des épreuves des Jeux olympiques de PyeongChang de 2018. Le site organise des événements de groupe et des cours de ski pour les étudiants. Les familles peuvent loger à proximité des pistes et profiter de nombreuses solutions d’hébergement, telles que les motels, pensions ou hôtels. Il est conseillé de réserver assez tôt à la haute saison, pour bien profiter de vos vacances d'hiver. Si vous avez oublié votre équipement, vous pourrez trouver des points de location sur place. Véritable centre de loisirs, la station Phoenix dispose également d’espaces de jeux pour les enfants. Les plus jeunes pourront s’exercer à l’école de ski sous la surveillance des encadreurs. Après le sport, toute la famille pourra profiter des diverses attractions accessibles sur place comme le sauna, les aires de repos, la piscine, la salle de jeux, etc.

·         Skier la nuit à Vivaldi Park

Située à Hongcheon, dans le nord du pays, la station de Daemyung Vivaldi fait partie des attractions les plus appréciées des jeunes skieurs et des snowboarders. Elle se trouve à environ 1 heure 30 de route de la capitale. Les pistes sont ouvertes la nuit, et ont été conçues pour apporter un maximum de sensations aux passionnés de sport d’hiver. Elles sont équipées de diverses inclinaisons et de virages souvent inattendus. Adaptée aux skieurs de tous les niveaux, Vivaldi Park accueille aussi bien les débutants que les skieurs avancés. Les enfants peuvent faire leurs premiers essais sur la neige, accompagnés d'un moniteur. Il est également possible de profiter de cours privés, pour améliorer ses techniques de ski à son propre rythme.

Après les défis sportifs, prenez le temps de vous ressourcer en famille à Ocean World Water Park. Situé au sein de la station Vivaldi, le parc comporte un simulateur de surf, des toboggans, un spa familial, un centre commercial et de nombreux restaurants. Il dispose d’un parking gratuit et reste ouvert toute l’année.

 

Pratiquer les sports de glisse sur la neige au Japon

Le ski est une activité très prisée au Japon, où l’industrie des sports d’hiver ne cesse de se développer. Avec des centaines de stations de ski, la partie nord du Japon accueille chaque année plusieurs milliers de skieurs de tous niveaux. La pratique du ski de nuit, le snowboard, les compétitions de sculpture sur glace, tous ces événements attirent un grand nombre de visiteurs.

·         Le domaine skiable de Nagano

Située dans la préfecture de Nagano, la station Shiga Kogen Mountain Resort fait partie des plus grandes stations d'hiver nippones, avec près de 83 km de pistes. Shiga Kogen a accueilli les Jeux olympiques d’hiver de 1998, au cours desquels de nombreuses manifestations sportives ont pu être organisées, comme le ski alpin et le snowboard. Les visiteurs disposent d’une grande variété d’attractions et d’un large choix de sports d’hiver comme le snowbuting, la motoneige, la randonnée en raquettes… Pendant la saison du ski, les sportifs disposent de navettes gratuites, reliant les pistes et les zones d’hébergement.

Le site est accessible en bus depuis Tokyo, et vous devrez prévoir environ 6 heures de route pour rejoindre la station. Vous pouvez également prendre le train depuis Tokyo jusqu’à la gare de Yudanaka. Comptez ensuite une heure de bus environ pour vous rendre à Shiga Kogen.

·         La station de Happo-one

En rejoignant la chaîne de Hakuba, vous découvrirez de nombreuses stations de ski et de snowboard, dont le célèbre domaine de Happo-one. Grand rendez-vous des adeptes de sauts à ski, il possède toutes les conditions idéales pour la pratique des activités de plein air. Proche de la gare de Hakuba, il comporte 13 pistes et pas moins de 23 remontées mécaniques. Chaque année, de nombreux événements y sont organisés, à l’occasion du festival de feu de février, et aussi pour le Nouvel An. Les pistes de ski sont accessibles à tous les niveaux et les débutants pourront s’exercer en toute tranquillité sous la direction des moniteurs. Si vous préférez découvrir les alentours à pied, ne manquez pas la promenade le long du sentier Happo-one Shizen-Kenkyu-ro. Très accessible, ce parcours est un des plus connus de la région. Si vous êtes accompagnés d’enfants en bas âge, un service de garde d’enfants est disponible sur place. Profitez de votre passage pour vous ressourcer dans un onsen, un bain thermal. Leur eau chaude est issue de sources volcaniques, réputées pour leurs vertus thérapeutiques.

·         Faire du ski à Niseko

Située au sud-ouest de Sapporo, la région de Niseko est l’une des plus célèbres zones skiables du Japon. Elle dispose de nombreux terrains skiables répondant à tous les niveaux. En dehors du ski, de nombreuses activités de plein air sont disponibles sur place, allant du rafting au golf, en passant par la découverte des sentiers de randonnée. Si vous avez envie d’essayer d’autres sports de glisse sur la neige, vous êtes au bon endroit. Variez vos activités en vous exerçant à la pratique de la raquette à neige ou partez à la rencontre de magnifiques paysages à bord de puissantes motoneiges. Les passionnés de VTT pourront profiter de la beauté des montagnes, à l’occasion d’excursion en groupe. Après l’effort, vous apprécierez certainement un bain dans les sources d’eau chaude. Le soir, profitez de l’ambiance des restaurants étoilés, autour d’un bon repas typiquement japonais. Le site dispose de nombreux services spécialement conçus pour faciliter votre séjour. Si vous avez préféré voyager sans votre matériel sportif, des boutiques spécialisées proposent la location d’équipements complets.

·         Faire du ski à la station de Teine

Située à deux pas de Sapporo, sur l’île d'Hokkaidō, la station de Teine est ouverte de novembre à fin mars. Ce domaine skiable est idéal pour les familles et les groupes. Il dispose de deux zones skiables, la Highland zone destinée aux skieurs de tous niveaux et l’Olympia zone réservée aux plus expérimentés. Si vous venez en famille, vos enfants pourront faire de la luge au sein du Parc Dinosaure, un espace entièrement dédié aux plus jeunes.

De passage à Sapporo en février, ne manquez surtout pas le grand festival de neige, un événement mondialement connu. Initié par des étudiants dans les années 1950, le festival s’est ensuite modernisé en 1972, à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver de Sapporo. Les festivités s’accompagnent de concours de sculptures sur glace, de concerts, de jeux de glisse. Savourez les spécialités culinaires de la région, la soupe au curry, les ramens, les brochettes de potiron fourrées au fromage, accompagnées de bière locale.

Skier en Chine

Alors que la Chine se prépare à accueillir les prochains Jeux Olympiques en 2022, le nombre de stations de ski a explosé ces dernières années. Le pays dispose de plus de 470 km de pistes skiables, les plus longs parcours pouvant atteindre jusqu’à 40 km de long.

·         La station de Thaiwoo

À l’approche des Jeux olympiques de 2022 qui se dérouleront dans la région de Chongli, la construction du domaine skiable de Thaiwoo fait sensation. Encore en phase de construction, le domaine abrite pour le moment 28 pistes déjà opérationnelles. Ce grand projet a été initié par Qi Hong. Ce passionné de ski a relevé un grand défi, celui de reproduire les meilleurs éléments des stations de ski d’Europe et d’Amérique du Nord, et les implanter dans cette région aride. La station est niché dans un recoin de la vallée, au milieu d’un paysage montagneux. Elle est pourvue de neige artificielle à 80 %. Son climat sec et très froid est idéal pour l’utilisation des canons à neige. Au sommet de la montagne, une station intermédiaire culmine à plus de 2000 mètres d’altitude, et abrite un restaurant sympathique, idéal pour les activités d'après-ski. Les sportifs peuvent loger sur place, dans de grands immeubles aux allures de chalets. Les skieurs qui souhaitent louer de l'équipement peuvent retrouver les meilleures marques au Ski Center.

Située à 16 kilomètres de Thaiwoo, la cité de Chongli abrite 110 000 habitants. Elle jouera un rôle important dans l’organisation des Jeux olympiques d’hiver de 2022, en accueillant les compétitions de ski de fond, de freestyle et de saut. Pour l’heure, la station compte 5 pistes de ski, mais compte s’agrandir encore à l’occasion du grand événement de 2022.

·         La station Huaibei Beijing Ski Resort

Cette station se trouve à 1 heure de route de Pékin, non loin de la Grande Muraille. Elle comporte plusieurs pistes pour les skieurs de tout niveau, que vous soyez débutant ou expert. Pour éviter l’affluence importante du week-end, il est recommandé de s’y rendre en semaine. La période idéale pour profiter des pistes se situe entre décembre et mars. Vous pourrez même combiner le sport et la découverte des environs en visitant la Grande Muraille. Après le ski, ne manquez pas de goûter à la cuisine locale dans un des nombreux restaurants situés dans les environs. Si vous n’avez pas emporté votre équipement, il est possible de louer le matériel complet sur place.

·         L’Alshan Ski Resort, des pistes pour tous les niveaux

Au milieu d’un paysage arboré et luxuriant, cette station située à la frontière de la Mongolie intérieure comporte plusieurs pistes aménagées pour les différents niveaux. Les débutants peuvent s’exercer sur plus de 1000 mètres de parcours à faible dénivelé. Les skieurs de niveau experts disposent de pistes spécialement dédiées aux grands défis, situées dans la partie ouest du domaine. Les sportifs de niveau intermédiaire pourront s’entraîner dans la partie est de la station. Le domaine est aussi le grand rendez-vous des snowboarders qui disposent de 4 kilomètres de pistes.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10583-skier-en-asie-quelles-destinations-choisir Mon, 18 Nov 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Nos conseils pour un voyage monoparental réussi]]>

Nombreux parents solo sont rebutés par les vacances avec les enfants, considérant cette idée comme trop contraignante, tant au niveau du budget que de l’organisation. Mais faut-il savoir qu’il suffit d’un bon plan et de dénicher les bonnes offres pour réussir son séjour seul(e) avec les petites têtes blondes. Il est toujours possible de combiner repos, dépaysement et activités pour adultes et pour enfants, sans forcément dépenser plus. Vous voulez relever le défi facilement ? Suivez le guide.

Bien planifier ses vacances : impératif n°1

Après avoir bien validé votre départ avec vos enfants, il est temps maintenant de passer à l'organisation et à la planification de votre escapade.

·         L’organisation

Il est vrai que voyager en famille est un moyen de renforcer les liens parents-enfants, ce qui représente un réel privilège. Pour s’assurer de passer d'agréables moments ensemble, il est essentiel de tout bien planifier en premier lieu. Une discussion s'impose entre vous et vos enfants, s’ils en ont déjà la capacité, ce sera donc en fonction de leur âge. En effet, il vaut mieux prendre le temps de bien parler des activités qu'ils aimeraient faire, des endroits qu'ils souhaiteraient visiter, etc. Mais il faut aussi penser à votre confort à vous, et aux activités qui vous conviendrait. Peut-être qu’en tant que papa ou maman seul(e) avez-vous envie d’apprécier de temps en temps des petits moments à vous ?

Malgré une bonne organisation par contre, il peut arriver que le budget que vous avez prévu ne corresponde pas au coût réel des vacances par exemple. Dans le volet organisation donc, il est toujours important de bien choisir sa destination et de comparer les offres existantes.

·         Où aller ?

La planification de vos vacances doit commencer par la recherche de la destination idoine pour tous les membres de la famille. Évidemment, la plage est appréciée des petits et des grands, mais les vacances en montagne, les croisières, les séjours à la campagne ainsi que le camping ont aussi le vent en poupe en matière de vacances avec les enfants. Mais lorsque vous décidez d'emmener vos bambins, il est toujours judicieux de vérifier si les endroits conviennent à leur âge, à leur confort, etc.

Les destinations en campagne attirent de plus en plus de familles. Les enfants gambadent dans les espaces verts et dans la nature pour un petit retour aux sources et pour se défaire de la routine citadine. Le camping par exemple peut être une expérience très enrichissante et comporte bien des avantages. Les occupations et les loisirs sont diversifiées en nombreuses au-delà des économies non négligeables, dont vous pourrez bénéficier. Certains campings en Europe sont en effet destinés exclusivement aux familles monoparentales et par conséquent demandent moins de budget. Le séjour promet alors l’amusement pour les enfants et des rencontres intéressantes pour tout le monde.

Bien sûr, vous pouvez aussi choisir une destination citadine, non sans vous assurer l’existence d’espaces verts comme les parcs et les aires de jeux pour laisser vos enfants jouer, et d’hébergements familiaux pour le  confort de chacun. 

Vous avez un budget modeste ? Ne paniquez pas

Un petit budget n’est plus un obstacle pour réussir les vacances seul(e) avec les enfants. Il est donc inutile de paniquer, plusieurs solutions s’offrent à vous.

·         Voyagez à moindre coût

Les centres labellisés pour accueillir les familles monoparentales sont nombreuses. En France, les séjours peuvent être proposés à moindre coût dans des clubs, hôtels, villages de vacances ou en camping. Il est aussi tout à fait possible de trouver des offres de séjours familiaux à petit prix, dont le système d’hébergement en famille d’accueil ou un séjour linguistique où vous irez dormir chez les habitants.

·         Voyagez avec d’autres familles, une bonne idée ?

Réduisez le coût de vos vacances en mutualisant les frais avec d’autres familles.  Certains sites sont par exemple spécialement dédiés aux parents célibataires et aux familles monoparentales qui souhaitent organiser un séjour plus ou moins loin de leur domicile. Vous pourrez assurément trouver des personnes qui partagent vos centres d’intérêt et qui vous suggèrent de répartir les frais d'hébergement ou de transport entre autres pour des vacances moins onéreuses. En allant sur ces plateformes d'entraide, vous aurez aussi d’autres bons plans à découvrir. L'échange d'appartement est par exemple une pratique de plus en plus sollicitée, dont le concept, se base sur la confiance mutuelle entre les familles. Dans ce cas, il n’est alors plus nécessaire de réserver une chambre à l’hôtel, c’est un système qui permet d'être logé sans frais  et d’économiser des euros.

·         Faites un voyage « tout compris »

Les vacances all inclusive figurent désormais sur la majorité des brochures des agences de voyage. Si vous optez pour cette offre, vous aurez la garantie d'une prise en charge complète de vos vacances. Certaines offrent incluent les activités et loisirs, la surveillance des enfants, le repas et l’hébergement. Grâce à ce dispositif, les parents solos sont libérés du devoir de la planification des vacances et peuvent profiter de leurs séjours sans contraintes de temps et de budget. 

·         Les autres options intéressantes pour les parents célibataires

Durant les vacances scolaires, certaines agences offrent des formules spéciales pour familles. Les packs voyages peuvent afficher des tarifs variés, car de nombreuses agences évaluent le pouvoir d’achat et les revenus des deux parents. Pour les parents célibataires, le cas n’est pas le même. Des séjours sont adaptés aux familles monoparentales. Les options de séjour en groupe incluent divers services, comme la garde d’enfants et les divertissements adaptés à tous. D'une manière générale, la tarification de ces séjours monoparentaux est établie selon l'âge des enfants, la destination choisie et la durée du voyage. Vous pourrez ainsi bénéficier des réductions sur l’hébergement et certaines activités selon le programme.

·         Logez dans des hôtels conçus pour accueillir les enfants

Que vous soyez parent célibataire ou pas, préférez ce type d’hébergement. Les chambres sont spécialement structurées pour accueillir les tout-petits, mais sont aussi appropriées pour les parents. Vos enfants peuvent également participer à diverses activités, pendant que vous profitez d’un programme bien-être par exemple pour prendre soin de vous et de vous relaxer. Dans certains établissements, le séjour de vos enfants est gratuit jusqu’à un certain âge.

·         Pourquoi pas une auberge de jeunesse ?

Le temps des dortoirs est révolu ! Les auberges de jeunesse sont synonymes de confort tout en ayant gardé les prix attractifs, dont elles doivent leur popularité. Les chambres peuvent tout à fait convenir  aux attentes des familles qu'elles soient monoparentales ou pas. Certaines auberges proposent également des loisirs et services. Parfois, les réservations anticipées très tôt avant la date d’arrivée peuvent être gratifiées d’une réduction tarifaire, surtout dans les auberges appartenant à des réseaux internationaux. 

Les vacances lointaines avec les enfants, c’est possible

Si votre budget vous le permet, vous pouvez décider de partir en voyage dans des lieux plus éloignés ou plus exotiques où vous pourrez apprécier des activités insolites qui plaisent aussi à vos enfants. Vous pouvez aussi vous rendre là où les animations sont plus nombreuses afin que vos bambins puissent s'amuser en vous laissant le temps de profiter aussi de votre séjour.

·         Allez au-delà des frontières françaises

Faites du camping au Portugal par exemple. C’est un pays très beau qui a tout à fait le potentiel de faire de vos vacances des moments inoubliables. En effet, ses paysages colorés et ses nombreuses plages sont ses principaux atouts. Il est aussi possible d’y camper afin que vos enfants puissent profiter de la nature portugaise, ils auront aussi le temps de se faire de nouveaux amis. Vous pouvez aussi partir en expédition à la rencontre des dauphins à Lagos, à Albufeira ou encore à Setubal. Le parc à thème Zoomarine dans la région de l’Algarve comprend un parc aquatique et un delphinarium. Beaucoup d’autres lieux de divertissements enchanteront vos enfants au Portugal.

·         Un voyage sous les tropiques

Si vous préférez plutôt des lieux plus exotiques, vous pouvez choisir d’aller outre-mer et vous rendre en Guadeloupe. Imaginez le plaisir que ce serait de vous baigner dans une eau transparente et claire. Vous pourrez vous initier à la plongée, ou partir à la découverte de la réserve Cousteau qui abrite de nombreuses espèces de coraux, gorgones, cerveaux de Neptune, éponges, poissons tropicaux ainsi que des tortues marines. Vous serez également charmés par les fonds marins. Pour clôturer une journée de visite, ne manquez pas La Maison du Cacao à la Pointe-Noire.

·         Allez à l’aventure

C’est bien connu, partir à la découverte des divers animaux de la savane est une activité de rêve pour les enfants. Prévoyez une escapade sur le continent africain pour un safari digne de cette appellation. En Afrique vous pourrez partir à la rencontre des animaux sauvages tout en restant en sécurité dans votre véhicule de location. Particulièrement, en Namibie vous pourrez apercevoir des babouins, des girafes, des gazelles, des dauphins, des otaries, etc. Que vous soyez sur terre ou en mer, toutes les activités que vous entreprendrez vous invitent à un petit retour dans la nature sauvage.

·         Un voyage plein de découvertes culturelles

Quelle bonne idée que d’aller sur une île pleine de culture et d’histoire telle que Madagascar. En effet, cette île existe, elle et n’est pas née d’un film d’animation pour enfant. A Madagascar, les parcs naturels sont riches d’espèces endémiques comme le lémurien. Les piscines naturelles du sud de la grande île sont aussi très appréciées des petits et des grands. Mais Madagascar est surtout connu pour l’accueil chaleureux de ses habitants, qui sont toujours enchantés de faire connaître aux visiteurs leur culture.

·         Le rêve américain

Si vous êtes accompagné d'adolescents, Miami est le lieu idéal pour les vacances. Pour ceux qui aiment explorer, il leur est possible de nager avec les dauphins ou bien de monter à bord d’un bateau à fond de verre, pour observer les magnifiques créatures de la mer sans se mouiller. Vous pourrez aussi faire de la plongée pour découvrir par exemple la statue sous-marine du Christ. Goûtez également aux spécialités locales comme la fameuse Key Lime Pie, un dessert local qui va émoustiller vos papilles.

Faites une pause, ressourcez-vous et profiter de votre voyage monoparental pour vous amuser avec vos enfants. Les vacances peuvent en effet devenir un besoin capital, autant pour les parents que pour les enfants. Que vous partiez loin ou que vous restiez en France, c’est déjà suffisant pour s’évader de la routine de la vie au quotidien. Le concept est de partager ensemble de bons moments et de créer des souvenirs mémorables. Partir en vacances en petite troupe offre l’opportunité à chacun de se retrouver et de renforcer les liens entre tous les membres de la famille.

·         Rester chez soi

Home sweet home, on est toujours mieux chez soi y compris pendant les vacances, en pensant bien sûr à programmer des activités pour les enfants dedans ou dehors. Pour un tête-à-tête avec la nature, prévoyez des journées dans une base de loisirs ou en piscine. Profitez aussi des fêtes foraines, de festivals ou des spectacles de rues. Si vous le souhaitez, les communes limitrophes de la vôtre ont peut-être aussi quelque chose à vous proposer à vous et vos enfants.

Surprenez vos petits en les emmenant pique-niquer dans un parc ou à l’orée d’une forêt. Avec de l’énergie à revendre, ils s’y sentiront à l’aise et libres de gambader partout où ils voudront. Si les escapades dans les bois ne les tentent pas, vous pourrez tout aussi bien le faire dans votre jardin. Dans la soirée, il suffit d’installer une tente pour scénariser  le camping. Avec leurs imaginations débordantes, ils trouveront sûrement le moyen d’apprécier leur distraction ainsi que les histoires à se raconter autour d’un petit feu, si votre espace extérieur le permet.

En restant à la maison, ils pourront aussi profiter de leurs amis qui ne sont pas partis comme eux. Invitez-les pour une après-midi récréative ! Préparez des goûters et laissez-les s’adonner à leurs occupations pendant que vous vous installez tranquillement devant votre émission préférée tout en vous  relaxant.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10565-voyage-monoparental Fri, 25 Oct 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Quels sont les avantages de partir en croisière avec MSC Croisières pour ce Noël 2019 ?]]>

Pour Noël, vous avez envie d'un peu de changement ? Pour vous, il n'est plus question de souffrir des affres de l'hiver ? Vous voulez faire le plein de soleil ? Réservez alors dès maintenant une croisière avec MSC Croisières. La compagnie vous garantit un hiver au soleil du 19 au 31 décembre 2019 mémorable en Méditerranée et dans les Caraïbes. Durant ces dates, des croisières sont également proposées dans les Émirats arabes unis et les pays voisins. Mais bien plus qu'une simple escapade au soleil loin de la grisaille hivernale, des croisières aux bons soins de MSC Croisières sont une invitation à la détente à bord de navires connectés et disposant de nombreuses infrastructures de loisirs.

Célébrez autrement Noël au soleil avec les croisières MSC Croisières 

·         Circuit sous le doux soleil méditerranéen

MSC Croisières vous convie à sillonner le bassin méditerranéen à travers un unique circuit, embarquant les croisiéristes dans 3 ports différents, ceux de Barcelone, de Marseille et de Gênes. Suivant le port d'embarquement, les croisières Noël peuvent durer 7 ou 8 jours. Elles permettent de rallier des escales majeures en France, en Italie, en Espagne et à Malte et s'effectuent toutes à bord du MSC Grandiosa. Ce circuit s'inscrit dans la saison inaugurale de ce mastodonte des mers. La première vague de passagers embarque à bord du navire de croisière le jeudi 19 décembre à Barcelone. Le jour suivant, le navire fait halte à Marseille pour accueillir les croisiéristes ayant choisi un circuit au départ de la ville française. Les voyageurs déjà à bord profitent de l'escale pour visiter d'eux-mêmes Marseille ou pour participer à une des excursions élaborées par la compagnie. Le MSC Grandiosa continue son périple en direction de Gênes, le troisième port de départ. Une visite de la cité italienne est une occasion de découvrir un des plus grands centres historiques européens. Les ruelles pittoresques y sont jalonnées d'élégants palais, de musées et de somptueuses églises.

Après Gênes, le MSC Grandiosa jette l'ancre plus au sud, dans le port de Civitavecchia d'où des excursions en direction de Rome sont généralement prévues. Dans la capitale italienne, les visites s'enchaînent entre le Colisée et le Vatican, mais il ne faut surtout pas oublier de lancer une pièce dans la fontaine de Trévi. Le navire continue son périple loin de l'effervescence continentale à Palerme, l'élégante capitale sicilienne, avant de poursuivre sur La Valette, la cité des Chevaliers de l'ordre de Saint-Jean à Malte. Durant cette croisière, Noël se célèbre autrement, en haute mer et au soleil. Dans la région d'ailleurs, la température oscille autour de 20 °C et descend rarement en dessous de 13 °C. Le MSC Grandiosa enchaîne par la suite sur Barcelone, où les passagers qui ont embarqué dans le port espagnol descendent. Le jour suivant, la croisière prend fin. Tous les passagers débarquent à Marseille.

·         Croisières sous les tropiques aux Caraïbes et aux Antilles

La compagnie italienne positionne 4 de ses navires dans les Caraïbes à partir du 20 décembre 2019. Ainsi, elle est en mesure de composer divers itinéraires de 8 jours. Depuis Miami, un voyage axé sur la partie ouest des Caraïbes est proposé à bord du MSC Seaside et du MSC Armonia. Les passagers profitent d'une escale à l'ambiance détendue à Ocho Rios, dans le nord de Jamaïque, avant de poursuivre par une journée shopping à George Town, la capitale des îles Caïmans. Si durant son périple au Mexique le MSC Armonia respecte une halte au large du sable blanc de la Costa Maya à Noël, le MSC Seaside pour sa part s'arrête sur l'île de Cozumel, situé à quelques encablures de la plus grande barrière de corail des Caraïbes. Avant de jeter définitivement l'ancre à Miami, les deux navires continuent leur périple sur l'île privée de la compagnie aux Bahamas, Ocean Cay MSC Marine Reserve. Expériences culinaires, séance de massage dans une cabane au bord de la mer et différentes activités sur ou sous l'eau attendent les croisiéristes.

Un autre itinéraire est élaboré au départ de Miami. Le MSC Divina entame un circuit en boucle passant par San Juan, la charmante capitale de Porto Rico, avant de continuer sur Saint-Martin et Tortola, une des îles Vierges britanniques. C'est sur la route en direction de Nassau, la capitale des Bahamas et la dernière escale, que les passagers fêtent Noël. Un autre circuit sillonne les petites Antilles à bord du MSC Preziosa. Au départ de Fort-de-France, la croisière permet de se rendre en Guadeloupe, à Sainte-Lucie, la Barbade et Saint-Vincent et les Grenadines. Le 25 décembre 2019, le navire s'arrête dans la très animée cité de Port-d'Espagne, à Trinité-et-Tobago. Durant ces croisières, le beau temps est toujours au rendez-vous, loin des intermèdes pluviaux durant la saison humide. Décembre se trouve en effet au cœur de la période sèche, avec un soleil omniprésent et une température oscillant entre 26 et 29 °C.

·         Périples inédits dans le golfe persique

Pour vivre autrement un hiver au soleil, vous pouvez programmer une croisière avec Croisieres.fr dans le golfe persique. Le MSC Bellisima et le MSC Lirica croisent dans la région entre le 21 et le 28 décembre 2019. La compagnie leur élabore pour l'occasion deux circuits, combinant les Émirats arabes unis au Barheïn et au Qatar ou au Sultanat d'Oman. Comme la plupart des croisières mises en place par MSC Croisières pour ce Noël 2019, ces itinéraires s'étalent sur 8 jours. Ils commencent tous deux dans la ville de Dubaï, célèbre pour sa parure de bâtiments aux lignes hors normes. Le périple se poursuit à Abu Dhabi. Une fois à terre, MSC Croisières élabore de nombreuses excursions, dont une virée en plein désert en 4x4, la visite des hauts lieux culturels de la ville, de l'oasis d'Al Aïnou du parc à thème Ferrari World. Les navires continuent sur l'île émiratie de Sir Bani Yas. Celle-ci tranche radicalement avec le modernisme sans borne de Dubaï et d'Abu Dhabi. Ici, la nature est omniprésente et l'escale est plutôt orientée sur la détente et le bien-être.

Le MSC Bellissima et le MSC Lirica larguent par la suite leurs amarres et continuent respectivement leur itinéraire à destination du Bahreïn et du Sultanat d'Oman, le 25 décembre. À Noël, durant l'escale au Bahreïn, les passagers du MSC Bellissima peuvent visiter le célèbre circuit de Formule 1 et la réserve Al Areen, abritant des représentants de la faune typique du Moyen-Orient. Le lendemain, le navire continue sur Doha, au Qatar. Sur place, les croisiéristes optent pour la visite des écuries royales d'Al Shaqab, un dîner croisière, une séance de shopping ou une incursion dans le désert avant de revenir à Dubaï. Les passagers qui voyagent à bord du MSC Lirica pour leur part partent à la conquête de Mascate, la capitale omanaise, et de son centre historique millénaire. Le lendemain, le navire de croisière enchaîne sur une escale plébiscitée, Khasab. Située à l'extrémité des Émirats arabes unis, cette enclave du Sultanat d'Oman dévoile un paysage côtier étonnant ourlé de fjords. En décembre, la région du golfe persique bénéficie d'un climat agréable et d'un ensoleillement généreux d'environ 8 heures. Le mercure varie entre 15 et 26 °C.

Embarquez à bord de navires intelligents avec MSC Croisières

Pour satisfaire les passagers les plus exigeants, MSC Croisières assigne ses derniers-nés aux croisières programmées à Noël. C'est notamment le cas du MSC Grandiosa. L'inauguration de ce « maestro des mers » est prévue le 9 novembre 2019. À bord, tout a été pensé pour parfaire l'expérience des passagers. Il dispose notamment de la technologie numérique MSC For Me, déjà disponible sur ses aînés, dont le MSC Seaside et le MSC Bellissima. Cette application à télécharger sur le smartphone est dotée de nombreuses fonctions. Elle permet de réaliser des paiements, de réserver un spectacle ou un restaurant, d'obtenir des notifications sur les offres et promotions. L'application est couplée à des bracelets qui permettent pour leur part d'ouvrir la cabine et de localiser les autres passagers grâce à son téléphone portable. MSC For Me est doté d'une autre fonctionnalité très pratique, le MSC for Me Chat qui permet aux passagers de rester en contact partout où ils se trouvent à bord des navires MSC Croisières, sans recourir à Internet. La compagnie a également équipé les cabines de ses derniers navires de ZOE. Il s'agit du premier assistant personnel virtuel de croisière. Parlant 7 langues, il est en mesure de s'adapter au profil de chaque passager pour optimiser le confort de la cabine. Des écrans tactiles intuitifs sont également répartis à bord des navires de dernière génération de MSC Croisières pour permettre aux passagers d'accéder à toutes les informations proposées.

Profitez d'infrastructures modernes et variées à bord des navires MSC Croisières

Les navires connectés de MSC Croisières s’apparentent à de véritables parcs d'attractions flottants. Les installations sont choisies pour étoffer les jours en mer aussi bien des enfants que des adultes. Les grandes et récentes unités comme le MSC Bellissima reçoivent les amateurs de bien-être dans le cadre relaxant du MSC Aurea Spa. Entre massages balinais, soins thermaux, Medi Spa et de beauté, les prestations sont variées. Pour les jeunes passagers, la compagnie a mis en place différents clubs en collaboration avec les marques Chicco et Lego. Les enfants et les adolescents y accèdent à des activités adaptées à leur âge. Pour varier les plaisirs, les jours en haute mer, certains navires comme le MSC Bellissima et le MSC Seaside embarquent à leur bord un simulateur de F1, une piste de bowling et un des plus grands et des plus complexes parcs aquatiques en mer, le Pole Aquapark. MSC Croisières veille également à bien étoffer les soirées durant ses croisières en décembre, et tout au long de l'année d'ailleurs. Le soir, les passagers se retrouvent ainsi au théâtre pour assister à des spectacles dignes de Broadway ou des représentations inédites de la fameuse troupe du Cirque du Soleil.

Bénéficiez de croisières au summum du luxe

Pour les croisiéristes souhaitant bénéficier d'une croisière de luxe, la compagnie italienne leur ouvre la porte du MSC Yacht Club accessible entre autres à bord du MSC Preziosa, du MSC Seaside, du MSC Bellissima, du MSC Divina et du MSC Grandiosa. Ces navires dédient aux passagers du MSC Yacht Club, des cabines au summum du confort percé d'une fenêtre panoramique ou donnant sur un balcon privé et bénéficiant d'un service exclusif assuré par un majordome 24 heures sur 24. Les hôtes de ce club accèdent également à des espaces privés, dont un salon panoramique, une piscine et un solarium privés. Ils peuvent aussi profiter d'une séance de shopping en dehors des heures d'ouverture des boutiques. MSC Croisières leur permet également de personnaliser leurs excursions durant les escales. Les amateurs de bien-être accèdent gratuitement à la suite thermale dans le spa. Et pour qu'ils puissent rester en contact permanent avec leurs proches, le forfait Internet Premium avec 4 Go leur est offert. L’embarquement et le débarquement sont par ailleurs prioritaires.

Embarquez pour des voyages culinaires inédits

Nul besoin d'attendre une escale pour goûter à de nouvelles saveurs durant une croisière avec MSC Croisières. Depuis toujours, la compagnie italienne a pris un grand soin à proposer le meilleur de la cuisine méditerranéenne et mondiale dans les restaurants principaux à bord de chacun de ses navires. Dans ces établissements, le menu change tous les jours et s'agrémente de plats portant la signature de chefs étoilés. Un grand buffet ouvre également ses portes, 20 heures par jour, tôt le matin pour un savoureux petit-déjeuner jusqu'à tard le soir pour une collation. Les convives composent leurs assiettes selon leurs envies en se servant à la station de viande, de pâtes, à la station dédiée aux plats healthy ou à la cuisine du monde. Le buffet dispose également d'un coin dédié aux enfants. Pour magnifier l'expérience culinaire, MSC Croisières mise sur des restaurants spéciaux. Pour les amateurs de cuisine asiatique, la compagnie propose un bar à sushi, un teppanyaki et un restaurant proposant de la cuisine panasiatique. Un restaurant à viande, un authentique bistro français et un chaleureux bar à tapas sont notamment accessibles à bord des navires de la compagnie.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10564-msc-croisieres-noel-2019 Fri, 11 Oct 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Un week-end dans le Luberon]]>

Situé en Provence, le parc naturel régional du Luberon (Vaucluse) bénéficie de magnifiques champs de lavande et d’une somptueuse richesse naturelle. On y retrouve aussi les villages perchés et le patrimoine culturel… Aujourd’hui, votre agence de location saisonnière, Plaisirs et Maisons de Provence, vous emmène à la découverte de différentes activités à faire lors d’un week-end dans le Luberon.

 

Les ocres de Roussillon en calèche

À bord d’une calèche, vous vivrez un vrai voyage dans le temps, à travers de petits sentiers de campagne provençaux. Vous sillonnerez à travers le parc du Luberon en calèche, les ocres de Roussillon et sa nature environnante.

Les ocres de Roussillon, sont le résultat d’une formation géologique originale, qui a débuté il y a plus de 230 millions d’années, donnant à la terre sa couleur rouge et or.

Vous pourrez également rajouter un panier repas bio pour votre déjeuner du midi.

 

La Lavande et les villages perches de Provence

Partez à la rencontre de la Provence avec un chauffeur privé en mini-bus et découvrez :

-          2 Villages incontournables du Luberon et labellisés « Les plus beaux villages de France ». Roussillon et ses fameuses ocres et Gordes où trône son superbe château dressé en son cœur.

-          L’univers de la lavande avec la visite de son musée et du 15 juin au 15 juillet, admirez l’Abbaye de Sénanque entourée de lavandes en fleurs.

 

Sur la route de la Lavande

Commencez votre week-end découverte avec la visite d’un marché provençal traditionnel (selon les jours de la semaine). Vous continuerez votre journée découverte avec la visite, en fonction de l’évolution de la floraison en cours de saison, du village de Roussillon et de Sault. Pour clôturer la première partie de votre week-end vauclusien, vous irez également à la rencontre du village de Gordes et de son point de vue panoramique.

Randonnée : le vallon de l’Aiguebrun

Partez en randonnée avec votre guide dans le vallon de l’Aiguebrun (Luberon). Vous débuterez votre marche par le plateau de Buoux pour profiter d’un vaste panorama sur l’Aiguebrun. Lors de votre randonnée avec guide dans le Luberon, vous pourrez admirer les maisons troglodytiques et le petit village de Sivergues. Cette randonnée dure 6 heures et fait environs 14 kms.

Randonnée : Gordes et pierres sèches

Le temps d’une journée, partez à la rencontre de Gordes dans le Vaucluse et ses pierres sèches, au travers d’une randonnée.

Commencez par le moulin à huile de la Baume puis direction le village des Bories, l’ancien hameau de pierres sèches. Vous terminerez cette jolie balade par l’Abbaye de Sénanque, superbe édifice dans un cadre sauvage de toute beauté.

La randonnée dure environ 6h30 et vous disposerez également d’un guide.

Randonnée : la montagne de Lure

Cette randonnée guidée est de manière générale assez facile avec quelques courts passages raides/pierreux. Vous découvrirez tout au long de cette marche, les bergeries de la montagne de Lure dans le Luberon.

Il va s’agir ici, d’une randonnée en boucle avec 5h30 de panoramas exceptionnels. Son thème est : les différents modèles d’architecture des bergeries en pierres sèches de la montagne de Lure.

Les Cabanons de Forcalquier

Direction Forcalquier et sa randonnée sur le thème des : Cabanes en pierres sèches appelés Cabanons pointus, du fait de la forme conique de leur toiture.

Cette randonnée vous offrira 2h30 de bon air au cœur du Luberon.

Vous pourrez y découvrir de nombreuses cabanes typiquement provençales et admirez de large panorama.  

 

Demandez votre devis en ligne directement sur le site Plaisirs & Maisons de Provence 

Pour visualiser l’ensemble de nos locations vacances avec piscine en Provence, Proposées par Plaisirs & Maisons de Provence, Cliquez ICI.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10498-week-end-luberon Tue, 01 Oct 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Pourquoi visiter Ninh Binh?]]>

Partir à Ninh Binh, c’est faire connaissance avec les merveilles de la Baie d’Halong terrestre, ses fêtes et ses traditions. Cette province incontournable du nord du Vietnam se distingue par ses rizières et ses paysages verdoyants. Située à environ 93 kilomètres au sud de Hanoi, Ninh Binh est accessible en bus, taxi, moto ou train. Le trajet d’Hanoi à Ninh Binh dure 2 à 3 heures environ. Ici, les séjours sont bien remplis entre les croisières en barque au fil des pains de sucre et autres escapades nature et la visite de temples séculaires. Les circuits à Ninh Binh débutent généralement dans la ville éponyme, rejoint Tam Coc, Trang An ou encore Van Loc. 

Admirer les paysages enchanteurs de Tam Coc

Destination incontournable, Tam Coc est située à quelques kilomètres de la cité de Ninh Binh. Si vous êtes de passage dans la région juste avant la récolte du riz, appréciez le spectacle des champs dorés, une vision toujours impressionnante. Embarquez aussi sur une barque pour une balade au fil de l'eau de 2 heures environ. Découvrez au passage de magnifiques points de vue sur les pains de sucre. Tout au long de l'escapade, admirez les habitants utilisant leurs pieds pour ramer. Si vous préférez les balades à vélo, il est tout à fait possible d’en louer dans un des hôtels de la ville. N’oubliez pas de bien vous protéger du soleil durant vos promenades dans la région. 

Si vous décidez de rester à Tam Coc, vous avez le choix entre plusieurs types d’hébergements, que vous voyagiez en solo ou en groupe. Pour un séjour tranquille, optez pour un hôtel familial. Si vos enfants font partie du voyage, préférez les hôtels avec un jardin spacieux, où les plus jeunes peuvent s’amuser à leur aise. La location de bungalows en bambou est une autre option intéressante. Bâties au milieu d’un paysage tranquille, ces habitations recréent un univers romantique et reposant.

À la conquête de la baie d'Halong terrestre 

C'est du paysage étonnant de Trang An que la province tire son surnom de « baie d'Halong terrestre ». Cette région s'étend sur des vallées hérissées de pitons karstiques sur la rive sud du delta du fleuve Rouge. De passante à Trang An, ne manquez pas la visite du complexe de grottes de Trang An, et grimpez jusqu’à la grotte de Mua pour profiter du magnifique paysage. Si vous avez décidé de rejoindre Trang An en barque, préparez-vous à un voyage assez impressionnant de 3 heures environ. La région a servi de cadre pour la réalisation du film King Kong. Vous pouvez vous arrêter pour prendre des photos du site de tournage, en compagnie de figurants. Le trajet comporte plusieurs escales au cours desquelles vous pourrez vous reposer, et prendre le temps d’admirer temples et pagodes.

Apprécier une escapade au vert au parc de Van Long 

Située à une vingtaine de kilomètres de la ville de Ninh Binh, la réserve naturelle, peu fréquentée des touristes, est une région aujourd'hui submergée. C'est un vaste marais de plusieurs centaines d'hectares à visiter en sampan, une embarcation traditionnelle vietnamienne. Tout au long de votre balade, admirez de nombreuses espèces de singes, tels que le langur argenté, une race en voie de disparition. Pour apercevoir les oiseaux, programmez la balade en barque l’après-midi. Vous pourrez ainsi les admirer et les prendre en photos pendant qu’ils retournent à leurs nids, vers 17 heures. La réserve peut se visiter également à vélo ou en charrette tirée par des buffles, au hasard de balades à travers les villages et rizières.

Partir pour de belles virées en vélo 

La province Ninh Binh se découvre aussi bien à vélo qu’à pied. Comme à Tam Coc, vous pouvez louer aisément un deux roues dans toutes les villes de la région. Le prix de la location est variable en fonction du type de vélo et de la longueur du trajet. Programmez de belles balades à travers la campagne vietnamienne et imprégnez-vous de la vie quotidienne des habitants. Prenez d’innombrables photos et gardez de beaux souvenirs de vos promenades aux alentours des rizières, des champs de légumes, des étangs… Plusieurs itinéraires s’offrent à vous, en partant de Tam Coc : 

Découvrir Bich Dong : très agréable, la promenade se passe sur environ 2 km de route facile d’accès et bordée de grands arbres. Vous pourrez apercevoir à loisir des scènes de vie à la campagne. Si vous aimez les balades à vélo, profitez du moment pour vous ressourcer véritablement au sein d’un univers magnifique. N’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser les grottes nichées en pleine montagne.

Rejoindre Hoa Lu à vélo : le parcours s’effectue sur environ 8 à 10 kilomètres de piste caillouteuse, à travers de petits villages. Sur le chemin qui mène à Hoa Lu, arrêtez-vous à la grotte Hang Mua, célèbre par sa forme originale en cloche. Elle se visite toute l’année, mais évitez tout de même la saison des pluies. La meilleure période pour s’y rendre coïncide avec l’époque de la récolte de riz. Les champs se parent alors d’une belle couleur dorée.

Admirer les merveilles de Bai Dinh 

Complexe de temples en ruine, Bai Dinh s'étend sur 700ha. Il se trouve à environ 19 km de Ninh Binh. Le site continue d’attirer 400 000 visiteurs tous les ans. Il détient plusieurs records nationaux, parmi lesquels on peut citer le record de la plus grande statue en cuivre. En parcourant les longs couloirs de plusieurs kilomètres, vous déboucherez sur de magnifiques jardins.

Randonner dans le parc national de Cuc Phuong 

Ce parc national se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Ninh Binh. Il occupe une superficie de 25 000 ha. Créé en 1962, ce parc est planté de plantes médicinales et comestibles et abrite un centre de sauvetage d’espèces animales en voie de disparition. Il vous faudra à peu près 3 heures pour tout visiter. Vous y découvrirez diverses espèces végétales et animales, des papillons, des oiseaux, près de 150 espèces de primates rares, des chèvres sauvages… Le parc comporte également des grottes dont certaines abritaient des objets façonnés et des sépultures humaines, à l’époque de leur découverte.

Découvrir la Cathédrale de Phat Diem 

Cet édifice se trouve à 30 km environ de Ninh Binh. Sa structure combine à la fois l’architecture des cathédrales occidentales et des temples orientaux. Elle comporte des entrées en arcs et de hautes tours. Construite de 1875 à 1898, cette cathédrale a été fabriquée en utilisant uniquement de la pierre et du bois. Elle mesure 74 mètres de long sur 21 mètres de large, et est haute de 11 mètres environ. L’ensemble compte aussi des grottes et des chapelles, un calvaire et des portiques.

 

Assister à mille et une célébrations tout au long de l'année 

Tous les ans, Ninh Binh célèbre plusieurs fêtes traditionnelles, qui se tiennent généralement au printemps. Parmi les plus importants figurent :

La fête de la pagode de Nhat Tru : cette pagode célébration se tient dans l'ancien village de Yen Thanh, au sein de la commune de Truong Yen.

La fête Truong yen : elle est organisée chaque année vers le mois de mars en l’honneur des rois Dinh Tien Hoang et Le Dai Hanh. La fête comprend des cérémonies sous forme de rites sacrés et comporte des cultes organisés devant les temples dédiés aux deux rois. Les festivités comprennent également différents événements, dont des spectacles de danse, des jeux d’exercices militaires.

La fête de la pagode Bai Dinh : elle donne lieu à des jeux traditionnels et des animations. Ces festivités s'accompagnent de jeux traditionnels qui se tiennent durant 3 à 5 jours. La pagode est plantée dans le complexe paysager de Trang An.

La fête de la pagode Thai Vi : elle est fêtée tous les ans au mois de mars. La cérémonie se tient au village Van Lam, en souvenir des rois de Tran qui ont contribué à la fondation et la défense du pays. Le cérémonial inclut des rituels devant le temple et des jeux traditionnels, tels la démonstration de danse du dragon et de danse du lion, des jeux d’échecs, une course de bateaux.

La fête au temple de Nguyen Cong Tru : cette fête dure 3 jours en novembre. Les premiers jours sont consacrés aux cérémonies rituelles. Des divertissements sont prévus, telles des danses du dragon et du lion, des compétitions de natation, etc.

La fête Bao au village de Non Khe : cette fête se tient en janvier. L’organisation comprend divers rituels de commémorations, un cérémonial d'offrande d’encens aux ancêtres, un hommage aux héros de la guerre et des jeux traditionnels.

Déguster les spécialités culinaires de la région 

Si vous passez par Ninh Binh, ne manquez pas de déguster sa cuisine traditionnelle. Parmi les spécialités locales, il faut goûter impérativement à :

La viande de chèvre ou thịt dê, servie grillée ou en fondue : à Ninh Binh, les chèvres sont élevées dans un milieu naturel. Très tendre, la viande de chèvre est traditionnellement apprêtée avec des épices et agrémentée de citronnelle. Elle est servie avec de la sauce de soja, des tranches de banane ou accompagnée de citrons ;

Le gratin de riz grillé ou coơm chay, un plat croustillant et parfumé : le riz est d’abord cuit dans une casserole. On le laisse ensuite sécher au soleil, avant de le frire dans de l’huile. Il est ensuite agrémenté de sauce de poisson, de crevette ou de sauce de soja. Le Com chay est certainement l’une des spécialités culinaires les plus appréciées au Vietnam ;

La soupe au crabe ou bun riêu cua : si vous passez par le marché de bon matin, vous pourrez goûter à cette spécialité savoureuse. Fourré de vermicelles de riz et de crabe, ce plat typique du Vietnam se déguste volontiers au petit-déjeuner ;

Les rouleaux de printemps : la recette traditionnelle est à base de vermicelle de riz, de la viande de porc, des crevettes, des aromates et des épices odorantes. Cette spécialité culinaire est servie en entrée ou en plat principal, accompagné de sauce soja et de salade ;

Le poisson en sauce : les tranches de poisson sont cuites avec un fruit typique aigre-doux de la région. On laisse mijoter le tout jusqu’à ce que le poisson caramélisé soit parfaitement cuit. Ce plat est généralement servi avec du riz.

Quand partir à Ninh Binh ? 

Ninh Binh est la destination idéale pour les passionnés de vacances nature et de sites culturels et historiques. En partant au printemps, vous pourrez assister aux fêtes traditionnelles qui se déroulent dans une campagne magnifique. Surtout, ne manquez aucune balade à vélo ou en sampan. L’été, les champs dorés offrent un spectacle unique, à immortaliser absolument en photos.

Comment se rendre à Ninh Binh ? 

Depuis Hanoï, divers moyens de transport permettent de rejoindre Ninh Binh. Vous pouvez opter pour :

Les bus touristiques : ils partent tous les jours d’Hanoï et arrivent à Ninh Binh après 2 heures de trajet. Les passagers qui désirent se rendre à Trang An et à Tam Coc peuvent également emprunter le même moyen de transport. Confortables, ces bus touristiques sont climatisés. Il est recommandé d’acheter le ticket quelques jours avant la date de départ.

Les bus locaux : ils effectuent également le trajet d’Hanoï à Ninh Binh. Les bus locaux partent de la gare routière Giap Bat, située à 9 km au sud de la vieille ville d’Hanoï.

Le minibus de luxe : le trajet entre Hanoï et Ninh Binh dure plus d’une heure. Les véhicules sont équipés de WiFi et de dispositifs pour recharger les smartphones. Les réservations peuvent être effectuées par téléphone et les tarifs varient en fonction des destinations.

Le train : les trains desservent uniquement Ninh Binh. Pour rejoindre Tam Coc et les autres villes de la province à partir de là, il est nécessaire de prendre un taxi.

Les voitures privées : il est également possible de rejoindre Ninh Binh en voiture privée, disponible en location auprès des agences de voyages.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10490-pourquoi-visiter-ninh-binh Fri, 27 Sep 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Halloween à Universal Studios Orlando]]>

La fête d’Halloween est une célébration d’origine Europeene qui est devenue incontournable aux USA.

Anciennement appelée “All-Hallow-Eve”, Halloween est surtout connue pour être le jour de “l’horreur” et des enfants qui se déguisent pour réclamer des bonbons dans le quartier.

Orlando passe à la vitesse supérieure concernant Halloween grâce à ses parcs d’attractions qui en font une saison à part entière !

Parmis ses parcs se trouve Universal Studios et sa saison d’Halloween et ses Halloween Horror Nights qui durent en moyenne 10 semaines !

Focus sur ces nuits d’Halloween à Universal Studios Orlando.

Les Halloween Horror Nights, quésaco?

Les maisons hantées très réalistes :

Les Halloween Horror Nights sont une série de soirées privées organisées par Universal Studios.

Il est nécessaire d’acheter un billet additionnel aux tickets d’entrée pour pouvoir y assister.

Chaque année les HHN ont un thème différent et des “maisons hantées” différentes. Ils appellent cela les “mazes” (labyrinthes).

Ces maisons sont en réalité des reconstructions très réalistes de films d’horreur ou de concept originaux créés spécialement pour Halloween à Universal.

Le résultat est bluffant et très réaliste ! Les visiteurs ont vraiment l’impression d’évoluer dans un film d’horreur.

Comme les visiteurs entrent en file indienne dans la maison hantée, la sensation de réalisme est d’autant plus frappante.

Les visiteurs des Halloween Horror Nights ont pu évoluer dans des classiques de l’horreur comme Le Loup Garou de Londres, Dracula, Momies, Stranger Things, Chucky etc….

Les “scare zones” dans le parc

Si vous pensiez être à l’abri d’une frayeur une fois sortie des maisons hantées vous avez tort !

Le parc entier est peuplé de monstres et de serial killers qui veulent vous attraper ! (Ils miment, ce sont des acteurs et ils ne touchent jamais personne bien évidemment)

Se trouvent également dans le parc des zones spéciales, appelées “Scare Zone” avec un thème attribué.

Dans ces zones vous verrez des décors spéciaux et les monstres rattachés au thème de la dite zone.

Par exemple en 2017 il y avait une zone “Bateau échoué” avec des zombies de la mer et d’autres monstres aquatiques.

Une expérience unique pour un public averti

Halloween Horror Nights est un des meilleurs événements d’Halloween de Floride, voire des USA !

Universal Studios a d’ailleurs gagné plusieurs fois le prix des meilleures soirées d’Halloween du pays.

Mais attention, tout cela peut-être choquant et il est préférable d’éviter d’y aller si vous êtes sensible. Certaines maisons hantées peuvent être choquantes !

Passer Halloween en Floride

Halloween est célébré le 31 octobre. C’est toujours une expérience unique en Floride et aux USA car elle est très différente de ce que nous pouvons vivre en Europe.

C’est aussi le moment de l’année où les préparations culinaires à base de citrouilles font leurs apparitions.

Essayez donc le Pumpkin Spice Latte au Starbucks !

La Floride pour Halloween est aussi une destination parfaite pour profiter d’un climat tempéré, moins humide et chaud.

Rdv en Floride pour Halloween !

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10431-halloween-universal-studios-orlando Wed, 25 Sep 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Vacances de la Toussaint : quelles destinations choisir]]>

La Toussaint approche à grands pas et déjà vous cherchez des idées pour les vacances. Vous pouvez partir en Corse, explorer les plus beaux villages de France, découvrir la Lituanie ou la Sicile. Pour les sportifs, le trekking en Auvergne ou en Ardèche, le vélo ou le surf en bord de mer, sont aussi d'autres options pour agrémenter les vacances de la Toussain. 

Vacances de la Toussaint en France

L’île de beauté à la Toussaint

La Corse, au surnom bien mérité d’« île de beauté », vous réserve de belles surprises. Entre les baignades dans une mer turquoise encore tiède, les balades sur des plages ensoleillées ou la découverte de villages blottis dans les collines, profitez de chaque instant ! Dans les forêts près d’Ajaccio, la nature se pare de magnifiques couleurs que vous pourrez apprécier en cueillant des châtaignes dans les bois.

Suivre le chemin des Crêtes

Les amateurs de randonnées pourront se retrouver en famille sur le chemin des Crêtes, situé à 15 minutes environ d’Ajaccio. Après une montée de 30 minutes, vous pourrez admirer la vue sur la ville et sur les îles sanguinaires. Ne manquez pas de prendre d’innombrables photos, une fois que vous serez arrivés au sommet.

Grimper sur le Mont Gozzi

Si vous êtes à proximité d’Ajaccio, découvrez la beauté du Mont Gozzi. Enfilez vos chaussures de marche et préparez-vous à grimper sur plus de 700 mètres d’altitude. N’oubliez pas d’emporter de l’eau et des chapeaux, et prévoyez des tenues confortables. Une fois au sommet, admirez la vallée de la Gravona et le golfe d’Ajaccio. Prévoyez environ 2 heures de marche pour la randonnée.

Vacances familiales et sportives en Ardèche

C’est dans les Gorges de l’Ardèche, réputées pour leur beauté naturelle, que se niche l’Aven d’Orgnac. Classé Grand Site de France, c’est à la fois un plan de rêve pour les trekkeurs et un lieu d’exploration unique pour les spéléologues en herbe. Une visite guidée à la Cité de la Préhistoire vous fera revenir 350 000 ans en arrière grâce aux vestiges laissés par nos ancêtres prénéandertaliens. Les enfants pourront même imiter les hommes des cavernes, et s’amuser sur les aires de jeux spécialement conçues pour eux.

Randonnée en Auvergne

En Auvergne, les passionnés de randonnées en montagne se retrouvent sur le Plateau de Guéry. Avec un dénivelé de 510 mètres à couvrir, le Plateau de Guéry surplombe les communes de Mont-Dore et de la Bourboule. Au départ du col, vous pourrez admirer le lac de Guéry. En suivant un petit sentier tracé sur sa rive ouest, vous découvrez une ravissante petite cascade. C’est l’endroit rêvé pour faire une pause avant de grimper au sommet de la Banne d’Ordanche et profiter par la suite d'une magnifique vue plongeante.

Villages de vacances en bord de mer

Si vous voulez essayer les villages de vacances, dirigez-vous en Gironde, dans les Landes ou sur la Côte d’Azur. Les familles pourront s’adonner à une multitude d’activités. Les amateurs de surf pourront profiter de la mer, et les enfants se lanceront des défis sur les parcours en VTT.

La Véloscénie, vous connaissez ?

La Véloscénie est une route verte qui relie Paris au Mont-St Michel. Cette véloroute de 450 km suit un itinéraire entièrement balisé. Vous disposerez de pistes spéciales pour vélos, sauf sur quelques tronçons passant par des routes à faible trafic. Vous partez du parvis de Notre-Dame, point zéro des routes françaises. Vient ensuite la traversée de Paris par voie verte en direction de Versailles, Maintenon, la Normandie, et la baie du Mont-Saint-Michel. Si vous désirez faire ce voyage en plusieurs étapes, des agences situées sur le parcours vous proposeront guides et transport de bagages.

Redécouvrir les endroits les plus pittoresques de France

Partir à Saint-Nectaire en Auvergne-Rhône-Alpes

Située à l’entrée du massif du Sancy, Saint-Nectaire est renommé pour son fromage. Le Saint-Nectaire est fabriqué avec du lait de vache. Lors de votre passage dans la région, ne manquez pas la visite d’une fromagerie, où vous pourrez découvrir les différentes étapes pour la fabrication du fromage. 

La ville compte également de beaux édifices, comme l’église romane du 12e siècle. Bâti tout en haut de la colline du Mont Cornadore, ce monument est composé de trois tours. Continuez ensuite par la visite des thermes et les grottes de Cornadore. Aménagés par les Romains, les thermes leur permettaient de profiter du bienfait des eaux, à différentes températures. Ces lieux historiques peuvent être visités toute l’année.

Admirer la nature à Saintes-Maries-de-la-Mer, en Provence-Alpes-Côtes-d’Azur

Profitez de vos quelques jours de vacances pour découvrir la capitale de la Camargue. Elle est célèbre pour ses étangs, ses marais salants et ses magnifiques flamants roses. Les amoureux de la nature retrouveront avec plaisir les célèbres chevaux de Camargue, élevés en liberté. À l’heure du déjeuner, déballez votre pique-nique au cœur du parc régional, après une longue promenade sur les côtes maritimes ou le long de la cité aux allures de forteresse.

Si vous passez par la région à l’occasion des fêtes traditionnelles, vous pourrez assister à des spectacles de flamenco et des concerts de guitares. Réservez vos dates de voyage assez tôt pour ne manquer aucun spectacle.

Se promener sur l’île de Ré

Offrez-vous de belles heures de balade sur cette île de l’Océan Atlantique. Dans l'une de ses plus grandes villes, Saint-Martin-de-Ré, vous apercevrez le clocher de l’église, impressionnant par sa haute taille de 40 mètres. Faites une pause gastronomique dans l’une des restaurants de l’île, et goûtez au savoureux plat de pommes de terre servi avec du chorizo.

Si vous aimez le sport, enfilez vos baskets pour une séance de footing le long de la plage du Petit Sergent. Dévalez les ruelles de la localité du Bois-Plage-en-Ré à vélo et continuez votre promenade le long du port, où vous pourrez observer le spectacle des bateaux prêts à prendre le large.

S’imprégner de l’atmosphère de Belvès, en Nouvelle-Aquitaine

Située au sud de la Vallée de la Dordogne, la commune de Belvès comporte un patrimoine riche en histoire. Cette ancienne forteresse a su préserver son charme d’autrefois. Elle dispose de monuments historiques, comme les constructions troglodytiques datant du Moyen-âge. Parmi les édifices incontournables, citons le château de la ville, classé Monument Historique. Le temps d’un séjour à Belvès, remontez le temps en parcourant les ruelles au charme pittoresque. Partez en promenade à vélo et découvrez la campagne et ses paysages au charme tranquille. Vous serez séduit par le calme de la nature, associé à la vue unique sur les manoirs et les belles demeures anciennes.

Partir en week-end romantique à Honfleur, en Basse-Normandie

Partir en escapade à Honfleur, c’est ce que nous vous proposons pour la Toussaint. Cette petite cité maritime de la Normandie continue à séduire les voyageurs chaque année. La promenade vers le Vieux Bassin, bordé de constructions typiques de la région, est bien sûr incontournable. Prenez le temps de vous poser et d’admirer la vue, le temps d’un déjeuner sur la terrasse d’un des nombreux restaurants de la ville. Continuez ensuite votre promenade vers le musée Eugène Boudin, où plus de 300 œuvres du célèbre peintre sont exposées. Ne manquez pas la balade sur la plage de Vasouy, située à 5 km environ d’Honfleur. Peu connue des touristes, elle comporte de magnifiques paysages encore préservés.

Découvrir la Roche-Guyon, dans le Val-D’Oise

Visiter la Roche-Guyon, c’est bien sûr admirer son château doté d’une haute tour de 38 mètres. Cet édifice du Moyen-Âge est entouré d’une muraille qui fait le tour du domaine. Les visiteurs pourront apercevoir les structures troglodytiques, les magasins, salles d’armes et autres escaliers souterrains. Les amoureux de fleurs ne manqueront pas la balade dans le parc, classé Jardin remarquable. Après le déjeuner, partez à pied à travers la ville et appréciez la tranquillité de ses rues bordées de maisons ornées de façades de pierres.

Goûter au miel de Sauzon, en Belle-Île-En-Mer

Le village de Sauzon se trouve sur l’île bretonne de Belle-Île. Le site ne manque pas d’activités, à faire à deux comme en famille. Les passionnés de randonnée se donnent rendez-vous sur la Pointe des Poulains, qui offre un magnifique panorama sur les falaises et sur la mer. Les nombreux stands installés sur la plage vous proposent une multitude d’activités en mer : surf, plongée, le kayak, voile et pêche en mer.

Impossible de passer par le petit village de Sauzon sans goûter à son savoureux miel d’acacia, de châtaignier et de fleurs. Produit par l’abeille noire, ce miel unique est la spécialité de la région. Découvrez tous les secrets de sa fabrication à travers une sympathique visite des sites d’apicultures, accompagnée d’une séance de dégustation.

L’Europe revisitée pour la Toussaint

Redécouvrir une belle région de l’Italie, la Sicile

Les amateurs d’art et d’histoire trouveront en Sicile de célèbres trésors antiques tel le Temple de la Concorde. Situé dans le Valle dei Templi, il est connu comme étant l’emblème de l’UNESCO. D’autres monuments témoignent encore de la majesté de l’ancienne cité grecque sicilienne telle que Syracuse, Sélinonte, Solonte, Ségeste ou Taormine. Le règne des Normands a également laissé ses traces avec des forteresses impressionnantes, passées ensuite à de grandes familles siciliennes.

La Sicile, riche en paysages naturels très diversifiés, compte 79 réserves naturelles ainsi que 6 zones marines et un marais protégés. Chacun de ces parcs dispose de sites d’hébergement et de restauration, ce qui vous permet de vous reposer dans l’un ou l’autre de ces petits paradis naturels. Les parcs les plus renommés sont le Parco dell’Etna connu pour ses vignobles et l'apiculture, le Parco Fluviale dell’Alcantara offrant les conditions parfaites pour les baignades et le canyoning, le Parco Regionale dei Nebrodi, célèbre pour sa faune et notamment ses oiseaux de proie ainsi que et le Parco Naturale Regionale delle Madonie.

La Crète, une destination riche de la mer Égée 

La Canée est une destination à découvrir lors de vacances de la Toussaint en Crète. C’est une vieille ville romantique au ton pastel, gardée par un rempart vénitien. Au détour des ruelles, vous découvrirez des minarets, une mosquée, des maisons anciennes. Vous pourrez dénicher des objets artisanaux dans les boutiques locales. De nombreux restaurants vous offriront les spécialités crétoises, dont le vin d’Héraklion.

La Toussaint est la période idéale pour visiter une autre destination crétoise de choix, Héraklion. Les environs de cette ville sont couverts de vignes et d’oliveraies. La région d’Héraklion est réputée pour produire environ 70 % du vin local, d’excellente qualité. Les vendanges se font en automne dans une ambiance conviviale qui anime les villages alentour comme Dafnes, Archanes.

C’est au sud de Réthymnon que se trouve le monastère de Moni Arkadiou. Édifié au XVIe siècle, il se compose d’une église et un cloître pleins de charme. Le monastère a été assiégé en 1866. Ses occupants refusant de se rendre firent sauter des barils de poudre. Seule une fillette survécut. Cette histoire bouleverse toujours les visiteurs.

Aller à Vilnius, capitale de la Lituanie 

Vilnius, capitale actuelle de la Lituanie, est une ville attachante et surtout reposante, car recouverte à 40 % par la forêt. Cette ville met en avant les bienfaits de la nature par le biais de spas, présents en de nombreux endroits. À Vilnius, ces établissements se spécialisent dans l’utilisation de l’ambre, réputée pour ses vertus calmantes et protectrices. Ce produit naturel est aussi, selon certains, source de revitalisation et de jeunesse. Vilnius est aussi fière de son patrimoine gastronomique. Si vous vous y rendez, goûtez impérativement aux délicieux gâteaux en forme de sapins ou de cônes, appelés sakotis. Cuites à la broche, ces spécialités sont proposées à tous les coins de rue. Les amateurs de confiseries apprécieront certainement le « fromage de pomme ». À base de pommes rouges, cette petite confiserie cuite durant 6 à 8 heures est un vrai délice.

Aux alentours de la capitale lituanienne d'excellentes visites se présentent également comme celle de Trakai. L’ancienne capitale de la Lituanie se situe à 30 km environ de Vilnius. Elle abrite un château qui domine collines et petits lacs environnants. Il date de l’époque de la résis

]]>
http://www.voyageva.com/article/10443-destinations-toussaint Fri, 06 Sep 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[8 conseils pour bien préparer son premier voyage au Mexique]]>

Le Mexique est un grand pays, environ 4 fois plus grand que la France, tout visiter en une seule fois est presque impossible à moins d’avoir deux mois de vacances. La région privilégiée pour une première découverte du Mexique est la Péninsule du Yucatan qui représente un peu moins de la moitié de la superficie de la France. Grâce aux nombreux sites archéologiques et autres attraits touristiques le Yucatan permet de faire de courtes distances et des petits déplacements pour profiter un maximum de son temps sur place pour découvrir le pays des Mayas !

 

1-  Où arriver ?

L’aéroport de Cancun est la porte d’entrée du Yucatan, les compagnies Air France et XL Airways proposent une liaison directe depuis Paris plusieurs fois par semaine, sinon des vols avec une escale en Europe ou aux USA sont généralement plus accessibles.

 

2-    Visa et vaccins

Pour les ressortissants Français, aucun visa n’est nécessaire pour voyager au Mexique, un formulaire migratoire vous sera remis par les hôtesses dans l’avion qu’il faudra remplir (5 petites questions) et remettre lors de votre passage en douane. Aucun vaccin n’est obligatoire pour visiter les régions touristiques, mais si vous partez dans des zones très reculées demandez conseil à votre médecin.

 

3-    Le climat – quand voyager au Mexique ?

Le Yucatan est une région au climat agréable toute l’année, les températures les plus basses sont autour de 20 degrés, et peuvent monter à 35 degrés en été. S’il existe une saison des pluies au Mexique de Juin à Octobre, cette dernière n’est absolument pas contraignante pour faire un voyage à cette période. Contrairement à l’Asie où il peut pleuvoir toute la journée, les pluies tropicales du Mexique sont de courte durée (environ 20min) et très souvent le soir, vous profitez donc de belles journées même en Juillet Aout en pleine saison des pluies.

 

4-    Combien de temps prévoir pour découvrir le Mexique ?

Partir au Mexique sur une semaine est envisageable, même si clairement compte tenu du prix du billet d’avion et du temps de vol cela reste une durée assez courte. La durée moyenne d’un voyage dans le Yucatan se situe entre 12 et 15 jours, et cela vous permettra de pouvoir faire une belle découverte de la toute la Péninsule et de profiter de quelques jours de farniente sur les plus belles plages des caraïbes.

 

5-    Peut-on organiser seul son voyage ?

Organiser seul son voyage nécessite d’avoir du temps à consacrer pour concevoir son itinéraire, prendre connaissance des temps de route, choisir ses hôtels et ses visites, s’informer sur les pièges à éviter. Si vous êtes un peu baroudeurs, très autonomes en voyage, et que vous avez plusieurs heures à consacrer à l’organisation de votre voyage vous pouvez le faire seul, en revanche un spécialiste Mexique vous sera de bon conseil pour organiser votre séjour sur mesure en prenant en compte toutes vos habitudes de voyage et votre budget.

 

6-    Quel budget prévoir pour une première découverte du Mexique ?

Les voyages en autotour, avec une location de voiture et un carnet de voyage remis par l’agence avant le départ est la solution la plus économique, comptez en moyenne 1500€/p vols inclus, budget auquel vous devrez ajouter vos repas sur place ainsi que le prix de vos entrées sur sites, le carburant etc… L’autotour est également la formule offrant le plus de liberté et de flexibilité dans la mesure où personne ne vous oblige à suivre à la lettre le programme prévu, si un jour vous décidez de partir un peu plus tard de l’hôtel vous êtes maitres de votre rythme.

Les circuits avec guide chauffeur francophone privé sont certainement les plus onéreux, comptez en moyenne 3000€/p pour 12 jours mais le service va de pair… Vous ne vous souciez de rien, le guide chauffeur conduit à votre place afin que vous puissiez admirer les paysages, et de plus il effectue les visites des sites archéologiques, des villes coloniales et des paysages naturels avec vous et vous donne toutes les explications dans un excellent français. Les entrées et le carburant sont généralement inclus dans le prix du voyage.

Enfin, pour les budgets intermédiaires, autour de 2200€/p, vous pouvez compter faire un voyage au Mexique en petit groupe de 10 personnes. Formule semi-privée (puisque vous êtes entre le circuit complètement privé et le circuit en autocar de 45 personnes), les voyages en petits groupes permettent d’avoir une bonne proximité avec le guide et de pouvoir poser les questions que l’on souhaite au guide ce qui n’est pas souvent le cas des voyages en bus avec 45 personnes.

 

7-    Les incontournables du Mexique et les visites hors des circuits touristiques classiques :

Comme tout bon voyageur, vous savez que passer à côté des incontournables d’une destination serait dommage, surtout au Mexique lorsque l’on sait qu’une des 7 merveilles du Monde (Chichen Itza) se situe dans le Yucatan. L’avantage du Mexique est qu’il est possible de visiter des sites incontournables, mais aussi des sites hors des sentiers battus, tout en passant par de jolies villes coloniales et de belles baignades dans des cenotes tous plus beaux les uns que les autres (piscines naturelles d’eau douce).

Nous avons sélectionné pour vous une petite liste des choses à faire lors de votre voyage au Mexique :

Les incontournables : Chichen Itza – Tulum et Coba

Les sites hors tourisme de masse : Ek Balam – Uxmal – Edzna et Calakmul

Les villes coloniales de toute beauté : Valladolid – Merida – Campeche

Les réserves et paysages naturels : Sian Ka’an – Rio Lagartos – La lagune de Bacalar – les cenotes

 

8-    Que mettre dans sa valise avant de partir au Mexique :

Le maillot de bain et les lunettes de soleil sont des indispensables à mettre dans votre valise car vous aurez la possibilité de vous baigner un peu partout dans les nombreux cenotes et sublimes plages du Yucatan. Pour la visite des sites archéologiques, monter sur les pyramides et découvrir certaines réserves naturelles, n’oubliez pas une bonne paire de basquettes confortables. De la crème solaire est évidemment recommandée ainsi qu’un répulsif anti-moustique surtout en saison humide pour la visite des sites plus reculés au milieu de la jungle. Enfin, n’oubliez pas quelques médicaments anti diarrhéiques si vous êtes victime d’une petite tourista lors de votre voyage, l’eau du robinet n’est pas potable.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10198-conseils-premier-voyage-mexique Wed, 04 Sep 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Les avantages d'un circuit organisé en Colombie]]>

La Colombie vous intrigue. Mais durant votre séjour, vous souhaitez offrir une part belle au farniente, à la détente ou au contraire à l'aventure ? Optez pour un circuit correspondant entièrement à vos attentes. Découvrez tous les avantages de cette option de voyage.

 

Partir sereinement 

Pour vos prochaines vacances, vous avez opté pour un circuit organisé en Colombie, pour découvrir ce beau pays dans ses moindres recoins ? En confiant l’organisation de votre voyage à une agence spécialisée, partez l'esprit tranquille vers votre nouvelle destination. Prenez le temps de bien étudier chaque concept de circuit proposé par votre agence. Vous éviterez ainsi les imprévus financiers et pourrez vivre pleinement cette expérience de voyage en famille.

 

Exit le stress et les imprévus 

En optant pour un circuit, vous éviterez le stress des préparatifs. Vous pourrez ainsi vous consacrer pleinement à la préparation de vos bagages. Ici encore, l’agence pourra vous conseiller sur les indispensables à glisser dans votre valise, en fonction du climat et des activités à faire sur place. Si vous avez des préférences particulières pour l’hôtel ou la nourriture, n’oubliez pas d’en informer l'organisateur.

 

Un séjour entièrement planifié 

Une fois sur place, plus besoin de chercher un hôtel, les meilleurs restaurants ou les sites culturels intéressants. De la réservation d’hôtel à la programmation des visites, en passant par la location de voiture ou la recherche de solutions pour les changes de monnaie locale, tout a été prévu par les organisateurs. Vous pourrez ainsi profiter de vos vacances en toute sérénité. Ceux qui aspirent à découvrir le pays en toute liberté peuvent pour leur part opter pour un autotour. En choisissant un circuit organisé en Colombie, vous profiterez de l’expérience des guides locaux. L’équipe chargée de l’organisation connaît parfaitement le territoire, ses coutumes, les bons plans, etc. Les guides polyglottes permettent de s'affranchir de la barrière de langue et de créer plus facilement le contact avec la population locale.

 

Un accompagnement personnalisé 

Les guides et les chauffeurs locaux connaissent parfaitement chacune des régions que vous visiterez. Les accompagnateurs pourront vous faire partager leurs connaissances. En voyageant avec un guide local, vous pourrez communiquer avec la population et mieux comprendre les pratiques traditionnelles. Il est de plus possible de personnaliser les circuits en fonction de vos envies. Les itinéraires sont variés, et le programme des activités et des visites culturelles peut être adapté selon vos demandes. Établis par de fins connaisseurs de la Colombie, les circuits rejoignent par ailleurs les endroits immanquables à découvrir suivant votre centre d'intérêt.

 

Un budget maîtrisé et un tarif moins coûteux 

Un circuit pour visiter la Colombie vous garantit un contrôle parfait du budget alloué à vos vacances. Le tarif bien sûr est fixé dès le départ. Mais selon vos envies, vous pouvez faire part de vos préférences à l'agence qui se chargera alors de personnaliser ses prestations et vous fera parvenir le devis correspondant. Ainsi, vous êtes sûr de ne pas dépasser le budget de vos vacances. Les agences de voyages travaillent par ailleurs en partenariat avec des compagnies aériennes, des sociétés de locations de véhicules, des hôtels... Il est tout à fait possible de bénéficier de conditions tarifaires intéressantes.

 

Profiter d'un voyage correspondant à ses envies 

Les agences de voyages multiplient leurs offres pour pouvoir présenter aux voyageurs des circuits à thème qui répondent à leurs attentes. Ainsi, pour les familles, des circuits spéciaux sont mis en place pour que petits et grands puissent profiter pleinement de leur séjour en Colombie. Les plus aventuriers accèdent également à un programme qui leur permettra de faire le plein de sensations fortes. D'autres circuits sont concoctés pour favoriser l'immersion culturelle ou la découverte de la nature colombienne. Mais si vous avez des préférences particulières, les agences de voyages sont tout à fait en mesure de mettre en place un séjour sur mesure en Colombie. Il vous suffit de leur faire part de vos souhaits pour qu'elles puissent élaborer le circuit le mieux adapté.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10176-avantages-circuit-organise-colombie Mon, 26 Aug 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Vacances à bord d'un voilier : les 10 destinations les plus prisées]]>

Vous souhaitez découvrir autrement une destination que vous avez déjà visitée auparavant ou vous voulez tout juste expérimenter une autre manière de voyager ? Embarquez à bord d'un voilier. Partez à la découverte du bassin méditerranéen si vous voulez commencer avec une région proche. Pour des envies d'évasion sous les tropiques, larguez les amarres et mettez le cap sur l'océan Indien ou le Pacifique. Un voyage sur le cours tranquille du Nil est une autre option à envisager pour ceux qui recherchent une expérience plus authentique. Pour des vacances d'exception à bord d'un voilier, voici les 10 destinations à privilégier.

Les îles grecques

La partie insulaire de la Grèce comptabilise près de 1 600 îles posées sur les eaux calmes de la mer Égée et de la mer Ionienne. Ces bouts de terre profitent d'un été presque permanent. Le soleil est présent plus de 300 jours par an. Si à certaines périodes de l'année des pics de mercure sont enregistrés, la brise marine vieille à rafraîchir l'atmosphère. À ces conditions agréables s'ajoutent les paysages envoûtants. Les plages de galets ou de sable noir, les reliefs tourmentés habillés de verdure, les villages authentiques tantôt festifs tantôt tranquilles font le charme des chapelets d'îles grecques. Beaucoup d'itinéraires dans ces îles en voilier rejoignent les Cyclades. Santorin avec ses villages immaculés à flanc de falaise est incontournable. Pour tâter le pouls des Cyclades, un tour à Mykonos — réputée pour ses moulins et ses fêtes — s'impose. Des circuits hors des sentiers battus permettent de découvrir d'autres trésors comme des îles du Dodécanèse ourlées de somptueuses plages désertes. Au détour de ses grèves poudreuses, les îles Ioniennes convient pour leur part à de belles balades au vert au fil des oliveraies et des forêts de cyprès.

La Sardaigne

Tout comme dans les îles grecques, le beau temps est toujours au rendez-vous sur cette île italienne voisine de la Corse. La Sardaigne est un monde à part où l'année s'écoule au rythme de festivals hors du commun durant lesquels les protagonistes s’habillent de manteaux de laine brute et de masque de bois ou de somptueux vêtements brodés avec une finesse sans pareil. La beauté sarde réside aussi dans son paysage qui se veut abrupt et propice aux randonnées à l'intérieur des terres. Le long de la côte, les criques se succèdent, emprisonnant des plages immaculées invitant au farniente comme celles d’Ogliastra sur la côte est de l'île. Les escapades en voilier sont aussi une occasion de prendre le large et de rejoindre un des trésors naturels sardes, dont l'archipel de Maddalena. Posé au milieu des bouches de Bonifacio, ce regroupement d'îles aligne 7 petites terres et toute une constellation d’îlots, abritant de nombreuses espèces végétales endémiques et de nombreux oiseaux marins. Au terme de ces balades, il faut prendre le temps de découvrir les villes sardes. Alghero et ses fortifications, Cagliari et ses joyaux architecturaux sans oublier Oblia et ses vestiges romains sont des haltes à prévoir.

La Croatie

La Croatie est un pays à part en Europe du Sud. En forme de fer à cheval, elle déploie près de 1 750 km de côte au bord de l'Adriatique. À cela s'ajoute une myriade d'îles et d’îlots. Parmi les îles à visiter impérativement figure Hvar. Ici, le soleil et présent toute l'année invitant aux balades dans ses plaines parfumées de lavande. Pour multiplier les découvertes, il faut se rendre sur l'île de Mljet. L'eau est limpide et propice à la baignade. Protégée au sein d'un parc national, Mljet dévoile un paysage naturel unique. Si vous souhaitez profiter d'une soirée sous le signe de la fête, l'île de Pag surnommée l'Ibiza Croate est plus indiquée. Le long de la côte croate, les escales abondent aussi. Dubrovnik est retranchée derrière ses murailles médiévales. Cette ville est incontournable. Si elle séduit d'emblée pour sa côte, Split vaut aussi le détour pour son héritage romain remarquable, le palais de Dioclétien. D'autres vestiges romains importants habillent la ville de Zadar également connue pour ses orgues marines.

Les îles Whitesundays

Les îles Whitesundays vous attendent au large des côtes du Queensland, au cœur des eaux turquoise de la mer de Corail. Il s'agit d'un archipel formé de 74 îles, dont seulement 17 sont habitées. Une escapade en voilier dans cette région-ci du monde promet une expérience unique, loin du tumulte des grandes villes et au plus près d'une nature remarquable. L'archipel tire avant tout son charme de sa proximité avec la Grande barrière de corail. Les safaris aquatiques se multiplient alors en compagnie de tortues marines et d’une multitude de poissons tropicaux. Au large de Hook Island, partez à la rencontre des gracieuses raies mantas à Manta Ray Bay et de requins au spot de Black Reef. Blue Pearl Bay est aussi immanquable. Ce site de plongée situé près de Hayman Island se découvre au fil de ses grottes et ses jardins coralliens. Au-delà de la plongée, il faut prendre le temps de profiter du soleil sur une des nombreuses plages de l'archipel. Durant ce voyage, il ne faut surtout pas manquer Whitehaven. Cette plage de sable composée majoritairement de silice éblouit par sa blancheur qui contraste agréablement avec le turquoise de l'eau. C'est un endroit parfait pour se ressourcer.

Les îles Galápagos

Archipel équatorien perdu dans l'océan Pacifique, les îles Galápagos sont une destination des aventuriers et des amoureux de la nature. Du fait de son éloignement, l’archipel possède une flore et une faune uniques au monde. Leur particularité a d'ailleurs valu aux îles le titre de réserve de biosphère ainsi que leur classement au patrimoine mondial par l'UNESCO. À bord d'un voilier, il faut rejoindre l'île d'Española pour prendre la pleine mesure de la richesse des Galápagos. Les iguanes marins et terrestres, mais aussi les lions de mer et les tortues géantes offrent des spectacles vivants remarquables tout au long de l'année. L'archipel compte également plus de 50 espèces d'oiseaux, dont près de la moitié est endémique. De nombreuses variétés se rencontrent également sur Española, dont les fous de Nazca. Pour en apprendre davantage sur les origines de l'archipel, il faut continuer sur l'île de Santiago, sur sa côte est plus précisément où s'étend la baie de Sullivan. Les champs de lave vieux de près de 150 ans offrent un spectacle à la fois étrange et passionnant. Même si la faune n'est pas aussi abondante que sur Española, il est possible de faire de belles rencontres comme la frégate du Pacifique facilement reconnaissable à son sac gulaire rouge sous la gorge ainsi que les fous à pattes bleues.

Le Nil

Remontez le temps, à l'ère des pharaons, pendant une croisière en voilier le long du Nil. Le voyage est une occasion de découvrir autrement l’Égypte. Le circuit permet de rallier des sites majeurs de l'époque pharaonique comme Louxor. L'ancienne cité de Thèbes collectionne encore des monuments grandioses, dont un temple relié au complexe religieux de Karnak par une allée gardée par des sphinx. Edfou et ses temples vous content également un pan du passé égyptien. Assouan et Djebel El Silsileh avec leurs carrières de granit sont d'autres gardiens de l'Égypte éternelle à découvrir au fil du Nil. Même sans une escale programmée dans un site antique, un périple sur le fleuve permet d'admirer de pittoresques villages avec en toile de fond un paysage luxuriant ou le désert aride. Le soir venu, abreuvé de mille et une découvertes, l'on se plaît à contempler dans un calme absolu les étoiles autour de succulents mets traditionnels égyptiens.

Zanzibar

Destination safari plébiscitée, la Tanzanie offre également les conditions parfaites pour un voyage en voilier mêlant nature, farniente et découvertes culturelles. Ces escapades se programment au gré des îles de l'archipel de Zanzibar, baignant au large du pays dans les eaux chaudes de l'océan Indien. Zanzibar séduit avant tout par ses plages. La blancheur des grèves de Jambani et Pajé sur l'île d'Unguja invite à mettre pied à terre. Zanzibar, c'est une aussi une destination plongée de choix. Tout autour de l'île de Pemba, les spots abondent. Dans le nord, des poissons de toutes les couleurs et de toutes les tailles se donnent en spectacle avec en arrière-plan un jardin corallien panaché. Les amateurs de sensations fortes continuent dans le sud-ouest de l'île de Mafia, terrain de jeu des requins-baleines et de lamantins. Surnommé l'île aux épices, l'archipel possède aussi un passé riche façonné par les marchands et les explorateurs venant d'Orient et d'Europe. L'histoire de Zanzibar s'apprécie dans toute sa splendeur à Stone Town. Située sur l’île d’Unguja, la ville se visite en empruntant ses ruelles étroites jalonnées d'édifices atypiques ornés de portes en bois sculpté.

Les Seychelles

Les Seychelles comptent pas moins de 110 îles éparpillées dans l'océan Indien, au large de l'Afrique orientale. Les circuits en voilier varient ainsi à l'infini, mais pour ne pas manquer l'essentiel, il faut prendre le temps de sillonner le littoral de Mahé. Les côtes de cette île sont ourlées de somptueuses anses habillées de sable blanc et de cocotiers, dont celle de Beau Vallon. La Digue est une autre étape incontournable, avec ses plages piquetées de gros rochers polis comme l'anse Source d'Argent. Pour varier les plaisirs, un crochet sur l'île Coco s'impose. Ses fonds marins foisonnant de vie sont très appréciés des plongeurs. L'île de Cousine pour sa part est une étape idéale pour aller à la rencontre de tortues géantes et d'oiseaux. Les amoureux de la nature programment pour leur part une escale à Praslin. Une pause à l'anse Volbert — appréciée pour son lagon turquoise et sa parure de bougainvilliers — est incontournable. Il faut continuer la visite à l'intérieur des terres dans la Vallée de Mai. Ce site classé patrimoine mondial par l'UNESCO est célèbre pour sa forêt de cocotiers de mer ou coco fesse.

La Polynésie française

Si vous êtes à la recherche d'une destination lointaine sous les tropiques, mettez le cap sur le Pacifique, à mi-chemin entre les côtes australiennes et américaines, en Polynésie française. Une centaine d'îles dispersées sur près de 2 000 km vous y attendent. Tahiti est parfaite pour commencer vos vacances à bord d'un voilier. Avant de larguer les amarres, une visite de Papeete s'impose pour s'imprégner de la culture unique polynésienne. L'itinéraire peut continuer sur une île voisine au charme exotique incontestable, Bora-Bora. Les lagons y sont translucides, propices à la plongée. Si vous programmez votre escapade de juillet à octobre, un crochet à Moorea s'impose. Les baleines à bosse abondent au large des côtes durant cette période. Ces grands mammifères marins s'observent aussi au large de Rurutu, une des plus grandes des îles Australes. Découvrez aussi les grottes calcaires ourlant son littoral. La grotte de Mitterand capte l'attention avec ses rochers aux contours fantomatiques. Les îles Marquises valent également le détour. S'il ne fallait choisir qu'une étape dans cet archipel, optez pour Hiva Oa. Cette île dévoile certes de somptueux lagons, mais l'on y vient surtout pour se perdre dans sa nature luxuriante et pour partir sur les traces de Paul Gauguin et de Jacques Brel.

Les îles Vierges britanniques

Les Caraïbes offrent des destinations idéales pour naviguer en voilier, c'est le cas des îles Vierges britanniques, incluses dans les Antilles. L'archipel compte près de 50 îles, dont seulement une quinzaine sont habitées. Dans cette région, le vent est constant et autorise ainsi la navigation tout au long de l'année. De plus, les îles ne sont pas très éloignées les unes des autres et permettent ainsi d'en découvrir une tous les jours, dont Tortola. C'est l'île principale de l'archipel. Elle offre de nombreux mouillages, dont la plupart se trouvent à proximité de sites de plongée de renom. Une escale au large de Tortola serait incomplète sans prendre le temps de découvrir ses villages d'artisans, sans s'étendre sur une de ses plages et sans visiter Road Town, la capitale. Celle-ci est réputée pour ses boutiques, ses restaurants et son effervescence nocturne. Signifiant « terre engloutie », Anegada se découvre impérativement durant une croisière en voilier dans les îles Vierges britanniques. Il s'agit d'un atoll corallien de 19 km de long sur 5 km de large et culminant à une dizaine de mètres d'altitude. Anegada abrite un seul village, mais recense de nombreuses plages. Son littoral déploie un trésor unique, le Conch Shell Mound, un cimetière de coquillages. Au large, il est permis de plonger le long d'une des plus grandes barrières de corail des Caraïbes, Horseshoe Reef.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10234-destinations-vacances-voilier Thu, 15 Aug 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[5 idées pour contourner le Couchsurfing]]>

L'hébergement engloutit avec les repas une part belle du budget de voyage. Heureusement, il existe de nombreuses alternatives qui permettent d'alléger son coût. D'autres options vous donnent même la possibilité de vous loger gratuitement. C'est notamment le cas du CouchSurfing. Ce réseau d'hospitalité a popularisé depuis près d'une décennie le séjour chez l'habitant. CouchSurfing n'est pourtant pas unique en son genre. Il existe de nombreux autres réseaux plus anciens ou postérieurs au service en ligne américain qui garantissent des expériences authentiques. Bien que très intéressant du point de vue pécuniaire, loger chez un hôte découvert sur un réseau d'hospitalité ne convient pas à tout le monde. Mais que ce soit avec CouchSurfing, Servas ou encore WarmShowers, pour les nouveaux membres, une question demeure, celle de la sécurité. Les plateformes ont pris quelques dispositions pour rassurer les membres, mais leur sécurité, qu'ils soient hôtes ou voyageurs, dépend en grande partie de leur propre jugement.

Les grandes lignes du CouchSurfing

Littéralement, CouchSurfing signifie « surfer sur canapé ». Cette traduction résume bien l'esprit du CouchSurfing qui consiste ainsi à offrir gratuitement à un voyageur un canapé, un lit pour dormir, ou un coin d'un jardin pour planter sa tente, pour une ou quelques nuits. Comme pour tous les réseaux d'hospitalité, CouchSurfing a pour principal but de favoriser les échanges entre l'hôte et le voyageur. Fondé en 2004 en tant qu'organisation à but non lucratif, CouchSurfing peut actuellement se targuer d'être le plus important service d'hébergement gratuit au monde. En mars 2017, il comptait près de 12 millions de membres. Pour rejoindre la communauté, il suffit de se rendre sur le site et de créer un profil, comme sur un réseau social classique. C'est une fois cette étape validée qu'il est possible de rechercher des hôtes potentiels pour son prochain voyage et de leur envoyer des demandes d'hospitalité. L'utilisateur peut rejoindre des groupes consacrés à un pays ou une ville, une activité, un centre d'intérêt, etc. Les membres peuvent aussi participer à des événements. Ils se retrouvent alors autour d'une activité à l'échelle régionale ou des fois de plus grande ampleur. Depuis que CouchSurfing a troqué son statut de société lucrative pour société commerciale, le nombre de demandes d'hospitalité est illimité. À partir de 2011, il est fixé à 10 par semaine. Par ailleurs, un don est demandé aux utilisateurs pour pouvoir authentifier leur identité. Cette vérification est tout à fait optionnelle. Ainsi, un nouveau membre n'est pas tenu de procéder à cette vérification d'identité. Il peut naviguer librement sur la plateforme et envoyer des demandes d'hospitalité.

5 alternatives au CouchSurfing

TrustRoots, les racines du réseau d'hospitalité

TrustRoots, ce nom n'est pas choisi au hasard. Ce réseau d'hospitalité appartenant à l'association à but non lucratif britannique TrustRoots Foundation prône avant tout la confiance, « trust » en anglais, la base même des réseaux d'hospitalité. Dédiée initialement aux auto-stoppeurs, la plateforme est depuis longtemps ouverte à tous les voyageurs. Elle compte actuellement plus de 36 000 membres à la recherche d'un logement gratuit et d'une expérience de voyage authentique chez l'habitant. Pour permettre à ses membres de trouver facilement un hébergement partout dans le monde, le site met leur à disposition une carte. Il suffit de zoomer pour avoir plus de précisions sur la localisation d'un hôte. Il est par ailleurs possible d'affiner les recherches avec le filtre « tribes ». En effet, sur TrustRoots, les membres sont répartis en groupes qui vous permettent d'identifier facilement les hôtes qui partagent les mêmes centres d'intérêt que vous. Que vous souhaitiez séjourner chez des membres végans ou végétariens, des voyageurs nomades, des musiciens, des amateurs de spectacles de rue, des adeptes du Rainbow Gathering ou des adeptes du déchétarisme, vous trouverez certainement l'hébergement idéal sur TrustRoots.

BeWelcome, une alternative « Open Source »

BeWelcome voit le jour en octobre 2006 à l'initiative d'utilisateurs insatisfaits du réseau Hospitality Club. Le site se veut l'initiateur du réseau d'échange d'hospitalité Open Source. BeWelcome est géré par une association à but non lucratif, BeVolunteers. L'inscription est entièrement gratuite ainsi que son utilisation. Tous les voyageurs de plus de 18 ans peuvent par ailleurs y accéder. Le réseau compte actuellement plus de 122 000 membres répartis dans de nombreux pays dans le monde. Pour trouver un hébergement, après avoir créé son compte, il faut saisir la destination de voyage souhaitée dans le moteur de recherche. Tous les membres actifs situés dans un rayon de 25 km de la ville ou du village indiqué apparaissent. Il est possible de préciser les recherches en indiquant par exemple le nombre de personnes qu'un hôte peut héberger, le type d'hébergement, etc. Comme sur TrustRoots, vous pouvez réaliser vos recherches à partir d'une carte.

WarmShowers, une option pour les adeptes de cyclisme itinérant

En 1993, Terry Zmrhal et Geoff Cashman élaborent une liste regroupant des personnes souhaitant accueillir des voyageurs cyclistes. Leur répertoire s'allonge au fil des années et en 2005, les informations sont classées dans une base de données qui a permis de créer le site WarmShowers. Géré par un groupe de bénévoles, le réseau d'échange d'hospitalité compte actuellement plus de 140 000 membres répartis dans plus de 150 pays à travers le monde. Comme son nom l'indique, les hôtes de WarmShowers promettent à leurs invités une douche chaude, mais aussi un endroit sécurisé pour mettre leur vélo et des outils pour d'éventuelles réparations. Comme pour les autres réseaux d'hospitalité, la recherche d'un hôte se fait via une carte. Les profils sont bien renseignés. Les coordonnées des membres sont également affichées, notamment un numéro de téléphone qui permet de contacter rapidement l'hôte pour un hébergement à la dernière minute. La version mobile de Warmshowers dotée d'une fonction de géolocalisation permet par ailleurs d'identifier les hôtes actifs les plus proches en mesure d'héberger un membre. Comme le CouchSurfing, c'est une option gratuite.

Servas, l'ancêtre du CouchSurfing

En 1949 au Danemark, Bob Luitweiler, un pacifiste américain, et de ses amis, soucieux de l'état du monde après la Deuxième Guerre mondiale voulaient instaurer, à leur manière et à leur niveau, la paix dans le monde à travers un système de voyage innovant. C'est ainsi que l'association Servas est née. Le réseau d'hospitalité permettait à des personnes venant des quatre coins du monde de loger chez un hôte pendant 2 jours et de partager son quotidien. À ce jour, le réseau ne compte pas moins de 15 000 foyers répartis dans plus de 100 pays à travers le monde. Les voyageurs peuvent être accueillis au sein d'une famille intergénérationnelle ou monoparentale habitant en pleine campagne, en banlieue ou en centre-ville. Les hôtes peuvent également être des couples ou des célibataires. Reconnu comme une ONG à part entière par le Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC), Servas bénéficie depuis 1973 d'un statut d'observateur à l'ONU. Pour y adhérer, le processus diffère un peu des autres réseaux d'hospitalité. Il faut en effet contacter l'association Servas de votre pays pour un interview, afin de vous permettre de bien comprendre le fonctionnement de l'association. Servas est toutefois payant. Il faut s'acquitter d'une cotisation et/ou d'une contribution pour voyager, dont le montant varie d'un pays à l'autre.

TravelPal, une option très complète

TravelPal est une extension de HelloPal, une application dédiée à l'apprentissage de langues. HelloPal met à la disposition des utilisateurs des phrases préconstruites et un système de dictionnaires pour leur permettre de s'affranchir rapidement de la barrière de langue. TravelPal s'inscrit dans la continuité de HelloPal afin de favoriser l'interaction des voyageurs avec les locaux durant leur séjour à l'étranger. En créant un profil sur TravelPal, il est possible d'entrer en contact avec un habitant d'une destination donné pour lui demander conseil. Celui-ci peut également servir de guide sur place et beaucoup de membres accueillent volontiers les utilisateurs de TravelPal pour un repas ou pour la nuit. Pour trouver un hôte, l'utilisateur de TravelPal peut entamer la conversation via un système de messagerie audio et texte. Pour trouver l’interlocuteur idéal avec lequel parler, il est possible d'affiner les recherches en établissant sa nationalité, les langues qu'il parle ou encore son âge. Avec TravelPal, vous pouvez aussi trouver un compagnon de voyage.

D'autres alternatives au CouchSurfing

Hospitality Club est l'un des premiers réseaux d'hospitalité en ligne. Il voit le jour en juillet 2 000 en Allemagne. Hospitality Club constitue un des plus importants services d'hébergement sur la toile. Comme le CouchSurfing, c'est gratuit. Toutefois depuis 2012, son fondateur encourage ses membres à rejoindre la communauté Airbnb et de mettre en location leur appartement pour couvrir les frais d'entretien du site. Bien qu'il ne soit pas gratuit, Airbnb peut être envisagé pour contourner le CouchSurfing. Son réseau est très développé puisqu'il couvre près de 34 000 villes situées dans plus de 190 pays. Plus de 1,5 million d'annonces sont ainsi visibles sur la plateforme et permettent ainsi de trouver sans trop de difficulté un endroit où dormir si jamais un hôte se désiste à la dernière minute. D'ailleurs, sur Airbnb, il est possible de négocier le prix de la location, mais aussi de bénéficier de crédits, avec à la clé une réduction sur les prochaines réservations.

Réseau d'hospitalité et sécurité

Beaucoup d'utilisateurs reviennent avec de bons souvenirs de leur expérience avec un réseau d'hospitalité, d'autres un peu moins, souvent à cause d'un manque d'affinité avec leur hôte ou le voyageur qu'ils ont hébergé. Rédigées par les membres eux-mêmes, les informations laissées sur le profil d'un utilisateur ne permettent pas en effet de le connaître entièrement. Bien sûr, en regardant de plus près la présentation, les préférences et les centres d'intérêt, il est tout de même possible d'avoir une première impression sur la personne. Pour mieux cerner un membre, se référer aux commentaires laissés par d'autres utilisateurs qu'il a hébergés ou chez qui il est resté est une bonne idée. Mais il est vrai que même si l'expérience n'a pas été concluante, certains membres ne laissent pas forcément de commentaire honnête. Si des plaintes sérieuses sont par ailleurs déposées contre un membre, les administrateurs peuvent mettre un message d'avertissement sur son profil. Dans certains cas, cela peut aboutir à la suppression du compte ou à la privation d'accès à certaines parties du site web du réseau d'hospitalité. C'est notamment le cas sur Servas qui stipule d'ailleurs clairement la conduite à tenir et des choses à ne pas faire. Même au vu de ces dispositions, les réseaux d'hospitalité n'ont pas les moyens suffisants pour s'assurer pleinement des bonnes intentions des membres. Un hôte ou un voyageur est donc entièrement responsable de sa propre sécurité et ne peut se fier qu'à son jugement, notamment à sa première impression. Dans une moindre mesure, il est primordial de bien éplucher le profil de l'utilisateur. Les profils complets et présentant une photo sont à privilégier.

Les réseaux d'hospitalité, pour qui ?

Loger gratuitement ou à moindres frais en voyage grâce à un réseau d'hospitalité, c'est vraiment tentant, mais ce n'est pas une option qui convient forcément à tout le monde. L'essence même de ce mode d'hébergement est avant tout l'échange et le dialogue. Il est plus adapté aux voyageurs sociables qui privilégient les rencontres. Ainsi, pour les routards solitaires qui n'apprécient pas vraiment parler d'eux ou pour qui mieux connaître les autres n'intéresse pas, il vaut mieux s'abstenir. Passer la nuit chez de parfaits inconnus demande également une grande ouverture d'esprit. Même après une sélection minutieuse, vous n'êtes pas totalement sûr de tomber sur quelqu'un avec qui vous développerez une affinité. Cela demande alors de pouvoir s'adapter à toutes les situations. Par ailleurs, il faut avoir à l'esprit que vous ne logez pas à l'hôtel. Vous partagerez le quotidien de vos hôtes et cela implique de suivre leur rythme de vie, mais aussi de s'acquitter de quelques corvées comme refaire le lit ou de faire la vaisselle après le repas, etc. Bonnes manières obligent, il est de mise de remercier votre hôte de son hospitalité, surtout si vous êtes resté quelques nuits. Vous pouvez par exemple lui offrir une bouteille de vin ou un autre présent à votre arrivée chez lui ou lui faire parvenir une carte postale de retour chez vous.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10226-5-idees-pour-contourner-le-couchsurfing Fri, 09 Aug 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Découvrir en famille l'archipel des Canaries : les lieux à ne pas louper]]> Pour vos prochaines vacances en famille, vous recherchez une destination paradisiaque qui saura satisfaire toutes les envies ? Il est parfois difficile de trouver la destination idéale pour satisfaire tous les membres de la famille.


Pour vos prochaines vacances en famille, vous recherchez une destination paradisiaque qui saura satisfaire toutes les envies ? Il est parfois difficile de trouver la destination idéale pour satisfaire tous les membres de la famille.

Pourquoi ne pas opter pour les îles Canaries ? Il s'agit d'un archipel espagnol qui se trouve au large de la côte nord-ouest de l'Afrique et constitué de 7 îles volcaniques. Ces dernières sont réputées pour leurs plages de sable noir et blanc ainsi que pour leurs reliefs variés et escarpés.

Les Canaries, climat parfait pour se reposer

Depuis le 19ème siècle, les Canaries sont une destination très prisée des allemands et des anglais pour la douceur et la régularité de son climat. Autoproclamé "meilleur climat du monde", avec 20 degrés tout au long de l'année, un vent léger et constant et une nature omniprésente, les îles Canaries ont longtemps été un temps ou les aristocrates venaient se reposer.

Aujourd'hui, les lieux sont toujours recherchés pour les mêmes qualités. À une demi-journée d'avion de Paris, les Canaries c'est l'exotisme, le dépaysement

Séjour en famille aux Canaries : profiter des charmes de Santa Cruz de Tenerife

Tenerife est la plus grande île de l'archipel. Elle est dominée par le Teide, le plus haut sommet d'Espagne. Lors de votre passage, prenez au moins 2 à 3 jours pour apprécier et pour découvrir ses charmes. En général, vous aurez à passer par la capitale de l'île qui se trouve dans la partie nord.

Santa Cruz de Tenerife est une ville à ne surtout pas manquer, car il y fait bon de vivre. Par exemple, Vous pourrez visiter le parc Gracia Sanabria pour une parenthèse "nature".

Vous pourrez aussi vous promener dans la rue principale « Calle Castillo » où vous trouverez de nombreuses boutiques.

Longez la côte pour une balade sympathique à la découverte du port. L'auditorium, le parc Maritimo (où vous pouvez vous baigner en plein air), le Jardin botanique « El Palmetum » constituent également des visites incontournables qui feront le plus grand bonheur des petits et des grands.

Découvrir la Grande Canarie

Si vous ne deviez que choisir une seule île à découvrir aux Canaries, choisissez la Grande Canarie. Elle se trouve entre l'île de Tenerife et l'île de Fuerteventura. Elle est particulièrement connue pour ses paysages grandioses et ses plages paradisiaques de couleur blanc et noir. Grâce à la beauté de son paysage, l'île a été reconnue comme étant Réserve de biosphère en 2005 par l'UNESCO.

Si vous avez le temps, faites une excursion dans les dunes de Maspalomas. On se croirait en plein désert du Sahara et l'expérience vaut vraiment d'y accorder une journée...

Pour ceux qui sont à la recherche des plaisirs de la mer, la playa del Inglés et la plage des Anglais sont des plages de choix. Ce sont de belles cités balnéaires où vous pourrez suivre des cours de surf, de plongée sous-marine ou bien de snorkeling.

Pour ceux qui souhaitent profiter d'une eau calme et s'adonner à la baignade, la playa de Amadores est la plus adéquate avec ses eaux calmes et translucides. Pendant que vos enfants jouent tranquillent dans l'eau, vous pourrez vous reposer sur la plage tout en appréciant ce décor paradisiaque qui s'offre à vous.

Faire des emplettes aux Canaries

Après le repos, direction les boutiques. Le principal intérêt des Canaries est la TVA à seulement 7% que l'on peut cumuler avec 2 périodes de soldes les 2 premiers mois de l'année et tout l'été (25% de réduction max).

Il est possible de revenir avec de beaux souvenirs dans ses valises et notamment des produits d'artisanat local : sculptures en bois, soie, vannerie, poteries, pierres de lave, broderie. Sont très prisés les cigares locaux et les produits de beauté à base d'aloe vera et bien sûr, les spécialités gastronomiques faciles à emporter : miels, vins, sauces et pour les plus courageux le fromage. À noter qu'il est aussi possible de revenir avec des cactus (les commerçants ont l'habitude et savent les emballer pour l'avion).

]]>
http://www.voyageva.com/article/10159-archipel-des-canaries-a-ne-pas-louper Wed, 31 Jul 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Découvrez le voyage organisé en camping-car !]]> Vous pouvez choisir de voyager par le biais de croisières, autotours, séjours farniente ou encore circuit en autocar. Mais, saviez-vous que depuis 25 ans, vous pouviez découvrir le monde à bord de votre camping-car ?


Vous pouvez choisir de voyager par le biais de croisières, autotours, séjours farniente ou encore circuit en autocar. Mais, saviez-vous que depuis 25 ans, vous pouviez découvrir le monde à bord de votre camping-car ?

Thellier Voyages a été la première agence de voyages à proposer des circuits organisés en camping-car sur les 5 continents. Créée en 1994, ce concept est simple et il permet d’allier liberté, sérénité et sécurité à chacun de vos déplacements.

Le concept est le suivant 

Vous partez avec votre propre véhicule ou bien vous le louez et vous découvrez un pays. En même temps que vous, une équipe d’accompagnateurs se trouve sur le circuit et est présente pour assurer le bon déroulement du voyage. Elle permet de passer à travers les contraintes et tracas du quotidien en vacances. En effet, pas de panique si vous ne parlez pas la langue du pays, les accompagnateurs sont là pour vous aider à vous faire comprendre si besoin. De plus, ils permettent de vous réunir chaque soir au camping prévu pour animer un briefing et donner de nombreuses indications sur la journée du lendemain : sites à visiter, restaurants conseillés, itinéraire suggéré…

Thellier Voyages s’occupe de tout afin de vous garantir des vacances sans tracas. Votre itinéraire ? Il est déjà tracé. Les visites guidées ? Elles sont réservées de longue date. Votre place au camping du soir ? Elle vous attend.

Ce concept permet de trouver un juste milieu entre encadrement et autonomie des participants.

Envie d’essayer ?

Thellier Voyages propose plus de 30 destinations à travers le globe. Des longs ou des moyens courriers, le choix est large. De l’Espagne à la Norvège en passant par l’Italie, la Croatie, La Hongrie et Roumanie ou encore l’Ecosse, le Maroc, la Grèce et la Russie… ou bien des Etats-Unis en passant par l’Australie, la Chine, l’Afrique australe et le Canada etc, prenez place à bord de votre camping-car et partez sillonner les routes du monde pour vous enrichir de souvenirs et découvrir des paysages grandioses, des cultures différentes, diverses gastronomies ou encore des sites et lieux incontournables à la renommée internationale.

Alors, faîtes de vos rêves une réalité, et osez le camping-car !

]]>
http://www.voyageva.com/article/10089-voyage-organise-camping-car Fri, 26 Jul 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Évasion islandaise à la découverte de Thingvellir]]> Reykjavik, la capitale islandaise.

D’une superficie de 24 000 hectares, le parc naturel de Thingvellir est situé à une cinquantaine de kilomètres de Reykjavik, la capitale islandaise. Lieu chargé d’histoire, il dévoile des paysages fantastiques dessinés par l'intense activité sismique de la région. Les visiteurs peuvent suivre divers sentiers à pied ou à cheval, avec cartes à l’appui pour découvrir le site. Chutes d’eau, montagnes, lacs, aurores boréales et vestiges historiques émaillent cette étape du Cercle d'or, regroupant les trois hauts lieux touristiques du pays.

La place de Thingvellir dans l’histoire de l’Islande

Thingvellir a été déclaré parc naturel en 1930 et classé patrimoine mondial par l’UNESCO. Remarquable par ses paysages grandioses et son activité sismique, il se situe dans le sud-ouest de l’Islande, dans une région volcanique encore en activité. La beauté grandiose de l’endroit et son importance historique pour le peuple islandais en font un site exceptionnel. C’est en effet à cet emplacement que la création de la République d’Islande a été proclamée, le 17 juin 1944. Après la fin de la colonisation par les Vikings, les Islandais ont choisi d’y établir leur parlement. Thingvellir signifie en islandais « les plaines du parlement »

Que peut-on voir à Thingvellir ?

Des paysages incroyables

Thingvellir est apprécié pour la beauté de son paysage. Cette vallée de rift est le point de rencontre entre deux plaques tectoniques : celle de l’Eurasie et celle de l’Amérique du Nord. En certains endroits, on peut donc avoir un pied en Europe tout en étant en même temps en Amérique. La plaine de Thingvellir est constituée de laves en provenance de trois volcans différents. Les secousses telluriques dues à l’activité tectonique sont fréquemment ressenties dans cette région. Le site s’élargit de 5 millimètres chaque année, lorsque les plaques tectoniques s’écartent l’une de l’autre. Ces mouvements ont donné naissance à des failles et fissures géologiques, qui à leur tour ont créé des falaises gigantesques. Des étendues d’herbe grasse forment un contraste saisissant avec des champs de lave. Une grande partie de la plaine est recouverte par les forêts, qui forment l’une des plus vastes zones boisées de l’Islande.

Les failles célèbres

Suite aux mouvements sismiques, de nombreuses failles se sont formées. Celles-ci, parallèles les unes aux autres, sont orientées selon un axe sud-ouest/nord-est. Elles sont principalement réparties sur les côtés ouest et est de la plaine en deux groupes de pendage opposé. C’est dans cette zone que se trouve Almannagja, un grand canyon formé par une faille de 7,7 km de long, et 64 m à l’endroit le plus large. Sa correspondante de l’autre côté de la plaine, la Hrafnagja, fait 11 km de long. Une autre faille, celle de Silfra, est immergée dans l'eau. C'est un spot de plongée très apprécié. L'eau y est particulièrement limpide et les sites à découvrir remarquables entre le lagon, la cathédrale et la salle de Silfra. La cathédrale est la plus appréciée. C'est une immense faille de 63 mètres de profondeur et d'une centaine de mètres de long qui peut se visiter de bout en bout.

 

Les rivières et les sources

 

La rivière Oxara, (« la rivière de la hache ») est un cours d’eau qui traverse toute la plaine, et aussi certaines failles. Lorsqu’elle croise la faille Almannagja en particulier, elle forme une superbe cascade de 20 m de hauteur, Oxararfoss. Elle rejoint ensuite le lac Thingvallavatn. Ce lac est alimenté par de nombreuses sources d’eau, remarquables par leur grande pureté. On a découvert que les sources venaient d’un glacier à 50 km au nord du lac. Ce glacier fournit également les sources chaudes de Nesjavellir, au sud du lac. Ces eaux sont filtrées par la roche, ce qui explique la limpidité du plan d'eau.

Des montagnes

Le parc naturel de Thingvellir se situe sur la dorsale médio-atlantique. Les plaines de Thingvellir sont une dépression formant une cuvette. On y trouve plusieurs sommets, certains d’entre eux mesurant plus de 1000 mètres de haut. Parmi les plus hauts figure la Hrafnabjörg culminant à 763 m. L’Armannsfell s’élève à 764 m, la Burfell atteint les 783 m. Le Syostasula, situé dans le massif de Botnssulur, culmine à 1093 m de haut.

Le lac Thingvallavatn

Plus grand lac d’Islande, le lac Thingvallavatn se trouve au milieu du site, à la limite des montagnes. Il se trouve à environ 100 m au-dessous du niveau de la mer, dans un bassin d’effondrement. Cette immensité lacustre de 83 km² accueille de nombreuses espèces de poissons et d’oiseaux. On peut même y voir des espèces uniques au monde, comme les espèces d’amphipode d’eau douce endémiques, une espèce de crustacés très ancienne. Elles auraient réussi à survivre aux glaciations.

À la rencontre du monde sauvage à Thingvellir

Les mammifères sauvages sont rares à Thingvellir, mais ils n’en sont pas moins somptueux. Les renards polaires, à la fourrure d’un blanc immaculé, sont une espèce naturellement présente en Islande. Si vous passez par la région, vous aurez peut-être l’occasion de les observer et de les prendre en photos. Thingvellir est aussi le refuge des visons d’Amérique échappés des fermes à fourrure, et réadaptés à la vie dans les bois. Plus discrète, la souris sylvestre importée par les Vikings est très répandue dans la région. Sur le lac Thingvallavatn, vous pourrez observer une cinquantaine d’espèces différentes d’oiseaux, comme le cygne chanteur, l’élégant plongeon catmarin, le harle huppé, le garrot d’Islande… Le lac abrite également quelques oiseaux terrestres sur ses rives.

Les forêts ou Thingvallaskogar

Thingvellir était autrefois couvert de bouleaux, mais le développement des activités humaines combinées au pâturage a ébranlé l’écosystème. Grâce à la création du parc national, les Thingvallaskogar ont pu se reconstituer. Aujourd’hui, le parc est recouvert d’arbres qui sont essentiellement des espèces non endémiques, comme les conifères. Cette afforestation qui risquait d'altérer le paysage naturel islandais a cessé, et les bouleaux ont retrouvé leur importance. Les sous-bois recèlent diverses espèces de plantes, ainsi que des fleurs comme le géranium des bois, la renoncule âcre, l’alchémille commune, la ronce des rochers. Les mousses règnent également partout dans la forêt.

La campagne de Thingvellir

Thingvellir est le résultat de phénomènes sismiques divers. Ce site a également conservé un magnifique paysage agricole typique de l’Islande, datant des XVIIIe et XIXe siècles. On peut apercevoir des enclos à moutons, des maisons et leurs annexes, le tout cerné par de petits champs. Autrefois, on utilisait les terrains autour des fermes pour faire paître le bétail. La ferme de Thingvellir (Pingvallabær) était située près de l’église. En tourbe et pierre à l’origine, elle a été rebâtie en béton. Tout près de l’église se trouve la maison de l’évêque de Skalholt, qui dirigeait l’assemblée après la christianisation. Au hasard de vos promenades, vous pourrez également admirer la chapelle et la maison du brasseur de Thingvellir.

Les vestiges de Thingvellir

Partir à Thingvellir, c’est aussi découvrir des vestiges historiques, certains d’entre eux datant du Xe siècle. On peut encore y retrouver l’endroit où les élus se rendaient chaque année pour voter les lois, au Rocher de la Loi (Lögberg). Les autorités de l’époque s’abritaient dans des cabanes et il en subsiste encore une cinquantaine actuellement. Ces habitations étaient faites de tourbe et de pierres, avec un toit de toile. Dans la rivière Öxara, on peut encore apercevoir « la mare des noyées », un bassin où l’on jetait les sorcières et les femmes infidèles qui devaient périr tragiquement par noyade.

 Découvrir le Cercle d’Or

Cette appellation bien connue désigne trois destinations phares, qui font partie des sites les plus visités en Islande. Le Cercle d’Or regroupe Thingvellir, les chutes de Gulfoss et le site de Geysir. Il est possible de visiter le Cercle d’Or en une journée, une option intéressante si vous ne disposez que de quelques jours pour découvrir la beauté de l’Islande.

Le site de Geysir

Geysir se situe à 105 kilomètres de Reykjavik dans la vallée de Haukldalur. Les éruptions de geyser sur le site de Geysir se produisent deux ou trois fois par jour. Ces phénomènes géothermiques naturels constituent l’attraction principale du Cercle d’Or. Non loin de Geysir, il est possible d'admirer une autre éruption, celle du geyser Strokkur.

Gulfoss

La « Chute d’or » est une splendide chute d’eau. Ce phénomène naturel provient du jaillissement de deux chutes successives. Des chemins de terre permettent d’observer les chutes de près, mais n’oubliez pas d’emporter des protections étanches pour préserver vos téléphones, appareils photo ou autres appareils électroniques.

En plus des trois sites principaux, une excursion à la découverte du Cercle d'o peut également inclure d'autres sites. C'est le cas du village de Hveragerði et du cratère Kerið.

Que faire à Thingvellir ?

Thingvellir est visité par environ deux tiers des touristes étrangers. L’été est la saison la plus appréciée pour découvrir le parc naturel, mais vous pourrez bien sûr partir en hiver, pour admirer la nature hivernale. Vous pourrez assister au fabuleux spectacle de l’aurore boréale, une expérience inoubliable.

Découvrir la nature à pied, à cheval ou en vélo

La beauté du parc naturel appelle les amateurs de randonnées sur des sentiers sauvages et encore préservés. Vous pourrez y pratiquer votre sport favori, à pied, en vélo ou à cheval. Ne manquez pas la balade vers Hvalfjörour, où vous pourrez admirer la cascade de Glymur.

Profiter de la nature

Thingvellir est un sanctuaire qui abrite plusieurs espèces endémiques. Nombre de visiteurs s’y retrouvent chaque année, pour observer une cinquantaine espèces d’oiseaux qui ont élu domicile autour du lac Thingvallavatn. C’est également le grand lieu de rendez-vous des pêcheurs et des amateurs de truites géantes.

Plongée et snorkeling

Les amateurs de plongée et snorkeling seront particulièrement séduits par la renommée de Silfra, l’un des sites les plus envoûtants d’Islande. Le climat islandais est très rude, mais les nouvelles combinaisons étanches permettent de plonger sans problèmes dans une eau à 2 °C. Expérimentez le bain dans la faille de Silfra, où les plongeurs se laissent porter par un léger courant, tout au long du parcours. Si vous n’avez pas trop l’habitude de la plongée sous-marine avec bouteille, choisissez plutôt des masques avec tubas. Ces équipements peuvent être utilisés à partir de 12 ans. Pour compléter l’aventure, il est également possible de faire de la plongée dans les profondeurs du lac Thingvallavatn.

Redécouvrir les plaisirs du camping

Dans ce site très étendu, plusieurs emplacements sont prévus pour passer la nuit. Le principal terrain de camping est installé à côté de l’Information Center. Cette aire gazonnée reste ouverte toute l’année. Vous disposez également d’autres emplacements à Vatnskot qui est situé non loin du lac, ou encore à Skogarholar. Prévoyez des frais de camping par personne, en plus d’un montant forfaitaire pour l’électricité.

Le spectacle de l’aurore boréale

Ce spectacle magnifique peut être admiré de fin août à mi-avril, par une nuit noire et dans un ciel sans nuage. Les lumières vertes, roses, rouges ou orange se mélangent et offrent un spectacle inoubliable dans le ciel. Au-dessus du parc Thingvellir, elles sont particulièrement photogéniques, avec leurs effets colorés qui se combinent avec le paysage. Vous pourrez programmer les soirées dédiées à l'observation de ce phénomène dans les meilleures conditions en consultant au préalable le bulletin météorologique.

 

 

 

Se promener sous le soleil de minuit

L’Islande est située au nord du globe, près du Cercle arctique. Il permet alors, comme dans certains pays nordiques, de découvrir le « soleil de minuit » en été. Durant cette période en effet, le soleil ne se couche pas et permet de profiter de la lumière du jour pendant 24 heures d'affilée et de nombreuses activités.

Comment se rendre à Thingvellir ?

Pour accéder au parc naturel de Thingvellir depuis Reykjavik, empruntez la route 1 et continuez ensuite vers la route 36. Vous pourrez choisir librement votre stationnement parmi les quatre emplacements de parking mis à la disposition des visiteurs. La visite de ce parc naturel est libre et gratuite, seul l’accès au parking est payant.

En vous rendant au Centre des visiteurs, près du site du parlement, vous pourrez assister à une exposition interactive d'une demi-heure. Vous y retrouverez toutes les informations pratiques sur les activités réalisables sur le site, comme les randonnées, les phénomènes naturels à ne pas manquer, les curiosités locales... Un autre centre d’information peut être visité à Leirar, situé plus au nord.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/10037-decouverte-thingvellir-islande Thu, 25 Jul 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Destinations pour passer une lune de miel en toute intimité]]>

Vous êtes à la recherche de la destination idéale pour votre lune de miel ? Nous vous proposons des cadres idylliques de la Méditerranée à l'océan Indien en passant par les Caraïbes ainsi que quelques paradis perdus au cœur du désert. Le calme des magnifiques plages de sable blanc et l’ambiance unique des paysages naturels vous attendent pour votre lune de miel.

L’île de Tagomago, dans les Baléares

Lorsqu'il est question des Baléares, on pense d'emblée à Ibiza, avec ses plages huppées et ses boîtes de nuit tendance. Si vous voulez profiter du climat d’Ibiza et partager des moments privilégiés à deux au calme, Tagomago vous plaira. Cette île est aujourd’hui un endroit oublié du monde moderne. Elle se trouve au large de l’extrémité nord-ouest de l’île d’Ibiza. Véritable réserve naturelle, elle accueille une multitude d’oiseaux de mer. Les amoureux de plongée seront séduits par la beauté de ses fonds marins. Si vous préférez les randonnées en forêt, partez en direction du nord-est de l’île, où vous découvrirez une immense étendue couverte de pins. Les falaises magnifiques offrent des points de vue exceptionnels. Vous pouvez aussi vous prélasser tout simplement sur le sable blanc, ou improviser une minicroisière en amoureux. 

Il existe un service charter de bateaux en partance d’Ibiza. Habituellement, ils se rendent plutôt vers Formentera, mais vous pouvez en affréter un spécialement pour l’île de Tagomago. Il est possible de jeter l'ancre dans deux zones différentes de mouillage, pratiquement par tous les temps. Il est préférable de le faire avec un vent soufflant de l’est. La zone ouest de mouillage quant à elle, est la mieux protégée. Autrefois inhabitée, l’île de Tagomago ne comptait qu’une seule bâtisse, la Can Domingo. Actuellement, le terrain a été privatisé. La Can Domingo a été remplacée par une construction plus luxueuse disponible en location. Située au centre de l’île, la nouvelle villa est entourée de terrasses panoramiques qui permettent d’avoir une vue illimitée sur la mer.

L'île de Guana, dans les Caraïbes 

Guana est un bout de terre d'à peine 3,5 km² des Îles Vierges britanniques. L’île compte un verger et sept sublimes plages de sable blanc, pour le plaisir de ses hôtes. Guana propose exclusivement des villas et des cottages pour préserver l’intimité de ses invités et le caractère de paradis perdu qui fait tout son charme. Si vous choisissez un de ces cottages bâtis sur la montagne, une voiturette de golf est mise à votre disposition.

Les Bigelow, originaires du Massachusetts, ont fait l’acquisition de l'île de Guana en 1921. Bien que leur résidence fût d'une grande sobriété, les Bigelow tenaient à un certain rituel lorsqu’ils recevaient leurs amis. Sur cette île dépourvue d’eau chaude et d’électricité, il était en effet de coutume de s’habiller pour le dîner. La tradition a été conservée jusqu’à présent. Le soir avant le dîner, les invités se servent eux-mêmes leur boisson dans la petite maison commune. Le repas se déroule ensuite aux chandelles, rythmé par les bruits nocturnes de la nature environnante. 

Sur cet îlot complètement coupé du monde, vous retrouverez une véritable ambiance d’autrefois. Vous logerez dans des maisons aux murs simplement blanchis à la chaux, équipées d’un mobilier colonial traditionnel. Pour respecter le caractère ancien des villas et leur isolement, certains équipements modernes sont bannis, comme le téléphone et la télévision. Vous ne trouverez pas non plus de climatisation. Seuls les ventilateurs ont été conservés pour l’aération des chambres et de la terrasse. Certaines villas offrent toutefois un plus, avec jacuzzi ou piscine extérieure.

 Sur l'île de Guana, une nature authentique vous attend, loin de l’agitation des villes. Vous pourrez vous promener le long de plages magnifiques, comme celle de White Bay, idéale pour se retirer loin du reste du monde. Une vingtaine de kilomètres de sentiers de randonnée vous offrent l’occasion de partir à deux à la découverte de paysages hors du commun. Des masques et des tubas sont mis à disposition, pour les amateurs de plongée sous-marine. En escaladant Sugarloaf Mountain, vous aurez l’occasion d’admirer une vue imprenable sur les environs.

Cette île résume à merveille les écosystèmes caribéens et bénéficie d’un programme unique de conservation et de protection de la flore, de la faune et des fonds marins. Si vous désirez vous reposer au sein d’une nature encore intacte, Guana est le bon endroit. Iguanes, papillons, variétés d’arbres, chaque espèce bénéficie d’un suivi rigoureux, pour conserver à l’île son éclat intemporel.

Kuda Hithi Island, aux Maldives 

Les Maldives sont situées dans l’océan Indien. Cet archipel de plus de 1000 îles coralliennes baigne dans des eaux du bleu le plus pur, sous le soleil. C’est dans l’Atoll Malé Nord à une demi-heure de bateau de Malé que se trouve Kuda Hithi, remarquable par la beauté de ses paysages. Cette île est recouverte d'une jungle luxuriante cernée par un lagon turquoise où s'ébat une faune sous-marine foisonnante. C'est l'une des nombreuses îles-hôtels des Maldives. Elle n'accueille en effet qu'un unique hôtel, le Coco Privé. Cet établissement est un refuge paradisiaque, ouvert à un nombre restreint d’invités qui sont reçus selon le principe « your home away from home ». La piscine principale, de 30 m de long, est la plus longue des Maldives. Vous aurez le choix entre un « master residence » et des villas spacieuses bâties sur la plage avec piscines privées. Elles sont ouvertes sur un environnement tropical avec accès immédiat à la grande piscine. Toutes les villas disposent d’une bibliothèque, d'un jacuzzi extérieur, d'une cave à vins et d'un bar. Les occupants de ces petits palaces peuvent accéder à un centre de fitness avec douche à vapeur.

Au Coco Privé, des majordomes discrets se tiennent à l'entière disposition des invités. Vous y bénéficierez de massages personnalisés dispensés par des thérapeutes selon vos besoins du moment. Au pavillon du Bien-Être, vous pourrez vivre des moments uniques grâce à des méthodes de relaxation les plus étudiées. Si vous pratiquez le yoga, il est possible de participer à des séances en réservant. L’île dispose d’un centre d’affaires qui comprend une salle de cinéma et d’un espace de jeux. Les amateurs de jeux d’échecs pourront pratiquer leur activité favorite sur un échiquier géant. 

Profitez de votre séjour pour apprécier pleinement des joies du sport nautique. Si vous désirez faire plus ample connaissance avec la faune marine de cet atoll, un instructeur de plongée se tient à votre disposition. Durant ces séances, vous irez à la rencontre de tortues de mer, de raies Mantas, et d’une multitude d’autres poissons tropicaux multicolores. Les grands amateurs de voile et de jet-ski peuvent s'adonner à leur activité préférée sur place. Après avoir admiré le coucher du soleil, savourez un moment de calme sur la plage. Si vous ressentez l’envie de vous éloigner un instant de l’île, le yacht et son équipage vous emmèneront vers de nouvelles destinations magiques aux alentours de Kuda Hithi.

 

Makepeace Island, en Australie

Cette île en forme de cœur est l’une des plus romantiques du monde. Elle se trouve à environ 100 km de Brisbane. Initialement, l’artiste Brian Spencer et sa femme étaient les propriétaires de Makepeace Island. Richard Branson, patron de l’entreprise Virgin, en a fait l’acquisition pour ses employés en 2007, avant de la proposer à la location. Makepeace Island est parfaite pour une lune de miel sous le signe du romantisme. L’île accueille un nombre limité de personnes. L'entrepreneur britannique a mis un soin particulier à recréer une ambiance zen sur place. Bougies et statues de bouddha se découvrent ainsi à chaque recoin. Les jardins orientaux à la beauté et au calme idyllique invitent à la méditation. 

Un personnel souriant et accueillant vous propose de vous accompagner tout au long de votre séjour sur place. Pour agrémenter vos journées, différentes activités sont proposées allant de la pêche au kayak en passant par le c. Si vous désirez simplement vous reposer sous le soleil, chaises longues et cocktails vous attendent au bord de la piscine. La soirée est consacrée au dîner croisière, une occasion unique pour découvrir les alentours de l’île.

5 oasis à l’écart du monde 

Qsar Al Sarad, aux Émirats arabes unis

Au cœur d'un océan de sable doré, dans une oasis magnifique, Qsar Al Sarad est un resort aménagé avec un luxe digne des mille et une nuits. Le style des bâtiments se marie parfaitement avec le désert qui s’offre à perte de vue. La piscine, d’une dizaine de mètres de long, brille comme un diamant au centre de l’hôtel. Cet endroit est véritablement féérique, idéal pour se reposer à deux.

Aman, hôtel de luxe, États-Unis

Le resort Aman est une petite bulle paradisiaque au milieu des montagnes rocheuses dans l'Utah. Il se situe tout près du Lake Powel. L’architecture de l’hôtel a été spécialement conçue pour s’intégrer naturellement dans le paysage. On retrouve la roche brute des environs jusque dans le fond de la piscine. C’est un site naturel préservé, situé non loin des canyons. Il y règne une atmosphère à la fois sportive et zen, propice à une véritable relaxation. Vous pouvez y pratiquer de la randonnée ou vous ressourcer tout simplement dans le spa

Aire de Bardenas, Espagne 

L’hôtel Aire de Bardenas voit le jour en 2007 à environ 100 km de Pampelune près de la cité millénaire de Tudela. Cet endroit luxueux est idéal pour un séjour en couple. L’établissement répond aux exigences de la nouvelle tendance en matière d'hôtellerie et se veut ainsi 100 % écolo-responsable. Ses chambres sont en forme de cubes blancs qui se fondent idéalement avec le décor du désert environnant. Elles bénéficient d'un décor épuré, mais d'un confort luxueux. Ces cubes sont disposés autour d’une cour centrale dotée d’une piscine aux dimensions imposantes. Certaines baies vitrées donnent sur les arbres du verger. Les cerisiers en fleurs et les amandiers offrent une magnifique vue reposante. L’hôtel dispose même de son propre potager. Vous pourrez ainsi savourer des légumes frais, des fruits et des aromates fraîchement cueillis, à chaque repas. 

Le Scarabeo Camp, Maroc 

Le Scarabeo Camp est un campement de luxe situé dans le désert marocain, à trente minutes seulement de Marrakech. La décoration avec des tapis berbères et les nattes africaines reproduit fidèlement celle rencontrée dans les authentiques bivouacs marocains. À la tombée de la nuit, le bivouac allume ses lanternes et tous ses feux. Sous les tentes, des bougies ont été disposées pour créer une ambiance romantique. Au Scarabeo Camp, le confort et les services dont vous jouirez valent largement ceux des plus grands hôtels modernes. En prime, vous profiterez d'un réveil tout en douceur en plein désert. 

La réserve Tswalu Kalahari, Afrique du Sud 

Si vous faites partie des amoureux de vacances nature ou de safaris, et si vous appréciez le spectacle des animaux en liberté, cette réserve privée est faite pour vous. Elle bénéficie d'une situation privilégiée dans le sud du désert du Kalahari. Avec sa superficie de plus de 100 000 hectares, c’est le plus grand parc animalier privé, et le moins connu de tous actuellement, d'Afrique du Sud. Pour l'hébergement sur place, les clients ont le choix entre le Tarkuni Homestead et le Motse Lodge. Le premier est plus indiqué pour les familles et les groupes, tandis que le second, le Motse Lodge est pensé pour offrir plus d'intimités. Il est donc idéal pour les couples qui viennent de convoler en justes noces. Ce camp dispose de plateforme panoramique et de coins-repas privatifs en plus d'un restaurant, d'une cave à vin, d'un spa et d'une piscine.

Pour sillonner les paysages sauvages, vous pourrez voyager en véhicule 4 X 4 conduit par un guide. Il est recommandé de s’informer quelques jours à l’avance des disponibilités de votre accompagnateur. Un pisteur expérimenté vous accompagne dans vos expéditions à travers les dunes rouges et les étendues sauvages du Kalahari. Profitez de votre passage pour explorer la réserve privée de la famille Openheimer. Vous aurez peut-être l’occasion de rencontrer et d’observer les rhinocéros noirs d’Afrique du Sud à la silhouette imposante. Cette espèce protégée fait actuellement partie des grands animaux les plus menacés dans le monde.

]]>
http://www.voyageva.com/article/10026-lune-de-miel-en-toute-intimite Fri, 05 Jul 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Les 10 destinations estivales hors sentiers battus]]> Pour les prochaines vacances d'été, vous voulez découvrir de nouveaux horizons hors des sentiers battus ? Voici quelques destinations de la Grèce à l'Indonésie en passant par les îles Féroé ou Shetland où le dépaysement est au rendez-vous.


Pour les prochaines vacances d'été, vous voulez découvrir de nouveaux horizons hors des sentiers battus ? Voici quelques destinations de la Grèce à l'Indonésie en passant par les îles Féroé ou Shetland où le dépaysement est au rendez-vous.

Partir à Parga, en Grèce

Pour vivre autrement des vacances estivales en Grèce, optez pour Parga, un charmant village sur la côte ouest du pays, au bord de la mer Ionienne. Située au bord de la région de l’Epire, Parga bénéficie d'une situation avantageuse le long d'une côte parsemée de petites criques aux eaux turquoise. Avec ses plages de sable fin et sa nature verdoyante, Parga est vraiment la destination idéale pour se détendre. Les amateurs d’exploration sous-marine pourront pratiquer leur activité favorite en toute liberté. Pour découvrir les environs et visiter les côtes, embarquez à bord un bateau à moteur, en direction des nombreuses criques aux alentours. Profitez de vos vacances pour visiter la forteresse de Parga. Juchée sur une colline, elle a été construite au XIVe siècle par les Normands. Restaurée en 1814 sous le règne ottoman, la forteresse est une des attractions majeures de Parga. Visiter Parga, c’est aussi goûter à sa cuisine savoureuse, comme les spécialités à base d’aubergines et pommes de terre, ou le baklava, dessert à base de minces feuilles de pâte feuilletée fourrées d’un mélange de miel, de beurre et diverses pistaches, noix, amandes, noisettes et noix de cajou. Des vacances à Parga peuvent s'étendre sur l'île de Paxos ou Corfou. Un court trajet en ferry permet de s'y rendre.

Aller aux îles Féroé, Danemark

Les îles Féroé sont parfaites pour des vacances vraiment dépaysantes. Cet archipel du Danemark ballotté par l'Atlantique Nord est accessible par voie maritime. Il est desservi par de grandes compagnies de croisières, telles que Pullmantur, Msc et Costa croisières. Idéal pour les randonnées, l’archipel bénéficie d’un paysage naturel préservé. Pour avoir une idée de la beauté naturelle des îles Féroé, participez à la grande marche en pleine nature, au départ de la ville d'Oyrabakka, sur l'île d'Esturoy. Le long d’un parcours de 12 km, vous découvrirez des reliefs verdoyants et d’impressionnantes cascades. Les remarquables paysages de l’île de Streymoy valent également le détour. Les amoureux de vacances nature seront séduits par la diversité de la faune qui se compose de plus de 300 espèces d’oiseaux différentes. Si vous aimez la pêche, les rivières parcourant les îles foisonnent de truites et de saumons. En partant entre juin et août, vous arriverez par ailleurs à temps pour assister au festival de musique classique et contemporaine. La fête nationale qui se tient le 24 juin accueille de nombreux spectacles et autres événements, dont la très attendue course de bateaux. Il est par ailleurs impossible de visiter les îles Féroé sans goûter à la cuisine danoise, comme les saucisses d’agneau ou le pâté de foie tiède aux oignons.

Séjourner à Séville, Espagne

Magnifique destination vacances pour l’été, Séville rime avec flamenco, corridas et promenades sous le généreux soleil de l'Andalousie. La ville se découvre aussi bien à pied qu’à vélo ou encore, en tramway. Dès votre arrivée, programmez vos visites en commençant par la cathédrale, l’une des plus grandes au monde. Elle est célèbre également pour son clocher de la Giralda. Le palais royal de l’Alcazar est une autre visite incontournable. Pour réussir vos plus belles photos de la ville, dirigez-vous vers la passerelle du Metropol Parasol. Cette structure de bois longue de 150 mètres est située au sud du quartier d’Encarnacion-Regina. Elle comporte un musée archéologique, des restaurants et des boutiques. Son élément le plus remarquable est certainement la promenade publique de 250 mètres. Elle permet de profiter d’un magnifique point de vue sur tout Séville. Un séjour dans la cité andalouse ne saurait être complet sans avoir goûté à la cuisine locale. Les tapas, ces en-cas servis chauds ou froids, se dégustent impérativement. Ils sont traditionnellement composés d’olives, de jambon du pays, de boulettes de viande et de fromage. Parmi les autres spécialités typiquement sévillanes, ne manquez pas de goûter aux artichauts farcis et aux œufs brouillés aux asperges, de vrais régals. Terminez votre repas avec des fruits de saison ou un entremets à la gelée de coings, une spécialité de la région.

Découvrir Coblence, en Allemagne

Coblence, une ville fondée à la confluence des fleuves Moselle et Rhin, est une destination parfaite pour ceux qui souhaitent apprécier une facette plus authentique de l'Allemagne. Cette ville ancienne comporte des monuments religieux remarquables, comme les églises Saint-Florin et Notre-Dame, érigées respectivement aux 11e et 12e siècles. Parmi les sites touristiques incontournables de la ville figure également la forteresse d’Ehrenbreitstein qui compte parmi les plus importantes fortifications de l’Europe. Elle abrite aujourd’hui des établissements publics et l’exposition du musée historique. Pour vous imprégner de l’atmosphère de la ville, optez pour la marche à pied. Arpentez les ruelles anciennes bordées de magnifiques maisons construites aux 18e et 19e siècles. Si vous êtes de passage à Coblence pour la première fois, optez pour une croisière sur le Rhin ou la Moselle à la découverte de la vallée du Haut-Rhin. Pour agrémenter votre séjour, goûtez aux vins blancs qui font la réputation de la région.

Partir en famille à Lund, Suède

Découvrir Suède en famille cet été, pourquoi pas ? Cette charmante ville campe dans le sud du pays. Fondée à la fin des années 900, elle abrite de nombreux sites touristiques. Lund est une ville qui se découvre à pied, à l’occasion d’une promenade à deux comme en famille. Commencez la visite de la ville par le quartier médiéval et sa majestueuse cathédrale. Petits et grands pourront apprécier l’animation gratuite qui s’y déroule deux fois par jour. Des automates créent le spectacle en jouant de la trompette, pour la plus grande joie des tout petits. Les plus jeunes apprécieront le musée en plein air, ou Kulturen. Proposant diverses animations et des ateliers pour enfants, il organise des expositions toute l’année. Il est également possible de se restaurer sur place. Les amateurs d’art ne manqueront pas la visite au Musée des Esquisses, où plus de 250 000 œuvres sont présentées. À l’heure du déjeuner, ne manquez pas de goûter aux savoureuses spécialités suédoises, comme le palt, une boulette de pommes de terre fourrée de viande ou encore, le fondant aux amandes, une douceur à base de beurre, de pâte d’amandes, bien sûr, et agrémenté d’un soupçon de cardamome.

Se ressourcer à Sumba, Indonésie

Découvrez la nouvelle destination phare d'Indonésie, l’île de Sumba. Elle se trouve à seulement 1 heure d’avion de Bali. Sec et chaud, le climat est idéal pour des vacances ensoleillées. L'île est deux fois plus grande que Bali. Elle est tapissée d'une immense forêt qui abrite quelque 150 espèces d’oiseaux. Une barrière de corail protège ses plages à la beauté fascinante. Sumba a su préserver son identité culturelle, et de nombreux villages traditionnels comportent encore des maisons à l’architecture typique de l’île. Principale attraction de l’île, le festival de la Pasola se déroule pendant les mois de février et mars. Ces simulacres de batailles, où les cavaliers à cheval s‘affrontent, lances à la main, font partie des traditions culturelles de Sumba. L’île se distingue également par la beauté de ses créations artisanales. Nombre de tisserands continuent à vivre de la pratique de l’ikat, une technique ancestrale de tissage et de teinture.

Les îles Shetland, une oasis à découvrir en Écosse

Pour vos prochaines vacances, pourquoi ne pas partir aux îles Shetland ? L’archipel écossais compte plus de 100 îles, remarquables par leurs paysages naturels de toute beauté. Vous y découvrirez un mode de vie au plus proche de la nature. La pêche, l’élevage de saumon et de moutons sont les principales activités des habitants. Saviez-vous que la laine de nos pull-overs Shetland provient de cet endroit bien gardé de l’Écosse ? Depuis des générations, les artisans produisent, filent la laine et la transforment en pelotes destinées à la confection de ces douillets vêtements. Aller aux îles Shetland, c’est aussi faire un retour dans le passé, à travers la visite des vestiges archéologiques de Mainland. Cette île abrite des trésors inestimables datés de -2500 ans av. J.-C. qui feront certainement le bonheur des historiens. Il est par ailleurs impossible de venir aux îles Shetland sans goûter à ses savoureuses spécialités culinaires à base de fruits de mer, de poissons frais et de viandes locales comme le célèbre haggis écossais, plat traditionnel à base de panse de brebis farcie. Les fameux œufs écossais frits dans une enveloppe de chair à saucisse sont d'autres délices à découvrir tout comme les shortbread au sucre ou au chocolat.

Partir à Kotor, au Monténégro

S’il existe une destination incontournable au Monténégro, c’est bien sûr la ville de Kotor, inscrite au Patrimoine de l’UNESCO. Les meilleures périodes pour découvrir cette ville médiévale se situent entre mai et septembre. Les températures sont parfaites pour les activités en extérieur. Pour bien profiter de l’atmosphère particulière de Kotor, commencez votre matinée par une promenade à travers les ruelles bordées de maisons anciennes. Vous pouvez même aller jusqu'au port pour admirer l'arrivée des bateaux de croisières qui y accostent pour une escale. Ainsi, vous aurez peut être la chance de voir de près le MSC Musica de la compagnie Msc croisières ou bien le Norwegian Star de la Compagnie NCL. Pour ponctuer votre promenade, dégustez un déjeuner à base de fruits de mer et profitez du moment pour apprécier la quiétude et le calme de la ville. Le château médiéval de St Giovanni est ensuite une attraction à visiter. Après avoir grimpé les quelque 1350 marches qui mènent au château, vous aurez une vue imprenable sur la baie. Si vous avez prévu de vous rendre à Kotor au mois d’août, vous serez aux premières loges pour assister au grand spectacle du Carnaval d’Été International. Cette manifestation dure 4 jours et commence dès le matin sur la place Saint-Tryphon. Concerts, dégustations, pièces de théâtre pour les enfants et ateliers divers sont au programme. La fête est traditionnellement clôturée par le très attendu défilé international, qui retrouve la participation de groupes de carnavals venus du monde entier.

Mettre le cap sur Victoria, au Canada

Capitale de la Colombie-Britanique, Victoria se situe au sud de Vancouver. Le meilleur moment de l’année pour découvrir cette ville canadienne se situe entre les mois de mai et août. Le climat est doux à cette époque de l’année, avec des températures avoisinant les 20 °C. Victoria se distingue par la beauté de ses jardins ornés de fleurs, comme les Jardins Butchart qui s’étendent sur plus de 20 hectares. Durant l’été, ils se transforment en de magnifiques lieux de concerts, à la lumière des feux d’artifice. Il est impossible de passer par Victoria sans faire l’expérience de l’afternoon tea, dans le cadre très raffiné de l'hôtel Fairmont Empress. Le thé y est servi dans la pure tradition britannique. Amoureux de vacances nature, découvrez la beauté de Victoria à travers des randonnées en famille. Le parc régional du lac Thetis comprend un parcours de 5 kilomètres passant par une belle plage de sable blanc et des aménagements conçus pour un pique-nique. Votre animal de compagnie pourra même vous accompagner et se reposer sur une plage réservée aux chiens. Si vous aimez le vélo, pratiquez votre activité favorite le long des pistes et routes cyclables qui sillonnent la ville. C'est une manière agréable et économique de se détendre, tout en respectant l’environnement.

Se rendre à Varna, Bulgarie

Considérée comme étant la plus grande ville bulgare, Varna se trouve au bord de la mer Noire. Si vous prévoyez d’y séjourner pour vos prochaines vacances estivales, profitez de températures très agréables qui se prêtent parfaitement aux excursions. Vous aurez tout le loisir de découvrir la ville à pied, en commençant par la visite de l’aquarium de Varna. Vous pouvez admirer une grande variété d’espèces marines, comme le requin de la mer Noire. En passant par le centre-ville, dirigez-vous vers la cathédrale, située non loin de l’opéra. Les amoureux de trésors anciens se donnent quant à eux rendez-vous au musée archéologique. C’est l’un des plus grands musées de la Bulgarie. À l’heure du déjeuner, les restaurants du centre-ville vous servent des plats typiques accompagnés de vins du pays. Ces intermèdes gourmands sont parfaits pour se reposer, entre les séances shopping et les visites touristiques. En plus de sa richesse culturelle, Varna est réputée pour la qualité de ses eaux thermales. Profitez de vos vacances pour profiter des vertus curatives des eaux de source.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9961-destinations-estivales-hors-sentiers-battus Fri, 28 Jun 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Mille et une raisons de visiter Boca de Yuma]]>

Occupant l’est de l’île d’Hispaniola, la République dominicaine est une destination qui saura ravir aussi bien les amateurs d'histoire, les vacanciers en quête de sensations fortes et les amoureux de la nature. Le petit village de pêcheurs de Boca de Yuma situé dans l'est du pays constitue un tremplin parfait pour découvrir la richesse culturelle et naturelle dominicaine. Cette petite localité réserve également de belles découvertes dans ses grottes. Elle plait pour sa plage de sable, invitant au farniente au bord des eaux calmes et translucides de la mer des Caraïbes.

Boca Yuma, une destination à découvrir toute l'année selon ses préférences

Boca de Yuma bénéficie d’un climat tropical. Les températures moyennes avoisinent les 26 °C durant toute l’année. Si vous prévoyez de partir en août, ce mois est le plus chaud de l’année. Il est recommandé de prendre des précautions contre les pics de chaleur, surtout si vous voyagez avec des enfants ou des personnes âgées. N’oubliez pas de vous munir de bouteilles d’eau, d’appliquer une crème solaire et de porter des chapeaux couvrants à chaque sortie. Pour profiter d’un climat doux, voyager en contre-saison est une bonne option. Loin de l’effervescence des hautes saisons touristiques, vous pourrez parcourir ce charmant village touristique en toute tranquillité. Les mois de janvier à avril sont les plus calmes de l’année, et sont particulièrement recommandés pour les excursions et randonnées en famille.

Les activités à faire en famille à Boca de Yuma

La visite de la Cueva de Berna

C'est une des plus importantes grottes occupées par les indiens Taïnos. Elle est réputée pour ses nombreux pétroglyphes qui ornent ses remparts. Les impressionnants visages taïnos gravés dans la pierre raviront les amateurs d’art rupestre. La visite guidée permet d'être riche en découvertes.

Se prélasser sur Playa Blanca

Cette plage de sable blanc est parfaite pour la baignade et la relaxation au bord de la mer. Au programme, excursion et plongée sous-marine, kitesurf et détente, dans un environnement préservé. Si vous êtes un amateur de surf, nous vous conseillons de vous rendre dans la région pendant le festival de kitesurf. Vous ne serez pas déçus par les impressionnantes prestations des sportifs.

Aller au Parque nacional del Este

Boca de Yuam est incluse au sein du Parque nacional del Este. Sa nature profuse ravira les amateurs de vacances nature. C’est une des plus belles zones naturelles de l’île. Le parc accueille plus de 110 espèces d’oiseaux. Ses eaux parsemées de jardins coralliens sont aussi le terrain de jeu de dauphins et de lamantins. La grande variété de la flore offre un paysage remarquable pour une séance de photos souvenirs. On y compte plus de 500 variétés de fleurs.

Découvrir les alentours de Boca de Yuma

Visiter Punta Cana 

Punta Cana se trouve à moins d’une heure de Boca de Yuma. La station balnéaire est réputée pour ses 30 km de plages, dont celles de Playa Bavaro, et ses hôtels pour tous les budgets. Au détour de son littoral, Punta Cana propose également de belles découvertes notamment à Dolphin Island. Petits et grands pourront nager en toute liberté en compagnie des dauphins dans ce parc aquatique. Des spectacles mettant à l'honneur ces animaux amicaux vous y attendent également. Pour apprécier autrement un passage à Punta Cana, il est possible de programmer des balades en buggy à travers des routes de campagne à travers les plantations de cacao, tabac et café, qui font la renommée de la République Dominicaine, en compagnie d'un guide. Rejoignez ensuite la plage de Macao, bordée par des eaux bleues et ornée de rangées de cocotiers. Les plus téméraires peuvent tenter un saut en parachute, de passage à Punta Cana. S’offrir une plongée au fil des récifs de corail peut également couronner le tout.

Se divertir dans le parc d’attractions Manati

Manati se trouve à Punta Cana. Le parc d'attractions permet d'aller à la rencontre d'animaux typiques de la République dominicaine. Dauphins et lions de mer y sont les stars. N’oubliez pas d’emporter votre tenue de bain pour nager en compagnie des dauphins. Une balade à travers la nature profuse du parc permet également d'aller à la rencontre d'oiseaux tropicaux comme des perroquets, mais également des flamants roses, d'iguanes et de quelques singes. Ne manquez pas le spectacle équestre qui se déroule tous les jours. Le parc d'attractions propose également régulièrement de spectacles de danse taïno.

Partir en excursion en hors-bord

Une balade à grande vitesse sur les eaux au large de Punta Cana est une nouvelle manière de visiter cette région de la République dominicaine. Aux commandes de hors-bords puissants, les passionnés de sensation forte et de navigation seront ravis de démontrer leurs talents. Appréciez les eaux paisibles du bassin naturel de Bavaro, une baie protégée située le long du récif. Les amateurs de plongée avec tuba trouveront leur bonheur parmi les poissons colorés. Profitez du moment pour savourer un savoureux déjeuner, écouter de la musique ou partager un verre entre amis. Une destination idéale pour partager de beaux moments de détente à deux ou avec vos enfants.

Explorer le parc écologique Indigenous Eyes

C’est l’un des endroits les plus appréciés des amoureux d’espaces naturels préservés. Cette réserve naturelle est protégée par la Punta Cana Foundation. La fondation a pour principaux objectifs de protéger les ressources naturelles de la région de Punta Cana. Ouvert au public, le parc s’étend sur quelque 60 hectares. Il comporte plusieurs séries de lagons d’eau douce, où il est possible de se baigner. Ces piscines naturelles sont plantées au milieu d'une véritable jungle. Si vous voyagez en compagnie d’enfants, ils pourront observer les multitudes d’espèces d’oiseaux, les animaux du zoo, et se familiariser avec l’histoire naturelle de l’île. Il est possible d’explorer la région en buggy.

Partir à l’Île Saona

Profitez de votre passage à Boca de Yuma pour explorer le parc naturel de l’île Saona. L'île se trouve au large de Punta Cana. Un crochet par ce bout de terre est une occasion idéale pour voguer sur les eaux calmes de la mer des Caraïbes et se détendre sur une belle plage de sable blanc. Savourez ces instants de quiétude au milieu d’un panorama de toute beauté. Bien connue pour la beauté de ses coraux et la grande variété de poissons qui y vivent, cette réserve nationale est protégée par le gouvernement. Vous pourrez explorer les paysages tropicaux en toute liberté et apprécier pleinement le calme de la nature. Il est également possible de découvrir l’île Saona en hélicoptère. Vous aurez ainsi l’occasion de mieux admirer l'île. Un pique-nique sur la plage est bien sûr prévu après la balade aérienne, et vous pourrez faire des emplettes dans les échoppes de l’île.

Programmer une journée safari au Monkeyland

Visiter Monkeyland permet de découvrir la grande diversité de la faune dominicaine. Vous pourrez y observer un environnement naturel préservé, et vivre l’expérience inoubliable le long des parcours de tyroliennes. Le circuit dispose de câbles sécurisés à double ligne, la plus longue mesurant 2 kilomètres. Les enfants vont adorer cette visite guidée, qui va leur permettre de découvrir la vie des saïmiris. Appelés aussi singes-écureuils, ces petits animaux pèsent moins de 800 grammes. Ils sautent très rapidement le long des arbres et se balancent par la queue pendant leurs déplacements. Affectueux et habitués à la présence des humains, ils prennent place volontiers sur les épaules des visiteurs. Vous pourrez même prendre des selfies avec eux. Profitez de votre passage à Monkeyland pour visiter Coconut House. En plus de la dégustation de produits biologiques, vous y apprendrez comment s’effectue la transformation de la pulpe de noix de coco en huile. Le parc se trouve à une soixantaine de kilomètres de Boca de Yuma.

Partir en croisière sur la mer des Caraïbes

Faites l’expérience d’une croisière en famille, à bord de voiliers spacieux et confortable. Vous pourrez bronzer à loisir sur le pont, savourer votre déjeuner sous le soleil caribéen. C'est aussi une occasion pour les amateurs de plongée de mieux apprécier la richesse des fonds marins de la région. Les spots aux abords de Punta Cana avec leurs récifs coralliens sont parmi les plus appréciés.

Découvrir la péninsule de Samana 

Profitez de vos vacances à Boca de Yuma pour visiter la péninsule de Samana, située sur la côte est de la République dominicaine. Faites un retour dans le temps en visitant les grottes autrefois occupées par les indiens Taïnos. Richement décorées de pétroglyphes, elles valent le détour. La péninsule abrite un site naturel majeur protégé dominicain, le parc national des Haïtises, tapissé de forêts tropicales. D’une étendue de 1600 km², le parc attire beaucoup de voyageurs chaque année. Il abrite des colonies d’oiseaux qui ont élu domicile dans les immenses mangroves bordant la baie. Les amoureux de la nature peuvent admirer les majestueux pélicans, les hérons, sans oublier la buse de Ridgway, une espèce menacée d’extinction. Partez à cheval vers la cascade Lemon, d’une hauteur de 50 mètres. Les amateurs de sport nautique profiteront quant à eux d’une promenade en kayak le long de la mangrove, pour clore en beauté cette journée au vert.

Assister à des spectacles de dauphins au parc Dolphin Explorer

Situé à l’est de la République dominicaine, à 15 minutes de route de Punta Cana, le parc Dolphin Explorer se trouve en bord de l'Atlantique. La nage avec les dauphins y est également de mise. Les visiteurs peuvent également s'initier au dressage de ces mammifères marins. Le parc abrite également d'autres spécimens marins comme le requins-nourrices, les lions de mer, les raies et les phoques.

Partir sur les traces des boucaniers caribéens  

Revivez l’époque des pirates et embarquez sur un voilier privé, où un équipage de pirates vous présentera un spectacle costumé. Appréciez une ambiance animée, dans un pur style des Pirates des Caraïbes. Relaxez-vous au soleil, déjeunez en famille ou prenez part à des danses animées avant de vous baigner.

Passer la journée au parc écologique de Ranchos Palmeras

Petits et grands enfants vont adorer cette journée en pleine nature. Vivez des moments d’aventures inédits, dans ce grand parc dédié aux familles. Situé près de Punta Cana, le parc vous révélera les secrets de la nature dominicaine. Au milieu d’une forêt tropicale, vivez des moments intenses en tyrolienne. Parcourez les environs à cheval, pour vous imprégner de l’ambiance totalement naturelle de ce site naturel préservé !

Faire de la plongée à l’île Catalina

Vous adorez la plongée sous-marine ? Pratiquez votre activité favorite à l’île Catalina. L'île se trouve à l'ouest de Boca de Yuma, au large de La Romana, cette coquette ville réputée pour abriter Altos de Chavon, une destination de luxe aux airs de village méditerranéen. Les meilleurs sites de plongée se trouvent surtout à l’est de l’île de Catalina. Si vous n’avez pas emporté votre matériel, des équipements sont proposés au départ de l’expédition. Après les activités sportives, place à une pause gourmande. Vous pourrez déjeuner sur la plage et déguster les grillades qui font la renommée de l’île. Après le repas, profitez du calme de la plage pour faire un petit somme à l’ombre de palmiers ou pour marcher le long du rivage, les pieds dans l’eau.

Découvrir la cuisine dominicaine

Découvrir Boca de Yuma est aussi l’occasion d’apprécier la gastronomie dominicaine. Goûtez au pica pollo, un plat de poulet et de bananes plantain frites. Savourez également le succulent chivo guisado, à base de viande de chèvre marinée dans du rhum et parfumée d’épices odorantes. Appréciez également la boisson typique de la République dominicaine, la mamajuana. Elle est préparée à partir de rhum, de vin, d'herbes, de racines, d'écorce et du miel. Elle est traditionnellement servie en guise de digestif. Pour se désaltérer à tout moment de la journée, la Malta Morena est tout indiquée. Cette boisson sans alcool au goût particulier ressemble beaucoup à de la bière et a la particularité d'être très nutritive. De passage à Boca de Yuma, il serait vraiment dommage de ne pas goûter au rhum local. Le pays compte plus de 15 producteurs, dont certains sont connus à travers le monde.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9955-visiter-boca-de-yuma Fri, 07 Jun 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Top 5 des incontournables en Colombie]]>

La Colombie a depuis longtemps tourné le dos à son passé tumultueux pour s'ouvrir petit à petit au tourisme. Et il faut dire que ce pays riche en histoire et en tradition réserve des découvertes surprenantes au sein de son vaste territoire de près de 1 141 748 km². Pour les vacanciers désireux de séjourner dans ce pays, voici les 5 destinations à découvrir en priorités.

Bogota, la capitale colombienne

Que serait un voyage en Colombie sans un passage dans sa capitale Bogota ? À cheval entre modernité et tradition, cette ville tentaculaire réserve de belles surprises. Parmi les incontournables figure le célèbre musée de l'or, riche d'une remarquable collection d'orfèvrerie datant de l'époque précolombienne, la plus grande au monde d'ailleurs. Les amateurs d'art peuvent continuer sur le musée Botero, exposant plus de 120 toiles de l'artiste auquel le musée doit son nom. Des œuvres d'autres artistes de renom comme Picasso, Dali ou encore Miro et Chagall ornent les cimaises du bâtiment situé dans La Candelaria, le centre historique de Bogota. Entre deux visites, une pause gourmande avec au menu des spécialités locales est de mise. Goûtez à l’ajiaco, sorte de ragout de poulet cuit avec du maïs et servi avec de l'avocat ou à la Bandeja Paisa. Cette dernière est un plat principalement composée de haricots rouges, de riz, de porc et de banane.

Medellín, la ville du printemps éternel

Votre voyage en Colombie peut se poursuivre à Medellín, dans la vallée de l’Aburra, dans l'ouest du pays. Surnommée « la ville des fleurs » ou « la ville du printemps éternel », cette cité riche en couleur accueille une pléthore d’événements culturels à longueur d'année, à l’instar du festival international du tango, des défilés de mode sans oublier le Festival des fleurs. Ce dernier est le plus grand carnaval de la région. Tous les ans en août, il s'accompagne de parades fleuries et équestres sans oublier la parade de chars. Pour une pause au vert, rendez-vous au jardin botanique célèbre pour son importante collection d'orchidées. Depuis Medellín, il est possible de rejoindre Guatapé et de continuer sur la Piedra del Peñol. La cime de ce massif rocheux est accessible au bout d'un immense escalier de 700 marches. Au terme de l'ascension, les visiteurs sont gratifiés d'une vue imprenable sur le village et la lagune.

Cali, au rythme de la salsa

Cali se trouve dans l’ouest du pays. Un des hauts lieux tauromachiques de la Colombie, la ville qui ne dort jamais accueille aussi le plus important événement dédié à la salsa du pays, le festival mondial qui a lieu chaque septembre. En dehors de cette manifestation, il n'est pas rare d'y voir des danseurs de rue. Cali est aussi appréciée pour son centre-ville jalonné d'édifices modernes et anciens. Parmi les monuments les plus représentatifs de cette partie de la ville se trouvent la cathédrale métropolitaine et le théâtre municipal.

 

Carthagène des Indes, entre farniente et visites culturelles

Carthagène des Indes se situe sur la côte caribéenne colombienne. C'est une destination incontestée pour un séjour balnéaire en Colombie. En plus du bain de soleil sur quelques plages de sable blanc, une petite balade en bateau en direction de la péninsule de Baru ou des îles du Rosaire. Mais au-delà des plages et de la mer, Carthagène est également connue pour sa riche histoire. Sa vieille ville fortifiée avec ses places, ses ruelles pavées et ses bâtiments de style colonial colorés en témoignent.

San Agustin, un héritier du passé préhispanique

San Agustin est une coquette cité dans le sud-ouest du pays. Campée à plus de 1 700 m d'altitude, elle abrite un des sites archéologiques colombiens les plus importants, le parc archéologique de San Agustín. Classé patrimoine mondial par l'UNESCO, il regroupe des sculptures mégalithiques finement taillées héritées d'une civilisation qui avait atteint son apogée durant les huit premiers siècles de notre ère. S'étendant sur 35 km, il s'agit d'une des plus grandes nécropoles au monde.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9901-top-5-des-incontournables-en-colombie Mon, 03 Jun 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Croisière au Mexique : quelques itinéraires à suivre]]> Amérique Centrale et les Etats-Unis, le Mexique est une destination rêvée pour planifier une croisière en famille ou entre amis. Que ce soit par ses plages sous le soleil, ses jungles verdoyantes

Entre l’Amérique Centrale et les Etats-Unis, le Mexique est une destination rêvée pour planifier une croisière en famille ou entre amis. Que ce soit par ses plages sous le soleil, ses jungles verdoyantes ou ses sites culturels, le pays promet d’offrir une expérience sans pareille à ses visiteurs.

Privilégier les plus belles escales

Le plus grand avantage d’opter pour une croisière lors d’un séjour au Mexique est que l’on peut profiter de la beauté de la mer tout en visitant les plus surprenants lieux du pays. Un premier itinéraire est par exemple de partir de Cabo pour arriver à Maltazan en passant par Vallarta, Ixtapa, Hatulco et Acapulco. Il existe également des croisières à itinéraire plus large comme l’aller-retour entre Miami et Costa Maya ou celui entre Mobile et Cozumel en passant par Progreso. Le choix de la croisière devra se faire en fonction du budget des visiteurs. Néanmoins, il est préférable de programmer son itinéraire suivant les escales escomptées. Le Mexique regorge d’extraordinaires lieux touristiques entre le sable fin et les Sites Archéologiques. Les plus beaux sites à privilégier sont notamment la ville de Chichén Itza, les plages de Playa del Carmen, les X parc de loisirs, les ruines de Tulum, …

Quelques recommandations

Pour profiter au maximum du voyage, il faut bien le préparer. L’idéal serait de programmer la croisière entre le mois de septembre et le mois de mars pour éviter les désagréments que pourrait causer la pluie. En effet, il s’agit d’une saison plus sèche pendant laquelle les précipitations se font rares. Les plages seront au rendez-vous, il ne faudrait donc pas oublier son matériel de Snorkeling. Il faut aussi savoir qu’il fait très chaud au Mexique, les lunettes de soleil et les crèmes solaires sont alors indispensables. Une croisière au Mexique est une occasion en or de gouter aux spécialités mexicaines et de se régaler avec les tacos, les gorditas, le caldo de pollo, les frijoles, et bien d’autres plats encore. Il est fortement recommandé d’apporter de l’argent supplémentaire pour toutes les dépenses à terre comme pour la visite de sites payants ou pour les activités à faire. D’ailleurs, de nombreux produits d’artisanat s’y trouvent également et sont parfaits pour servir de souvenir de ce merveilleux voyage.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9947-croisiere-au-mexique-quelques-itineraires-a-suivre Sat, 25 May 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Voyage au Japon : cap sur l'île d'Iriomote]]> Yaeyama, dans la préfecture d’Okinawa.

Appréciez un avant-goût d’exotisme dans le paysage nippon, plus particulièrement à Iriomote, dans l’archipel de Yaeyama, dans la préfecture d’Okinawa. Au cœur d’un environnement tropical à peine perturbé par 150 000 touristes par an, cette île ourlée de plages blanches a tout pour plaire aux amateurs de destinations sauvages les plus blasés. Sur un territoire presque entièrement couvert de forêts et de mangroves, le randonneur trouve bien chaussure à ses pieds. Il faut absolument rejoindre un groupe de visiteurs ou recourir aux services d’un guide local pour en apprécier chaque recoin le plus insolite en toute sécurité. Côté mer ou côté terre, Iriomote  possède un lot d’endroits pour une introduction réussie dans le Japon « naturel ».

L’île d’Iriomote et sa situation géographique avantageuse

La beauté de l’île d’Iriomote a toujours raison de la fatigue du visiteur après une heure de navigation depuis l’île d’Ishigaki. Iriomote est en effet dépourvu de piste d’atterrissage d’avion malgré sa taille assez conséquente d’une peu moins de 300 mètres carrés. Avec une arrivée presque toujours malaisée sur ce bout de terre qui ressemble à s’y méprendre à une île du Pacifique Sud, le paysage invite immédiatement au délassement. Les forêts primaires tapissent l’île qui ne compte que 2000 habitants. Les passagers transitent par deux ports côté est et côté nord-ouest. Au sud-est, le port d’Ohara draine plusieurs bateaux toutes les heures, en haute saison touristique.

Étant bien protégée des aléas du vent, la rade est accessible toute l’année, sauf en cas de météo vraiment très peu clémente. Le port d’Uehara est celui où les bateaux de visiteurs accostent le plus souvent même s’il faut un trajet de 15 minutes en plus. Les ferrys transitent en effet par l’île de Hatoma au départ d’Ishigaki avant d’arriver à Iriomote. Le port d’Uehara est en effet plus proche des sites touristiques que son homologue du sud-est de l’île, desservi néanmoins par une ligne de bus depuis l’embarcadère. L’île d’Iriomote tire également parti de sa situation au cœur du parc national Iriomote-Ishigaki. Délimité en 1972, ce parc abrite la mangrove la plus septentrionale d’Asie qui couvre une grande majorité de la surface de l’île.  

Les plages d’Iriomote, pas comme ailleurs

Les visiteurs sont très nombreux à inscrire les plages d’Iriomote dans leur circuit de voyage non pas pour s’y baigner tout au long de la journée, mais pour observer le sable étoilé. Cette expression n’est pas imagée, le sable est bel et bien constellé. Si la légende raconte que ces petites étoiles sont nées de l’amour entre la constellation de la Croix du Sud et l’étoile du Nord, la science raconte autrement leur formation. Ces milliers d’exosquelettes qui peuplent en effet les rivages d’Iriomote sont les restes de petits organismes marins charriés par les vagues et déposés sur les côtes au fil des années.

Tout le pourtour des côtes est propice à leur découverte. Les plages sont laissées à leur état originel expressément. Ici, aucune construction ne vient perturber la beauté des rivages. Au-delà de la baignade, avec prudence cependant pour prévenir les piqûres de méduses, nombreux sont ceux qui explorent les fonds marins en snorkeling. Une barrière de corail protège en effet les côtes à quelques mètres. Les deux ports de l’île accueillent par ailleurs des centres de diving accompagnant les plongeurs comme les non-plongeurs dans leur quête d’endroits sauvages aux alentours de l’île d’Irimiote.

Les visites au fil de l’eau pour découvrir la nature intacte d’Iriomote

Il faut remonter l’une des deux rivières de l’île pour croiser dans toute leur splendeur les forêts et les mangroves qui composent la presque totalité du paysage d’Iriomote. Sur le cours placide de Nakama ou d’Urauchi, les bateaux naviguent jusqu’au cœur de l’île où la jungle protège de nombreuses espèces endémiques du Japon et d’Iriomote. Les randonnées peuvent s’enfoncer jusque dans les habitats des chats sauvages Yamaneko, qui, en fonction du temps qu’il fait rodent aussi sur les rives des deux rivières.

Cette espèce fascine toujours autant les chercheurs. Longtemps associé à la légende d’un mystérieux félin, ce chat-léopard aime les espaces côtiers humides contrairement au chat domestique. Les forêts d’Iriomote réunissent encore aujourd’hui toutes les conditions pour leur développement, même s’ils sont en danger critique d’extinction. Une centaine de spécimens vivent encore dans la jungle reculée de l’île. Les balades au fil de l’eau sur Urauchi se passent sur le plus long fleuve de l’archipel. Avec ses airs d’Amazones et sa limpidité, ce fleuve abrite dans ses entrailles d’innombrables espèces de poissons à observer également au cours du voyage. Plus de 350 espèces vivent sous les eaux d’Urauchi parfois visitées par des requins-bouledogue.

Les randonnées pédestres facultatives dans les mangroves sont programmées si le temps le permet. Deux heures suffisent pour suivre un sentier bien balisé à travers les écosystèmes marécageux à la rencontre d’une végétation tropicale à souhait. Les infrastructures ont été pensées pour le « confort » des visiteurs, même au fond de la jungle. Des toilettes sont même à leur disposition. Pour bien préserver l’écosystème de la forêt, il est demandé de ne pas sortir du parcours tracé.

Les plus aventuriers remontent ensuite le fleuve en canoë-kayak. Les bateaux affrétés par les touristes pour l’occasion les mènent jusqu’à l’entrée du circuit avant de repartir pour revenir après 2 heures. Plusieurs options s’offrent aux visiteurs pour parcourir le fleuve. Si les uns choisissent de faire l’aller-retour par bateau uniquement et en restant à bord, les autres optent pour un aller avant de partir en randonnée dans la forêt et de prendre un autre bateau à la fin du parcours. Pour cette option, les départs sont programmés toutes les heures à partir de 9 heures 30 jusqu’à 15 heures 30.

Traverser Iriomote à pied, un bon plan de découverte ?

Ce parcours assez technique requiert de bonnes conditions physiques et l’enregistrement de son circuit prévu au poste de police de l’île. Le sentier qui traverse Iriomote du nord au sud est tout d’abord long de 20 km. Ensuite, le sentier n’étant pas très bien indiqué à la pointe sud de l’île, l’idéal est de recourir aux services d’un guide local pour retrouver son chemin. Le parcours serpente par ailleurs à travers la jungle, rencontrant ainsi le territoire de plusieurs animaux sauvages. 

Où manger, se loger et se divertir à Iriomote ?

Il faut mettre le cap sur l’îlot de Hatoma pour tâter le pouls de l’archipel. Ici se trouve l’unique restaurant et le plus proche d’Iriomote où des chambres sont également proposées à la location. Mais en matière d’hôtels, Iriomote en possède quelques-uns classés de luxe. En bord de plage ou avec vue panoramique sur la jungle, ces hôtels affichent souvent complet surtout en pleine saison touristique. Il faut donc s’y prendre un peu plus tôt pour les réservations. Quelques resorts ont également vu le jour sur Iriomote.

Les plus connus se trouvent à 10 minutes du port d’Ohara. Ces resorts proposent la navette gratuite depuis le port dans leurs forfaits de séjour. Les options d’hébergement comprennent également des activités organisées, notamment la plongée sous-marine, le snorkeling et le canoë-kayak. Iriomote propose également des pensions dont la plupart se trouvent à moins de 5 minutes à pied des plages de l’île. Certains hébergements se trouvent dissimulés au cœur de jardins tropicaux et sont couverts d’une connexion Wi-Fi dans l’ensemble du domaine.

Comment se déplacer à Iriomote ?

Un bus touristique est mis à la disposition des voyageurs pour faire le tour de l’île à travers la route préfectorale 215. Il s’agit de la seule route de l’île, assez courbée par ailleurs. Une heure suffit pour parcourir Iriomote dans son ensemble tout en photographiant un panorama saisissant. Le bus local rallie également les principaux endroits de l’île, au même titre que les taxis qui stationnent près des deux ports de l’île.

Où prolonger son séjour à Iriomote ?

Les îles Miyako, d’autres trésors de la nature à découvrir

Les îles Miyako sont presque indissociables d’un voyage à Iriomote. Ce groupe d’îles du sud du Japon fait également partie de l’archipel Sakishima avec les îles Yaeyama, dont fait partie Iriomote. L’archipel de Miyako avec son confetti de 8 îles habitées est un réel paradis tropical. La plus grande île de l’archipel, l’île de Miyako se trouve à 120 kilomètres au sud-ouest de l’île d’Ishigaki, d’où les visiteurs embarquent pour l’île d’Iriomote. Moins d’une heure de vol sépare les deux îles.

L’île de Miyako avec sa superficie de 158 km² accueille l’aéroport principal de l’archipel à Hirara, sa ville principale également équipée d’un port d’où partent les ferrys pour rejoindre les îlots voisins Shimoji et Irabu. Au même titre qu’Iriomote, l’archipel de Miyako affiche un climat subtropical caractéristique des îles japonaises. La période la plus agréable pour les visites se situe entre avril et novembre lorsque la température oscille autour de 25 °C et que les précipitations sont faibles.

Cap sur les plus belles plages de Miyako

Autour d’un territoire composé de sol calcaire, la mer est transparente. Les plages qui encerclent l’île de Miyako sont très blanches. Les étendues de sable du sud-ouest de l’île sont parmi les plus plébiscitées pour la détente en bord de mer. Elles sont belles, mais peu fréquentées offrant l’opportunité de se prélasser tout en appréciant l’environnement intact. La plage d’Yonaha Maehama figure souvent sur les circuits sur l’île. Les activités sont nombreuses, quelques bars et restaurants sont implantés en bord de mer. Les excursions en bateau sont souvent combinées aux activités de snorkeling et de plongée sous-marine depuis cette plage.

Au nord-ouest, le paysage est différent, mais les plages sont aussi exceptionnelles. Elles sont entourées de falaises rocheuses les protégeant des courants marins. Les activités nautiques y sont aussi nombreuses avec en prime plusieurs spots de location d’équipement dédié à la plongée sous-marine entre autres. Dans cette partie de l’île, la plage de Sunayama incarne parfaitement l’image du Japon exotique avec ses eaux bleues et son climat toujours doux.

Au sud-est de l’île de Miyako, les plages sont plutôt dédiées à la plongée en apnée. Dans les spots au large de la plage de Boraga par exemple, de nombreuses espèces de poisson et de tortues marines peuplent les fonds marins. Cette plage est aussi celle où les amateurs de balades en canoë-kayak se retrouvent à Miyako.

Se déplacer facilement à Miyako

Avec sa largeur de 20 kilomètres à peu près, l’île de Miyako est facile à relier d’est en ouest en voiture. Quelques minutes suffisent donc pour atteindre n’importe quel site touristique de l’île. Le véhicule – disponible en location pour les visiteurs - est alors le moyen de transport le plus utilisé sur l’île. Le déplacement en vélo est aussi très facile, ce moyen de transport permettant également de circuler sur le pont reliant l’île de Miyako à l’îlot d’Irabu. Ce pont d’une longueur de 5 kilomètres permet de rejoindre les spots de plongée sous-marine parmi les plus beaux de l’archipel de Miyako. Plus d’une centaine de sites attendent les plongeurs expérimentés comme les débutants. À Irabu, les balades en bateau le long des côtes croisent également plusieurs grottes qui obstruent le littoral.

À Miyako, pour déguster la délicieuse cuisine locale

Dans cette région d’Okinawa, il est impossible de séjourner sans goûter à la cuisine locale traditionnelle. L’île de Miyako étant une importante zone d’agriculture, les fruits exotiques abondent et figurent dans les desserts servis en hôtel ou en restaurant. La papaye Manju est notamment très appréciée pour son goût naturellement sucré et pour sa richesse en nutriments essentiels pour l’organisme. Les mangues sont également délicieuses. La viande bœuf est d’une excellente qualité. Les fruits de mer et les crustacés sont, sans surprise, aussi succulents que les autres ingrédients phares de la cuisine locale. Le petit crabe Yashigani, aussi appelé « crabe des cocotiers » est préparé de différentes façons. Les beignets de crevettes et de légumes accompagnent souvent les fameuses nouilles de sarrasin appelées Soba, très célèbres au Japon. Les plats se dégustent froides ou chaudes dans un bouillon. Les nouilles de sarrasin sont intimement liées à l’histoire du Japon, qui en consomme depuis l’époque Edo à la fin du 16e siècle.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9857-japon-iriomote Fri, 24 May 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Pour quelles raisons visiter Lord Howe Island ?]]> palmier kentia.

Nommée d'après un lord de la Royal Navy, l'île Lord Howe est un des paradis perdus au cœur du Pacifique. Ballotté par la mer de Tasman, ce bout de terre en forme de croissant est le berceau d'une des plantes d'intérieur les plus populaires au monde, le palmier kentia. L'île australienne tire également sa notoriété de son patrimoine naturel terrestre et marin d'une incroyable richesse. Déclarée patrimoine mondial par l'UNESCO, l'île Lord Howe constitue ainsi une destination de choix pour les touristes en quête d'un endroit tranquille à l'environnement préservé où les activités se multiplient.

L'île Lord Howe, l'Éden australien

Un séjour à l'île Lord Howe conduit au cœur du Pacifique, en mer de Tasman au large de la côte est de l'Australie. Ce bout de terre d'une dizaine de kilomètres de long et de 2 kilomètres de large baigne à 600 km de Port Macquarie, la ville la plus proche. Lord Howe s'est formé suite à une éruption volcanique à plus de 2 000 m de profondeur sous la mer. Le sol fertilisé par la cendre volcanique a permis l’épanouissement d’une flore luxuriante. L'île sert ainsi d'écrin à quelques espèces végétales endémiques comme les kentias. Il s'agit d'un palmier utilisé autrefois par les premiers colons en guise de toiture des maisons. Exporté pour la première fois par un guide de montagne dénommé Ned King, le kentia est aujourd’hui un arbuste décoratif très apprécié. Cette nature profuse est par ailleurs le terrain de jeu d'une faune tout aussi riche, dignement représentée par une belle population aviaire. Les fonds marins de Lord Howe foisonnent également de vie. Ce patrimoine naturel préservé et remarquable aussi bien à terre qu'en mer lui a valu son classement au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO depuis 1982.

De station d'approvisionnement de baleiniers à haut lieu touristique australien

La première mention de l'île Lord Howe remonte à février 1788 dans les écrits du capitaine Henry Lidgird Ball. Celui-ci découvre ce bout de terre alors qu'il devait accompagner un navire chargé d'une quinzaine de prisonniers à l'île de Norfolk. Sur le voyage du retour en mars de la même année, il décide d'y laisser des membres de son équipage. Il nomme l'île d'après le premier Lord de l'Amirauté à l'époque, Richard Howe. Il en profite également pour baptiser l'une des montagnes de Lord Howe, Lidgbird, et un monument géologique imposant situé à une vingtaine de kilomètres de l'île, la pyramide de Ball. Le premier établissement permanent n'est toutefois enregistré qu'en juin 1834. Les hommes laissés sur place avaient pour tâche la mise en place d'une station d'approvisionnement de baleiniers australiens. Ils marchandaient la viande, les légumes, l'eau, les oiseaux, dont les baleiniers fixaient le prix. Mais avec la découverte du pétrole comme alternative à l'huile de baleine, l'île est désertée par les baleiniers, mettant à mal son économie. Au début des années 1900, l'exploitation de palmiers kentia et la ligne régulière de transport maritime de la compagnie Burns Philip apportant de plus en plus de touristes amorcent son regain économique. Ces deux activités demeurent jusqu'à aujourd'hui les principales sources de revenus des habitants de l'île Lord Howe.

 

Lord Howe, une destination parfaite pour se déconnecter du monde

L'île ne dispose que d'un village pittoresque articulé autour d'une rue. Elle compte tout au plus 350 habitants qui cultivent eux-mêmes les fruits et les légumes qu'ils consomment. Les exploitations agricoles occupent un dixième des forêts de l'île. Si le tourisme demeure une des principales sources de revenus de l'île, afin de préserver l'environnement naturel et l'équilibre fragile de Lord Howe, le gouvernement australien a limité le nombre de visiteurs autorisés chaque jour à 400. Ce joyau insulaire distille ainsi une quiétude certaine, loin du tumulte des grandes villes australiennes. Pour visiter cette petite île d'à peine 20 km², le vélo demeure le meilleur moyen de transport. Quelques voitures parcourent la route traversant l’île du nord au sud. Ici, la vitesse est limitée à 25 km/h. Par son isolement, l'île n'est pas couverte par un réseau mobile. Pour passer un appel, il faut se servir d’un poste fixe. Certains logements disposent d’une connexion Internet.

Plongeon au cœur du récif corallien le plus méridional de la planète

La barrière corallienne de l'île de Lord Howe se trouve par 31° de latitude sud, ce qui en fait la barrière de corail la plus au sud du monde. Formée par une centaine d'espèces de coraux, elle délimite un immense lagon turquoise, un aquarium naturel où vont et viennent plus de 400 espèces de poissons pour la plus grande joie des amateurs de plongée libre. Sur un fond de jardin corallien panaché, les plongeurs vont à la rencontre d'espèces tropicales comme les poissons-perroquets ou encore les poissons-anges, mais aussi des tortues vertes. En été, les plongeurs profitent d'une bonne visibilité jusqu'à 40 mètres de profondeur. Les plongeurs avertis peuvent quant à eux programmer leur safari subaquatique au large où s'égrène une cinquantaine de spots accessibles en 10 à 20 minutes de navigation depuis la côte. Les plongeurs novices peuvent se rendre à Erscotts Hole, un spot situé à 5 mètres du lagon et affichant une profondeur maximale de 8 mètres. Ce site est idéal pour réaliser des photographies sous-marines. Comets Hole est un autre spot incontournable pour les photographes sous-marins, tant la vie y est abondante. Les plongeurs expérimentés tentent une session au Tenth of June. La plongée se fait le long d'un récif pouvant descendre jusqu'à 18 mètres de profondeur. En plus de la plongée, diverses autres activités nautiques sont proposées à Lord Howe. Les touristes peuvent ainsi dompter les vagues sur leur planche de surf ou se balader sur le lagon en kayak. La plage de Blinky Beach offre de bonnes conditions pour surfer. Après des journées bien remplies, nombreux visiteurs profitent du soleil sur la plage. Parmi les plus belles figure la plage d'Old Setlment, également appréciée des tortues. Ned's Beach, nommée d'après Ned King, garantit également une belle expérience exotique. À seulement un mètre de la plage, il est possible de donner à manger aux poissons.

L'île Lord Howe, un spot d'observation aviaire remarquable

L'île compte une quinzaine d'espèces d'oiseaux de mer ainsi qu'une vingtaine d'espèces d'oiseaux terrestres, dont le râle sylvestre. Il s'agit d'une espèce d'oiseau incapable de voler, et qui, grâce à un programme de sauvetage a pu échapper à l'extinction. Suivant les saisons, le spectacle est différent. Ainsi de novembre à juin, les ornithologues en herbe assistent aux ballets aériens des Phaétons à brins rouges. De septembre à mai, au crépuscule, les puffins sont les stars. Le pétrel de Solander s'observe pour sa part de mars à novembre. Il s'agit d'un des oiseaux les plus rares au monde. Il apprécie la fraîcheur des hautes montagnes dans le sud de l'île. Pour débusquer quelques sternes fuligineuses, il faut se rendre dans les collines du nord, de préférence de septembre à janvier. Habitués à la présence de l'homme, les oiseaux se laissent facilement approcher.

Randonnée à la conquête du mont Gower

L'éruption volcanique à l'origine de Lord Howe a dessiné le relief tourmenté de l'île. Dans le sud trônent deux massifs, le massif Gower, le point culminant de l'île, haut de 875 mètres, et le mont Lidgbird, haut de 777 mètres. Lors d'un séjour à Lord Howe, les randonneurs experts partent à la conquête du mont Gower. Ce circuit dure environ 8 heures, aller/retour, et comprend de l'escalade. Les randonneurs évoluent à l'ombre de fougères géantes, de banians et autres plantes exotiques. Ils sont gratifiés une fois au sommet, d'une vue panoramique sur le reste de l'île. Il existe également des itinéraires moins techniques permettant d'admirer pleinement le lagon à l'image de celui menant au sommet de Transit Hill. D'autres parcours serpentent à travers une forêt de kentias comme celui menant à Malabar Hill.

Balade au fil de l'eau jusqu'à la pyramide de Ball

Pour agrémenter un séjour à l'île Lord Howe, il est possible d'embarquer à bord d'un bateau pour une escapade au fil de l'eau jusqu'au pied de la fameuse pyramide de Ball. Cet immense piton rocheux haut de 562 m et long de plus d’un kilomètre est situé à 25 km de Lord Howe à laquelle il est rattaché administrativement. Ce gros rocher est le vestige de la cheminée d'un volcan vieux de plusieurs millions d'années. Il est interdit d'escalader cette île australienne, mais le spectacle qu'elle offre de loin suffit à impressionner le visiteur. Cette formation géologique est dépourvue de végétation, sauf d'un spécimen : le Melaleuca howeana, une espèce de la même famille que l'arbre à thé. Cet arbre abrite une population survivante d'une espèce de phasme considérée comme éteinte dans les années 1930. Cet écosystème puise l'eau dont il a besoin pour survivre dans une crevasse de l'île. Les eaux aux alentours de la pyramide de Ball sont parfaites pour plonger. 

Entre golf et visites culturelles

Un séjour à Lord Howe passe assurément par son unique localité. Ce village distille cette atmosphère si tranquille tant appréciée des visiteurs venus se ressourcer loin de l'effervescence des grandes villes. La localité abrite un restaurant, deux épiceries et un musée. Ici, des conférences portant sur la faune et la flore de l'île se tiennent régulièrement. Si les amoureux de la nature trouvent leur bonheur durant un voyage à Lord Howe, les golfeurs novices et professionnels ne sont pas non plus déçus par leur séjour. Un parcours de golf se trouve en effet dans le nord de l'île. Il s'agit d'un parcours de 9 trous serpentant à travers des fairways au bord de la mer et des forêts de kentia. Durant les vacances programmées à Pâques, les habitants et les visiteurs amateurs de golf sont invités à participer au tournoi. Durant un séjour incluant le dernier dimanche du mois, il ne faut surtout pas manquer Lord Howe Island Community Markets. Ce marché est l'occasion de découvrir les spécialités culinaires, la musique, mais également l'artisanat local.

La meilleure période pour programmer un voyage à Lord Howe

L'île australienne bénéficie d'un climat subtropical qui ne présente pas de saison sèche. En effet, les précipitations sont assez importantes avec une moyenne de 1401 mm par an. Combinée au sol fertilisé par les cendres volcaniques, cette précipitation importante a permis à la végétation de se développer. Les pluies sont plus importantes de mai à août, correspondant à l'hiver. La température oscille autour de 17 °C. Cette saison se prête à la découverte de l'île Lord Howe pour les voyageurs qui ne craignent pas d'être incommodés par la pluie. L'été, de septembre à mars quant à lui enregistre des précipitations moins importantes. Le mercure est plus élevé et tourne autour de 24 °C. C'est la meilleure période pour programmer un séjour sur l'île.

Comment se rendre à Lord Howe et où se loger ?

Un vol part quotidiennement de Sydney pour l'aéroport de Lord Howe. Il dure environ 2 heures. Il est également possible de prendre un vol depuis Brisbane programmé uniquement durant le week-end. Pour ces vols, le poids total des bagages autorisés est limité à 14 kg, 4 kg pour les bagages à main. Il est également possible de rallier l'île, depuis le continent par la voie des eaux. La navigation dure environ 3 jours à bord d'un cargo. Sur l'île Lord Howe, différents types de logements sont accessibles. Ceux qui aspirent à un séjour sous le signe du raffinement choisissent un luxueux duplex donnant sur une terrasse privée ou un lodge. Des bungalows sont aussi proposés aux touristes qui disposent d'un budget moyen. Les voyageurs qui souhaitent profiter de plus d'autonomie optent pour des logements indépendants équipés d'une cuisine et d'une salle de séjour. La plupart de ces établissements disposent d'un restaurant accessible au public uniquement sur réservation. Les plats à base de poisson et de fruits de mer fraîchement pêchés sont à l'honneur à la table des restaurants. De succulents mets préparés avec des viandes de ferme et des légumes du potager s'y dégustent également.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9849-lord-howe-island Fri, 10 May 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[La Presqu’île de Giens]]> Située sur la commune de Hyères, la presqu’île de Giens est reliée au continent grâce à deux bras de sable longs de 5km appelés tombolos et qui sont des phénomènes géologiques rarissime


Située sur la commune de Hyères, la presqu’île de Giens est reliée au continent grâce à deux bras de sable longs de 5km appelés tombolos et qui sont des phénomènes géologiques rarissime, il n’en existerait que cinq dans le monde faisant de cette destination, un site phare où émerveillement et éblouissement vous attendent. Partez à la découverte du village de Giens typiquement provençal et découvrez les joyaux dont regorge la Presqu’île de Giens notamment pour sa faune, sa flore et ses magnifiques plages.


Que faire sur la Presqu’île de Giens ?


Baladez-vous au coeur du village de Giens, entre les allées du marché et goûtez à sa gastronomie locale dont nous pouvons citer la tapenade, l’huile d’olive, l’anchoïade, les tomates, les melons et biens d’autres produits du terroir qui raviront vos papilles. Rencontrez les pêcheurs du port du Niel et du port de la Madrague qui vous accueilleront dans une ambiance conviviale qui sent bon les cigales et la lavande, charme typique du Sud et vous proposeront leurs poissons pêchés le matin même comme des daurades, des loups, des rougets et des langoustes.
Après cet instant authentique qui vous plongera hors du temps, profitez des plus belles plages de la presqu’île de Giens dont l’Almanarre, la Bergerie et la Badine offrant un sable couleur or et fin, idéal pour la baignade. Si vous n’êtes pas très friands des plages prisées par les touristes, rejoignez le Four à Chaux, le Pradeau, la Darboussière et les criques sauvages prometteuses de détente, de calme et de volupté.
Si vous aimez les activités nautiques, vous ne saurai plus où donner de la tête. En effet, la Presqu’île de Giens vous permet de vous adonner à de nombreuses activités en pleine mer comme le baptême de plongée, la randonnée palme, le paddle, le pédalo, la randonnée en kayak, la location de bateau, la planche à voile, le kite surf ou encore le jet ski.
De plus, si vous êtes d’humeur nomade, embarquez à bord de navettes à destination des Iles d’Or (Porquerolles, Port Cros et l’île du Levant) qui sont des trésors du littoral varois ou des îles d’Hyères où les voitures sont interdites pour la protection de son environnement luxuriant accessibles en seulement 15 minutes.
Enfin, parcourez la commune d’Hyères à la recherche de ses richesses culturelles, naturelles et patrimoniales dont sa vieille ville, ses produits artisanaux, ses jardins et les Salins d’Hyères, appartenant au Conservatoire du littoral, produisent jusqu’à 30 000 tonnes de sel par an.


Où loger sur la Presqu’île de Giens ?


Pour profiter pleinement de votre séjour sur la Presqu’île de Giens, nous vous invitons à réserver un logement au camping Le Méditerranée ou Les Iles d’Or sur Giens ou au camping Les Palmiers sur Hyères qui vous promettent une pause magique dans votre quotidien et dont les équipes se tiennent à votre disposition toute la semaine pour vous apporter tout le bonheur dont vous avez besoin.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9806-la-presqu-ile-de-giens Tue, 07 May 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Mexique : Découvrez les attraits touristiques de l'État de Michoacán]]>

L’État de Michoacán est connu dans le monde entier, grâce aux papillons monarques. Cet État est également une destination très prisée des surfeurs. Cependant, il recèle bien d'autres trésors qui n’attendent qu’à être découverts. Les petites villes pittoresques de la région méritent le détour, à l’instar de Morelia, la capitale qui est inscrite parmi les patrimoines de l’UNESCO. Pour les amateurs de farniente, les plages caressées par le Pacifique tendent les bras.

Les particularités de cette région du Mexique

L’État de Michoacán se trouve dans le centre-ouest du Mexique, sur la côte pacifique. Il est hérissé en partie de montagnes au pied desquels s'étendent de vastes vallées fertiles. L'avocat, le citron et les fraises figurent parmi les principales cultures de la région. Le Michoacán peut également se targuer d'être un des plus gros producteurs de tequila du pays après l'État de Jalisco. Cet État s'étend sur 59 928 km2 sur l'ancien territoire du royaume Tarasque. C’était un des plus puissants empires méso-américains après les Aztèques. Les descendants du peuple Tarasque ou Purépechas, avec les ethnies Otomies et Nahuatls, constituent une part de la population de l’État en majorité métisse. Aujourd'hui, ces ethnies perpétuent les traditions de leurs ancêtres à travers la danse, le chant, des rituels, l'art et l'artisanat. Actuellement, la pirekua, le chant traditionnel tarasque, classée patrimoine mondial par l'UNESCO, est encore d'actualité. L'artisanat local est tout aussi riche. Dans les marchés artisanaux, des nappes effilées, des châles communément appelés reboz huanengos, des objets en terre cuite, en rotin, en osier agrémentent les étals. Les artisans sont aussi particulièrement habiles pour travailler le bois. Des meubles d'une grande finesse en témoignent. Si vous voyagez dans la région pendant le weekend des rameaux, faites un tour au marché artisanal de la ville d'Uruapán qui se tient chaque année sur une dizaine de jours. C’est le plus grand rassemblement d'artisans d'Amérique latine. Pas moins de 1 000 artisans y proposent des produits.

Les villes incontournables de l’État de Michoacán

Morelia, la capitale

Morelia est incontournable. Cette ville située à 2 000 m d’altitude est la capitale de l’État de Michoacán. Nommée d'après un héros de l'indépendance, Morelia est une ville chargée d'histoire. La richesse de son passé se révèle à travers son architecture, plus particulièrement celle de son centre-ville. Cette partie de Morelia est articulée autour d'une imposante cathédrale datant du 17e siècle. C'est le fleuron du patrimoine baroque de la ville, d'ailleurs inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité.

Pendant votre séjour dans cette ville, la visite d'un centre de l’artisanat est obligatoire. L'artisanat mexicain s'y dévoile dans toute sa diversité : poteries, céramiques, sculptures et vêtements. Tout au long de votre balade à travers Morelia, laissez-vous guider par les morceaux joués par les mariachis. Pour sillonner la ville, vous avez le choix entre différents moyens de transport. Communément appelés combi, les bus sont les plus utilisés par les locaux et donc le meilleur moyen pour aller à la rencontre des habitants. Il est également possible de prendre les taxis collectifs ou collectivos. Leurs trajets sont fixes et ils permettent de parcourir la ville, en passant par des lieux insolites. Toutefois, la meilleure option pour découvrir cette charmante cité est d’utiliser le Tranvia Kuanari. À bord de ce tramway, une visite du centre historique de la ville est organisée quotidiennement par l’office du tourisme.

Pátzcuaro : La plus ancienne ville du Mexique

Après deux ou trois jours à Morelia, continuez votre séjour à Pátzcuaro. Cette ville est à 60 km de Morelia. Elle se trouve sur les hautes terres à 2 140 m d’altitude. C’est aussi une ville chargée d’histoire étant donné qu’elle est l’une des plus anciennes du Mexique. Fondée en 1324 par les Indiens Purépechas, cette petite ville est un véritable havre de paix située entre un lac et des forêts de pins. Ses pittoresques ruelles sont jalonnées de maisons rouge et blanc recouvertes d'un toit en tuile. Lors de votre séjour, la Plaza Vasco de Quiroga et la basilique de Nuestra Señora de Guadalupe sont à visiter. Pour acheter des articles-souvenirs, vous pouvez faire un tour au marché Casa de Once Patios. Comme à Morelia, la ville dispose d’un Tranvia, un tramway, idéal pour visiter les principaux sites touristiques. Lorsque vous avez bouclé le tour de la ville, vous pouvez prendre la direction du lac de Patzcuaro. Une petite croisière pour faire le tour des îles est à programmer. La visite des îles de Janitzio, de Pacanda, Yunuen et Tecuena marquent cette balade au fil de l'eau. Pátzcuaro est par ailleurs une destination tout indiquée pour assister à la fête des Morts, le 1er novembre. Les marchés et les rues se parent pour l'occasion de squelettes et de tête de mort hautement colorés, de fleurs de rose d'Inde et de friandises. En plus des fêtes, des concerts, des conférences et bien d'autres événements sont programmés pour l'occasion.

Angangueo, pour voir l'envolée des papillons monarques

Connue glorieux passé minier, cette localité située à l'est de Morelia est un spot de choix pour apprécier le vol des papillons monarques venus profiter de meilleures conditions pour pondre dans le Santuario de la Mariposa Monarca situé tout près. Anguangeo constitue d'ailleurs un point de départ des visites à destination du sanctuaire des papillons monarques.

Les Pueblos Magicos

Au Mexique, des localités sont classées Pueblo Magico ou village magique, pour leur architecture, leur histoire, leur symbole ou leur vie quotidienne qui ont su demeuré authentique face à la modernité. L'État de Michoacan compte près de 7 villages magiques, dont Pátzcuaro. Signifiant « sans les terres molles », Tlapujahua est un autre village magique de l'État. Elle est fondée au 16esiècle à l'est de Morelia à plus de 2 500 m d'altitude. Elle se distingue pour son caractère colonial bien marqué. La localité collectionne d'ailleurs de belles maisons recouvertes d'un toit en tuile et arborant de coquets balcons le long de ses rues pavées. Elle est aussi riche de nombreux édifices religieux, dont le plus remarquable est l’église de San Pedro et de San Pablo.

Les activités à faire durant un voyage au Michoacán

À la poursuite des papillons monarques et des tortues de mer

Cet État du Mexique est réputé mondialement pour ses papillons monarques. Chaque année, elles migrent dans cette région entre octobre et mars pour se fuir l'hiver du nord du continent américain et pour pondre. Le phénomène est assez spectaculaire, des millions de papillons arrivent depuis le Canada et tapissent les sapins du Michoacán. Parmi les 5 sanctuaires des papillons, seul le Santuario de la Mariposa Monarca est accessible au public. Les autres sites sont dédiés aux scientifiques. Le Santuario de la Mariposa Monarca se trouve à plus de 3 000 m d’altitude. Il faut prévoir un peu de marche à pied pour l’atteindre. Toutefois, à l’arrivée, votre peine est récompensée. Au printemps, les papillons reprennent une migration de 8 mois, en direction des grandes plaines du Canada. Pendant cette période, pas moins de 4 générations de papillons naîtront et mourront. Les scientifiques ignorent comment ils arrivent à retrouver leur chemin vers le Mexique pour l'hivernage. Pour visiter le Santuario de la Mariposa Monarca, il est possible de s'inscrire à des tours organisés depuis Morelia, mais vous pouvez également louer une voiture.

À part les papillons monarques, les amoureux de la nature sont gâtés lors du séjour. La côte de l’État du Michoacán est un lieu de regroupement des tortues marines. Chaque année, ils viennent y pondre. Certaines espèces sont en voie d’extinction et sont protégées. Vous pouvez voir les tortues dans la ville de Playa Azul. Le spectacle est assez étonnant, car assister à l’éclosion des œufs et voir les jeunes tortues rejoindre la mer représentent un moment émouvant à ne pas rater.

Entre surf et farniente

Au Michoacán, plusieurs spots de surf de classe mondiale sont accessibles pour les surfeurs de tous niveaux. Le plus prisé est la Playa de la Ticla. Ce spot est apprécié pour ses vagues qui atteignent 2 à 3 mètres de haut et pour son point break. Une rivière traverse sa longue plage et autorise ainsi la baignade en toute sécurité. Barra de Nexpa et à Rio Nexpa offrent également de bonnes conditions pour glisser sur l'eau sur votre planche de surf.

Pour les amateurs de farniente, l'État déroule au bord du Pacifique de nombreuses plages. La plage la plus appréciée est certainement la Playa Maruata pour ses airs bohêmes. Elle est attenante à un village de pêcheurs nahua. Si le bain de soleil y prime, au large, la plongée sous-marine est aussi très appréciée. Près de cette plage se trouve la Playa de los Muertos, ou la plage des morts, ainsi nommée en raison des forts courants. Cette plage est protégée, car c'est ici que viennent pondre les tortues noires. Si vous recherchez le calme, la longue plage de San Juan de Alima vous tend les bras. La localité déroule au bord du Pacifique une dizaine de kilomètres de plage de sable volcanique.

Pour des vacances en famille, la station balnéaire de Faros Bucerias est la plus indiquée. Elle ourle une baie piquetée de rochers et d'îlots. Ici, l'eau est calme et invite à la baignade, mais aussi à la plongée sous-marine. Les plages de La Manzanillera et de La Lorona sont idéales. De nombreux restaurants proposant des plats de fruits de mer jalonnent ces grèves.

Randonner sur les flancs du volcan Paricutín

L'État de Michoacán est aussi une destination pour les aventuriers dans l'âme. Ils peuvent partir à l’assaut du volcan Paricutín qui se trouve près de la ville d’Uruapan. Assez récent, il n’est sorti de terre qu’en 1943. Il a englouti tous les villages environnants. Le clocher d'une église en partie ensevelie est la seule trace de ces villages. La randonnée traverse une forêt de pins, des plantations d’avocats et d’agaves, avant d'arriver au pied du volcan et de son paysage lunaire. La balade peut se faire à pied, mais vous pouvez aussi louer un cheval. Le circuit dure en moyenne 8 heures (aller-retour). La montée est assez rude et les dernières centaines de mètres vraiment ardues. Cependant, en haut du cratère, vous serez gratifié d'une vue époustouflante.

La gastronomie de la région est un véritable délice

Votre séjour au Michoacán est aussi l’occasion pour découvrir la gastronomie mexicaine. Essayez les carnitas, un plat à base de porc frit accompagné de tortillas de maïs et du guacamole. La sopa tarasca est aussi à goûter. Les uchepos se goûtent aussi impérativement. Ce sont une variété de tamal, une papillote garnie de maïs frais. La soupe tarasque est une autre spécialité de l'État. Elle est préparée avec des haricots, une sauce aux amandes et du piment. Ce plat est généralement servi avec de l'avocat et de petits poissons frits. Essayez aussi le capirotada. C’est un pain trempé dans du jus de canne à sucre. Ce pain est servi avec de la cacahuète et du fromage.

Les différentes villes de la région ont aussi leurs propres spécialités. Lors de votre séjour à Pátzcuaro, essayez le pescado blanco. C’est un plat composé de poissons trempés dans de l’œuf et frits dans l’huile d’olive. À Morelia, l’enchilada de plaza est une spécialité très appréciée. Ce plat est composé de fromage, de pommes de terre, de carottes, d’oignons et de piments. Il est généralement accompagné de poulet bouilli.

Quand visiter l'État de Michoacan ?

L'État de Michoacan bénéficie d'un climat méditerranéen sec. C'est une destination estivale parfaite. De juin à août, la température tourne autour de 23 °C. En moyenne, l'on compte 7 jours de pluie par mois durant cette période. Pour profiter de vacances loin de l'affluence touristique, il est plus indiqué de programmer le séjour en avril et en mai, en septembre et en octobre. Le soleil est toujours au rendez-vous et la température agréablement chaude. De novembre à mars, les pluies se font plus rares, mais la température chute, sans toutefois descendre en dessous de 10 °C, sauf très rarement. Le mois de février toutefois le mercure peut atteindre les 20 °C et offre ainsi de bonnes conditions pour visiter la région.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9818-mexique-michoacan Fri, 26 Apr 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[Visiter les Calanques autrement]]>

Qui n’a jamais entendu parler des Calanques ? Cet endroit magnifique à l’équilibre fragile fait le bonheur des visiteurs. Elles se trouvent au sud de la France, plus précisément dans la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur). Étendu sur presque 20 km de côte, l’endroit est absolument magnifique, il allie merveilleusement la terre et la mer. Et Bleu Évasion, qui œuvre dans le tourisme au niveau de cette région, vous permettra de vivre une expérience inoubliable en visitant les Calanques.

Les Calanques en bateau 

On connait les circuits ordinaires à pieds ou à vélo pour arriver dans les criques et admirer la mer depuis de petits sommets des Calanques. Mais, il y a aussi un autre moyen plus ludique et encore plus agréable que ceux-là. Bleu Évasion Calanques vous permet de mieux connaitre ce parc en le découvrant d’une autre manière. L’agence organise pour vous des circuits en bateau en partant du Vieux Port de Marseille ou de la Pointe rouge. Le petit bijou, ou le joyau de Marseille sera à portée de mains au moment où vous embarquez. Les nuances de bleu vous prennent par surprise tout le long du circuit. Port Pin, Port Miou, Sormiou, Sugition,…autant de noms qui vous appelle à la détente et au calme sous le soleil de la Méditerranée. Les Calanques sont toutes différentes les unes des autres. Découverte de paysages époustouflants et exploration d’une faune unique au monde vous attendent.

Partir à la découverte des archipels

Bleu Évasion Calanques fait aussi de son mieux pour diversifier ses offres de prestation. À bord d'un bateau ou d'un catamaran confort et spacieux, il existe deux sortes de circuits. A part une croisière de luxe sur un bateau pour découvrir les sites incontournables des Calanques, il est aussi possible de sauter le pas et d’opter pour un circuit archipels. Pour la préservation de l’environnement, il est interdit de pratiquer des activités nautiques dans les Calanques, mais votre frustration peut se soigner. Vous pourriez vous lâcher en pratiquant du scooter sous-marin au cœur des Archipels, mais aussi de vous essayer à la bouée tractée. L’indétrônable ski nautique, le wakeboard ou le kneeboard peut aussi faire partie du lot. Et bien sûr pour ceux qui ne sont pas trop adeptes des sensations fortes, il y a la baignade dans des eaux aux mille et une couleurs. Vous aurez alors droit de voir un autre visage du Parc national des Calanques, qui est le 3e parc périurbain au monde. Les paysages sous-marins sont étonnement aussi beaux que ce que l’on voit par-dessus.

Divers offres et des promotions 

En outre, les offres pour ces prestations de services ne cessent de se mettre à jour. Sur le site de Bleu Evasion, il est possible de réserver pour n’importe quelles activités qui vous donnent envie et pour le jour qui vous convient. Mais encore, l’équipe prépare souvent pour vous des réductions de tarifs et des offres sur faits sur mesure pour satisfaire tous les besoins. Le site présente par exemple des réductions pour les activités comme le circuit glisse dans quelques archipels.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9726-visiter-calanques-autrement Wed, 17 Apr 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[L'île de Sveti Stefan : la perle des Balkans]]>

Vous êtes à la recherche de votre prochaine destination pour des vacances au soleil ? Et si vous vous envolez pour Sveti Stefan, la perle des Balkans ? Cette petite île reliée au reste du pays par un simple isthme. D'ancien village de pêcheurs, elle est devenue en quelques années une destination huppée appréciée aussi bien des têtes couronnées que des stars de cinéma. Sveti Stefan abrite en effet un complexe hôtelier particulier mêlant charme d'antan et luxe moderne du groupe Aman Resort.

Sveti Stefan, une destination balnéaire huppée monténégrine

Le Monténégro est un pays de la péninsule balkanique, en Europe du Sud. Il est entouré par la mer Adriatique, la Croatie, le Kosovo, la Serbie, la Bosnie-et-Herzégovine et l’Albanie. Signifiant littéralement « montagnes noires », ce pays est de plus en plus plébiscité des vacanciers en quête d'authenticité avec ses villages médiévaux, ses paysages montagnes recouvertes de forêts denses et ses stations balnéaires. Trônant dans le sud du pays, au bord de l'Adriatique, Sveti Stefan constitue une des destinations balnéaires les plus appréciées du Monténégro. Cette petite localité appartient à la municipalité de Budva. Elle s'est développée à partir d'un ancien village de pêcheurs bâti vers le 15e siècle sur une île rocheuse reliée au reste du pays par une langue de sable. Le village de pêcheurs garde encore de cette période ses pittoresques maisons en pierre surmontées d'un toit en tuiles rouges.

À l'initiative du maréchal Tito, l'île Sveti Stefan est transformée en un luxueux complexe hôtelier dans les années 1960. Elle est alors devenue un lieu de villégiature appréciée d'hommes politiques, d'acteurs célèbres, mais aussi de stars de la mode. En 2006, Sveti Stefan est acquise par Aman Resorts, un des groupes hôteliers les plus prestigieux au monde. Il gérait alors Villa Milocer, l'ancienne résidence estivale royale monténégrine blottie au fond d'une baie en face de Sveti Stefan. Le complexe ainsi formé est renommé Aman Sveti Stefan. Depuis l'ouverture d'Aman Sveti Stefan en 2010, la petite localité monténégrine voit affluer de plus en plus de visiteurs en quête de soleil et de luxe tout au long de l’année. Le tourisme regagne de l’ampleur et redynamise l’économie locale.

Séjourner dans le luxe d'Aman Sveti Stefan

Aménagé au cœur de l’ancien village de pêcheurs, le complexe hôtelier Aman Sveti Stefan est protégé derrière des remparts. Le groupe Aman a tenu à préserver le cachet authentique des lieux. Derrière les imposantes murailles donc serpentent des escaliers en pierre et des ruelles menant vers d'anciennes maisonnettes dont les chambres sont transformées en de luxueuses suites, une cinquantaine en tout. La charpente et le parquet des habitations originales sont conservés, mais le décor se veut plus luxueux. L'Aman Sveti Stefan dispose également d'un immense spa de 1 600 m². Il est doté de 6 villas. Des bains turcs et un pavillon dédié aux séances de yoga y sont également aménagés. Une large palette de soins du visage et du corps ainsi que des massages élaborés à partir de plus de 600 sortes de plantes médicinales y sont proposés. Cet espace dédié à la détente et au bien-être dispose également de trois piscines, dont une offrant une vue panoramique sur l'Adriatique. Le complexe hôtelier possède également 2 km de côtes, dont une plage de sable rose. De passage à Sveti Stefan, il est également possible de séjourner à la Villa Milocer. Cet élégant édifice datant du 19e siècle environné d'oliviers, de pins et de cèdres dispose de 8 luxueuses suites tournées vers les collines ou la mer. La villa déploie au bord de l'Adriatique une agréable plage.

Que faire de passage à Sveti Stefan ?

Par-delà les murailles d'Aman Sveti Stefan, de nombreuses possibilités de visites s'offrent aux visiteurs.

Visiter Budva

Budva se trouve à moins de 20 minutes de route de Sveti Stefan. Cette station balnéaire est appréciée des Monténégrins et des vacanciers venus de toute l'Europe pour ses plages de sable. Elle est aussi réputée pour sa vie nocturne palpitante. Cette ville presque trois fois millénaire est une des plus anciennes cités établies au bord de la mer Adriatique. De sa longue histoire elle a hérité un centre historique arborant une riche collection d'édifices à l'architecture méditerranéenne médiévale.

S'aventurer dans les bouches de Kotor

Ces merveilles naturelles monténégrines classées patrimoine mondial par l'UNESCO se trouvent à une quarantaine de kilomètres au nord de Sveti Stefan. Les bouches du Kotor offrent un spectacle hors du commun avec ses quatre golfes surmontés de hautes montagnes. Il s'agit en fait d'une baie sertie d'innombrables îles donnant sur la mer Adriatique. Le long du rivage, des villages pittoresques et des criques verdoyantes se prêtent au regard. La ville de Porto Montenegro est immanquable. Les visiteurs y admirent les va-et-vient des yachts de luxe. La localité est aussi célèbre pour ses boutiques de grande marque et de son immense piscine à débordement qui fait 64 m de long. Tivat est une autre ville de charme établie au bord des bouches du Kotor. Elle est blottie entre une baie et la colline de Vrmec. Elle est appréciée pour sa quiétude et son cadre authentique.

Faire un tour à Ulcinj

Cette baie se situe à une soixantaine de kilomètres de Sveti Stefan, près de la frontière albanaise. Réputée pour ses plages, la localité se distingue surtout par son influence orientale bien marquée. Les mosquées s'y dressent encore fièrement, témoins de l'occupation ottomane pendant quelques siècles. Ceinte de remparts, la vieille ville invite à la balade. La flânerie y mène assurément au Palata Venezia. C'est dans ce palais historique transformé en boutique-hôtel que le romancier et dramaturge espagnol Cervantes aurait été fait prisonnier par des pirates au 16e siècle.

Se balader au fil du lac de Skadar

Pour une balade au fil de l'eau ponctuée d'une pause pour observer les oiseaux, le lac de Skadar est incontournable. Partagée entre le Monténégro et l'Albanie, cette grande étendue d'eau est une des plus importantes réserves aviaires du Vieux continent. L'on y dénombre pas moins de 250 espèces d'oiseaux. Ses rives servent de refuge aux derniers pélicans d'Europe.

Découvrir Cetinje

Cette ville est située au centre du pays à 40 km de Sveti Stefan dans les montagnes. Capitale historique du pays, elle n'a pas usurpé son surnom de capitale du trône. La localité abrite de nombreux édifices religieux et de palais.

Sillonner les stations balnéaires de la côte monténégrine

Située à un quart d'heure de route au sud de Sveti Stefan, Petrovac possède une plage s'étendant à l'ombre d’une jolie forteresse vénitienne. À une quarantaine de kilomètres au sud de Petrovac se trouve la coquette cité de Bar abritant le principal port du pays. En plus de ses plages, la ville est appréciée pour ses maisons de style ottoman et de la mystérieuse Stari Bar, une ville abandonnée collectionnant des édifices de style byzantin.

S'aventurer dans le parc national du Durmitor

Également inscrit à l'UNESCO, ce parc national Le Durmitor se trouve dans les Alpes diraniques à environ 3 heures de route de Sveti Stefan. Il doit son nom au massif du Durmitor culminant à 2 528 m d'altitude avant de plonger dans les profondeurs des gorges de la Tara, le canyon le plus profond au monde après le Grand Canyon. Ce parc est tapissé de forêts denses piquetées de petits lacs. Il sert de refuge à une faune diversifiée. Les visiteurs y vont à la rencontre de chamois et de sangliers, d'aigle royal et plus de 100 espèces d'oiseaux. Le parc abrite également des loups gris et des ours bruns.

Visiter le monastère d'Ostrog

Sur le chemin de Durmitor, une halte au monastère d'Ostrog s'impose. Bâti dans les flancs du mont du même nom, ce monastère orthodoxe est construit en l'honneur de saint Basile d'Ostrog. Les reliques de ce saint homme sont conservées dans la chapelle construite au 17e siècle. Ce monastère est un haut lieu de pèlerinage célèbre. Il accueille de nombreux pèlerins en quête de guérison.

Se rendre au parc Parc national du Lovcen

Le parc est accessible en 1 h 20 de route depuis Sveti Stefan. Il s'étend dans le nord de la baie de Kotor. Ce parc doit son nom à un massif montagneux bénéficiant d'une atmosphère atypique. Ici, la température chute d'une dizaine de degrés environ par rapport aux environs. Le parc est accessible par une route serpentine offrant des points de vue remarquables. En cours de route, une pause à Njeguzi s'impose. Ce village est formé de quelques fermes et maisons entourées de pâturages. Il invite les visiteurs à une agréable pause gourmande à base de formage de chèvre et de charcuterie séchée.

Découvrir la culture et la cuisine monténégrine de passage à Sveti Stefan

Le Monténégro est très populaire auprès de la jeunesse européenne. Tout au long de l'année, de nombreux événements culturels s'y tiennent. Il est ainsi possible de programmer un séjour à Sveti Stefan en février pendant le carnaval de Kotor et d'assister à ses bals masqués et ses défilés. En été, Budva accueille la Budva Music Festival. Il s'agit du plus important festival musical de l'Adriatique.

Un séjour à Sveti Stefan est par ailleurs une occasion de déguster les spécialités monténégrines à l'image de la sarma, sorte de chou farci ou du chevreau farci au poulet et au miel. Les plats à base de maquereau, de rouget, d’anguille, de dorade, de carpe et autres poissons y sont également à l'honneur. À l'Aman Sveti Stefan, de nombreuses options de restauration sont également accessibles comme La Piazza, inspirée d'une taverne italienne plantée sur la place du village. La Villa Milocer accueille également un restaurant gastronomique. Dans les alentours du luxueux complexe hôtelier, de nombreux autres restaurants sont accessibles. Ils proposent de la cuisine internationale et italienne. Si vous passez par Podgorica, la capitale monténégrine, goûtez absolument aux popeci, des escalopes de porc ou de veau garni de formage et de jambon fumé.

Quand partir pour Sveti Stefan ?

À l’instar des autres pays des Blalkans, Stevi Stefan bénéficie d'un climat agréable en toute saison. Elle constitue ainsi une destination parfaite pour s'accorder une pause loin de la rigueur hivernale du reste de l'Europe en hiver ou pour faire le plein de soleil au bord de la mer en été. Durant la période estivale, de juin à août, une température moyenne de 24,6 °C est enregistrée et les pluies sont rares. C'est aussi la haute saison touristique. Pour profiter de températures plus clémentes et d'un séjour loin de la foule estivale, il est plus indiqué de programmer un séjour à Sveti Stefan en mai, et de septembre à octobre. L’île connaît des hivers doux et humides.

Comment se rendre à Sveti Stefan ?

Pour vous rendre à Stevi Stefan, il est possible de prendre un avion depuis les grandes villes européennes à destination de Podgorica, la capitale monténégrine située à 35 km de Sveti Stefan. Depuis Paris, le vol dure environ 2 h 30. Depuis Podgorica, il est possible de prendre un bus. De nombreuses compagnies assurent la liaison entre la capitale et Budva, située à une dizaine de kilomètres de Sveti Stefan. Le trajet dure environ 1 h 25. Un départ est prévu toutes les 3 heures à destination de Budva. À Podgorica, il est aussi possible de louer une voiture. C'est le moyen le plus rapide pour rejoindre la station balnéaire. Vous pouvez aussi prendre un vol à destination de la ville de Tivat. Cette localité se trouve à 45 minutes de route de Sveti Stefan. Des bus assurent quotidiennement la liaison entre Tivat et Sveti Stefan.

Où séjourner à Sveti Stefan ?

Plusieurs solutions d’hébergements s’offrent à vous de passage à Stevi Stefan. Si vous aspirez à un séjour sous le signe du luxe, optez pour une suite du complexe Aman Stevan Stefani ou pour une chambre de la villa Milocer. La qualité de leurs infrastructures et leurs services impeccables vous garantit un séjour inoubliable.

Aux abords de ce complexe hôtelier de prestiges se trouvent des établissements hôteliers affichant un prix plus abordable. Des hôtels, des villas et des appartements-hôtels sont accessibles dans les environs de l'Aman Sveti Stefan et de la plage.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9798-sveti-stefan-balkans Fri, 05 Apr 2019 00:00:00 +0200
<![CDATA[S'envoler à Bali vers la péninsule de Bukit]]>

La péninsule de Bukit est une destination authentique pour des vacances inoubliables à Bali. Encore peu connue des touristes, cette région indonésienne garantit des découvertes culturelles inégalées ponctuées de pauses farniente d'exception au soleil ou de loisirs nautiques en plus des expériences culinaires inédites. Localisée à la pointe sud de Bali, la péninsule est rattachée administrativement au district de Kuta Sud. Avec son climat sec, cette région balinaise affiche un paysage rocailleux et escarpé avec une côte ourlée de plages de toute beauté. 

Découvrir la péninsule de Bukit 

Explorer le parc Garuda Wisnu Kencana 

Situé à Ungasan, au centre de la péninsule, le parc culturel GWK fait partie des étapes incontournables d'un séjour sur la péninsule de Bukit. Ce parc offre une riche introduction à la culture balinaise. Dédié au dieu hindou Vishnu, le parc GWK s'étend sur une superficie de 250 hectares. 

Vous pouvez y admirer la statue monumentale Garuda Wisnu Kencana de 120 mètres de haut et de 64 mètres de large trônant au milieu d'un parc d'une soixantaine d'hectares. Conçue par le célèbre sculpteur indonésien Nyoman Nuarta, cette statue géante représente Vishnu monté sur le mythique oiseau Garuda. Ce haut lieu culturel de la péninsule de Bukit reçoit des conférences, des expositions et des spectacles mettant en avant l'art et la culture balinais. D'une capacité d'accueil de 7 000 personnes, l’espace Lotus Pond reçoit les plus grands événements sur place, certains d'envergure internationale.  

Le parc Garuda Wisnu Kencana est accessible toute la semaine, de 8 h à 22 h. De 10 h à 18 h 30, les visiteurs peuvent y apprécier différents spectacles mettant à l'honneur les danses balinaises. Diverses autres activités y sont organisées, pour ne citer que les projections de films au cinéma Garuda.

Visiter le temple d'Uluwatu

Trônant sur une falaise de 80 mètres de haut, sur la pointe sud-ouest de la péninsule de Bukit, le temple d'Uluwatu vaut une visite le temps d'une escapade dans le sud de l'île. La falaise recouverte d'une végétation épaisse sert de refuge à des singes. Ce temple est un des sept temples directionnels de Bali, censés protéger l'île des mauvais esprits. Le temple d'Uluwatu est consacré aux dieux de la mer.  

Après avoir effectué le tour de ce lieu de culte construit au 11e siècle, rendez-vous aux abords de la falaise pour profiter des vues spectaculaires sur la mer de Java et le coucher de soleil. Le soir, vous pouvez y apprécier une représentation de danse traditionnelle Kecak, illustrant les épopées du héros Ramayana. Ce spectacle se déroule sur une scène en plein air avec la mer en toile de fond. Des artistes locaux peuvent également y proposer des spectacles de feu.  

Profitez aussi de votre passage à Uluwatu pour découvrir des plages intactes aux alentours du temple. Découvrez la plage de Blue Point protégée par deux grands rochers. C'est une plage discrète bordée d'eaux limpides et transparentes parfaites pour la baignade ou la plongée avec masque et tuba. Au large, les surfeurs domptent les vagues. À Uluwatu, vous pouvez aussi rejoindre facilement Karma Beach, une des plus belles plages balinaises, en empruntant le funiculaire du Sunday Beach Club de Ungasan.

Faire une halte balnéaire à Nusa Dua 

Votre voyage sur la péninsule de Bukit est une opportunité de visiter Nusa Dua, l'une des plus belles stations balnéaires de Bali. En plus des vacanciers en quête d'intermède farniente, Nusa Dua attire aussi les amateurs de sports nautiques. Cette station abrite des complexes hôteliers de luxe plantés au milieu de jardins tropicaux. Sur la côte nord-est de la péninsule de Bukit, Nusa Dua déploie de belles plages au bord de l'océan Indien comme Nusa Dua Beach.  

Nusa Dua Beach est une plage célèbre auprès des adeptes de surf, de kitesurf et de planche à voile. Après avoir dompté les vagues, il suffit d'étendre sa serviette sur le sable blanc pour se ressourcer. Près de la plage, de petites échoppes proposant des encas, des boissons et des noix de coco se succèdent.  

Découvrez plusieurs autres plages propices à la détente à Nusa Dua. Appréciez un après-midi tranquille sur la plage de Pantai Geger, à l'écart de l'agitation de Nusa Dua Beach. C'est une plage quasiment déserte bordée d'eaux turquoise. La plage de Pantai Mengiat est pour sa part plus adaptée aux voyageurs accompagnés d'enfants. 

À Nusa Dua, il est également possible de s'initier au Flyboard. Conçu par le champion de jet-ski Franky Zapata, cet engin est composé d'une plate-forme propulsée au-dessus de l'eau grâce à un système d'hydrojet. Réservée aux personnes de 14 à 65 ans, cette activité nautique vous assure une expérience riche en sensations. Vous pouvez également pratiquer du parachute ascensionnel de passage à Nusa Dua. 

Pour les plus curieux, prenez le temps de contempler le Water Blow. Quand la mer est agitée, de grosses vagues se brisent violemment sur le récif. L'eau s'engouffre dans un petit espace avant d'être propulsée à quelques mètres de haut. Ce spectacle s'observe depuis une plate-forme installée à 400 m de la plage de Nusa Dua.

Profiter d'une immersion culturelle à Nusa Dua 

Pour apprécier la facette culturelle de Nusa Dua, la visite du complexe religieux Puja Mandala s'impose. Ce complexe met en avant cinq importantes religions coexistantes avec harmonie en Indonésie. Sur une superficie de 5 hectares, ce site accueille une grande mosquée, une église catholique, un temple protestant, un temple hindou et un temple bouddhiste. Tous ces lieux de culte sont ouverts au public, mais vous devez vous renseigner à l'avance des horaires de culte et des événements programmés. 

Nusa Dua est aussi connue pour son Musée Pasifika, situé dans le Complexe de développement touristique de Bali. Ce musée présente une collection de 600 œuvres d'art réalisées par quelque 200 artistes provenant de 25 pays de l'Asie et du Pacifique. Vous pouvez y apprécier les plus belles créations du célèbre peintre indonésien Raden Saleh et du peintre Nyoman Gunarsa. Le Musée Pasifika comprend huit pavillons et onze salles d'exposition. Chaque salle met à l'honneur les différentes régions du monde, dont l'Indonésie, l'Asie du Sud-Est, le Pacifique et l'Europe. Ce musée est ouvert toute la semaine jusqu'à 18 heures. 

Une autre façon de vous immerger dans la culture indonésienne, c'est d'assister à un spectacle Devdan au Théâtre Bali Nusa Dua. Quatre représentations par semaine sont proposées. Le spectacle Devdan associe des styles de danse traditionnels et modernes indonésiens. Se déroulant environ 90 minutes, chaque représentation de danse vous dévoile les cultures hautes en couleurs de Bali, de Java, de Sumatra, de Bornéo et de la Papouasie.

Partir à la découverte des autres plages de la péninsule de Bukit 

Au-delà des plages de Nusa Dua ou d'Uluwatu, la péninsule de Bukit vous dévoile bien d'autres plages dignes d'intérêt. Partez à la découverte de Jimbaran, une des plus grandes plages de la région. C'est une anse sauvage recouverte de sable gris et bordée d'eaux calmes propices à la baignade située dans le nord de la péninsule. Jimbaran est surtout appréciée des adeptes de planche à voile. C'est aussi le point de départ des sorties en bateau le long des côtes.

La côte ouest de Bukit recèle également d'intéressantes plages, à l'instar de Padang-Padang située à proximité d'Uluwatu. Entourée de rochers, la plage de Padang-Padang conserve son côté sauvage avec son sable blanc et ses vagues de classe mondiale appréciées des surfeurs du monde entier. Les eaux se prêtent aussi à la plongée et à la baignade.  

Toujours sur la côte ouest, sur la péninsule de Padang-Padang, les plus téméraires peuvent s'aventurer jusqu'à la plage Impossibles, difficile d'accès comme son nom l'indique. C'est une plage sauvage la promenade est tout à fait indiqué à marée basse. Celle-ci est presque entièrement submergée par les flots à marée haute.  

Depuis la plage Impossibles, vous pouvez facilement atteindre en bateau la plage de Bingin. C'est une plage tranquille appréciée pour son ruban de sable blanc et fin. Les surfeurs avertis s'y retrouvent pour profiter des vagues et des tubes réguliers se formant à peu à partir de 50 mètres du rivage. Bingin est piqueté de « trous » qui se transforment en piscines naturelles à marée basse. À quelques minutes de marche de là, retrouvez la plage immaculée de Dreamland. 

Sur la côte orientale Bukit, vous pouvez aussi tomber sur les plages de Nyang Nyang, de Suluban et de Labuan Sait. Sur la côte est, offrez-vous le plaisir de vous détendre sur la plage de Melasti, de Pandawa ou de Gunung Payung. Ces plages sont propices à la pratique de sports nautiques.

Profiter de votre séjour à Bukit pour déguster des spécialités balinaises 

Une escapade sur la péninsule de Bukit est une occasion d'apprécier des plats typiques de Bali. Goûtez par exemple au « nasi goreng », du riz frit agrémenté de légumes, de morceaux de viande, de crevettes et d’œufs, au « mie goreng », des nouilles frites servies avec des légumes, ou encore au « gado gado », une salade de légumes et de pousses de soja agrémentée d'une sauce aux cacahuètes.  

Parmi les spécialités balinaises à goûter impérativement figure le cochon de lait, plus connu à Bali sous le nom de babi guling, apprécié pour sa peau croustillante et sa chair fondante. Si la confession musulmane est en effet dominante dans le reste du pays, elle ne prédomine pas à Bali où la population pratique surtout l'hindouisme. 

Le matin, vous pouvez commencer votre journée avec une tasse de café. C'est une véritable tradition chez les Balinais. Le café est préparé à partir de poudre ou de grains de café infusés directement dans la tasse. L'île est aussi connue pour ses nombreuses brasseries héritées des Néerlandais. Ces brasseries vous offrent l'occasion d'apprécier une bière fraîche en pleine journée. Bintang est la bière locale la plus consommée sur l'île. Votre voyage est aussi l'occasion de déguster un vin de riz ou brem.

Des conseils pratiques pour voyager sur la péninsule de Bukit 

Quand partir pour Bukit ?

La saison sèche, d'avril à octobre, est idéale pour explorer la péninsule de Bukit. À cette période de l'année, vous pouvez profiter de longues journées ensoleillées et sèches. La température oscille autour de 29 °C. Entre mi-avril et septembre, les vents sont parfaits pour la pratique du surf ou d'autres sports nautiques. 

L'été correspond cependant à la haute saison. L'affluence touristique est à son comble. Vous pouvez aussi choisir l'intersaison, avril ou novembre, pour effectuer votre voyage au calme.

Comment s'y rendre ?

Situé à 15 kilomètres de la capitale balinaise Denpasar, l'aéroport international Ngurah Rai est à une vingtaine de kilomètres de la péninsule de Bukit. Après votre vol, vous pouvez prendre un taxi pour vous rendre sur la péninsule de Bukit. Vous pouvez aussi louer une voiture ou un scooter pour voyager à votre rythme.

Comment s'y déplacer ? 

Pour vous déplacer à travers la péninsule de Bukit, vous pouvez louer une voiture avec ou sans chauffeur. Il est aussi possible d'opter pour la location de scooter pour rallier plus facilement les sites d'intérêt et les différentes plages de la région à votre rythme. Pour les petits déplacements en ville, prenez un taxi ou un bemo, une sorte de minibus pouvant transporter une dizaine, voire une vingtaine de personnes.

Où dormir ? 

La péninsule de Bukit offre un vaste choix d'hébergements : des hôtels, des villas de vacances ou des appartements de vacances, si vous aspirez à plus d'indépendance. À Nusa Dua, retrouvez de nombreux hôtels étoilés offrant un confort haut de gamme à deux pas de la plage. Pour un voyage plus authentique à Bukit, il est tout à fait possible d'opter pour un séjour chez l'habitant.

Où se restaurer ? 

En bord de mer ou encore en centre-ville, vous pouvez trouver un éventail de restaurants proposant des spécialités balinaises ou indonésiennes ou encore de grands classiques de la cuisine internationale. Les petites échoppes sont aussi tout indiquées pour goûter la cuisine de rue balinaise allant du riz aux nouilles frits sans bien sûr oublier le fameux cochon de lait cuit à la broche.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9687-peninsule-de-bukit-bali Fri, 22 Mar 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Quelques pays à visiter le temps d’un séjour en Afrique]]>

L’Afrique est une terre aux mille visages. Elle offre de magnifiques paysages. Ce continent détient aussi des richesses inestimables. Ses pays disposent de nombreux atouts touristiques. Ils abritent également une immense variété de faune et flore. Si les voyageurs sont en quête de safari ou de promenade, ils y trouvent leur bonheur. D’ailleurs, cette contrée a tout le nécessaire pour un séjour parfait.

Le Kenya, un des plus beaux pays africains à ne pas rater

Le Kenya est l’une des destinations touristiques les plus prisées de l’Afrique. Il est riche d’une histoire passionnante. Ce pays possède aussi une culture fascinante. Grâce à ses montagnes et ses savanes à perte de vue, ce territoire offre des paysages idylliques. En effet, il figure parmi les incontournables lors d’un voyage en Afrique. D’ailleurs, le Kenya est l’une des contrées les plus magnifiques du continent. Il abrite de grandes réserves animalières, habitées d’éléphants, de lions, de girafes et beaucoup d’autres espèces sauvages. Cette région dispose également d’un intéressant point culminant, notamment le mont Kenya. Ce dernier est en effet le deuxième sommet le plus haut d’Afrique. Cette montagne est idéale pour effectuer un trekking. Si les visiteurs aiment la randonnée, cet endroit leur enchantera. En outre, la Vallée du Rift est un autre site immanquable lors d’un périple au Kenya. Elle propose une multitude d’activités en plein air.

La Tanzanie, une contrée fascinante à ne pas manquer

La Tanzanie est un territoire unique grâce à ses variétés de paysages et ses héritages culturels. Ce pays est inratable lors d’un séjour en Afrique. En effet, il est réputé pour son parc national du Kilimandjaro. D’ailleurs, la montagne la plus haute du continent s’y trouve. En outre, cette contrée est connue pour ses immenses espaces sauvages habités par les « Big five ». Sa capitale Dar es Salam regorge de sites intéressants. Elle offre une ville africaine moderne. Pourtant, cette région a toujours su conserver la culture swahilie. Par ailleurs, cette terre dispose de volcans, de lacs et de plaines à explorer. Ainsi, elle abrite de nombreuses espèces animales rares. Par exemple, au lac Tanganyika se situe un centre de recherche sur les primates. Les touristes peuvent y observer des chimpanzés. Or, ils peuvent partir à la découverte des peuples Maasaïs.

L’Éthiopie, une destination riche d’un patrimoine culturel

L’Éthiopie est un pays exceptionnel. Pourtant, elle reste encore une destination très peu connue des vacanciers. En effet, ce territoire réserve de nombreuses surprises à offrir aux voyageurs Il regorge de centres d’intérêt à visiter. De plus, cette région est très riche d’une culture ancestrale. Elle possède plusieurs monuments historiques et des sites archéologiques à fréquenter. De Lalibela à Aksoum, les touristes découvriront des ruines, des châteaux, des musées et des églises. Par ailleurs, cette terreabrite de réserves naturelles, dont le parc national du Simien est le plus reconnu. Celui-ci permet aux visiteurs de profiter d’une observation animalière en direct. En outre, cet endroit héberge des géladaset des babouins.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9676-quelques-pays-visiter-le-temps-d-un-sejour-en-afrique Tue, 19 Mar 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Les 10 destinations idéales pour vos vacances de Pâques !]]> Pâques approche à grands pas et vous recherchez une destination pour vos prochaines vacances ? Entre vacances pascales au soleil ou à la montagne en France et en Grèce et séjour culturel en Espagne, le choix est grand. Voici les 10 destinations à privilégier suivant vos préférences.


Pâques approche à grands pas et vous recherchez une destination pour vos prochaines vacances ? Entre vacances pascales au soleil ou à la montagne en France et en Grèce et séjour culturel en Espagne, le choix est grand. Voici les 10 destinations à privilégier suivant vos préférences.

Tignes, pour un séjour riche en activités dans les Alpes du Nord

Tignes figure sur la tête de liste de vacances pascales en France en montagne. Cette célèbre station de ski se trouve dans le massif de la Vanoise, dans les Alpes du Nord, en Savoie. Elle formait, avec la Val d’Isère, le domaine skiable Espace Killy, doté de 300 km de pistes de ski alpin qui serpentent entre 1 550 et 3 450 m d'altitude. Cette station compte 5 villages. Tignes le Lac, Val Claret et Le Lavachet trônent à plus de 2 000 m. Tignes-les-Brévières et Tignes Les Boises sont trouvent dans la vallée. Tignes offre un enneigement parfait d'octobre à mai. Tignes dispose également de divers aménagements pour varier les plaisirs en haute montagne. Vous y trouverez ainsi un stade bosses, 6 stades de slalom ainsi qu'un gliss'park et 2 snowparks.

Un séjour à Tignes est aussi l'occasion de s'initier à la plongée sous glace ou au vélo sur neige. Les plus téméraires s'adonnent au parapente ou à l'escalade. Les balades en traîneaux à chiens viennent compléter le programme. Après ces journées bien remplies, au pied des pistes, Tignes prolonge les plaisirs dans sa pléiade de brasseries, de restaurants et de discothèques. Les découvertes gastronomiques ponctuent également les vacances pascales à Tignes.

Piau Engaly, une destination pascale pour les amateurs de poudreuse

Plantée à plus de 1850 m d'altitude, Piau Engaly est station la plus hautement perchée des Pyrénées françaises. Située aux portes du Parc National des Pyrénées, dans les Hautes-Pyrénées, cette station de sports d'hiver bénéficie d'un enneigement naturel d'exception grâce à sa situation géographique. Les passionnés de glisse, débutants ou chevronnés, y profitent de pistes skiables parcourant près de de 104 ha, partant du Pic de Piau jusqu’à la Vallée du Badet. Ces pistes sont à l'abri du redoux et du vent.

En plus de sa quarantaine de pistes, Piau Engaly dispose également d'espaces pour la pratique du freeride ainsi que d'un snowpark avec des zones affichant des niveaux de difficulté variés. Toutes les commodités et les installations installées au pied des pistes sont facilement accessibles grâce aux navettes gratuites et aux zones piétonnes.

Port-la-Nouvelle, pour des vacances au soleil au bord de la Méditerranée

Si vous souhaitez faire le plein de soleil, au bord de la mer, rejoignez Port-la-Nouvelle, dans le sud de la France. Cette localité de l'Aude s’est développée grâce à sa situation géographique entre des étangs intérieurs, la Méditerranée et le massif des Corbières. Cette station balnéaire déploie un ruban de sable doré d’une longueur de 10 km face à la mer. Des cafés, des hôtels et des restaurants bordent cette plage. La localité est aussi connue pour abriter un des plus vastes ports industriels de France. Des démonstrations de pêche à la traîne, suivie de dégustations de sardines grillées y sont programmées tout l’été.

Au détour de la place, un séjour à Port-la-Nouvelle conduit à la découverte de quelques joyaux bâtis comme la tour de défense de la Vieille Nouvelle, datant du XVIIIe siècle. Cette tour se trouve à l’entrée du Grau de la Vieille Nouvelle. Un arrêt au musée de la Baleine est aussi de mise. Celui-ci abrite un squelette bien conservé d'une baleine, échouée à Port-la-Nouvelle en 1989. L’entrée au musée est gratuite de Pâques à fin septembre. Un séjour à Port-la-Nouvelle s'accompagne également de visites au vert. Rendez-vous pour ce faire au Parc Naturel Régional de la Narbonnaise appréciée pour la richesse de sa biodiversité. Une randonnée le long de la boucle de Combe Redonde, située dans la garrigue de Port-la-Nouvelle, s'impose également. Ce circuit est accessible par le petit tronçon du Sentier Cathare. Ce parcours rejoint les ruines d’un hameau, d’anciennes bergeries et des blockhaus datant de la Seconde Guerre mondiale.

Saint-Jean-Cap-Ferrat, une authentique station balnéaire de la Côte d’Azur

Sur la Côte d’Azur, la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat est un ancien village de pêcheur devenu un lieu de villégiature appréciée dès le 19e siècle. Cette localité blottie entre Monaco et Nice séduit par son ambiance tranquille, son authenticité et ses plages baignées par une Méditerranée calme et translucide. La plage du port, installée au cœur du village est une des plus populaires. Si vous aspirez à plus de calme, la plage des Fossettes et la plage Paloma sont à privilégier.

Les randonneurs disposent de 3 parcours balisés pour découvrir autrement Saint-Jean-Cap-Ferrat. Le tour du Cap Ferrat, dans la partie sud de la presqu’île, est le premier parcours. Il mène vers la pointe Malalongue, une roche volcanique et un phare. Au pied du phare, profitez d’une vue exceptionnelle sur le cap de Nice et l’Estérel. Le second parcours conduit jusqu'à la pointe Saint-Hospice. Durant la balade, visitez la Chapelle Saint-Hospice, érigée au XIe siècle et un cimetière belge datant de la Première Guerre mondiale. Près de la chapelle, Saint-Hospice s'étend la Principauté de Monaco et le Cap Martin. La Promenade Maurice Rouvier est le dernier chemin de randonnée de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Celui-ci débute face à la Mairie et permet de profiter d'une vue panoramique sur la baie de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Massif de l'Esterel, pour un séjour pascal sous le signe de l'évasion

Pour les amoureux d'escapades en pleine nature, le massif de l'Esterel constitue un terrain de jeu parfait pour Pâques. Ce massif montagneux s'étend sur 32 000 hectares entre la Méditerranée et la Provence, sur la Côte d'Azur. Plusieurs sentiers de randonnées balisés permettent d’apprécier les paysages contrastés du site. Les circuits menant au rocher Saint-Barthélémy, au pic de l'Ours, au belvédère du Cap Roux ou à la calanque et le Cap du Dramont garantissent des parcours inégalés. En tout, le site totalise 40 km de sentiers de randonnées. Une centaine de sentiers balisés pour vélo et tout autant de pistes équestres parcourent le massif de l'Estrel. De nombreuses autres activités peuvent être programmées sur place comme l'escalade ou encore la tyrolienne. Après ces escapades en pleine nature, il est agréable de s'octroyer une pause balnéaire au bord de la Méditerranée. Installée dans les contreforts du massif, Fréjus déploie de belles plages. La ville promet également de belles visites culturelles ralliant son aqueduc, ses arènes et autres monuments remarquables datant de l'époque romaine.

Séville, fêtes pascales sous le doux soleil andalou

Séville est la capitale de l'Andalousie. Plantée sur la côte sud de l'Espagne, la ville profite d'un fort ensoleillement tout au long de l'année. À partir de mars, soit au printemps, les températures y sont douces. La localité espagnole est le théâtre d'événement d'envergure. C'est le cas de la Féria de Sévilla mettant à l'honneur les traditions tauromachiques espagnoles. Cette célébration est généralement célébrée au début du mois de mai, après la Semaine Sainte et ses processions. Le flamenco est également indissociable de Séville. Durant votre séjour, assistez à des dîners-spectacles de flamenco haut en couleur, tout en savourant des spécialités locales.

La journée, profitez-en pour découvrir le patrimoine bâti sévillan dignement représenté par la cathédrale Notre-Dame du Siège de style gothique flanquée du clocher-minaret de la Giralda, véritable symbole de la ville. Lors de votre passage dans le centre historique, visitez également El Museo del Baile Flamenco, le palais de l'Alcazar, érigé sous la dynastie maure des Almohades. Si l'architecture moderne vous passionne, arrêtez-vous au Metropol Parasol dominant la place de l'Encarnación. Cette immense structure en bois, en forme de champignon, s’élève sur une hauteur de 28 m. Terminez votre escapade à Séville par les arènes de la Real Maestranza de Caballería, datant du XVIIIe siècle.

Barcelone, séjour dans une cité cosmopolite au bord de la Méditerranée

Barcelone est la capitale cosmopolite de la région de Catalogne. Cette ville effervescente sert d'écrin à des joyaux architecturaux portant la signature du fameux architecte Antoni Gaudí. Parmi ses chefs-d'œuvre, découvrez la basilique de la Sagrada Família ou encore le parc Guell. Pour en apprendre davantage sur le passé barcelonais, le musée d'histoire de Barcelone collectionnant des ruines d'une ancienne cité romaine se visite impérativement. L’emblématique Rambla est incontournable. Cette avenue commence sur la Plaça de Catalunya et finit au Port. Cœur battant de la ville, elle est jalonnée de restaurants, de boutiques et compte également un grand aquarium.

À Pâques, Barcelone est le théâtre de nombreux événements. Ses rues s'animent de nombreux défilés. Une parade des vacances appelée « El Paso de la Borriquita » se déroule dans la Ciutat Vella, le dimanche des Rameaux. Cette fête commémore l’arrivée de Jésus, à dos d’âne, à Jérusalem. Les habitants défilent dans les rues parées de branchages variés. Des chars hautement colorés circulent également dans les rues. Barcelone accueille aussi d'autres défilés dans son quartier gothique.

Kardamyli, une agréable station balnéaire à explorer

Si vous êtes en quête d'authenticité, faites vos valises et partez pour le Péloponnèse à Kardamyli. Cette bourgade est enserrée entre monts Taygète et le golfe de Messénie à une quarantaine de kilomètres de Kalamata, dans le sud du Péloponnèse. La localité déploie un paysage étonnant avec ses habitations en pierre blotties entre les oliviers et les cyprès. Karamyli s'étend au pied d'une enceinte byzantine datant du XIIe siècle. Celle-ci renferme le clocher de l'église Agios Spyridonas, datant de la fin du XVIIe siècle et la tour Mourtzinos, datant du XVIIe au XIXe siècle. Cette tour renferme un musée dédié à l’ancienne société tribale des Maniotes.

La plage de Stoupa, se trouvant à proximité de Kardamyli, est l’endroit idéal pour un séjour placé sous le signe du farniente. Près de cette frange de sable doré, des hôtels, des restaurants et des magasins ont ouvert leurs portes. Depuis Kardamyli partent par ailleurs des sentiers de randonnées. Le circuit se terminant à la gorge de Viros au nord de Kardamyli est à privilégier. Ce canyon, intégré à la forêt de Vassilikis, débouche sur la mer.

Athènes, retour aux sources de la Grèce antique pour fêter Pâques autrement

Pour un séjour pascal en Grèce sous le signe de la découverte culturelle, Athènes est incontournable. La capitale grecque demeure une fière gardienne des souvenirs de la Grèce antique comme en témoigne l'Acropole, sur cette butte dominant le reste de la ville se dressent les vestiges de temples d'ampleur, dont le Parthénon. Sur le versant est de l'Acropole s'étend le théâtre de Dionysos, berceau, paraît-il de la tragédie et du théâtre grec antique. Athènes est aussi riche de nombreux musées. Le Musée Archéologique National expose près de 12 000 pièces datant de l'Antiquité, dont une grande collection de sculptures. Le Musée de l’Acropole est consacré aux trésors antiques, dont une importante partie est réservée au Parthénon.

Un séjour à Athènes à Pâques serait incomplet sans avoir visité ses quartiers. Le quartier de Plaka est de loin le plus célèbre avec ses ruelles étroites et fleuries jalonnées de tavernes pittoresques. Pour mieux apprécier la vue sur la ville, rendez-vous au quartier du mont Lycabette. Le soir, une vue imprenable sur la cité illuminée de mille feux fascine.

Chios, une perle sur l’île de la mer Égée

Chios est une île grecque baignant dans la mer Égée, à proximité d’Anatolie. L’île déploie de magnifiques plages, des villages médiévaux et de belles plantations de vignes. Les villages médiévaux valent particulièrement une visite. Dans la partie nord de Chios, découvrez les pittoresques hameaux côtiers de Lagada et Kardamyla. Dans la partie centrale de l’île, le village de Vrontados déploie de magnifiques champs d’oliviers. Dans le sud de l’île, le village de Kambos séduit par ses jardins, ses vergers et ses habitats traditionnels en pierre. Cette région de Chios abrite aussi le village de Mastichochoria, célèbre pour ses arbres à mastic. Chios compte également des endroits uniques comme Anavatos. Ce site révèle des maisons cubiques en pierre accrochées à flanc de falaises. Ces maisons représentent les ruines d’un village byzantin. Mais à Pâques, Vrontados, est immanquable pour les rouketopolemos, les guerres de fusées. Des feux d'artifice grandioses illuminent cette banlieue de la capitale Chios pour l'occasion.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9681-destinations-vacances-de-paques Fri, 08 Mar 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Les Seychelles : le paradis de l'écotourisme]]>

À 10 heures de vol de la France, l'archipel des Seychelles constitue la destination idéale pour un voyage d'écotourisme en plein cœur de l'océan Indien. Ce pays promet de belles découvertes à travers ses îles servant d'écrin à une faune, une flore et des plages remarquables.

Les Seychelles, une destination luxe et nature au cœur de l'océan Indien 

Les Seychelles sont un archipel assez isolé situé au cœur de l'océan Indien et composé de 115 îles et îlots. L'archipel se trouve à environ 7 851 kilomètres de Paris. Il s'étire à 2 100 kilomètres des côtes kenyanes, à 1 500 kilomètres des côtes somaliennes et à 1 000 kilomètres des côtes malgaches

D'emblée, les Seychelles évoquent ces lunes de miel luxueux au bord de la mer. Mais les Seychelles, c'est aussi une destination écotouristique par excellence. De nos jours, plus de 40 % du territoire des Seychelles est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

Une escapade nature dans la Vallée de Mai à Praslin

Située au nord-est de l'île principale Mahé, à proximité de La Digue, Praslin est une étape incontournable lors d'un séjour écotouristique aux Seychelles. C'est la deuxième plus grande île de l'archipel. Nature, authenticité et tranquillité y sont les maîtres mots. L'« île du perroquet noir » abrite la célèbre Vallée de Mai, une réserve naturelle classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983.

 Localisé au centre de Praslin, le parc englobant la vallée de Mai couvre une superficie de plus de 20 hectares. La vallée doit sa réputation mondiale à son cocotier de mer, dont le fruit est connu sous le nom de coco-fesses. C'est une plante endémique des Seychelles. Elle pousse seulement dans cette réserve et sur l'île Curieuse. 

Considérés par les locaux comme un symbole du pays, les cocotiers de mer bénéficient d'une protection maximale dans la Vallée de Mai. L'autorité locale impose certaines mesures pour préserver les arbres et leurs fruits. Il y est par exemple interdit de consommer ces fruits pour éviter leur disparition éventuelle au fil du temps. En effet, il faut environ deux décennies pour qu'un cocotier de mer produise des fruits.

En parcourant cette réserve naturelle en compagnie d'un guide naturaliste, vous aurez aussi l'occasion de découvrir une centaine d'espèces végétales et animales, dont le célèbre perroquet noir des Seychelles. Ce parc est un véritable musée à ciel ouvert dévoilant toute la richesse de la biodiversité tropicale seychelloise. Depuis le début des années 1970, aucune activité humaine n'y est autorisée. 

Découvrir les parcs marins et les plages de Praslin 

Votre voyage écotouristique aux Seychelles est une aubaine pour découvrir les parcs marins et les plus belles plages de Praslin. Le littoral de cette île est protégé au large par une vaste barrière de corail pour le plaisir des amateurs de snorkeling et de plongée. Ces activités vous donnent la possibilité d'observer l'abondance de vie des fonds marins de l'archipel. Aucun sport nautique motorisé n'y est accepté pour préserver la qualité des fonds marins seychellois. 

Sur la côte nord-ouest de Praslin, appréciez une des plus plages de l'île, l'anse Lazio. Elle offre un cadre paradisiaque pour vos moments de farniente avec son eau turquoise et transparente et son banc de sable fin bordé piqueté de rochers et de cocotiers. Cette plage reflète la beauté naturelle des Seychelles. Sur la côte nord, découvrez l'anse Volbert, connue aussi sous le nom de Côte d'Or. Cette plage est jalonnée d'hôtels et de villas de luxe

Au départ de Praslin, vous pouvez également organiser une virée à la découverte de l'îlot protégé de Curieuse ou de l'îlot protégé de Cousin. Les plongeurs peuvent explorer le parc national marin de Curieuse qui s'étend entre Praslin et l'île Curieuse. Évoluez parmi des poissons multicolores et des tortues de mer. Sur Curieuse, admirez les tortues terrestres géantes des Seychelles pesant jusqu'à 300 kg. C'est la plus grosse espèce de tortue du monde. 

Si vous avez l'occasion de vous rendre sur l'île de Cousin, sachez qu’il y est interdit de pique-niquer, de fumer et de pratiquer la plongée sous-marine. L'activité principale y est l'observation des oiseaux comme la frégate, le goéland blanc, la sterne fée et le paille-en-queue. À quelques kilomètres de Cousin, découvrez l'île de Cousine abritant des villas de vacances de luxe.

Une virée à La Digue, l'île la plus photographiée des Seychelles 

Située à quelques kilomètres au sud-est de Praslin, l'île de La Digue est connue pour sa douceur de vivre et ses paysages naturels de toute beauté. C'est l'une des plus belles îles de l'archipel, avec ses plages immaculées, ses rochers de granite, ses champs de safran et ses plantations de vanille. Au vu d'un cadre aussi idyllique, La Digue se présente sans surprise comme une des destinations de lune de miel les plus appréciées des jeunes mariés en quête d'un séjour luxueux au soleil.

La Digue est une petite île d'une longueur de 5 kilomètres sur une largeur de 3 kilomètres. Ses trois seuls villages – La Passe, L'Union et La Réunion – sont implantés sur la côte ouest. Il n'y a presque aucune route sur l'île et les automobiles sont rares. La visite de La Digue s'effectue à pied ou à vélo pour mieux apprécier la beauté de ses paysages. Un seul hôtel de luxe y est installé. Discrètes, mais fonctionnelles, des chambres d'hôtes et de petites villas de vacances sont construites au cœur de la nature pour préserver l'authenticité de l'île. 

Cette île doit également sa renommée à ses plages de sable blanc émaillé de rochers de granite rose et baignée par une eau turquoise et calme. L'anse Source d'Argent, l'anse La Réunion, l'anse Cocos et la Grand Anse sont parmi les incontournables. Au large de ces plages, la baignade, la plongée sous-marine et le snorkeling sont de mise. Sur ces plages, pas de transats ni de parasols pour préserver leur état naturel.

À l'intérieur des terres, quelques sentiers vous permettent de faire des randonnées pour observer la faune locale, à l'instar des oiseaux veuve noire et des chauves-souris roussettes. La Digue dispose d'un héliport, ce qui permet de faciliter le déplacement depuis ou vers l'île de Mahé.

Partir à la découverte de Silhouette, l'île bleue et verte 

Silhouette est une destination phare de l'écotourisme aux Seychelles. C'est l'une des plus grandes îles de l'archipel, classée Parc national. Plus de 90 % de son territoire, soit 20 km² à peu près, sont protégés. Cette île montagneuse séduit les amoureux de la nature et de la mer. Partez en randonnée à travers sa jungle luxuriante composée de palmiers, de lataniers, de jacquiers, d'albizias et de badamiers. Parcourez les plantations de café, de cannelle, de tabac et d'avocat

Des spécialistes proposent des balades et des randonnées sur l'île. En compagnie des guides spécialisés, explorez les sommets luxuriants de Silhouette ou des criques sauvages. Tout au long des escapades, le respect des consignes de protection de l'environnement est de mise. Prenez aussi plaisir à y visiter le centre d'élevage de tortues de Ron Gerlach. Vous pouvez y voir des tortues de plus de 120 ans qui pèsent 200 kg en moyenne. 

Silhouette est également appréciée pour ses plages de toute beauté. En longeant le littoral, découvrez de superbes plages de sable fin comme l'anse Lascars, Coco dans Trou et La Pointe Zeng Zeng. Vous pouvez y pratiquer la baignade, la pêche au gros, la plongée avec ou sans bouteille et les balades en voiliers. Appréciez une partie de plongée à la rencontre des raies, des murènes, des poissons-clowns et bien d'autres espèces marines surprenantes.

Observation aviaire sur l'île aux oiseaux 

L'île aux oiseaux est une petite île corallienne située à une centaine de kilomètres de Mahé. Cette île de 1,5 km de long sur 0,5 km de large est le refuge des milliers d'oiseaux aquatiques. Ce territoire privé et protégé offre quelques bungalows pour accueillir les visiteurs. Pour conserver l'équilibre écologique de l'île, les bungalows proposent du confort simple.

Cette île est agréable à visiter tout au long de l'année, mais la période entre mai et septembre est la plus favorable pour y observer la plus grande concentration d'oiseaux. Admirez les sternes noires, les pailles-en-queue, les martins, les sternes houppées, les hirondelles de mer et bien d'autres espèces fascinantes. Durant l'hiver européen, l'île est fréquentée par de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs et d'échassiers

Sur l'île aux oiseaux, vous pouvez aussi rencontrer des tortues géantes des Seychelles, dont la grosse tortue « Esmeralda » âgée de plus de 180 ans et pesant 300 kg. La plage de l'île, ourlée de sable blanc et bordée d'eau calme, mérite également votre attention. La baignade, la pêche au gros et la plongée sont parmi les autres activités à faire.

Une escapade dans l'atoll protégé d'Aldabra 

Pour visiter l'atoll d'Aldabra, vous devez faire une réservation longtemps à l'avance. La demande d'autorisation est en plus exigée. Cette réserve naturelle est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est le deuxième plus grand atoll corallien du monde et l'un des derniers endroits naturels les mieux préservés de la planète. 

Isolé et inhabité, Aldabra s'ouvre au tourisme, mais avec beaucoup de restrictions et de mesures de contrôle imposées par les autorités seychelloises pour la protection de son écosystème. Cet atoll est composé de 4 îles sauvages séparées par des passes étroites et entourées de marais à mangroves. Son littoral est parsemé de lagons et de plages de sable blanc intactes. 

Vous pouvez y découvrir des milliers de tortues terrestres géantes, de gros crabes et de nombreuses espèces d'oiseaux, dont l'ibis sacré, la sterne, la frégate, le héron, le flamant rose, le founingo rouge-cap et le kestrel de Madagascar.

Faire des randonnées aux Seychelles 

Les randonnées sont un excellent moyen d’apprécier la faune et la flore exceptionnelle des Seychelles. L'archipel compte 18 chemins de randonnée officiels et 23 non officiels. À Mahé, partez à la découverte du parc national du Morne Seychellois couvrant 20 % de la superficie de l'île. Située au nord-ouest de Mahé, cette montagne verdoyante culmine à 906 mètres d'altitude. Depuis la ville de Victoria, parcourez la route de sans Souci menant vers des sentiers de randonnée figurant parmi les plus beaux de l'archipel. 

Les plus téméraires peuvent faire l'ascension des falaises des Trois Frères culminant à 699 mètres d'altitude ou du Morne Blanc haut de 667 mètres. Vos efforts seront récompensés par de splendides vues sur les paysages seychellois émaillés de végétations tropicales luxuriantes. Située au large de la côte nord-est de Mahé, l'île au Cerf vous assure également de belles randonnées en pleine nature. Marchez à travers une jungle épaisse pour atteindre son point culminant à 108 mètres d'altitude.

Quelques règles à respecter pour un séjour écotouristique aux Seychelles

L'écotourisme ou tourisme durable se base sur le respect de la nature, des populations locales et de leur culture. Pour réussir votre voyage aux Seychelles, veillez à ce que certaines règles soient respectées pour minimiser l'impact de votre passage sur l'environnement. Avant votre départ, l'idéal est de vous renseigner sur l'histoire et la culture de la région à visiter. 

Trouvez le maximum d'informations sur les comportements à adopter. Selon les pays, s'embrasser en public peut être par exemple choquant pour les locaux. Effectuez des achats responsables pour polluer le moins possible durant votre séjour. Pour le respect des populations locales, vous devez vous adapter à leurs cultures et traditions. Le mieux est d'apprendre un peu la langue locale pour profiter d'un meilleur accueil et pour vous imprégner au mieux de la vie locale.

Privilégiez les prestations et services proposés par les locaux pour contribuer au développement de la région. Dans le cadre de l'écotourisme, le respect de la faune et de la flore est également important. Respectez les réglementations en vigueur dans les parcs naturels. Gardez le silence dans la nature pour ne pas perturber les animaux. Contemplez les animaux à distance raisonnable pour votre sécurité et pour ne pas modifier leurs comportements. N'introduisez pas de plantes étrangères dans les lieux visités. Avec le tourisme durable, appréciez la nature sans la chambouler.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9589-seychelles-paradis-ecotourisme Thu, 21 Feb 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Vacances au ski, où partir en 2019 ?]]>

Vous regardez les différents massifs montagneux en France et vous avez du mal à arrêter votre choix sur l’un d’eux pour vos prochaines vacances au ski ? Location de ski à Morzine ou ailleurs, vous hésitez encore ? Pour vous aider à bien choisir, découvrez notre sélection des stations les plus tendances en 2019 ?

Une location de ski à Morzine pour être au cœur des Portes du soleil

La station de ski Morzine se situe entre le Mont-Blanc et le Lac Léman à 1 000 m d’altitude. Faire une location de ski à Morzine c’est avoir accès à 107 km de neige répartis en 125 pistes dont 10 % de pistes vertes, 36 % de pistes bleues, 42 % de pistes rouges et 12 % de pistes noires auxquelles il est possible d'accéder grâce aux 81 remontées mécaniques. Il y en a ainsi pour tous quel que soit votre niveau en ski.

Mais, opter pour une location de ski à Morzine vous permet aussi de voir plus grand. En effet, c’est tout le domaine des Portes du soleil qui s'ouvre à vous. Avec ses 600 km de pistes de ski, c’est le plus grand du monde. Vous pourrez ainsi facilement vous rendre à Gets ou Avoriaz et même poursuivre en Suisse !

Grâce à un tel emplacement, vous pouvez profiter pleinement de votre location de ski à Morzine et choisir chaque jour où vous allez skier pour profiterdes conditions optimales de ski en choisissant le lieu en fonction de la météo, de l’enneigement, de l’affluence et votre envie du moment !

Les amateurs de ski de fond y trouvent aussi leur compte avec 45 kilomètres de piste consacrés à cette activité en secteur haute montagne à Morzine/Avoriaz. Il est aussi possible de pratiquer le ski de fond dans la vallée de la Manche caractérisée par son côté sauvage ou encore faire la boucle du plateau du Pléney où vous efforts seront récompensés par une vue exceptionnelle sur le Mont-Blanc.

Et, pour prolonger le plaisir de la glisse, la station dispose également de nombreuses autres infrastructures comme un snowpark, un stade de slalom, des pistes de luge… Ainsi, en plus de la location de ski à Morzine, vous pourrez profiter de nombreuses autres activités liées à la neige.

Abondance pour une ambiance familiale

Le domaine d’Abondance vous plongera dans un décor exceptionnel avec un patrimoine préservé pour le plus grand plaisir des vacanciers. 9 remontées mécaniques vous donnent accès aux 14 pistes réparties en 29 % de pistes vertes, 50 % de pistes bleues, 14 % de pistes rouges et 7 % de pistes noires.

Si le domaine est d’une taille modeste, il vous propose toute de même une multitude d’activités comme du snowboard, du ski de fond, des balades en raquettes… le tout dans un cadre à la fois sauvage et authentique.

Comme en effectuant une location de ski à Morzine, en choisissant Abondance, vous pourrez skier sur le domaine des Portes du soleil. Vous pourrez également profiter de votre séjour pour découvrir Abondance mais aussi les environs. Si vous recherchez des idées de sortie en Rhône-Alpes, le site Autour du blog vous en donne plein !

Chamonix : destination mythique

Chamonix est une destination prisée depuis de nombreuses années car elle se trouve au pied du Mont-Blanc et fait partie des destinations phares en 2019.

Ses 67 remontées mécaniques vous emmènent sur ses 120 pistes dont 15 % sont des pistes vertes, 35 % des pistes rouges et autant de pistes bleues ainsi que 15 % des pistes noires. En plus du ski, vous pouvez vous adonner au freeride, freestyle, speed briefing, vivre des hors-pistes inoubliables… Pour en découvrir plus sur cette station, cliquez ici.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9532-vacances-ski-2019 Wed, 20 Feb 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[La location vacances avec piscine en Provence]]> L’agence réceptive Plaisirs et Maisons de Provence, vous propose essentiellement des maisons de vacances avec piscine dans les Alpilles, le Luberon, la Camargue et le Ventoux. Elle vous offre également une sélection d’hébergements de qualité, de luxe et de prestige.


Pour passer des vacances en Provence en famille ou entre amis, pensez à la location saisonnière.

L’agence réceptive Plaisirs et Maisons de Provence, vous propose essentiellement des maisons de vacances avec piscine dans les Alpilles, le Luberon, la Camargue et le Ventoux. Elle vous offre également une sélection d’hébergements de qualité, de luxe et de prestige.

Quelle que soit la saison, la Provence dispose d’un attrait pour les touristes français et étrangers. On l’aime pour son soleil, ses cigales, ses paysages et ses magnifiques monuments…

A quelques kilomètres l’un de l’autre, le Provence nous offre le parc des Alpilles, celui du Luberon ou encore la Camargue et le Mont Ventoux. Parmi les endroits les plus connus, Saint Rémy de Provence avec ses rues pavé et ses nombreux magasins de luxe ou encore ses possibilités pour la randonnée, été comme hiver. Vous pourrez également choisir une location vacances proche de Gordes, le village incontournable du Luberon de par son magnifique paysages et ses maisons perchés.

Pourquoi choisir la Provence ?

Pour s’offrir une pause le temps de quelques jours, rien de tel que de choisir un endroit ensoleillé. Vous avez un large choix de locations saisonnières par rapport à la destination en fonction de votre budget ou de vos attentes. La région présente également diverses variétés d’activités passant du sport, à la randonnée ou à la détente et à la découverte de lieux.

Le plus souvent, il est conseillé de visiter le château des Baux de Provence ou encore le site archéologique Glanum située à Saint Rémy de Provence. Les ocres de Roussillon dans le Luberon, sont aussi « the place to be » lors de vos vacances dans la région. Tout comme les différents villages perchés tels que Lourmarin, Bonnieux, Lacoste ou encore Gordes. Le Mont Ventoux va plutôt être conseillé pour des personnes aimant les randonnées pédestres ou à vélo.

La Provence va vous offrir un large panel d’activités afin de combler tout le monde !

La location avec piscine

Comme indiqué précédemment, l’agence Plaisirs et Maisons de Provence peut vous aider à programmer vos prochaines vacances dans la région.

Toutes les maisons proposées disposent d’une piscine privée ou d’une piscine partagée avec jardin et de nombreuses prestations selon les locations.

Certaines disposeront d’une aire de pétanque, d’un sauna, d’une aire de jeux pour enfants ou encore d’une table de ping Pong et d’un babyfoot. Et d’autres vous offrirons une splendide vue sur les alentours avec des intérieurs provençaux ou contemporain, selon vos préférences…

L’agence met à votre disposition une centaine de maisons disponible à la location tout au long de l’année.

Pour parfaire votre venue, Plaisirs et Maisons de Provence vous proposera des journées thématiques et des excursions à travers toute la Provence et de ses espaces protégés. C’est avec plaisir que nous concevrons pour ce qui le souhaite, des séjours écotouristiques, respectueux des hommes et de la nature qui nous entoure.

L’agence peut vous proposer la visite de plusieurs lieus touristiques, comme le Château des Baux de Provence, la visite des carrières d’ocres du village de Roussillon ou encore le pont d’Avignon et le Palais des Papes situés à Avignon dans le Vaucluse…

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Provence Plaisirs et découvrez toutes les locations de vacances avec piscine, du triangle d’or de Provence avec leurs disponibilités et leurs tarifs.

Notre équipe sera ravie de pouvoir vous conseiller et réserver vos prochaines vacances en Provence.Nous avons visité toutes nos locations pour vous conseiller au mieux.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9526-location-vacances-avec-piscine-provence Wed, 20 Feb 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[La Costa Blanca]]> Destination touristique phare en Espagne au cœur de la province d’Alicante, la Costa Blanca offre des kilomètres de plages de sable fin et des falaises impressionnantes.


Destination touristique phare en Espagne au cœur de la province d’Alicante, la Costa Blanca offre des kilomètres de plages de sable fin et des falaises impressionnantes. Son paysage est propre au charme de l’Espagne composé d’orangers, d’amandiers, d’oliviers et de montagnes couvertes de pins. Son large choix d’activités, son climat et sa gastronomie sont propices aux séjours envoûtants.

Les villes de renommée sur la Costa Blanca

Situées entre mer et montagne, les villes de la Costa Blanca sont gorgées d’endroits surprenants de par leur beauté et riches de leur histoire et de leur culture. Alicante, Benissa, Calpe, Moraira, Benidorm, Elche, Santa Pola, Torrevieja et bien d’autres encore font parties des trésors de la Costa Blanca où vous pourrez entre autres visiter la Palmeraie d’Elche,vous balader sur le port d’Alicante, profiter des plages de Benissa, apprécier les sites culturels touristiques de Torrevieja ou encore faire la fête à Benidorm.

La gastronomie hispanique est ce qui attire le plus les touristes venus du monde entier, celle plus particulièrement de valencienne se base sur la richesse du terroir et a également des influences méditerranéennes, le plat de référence étant la paella mais aussi les tapas composés de jambon ibérique, de tomate, de tortilla de patatas, de chorizo, de beignets de calamars et de croquetas jambon-fromage. La Costa Blanca n’est pas en reste concernant les pâtisseries qui présentent des influences arabes à travers l’utilisation d’amande et de miel, nous pouvons citer entre autres l’arnadi, les almojábanas, les rosegones, l’arrop i tallaetes ou les bougnettes. Sans oublier les beignets à la courge, la coca de llanda ou les fartons, les biscuits à la patate douce ou les traditionnels « fruits de Sant Dionis ».

Que faire sur la Costa Blanca ?

Entre les visites des sites historiques notamment des Castillos, le tourisme d’aventure avec des sports nautiques comme la visite de grottes en canoë ou des excursions pour voir les cascades, les randonnées pédestres ou à vélo, les balades dans les parcs, les visites de musées ou tout simplement lézarder sur la plage au soleil, vous ne vous ennuierez pas sur la Costa Blanca.

Où séjourner sur la Costa Blanca ?

Profitez des locations de Villas sur Benissa, Calpe et Morairachez Plein Air Vacances  pour vous ressourcer en famille au cœur d’un climat chaud et ensoleillé avec piscine privée.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9519-la-costa-blanca Thu, 14 Feb 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Zhouzhuang, la Venise chinoise à proximité de Shanghai]]>

Lors d'un voyage dans la province du Jiangsu en Chine, ou dans la ville de Shanghai, Zhouzhuang mérite bien d'être découverte. Surnommée la Venise chinoise, cette ville veinée de nombreux canaux est parcourue par de nombreuses rivières et son territoire compte quatre lacs. Il y a quelques années, l'UNESCO a déclaré patrimoine mondial cette localité située à environ 60 kilomètres au sud-ouest de Shanghai et appartenant à la ville-district de Kunshan. Découvrez dans cet article ce que vous devez savoir sur Zhouzhuang.

Zhouzhuang, un bourg presque millénaire

Décrite comme une magnifique cité dans des poèmes antiques chinois, Zhouzhuang est bâtie en 1086. Dans les années 80, le célèbre peintre chinois Chen Yifei a réalisé plusieurs œuvres représentant des paysages de ce bourg. Célèbre pour sa beauté et son charme, Zhouzhuang était aussi un village commercial prospère sous les dynasties Qing et Ming. Grâce à son emplacement au bord du grand lac Taisi, ses habitants ont pu exporter les produits artisanaux qu'ils fabriquaient eux-mêmes, dont des nattes en bambou, des poteries et des tissus. Le bourg était également réputé pour son thé.

De nos jours, Zhouzhuang séduit par son architecture spécifique caractérisée par des maisons typiques datant pour la plupart des dynasties Qing et Ming. Les traditions très anciennes de ses habitants attirent également les voyageurs. Les femmes âgées et d'âge moyen par exemple portent des costumes typiques composés d'une mantille bleue ou blanche, d'un veston, d'un tablier, d'un pantalon noir ou bleu et de chaussures en tissu.

Beaucoup de voyageurs viennent aussi à Zhouzhuang pour assister à la course de bateaux-dragons. Impliquant des dizaines de bateaux, cet évènement créé vers 1650 se tient au début du mois de juin. Embarquant une dizaine de godilleurs et de musiciens, chaque bateau est décoré d'une tente en tissu coloré.

Une excursion à la découverte des ponts de Zhouzhuang

Il fait bon se promener en bateau traditionnel le long des canaux de Zhouzhuang. Ce village compte une dizaine de ponts à l'architecture typique. Les Ponts double, le pont de Zhenfeng et le pont de Fu'an sont les plus célèbres d'entre eux.

Les ponts jumeaux

Offrant une belle vue sur une grande partie du village, les ponts doubles sont constitués par le pont Shide et le pont Yong'an. Ils datent de l'époque de Wanli de la dynastie Ming, entre 1573 et 1619. Situés au nord-ouest du village, ces ponts jumeaux enjambent la rivière Yinzi Creek. Ils apparaissent dans plusieurs peintures de Chen Yifei qui sont exposées à Hammer Galleries à New York.

Le pont de Zhenfeng

Ce pont est construit au-dessus de la rivière Zhongshi et relie la rue Xiwan à l'allée de Zhengfeng. Il a été édifié sous la dynastie des Ming, puis restauré sous la dynastie des Qing.

Le pont Fu'an

Fait en granit, ce pont se trouvant à l'extrémité est de la rue Zhongshijie est bâti en 1355, sous la dynastie des Yuan, puis reconstruit au 14e siècle par Shen Wansi, un des hommes les plus fortunés de la province du Jiangsu. Ce pont surmonté de 4 tours est un des symboles de la ville. Traversant la rivière Nanbeishi, il est surplombé par 2 maisons de style traditionnel aux poutres sculptées. Ces édifices accueillent des magasins et des restaurants proposant des spécialités locales.

Les maisons les plus remarquables à Zhouzhuang

Outre les ponts arborant une architecture originale, Zhouzhuang compte aussi de belles demeures d la bourgeoisie d'antan.

- La résidence de Ye Chucang

Né en 1887 et mort en 1946, Ye Chucang était un célèbre poète originaire de Zhouzhuang. Il avait fait ses études à l'université de Suzhou. Appelée aussi pavillon de Zuyin, sa résidence est située sur la rue Xiwan, à quelques mètres du pont de Zhenfeng. Cette demeure construite sous la dynastie des Qing recense 5 cours.

- La résidence de la famille Zhang

Cet édifice se dresse au sud des ponts jumeaux, sur la rue Beishi. Elle est bâtie entre 1436 et 1449. Son architecture est imaginée par le frère du roi de Zhongshan. Celui-ci l'a vendu à la famille Zhang sous la dynastie des Qing. Dès lors, la demeure était nommée « pavillon de l’Hirondelle de jade ».

S'étendant sur 1800 mètres carrés environ, la résidence de la famille Zhang dispose de 6 cours et plus d'une cinquantaine de pièces. Son édifice principal est le majestueux pavillon de Yuyan, doté d'imposantes colonnes. Un canal menant à un bassin situé au centre de la résidence s'étire sous ce pavillon. De nos jours, la résidence de la famille Zhang est déclarée monument historique.

- La résidence de la famille Shen

Construite au sud-est du pont de Fu'an, dans la rue Nanshi, cette magnifique résidence est bâtie sous la dynastie des Quing, en 1742. Son architecture remarquable a été conçue par Shen Benren, le fils de Shen Wanshen, un des hommes les plus fortunés du sud de la Chine. Comptant 7 cours, 5 portails et une centaine de chambres couvrant une surface de 2000 mètres carrés, la résidence est divisée en 3 zones. La première comprend un quai où étaient amarrés les bateaux de la famille. La deuxième comprend un salon de 170 mètres carrés où les invités étaient reçus et un petit salon de thé. La troisième zone rassemble quelques appartements.

D'autres lieux méritant un coup d'œil

- Le temple chengxu

Fondé entre 1086 à 1093, sous la dynastie des Song, ce temple est situé sur la Rue Zhongshi. Doté de petites cours avec de jolis jardins, il est un des plus célèbres temples taoïstes du district de Wuzhong. Appelé aussi Shengtang Hall, ce temple de 1 800 mètres carrés comprend trois salles majestueuses. Des rites immuables ainsi que d'énormes statues des trois divinités du taoïsme sont aussi à découvrir dans ce temple dégageant une ambiance surannée.

Le pavillon Mi

Cette maison installée au bord d'un canal accueille de nos jours un musée abritant divers documents sur l'histoire de la famille Shen et du village de Zhouzhuang. Des mannequins de cire représentant des artistes et des écrivains originaires du village y sont aussi exposés.

Le musée de Zhouzhuang

Ce musée présente divers objets que les habitants de Zhouzhuang ont utilisés sous la dynastie des Qing. Vous y trouverez des centaines d'outils en argile ainsi que des reliques provenant du lac Taisi.

La tour Milou

Aussi appelée le De's Tavern, la tour Milou domine le pont Zhenfeng situé au sud-ouest de Zhouzhuang. Autrefois, elle accueillait des réunions d'écrivains, de chanteurs et de poètes de la localité.

Le temple Quanfu

Ce temple est aussi âgé que le village de Zhouzhuang. Fondé en 1086, il est construit sur une parcelle de terre donnée par un des notables de la cité, Zhou Digong. Après de nombreux agrandissements, ce temple disposant de 5 entrées est devenu l'un des plus grands du delta du Yang Tsé. Entouré de jardins et de pagodes, il compte une vingtaine de statues de Bouddha en or. Baptisé Tathagata, son bâtiment principal abrite une statue en bronze de Bouddha mesurant 5 mètres de haut environ.

Les sites méritant un détour dans les environs de Zhouzhuang

Le lac Dianshan

Ce lac est le plus grand lac d'eau douce du district de Qingpu. Il se trouve à une trentaine de kilomètres de Zhouzhuang. Les visiteurs comme les résidents apprécient les balades en bateau ou en canoë sur ce lac ou une promenade à pied le long de ses rives.

Le bourg de Tongli

Tongli est situé à 17 kilomètres environ de Zhouzhuang. C'est également un bourg sillonné de nombreux canaux. Il est agréable de la visiter à pied ou à bord d'une barque traditionnelle. Parmi les endroits à découvrir absolument dans cette charmante localité figure le jardin de Tuisi. Construit au 19e siècle, ce lieu parsemé de pagodes se prête parfaitement à la détente ou la méditation.

Le village de Qibao

Ce village est un havre de paix où les embouteillages, la pollution de l'air et les bruits sont quasi inexistants. Il compte plusieurs maisons traditionnelles bien conservées, des temples et de beaux jardins. Certaines de ces maisons sont transformées en maison de thé, en restaurants ou en salle de spectacle accueillant des spectacles de jeux d'ombres et des opéras.

Wuzhen

Wuzhen est un village traversé par le Grand canal reliant Hangzhou à Pékin. Il est un des plus anciens villages d'eau de Chine. La maison de Mao Dun, un écrivain révolutionnaire chinois très connu, le temple taoïste Xiuzhen Guan et la scène en plein air du Xiuzhen Guan sont quelques sites méritant un détour dans cette localité située à une heure de route de Zhouzhuang.

Le festival international du tourisme à Zhouzhuang

Assister à ce grand festival vous permet de découvrir les cultures et les traditions des habitants de Zhouzhuang. Il a lieu tous les ans et traite à chaque fois d'un nouveau thème. Du premier jour au dernier jour du festival, des spectacles de danse traditionnelle et d'acrobatie ainsi que des expositions de photos sont programmés. Des concours de peinture et de calligraphie, des ventes-expositions de produits d'artisanat, des expositions d'art et des ateliers de cuisine sont aussi organisés.

En plus de ce festival, d'autres évènements vous offrent l'occasion de découvrir la culture et les traditions locales comme la fête des lanternes, les courses de bateaux du 28 mars lunaire et du 15 juillet lunaire.

Comment se rendre à Zhouzhuang ?

Depuis Shanghai

Rejoignez la gare routière située dans le sud de la ville pour prendre un bus de la ligne 5. Cette ligne programme 2 départs par jour : à 8 h 11 et à 13 h 21. Il est plus judicieux d'acheter un billet combiné plutôt qu'un billet simple. Coûtant 10 euros environ, le billet combiné vous permet de visiter 15 lieux touristiques de Zhouzhuang.

Vous pouvez aussi prendre un bus de la ligne 11 et descendre à la Huaqiao Station. Montez ensuite à bord du bus touristique Kunshan n ° 7 et descendez à la gare routière de Zhouzhuang.

Depuis Suzhou

La ville de Suzhou se trouve à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Zhouzhuang. Les 2 villes sont reliées par quelques lignes de bus. Rejoignez la gare routière de Sushou Nord. Toutes les 40 minutes, de 7 h à 18 h 50, un bus part pour Zhouzhuang. Il est aussi possible de rejoindre le village en prenant un des bus garés dans la partie nord de la gare de Suzhou. Dans cette zone, un bus part toutes les 30 à 40 minutes, entre 6 h 45 et 17 h 50.

Des bateaux relient également Suzhou à Zhouzhuang. Le trajet dure 2 h 30 environ. Certaines compagnies louent leurs bateaux aux groupes composés de plus de 18 personnes.

Depuis Hangzhou

152 kilomètres de route séparent Zhouzhuang de Hangzhou. Rendez-vous à la gare routière d’Hangzhou Nord pour rejoindre Zhouzhuang. La gare routière se trouve sur la rue Moganshan. Arrivé à la gare, prenez le bus n° 130 ou le bus touristique n° 1 pour Zhouzhuang.

À la gare de Zhouzhuang, vous pouvez prendre un tricycle pour rejoindre la vieille ville où se trouvent les principales curiosités de la localité.

Hébergements

Il existe des établissements hôteliers proposant des chambres tout confort à Zhouzhuang. La plupart d'entre eux se trouvent dans la nouvelle ville. La ville recense aussi plusieurs maisons d'hôtes.

La cuisine locale

Il n'y a pas de plats spécifiques faisant la célébrité de Zhouzhuang, mais la ville compte de nombreux restaurants où vous pourrez déguster des spécialités chinoises traditionnelles comme les nouilles Yangchun mélangées avec des crevettes séchées ou les dim sum, des raviolis frites, cuites au four ou à la vapeur. Le jian bing surnommé la crêpe chinoise se retrouve aussi sur la carte de nombre de restaurants de la ville. Elle est faite à partir de farine de haricot mungo et de farine de blé.

Certains restaurants de la ville proposent également la cuisine du Sichuan, la cuisine la plus appréciée du pays. La fondue sichuanaise est une des spécialités les plus célèbres de cette cuisine. C'est un plat équilibré, dont les ingrédients sont cuits dans un bouillon assaisonné d'épices et d'herbe.

 

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9569-zhouzhuang-venise-chinoise-shanghai Fri, 08 Feb 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Cap en Amérique du Sud: les 10 destinations inoubliables]]>

Du Venezuela à l'Argentine en passant par le Brésil et la Bolivie, l'Amérique du Sud offre une importante variété d'attractions et de paysages. Depuis sa découverte au 15e siècle, ce sous-continent demeure une région attirant les amateurs d'aventures. Toutefois, les voyages en Amérique du Sud ne sont pas seulement destinés aux explorateurs en herbe. En Colombie par exemple, plusieurs plages séduisent les adeptes de vacances de tout repos. Le patrimoine culturel des pays composant l'Amérique du Sud est aussi un des atouts majeurs de cette région de la planète. Un voyage au Pérou par exemple permet de découvrir des merveilles laissées par l'Empire inca. En matière de tourisme urbain, Buenos Aires ou Brasilia ne sont pas les seules cités à valoir un détour. Zoom sur les 10 destinations inoubliables en Amérique du Sud. 

 

Le Chili

De la pointe sud à l'extrême nord, le Chili déploie des paysages extrêmement contrastés. Dans la région centre du pays, le désert d'Atacama impressionne par son immensité et la beauté de ses paysages. Surplombée par la cordillère des Andes, cette région aride cache de pittoresques villages d'altitude, dont San Pedro d’Atacama accueillant une église du 17e siècle. Elle abrite également des lacs de sel, dont la couleur change au fil des saisons. Le Salar d'Atacama est le plus vaste lac de sel du Chili et le troisième au monde. Parmi les autres merveilles naturelles du désert d'Atacama, les lagunes Minique et Miscanti et les geysers d'El Tatio méritent d'être découverts. 

Dans le sud du Chili, le parc national Torres del Paine classé réserve de biosphère est une région parsemée de cascades et de lacs. Parmi les lieux phares à découvrir absolument figurent le Salto Chico, le mirador Lago Grey dominant le lac du même nom où flottent des icebergs. Dans le nord du pays, les belles plages ne maquent pas. Offrant une mer calme et peu profonde, la plage de Bahia Inglesa est située à quelques kilomètres de la ville de Caldera. Paisible, elle est parfaite pour un instant de détente en famille ou en amoureux. Surplombée d'immenses falaises, la playa Chorrilos est une autre plage phare de la région. À une trentaine de kilomètres au sud, la playa La Virgen est caressée par une mer propice à la baignade toute l'année.

 

Le Venezuela

À l'extrême nord-ouest de l'Amérique du Sud, le Venezuela propose une multitude d'activités. La randonnée ou le trek dans le parc national Canaima dans l'État de Bolivar permet de découvrir des merveilles comme la chute du Ucaima ou les chutes du Sapo situées à quelques kilomètres de la lagune de Canaima. Une promenade en bateau dans l'archipel de los Roques est pour sa part une occasion pour pratiquer la plongée libre. Cet archipel situé au large de la capitale du pays, Caracas, au cœur de la mer des Caraïbes, est composé d'îles sablonneuses et d'atolls coralliens.

 Le Venezuela est aussi favorable à un séjour culturel. Dans le chef-lieu de l'État de Bolívar, Cuidad Bolivar, la vieille ville recèle plusieurs perles architecturales à l'instar de la cathédrale Nuestra Senora. Pour en apprendre davantage sur l’histoire du pays avant la colonisation, rendez-vous à Mérida, la plus grande ville des Andes vénézuéliennes au musée archéologique Gonzalo Rincón Gutierréz exposant des pièces provenant de différents sites précolombiens.

 

L'Argentine

S'étendant entre l'Océan Atlantique et les Andes, l'Argentine a de quoi faire la joie des amateurs de randonnée. Il rassemble une multitude de sites à couper le souffle, dont les célèbres chutes d'Iguazú que le pays partage avec le Brésil. Dans la province de la Pampa au centre du pays, une étendue de plantations d'environ 650 000 kilomètres carrés vaut bien un détour. Composée de vastes champs de tournesol, de maïs, de blé et de luzerne, elle symbolise l'évasion et la liberté et convie à d'inoubliables randonnées. 

Tout au sud de l'Argentine, la région de la Patagonie se distingue par ses paysages marqués de glaciers. Protégé par le parc national Los Glaciares, le Glacier Perito Moreno est un des plus impressionnants de la région. Les glaciers iconiques de l'El Calafate ne manque pas non plus d’intérêt. Ils se trouvent dans la province argentine de Santa Cruz, à quelques kilomètres du village éponyme. Durant une escapade en Patagonie, une étape à Ushuaia est immanquable. Installée sur les rives du canal de Beagle, cette ville recèle d'intéressants lieux d'exposition, dont le musée du Bout du monde. La vocation de ce musée fondé en 1979 est de mettre en valeur le patrimoine de la Terre de Feu. Ainsi, il expose l'histoire et l'ethnographie de l'archipel ainsi que son patrimoine naturel.

 

L'Uruguay

Situé à l'est de l'Argentine, l'Uruguay est le plus petit pays d'Amérique du Sud en terme de superficie. Ses magnifiques plages et ses villes de style colonial sont ses atouts majeurs. Pour apprécier un séjour de détente dans ce pays, les stations balnéaires de Punta del Este, de Piriapolis et d'Atlantida figurent parmi les destinations les mieux indiquées. Pour plus de dépaysement, optez pour le département de la Rocha où se trouve le pittoresque village d'Agua Dulces. 

Parmi les villes à découvrir absolument durant un séjour à Uruguay figure Montevideo. Située au bord du Rio de la Plata, la capitale du pays affiche une architecture d'influence espagnole, italienne et Art déco. Dominant la Plaza Independecia, le Palacio Salvo est un des fleurons du patrimoine architectural de la ville. Pour s'immerger dans le quotidien des habitants, une balade au marché en plein air de la Feria de Tristan Narvaja est de mise. Disposant d'un centre historique classé patrimoine mondial, la ville de Colonia del Sacramento situé dans le sud-est du pays est une autre étape incontournable. Elle accueille le plus ancien édifice religieux du pays.

 

Le Pérou

Pour un voyage inoubliable au Pérou, la découverte du fameux site de Machu Picchu est inévitable. Ce site culminant à 2 430 m d'altitude est une des plus incroyables créations de l'Empire inca. Une promenade sur le lac Titicaca est aussi à programmer. Cette promenade permet de découvrir des villages flottants aux maisons en roseau et d'anciennes cités incas. 

La visite de quelques-unes des plus grandes du pays est également à planifier. À Lima, une flânerie dans le centre historique permet de découvrir des édifices à l'architecture exceptionnelle comme le Palais de Torre Tagle ainsi que les plus vastes arènes d'Amérique du Sud, la Plaza de Acho. De passage au Pérou, les amoureux de la nature seront ravis de découvrir le Cerro Blanco, un mont recouvert de sable blanc, et d'explorer la jungle amazonienne.

 

La Guyane française

Située au nord-est du sous-contient, la Guyane française est réputée pour la richesse de son patrimoine floral et faunistique ainsi que pour sa biodiversité exceptionnelle. Un voyage dans cette région française d'outre-mer doit inclure une excursion au cœur du luxuriant parc amazonien de Guyane créé pour protéger une partie de la vaste forêt amazonienne. Accessible par pirogue ou par avion, ce site naturel de 33 900 kilomètres carrés est le lieu de vie de quelques tribus amérindiennes, dont celle de Tilïo, de Wayana et d'Apalaï. 192 espèces de mammifères et 719 espèces aviaires ont aussi élu domicile dans ce vaste parc. 

Pour une parenthèse culturelle lors d'un séjour en Guyane française, rendez-vous à Cayenne, la capitale du pays. Située sur la côte atlantique, cette ville est veinée de rues jalonnées d'habitations créoles centenaires. Au cœur de la ville, la place des Palmistes regroupe quelques constructions remarquables, dont celle de l'Ancienne Préfecture datant de 1749 et la cathédrale Saint-Sauveur. Visitez également la ville de Kourou située à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest. Ici, découvrez le musée de l'Espace exposant les programmes spatiaux de l'Union européenne et retraçant l'histoire des différents voyages de l'Homme dans l'Espace. Le musée comporte également une zone pour les expositions temporaires.

 

La Colombie

De majestueuses montagnes andines, des vallées glaciaires, de magnifiques plages caribéennes, la forêt amazonienne, des villes coloniales et des sites archéologiques saisissants vous attendent en Colombie. Parmi les merveilles naturelles incontournables du pays figure le parc national d'El Cocuy abritant des lacs d'altitude, quelques pics acérés et des vallées glaciaires. Sur l'île de Providencia, baignant dans la mer des Caraïbes, les plages de Southwest Bay, de Manchineel Bay et de Freshwater Bay offrent un magnifique cadre à vos vacances en Amérique du Sud. Protégées par une longue barrière de corail, elles donnent aussi accès à des spots de plongée sous-marine colorés.

 

Pour apprécier la richesse du patrimoine bâti de la Colombie, appréciez un séjour à Bogota. La capitale du pays conserve de nombreux vestiges de l'époque coloniale. Dans le quartier de la Candelaria, la Plaza de Bolívar où se dressent les principaux édifices coloniaux de la ville est immanquable. Admirez la cathédrale de l'Immaculée Conception, le Capitole national, le Palais de Justice ainsi que le palais archiépiscopal. Aux alentours de cette grande place se trouvent d'autres sites d'intérêt, dont le musée archéologique et le musée colonial. Pour une vue d'ensemble sur Bogota, empruntez un funiculaire qui vous conduira au sommet de la colline de Monserrate culminant à 3 152 mètres.

 

Le Brésil

Le plus vaste des pays d'Amérique du Sud compte nombre de merveilles naturelles. Dans le sud-ouest du pays, le Pantanal est un véritable paradis écologique. Noyée sous les eaux durant 4 mois par an, cette région écologique est propice aux excursions durant la saison sèche, à partir du mois de mars. Il accueille d'agréables écolodges proposant des circuits organisés et guidés. Autre merveille faisant la réputation du Brésil, le Sertao est une région profitant d'un microclimat de type semi-aride. Siuée dans le Nordeste brésilien, elle intègre le parc national de la Serra da Capivara abritant un des plus importants trésors archéologiques du monde : un site accueillant plus de 25 000 inscriptions préhistoriques. Les plus anciennes d'entre elles dateraient de plus de 50 000 ans.

 

Pour un séjour en bord de mer au Brésil, privilégiez les stations balnéaires de l'État de l'Alagoas dans le nord-est où le littoral est protégé par une barrière de corail. Posez par exemple votre serviette sur les plages à la lisière de la capitale Maceió. L’État de Pernambouc, au centre est de la région Nordeste, offre également de nombreuses plages où la mer est très tranquille et peu profonde, à l'instar de celle de Port de Galinhas. Pour pratiquer des sports comme la planche à voile, les stations balnéaires de Canoa Quebrada et de Praia de Majorlândia dans l'État du Céara, dans le nord-est du pays, sont quelques-unes des destinations les mieux adaptées.

 

La Bolivie

En Bolivie, les randonneurs et les trekkeurs ont l'embarras du choix en ce qui concerne les régions à explorer. Dans ce vaste pays situé au centre de l'Amérique du Sud, les paysages sont des plus variés : désert de sel, sommets enneigés, forêts primaires, volcans, etc. Pour une escapade mémorable au cœur de ce pays, une excursion à la découverte du Salar d'Uyuni, le plus vaste désert de sel au monde est une activité à privilégier. D'une superficie de 10 500 kilomètres carrés, ce désert est localisé à l'extrême sud du pays. D'une beauté exceptionnelle, ses paysages se méritent. En effet, c'est uniquement après avoir parcouru l'Altipano que l'on accède à ce site. Dans ce paysage grandiose émerge Uyuni, la cité ayant donné son nom au désert.

 

La Bolivie recèle aussi des destinations propices à un séjour culturel. La capitale du pays en fait partie. Dans cette ville aux maisons et aux buildings colorés, le musée Tiwanaku vaut bien une visite pour sa collection d'artefacts datant de l'époque précolombienne. La ville abrite également le musée national d'art. Pour les amateurs d'architecture, l'église San Francisco est une visite incontournable.

 

L'Équateur

L'Équateur regroupe sur son territoire trois des plus grandes merveilles naturelles du monde : l'Amazonie, la cordillère des Andes et l'archipel des Galapagos. Servant d'écrin à une flore et une faune d'une diversité incomparable, la forêt amazonienne est aussi le refuge de tribus à la culture et aux traditions originales. La cordillère des Andes pour sa part offre des sites de randonnée exceptionnels. Pour les adeptes de la marche à pied, un voyage en Équateur est indissociable de l'exploration de la région de la Sierra composée de deux impressionnantes chaînes volcaniques traversant le pays du nord au sud. 

Bien que baignant à un millier de kilomètres des côtes équatoriennes, au cœur de l'océan Pacifique, l'archipel des Galapagos est indissociable de l'Équateur. Ces bouts de terre offrent plusieurs spots de plongée aux alentours de l'Isla Floreana et de Puerto Ayora. Sur l'Isla Espanola, Punta Suarez offre à voir une colonie de fous à pattes bleues ainsi que plusieurs lézards de lave et des otaries. Sur l'île de Santa Cruz, la plage de Tortuga Bay est un des lieux incontournables. Les tortues arrivent sur cette plage peuplée d'iguanes marins et d'oiseaux au mois de janvier pour pondre leurs œufs. Ceux-ci commencent à éclore au mois d'avril.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9479-10-destinations-inoubliables-en-amerique-du-sud Tue, 22 Jan 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[A la trace de l'histoire égyptienne à Saqqarah]]>

Une partie importante de la fascinante histoire de l’Égypte se découvre au cours d'une visite de ses célèbres nécropoles. Celle de Gizeh a acquis une renommée planétaire, notamment en raison de la présence des 3 pyramides de Khéops, de Khéphren et de Mykérinos. Un peu plus au sud du Caire, Saqqarah dispose pourtant de curiosités encore plus intéressantes, dont la première des pyramides égyptiennes, même si cette nécropole est restée méconnue des voyageurs des 4 coins du monde. Remontée dans le temps au nord-est de l'Afrique, à la trace de l'histoire égyptienne à Saqqarah. 

 

Mille et une merveilles à voir et à faire en Égypte

De toutes les plus belles destinations de la planète, l'Égypte est unique. Elle offre aux visiteurs ses innombrables trésors réunis sur un seul plateau. En quête de soleil et de plage, les voyageurs ont l'embarras du choix lors d'un périple dans ce pays bordé à la fois par la mer Rouge et la mer Méditerranée. À l'est de l’Égypte, nombreux sont ceux qui succombent aux charmes de ses irrésistibles stations balnéaires. Plongée sous-marine et farniente sont au rendez-vous au cours d'un séjour dans les villes d'Hurgadha et d'El Gouna. Sur le littoral nord, Alexandrie et les eaux émeraude de la Méditerranée convient à une baignade tout au long de l'année. Traversant le pays du nord au sud, le Nil apparaît comme un autre joyau égyptien à explorer au cours d'une traversée. Mêlant délassement et découverte, les croisières sur ce long fleuve excédant 6 000 kilomètres laissent entrevoir une partie des témoins éternels laissés par les temps antiques égyptiens.

Pays des Pharaons, cette destination du Nord-est africain exhibe en effet des pyramides exceptionnelles, dont certaines sont remarquées lors d'une descente du Nil. D'une hauteur de 146 mètres et érigée sur une base de 230 mètres, des caractéristiques lui valant l'appellation de grande pyramide, visiter celle de Khéops est pour beaucoup la principale motivation d'un séjour sur le sol égyptien. Passionnante terre d'histoire et destination indiquée pour une remontée dans le temps, l’Égypte recèle de sites étonnants, comme la nécropole de Saqqarah et le complexe funéraire du pharaon Djéser.

 

L’Égypte et sa riche histoire

Visiter les nécropoles et les pyramides en Égypte, et surtout le site de Saqqarah, serait incomplet sans acquérir une notion de l'histoire captivante de ce royaume des Pharaons. Pour une simplification de la compréhension, les spécialistes en égyptologie ont fractionné l'histoire antique du pays en plusieurs périodes. Si la période prédynastique trouve ses débuts vers -8000 avant l'ère actuelle, du temps où la préhistoire égyptienne était sur sa fin, l’avènement des Pharaons ne commence véritablement que vers -3500. De -3500 à -3100, soit vers la fin de la période prédynastique, vont alors se succéder divers souverains qui vont initier l'établissement des premières institutions pharaoniques : c'est la dynastie zéro, qui a vu plusieurs règnes, de Scorpion Ier à Narmer. Beaucoup considèrent d'ailleurs que Narmer est le premier pharaon qui a véritablement concrétisé l'unification du pays, en rassemblant la Haute et la Basse-Égypte.

À la période prédynastique succède celle appelée thinite, qui va s'étirer jusqu'à environ -2700. La Iere et la IIe dynastie vont s’enchaîner au cours de la période thinite durant laquelle le pouvoir et la richesse des pharaons vont croître. Les mastabas finement travaillés et les nombreuses structures de culte funéraire observées à Abydos, au nord-ouest de la ville de Louxor, témoignent de cette montée en puissance de l'autorité des souverains égyptiens. À cette époque apparaissent en effet ces édifices funéraires que sont les mastabas, utilisés pour servir de sépulture aux pharaons, aux hauts dignitaires et autres membres de l'aristocratie. Environ entre -2650 et -2150 vient ensuite l'âge d'or de l’Égypte antique : c'est l'ancien empire, qui apparaît après la période thinite. La IIIe dynastie amorce cette période de 500 ans au cours de laquelle les bases de la civilisation égyptienne sont posées à travers une évolution des arts, des institutions politiques, de la philosophie et de la religion.

 

Le pharaon Djéser, Imhotep et la période de l'architecture monumentale

Djéser est le souverain régnant à l'entame de cette IIIe dynastie, vers -2650. Si les spécialistes en égyptologie sont encore confus sur la durée véritable de son règne, estimée à 19 ou 29 ans, tous s'accordent que c'est l'un des plus grands bâtisseurs de l'ancien empire égyptien. Outre la réussite économique et l'ouverture culturelle vers l'Orient qui se sont intensifiées sous sa régence, ce sont les innombrables innovations qu'il a introduites qui lui doivent son exceptionnelle renommée. Nom bien connu mondialement, Imhotep se présente comme l'un des artisans de cette heureuse prospérité remarquée à l'époque de Djéser. Architecte ingénieux, celui qui est aussi vizir du pharaon est connu également pour ses compétences pointues en médecine et en philosophie.

Personnage aux multiples talents, Imhotep remplit de nombreuses fonctions sous le règne du pharaon Djéser. S'intéressant à l'écriture et à l'art des scribes, il est nommé maître de la discipline. Sage par excellence et d'un esprit brillant, il est par ailleurs considéré comme le fondateur de la médecine égyptienne antique. Imhotep est également un architecte hors pair, étant à l'origine de l'architecture monumentale en raison des œuvres qu'il a conçues à l'époque. À la fois sculpteur et charpentier, beaucoup considère en effet qu'il serait le précurseur de la pierre taillée. L'innovation architecturale la plus marquante de cet éminent vizir de Djéser est d'ailleurs la généralisation de l'utilisation de la pierre comme matériau de construction pour l'édification des tombeaux et des temples. Traditionnellement, les briques en terre cuite étaient employées antérieurement à cette brillante trouvaille d'Imhotep. L'une de ses plus belles réalisations est alors le complexe funéraire de Djéser, incluant la première pyramide égyptienne, qui s'étend sur le plateau de Saqqarah.

 

Visite de la nécropole de Saqqarah

À quelques kilomètres au sud du Caire et à une quinzaine du plateau de Gizeh, la nécropole de Saqqarah est un site archéologique d'exception. Implanté sur les rives occidentales du Nil, ce site long d'environ 8 kilomètres est le plus vaste du genre en Égypte, accessible en voiture depuis la capitale. La visite de cet ensemble de tombes égyptiennes remontant aux périodes antiques fait le bonheur des amoureux de découvertes et des archéologues et égyptologues en herbe.

En Égypte, depuis des époques bien lointaines, l'emplacement des nécropoles est toujours situé à l'ouest des lieux habités. Les peuples de ces périodes envisageaient en effet une existence rythmée par le parcours du soleil. Ce principe érigé au rang même de croyance les incitait à vivre du côté de l'orient, sur la rive droite du Nil. En conséquence, les terres longeant la partie occidentale du fleuve, là où le soleil se couche, ont été des endroits réservés à l'édification des demeures d'éternité, ces complexes funéraires et autres tombeaux et sépultures.

Étendue sur le plateau de Saqqarah, la nécropole éponyme est impressionnante. La première affectation de l'endroit comme lieu d'accueil des tombeaux et sépultures remonte à environ -3050, dès la Iere dynastie. C'est tout au long de la période de l'ancien empire que la construction de ces caveaux a cependant connu un pic sur les lieux. Après un passage transitoire durant lequel la nécropole de Saqqarah a été moins utilisée, les souverains et autres dignitaires ont repris l'installation de leur sépulture à cet endroit jusqu'à la période du nouvel empire. Sur une durée d'au moins 2000 ans, environ entre -3050 et -1050, la nécropole a ainsi été l'un des sites les plus utilisés pour l'édification de tombeaux, de monuments et autres complexes funéraires.

À Saqqarah, les visiteurs de passage côtoient les explorateurs et les archéologues, la nécropole étant aujourd'hui encore en fouille perpétuelle. De nouvelles tombes sont ainsi régulièrement découvertes sur les lieux, de quoi garnir davantage l'immense recueil de l'histoire antique égyptienne. La nécropole de Saqqarah suscite en effet un intérêt historique particulier, car les traces et les vestiges de ces sépultures offrent aux égyptologues des indices précieux pour comprendre l'existence des Égyptiens durant ces temps lointains.

 

Le complexe funéraire du pharaon Djéser et la première pyramide égyptienne

Lors d'une visite de la nécropole de Saqqarah, le circuit le plus prisé mène vers le complexe funéraire de Djéser. La pyramide à degrés est le point culminant de cette promenade, mais le site entier dédié au premier pharaon de la IIIe dynastie vaut à lui seul le détour sur ce plateau situé au sud de la capitale.

Le complexe funéraire de Djeser est un immense espace rectangulaire étendu sur une quinzaine d'hectares dans la nécropole de Saqqarah. Un impressionnant mur de protection fortifié de plus de 10 mètres de hauteur entourait le site autrefois. Aujourd'hui, seuls les vestiges de cette épaisse muraille sont remarquables sur les lieux. Située à l'angle sud-est du complexe funéraire, la partie restante du mur présente l'unique voie d'accès au site. Haute de 3 mètres et large de 1, cette entrée mène directement dans un immense couloir garni de colonnes et donnant sur la grande cour sud du complexe funéraire de Djéser.

La pyramide à degrés de Djéser trône au centre du complexe, séparant les cours sud et nord. Les 6 étages réguliers de la pyramide en font un ouvrage exceptionnel. Cette succession de paliers-terrasses sur 6 niveaux reflète en effet le génie architectural de son concepteur, Imhotep, qui a voulu dresser un gigantesque escalier vers le ciel lors de son édification. La pyramide de Djéser est en réalité le résultat de l'empilement de plusieurs mastabas, construits avec des moellons de pierre calcaire, faisant de l'édifice le premier au monde construit avec ce matériau. La base de la construction s'étire sur une superficie de 121 x 109 mètres, et sa hauteur s'élève à environ 62 mètres. Un réseau de galeries est creusé dans cette pyramide, qui intègre également un puits central, l'endroit accueillant le sarcophage du pharaon.

D'autres curiosités sont également à découvrir au cours d'une exploration dans ce remarquable complexe funéraire. La cour sud recèle diverses structures dont l'utilisation de certaines est encore inconnue aujourd'hui. Il s'agit par exemple des 2 autels situés à proximité du couloir à colonnades. Les salles d'offrande et le temple T sont également à découvrir dans cette partie du complexe funéraire.

 

Musée et pyramides : des lieux uniques à découvrir à Saqqarah

Si le complexe funéraire de Djéser est la principale attraction des visiteurs lors d'une visite de la nécropole de Saqqarah, les autres sites à proximité sont également d'un grand intérêt. Au sud de la pyramide de Djéser se dresse le complexe dédié au pharaon Ounas, neuvième et dernier souverain de la Veme dynastie. Ce souverain qui a régné aux alentours de -2350 avant l'ère actuelle est reconnu pour être le premier pharaon à décorer les parois de sa demeure d'éternité avec des hiéroglyphes. Si l'entrée dans la pyramide de Djéser est restreinte, voire interdite en raison des risques importants d'éboulement, une exploration de celle d'Ounas est totalement autorisée pour voir de plus près ces traces laissées il y a plus de 4 000 ans. Une visite de l'endroit est ainsi de mise, pour remarquer les nombreuses inscriptions très bien conservées sur les couloirs ou la chambre funéraire. De nombreuses autres pyramides sont également disséminées dans la nécropole, et certaines peuvent également être visitées.

Achevé en 2003 et inauguré en 2006, le musée Imhotep réserve une multitude de curiosités aux voyageurs lors d'une visite à Saqqarah. Situé sur la route menant vers la nécropole, l'endroit conserve de nombreux objets et autres découvertes trouvés sur le site. Au cours d'un détour dans le musée, remarquez une momie ptolémaïque remontant à la période lagide, soit d'environ -323 à -30. 6 galeries sont à découvrir dans ce musée, qui regorge d'une collection de pièces diverses. Les statues, les stèles en pierre et en bois ainsi que certains des outils antiques utilisés à l'époque sont exposés dans plusieurs espaces du musée. L'une des galeries est par ailleurs consacrée à l'égyptologue français Jean-Philippe Lauer. Cet archéologue a consacré sa vie à la réalisation de nombreuses fouilles sur la nécropole. Depuis 1920 et environ 75 ans durant, cette personnalité passionnée a étudié une grande partie du site et participé à la reconstruction des secteurs entiers dans le complexe funéraire dédié au pharaon Djéser. 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9472-histoire-egyptienne-a-saqqarah Tue, 08 Jan 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Notre top 5 des meilleures croisières solo]]>

Les avantages de partir en croisière en solo sont nombreux. D'abord, vous êtes le seul à décider de la destination, du bateau de croisière, de la cabine et de la date de départ. C'est uniquement vous qui choisissez également les différentes options de la croisière. À bord du bateau et lors des escales, vous vivrez le voyage à votre rythme. Si la croisière en solo vous tente, mais que vous n'avez pas encore choisi la compagnie idéale, jetez un œil à cette liste. 

 

Les croisières en solo avec Royal Caribbean

Royal Caribbean est l'unique compagnie de croisière à proposer des studios avec balcon et des studios avec hublot offrant une vue sur l'océan aux personnes désirant apprécier une croisière en solo. Les paquebots équipés de ces genres de cabines sont ceux appartenant à la classe Radiance, à la classe Quantum et l'Harmony of the Seas de la classe Oasis. 

Partez avec Royal Caribbean pour profiter des magnifiques îles des Caraïbes. La compagnie propose également des voyages en Méditerranée avec des escales dans les plus belles villes italiennes comme Pise. Cette ville de la Toscane donne accès à de nombreuses autres belles villes de la région. C'est le cas de Lucques située à 30 minutes de route du port pisan. Si votre escapade vous a plu, laissez-vous tenter par un week-end à Lucques.

 

Les croisières en solo avec Norwegian Cruise Line

Norwegian Cruise Line a été élue pour la cinquième année consécutive meilleure compagnie pour les voyageurs seuls par le Porthole Cruise Magazine. Les croisières avec cette compagnie maritime américaine permettent aux voyageurs seuls de participer à de nombreuses activités qui leur sont spécialement dédiées, comme des cours de danse, des ateliers ou les rencontres organisées tous les jours dans le salon/bar Studio. Réservé aux passagers solos, ce salon/bar est établi à proximité d'élégantes cabines individuelles équipées d'un téléviseur à écran plat et d'un grand lit.

 

Les croisières en solo avec Carnival Cruise Line

Les croisiéristes solos voyageant avec Carnival Cruise Line pourront prendre part à plusieurs activités durant la croisière. Le « Singles Meet and Greet » par exemple leur donne l'occasion de trouver l'âme sœur. Cette compagnie maritime élabore également des croisières spécifiques pour les célibataires, à l'instar de la croisière de 8 jours aux Caraïbes proposée à bord du Carnival Conquest au départ de Fort Lauderdale. À bord de tous les bateaux de la Carnival Cruise Line, les cabines dédiées aux voyageurs seuls offrent à peu près le même confort que les cabines doubles. Elles sont équipées d'une télévision à écran plat, d'un téléphone, d'un coffre-fort, de trois garde-robes, d'un divan, d'une table à café et de l'air conditionné.

 

Les croisières en solo avec Cunard

Cunard est une des compagnies à privilégier si vous désirez expérimenter une croisière de luxe en solo. À bord de ses bateaux décorés élégamment rappelant les anciens transatlantiques, vous profiterez d'une ambiance conviviale et chaleureuse et dégusterez des plats gastronomiques concoctés par des chefs réputés. En ce qui concerne le prix des croisières, Cunard propose des tarifs spécifiques aux voyageurs solos, plutôt que de leur imposer un supplément. À bord du Queen Mary 2, rénové récemment, la compagnie a aménagé 15 nouveaux studios individuels, équipés d'un bureau et d'un coin salon. Cunard fait par ailleurs partie des rares lignes de croisière à accueillir les animaux de compagnie à bord de leurs unités.

 

Les croisières en solo avec Holland America

Holland America est une autre ligne de croisière portant une attention particulière aux croisiéristes solo. Sur la plupart de ses navires, la compagnie applique son programme « Single Partners », dont le but est d'offrir aux célibataires des occasions de se côtoyer. Ce programme comprend diverses activités comme des compétitions sportives mixtes ou des jeux-questionnaires.

 

Voici les prochaines croisières organisées par CPN pour vous :

 

-       Découvrez l’île de beauté entre célibataires du 4 au 10 mai 2019 ou du 4 au 10 octobre 2019

-       Découvrez la Sardaigne entre célibataires du 10 au 16 mai 2019

 

Quoi de mieux que de découvrir des paysages incroyables entre solos ? Le faire sur un bateau de croisière!! Alors inscrivez-vous, vous ne le regretterez pas 

 

Bonne croisière !

]]>
http://www.voyageva.com/article/9390-notre-top-5-des-meilleures-croisieres-solo Wed, 02 Jan 2019 00:00:00 +0100
<![CDATA[Koločep : l'oasis de sérénité non loin de Dubrovnik]]> Située à une dizaine de kilomètres de Dubrovnik, Koločep constitue une destination appréciable pour un voyage dans le sud de la Croatie. Cette petite île de la mer Adriatique vous permet de combiner détente et découvertes, à l'écart des agitations des grandes villes croates.


Située à une dizaine de kilomètres de Dubrovnik, Koločep constitue une destination appréciable pour un voyage dans le sud de la Croatie. Cette petite île de la mer Adriatique vous permet de combiner détente et découvertes, à l'écart des agitations des grandes villes croates.

Découvrir Koločep, la plus petite île de l'archipel des Élaphites 

Avec 4 km de long et une superficie de seulement 2,35 km², Koločep est considérée comme la plus petite des îles de l'archipel croate des Élaphites. Localisée à environ 10 km au nord-est du port de Dubrovnik, cette île faite de dolomie et de calcaire possède un relief accidenté. Des falaises vertigineuses plongeant dans la mer, des forêts de pins, des criques et des plages de sable et de galets composent son paysage. La douceur de son climat typiquement méditerranéen a permis l'épanouissement d'oliveraies, de vignobles et de plantations d'agrume. Ses habitants puisent l'eau dont ils ont besoin dans les souterrains, car l'île ne possède ni de sources ni de cours d'eau. 

Appelée aussi « Calamotta » en italien, Koločep a été baptisée d'après le canal Koločepski qui sépare le continent des îles Élaphites. Comme en témoignent ses vestiges archéologiques, cette île était occupée par l'homme dès la préhistoire. Les Romains, les Grecs et les troupes de Napoléon y ont laissé également leurs empreintes. Chargée d'histoire, l'île était aussi un grand chantier naval durant la période de la république de Raguse, l'ancienne Dubrovnik. Deux membres d'équipage du navire d'expédition Santa Maria de Christoph Colomb sont d'ailleurs originaires de Koločep. 

Koločep est composée aujourd'hui de deux grands hameaux portuaires, à savoir Donje Čelo au nord et Gornje Čelo au sud-ouest. L'île attire de nombreux vacanciers venus de la Croatie continentale et du monde entier. Son authenticité et son ambiance paisible sont parmi ses plus grands attraits. Elle est surtout fréquentée durant la période estivale. C'est une destination immanquable pour une excursion à la journée depuis Dubrovnik. Certains estivants choisissent d'y rester quelques jours pour s'assurer des vacances tranquilles. Le hameau principal, Donje Čelo, accueille les ferrys en provenance du port de Dubrovnik. Quant au Gornje Čelo, ce village peu peuplé abrite un parc forestier de 12 hectares composé d'oliviers et de pins.

Les sites et monuments à ne pas manquer à Koločep 

Les voitures sont interdites sur l'île de Koločep. Bien que vous puissiez y trouver quelques scooters et tracteurs, la visite de l'île peut se faire facilement à pied ou à vélo en compagnie d'un guide local expérimenté ou non. En plus de ses quelques ruines archéologiques grecques et romaines, cette île croate se vante de posséder des édifices sacrés, notamment sept églises à l'architecture préromane datant du Moyen-âge. 

À Donje Čelo, admirez l’église de l'Assomption érigée au 13e siècle. Sur la route vers le village de Gornje Čelo, découvrez l’église de Saint-Antoine datant du 15e siècle. Une fois arrivés à Gornje Čelo, visitez l'église préromane de Saint-Antoine de Padoue bâtie aux 11e et 12e siècles. 

Au-delà des monuments religieux, vous pouvez contempler quelques manoirs parfaitement conservés à Koločep. Ces imposants bâtiments du 15e siècle servaient de résidences d'été à la noblesse originaire de Dubrovnik. Votre escapade vous offre aussi l'occasion de découvrir les surprenants escaliers de Placet composés de 80 marches taillées dans la roche et conduisant à la mer. Gravissez ces escaliers pour avoir une vue panoramique sur la mer Adriatique et sur la côte ponctuée de falaises et de criques sauvages.

Les activités à faire absolument sur l'île de Koločep 

Lors de vos vacances à Koločep, goûtez à la joie d'une balade tranquille ralliant les villages de Donje Čelo et de Gornje Čelo. Les deux hameaux sont reliés par une promenade maritime de 3 kilomètres de long. Le parcours dure une vingtaine de minutes. Vous pouvez également faire une randonnée à pied ou à vélo. Une dizaine de kilomètres de sentiers de randonnée est en effet aménagée à travers toute l'île. À Gornje Čelo, vous pouvez emprunter le sentier parcourant le parc forestier et apprécier ainsi la facette sauvage de Koločep. En longeant le littoral, votre circuit rejoint des plages, des criques cachées et bien d'autres merveilles de la nature, comme la « Plava Špilja » ou « grotte bleue », accessible seulement à la nage. Si vous aimez la baignade, consacrez du temps pour profiter des eaux cristallines de la crique de Porat ou de Sapluni. De nombreuses autres belles plages vous attendent aux alentours du village de Donje Čelo. 

Des agences locales peuvent également vous proposer des activités à sensations comme le canoë-kayak en mer, la pêche en haute mer, la plongée sous-marine et la plongée avec masque et tuba. Une session de plongée au large de Koločep vous donne un aperçu de la richesse des fonds marins de la mer Adriatique. La période recommandée pour cette activité s'étend de mai à octobre. Une partie de pêche avec les habitants s'avère aussi intéressante pour vous imprégner de la vie locale. Au terme de cette expérience enrichissante, un déjeuner avec au menu les poissons fraîchement pêchés s'impose. 

Koločep convient par ailleurs à des vacances en famille. À Donje Čelo, vous pouvez trouver une immense aire de jeux pour enfants comportant des toboggans, des manèges, des balançoires et diverses autres attractions.

Des excursions à Dubrovnik, à quelques minutes en bateau de Koločep 

Si vous avez choisi Koločep comme votre principale destination de vacances en famille, en amoureux ou entre amis, offrez-vous de belles excursions dans ses environs. La visite de la ville historique de Dubrovnik est incontournable. Faites une promenade le long du Stradun, l'artère principale de la vieille ville. Profitez-en pour déguster des spécialités locales comme le « bijela kava », une sorte de café latte, et la « sladoled », une crème glacée.

Effectuez également le tour des remparts de Dubrovnik pour apprécier un pan de la cité médiévale. Ces fortifications moyenâgeuses bien conservées entourent la vieille ville. Montez par la suite au sommet du fort Lovrijenac pour apprécier une vue dégagée sur toute la ville, la mer Adriatique et les Îles Élaphites, dont Koločep. Ce fort et bien d'autres endroits de Dubrovnik ont accueilli des scènes de la célèbre série télévisée « Game of the Thrones ». En fin d'après-midi, empruntez le téléphérique menant au sommet du mont Srd. Depuis ces hauteurs, une belle vue sur les toits de la cité embrasés par les couleurs chatoyantes du soleil couchant se prête au regard. 

Pour les passionnés d'architecture, intégrez au programme la visite de quelques monuments religieux de Dubrovnik. Visitez le vieux monastère franciscain, un bel exemple de l'art roman croate. Ce monastère abrite actuellement la plus ancienne pharmacie d'Europe. Faites également un détour au monastère dominicain érigé au 14e siècle. Ne manquez pas l’église Saint-Blaise abritant une sculpture du saint patron de la ville.

Une escapade à Cavtat, la pittoresque voisine de Dubrovnik 

Votre séjour de détente à Koločep est une opportunité de visiter Cavtat située à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Dubrovnik. Fondée dès l'Antiquité, cette cité a été successivement occupée par les Grecs et les Romains. De l'occupation romaine, Cavtat a hérité des vestiges d'un théâtre. Elle a aussi su conserver de nombreux palais, dont le palais du prince à l'architecture Renaissance datant du 16e siècle. Ce vieux palais accueille aujourd'hui une galerie d'art. 

Vous pouvez aussi mettre sur la liste des sites à voir à Cavtat le mausolée de la famille Racic, riche famille propriétaires de bateaux, et les remparts. Parcourez les ruelles étroites et sinueuses du centre historique fortifié pour savoir davantage sur le passé de la ville. À Cavtat, offrez-vous également une échappée au vert en marchant à travers une épaisse forêt de conifères veinée de sentiers de 7 kilomètres de long.

Une virée vers l'île de Lopud, à une demi-heure en bateau de Koločep 

Située au cœur de l'archipel des Élaphites, Lopud n'est qu'à 5 kilomètres de Koločep. Les deux îles sont régulièrement reliées par des ferries qui effectuent le trajet en environ vingt minutes. À Lopud, appréciez une balade le long de la promenade qui s'étire parallèlement au quai pour avoir une vue imprenable sur les îles voisines de Sipan et Mljet. Consacrez du temps pour visiter les sites historiques et les merveilles architecturales comme l’église préromane Saint Ilija, l’église Saint-Nicolas, le monastère franciscain et la maison d'été de la famille Dordic. 

Les voyageurs les plus curieux peuvent y découvrir des ruines grecques, romaines et slaves retraçant le passé mouvementé de l'île. Après les visites culturelles, attablez-vous dans l'un des restaurants de l'île pour goûter aux spécialités locales, telles que les plats préparés à partir de gibier, le fromage à l'huile, le jambon dalmate et le canard sauvage rôti

Cette excursion à Lopud s'apprécie également le temps d'une randonnée au fil du sentier reliant les deux collines verdoyantes de l'île. Ce chemin vous conduit à la baie de Sunj où vous pouvez trouver l'une des plus belles plages de la région de Dubrovnik. Prélassez-vous sur cette plage de sable fin bordée d'une dense pinède.

 Une excursion à Sipan, la voisine de Koločep 

Faisant partie des Îles Élaphites, Sipan ou Giuppana est située à une dizaine de kilomètres de Koločep. C'est la plus grande île de l'archipel. Admirez ses jolis paysages ponctués de collines recouvertes d'oliviers, de vignes, de plantation d'agrumes, de figuiers et d'amandiers. Cette île croate vous dévoile un patrimoine architectural remarquable, à l'image du manoir de style Renaissance de Stjepović Skočibuha à Sudurad. 

Une promenade à travers l'île vous permet également de découvrir une trentaine d'églises moyenâgeuses, dont l’église Sveti Duh caractérisée par son toit plat typique de l'Adriatique. Sipan est également connue pour la tour de Pakljena construite en 1529. Pour vous détendre après les balades, rejoignez l'une de ses plages de galets ou de sable caressé par les eaux transparentes de la mer Adriatique.

La période idéale pour faire des vacances à Koločep 

L'île de Koločep est soumise à un climat de type méditerranéen, avec des étés chauds et secs et des hivers doux et humides. L'été, de mai à septembre, est la meilleure période pour la découvrir. Pendant les vacances scolaires, cette destination est particulièrement fréquentée par les estivants de la région de Dubrovnik. Durant cette époque de l'année, des journées ensoleillées et longues s'offrent aux voyageurs. La température de l'eau est parfaite se baigner, pratiquer la plongée sous-marine ou en apnée et les sports nautiques. 

Les mi-saisons, de mars à avril, et d'octobre à novembre, sont également une option idéale pour parcourir l'île et pour effectuer des excursions dans les îles et villes proches loin de l'animation estivale. La nature vous révèle toute sa beauté durant les intersaisons. L'hiver s'avère assez pluvieux, ce qui peut rendre difficile la visite de Koločep et de ses environs.

Comment se rendre à Koločep ? 

Dubrovnik dispose d'un aéroport international desservi par de nombreuses compagnies aériennes proposant des liaisons avec plusieurs grandes villes européennes. Une fois à l'aéroport de Dubrovnik, rejoignez en bus ou en taxi le port d'où partent des ferries menant à Koločep. En été, la compagnie maritime Jadrolinja assure quotidiennement des liaisons du continent à Koločep. 

L'idéal est d'arriver au moins deux heures en avance pour se mettre dans la file d'embarquements et pour ne pas manquer votre ferry. Il faut aussi acheter votre billet de retour à l'avance, si vous prévoyez de passer seulement une journée sur l'île. La durée du transfert en ferry s'effectue en 20 minutes environ. Comptez une dizaine de minutes pour un trajet en vedette rapide.

Les hébergements à Koločep 

Lors de vos vacances sur l'île de Koločep, retrouvez un large choix d'hébergements dans le hameau de Donje Čelo. Ce village possède un hôtel. Des maisons d'hôtes, des villas et des appartements de vacances y ont également ouvert leurs portes. La plupart de ces logements offrent une belle vue sur la mer. Ils bénéficient également d'un bon niveau de confort pour vous garantir un agréable séjour. Ces logements disposent généralement d'une connexion Wi-Fi gratuite et suivant le cas d'une kitchenette équipée, d'un espace salon doté d'une télévision à écran plat, d'une terrasse ou d'un jardin.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9366-kolocep-serenite-dubrovnik Fri, 28 Dec 2018 00:00:00 +0100
<![CDATA[Que préparer pour partir au Portugal pour les vacances ?]]>

Le Portugal est la destination parfaite pour des vacances en couple, en famille ou entre amis. Toutefois, pour un séjour réussi, il convient de préparer votre voyage des semaines en avances. Mais que mettre dans sa valise ?


Quelles sont les formalités nécessaires ?

Pour les ressortissants de l’Union européenne et les Suisses, le visa n’est pas indispensable. Néanmoins, vous devez vous munir de votre carte d’identité ou d’un passeport à jour. Les Canadiens sont aussi exempts de visa pour un séjour inférieur ou égal à 90 jours par semestre. Pour les autres ressortissants, le visa est obligatoire.

 

Que mettre dans ses affaires !

Le Portugal c'est quoi ? C'est environ 300 jours d’ensoleillement pendant toute l’année. Pour le choix de vêtements, référez-vous à la saison. En été, amenez des tenues légères tandis qu’en hiver, apportez de quoi vous tenir au chaud, car à l’ombre, la température est souvent très fraiche. Ajoutez également dans votre valise :


•         Un maillot de bain et une serviette de plage
•         Une paire de sandales
•         Une paire de lunettes de soleil
•         Une crème solaire et un répulsif contre les moustiques
•         Une trousse à pharmacie (en cas de pépin)


En outre, ce serait vraiment dommage d’oublier votre appareil photo ou caméra pour prendre de belles photos sur les sites touristiques de la région. Aussi, évitez d’amener trop d’argent liquide sur vous. Apportez plutôt votre carte bancaire.

 

Que visiter au Portugal ?

 

Pour gagner du temps et pour ne manquer aucun site incontournable du pays, il est très important de créer un itinéraire sur mesure avant votre départ, surtout si vous avez prévu un séjour assez court. Ce pays lusitanien aux multiples facettes ne cessera d’ailleurs de vous surprendre à travers ses monuments historiques, ses belles plages, sa gastronomie d'une qualité exceptionnelle et sa population très accueillante…

 

Voici quelques endroits que vous ne devez louper en aucun cas :


•         Lisbonne : c’est la capitale. Faites un détour dans ses quartiers emblématiques pour vous imprégner de l’ambiance locale et pour admirer la beauté de la ville


•         Algarve : pour les amateurs de sports nautiques, rendez-vous au nord du pays pour découvrir les belles plages de sable blanc qui incitent au farniente


•         L’île Madère : vous allez tomber sous le charme de cette petite île. Appréciez ses plages à l’infini et sa faune variée


•         Les Açores : si vous recherchez un coin paradisiaque loin des afflux touristiques, vous allez apprécier cet archipel. Vous y trouverez une flore et une faune riche et aurez l’occasion de rencontrer des mammifères marins.


Évidemment, ces 4 régions du Portugal sont très prisées par les touristes, attendez-vous donc à rencontrer beaucoup de touristes, surtout si vous prévoyez d'y aller en été ! Pour plus de tranquillité et d'authenticité, il est clairement recommandé de passer ses vacances dans les saisons les moins prisées par le tourisme.

Prêt à voyager ?


Vous êtes convaincu et vous souhaitez vous envoler pour le Portugal ? Très bon choix ! En plus, vous pouvez visiter ICIPortugal.com pour être au courant des dernières actualités du Portugal et connaître non seulement, les meilleurs endroits à visiter, mais aussi les bonnes adresses, les bons lieux et surtout en apprendre plus sur ce magnifique pays !

]]>
http://www.voyageva.com/article/9357-que-preparer-pour-partir-au-portugal-pour-les-vacances Tue, 18 Dec 2018 00:00:00 +0100
<![CDATA[Le Top de Noël dans les parcs d’attractions d’Orlando en Floride]]>


Qui n’a jamais eu envie de passer Noël au soleil ? La Floride offre une expérience des fêtes de fin d’année inoubliable !
Mais lorsqu’on quitte un peu les plages de palmiers pour se diriger à Orlando, on entre dans le monde magique des parcs d’attractions.
Le meilleur des parcs d’attractions pour Noël en collaboration avec le blog de voyage en Floride :  Hello la Floride !


Passer Noël à Universal Studios


Universal Studios est un des grands parcs d’attractions d’Orlando. Situé au cœur de la ville, il draine chaque année de plus en plus de visiteurs. En 2017, plus de 10 millions de personnes ont passés l’entrée d’Universal !

Universal Studios, tout comme Walt Disney World (on y reviendra plus tard) célèbre les saisons au fil des ans.
En effet, vous pouvez y célébrer le Spring Break, Halloween, Mardi Gras et Noël.

Du 17 novembre au 6 janvier, découvrez la magie de Noël à la sauce Universal et retrouvez le Grinch, Moi Moche et Méchant, Harry Potter et pleins d’autres surprises.


Des shows et des parades spéciales pour Noël


Si vous n’avez jamais eu l’occasion d’aller à New-York pour les fêtes, vous n’avez pas pu voir la fameuse parade de Noël de des grands magasins Macy’s.
Et bien sachez que vous pouvez en voir une version à Universal Studios !

Chaque année le parc organise une superbe parade de Noël, sur le thème de la parade de Macy’s, avec des personnages des franchises Universal.

Découvrez également cette année le nouveau show sons et lumières de Noël au château d’Harry Potter !


Noël dans les parcs de Seaworld


Seaworld, présent également à Orlando, ne manque pas de marquer le coup pour les fêtes de fin d’année.
Le parc met en place plus de 3 million de guirlandes et de lumières ! Ce qui crée une ambiance magique qui plaît à toute la famille.

Les plus petits pourront rencontrer le Père Noël et Rudolph le renne au gros nez rouge !

Les festivités de Noël auront lieux jusqu’au 31 décembre 2018.


Un Noël magique chez Walt Disney World


Nous gardons le meilleur pour la fin, avec les parcs de Walt Disney World. Chaque année le parc Magic Kingdom se transforme tout au long des saisons.
Des citrouilles géantes en forme de Mickey pour Halloween, des lapins géant pour Pâques et bien évidemment, une explosion de lumière et de magie pour les fêtes de Noël.

Il est difficile de célébrer Noël ailleurs qu’à Magic Kingdom une fois qu’on y a goûté. C’est à la hauteur de vos espérances et vous y retrouverez votre âme d’enfant !

Une parade magique haute en couleur, des sapins géants partout et un château recouvert de glace illuminée… Une vraie merveille qui éblouit aussi bien les petits que les grands !

Célébrer Noël en Floride c’est des souvenirs de vacances inoubliables pour toute la famille !

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9351-le-top-de-noel-dans-les-parcs-dattractions-dorlando-en-floride Mon, 17 Dec 2018 00:00:00 +0100
<![CDATA[Voyage à Guarapari: une idée de vacances pour 2019]]> vacances de rêve en 2019 ? Guarapari est celle qu'il vous faut. Cette ville côtière brésilienne donne accès aux plus belles plages de l'État de l'Espirito Santo, dans le sud-est du pays

Vous êtes à la recherche d'une destination singulière où passer des vacances de rêve en 2019 ? Guarapari est celle qu'il vous faut. Cette ville côtière brésilienne donne accès aux plus belles plages de l'État de l'Espirito Santo, dans le sud-est du pays. Située à 58 kilomètres de Vitoria, la capitale de l'État, Guarapari constitue un point de départ parfait pour découvrir des sites naturels d'exception, dont le parc national Paulo Cesar Vinha. Découvrez dans cet article tout ce qu'il a à savoir sur cette ville aux multiples atouts.

Guarapari, une destination balnéaire phare du Brésil 

La ville Guarapari déroule au bord de l'Atlantique une vingtaine de plages. Vous voulez vous prélasser sur une plage intimiste ? La Praia dos Padres est la plage idéale. Accessible par un sentier de randonnée, cette magnifique plage vous promet un agréable instant de détente tout en profitant pleinement du soleil. Bordée de végétations et dominée par des collines rocheuses, elle profite d'un emplacement idéal à l'abri des vents. Si vous souhaitez ne pas trop vous éloigner de la ville, la plage qu'il vous faut est celle de Praia do Morro. Cette plage de sable noir en forme de croissant se trouve à 4 kilomètres au nord du centre-ville. Elle est bordée d'établissements hôteliers convenant à tous les budgets ainsi que de restaurants, de bars et de boutiques de souvenirs. Située à 5 minutes en voiture du centre-ville, la Praia das Virtudes est une autre plage qui n'est pas trop éloignée de la ville. 

Pour s'adonner à des sports nautiques comme le surf ou le kitesurf, rendez-vous à la plage de Pina Setiba se trouvant à 12 kilomètres au nord-est de la ville. Si vous désirez faire de la plongée, la meilleure saison pour programmer un séjour à Guarapari se trouve entre les mois de décembre et de mai. La visibilité est excellente durant cette période. Les meilleurs spots pour la plongée libre se concentrent aux alentours de la Praia do Meio et de l'Ilha do Boi, une plage située au large de Vitoria. Pour la plongée en bouteille, les épaves du Bellucia ayant échoué en 1903 et celui du Victoire 8 B ayant coulé en 2003 sont les mieux indiqués dans la région. 

Ponctuer ses vacances à Guarapari de quelques parenthèses culturelles 

Guarapari vous propose de visiter l'une des plus anciennes églises du Brésil. Vous la trouverez sur la rue Ladeira John Cavato. Bâtie en 1585 à la demande du prêtre jésuite espagnol José de Anchieta, elle est déclarée patrimoine artistique et historique et accueille un musée d'art sacré. 

Guarapari compte par ailleurs un marché d'artisanat connu sous le nom de Feira Hippie de Guarapari. Comptant plus de 170 échoppes proposant divers articles de souvenirs, allant de peintures aux vêtements en passant par les bijoux, les liqueurs et les maquettes de bateau, ce marché se tient tous les jours de 16 à 23 h sur la place de Trajano Gonçalves.

 Visiter Vitoria 

Pour agrémenter vos vacances à Guarapari de découvertes culturelles, vous pouvez également effectuer une excursion à Vitoria, le chef-lieu de l'État l'Espirito Santo. Elle dispose d'une vieille ville étonnamment bien préservée. Fondé au 16e siècle, ce quartier est installé sur une presqu'île. Il est bordé à l'est par les eaux de l'océan Atlantique sud et à l'ouest par celles du fleuve Rio Santa Maria. L'Anchieta Palace abritant les bureaux du parlement compte parmi les fleurons de son patrimoine bâti. Cette construction majestueuse accueillait autrefois une église et un couvent jésuite. Découvrez également le monastère de Sao Francisco, le second plus ancien monastère du Brésil, et le couvent de Penha perché au sommet d'une montagne verdoyante dominant le centre-ville. 

Si l'art et l'histoire vous passionnent, Vitoria a également de quoi faire votre bonheur. Faites un tour au Musée d'art d'Espirito Santo, au Museu Capixaba do Negro consacré à l'histoire de l'esclavage et au Museu do Pescador, le musée du pêcheur. Entre deux visites, reposez-vous dans le parc de Fonte Grande ou dans le parc de Pedra da Cebola. Ces deux havres de fraîcheur sont tous deux situés non loin du centre-ville.

Marataizes et Itaunas, d'autres villes à découvrir depuis Guarapari 

Située à 67 kilomètres au sud de Guarapari, Marataizes est la seconde plus grande ville d'Espirito Santo en terme de superficie. La ville est surtout célèbre pour le site de Trapiche et sa longue plage. Très apprécié des photographes, le site de Trapiche comprend d'anciennes églises, habitations et usines de construction de bateaux datant de la période coloniale.

Établie à 5 heures de route de Guarapari, Itaunas est une ville de choix pour découvrir le Forro, un genre de musique populaire jouée au zabumba, un tambour plat, et à l'accordéon. Pour apprécier pleinement cette musique, joignez-vous aux danseurs dévoilant leur talent sur la place principale de la ville et apprenez quelques pas de danse. Itaunas profite par ailleurs d'un emplacement privilégié à proximité d'une réserve naturelle constituée essentiellement de mangroves et de dunes. Celle-ci abrite des singes, des chats sauvages et des capybaras, les plus gros rongeurs au monde, entre autres. Ses dunes sont par ailleurs des sites de nidification des tortues de mer entre les mois de novembre et de décembre. Les œufs éclosent entre janvier et février.

Goûter aux plaisirs de la randonnée lors d'un séjour à Guarapari 

Le parc naturel Pedra Azul

Ce site naturel se trouve à une 1 h 30 de route au nord-ouest de la ville, dans la région de Domingod Martins. Une randonnée à travers ses sentiers vous permet de découvrir de magnifiques paysages, mais aussi une impressionnante formation rocheuse en quartzite bleu changeant de couleur de nombreuses fois par jour à cause de son manteau de mousse. Les grimpeurs aguerris peuvent s'attaquer à l'ascension de ce rocher de 50 mètres de hauteur, appelé aussi « le lézard de pierre ». Une excursion dans le parc Pedra Azul vous permet également de découvrir les fleurons du patrimoine floristique et faunistique de l'État de l'Espírito Santo. Le site compte plusieurs espèces d'orchidées multicolores et de broméliacées ainsi qu'une importante population de paresseux et de coatis. Ses nombreuses piscines naturelles figurent aussi parmi les atouts du parc. Pour vous ressourcer durant une randonnée, vous pourrez ainsi vous baigner dans ces bassins naturels creusées dans la roche.

Le parc national de Caparao

C'est dans ce parc situé à 200 kilomètres à l'ouest de Guarapari que se dresse le pic de Bandiera, un des plus hauts sommets du Brésil. Tapissée d'une luxuriante forêt tropicale, cette imposante montagne constitue un terrain de jeu apprécié des alpinistes. Des sites de camping sont aménagés à ses pieds pour ceux qui désirent rester quelques jours dans le parc et profiter pleinement de ses beaux paysages. La Morro da cruz no Negro et la Crystal Peak sont d'autres sites propices à l'escalade. 

Veiné de plusieurs sentiers de randonnée, le parc national de Caparao abrite également quelques cascades, dont la plus connue est celle de Bonita, se jetant depuis ses 80 mètres de haut dans la rivière Caparao. Celle-ci est tout à fait indiquée pour se baigner. En effectuant une randonnée dans le parc national de Caparao, vous pourrez par ailleurs rencontrer des cerfs de la pampa, des toucans, des aras et des muriquis, une espèce rare de singe-araignée. Il est conseillé de programmer les randonnées au printemps ou en hiver, lorsque les pluies se font rares.

Le Parque Estadual Paulo Cesar Vinha

C'est le parc le plus proche de Guarapari et le plus vaste parc d'Espirito Santos. Il est localisé à seulement 25 minutes en voiture du centre-ville. Disposant d'un écosystème d'exception, ce parc de 1500 hectares comprend des lagunes, des marais et de vastes zones de dunes. Il protège également l'environnement marin de l'archipel de Três Ilhas. 4 kilomètres de sentiers de randonnée permettent de découvrir les paysages du parc ainsi que les trésors naturels habillant sa partie terrestre. Le parc offre par ailleurs deux belles plages : celles de Sol et de Carais.

D'autres activités à faire pendant un séjour à Guarapari 

Une balade en goélette

Permettant d'admirer le littoral jalonné de plages d'immenses rochers, de mangroves et de charmants villages de pêcheurs de Guarapari, cette activité est très populaire dans la région. Parmi les trajets proposés par les agences, essayez celui permettant de découvrir les plages principales de la ville, dont celle de Morro et de la Praia das Virtudes. La plupart des goélettes effectuant ce genre de circuit touristique stationnent en général près du pont du canal, à quelques kilomètres du port de Guarapari.

Le rafting, le canyoning et la Tyrolienne

L'arrière-pays de Guarapari compte de nombreux sites favorables à la pratique de ces activités. À quelques kilomètres du centre-ville se trouve par exemple un parc de 21 000 mètres carrés comptant plusieurs cascades ainsi que des endroits spécialement aménagés pour la descente en rappel.

Le parc aquatique Acquamania

C'est un endroit incontournable pour les vacances en familles à Guarapari. Il propose de nombreuses attractions permettant de se rafraîchir tout en s'amusant. Il existe une navette reliant le parc à la Praia do Morro. Ces deux endroits sont distants d'une vingtaine de kilomètres et le trajet dure 30 minutes environ.

Profiter de la vie nocturne de Guarapari

Figurant parmi les villes les plus animées d'Espirito Santos, Guarapari dispose d'une vie nocturne comptant parmi les plus animées du sud-est du Brésil. La rue Calle M 3 B abritant quelques bars, clubs et discothèques figure parmi les plus fréquentés des noctambules. Beaucoup de ces bars et clubs proposent des concerts de musiques traditionnelles brésiliennes le soir.

Déguster les spécialités d'Espirito Santos

La moqueca capixaba appelée aussi la moqueca de poisson est une des spécialités faisant la célébrité d'Espirito Santos. C'est un ragout proposé dans de nombreux restaurants de plages de la ville Guarapari et de ceux de la ville de Meaipe située plus au sud. Différente de la recette de moqueca capixaba originaire de l'État de Bahia, celle d'Espirito Santos à base de crevettes, de filet de poisson est aromatisée au lait de coco et aux épices. La farofa se retrouve aussi sur la carte de nombre de restaurants de Guarapari. C'est un plat traditionnel préparé à partir de semoule de manioc et dont le goût est rehaussé d'une sauce appelée chimichurri.

Comment se rendre à Guarapari ?  

Venir à Guarapari en avion

L'aéroport le plus proche de Guarapari est l'aéroport d'Eurico de Aguiar Salles située à Vitoria. Celui-ci propose des liaisons avec d'autres grandes villes du Brésil comme Rio de Janeiro abritant un aéroport international. Si vous prévoyez de venir à Guarapari en été, réservez vos vols et votre hôtel le plus tôt possible, elle correspond à la haute saison touristique.

Rejoindre Guarapari par voie routière

De nombreuses autres villes d'Espirito Santos sont reliées à Guarapari par voie routière. La BR 101, la ES 060, la ES 48 et la ES 146 sont quelques-unes des routes permettant d'accéder à la ville. De nombreuses entreprises comme le White Eagle, le Rio Doce, le Sao Geraldo ou l'Itapemirim proposent des bus confortables empruntant ces routes. La location d'une voiture est une autre option intéressante si vous choisissez la voie routière. Cela vous permet de parcourir la région et de profiter des paysages enchanteurs de l'État d'Espirito Santos à votre rythme, sans contraire d'horaire.

Visiter Guarapari lors d'une croisière en Amérique du Sud

Des croisières maritimes en Amérique du Sud vous donnent l'occasion de faire à escale à Vitoria et de profiter des magnifiques plages de Guarapari. Certaines d'entre elles durent une vingtaine de jours et incluent des escales dans d'autres villes brésiliennes comme Maceió ou Rio de Janeiro.

Les moyens de transport à Guarapari

La ville offre de nombreuses lignes de bus, mais si vous souhaitez disposer de plus de liberté pour votre voyage, optez pour le taxi ou louez une voiture. Si vous désirez partir à la découverte des parcs nationaux de l'État d'Espirito Santo, il est plus judicieux de choisir une voiture tout terrain. De nombreuses agences de location locales proposent d'ailleurs ce type de véhicule.

 

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9362-voyage-guarapari-2019 Fri, 14 Dec 2018 00:00:00 +0100
<![CDATA[L'hiver au soleil : zoom sur la location de catamaran en Martinique]]>

Partons pour un voyage virtuel vers les Antilles. Si la météo hivernale n’est guère clémente dans l’hexagone pour la navigation, l’archipel caribéen prend le relais et accueille des milliers de plaisanciers entre les Bahamas et Trinidad. Rien de mieux que des vacances au soleil pour oublier le froid polaire. La grande gagnante du jour est la Martinique, une destination à recommander pour la location de catamarans.

31 îles principales sont, en permanence, les meilleures ambassadrices des Antilles. De tête, on cite facilement Cuba, la Jamaïque, Trinité, la Guadeloupe et la Martinique. C’est cette dernière que nous souhaitons replacer au centre des discussions voyages. La raison est simple : elle n’a pas son pareil pour les associations insolites qui au final finissent par couler de source quand on vit l’instant présent sur place. A moins que vous ne soyez un randonneur acharné, un moyen de locomotion autre que vos propres pieds vous sera nécessaire pour pleinement profiter de la Martinique.

Là-aussi, la sélection est immédiate : optez pour un catamaran, le bateau favori des familles. Internet a grandement facilité les choses sans pour autant que l’utilisateur soit livré à lui-même. Il peut, comme il le ferait s’il cherchait des billets de train, terminer sa location d’un catamaran en Martinique en une fois et en un minimum de temps. Il aura le loisir d’étudier les avis des précédents locataires et d’étudier le bateau désiré plus en détail grâce aux photos disponibles en ligne.

Louer un catamaran en Martinique : l’assurance de moments forts

En préambule, nous évoquions la différence de température entre le continent et les îles des Caraïbes. La moyenne est de 28 degrés, pour la partie des Antilles concernant la Martinique, entre décembre et avril. De quoi tout de suite donner envie d’accélérer le processus de réservation des vacances. Le catamaran se présente comme tête de gondole des bateaux à louer aux Antilles. Sa notoriété a été gagnée à coups d’aménagements intérieurs et extérieurs, d’attentions particulières portées sur l’esthétisme et d’améliorations strictement centrées sur les performances nautiques.

Les néophytes du catamaran apprendront qu’il s’agit d’un bateau plus confortable que le voilier traditionnel (deux coques contre une) et très stable (gite minimale) pendant la navigation. Il est régulièrement conseillé autant aux familles nombreuses qu’aux groupes d’amis souhaitant trouver leur bonheur dans une crique. En Martinique, Sainte-Anne est une de ces étapes à s’en décrocher la mâchoire.

Vous avez le bateau. Il vous faut maintenant un programme de croisière. En 15 jours, vous pourrez visiter la Guadeloupe, la Martinique et l’archipel des Grenadines. En une semaine, vous aurez tout à fait le temps de faire le tour de l’île aux fleurs et d’apprécier les fameux endroits comme la Baie du Diamant, les Anses d’Arlets, la Baignoire de Joséphine, la Montagne Pelée, Sainte-Anne, l’Anse Noire et la plage des Salines. Bonnes vacances !

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9309-location-catamaran-martinique Thu, 29 Nov 2018 00:00:00 +0100
<![CDATA[Vico, un village à découvrir en Corse-du-Sud]]>

 La Corse compte plusieurs villages de charme, dont Vico. Ce village situé dans le sud de l'île est installé à proximité des gorges du Liamone, non loin du golfe de Sagone. C'est un parfait point de départ pour découvrir les localités et les paysages enchanteurs du département de la Corse-du-Sud dans le cadre d'une randonnée pédestre. C'est aussi une destination de choix pour apprécier la richesse du patrimoine de l'île.  

Vico, une destination phare en Corse

Installé sur une pente boisée, Vico est un village de caractère situé à une heure de route au nord d'Ajaccio, la capitale de la Corse. Vico tire son charme de son architecture formée d'authentiques maisons de pierres reliées les unes aux autres par des escaliers pavés. La localité est articulée autour d'une place principale au centre de laquelle trône une belle statue en bronze représentant Raphaël Casanelli. Ce personnage qui a joué un rôle important dans l'histoire du village et de la Corse tout entière a notamment réussi à mettre un terme à une vendetta entre deux familles. Ancien centre politique et religieux de la Corse au Moyen Âge, Vico était aussi entre la fin du 18e siècle et le début du 19e siècle la sous-préfecture de l'île.

Les endroits à découvrir à Vico

Vico possède un patrimoine bâti remarquable. Construit en 1482, le couvent Saint-François est un des fleurons de ce patrimoine. S'élevant au cœur d'une masse de verdure, cet édifice abrite le plus ancien Christ en bois de la Corse et possède un tabernacle datant de 1698. À certaines périodes de l'année, des cours de cuisine, des soirées et des concerts y sont organisés. Le temps d'une promenade à Vico, visitez l'église Sainte-Marie. S'élevant au cœur du village, cet édifice religieux arbore sur ses murs une quinzaine de toiles datant des 17e et 18e siècles et classées Monuments historiques. En vous promenant à travers les pittoresques rues du village, découvrez aussi les chapelles de Nesa, de Sagone, de Chigliani et d'Appricciani. Se dressant un peu à l'écart du centre, la tour de Sagone bâtie au 17e siècle mérite également un coup d'œil. Déclaré monument historique, cet édifice est remarquablement bien conservé. Elle était construite pour protéger la région des invasions barbaresques.

Les excursions à planifier depuis Vico

- Les villages de Murzo et de Muna

Situé à 4 kilomètres à l'est de Vico, Murzo est un village à l'architecture atypique installé dans une région au relief très accidenté hérissé de falaises impressionnantes et de crêtes. Un peu plus au sud, Muna est un village bâti à flanc de falaise. De nos jours, il est inhabité, mais garantit de belles balades au fil de ses maisons en bon état de conservation.

 - Porto et Piana

Une excursion à Porto vous permet de profiter d'une belle plage bordée de végétations. Cette ville située à 35 kilomètres de Vico offre aussi à voir quelques anciens édifices bien conservés, dont une tour de guet datant du 16e siècle. Trônant au sommet d'une falaise, cette tour offre un des meilleurs points de vue de la région. Elle accueille derrière ses murs un musée consacré à l'histoire de Porto. Au coeur de la ville, vous trouverez un aquarium rassemblant les espèces marines corses. Après avoir visité Porto, continuez votre excursion en direction de Piana se trouvant à 11 kilomètres au sud-ouest. Ce charmant village est gratifié du titre de plus beau village de France. À cinq kilomètres de là, vous trouverez la plage de Bussaglia.

- La baie de Sagone et ses belles plages

La baie de Sagone s'étend à 13 kilomètres au sud-ouest de Vico. Elle offre les conditions idéales pour une parenthèse balnéaire avec ses belles plages ensoleillées. Une ville du même nom se dresse au bord de cette grande baie. Ancienne ville romaine, la ville de Sagone est le point de départ des excursions dans le golfe de Sagone s'étendant entre les golfes d'Ajaccio et de Porto. Ces balades au fil de l'eau permettent d'atteindre la réserve naturelle de Scandola déclarée patrimoine mondial. C'est une réserve à la fois marine et terrestre accessible que par bateau. Avec ses fonds marins émaillés de récif corallien peuplés de murènes, de mérous et de rougets, la réserve permet de programmer d'intéressantes sessions de plongée sous-marines. L'observation aviaire ponctue pour sa part les visites à terre, la réserve servant de refuge à diverses espèces d'oiseaux comme les faucons pèlerins et les balbuzards pêcheurs

Les calanques de Piana sont d'autres endroits à découvrir depuis le port de Sagone. Bordant le golfe de Porto, ils sont déclarés patrimoine mondial par l'UNESCO.

- Le golfe de la Liscia

Au sud de la baie de Sagone, le golfe de la Liscia est un site très apprécié des amateurs de plongée sous-marine. Il offre plusieurs plages, dont les plus célèbres sont celles de la Liscia et d'Orcino. Le kayak de mer, le ski nautique, le wake-board, le catamaran et le parapente sont d'autres activités que vous pouvez effectuer lors d'une excursion dans cette région située à une vingtaine de kilomètres de Vico. Visitez aussi le pittoresque village de Calcatoggio installé au bord de ce golf.

- Le col Saint-Antoine

C’est une région chargée d’histoire située à quelques kilomètres du centre-ville de Vico, à 687 mètres d’altitude. C’est ici que l'homme politique Pascal Paoli a proclamé l’indépendance du royaume de Corse en 1755. Faisant partie du massif du Monte San Petrone, le col Saint-Antoine où se dressent les ruines du couvent Saint-Antoine avoisine le ravin de Fontanelle.

- La pointe de Triu

Située à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de Vico, la pointe de Triu est l’un des caps rocheux du littoral occidental de la Corse. C’est une région naturelle protégée s’étendant entre Cargèse et Sagone. Elle est sillonnée par un sentier de randonnée traversant les beaux paysages naturels caractéristiques de la côte ouest de l’île.

- Le mont Geniparello

Découvrez le mont Geniparello se dressant à une dizaine de kilomètres au sud-ouest du centre de Vico. C’est l’un des plus hauts sommets de la région. Il dévoile de superbes panoramas sur la côte occidentale de l’Île de beauté. Non loin de là se trouve le pittoresque village de Coggia. À une heure de marche du mont Geniparello se situe le lac de Creno culminant à 1300 mètres d’altitude. Entourée de pins laricio, une variété de pins noirs typique de la Corse, cette étendue d'eau est l’unique lac boisé de la Corse.

Les randonnées autour de Vico 

- La région des Gorges de Spelunca

Située à 30 kilomètres au nord de Vico, cette région est sillonnée de routes panoramiques passant à travers des montagnes et des vallées. Pour explorer la région en voiture, empruntez le D124 en direction de Ota et rejoignez le D84. Pour une randonnée pédestre, rejoignez le village d'Evisa où commence un sentier conduisant à un pont appelé Ponte a Zaglia. Après 45 minutes de marche, vous arrivez au pont reconnaissable à sa grande arche datant du 18e siècle. En cours de route, découvrez de profondes gorges, des rivières, des bassins et des vallées où il est agréable de pique-niquer.

- La forêt d'Aïtone

Cette forêt située à une vingtaine de kilomètres au nord de Vico promet d'agréables balades à travers les hêtres, les châtaigniers et les pins laricio. Durant une promenade dans ce site naturel préservé, il se peut que vous croisiez des cochons sauvages, des vaches ou des sittelles corses, de petits oiseaux endémiques de l'île. La forêt renferme par ailleurs des piscines naturelles creusées dans du granit. Pour les rejoindre, empruntez le sentier des châtaignes, un ancien chemin de transhumance commençant depuis le village de Evisa. Vous trouverez le long de ce sentier des panneaux d'information sur la vie dans les villages avoisinant la forêt et sur les châtaigneraies de la région. Avant d'arriver aux piscines, vous devez parcourir la D84 sur quelques kilomètres. Après la baignade, continuez à la cascade de Scarpa.

 - Le Monte Tretorre

Le Monte Tretorre est une curiosité géologique couronnée d'un sommet formé de trois pains de sucre. Cet impressionnant mont culminant à 1506 mètres est un point d'observation très prisé. Pour s'y rendre, rejoignez en premier lieu en voiture Guagno. Arrivé dans ce village situé à 18 kilomètres à l'est de Vico, empruntez le sentier s'étendant à l'arrière de l'église du village. Celui-ci vous conduira à une piste longeant un ruisseau appelé Albelli puis à la Bocca du Campu d'Occhiu, une plateforme de retournement. Avant d'arriver au pied du Monte Tretorre, vous devez emprunter l'axe passant par les prairies d'asphodèles. Si vous désirez continuer la randonnée jusqu'au sommet du mont, il existe un sentier menant au pic. Celui-ci est réservé aux randonneurs aguerris.

- La vallée de la Restonica

Cette région se trouve au nord-est de Vico. Elle fait partie du parc naturel Régional de Corse. Pour la rejoindre, empruntez la route D623 vers le sud-ouest. Après 15 minutes, vous arrivez à un parking. C'est ici que commence la randonnée pédestre permettant de découvrir la vallée de la Restonica et ses gorges spectaculaires. Cette région offre de nombreux endroits où il fait bon s'arrêter et profiter du panorama. Elle compte également des piscines naturelles et deux grands lacs appelés Melo et Capitello.

- Les Gorges du Tavignano

Pour découvrir ces gorges, il faut passer par Corte se trouvant à deux heures en voiture de Vico. Au départ de ce village, un seul sentier balisé permet d'accéder aux gorges du Tavignano. Il inclut quelques descentes et montées faciles et un passage par la passerelle di u Russulinu.

Activités en plein air à faire pendant un séjour à Vico

Pour agrémenter votre séjour à Vico, mettez une combinaison néoprène et faites du canyoning au canyon du Zoïcu se trouvant à 21 kilomètres à l'est de Vico. Certaines agences localisées à Sagone proposent de réaliser de la descente en rappel, de la Tyrolienne, des sauts et de la nage durant un parcours au canyon du Zoïcu. Vous trouverez aussi dans cette ville des agences proposant de faire du parapente, du ski nautique et de la plongée sous-marine dans le golfe de Sagone. Des croisières d'une journée sont aussi organisées dans cette zone maritime. Pour faire du snorkelling, privilégiez le golfe de Porto au nord-ouest de Vico.

L'hébergement à Vico

Pour séjourner à Vico, vous avez le choix entre divers hébergements. Vous pouvez opter pour des maisons d'hôtes adaptées aux familles, aux couples et aux voyageurs seuls. Elles disposent souvent d'une piscine et d'une connexion Wi-Fi. Vous pouvez également séjourner dans des hôtels généralement tenus par un personnel multilingue. 

Si vous prévoyez de rester plus d'une semaine à Vico, la location d'un appartement constitue une option plus avantageuse comparée à la réservation d'une chambre d'hôtel. Si vous aspirez à une certaine autonomie, en louant un appartement, vous profitez en outre d'une cuisine équipée et d'équipements divers comme une machine à laver ou un lave-vaisselle.

La région de Vico recense aussi des maisons de style traditionnel à louer si vous désirez apprécier un séjour authentique. Ce type d'hébergement bénéficie d'un bon niveau de confort. Elles sont généralement pourvues d'une climatisation, d'une salle de séjour indépendante et d'une cuisine équipée. 

À Sagone, vous trouverez un camping proposant diverses activités, allant des cours de fitness à la randonnée. Il est doté d'une piscine chauffée et couverte ainsi que d'une grande aire de jeux extérieure pour les enfants.

Goûter au meilleur de la cuisine corse à Vico 

Vico constitue une destination parfaite pour découvrir ou redécouvrir les grands classiques de la cuisine corse. Profitez de votre séjour pour déguster de l'aziminu, une soupe de poissons de roche. À l'apéritif, savourez des migliacci, une sorte de beignets salés faits à partir de fromage de brebis ou de chèvre. Les restaurants de Vico proposent aussi d'autres spécialités corses comme le civet de sanglier et les aubergines à la bonifacienne, un plat qui trouve ses origines dans la région de Bonafacio et qui est devenu un incontournable des tables corses. Pour les pauses sucrées, goûtez à la crêpe à la farine de châtaigne et aux canistrelli corses au vin blanc, une sorte de biscuit parfumé au vin blanc et à l'anis.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9320-vico-village-corse-du-sud Fri, 23 Nov 2018 00:00:00 +0100
<![CDATA[Découverte de l’Irlande à travers le comté de Louth]]> L'Irlande est une destination tout indiquée pour les voyageurs en quête d'authenticité et d'évasion. Si vous prévoyez pour vos prochaines vacances de vous y rendre, privilégiez le comté de Louth.


L'Irlande est une destination tout indiquée pour les voyageurs en quête d'authenticité et d'évasion. Si vous prévoyez pour vos prochaines vacances de vous y rendre, privilégiez le comté de Louth. Cette destination encore discrète se présente comme un petit concentré de l'Irlande avec ses villes pittoresques, ses abbayes et ses châteaux multiséculaires, ses dolmens et ses landes où les légendes celtes palpitent encore. 

Explorer Louth, le plus petit comté de l'Irlande 

Avec une superficie de 826 km², Louth est le plus petit des comtés originels de l'Irlande, mais il regorge de lieux et de sites dignes d'intérêt. Ce comté se trouve dans la province du Leinster, à environ 75 kilomètres au nord de la capitale Dublin, près de la frontière avec l'Irlande du Nord. Le nom « Louth » est tiré de « Lug », une divinité majeure de la mythologie celtique. 

Le comté de Louth compte 123 000 âmes, dont une grande partie se concentre dans les villes de Drogheda et de Dundalk. C'est une destination authentique avec une riche histoire et un patrimoine naturel exceptionnel à ne pas manquer lors de votre escapade irlandaise. Contemplez ses paysages composés de campagnes verdoyantes piquetées de croix celtiques, de montagnes abruptes, de côtes sauvages ourlées de baies ou hérissées de falaises abruptes.

Les villes à ne pas manquer dans le comté de Louth  

Drogheda 

Située au cœur du comté de Louth, au fond de l'estuaire de la rivière Boyne, Drogheda est l'une des plus anciennes cités l'Irlande. Elle présente un centre-ville compact qui se visite aisément à pied. Ce circuit au centre de Drogheda rejoint assurément le Millmount Fort situé en haut d'une colline artificielle surplombant la rivière Boyne. C'est une tour fortifiée à deux étages édifiée par les Anglais en 1808 pour protéger la ville des attaques de Napoléon. L'édifice accueille aujourd'hui le Millmont Museum dédié à l'histoire de Drogheda, ainsi qu'un village d'artisans et un restaurant. 

Visitez aussi la St Laurence's Gate, la seule porte encore conservée parmi les sept qui permettaient de franchir les murailles de la ville médiévale. Il s'agit d'une construction datant du 13e siècle, composée de deux tours crénelées de quatre étages chacune. Poursuivez votre promenade vers la Magdalene Tower, vestige d'un ancien monastère dominicain bâti au 14e siècle par l'archevêque Lucas de Neterville. Prenez aussi le temps de visiter l'église St Peter's datant du 18e siècle. Cette église est connue pour son reliquaire abritant la tête parfaitement préservée de Saint Olivier.

Dundalk 

Établie à la frontière nord-irlandaise, au bord de la mer d'Irlande, Dundalk est une ville parsemée de petites avenues, de maisons prestigieuses et de manoirs ayant appartenu à la noblesse normande. La localité convie à une agréable balade le long de son littoral pour profiter de la vue sur la baie et les plages sauvages. Pour les passionnés d'histoire, partez à la découverte du Roache Castle. C'est un château anglo-normand en ruines, construit sur un monticule rocheux offrant un beau panorama sur la campagne environnante. Son accès est gratuit. 

Votre escapade à Dundalk est également une occasion de découvrir le célèbre dolmen de Proleek situé dans le parc du Ballymascanlon Hôtel. Ce trésor archéologique irlandais date de 3 500 ans avant notre ère. C'est un imposant dolmen d'une hauteur de 3 mètres surmontée dotée dalle de couverture pesant plus de 35 tonnes. Selon la croyance locale, un vœu serait accordé à toutes personnes arrivant à lancer un caillou sur la table sans qu'il en tombe.

Carlingford 

Située sur la baie du même nom, Carlingford figure parmi les destinations phares du comté de Louth. C'est une ville pittoresque dominée par des montagnes constituant la frontière avec l'Irlande du Nord. Elle dévoile un cadre pittoresque au fil de ses ruelles jalonnées de restaurants et de pubs d'où s'échappent des chants et musiques irlandais. Les coquets cottages blanchis à la chaux complètent son panorama. Surnommée la cité aux trois portes, la localité est célèbre pour sa chasse aux lutins se déroulant en avril. 

Consacrez aussi du temps pour visiter le château anglo-normand de Carlingford surplombant le port. Redescendez dans la marina pour apprécier une sortie en vedette rapide dans la baie. Si vous vous y rendez au mois d'août, vous aurez l'occasion d'assister au surprenant festival de l'huître.

Ardee 

Localisée à mi-chemin entre Dundalk et Drogheda, Ardee est idéalement fondée au cœur d'un paysage agricole vallonné. C'est une ville accueillante où vous pouvez trouver de nombreux cafés, restaurants, pubs, auberges et boutiques. Elle est réputée pour son Festival Ardee Baroque célébrant chaque année au mois de novembre la musique des 17e et 18e siècles. À Ardee, faites le tour du Main Street pour contempler deux châteaux médiévaux chargés d'histoire. Pour les plus curieux, la visite de l'église de Kildemock qui aurait « sauté » pour expulser les restes d'un homme excommunié est immanquable.

Annagassan  

Fondée à l'embouchure du fleuve Glyde sur la mer d'Irlande, Annagassan est incontournable pour suivre les pas des Vikings dans le comté de Louth. Une équipe d'archéologues a découvert dans cette ville le comptoir naval viking « Linn Duachaill » et plus de deux-cents objets vikings comme des broches, des pièces de monnaie, des épingles et des coupes en argent.

 Les merveilles naturelles et historiques du comté de Louth 

La péninsule de Cooley 

La péninsule de Cooley figure parmi les sites naturels les plus impressionnants du comté de Louth. Elle a obtenu le prix de la Destination Européenne d'Excellence. C'est une lande s'étirant de Carlingfort jusqu'à Dundalk sur la côte est du pays, à proximité de la frontière nord-irlandaise. Lieu entouré de mythes et de légendes, cette péninsule est considérée comme le site où se déroule la saga appelée « The Cattle Raid of Cooley ». Cette saga évoque le conflit entre le guerrier Cuchulainn et la reine Medbh de Connacht à propos du taureau brun de Cooley. 

La péninsule de Cooley vous dévoile également plusieurs vestiges archéologiques retraçant son glorieux passé. Pour l'explorer, effectuez des randonnées à travers des sentiers aménagés, dont le Táin way de 40 kilomètres de long. Vous pouvez parcourir en deux jours ce sentier composé de pistes forestières, de routes paisibles et de chemins de montagne avec des panoramas spectaculaires. Prenez également le temps de visiter la Distillerie de Cooley implantée au milieu d'un paysage enchanteur pour déguster un authentique whisky irlandais.

Les montagnes de Carlingford 

Situées au nord-est de la ville de Dundalk, les montagnes de Carlingford sont une destination de randonnée appréciée du comté de Louth. Ces sommets offrent une vue spectaculaire sur la baie de Carlingford Louth et sur les montagnes de Mourne en Irlande du Nord. Les randonneurs les plus téméraires peuvent y organiser une marche jusqu'au sommet du mont Slieve Foye à 587 mètres d'altitude, la plus haute montagne de Carlingford.

Selon la légende, le héros de la mythologie celtique Fionn Mac Cumhail serait enterré sur le mont Sleive Foye. Cette région montagneuse est classée zone spéciale protégée pour la richesse de sa flore et de sa faune et pour abriter des lutins « leprechauns ». Chaque année, une chasse aux lutins se déroule à travers toute cette montagne mythique. Installé dans la ville de Carlingford, le pub PJ O'Hare's conserve d'ailleurs l'habit et les squelettes d'un leprechaun.

L'estuaire de Carlingford Louth  

Tout comme la péninsule de Cooley, l'estuaire de Carlingford Louth a eu le prix de Destination Européenne d'Excellence pour sa beauté naturelle. Le comté de Lough déroule une magnifique côte s'étendant sur 88 kilomètres entre la baie de Carlingford Lough et les plages de Baltray. Surnommé la baie de la sorcière par les Vikings, l'estuaire de Carlingford Lough est un haut lieu de la mythologie irlandaise. De là, vous pouvez pratiquer une variété d'activités au grand air et de sports nautiques, dont le surf, le ski nautique et les balades en vedette rapide.

La vallée de Boyne 

La vallée de Boyne est une étape immanquable pour les amoureux d'histoire en voyage dans le comté de Louth. C'est une vallée luxuriante s'étirant le long du fleuve Boyne, entre Trinity Well et Newbury Hall jusqu'à son embouchure sur la mer d'Irlande. Remontez le temps jusqu'à 3 000 ans avant notre ère en découvrant les tombes de Dowth, Newgrange et Knowth. Appréciez aussi en ce lieu des vestiges d'habitation et des tumulus datant de la Préhistoire. 

Explorez la mystérieuse colline de Tara parsemée d'enclos circulaires et de nombreuses tombes, dont celles de Rath Lugh, Rath Laoghaire, Rath na Riogh, Rath Maeve et Rath of Synods. Découvrez ici les restes de l'enceinte royale « Lialh Fáil » signifiant « pierre du destin » et le site « Miodhchuarta » conservant les vestiges d'une importante salle de banquet. Tara était par ailleurs la capitale des rois suprêmes irlandais du 4e siècle. C'est également à cet endroit que Saint Patrick développa au 5e siècle le concept de la Trinité.

Les abbayes et les sites mystiques du comté de Louth 

L'abbaye de Monasterboice

Située à environ 8 kilomètres de Drogheda, l'abbaye Monasterboice est un des sites célèbres du comté de Louth. Cette ancienne abbaye a été construite en 521 par Saint Buite, un disciple de Saint Patrick. C'était l'un des plus importants centres religieux et culturels du pays. Ce site comprend un cimetière émaillé d'un grand nombre de croix celtiques. Près du cimetière, découvrez les ruines d'un monastère et les vestiges d'une tour ronde incendiée en 1907.

Croix de Muiredach 

À l'intérieur du site de Monasterboice, contemplez la Croix de Muiredach réalisée au 10e siècle par l'abbé Muiredach. Du haut de ses 5,8 m, elle peut se vanter d'être la plus haute croix celtique du pays. Ses quatre faces, elle affiche de fines gravures représentant plus de 70 scènes de l'Ancien Testament avec au centre la scène du Jour du Jugement dernier. Des entrelacs de motifs celtiques embellissent la croix.

Mellifont Abbey 

Localisée à 15 kilomètres de Drogheda, l'abbaye de Mellifont est la plus ancienne abbaye cistercienne érigée en Irlande. Elle est construite en 1142 à l'initiative de Saint Malachie, un archevêque d'Armagh. Son architecture agrémentée d'arches finement sculptées s'inspire des abbayes d'Europe continentale. Elle demeure toutefois un modèle pour la construction de nombreuses autres abbayes du pays. Cet édifice est actuellement en ruines, mais il promet toujours de belles visites culturelles. Avant d'explorer l'abbaye, il faut passer au Visitor Centre pour profiter d'une présentation sur les techniques de construction des édifices religieux au Moyen-âge.

Comment se rendre dans le comté de Louth ? 

Le moyen le plus rapide pour rejoindre le comté de Louth est de prendre un vol pour l'Irlande atterrissant à l'aéroport international de Dublin. Cet aéroport se trouve à une dizaine de kilomètres au nord de la capitale irlandaise. Depuis Dublin, vous avez le choix de prendre une voiture de location, un bus, un taxi ou un train pour vous rendre dans la ville de Drogheda, dans le comté de Louth. Comptez une heure pour rallier ces deux villes irlandaises distantes d'une cinquantaine de kilomètres.

Comment se déplacer dans le comté de Louth ? 

Vous pouvez vous déplacer en taxi, en bus, en train ou en voiture de location dans le comté de Louth. Si vous voulez économiser sur le transport, optez pour le bus et le train. Un vaste réseau couvre en effet le comté, en particulier ses villes principales comme Drogheda, Dundalk et Carlingford. Pour circuler en toute liberté dans le comté de Louth, l'idéal est de louer une voiture dès votre arrivée à l'aéroport de Dublin. Vous y trouverez en effet le bureau de grandes compagnies de location de voitures.

Où se loger ? 

De nombreuses options d'hébergement se présentent à vous. Vous pouvez opter pour un hôtel ou un camping, ou louer un appartement ou une maison. Si vous prévoyez d'y passer des vacances en famille, le mieux est de réserver une maison avec 2 ou 3 chambres pouvant accueillir jusqu'à 5 ou 6 personnes. Les principaux établissements proposant un service d'hébergement sont situés à Drogheda, à Dundalk, à Ardee et à Carlingford.

Les spécialités culinaires du comté de Louth 

De Richmond Fort à Drogheda, les restaurants abondent dans le comté de Louth. Ces établissements servent à leurs tables des spécialités irlandaises comme l'irish stew, un ragoût de mouton et de pommes de terre. Bénéficiant d'une ouverture sur la mer, le comté propose aussi une cuisine mettant en avant les produits de mer comme la coquille Saint-Jacques.

 

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9315-irlande-comte-de-louth Fri, 09 Nov 2018 00:00:00 +0100
<![CDATA[L'archipel des Berlengas : un trésor caché du Portugal]]>

Les îles Berlengas sont une destination encore peu connue au Portugal, mais qui recèlent une variété exceptionnelle d'attractions. Situé au large de la ville de Peniche, sur la côte ouest du pays, cet archipel est d’une grande beauté naturelle. Il est resté authentique au fil des époques. Ces îles préservées vous offrent un panel d'activités : les randonnées, les sorties en bateau, la plongée sous-marine, la visite des grottes et l'observation ornithologique.

Les îles Berlengas, une réserve naturelle, fierté du Portugal

Les îles Berlengas baignent dans l'océan Atlantique, à une dizaine de kilomètres de la côte de la ville de Peniche. Trois îles composent l’archipel : Berlenga Grande, l’île principale, et les îles inhabitées d'Estela et de Farilhão-Forcada. Grâce à la richesse de sa faune et de sa flore, cette région est classée réserve biogénétique par le Conseil d'Europe depuis 1981 et réserve de biosphère par l'UNESCO depuis 2011.

Berlenga Grande est la plus grande et la seule île habitée de l’archipel, mais pas toute l’année. Avec ses 4 kilomètres de côtes ponctuées de plages, de grottes et de rochers de granit rose, cette île fait seulement 1 500 mètres de long et 800 mètres de large. Son point le plus haut culmine à 88 mètres d'altitude et offre une vue spectaculaire sur la mer et la côte portugaise continentale. Il est très facile de se repérer sur l’île, puisque le promeneur peut en faire le tour via deux zones : Berlenga à l'ouest et Ilha Velha à l'est.

Découvrir la forteresse des Berlengas

L'archipel des Berlingas possède un patrimoine historique extraordinaire, à l'instar du fort de Saint-Jean-Baptiste dressé fièrement sur la côte de Berlenga Grande. Cette forteresse est érigée au 17e siècle, durant la Guerre de Restauration, sous le règne du Roi Jean IV du Portugal. Les pierres d'un ancien monastère en ruines ont été récupérées et utilisées pour sa construction. Ce fort de défense retrace le passé mouvementé des îles Berlengas, avec notamment les attaques des Turcs en 1655 et l'assaut d'une escadre espagnole en 1666.

Le fort de Saint-Jean-Baptiste est momentanément abandonné en 1847, puis restauré entièrement au milieu du 20e siècle pour devenir une auberge. Il est aujourd'hui le principal établissement hôtelier de l'île de Berlenga Grande. Vous pouvez y trouver un restaurant également. L'accès se fait par un pont en pierre reliant l'édifice à l'île. Presque toutes les activités à Berlenga Grande sont organisées depuis le fort de Saint-Jean-Baptiste.

Apprécier des randonnées sur Berlenga Grande

À partir du fort de Saint-Jean-Baptiste, montez les escaliers à flanc de falaise et menant jusqu'au phare du Duc de Bragance. Cet itinéraire de randonnée vous permet d’admirer une vue dégagée sur la forteresse, l'océan et les côtes abruptes de l'île. Bâti en 1841, ce phare de 29 mètres de haut signale votre arrivée sur l'île de Berlenga Grande.

Avec sa lumière visible sur un rayon de 50 kilomètres, ce phare historique aide les marins à éviter les risques de naufrage et à accoster en toute sécurité au large de l'île. Plusieurs navires ont échoué autrefois dans les eaux de l'archipel, ce qui fait de cet endroit un des sites de plongée les plus intéressants au Portugal.

Vos vacances dans les îles Berlengas sont aussi une occasion pour apprécier une balade en bateau autour de Berlenga Grande pour admirer les rochers granitiques aux formes étonnantes sculptés par l’érosion. Profitez-en pour observer les nombreuses espèces d'oiseaux marins nicheurs et migrateurs de l'archipel, dont la mouette et le Guillemont de Troïl. L’importante population de mouettes qui survole l'île de Berlenga Grande lui a valu son surnom de « l'île aux mouettes ». Les rochers sont aussi peuplés de Podarcis carbonelli, une espèce de lézard endémique du Portugal, menacée de disparition.

Explorez les fonds marins des îles Berlengas

L'archipel des Berlengas possède une riche biodiversité marine à découvrir en plongée seulement avec masque et tuba. Dans cet archipel, les écoles de plongée sous-marine vous proposent d'explorer des épaves, des grottes ou des récifs préservés. Profitez d’une bonne visibilité.

Depuis Berlenga Grande, programmez une promenade en bateau vers le récif Rinchão, un des meilleurs sites de plongée de l'archipel. En compagnie d'un guide local, découvrez ce spot exceptionnel où vous pouvez côtoyer une grande variété de poissons, y compris les balistes, les saupes, les bars, les sars et les sérioles.

Vous pouvez descendre jusqu'à 30 mètres de profondeur pour observer la richesse des fonds marins de l'océan Atlantique. Découvrez de beaux jardins de gorgones rouges, ainsi que l'épave du bateau à vapeur portugais Gomes VIII. La chaudière, quelques parties de la coque et du moteur en sont les vestiges encore visibles.

Des promenades en bateau à fond de verre sont également proposées autour de l'île de Berlenga Grande et des rochers d'Estela et de Farilhão- Forcada, afin d'observer les fonds marins de l'archipel sans se mouiller. Les sorties en kayak font aussi partie des activités nautiques à ne pas manquer aux îles Berlengas.

Prélassez-vous sur la plage de Carreiro do Mosteiro

Ponctuez votre séjour aux îles Berlengas par la découverte de la plage principale de Carreiro do Mosteiro. C'est une petite plage de sable fin au ton rosé, située au fond d'une crique sauvage et dominée par des falaises rocheuses vertigineuses. Avec ses eaux limpides et turquoise, Carreiro do Moasterio enchante les petits et les grands.

Cette plage est propice à la baignade, au snorkeling et au bain du soleil. Appréciez un moment de farniente sur le sable doux tout en observant les mouettes. L'île de Berlenga Grande recèle bien d'autres plages agréables, dont celle située près du fort de Saint-Jean-Baptiste et accessible à la nage ou par bateau.

Faites du camping à flanc de falaise à Berlengas Grande

Certains voyageurs optent pour le camping quelques jours à Berlenga Grande. Les tentes sont installées à flanc de falaise, face à l'océan vous permettant de profiter d'une vue panoramique sur les îles rocheuses d'Estela et de Farilhão- Forcada et sur la forteresse de Saint-Jean-Baptiste. Dans un environnement tranquille et préservé, appréciez également un coucher de soleil spectaculaire.

Depuis la zone de camping, vous pouvez également organiser une promenade à pied jusqu'au quartier des pêcheurs. Ce secteur pittoresque est parsemé de quelques maisons blanches occupées temporairement par des pêcheurs venant du Portugal continental. Vous pouvez croiser des pêcheurs locaux vous proposant une partie de pêche en haute mer.

Si vous voulez dormir sous les étoiles et vivre de belles aventures à Berlenga Grande, optez pour un camping et faites une réservation de place auprès de l'office du tourisme de Peniche, situé sur la rue Alexandre Herculano et ouvert de 9 h à 13 h et de 14 h à 17 h.

Visitez les grottes les plus impressionnantes des îles Berlangas

L’île principale Berlenga Grande, possède un relief creusé et troué formant de nombreuses grottes impressionnantes le long des côtes, dont la plupart sont submergées et accessibles seulement en plongée.

Partez à la découverte du Furado Grande, l'une des grottes les plus fascinantes et les plus grandes de l'île de Berlenga Grande. C'est un véritable tunnel naturel de 70 mètres de longueur et de 20 mètres de hauteur. Son entrée est localisée au sud du fort de Saint-Jean-Baptiste. En le parcourant, vous atteindrez les criques de Cova do Sonho et de Furado Pequeno. L’accès à l'intérieur de cette grotte se fait par la nage, en kayak ou en barque pendant en marée basse.

La grotte Bleue est une autre attraction naturelle importante des îles Berlengas. Cette grotte sous-marine est localisée sous la forteresse de Saint-Jean-Baptiste. Grâce aux lueurs du soleil qui y pénètrent, vous pouvez admirer l’eau bleue et translucide, ainsi que les fonds marins colorés. En marée basse, vous avez la possibilité de visiter la grotte Bleue à bord d'un kayak.

La grotte des Flandres est aussi intéressante à découvrir toujours en marée basse. C'est une sorte de tunnel naturel avec en son centre une caverne où s’étaient réfugiés des marins, des soldats et des pirates. Par ailleurs, sachez que le Canyon de Nazaré longe la côte portugaise, côtoie la ville de Nazaré et passe par l'archipel des Berlengas. C'est un canyon sous-marin de 200 kilomètres de long et de 5 000 mètres de profondeur. Ce canyon produit de grosses et constantes vagues à Nazaré, ce qui fait de cette ville l'un des meilleurs spots de surf sur la côte portugaise.

 

Faites un petit saut à Peniche pendant les vacances aux îles Berlengas

Profitez de votre voyage aux îles Berlengas pour une journée à la découverte de la ville de Peniche qui n'est qu'à une demi-heure (en moyenne) en bateau de Berlenga Grande. Découvrez-en le centre historique où se concentrent des monuments importants comme l'église de la Miséricorde, l'église Saint-Pierre et le sanctuaire de Nossa Senhora dos Remédios.

Sur le littoral de Péniche, admirez la forteresse édifiée aux 16e et 17e siècles pour protéger le Portugal contre les assauts par la mer. Ce fort faisait office de prison politique au cours de la période de dictature portugaise sous le régime Estado Novo. De grandes personnalités politiques de la résistance y ont été détenues. Cette forteresse abrite aujourd'hui un musée municipal retraçant l'histoire du fort et de la ville de Péniche.

Après les balades culturelles, découvrez les plus belles plages de Peniche. Les baies de Baleal et de Consolação se prêtent à la baignade et au bain de soleil. Avec leur eau calme et peu profonde, ces plages conviennent aux familles. Sur la côte ouest de la ville, la Praia de Medão Grande, surnommée « Supertubos », est une autre plage très prisée par les amateurs de surf et de bodyboard. Cette jetée ventée est classée parmi les « sept merveilles du Portugal ».

 

Comment se rendre dans l'archipel des Berlengas ?

Pour vous rendre aux îles Berlengas, prenez un bateau au port de Peniche situé au bord de l'océan Atlantique. Une distance d'environ 11 kilomètres sépare Peniche et l'île de Berlenga Grande. Il faut à peu près 30 à 45 minutes pour rejoindre l'île selon le type de bateau choisi et les conditions du vent. De mai à septembre, de nombreuses compagnies maritimes proposent des transferts au départ de la ville de Peniche à différentes heures de la journée.

Du 22 mai au 30 juin et du 1er au 15 septembre, le départ de Peniche s’effectue vers 10 h 30 et le retour depuis Berlenga Grande vers 16 h 30. En haute saison, du 1er à fin juillet, deux voyages supplémentaires sont proposés : vers 11 h 30 pour le départ depuis Peniche et vers 18 h 30 pour le retour depuis Berlenga Grande. En fonction de la période touristique, il est important de faire une réservation. Viamar, Feeling Berlenga, Berlengoest et Berlenga Turpesca sont parmi les compagnies les plus importantes proposant la navette entre Peniche et Berlenga Grande.

 

Comment se déplacer sur l'île de Berlenga Grande ?

Une fois sur l'île de Berlenga Grande, vous n'avez besoin ni d'une voiture ni d'un vélo pour vous déplacer. C'est une petite île de 1,5 kilomètre de long, dont le tour peut se faire sans souci à pied. Vous relierez à pied les sites majeurs de l'île : le fort, le phare, la plage principale et le village des pêcheurs. Pour visiter les grottes sans accès sur la terre ferme, vous devez louer une barque ou un kayak.

Où dormir et se restaurer ?

Le Fort de Saint-Jean-Baptiste propose une vingtaine de chambres pouvant accueillir 50 personnes. Si vous souhaitez y réserver votre chambre, contactez l'Association des Amis de Berlengas. Cette auberge possède une cuisine commune.

Pour les vacanciers à la recherche d'un logement encore plus confortable, faites votre réservation à l'Hôtel Pavilhão Mar e Sol proposant six chambres doubles avec toilettes privées. Cet hôtel abrite un restaurant servant des plats variés.

 L'île de Berlenga Grande dispose aussi d'une zone de camping, gérée par l'office du tourisme de Peniche. Si vous comptez y rester seulement une journée, vous pouvez emporter votre pique-nique et vos bouteilles d'eau.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9204-archipel-des-berlengas-un-tresor-du-portugal Fri, 26 Oct 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Voyager en Inde : quelle partie visiter ?]]> L’Inde fait partie des destinations touristiques les plus prisées au monde. Cela s’explique notamment par la multiplicité des horizons à découvrir dans le pays.


L’Inde fait partie des destinations touristiques les plus prisées au monde. Cela s’explique notamment par la multiplicité des horizons à découvrir dans le pays. Toutefois, se rendre dans un pays comme l’Inde impose que vous vous prépariez correctement, en sachant exactement ce que vous allez découvrir, est incontestablement la meilleure manière de ne pas se disperser et de ménager argent et énergie, tout en profitant au mieux de votre séjour.

Voyager selon les zones à découvrir

Dans le Nord 

Cette région du pays est caractérisée par de magnifiques villes chargées d’histoire et garnies d’édifices qui ont fait et continuent de faire la gloire de l’Inde. Organiser un voyage sur mesure en Inde implique la découverte de Bénarèsencore appelée aussi Varanasi, et Delhi par exemple. Ce sont des villes indiennes qui abritent des palais et des temples de renom. Si vous envisagez de visiter ce genre de monuments, le premier sur votre liste devra être le Taj Mahal, situé à Agra. En dehors du Taj, il y a les palais des maharajahs du Rajasthan, lesHavelis du Shekhawati.

L’Inde des montagnes

Les alpinistes et les randonneurs auront d’autres penchants, un peu plus rudes et naturels. L’Inde partage avec le Népal et le Tibet la plus grande chaîne de montages du monde, l’Himalaya. Mais l’Himalaya, ce n’est pas seulement les parois froides des montagnes, c’est aussi quelques terrasses et des paysages verts et sauvages. Le bouddhisme est aussi très développé dans la région.

L’Inde du centre

Cette partie du pays n’est pas dépourvue de lieux à découvrir. Si vous êtes un amoureux de la nature, vous devez pouvoir y trouver votre compte. Par exemple, vous pourrez y visiter les grottes d’Ellorâ ou d’Ajanta. D’autres sites touristiques comme celui de Sânchî ne manqueront pas non plus sur votre liste d’endroits à visiter.

L’Inde du sud

Si vous envisagez d’aller dans le Sud du pays, alors préparez-vous en conséquence, tout simplement parce que cette partie de l’Inde est un véritable condensé de tout ce que les autres régions du pays ont à offrir. Au nombre de ce que vous devez être prêt à découvrir, il y a de sublimes plages et des réserves naturelles. Certaines villes de l’Inde ont une renommée internationale. C’est le cas de Bombay, reconnue grâce à son industrie du cinéma,et de Kerala où est né le Yoga. Les espaces verts, sauvages et naturels ne manquent pas non plus.

Le sud de l’Inde, c’est aussi des chaînes de montagnes, la jungle et des rochers d’une beauté inouïe. C’est dans cette partie du pays que vous devez vous rendre si vous envisagez de rester dans le pays sur plusieurs jours. Vous ne risquez pas de vous ennuyer. Il est également possible d’y pratiquer du canoë, de partir en croisière, ou encore de visiter des temples. Il faut, à ce propos, préciser qu’il y a des temples partout en Inde.  

Conseils

Avant de choisir une zone du pays à visiter, soyez sûr que celle-ci propose des hébergements, c’est-à-dire des hôtels ou des motels. Vérifiez les prix sur Internet ou par téléphone pour ne pas avoir des surprises une fois sur p+lace. Préparer un budget conséquent, avec des marges surtout.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9194-voyager-en-inde Wed, 24 Oct 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Les essentiels d'un voyage à Honshu]]> l'archipel japonais. C'est sur cette île volcanique d'une superficie de 230 800 kilomètres carrés que se trouvent les plus importantes villes du pays, dont Tokyo, Kyoto, Osaka, Hiroshima et Nara.

Honshu est la plus grande île de l'archipel japonais. C'est sur cette île volcanique d'une superficie de 230 800 kilomètres carrés que se trouvent les plus importantes villes du pays, dont Tokyo, Kyoto, Osaka, Hiroshima et Nara. D'ailleurs, visiter Honshu revient à découvrir les sites touristiques incontournables nippons. La meilleure manière de parcourir les merveilles de l'île est un circuit d'une dizaine de jours croisant d'importants lieux culturels, des mégalopoles ultramodernes, des cités médiévales et de superbes paysages. Voici quelques endroits qui pourraient former cet itinéraire.

Tokyo

Commencez votre circuit à Tokyo, la capitale dynamique et fascinante du Japon. Cette gigantesque mégalopole parsemée de gratte-ciel lumineux est une juxtaposition de quartiers exceptionnels, dont Nerima méritant absolument une visite. Ce secteur accueille un grand parc d'attractions nommé Toshimaen. Vous y trouverez des montagnes russes ainsi que des manèges garantissant une belle montée d'adrénaline. Le parc propose aussi des attractions plus douces convenant aux plus jeunes. Nerima abrite aussi des musées intéressants à visiter, notamment pour les amateurs d’art qui se rendent au Musée d'art fondé en 1985. Ils y découvriront près de 2000 pièces au fil de nombreuses expositions thématiques.

Le quartier de Shinjuku, autrefois résidentiel, rassemble les plus beaux gratte-ciel de la ville ainsi que de grands magasins. Il dévoile également quelques perles architecturales, dont les tours jumelles abritant la mairie de Tokyo. Bien que Shinjuku s'apparente à un quartier ultramoderne, il déploie des espaces verts invitant à une agréable promenade. Surnommé l'Oasis urbaine, le jardin de Shinjuku-Gyoen est le plus important parc du quartier en termes de superficie. Ancienne propriété de la famille Naito, il plante près de 2000 cerisiers, cèdres de l'Himalaya et cyprès sur 58 hectares.

Le quartier de Ginza est apprécié par les aficionados de shopping et par les passionnés d’architecture. Ce quartier recensant plusieurs boutiques de créateurs offre par ailleurs de nombreuses possibilités de divertissements. Rendez-vous au théâtre Kabuki-za pour voir un spectacle grandiose mettant en scène les traditions et les mythes japonais. Quartier aux mille visages, Ginza compte aussi quelques musées peu ordinaires, dont celui dédié à la Police de Tokyo, une des villes les plus sûres au monde. Les collections de ce musée comprennent des uniformes et des équipements utilisés lors des interventions entre autres.

 Kanazawa

Installée sur la côte nord-ouest de l'île de Honshu, Kanazawa permet à ses visiteurs de plonger dans le Japon de l'ère féodale. Cette ville située à 400 kilomètres de Tokyo tire son charme de ses rues jalonnées d'anciennes résidences seigneuriales, de châteaux et de jolis jardins. Le temps d'une excursion, découvrez le marché d'Omichô situé à quelques minutes de marche de la gare. Visitez aussi le temple Oyama Jinja bâti en 1599 et le musée d'art contemporain reconnaissable à son architecture inspirée d'une soucoupe volante. La pièce maîtresse du musée est la piscine conçue par Leandro Erlich. Garantissant une expérience insolite, ce bassin donne l'impression de marcher sous l'eau.

Comme la plupart des villes de Honshu, Kanazawa abrite aussi de magnifiques espaces verts. Considéré comme l'un des plus beaux jardins du Japon, le Kenroku-en d'une superficie de 11 hectares rassemble collines verdoyantes, cerisiers et constructions de style traditionnel nippon. La technologie Yukitsuri caractérise ce parc. En hiver, les branches des arbres sont modifiées afin qu'elles puissent supporter le poids de la neige.

Ouverte sur la mer du Japon et située non loin des Alpes japonaises, Kanazawa offre par ailleurs l'occasion de pratiquer quelques activités de plein air. Si vous visitez la ville en hiver, profitez de la station de ski de Hakusan Ichirino, à une trentaine de kilomètres au sud de la ville. Si vous venez à Honshu en été, rendez-vous à la plage de Kotogahama située à deux heures de route du centre-ville. Les vagues sont appréciées par les surfeurs. Chirihama est une autre plage accessible depuis Kanazawa. Ce n'est pas uniquement une plage, mais aussi une route de 8 kilomètres accessible par les voitures, les bus, les motos, les vélos. Cette plage peu ordinaire accueille aussi des clubs d'équitation pour les compétitions.

Kyoto

Située à 250 kilomètres au sud de Kanazawa, Kyoto est le centre culturel et historique du Japon, capitale du Japon de 794 à 1868. Une étape dans cette ville arrosée par le fleuve Kamo est une manière d'approcher les aspects traditionnels de la culture nippone. Kyoto renferme d'ailleurs de nombreux temples, dont 13 déclarés patrimoine mondial par l’UNESCO. Surnommé le Pavillon d'Or, le temple de Kinkaku-ji est le plus connu. Il est d'ailleurs l'objet de quelques ouvrages, dont le roman de Mishima intitulé Le Pavillon d'Or. Situé à quelques kilomètres du centre-ville de Kyoto, le temple de Ryoan-ji, dédié à la méditation, est connu principalement pour son jardin minéral parsemé de 15 rochers.

Outre les temples, Kyoto propose aussi de découvrir des sources thermales localement appelées Onsen. À quelques minutes de marche du temple de Pavillon d'Or, vous trouverez le Funaoka Onsen offrant, dans un décor traditionnel, un bain extérieur et un sauna. À quelques kilomètres au nord du centre-ville, le Kurama Onsen abrite des sources thermales sulfurées. Cet Onsen caché au cœur d'une forêt propose aussi quelques hébergements de style traditionnel si vous souhaitez y passer quelques jours.

Kyoto est aussi la cité nipponne du tourisme urbain. Dans son centre-ville, la rue commerçante de Teramachi abrite une myriade de salles d'arcade. Cette rue très animée en soirée comme en journée accueille également des magasins de mangas. À quelques minutes de marche de là se trouve également le musée international du manga. Ouvrant ses portes de 10 h à 18 h, il expose près de 300 000 mangas de manière chronologique.

Hiroshima

Connue pour être la toute première cité au monde frappée par une bombe atomique, Hiroshima surprend aujourd’hui par l'atmosphère paisible qui règne dans ses différents quartiers. Totalement reconstruite après la Seconde Guerre mondiale, cette ville située dans le sud de l'île de Honshu offre plusieurs possibilités de balades. Vous pourrez par exemple marcher à travers les ruelles du parc du Mémorial de la Paix. Imaginé par l'architecte et paysagiste Kenzo Tange, cet espace est piqueté de nombreux monuments postérieurs ou antérieurs au bombardement de 1945, dont le Dôme de Genbaku, les portes et les cloches de la paix et le Cénotaphe.

Dans le quartier de Kaminobori, le jardin Shukkei-en étale de magnifiques paysages composés de lacs, de pruniers et de cerisiers. Une promenade dans ce jardin vous conduit également au musée d'art de Hiroshima exposant des chefs-d'œuvre d'artistes japonais et européens de renom.

 Si vous souhaitez découvrir un visage plus traditionnel d'Hiroshima, rendez-vous dans le quartier d’Osuga, à l'est de la gare, arborant une architecture caractéristique de l'ère Showa. Ses pittoresques ruelles sont jalonnées d’izakayas, l'équivalent du bistrot au Japon, et de petits bars traditionnels.

Le Château-Carpe est un autre endroit inédit à Hiroshima. Il se dresse au milieu d'un lac dans le centre-ville. Il accueille un musée dont la vocation est de retracer l'histoire des châteaux nippons en général. Une vue panoramique sur la totalité de la ville se déploie depuis son dernier étage. Le musée Mazda vaut lui aussi une visite. Rénové en 2005, il est installé à proximité du siège du célèbre constructeur automobile. Il présente les nouveaux, mais aussi les anciens modèles de voitures de la marque. La technologie utilisée dans la fabrication des voitures est également démontrée au public.

 Osaka

Cité portuaire aménagée au fond d’une vaste baie, Osaka est arrosée par de nombreuses rivières dont la plus importante est Yodo. C’est une agglomération moderne hérissée de nombreux gratte-ciel. C’est dans son quartier appelé Dotonbori installé le long du canal du même nom qu’il faut aller pour découvrir l’ambiance chaleureuse de la ville. Des immeubles aux façades décorées de néons multicolores abritent des restaurants et des magasins. S’il fait bon se promener à Dotonbori durant la journée, la nuit demeure le meilleur moment pour admirer sa beauté dans l’éclat de ses écrans géants et ses panneaux publicitaires lumineux.

Dans le quartier portuaire d’Osaka, découvrez l’impressionnant aquarium de 14 niveaux de Kaiyukan. Ayant ouvert ses portes en 1990, cet aquarium de 11 000 tonnes d’eau est un des plus grands aquariums couverts au monde. Il élève 30 000 spécimens et 620 espèces vivant dans l’océan Pacifique. La visite commence par la traversée d’un grand tunnel en verre et se poursuit vers le grand bassin abritant un couple de requin-baleine. En plus des bassins, l’aquarium de Kaiyukan présente aussi des expositions sur divers projets et sur les méduses.

En dépit de son apparence moderne, Osaka possède quelques constructions anciennes, dont son château s’élevant à l’est du centre. Bâti en 1583, cet édifice à l’architecture traditionnelle a été reconstruit de nombreuses fois. Sa dernière reconstruction date de la fin du 20e siècle. Vous y découvrez un musée retraçant l’histoire du château et de la ville durant l’ère Edo. La promenade autour du château vous permet de parcourir des jardins articulés autour d’une rivière.

Nara

Située à une trentaine de kilomètres à l'est d'Osaka, Nara est une ancienne cité médiévale fondée par l'impératrice Genmei. Parsemée de constructions datant du 7e et du 8e siècle, elle a gardé tout son charme d'antan. Figurant parmi les étapes sur la route de la Soie, Nara concentre de nombreux temples anciens encore en activité. Issu du 15e siècle, le temple de Kōfuku-ji est niché au cœur d'un parc hébergeant une population de daims, des animaux considérés comme sacrés, car messagers divins. Installé à cinq minutes de route de ce sanctuaire, le temple de Kasuga-taisha est un autre havre de tranquillité attirant aussi bien les adeptes de méditation que les voyageurs. Il est accessible via une allée bordée de lanternes allumées 2 fois par an à l'occasion du festival de Setsubun en février et en août. Abritant d'imposantes statues de Bouddha, les sanctuaires de Tōdai-ji et de Yakushi-ji sont d'autres temples phares de la ville.

Nara offre aussi quelques lieux d'expositions, dont le musée national. S'étendant du 6e siècle jusqu’aux époques de Kamakura et d'Edo, les collections de ce musée installé au cœur du centre-ville comprennent des œuvres d'art bouddhiques ainsi que des artefacts culturels — dont des calligraphies rédigées par le prince Toneri — et des sūtra, des manuscrits philosophiques ou spéculatifs. Vous trouverez aussi dans ce musée des kakemonos du 12e siècle, des peintures qui auraient le pouvoir de chasser les démons.

 

Le parc national de Hakusan

Situé à 70 kilomètres au sud-est de Kanazawa, dans la région centrale de Chubu, le parc naturel de Hakusan d'une superficie de 477 kilomètres carrés s'étale sur les préfectures de Toyama, de Fukui, de Gifu et d'Ishikawa. Il a été délimité en 1962 et attire toujours autant les locaux que les voyageurs. C'est également un spot de randonnée pédestre très populaire sur l'île de Honshu. Les Alpes japonaises qui traversent la région offrent une multitude d’itinéraires plus ou moins techniques. Son point culminant, le mont Hakusan, est perché à 2 702 mètres d'altitude, dans la partie nord du parc.

Bien que le site soit accessible à tout moment de l'année, les meilleures périodes pour le visiter sont l'automne et la fin de l'été lorsque les paysages fleurissent et dévoilent tout leur pittoresque. De nouvelles pistes de randonnées ont d’ailleurs été tracées sur le mont Hakusan avec en prime des hébergements répondant aux normes de sécurité et de confort internationales.

Dans les environs du mont Hakusan, découvrez différentes plantes alpines, dont la mystérieuse fleur de lys noire, représentative de la préfecture d'Ishikawa. C'est aux alentours de ce mont que l'on peut également apercevoir l'aigle royal, un autre symbole de cette préfecture, ainsi que le Lagopède alpin, l'oiseau symbole de la préfecture de Gifu. Des stations thermales avoisinent également le parc. 

 

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9200-voyage-honshu Fri, 12 Oct 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Quelques conseils avant de partir à Dubaï]]> Dubaï est,depuis quelques années, l’une des destinations les plus prisées des touristes. Mais ce n’est pas un pays ouvert à toutes sortes de comportements, comme tout pays d’ailleurs. Si vous caressez le rêve d’y atterrir, vous avez tout intérêt,bien avant votre départ, à prendre un certain nombre de dispositions.


Dubaï est,depuis quelques années, l’une des destinations les plus prisées des touristes. Mais ce n’est pas un pays ouvert à toutes sortes de comportements, comme tout pays d’ailleurs. Si vous caressez le rêve d’y atterrir, vous avez tout intérêt,bien avant votre départ, à prendre un certain nombre de dispositions.

Précautions d’avant départ

Tout comme dans n’importe quel autre cas de voyage, se rendre à Dubaï signifie que vous allez devoir prendre les dispositions nécessaires. Mettre à jour vos papiers, acheter un billet d’avion, obtenir le visa, etc.

Pour ce qui est du visa, il n’est pas imposé à tout le monde.  En effet, le visa pour Dubaï n'est pas obligatoire pour de nombreuses nationalités. Les français en sont ainsi exemptés. A l’instar de la pratique dans plusieurs autres pays, votre passeport doit avoir une durée de validité de six mois après votre date de départ pour que vous puissiez fouler le sol de Dubaï.

Aucun vaccin n’est obligatoire, sauf si vous avez fait un séjour récent dans une région tropicale d’Afrique ou d’Amérique Latine.

Une fois à Dubaï, vous aurez besoin d’argent. Il est certain que vous pourrez faire usage de cartes bancaires, mais il convient de prendre en compte le fait que les frais appliqués ne sont pas les mêmes que chez vous. Alors, vous pouvez monnayer quelques euros en dirham avant d’embarquer. Le moyen le plus simple de le faire est un bureau de change sur internet.

La meilleure période pour prendre le départ

Avant de prendre l’avion pour Dubaï, vous devez définir le seuil de vos dépenses. Ceci est une précaution de taille, dans la mesure où les prix des hôtels ne sont pas les mêmes en haute saison et en basse saison. En effet, en raison de la chaleur excessive entre juin et septembre, c’est-à-dire en été, les hôtels proposent des prix qui frôlent le bradage. Ainsi, il vous sera plus facile de trouver où séjourner. Par contre, avec des températures de 40 à 50° C en pleine journée, ce ne sera pas la meilleure période pour se balader ou sillonner les plages. Choisissez donc votre moment en fonction de vos objectifs de voyage ou de votre bourse ; les hôtels sont,d’habitude, chers.

La vie à Dubaï, ce qu’il faut savoir

Il pleut rarement à Dubaï, donc pour vôtre habillement, préférez le coton. Un pull sera suffisant pour affronter la fraîcheur. Le jour de repos n’est pas le dimanche, mais le vendredi.

Si vous êtes dans le pays pendant la période du ramadan, il est formellement interdit de manger et de boire en public en respect du jeûne des musulmans. De la même manière, à l’instar de la plupart des pays arabes, les embrassades et les câlins en public sont interdits ainsi que le nudisme. Mais pour ce qui est du port de tenues de plage, cela est possible si l’on respecte les principes de l’islam, surtout pour les femmes. Il s’agit de couvrir les cuisses, les bras et les cheveux.

Ce principe est le même pour le dress-code en ville. Evitez à tout prix les tenues qui attirent facilement l’attention. Si vous souhaitez prendre de l’alcool, alors rendez-vous dans un hôtel car les restaurants n’en servent pas. Attention, par contre, une fois au volant. Vous devez conduire avec zéro gramme d’alcool dans le sang. Dans un restaurant tout comme dans un taxi, pensez à laisser un pourboire. Aussi, prenez un taxi, ce sera plus simple que louer une voiture. La circulation n’est presque jamais fluide à Dubaï.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9154-conseils-avant-de-partir-dubai Thu, 04 Oct 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[L'île de Bruny: une destination pour tous les goûts]]> Huon de Kermadec et Bruni d'Entrecasteaux qui baptise alors l'île et le canal en son nom.

L'île de Bruny est séparée de la Tasmanie par le canal d'Entrecasteaux, découvert en 1782 par les explorateurs français Huon de Kermadec et Bruni d'Entrecasteaux qui baptise alors l'île et le canal en son nom. L'isthme sablonneux de Saint-Aignant, confère à l'île une géologie particulière parce qu'il le divise en deux parties : le North Bruny et le South Bruny. L'île propose une centaine de kilomètres de circuit d'exploration fascinant à travers son paysage sauvage jalonné de hautes falaises et de longues plages puis une flore et une faune exceptionnelle. Un voyage sur l'île de Bruny est également synonyme d'escapade gourmande à travers ses savoureux produits du terroir qui font sa particularité.

 

L’île de Bruny : terre des explorateurs

Avant l'arrivée des Européens, les aborigènes de Tasmanie vivaient sur l'île. C'est en 1642 que le navigateur et explorateur Abel Tasman débarque pour la première fois aux environs de l'île, notamment en Tasmanie. James Cook et Tobias Furneaux explorent quant à eux la côte de la péninsule tasmanienne en 1773 et débarquent à Adventure Bay en 1777 avec leur navire respectif : le Resolution et le Discovery. Le capitaine Cook grave ses initiales sur un arbre à Adventure Bay qui est détruite lors d'un incendie forestier en 1905. Aujourd'hui, ses initiales ont été remplacées par une plaque commémorative. Adventure Bay a aussi hébergé William Bligh entre 1788 et 1792, une période pendant laquelle le Français Antoine Bruni d'Entrecasteaux explore le canal séparant la Tasmanie de l'île. Lors d'une expédition vers les Terres australes, Nicolas Baudin jette l'encre dans le canal, ce qui est à l'origine des premières excursions sur l'île et des premiers conflits entre les autochtones et les colons explorateurs. Selon l'histoire, Truganini est la dernière Aborigène de la Tasmanie. Lorsque tous les membres de sa famille ont été éliminés, elle travaille comme guide et interprète de George Robinson. Le mémorial de Truganini couronne aujourd'hui la plateforme du Neck.

 

 Une belle aventure pour les amoureux de la nature et les amateurs de farniente

 The Neck

La visite de l'isthme de Saint-Aignant est incontournable lors d'un voyage sur l'île de Bruny. Le département du Parks and Wildlife y a construit un escalier, The Neck, pour protéger l'écosystème. Cette plateforme donne une vue imprenable sur la mer et les eaux du canal d'Entrecasteaux. Si vous êtes de passage sur l'île en été, vous aurez l'occasion d'admirer les manchots pygmées qui résident sur l'isthme. The Neck est également le point de départ pour les randonnées pédestres à travers l'île.

 The South Bruny National Park

La partie sud de l'île est un parc national formé par de magnifiques paysages de falaises surplombant la mer et une forêt tropicale humide abritant de nombreuses espèces animales et végétales. La faune résidente inclut une population de wallaby de Bennet, des opossums, des Phalangers renards, des chats marsupiaux mouchetés, etc. De nombreuses orchidées endémiques fleurissent également dans le parc au printemps. Par ailleurs, le South Bruny National Park accueille de nombreux sites aborigènes. Ne manquez pas non plus de visiter les ruines d'une station de pêche à baleines au Grass Point Walk. Si vous êtes de passage sur les lieux entre le mois de juin et le mois d’octobre, vous aurez la chance d'apercevoir les baleines migrantes. Lors de votre balade le long du Grass Point Walk, vous pouvez également faire des rencontres sympathiques avec le pardalote de Tasmanie et le wallaby blanc, une espèce très rare. Pour apprécier les meilleures vues sur l'île, empruntez le Fluted Cape Walk. Sillonnez les falaises dolerite et rejoignez leur sommet pour profiter du panorama sur la péninsule de la Tasmanie.

 Détente et relaxation sur les belles plages de l'île

 Le paysage sauvage et la nature luxuriante de l'île de Bruny font la part belle des randonnées pédestres. Mais l'île est également réputée pour abriter quelques-unes des plus belles plages de la Tasmanie, dans sa partie sud. Découvrez Adventure Bay Beach, une magnifique plage abritée du vent qui se prête très bien à la baignade. De plus petites plages sont aussi présentes au sud de l'île : le Daniels Bay et le Little Taylors Bay. Leurs eaux calmes sont propices à la baignade et à la pratique du kayak. Vous pouvez également faire un tour au Cloudy Bay, un spot de surf très réputé qui reçoit chaque année, au mois de janvier, le Bruny Island Classic. Si vous appréciez la plongée en tuba, dirigez-vous vers le Cloudy Lagoon et ses eaux cristallines.

 Partir à la découverte de l'île de Bruny à travers une minicroisière

Une promenade en bateau est également l'un des meilleurs moyens pour admirer de plus près les plus beaux trésors naturels et sauvages de l'île. En général, le départ pour une mini croisière écologique s’opère à Adventure Bay et dure environ trois heures. Vous sillonnerez le littoral accidenté de l'île et naviguerez au fil des falaises et entre les grottes marines. Vivez de sensationnelles expériences en passant par le « Breathing Rock » et le « Monument », un fossé étroit où se rejoignent l'océan Austral et la mer de Tasman.

 Admirez, au fil de cette petite aventure écologique, les baleines en migration vers l'île, les colonies d'otaries australiennes et les dauphins. Depuis votre bateau, vous aurez également l'occasion de voir des macropodidés pademelons, des wombats, des échidnés et des wallabies.

 

 Les villes à explorer sur l'île de Bruny

 Au nord de l'île

La ville de Dennes Point est située à l'extrême nord de l'île. Profitez de votre passage dans cette commune pour visiter la galerie d'art Art of the Point, installée dans une élégante bâtisse contemporaine construite en bois et en verre. Visitez également la ville agricole de Great Bay qui accueille le Bruny Island Cheese Company et le Shucked Oyster Farm.

 Au sud de l'île

Adventure Bay est l'une des villes principales de l'île, située dans la partie est de South Bruny. Son appellation est tirée du nom du navire du capitaine Tobias Furneaux qui jette l’ancre sur l'île en 1773 : The Adventure. Visitez-y le musée d'Adventure Bay qui retrace l'histoire des tribus aborigènes de l'île, des marins explorateurs et des baleiniers. Vous y découvrirez également l'histoire du capitaine Antoine Bruni d'Entrecasteaux qui a donné son nom à l'île de Bruny puis celle du capitaine William Bligh qui a planté le premier pommier de Tasmanie dans la ville en 1788. La ville d'Adventure Bay accueille également l'unique magasin sur l’île ainsi que la seule station de carburant. Découvrez également la ville de Lunawanna, accueillant sur ses terres de pittoresques baies propices à la détente et la baignade, dont le Daniels Bay et le Little Taylors Bay.

 Votre passage dans la partie sud de l'île sera l'occasion idéale pour visiter le fameux phare de Cap Bruny. Du haut de ses 114 mètres, ce phare historique se dresse fièrement sur une côte escarpée. Il a été construit en 1836 par des détenus et demeure fonctionnel. Montez au sommet du phare en empruntant l'escalier en colimaçon en fer forgé. Le balcon du phare offre une vue à couper le souffle sur la mer de Tasman, le canal d'Entrecasteaux et les chaînes de montagnes du sud de la Tasmanie. Depuis le phare, vous pouvez aussi contempler le superbe spectacle des baleines migrant vers l'île et les oiseaux qui planent près de la tour : les aigles d'Australie, les Ruffin à bec grêle, les Fous de Bassan, les Albatros, etc.

 

 Une odyssée culinaire sur l'île de Bruny

Outre ses paysages remarquables, l'île de Bruny séduit également les fins gourmets avec ses savoureux produits du terroir. Commencez votre escapade gourmande par la visite du Bruny Island Cheese Company, à Great Bay. L'authenticité des fromages produits par cette entreprise réside dans la conservation des méthodes de fabrication séculaires. Toujours sur Great Bay, c'est au Get Shucked Oyster Farm où vous aurez l'occasion de goûter aux fameuses huîtres qui font la réputation de l'île.

 À Adventure Bay, découvrez le Hiba ou Home of Island Produce Tasmania, une usine spécialisée dans la production de caramels mous, de truffes et de chocolats. Vous pouvez acheter vos petites douceurs préférées auprès de sa boutique ouverte 7j/7 à partir de 10 h jusqu'à 16 h. C'est également à Adventure Bay que vous aurez l'occasion de visiter le Bruny Island Berry Farm, une superbe ferme à baies située en bord de mer. Dégustez-y les délicieuses baies fraîchement cueillies et goûtez aux sorbets fabriqués avec les fruits frais de la ferme. Le Bruny Island Berry Farm est ouvert de fin octobre jusqu'au mois d'avril.

Profitez également de votre voyage sur l'île pour goûter au vin local issu du vignoble de Bruny Island Premium Wines Bar and Grill, à Lunawanna. Les conditions météorologiques sur l'île sont propices à la maturation lente des raisins qui donnent une finale fraiche au vin.

 

 Où se loger sur l'île de Bruny ?

 Vous souhaitez profiter des belles plages à Adventure Bay ? Un grand choix d'hébergements s'offre à vous selon votre budget. Si vous recherchez des maisons de vacances, réservez votre séjour dans les hôtels sur  Adventure Bay Road. Ils sont tous munis d'une cuisine équipée.

La ville d'Alonnah accueille également de nombreux hôtels idéalement situés en bord de mer, face au Sunset Bay. Perché sur une colline, les villas de vacances vous proposent également un hébergement tout confort avec des chambres qui donnent une vue panoramique sur le Satellite Island et le Hartz Mountain Ranges.

Par ailleurs, la partie nord de l'île de Bruny accueille aussi quelques hébergements. Si vous êtes en couple, le dépaysement est assuré dans un cadre calme et reposant. Toutes les chambres donnent une vue imprenable sur le canal d'Entrecasteaux.

En général, les tarifs proposés par les hôtels sont relativement chers en haute saison, à partir du mois de décembre jusqu'au mois de mars. Pendant cette période, les campings et les caravan-park sont d’autres options peu onéreuses.

 

 Quelles sont les meilleures adresses pour se restaurer ?

À Lunawanna, au sud de l'île, les restaurants ouvrent leurs portes pour le déjeuner et le dîner avec une salle à manger donnant une vue panoramique sur les vignobles. Les établissements sont spécialisés dans les plats préparés à partir des produits du terroir. Le vin local accompagne vos repas. À Adventure Bay, retrouvez les cafés nichés en plein cœur d'un potager. La vue est aussi imprenable sur la plage du Neck. Ces établissements proposent aussi le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Au nord de l'île, à Dennes Point, d’autres restaurants vous attendent.

 

 Pour un séjour réussi sur l'île de Bruny

 La meilleure saison pour partir

Pour passer les vacances sur l'île de Bruny sous le soleil, l'idéal est de partir entre le mois de janvier et le mois de mars. Cependant, il est conseillé de ne pas se fier à la température moyenne annoncée par la météo puisque le trou de la couche d'ozone est situé au-dessus de la Tasmanie. Ainsi, une température à 20 °C peut être ressentie comme à 30 °C. Prenez alors toutes vos dispositions pour vous protéger des coups de soleil et des fortes chaleurs : crème solaire, chapeau, bouteille d'eau, etc.

 Comment se rendre sur l'île ?

 Les ferrys en direction de l'île de Bruny partent de Kettering, un village situé au sud d'Hobart, la capitale de la Tasmanie. La traversée du canal d'Entrecasteaux dure en moyenne une vingtaine de minutes. Vous débarquerez à Roberts Point, le terminal des ferrys situé sur la partie nord de l'île.

 

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9132-ile-de-bruny Fri, 21 Sep 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Écotourisme au Pérou : Les îles Palomino et Ballestas au programme]]> port péruvien de Callao, la croisière vers les îles Palomino laisse les visiteurs contemplatifs devant une nature profuse.

Depuis le port péruvien de Callao, la croisière vers les îles Palomino laisse les visiteurs contemplatifs devant une nature profuse. Au fil de l’eau, découvrez d’anciens villages submergés par les flots, d’anciens repaires de pirates, dont les invasions sont intimement liées à l’histoire de l’archipel. Le voyage est donc aussi l’occasion de découvrir la culture si particulière du Pérou. Dans la réserve naturelle de Paracas, au large de la ville de Pisco, les îles Ballestas vous ouvrent la voie vers l’un des parcs les plus riches en écosystèmes au Pérou. Appréciez l’écotourisme à votre rythme le temps des circuits guidés. 

 

De Callao aux îles Palomino, ouvrez grands les yeux pour une demi-journée d’excursion

Point pivot du commerce maritime au Pérou et dans le Pacifique, Callao se développe à grands pas, mais laisse intacte sa nature pour qui souhaite s’évader autrement dans le « nombril du monde ». Avec son aéroport international Jorge Chavez, le principal aéroport du Pérou, Callao arbore avec fierté son « Voyage Awards » mondial, une récompense obtenue en 2010, grâce à un très important trafic de passagers par an. Rendue célèbre par « Tintin : Le Temple du Soleil », la ville — séparée de Lima par 12 kilomètres de bitume — affiche aujourd’hui un charme discret et garde dans ses tréfonds les marques d’une histoire qui mérite d’être explorée selon l’avis de nombreux visiteurs.

Entre terre et mer, Callao invite à une demi-journée de balade et emporte les promeneurs dans son histoire. Fief des premiers colons espagnols arrivés au Pérou, Callao a été fondée en 1537 et demeure encore aujourd’hui la porte d’entrée vers Lima. Le parcours de son centre se termine toujours par la légendaire promenade à la pointe de sa péninsule pour découvrir la placette Galvez et l’église Martiz qui reste toujours debout malgré les tremblements de terre successifs. Les mythiques avenues de Grau et de Bolognesi ne manquent pas non plus d’animation. Après la visite du cœur de Callao, la vieille ville est un autre arrêt programmé. Avec son architecture typique de l’époque de la République espagnole, le quartier distille son charme du 19e siècle avec les réminiscences de la guerre d’indépendance, notamment dans la forteresse du roi Philippe où les républicains espagnols en fuite se sont cachés au milieu des années 1800. Il s’agit de la plus grande construction militaire du Pérou, édifiée dans un style architectural Vauban et ayant eu pour vocation première de protéger la ville contre les incursions des pirates. Cette forteresse possède par ailleurs quelques-uns des musées les plus intéressants à visiter au pays. Au musée naval, ouvert au public dans les années 50, une petite promenade insolite en bateau depuis le ponton permet de rejoindre le jardin de la police péruvienne, campé à l’ouest du château et hébergeant des maquettes de tanks dans sa cour. Pour pousser encore plus loin sa promenade historique, le passionné visite le sous-marin péruvien d’Abtao pensant 1500 tonnes et transformé en musée après un peu moins de 50 ans de service, posté dans la mer de Grau.

Le quartier de Chucuito est un autre point historique stratégique de Callao inscrit dans les bons plans de visite de la ville. Aujourd’hui devenu un secteur résidentiel, Chucuito a gardé son damier de l’époque coloniale avec ses petites places pittoresques, ses petites ruelles pavées ponctuées de quelques édifices reconstruits après un tsunami qui a sévi dans la région au milieu des années 1700. Le quartier abrite encore l’ancien village de pêcheurs aux maisons très colorées que les visiteurs photographient sans modération. Ici les plages autorisent le farniente à souhait entre Cantolao et la Ribera où l’atmosphère marine permet de se ressourcer pleinement. Les visites culturelles reprennent ensuite à la Punta, ce point à l’extrémité de la péninsule, une station balnéaire très appréciée dans le quartier. L’architecture Art déco des maisons attire le regard d’emblée. Dans cet ensemble, le palais Rosppigliosi se démarque avec sa façade mauresque ciselée.

 

Après l’embarquement au port de Callao, les petits bateaux s’arrêtent à El Camotal avant d’enfoncer leur périple vers les îles de Palomino. El Camotal est un tentacule de Callao, une partie de la ville submergée par les eaux après le séisme de 1746. Les restes du village sont aujourd’hui visibles uniquement à marée basse. Après El Camotal, le chemin continue vers l`Île de San Lorenzo, la plus grande dépendance du Pérou où se sont succédé les corsaires, les flibustiers et les marins tous azimuts en provenance de l’Angleterre et des Pays-Bas. Bien qu’ayant laissé quelques traces de leur passage, ces anciens locataires de l’île n’étaient pas les premiers arrivés. Des vestiges de la période pré-inca et inca ont été découverts là. San Lorenzo était également le théâtre de la guerre hispano-sud-américaine de 1864 à 1883. Sur l’île d’El Fronton, l’« Alcatraz péruvien », l’ancienne prison — séparée de San Lorenzo par un canal large de 900 mètres — est un véritable spectacle. Les anecdotes, les légendes et les mythes planent toujours sur ses ruines. Après avoir entendu l’histoire de cette région, les visiteurs entament leur balade vers les îles Cavinzas où le mot écologie prend tout son sens. Cet ensemble d’îlots est criblé d’excavations naturelles, de cavernes et de grottes et demeure le refuge de plusieurs colonies d’oiseaux marins. À certaines périodes de l’année, les dauphins et les pingouins Humboldt viennent s’ébattre dans l’eau. Les îles Palomino sont le prochain passage, le plus impressionnant. Les loups de mer, les principales attractions, s’y prélassent par milliers. Il faut une quarantaine de minutes pour longer toutes les îles de l’archipel avant d’arriver dans la baie du Cabezo ourlée de plages uniquement accessibles à marée basse. Si la météo le permet, la baignade avec les loups de mer et les otaries — combinaison enfilée — peut être programmée, ils ne sont jamais loin. Les prédateurs étant absents des eaux, les loups de mer et les otaries jouent près des bateaux, une opportunité pour prendre des photos exceptionnelles.

 

Les îles Ballestas, un petit paradis naturel péruvien à découvrir depuis Paracas

Il faut commencer la journée très tôt pour découvrir l’archipel sous son meilleur aspect. Si les visiteurs partent depuis leur hôtel à Lima, ils doivent s’engager sur une route entre mer et désert rejoignant la ville de Pisco pour poursuivre ensuite en taxi vers la ville de Paracas, au large de laquelle se trouvent les îles Ballestas. Il faut compter 4 heures pour ce trajet Lima-Pisco-Paracas. Le circuit direct Lima-Paracas en bus quant à lui dure 3 heures. Paracas est une ville tranquille, une destination idéale pour un court séjour. Les locaux y viennent notamment en fin de semaine pour se ressourcer et changer un peu de l’animation de la capitale. Pour profiter du calme de la ville dans un premier temps, il ne faut pas hésiter à rejoindre les terrasses qui donnent une très jolie vue sur la mer. Paracas abrite également de nombreux hôtels qui - au-delà de leur confort  - promeuvent la détente dans les spas et autres piscines chauffées ouvertes toute l’année. Pour mieux remettre Paracas dans son contexte pourtant, il convient de visiter ses musées qui offrent un coup d’œil sur la civilisation antérieure éponyme, car Paracas n’est pas seulement le nom de la ville, mais également celui de la première civilisation ayant façonné son histoire dès l’an 700 av. J.-C.  Le musée de Paracas est un véritable livre ouvert sur le passé de la ville. Dans ses deux salles sont exposés des crânes allongés, caractéristiques des peuples paracas, les fameux tissus de Paracas et d’autres artefacts qui relatent l’histoire d’autres civilisations péruviennes comme les Incas, les Nazcas et les Waris. Des reproductions de scènes retracent également le quotidien de la civilisation paracas dans ce musée, situé sur l’avenue Libertadores et ouvert tous les jours en semaine. Après quelques heures à parcourir ce musée, il faut à nouveau rejoindre le bout de la promenade sur le front de mer, côté nord, pour visiter l’aquarium de Paracas. Près de la Marina, cet aquarium offre un accès gratuit et permet d’embrasser du regard les nombreuses espèces de poissons marins du Pérou.

L’archipel de Ballestas attend les amoureux de la nature à seulement 10 minutes de navigation du port de Paracas. Les îles Ballestas sont conservées dans le parc national de Paracas, protégé par l’UNESCO. Au cœur de la réserve, les « tours » peuvent s’effectuer en bus, en vélo, en quad ou à pied, avec pour seuls horizons le désert et la plage. Après quelques heures à parcourir ces endroits presque surnaturels, il est temps maintenant de plonger dans la nature sauvage des îles Ballestas. Aussi rocheuses que les îles Palomino, elles hébergent un peu moins d’individus de lions de mer. La faune est par contre plus diversifiée avec des pingouins et d’autres oiseaux marins. Quelques escales à terre sont programmées lorsque les conditions de navigation les permettent. Une visite guidée de deux heures est bien suffisante pour en découvrir les recoins les plus insolites. Bien souvent comparées aux îles Galapagos, les îles Ballestas ont une histoire à part entière au Pérou.

Grâce à l’abondance et à la diversité de leur écosystème, elles ont pendant fait l’objet d’une exploitation de guano au 19e siècle. Les excréments d’oiseaux marins y abondaient pour laisser place à un sol très fertile que les Péruviens extrayaient jusqu’à une profondeur parfois hallucinante. Certaines « mines » étaient creusées jusqu’à 30 mètres. Le guano était alors exporté vers l’Amérique du Nord et les quatre coins de l’Europe. Les petits navires commencent toujours leur navigation au milieu des oiseaux marins qui sont partout, certains perchés sur les bateaux. Les parties rocheuses des îles déchiquetées par le vent sont d’excellents points de vue. Les visiteurs sont autorisés à y descendre pour immortaliser le panorama. Sur une péninsule désertique de Paracas, les bateaux accostent pour offrir une vue dégagée sur le mystérieux chandelier péruvien, ce géoglyphe à flanc de dunes dont les origines restent inconnues. Les historiens admettent l’hypothèse selon laquelle ce « candélabre » de 180 mètres de long et de 70 mètres de large aurait été creusé par les pirates. Aucune trace organique n’a cependant permis des études plus approfondies.  

Beaucoup moins visité que les îles Ballestas, car baigné par le courant froid de Humboldt, le désert de Paracas est l’Eldorado naturel du Pérou, pourtant méconnu. Après le parcours des îles en bateau, les visiteurs remontent dans les navettes pour y parvenir après quelques minutes de route. La « cathédrale » est le premier arrêt bien rodé pour mesurer la beauté des lieux. Cette arche rocheuse en bord de falaise, bien qu’ayant été détruite lors d’un séisme en 2009, impressionne toujours autant. Une photo sur un panneau montre à quel point ce trésor de la nature était beau. Mais le panorama depuis les falaises reste magnifique. Par chance, les visiteurs aperçoivent les dauphins jouer au loin. Après quelques photos souvenirs, il faut rejoindre le deuxième arrêt et non des moindres, la plage de sable rouge de Paracas. La mer est assez agitée dans cette partie de la péninsule, mais la visite en vaut vraiment la peine. La plage du Mirador est un autre passage ravissant. Au-delà de la vue offerte sur l’océan, cette butte héberge quelques restaurants où il fait bon se reposer entre deux arrêts. Nombreux profitent de cette halte pour goûter au fameux Pisco, cette boisson nationale péruvienne, dont les recettes ont aussi été exportées au Chili. Ce breuvage alcoolisé à base de raisin distillé dans des alambics en cuivre est vieilli sans prolongation dans des fûts en bois. Seuls 8 types de raisin en permettent la production. Les types de raisins La Italia, La Moscatel, La Albilla et La Torontel sont ceux qui dégagent le plus d’arômes, offrant ainsi une finale assez intense en bouche. Le Pisco Puro, le type de Pisco composé d’un seul type de raison figure parmi les plus appréciés. Le Pisco est classé Patrimoine national du Pérou en 2007.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9126-perou-palomino-ballestas Fri, 07 Sep 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Un circuit programmé par excellence pour un voyage parfait en Bolivie]]>

Avantagée par une géographie magnifiquement variée, la Bolivie est un des pays de l’Amérique du Sud qui attire un bon nombre d’amateurs d’évasions. Les vastes territoires inhabités de cette contrée constituent un incontournable pour une randonnée en pleine nature où le temps semble s’arrêter. De plus, la plupart des sites et endroits intéressants en Bolivie se trouvent en hauteurs, une aubaine pour ceux qui veulent vivre une expérience hors des sentiers battus.

Tout un programme chargé de détente, de découvertes et de stupéfactions attend les touristes à travers les vastes étendues montagneuses de cette partie du continent américain. Généralement, les vols venant de l’étranger arrivent dans la capitale bolivienne, La Paz. Le périple débute donc à partir de cette grande citadelle. Les avides de la promenade commenceront d’abord par une virée dans les rues et ruelles afin d’avoir une petite idée sur la Bolivie et aussi pour bien s’accommoder à l’altitude. Ils sortiront alors de cette métropole pour une escapade enivrante dans des itinéraires fascinants jusqu’au cœur de la pampa bolivienne.

La joie d’une randonnée évasive depuis La Paz jusqu’au lac Titicaca

La Paz est une grande ville bolivienne qui culmine aux alentours des 4 000 m d’altitudes. Arrivés à l’aéroport, les bourlingueurs seront d’abord conviés à rejoindre leur hôtel pour se préparer à leur odyssée inoubliable. Une fois prêts, ils débuteront le périple par une flânerie dans les quartiers et les marchés de la citadelle pour s’acclimater et effectuer quelques provisions. En sortant de la capitale, une aventure mémorable les attend pour parfaire une exploration idyllique et dépaysante.

En bus, ils atteindront la cité de Copacabana et s’y arrêteront pour programmer, entre autres, une excursion sur le lac Titicaca et visiter l’Isladel Sol. Il s’agit d’une île bolivienne qui fait rêver plus d’un voyageur à la recherche d’un havre authentique à découvrir. La meilleure manière de profiter du passage dans cet atoll c’est d’aller directement vers un des sommets des collines à la fin de la journée pour jouir d’une vue splendide à 360° sur tout le lac et même sur les pics enneigés des Andes. Ils reviendront ensuite à Copacabana pour se reposer et attendre le jour afin de continuer la virée.

Vivre une expérience inouïe dans la forêt de l’Amazonie en Bolivie

Après avoir pris plaisir à la vadrouille effectuée depuis La Paz à Copacabana, les inconditionnels de la marche en pleine nature poursuivront leur chemin vers Rurrenabaque, une bourgade bolivienne nichée aux abords du fleuve Beni. Cette agglomération est connue pour être la porte de l’immense selva bolivienne. De ce fait, il est facile de trouver des agences et un guide chevronné dans cette localité afin de bien s’orienter et jouir de chaque moment dans la pampa bolivienne. À pied ou en voiture, les propositions ne manquent pas pour une immersion totale dans les antres de la jungle tropicale. Quelques heures suffisent pour pénétrer au cœur de la forêt et apercevoir déjà quelques animaux endémiques de l’Amazonie, comme les capybaras et les caïmans qui pataugent dans les flots. La balade en pirogue reste également une bonne option pour observer un grand nombre de faunes dans l’Amazonie bolivienne. Il n’est pas rare que les visiteurs rencontrent des dauphins roses qui nagent dans les cours d’eau au cours de leur promenade. Aux abords des rivages, les amoureux de la photographie ne manqueront pas de remplir leurs pellicules avec les tortues et les singes qui logent sur les berges et les arbres.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9043-un-circuit-programme-par-excellence-pour-voyage-parfait-bolivie Tue, 04 Sep 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Le Lamentin : une destination fascinante à découvrir en Martinique]]>

Le Lamentin constitue une étape incontournable lors de votre séjour en Martinique. C'est une ville attrayante et active, considérée comme le poumon économique de l'île. Consacrez un week-end à une semaine pour découvrir toutes ses merveilles et pour vous assurer une agréable incursion culturelle parmi les Martiniquais. 

 

Présentation de la commune du Lamentin  

Partez à la découverte du Lamentin, l'une des plus belles destinations de la Martinique. Le Lamentin est la deuxième plus importante ville de cette région française d'outre-mer, après la capitale Fort-de-France. Cette commune est située au milieu d'une baie, dans le centre-est de l'île, à la sortie Est de la capitale. Son territoire est traversé par la rivière Lézarde, longue de 33 km, ce qui en fait le plus important cours d'eau martiniquais. 

Avec sa superficie de 62,32 km², Le Lamentin s'impose comme la plus vaste commune de la Martinique. Son nom fait référence aux lamantins autrefois présente dans la mangrove et l'embouchure de la rivière Lézarde. Chassés pour leur viande par les premiers habitants amérindiens et les Européens, ces animaux ont aujourd'hui disparu de la Martinique et des Petites Antilles. Devant la mairie de la commune, admirez une belle sculpture représentant ce mammifère aquatique herbivore. 

Sur le plan démographique, Le Lamentin figure parmi les villes les plus peuplées de l'île, avec environ 40 000 habitants d'après le dernier recensement en 2015. L'origine de cette bourgade date de la fin du 17e siècle. Elle fait partie des premiers endroits conquis par les Français en 1635. Ce n'est toutefois qu'en 1695 qu'un bourg y est réellement fondé. 

La commune s'est développée rapidement dans les années 1960. Cette période a été marquée par l'implantation de nombreuses zones industrielles de grande envergure, dont La Jambette, La Lézarde et La Californie. Entre le 18e et le 19e siècle, la production de sucre y était le moteur de l'économie locale. Le Lamentin reste très dynamique jusqu'à nos jours et elle est d'ailleurs considérée comme le cœur économique et industriel de la région. 

La ville abrite d'importantes entreprises, c'est pourquoi elle attire les Martiniquais venus des quatre coins de l'île en quête de travail. Cette commune martiniquaise accueille également l'hippodrome de Carrère et l'aéroport international Martinique Aimé Césaire accusant d'un trafic d'environ 2 millions de voyageurs par an. 

Le Lamentin présente des paysages variés, avec son centre-ville parsemé d'édifices coloniaux, ses vastes zones industrielles bétonnées et ses périphéries rurales recouvertes de champs de canne. La ville compte de nombreux sites et lieux d'intérêt, ainsi que des centres commerciaux et des magasins qui font le bonheur des amateurs de shopping.

 

Les sites et lieux à visiter 

L'ancienne et la nouvelle mairie du Lamentin

Parcourez à pied le centre-ville du Lamentin pour croiser des sites et monuments remarquables, tels que l'ancien et le nouvel Hôtel de Ville. Sur la rue Schoelcher, découvrez l'ancienne mairie construit par l'architecte Louis Caillat en 1935. À l'entrée, admirez un buste de Victor Schoelcher. Face à l'ancien Hôtel de Ville se dresse la nouvelle mairie bâtie en 1998 dans un style postmoderniste. Conçu par l'architecte Alex Pierre-Louis, ce bâtiment se distingue par son toit en forme de chapeau « bakoua » et par son clocher. Devant la nouvelle marie se dresse le buste en bronze d'Antonio Macéo datant de 1998. Pendant les guerres d'indépendance de Cuba, le général Antonio Macéo était à la tête de l'armée libératrice. 

La Fontaine à la Nymphe 

Rendez-vous sur la Place du Calebassier pour apprécier la Fontaine à la Nymphe. Réalisée en fonte et datant du 19e siècle, elle est inspirée de la fontaine Source à Sarthe en France métropolitaine. Bâtie au bord du canal du Lamentin, la Place du Calebassier est entourée d'anciennes maisons de négoces, de sociétés de transport et d'entrepôts des sucreries. 

Les monuments religieux 

Cette commune vous dévoile quelques monuments religieux fascinants, à l'instar de l’Église Saint-Laurent. Cette église a été érigée à la fin du 17e siècle et elle a été remaniée aux 19e et 20e siècles. Prenez plaisir à contempler ses beaux vitraux conçus par les artisans d'art français Dagran et Maumejean. Admirez aussi les deux majestueuses toiles du Père Arostéguy représentant la mise au tombeau et la résurrection de Jésus-Christ. Face à l’Église Saint-Laurent, sur la Place Émile Berlan, découvrez la Fontaine aux enfants remontant au 19e siècle. À sa droite, l'Oratoire Notre-Dame-de-la-Miséricorde mérite une halte. Cet oratoire a été construit en 1938 par Monseigneur Soubie. Dans le quartier du même nom, découvrez la Croix de la Mission érigée suite à la mission assurée par les pères capucins en 1941. Ce site témoigne du succès de la christianisation sur l'île. 

Les sites et monuments historiques 

À proximité de l’Église Saint-Laurent, découvrez la Maison bleue remontant au 19e siècle. Rescapée de l'incendie qui s'est déclarée dans les années 1940, cette vieille maison en bois abritait un important magasin de tissus au rez-de-chaussée vers 1930. Rejoignez par la suite le parc paysager de Place d'Armes. Elle est célèbre pour la Statue du Nèg Mawon sculptée par Khokho René-Corail et Alberto Lescay Merencio. Cette sculpture symbolise l'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises. La ville du Lamentin est connue aussi pour ses fours à chaux parmi les derniers sur l'île. Découvrez notamment ceux du quartier Californie. Ces fours fabriquent à partir de conques de lambis de la chaux artisanale. Prenez aussi le temps de visiter les restes de l'usine en brique et en pierre du Lareinty retraçant l'histoire de la production de canne à sucre dans les Caraïbes. Le marché couvert est un autre site historique incontournable au Lamentin. Situé sur la rue Ernest André, ce marché du 19e siècle est toujours en activité. 

L'Habitation La Favorite 

Les vacances au Lamentin sont une occasion pour visiter l'Habitation La Favorite datant du 19e siècle. Faites le tour de la majestueuse maison de maître construite alors au cœur d'une zone agricole. Surnommée « le château » par les locaux, cette demeure doit son cachet moderne à ses lucarnes de ventilation et ses tourelles d'angle. Visitez également la distillerie La Favorite. Elle abrite de machines datant de 1920 fonctionnant à la vapeur. C'est l'endroit idéal pour apprendre davantage sur les techniques de fabrication du rhum traditionnel. Découvrez également la digue de la distillerie en activité depuis 1842. 

Les activités et excursions au Lamentin 

Appréciez une promenade au calme dans le jardin fleuri du quartier de Croix-Rivail. C'est un havre de détente habillé d'arbres fruitiers, de fleurs locales et piqueté de blocs rocheux volcaniques. Pour les adeptes de sport et d'activités au grand air, rendez-vous sur le site du Morne Cabri situé dans la zone industrielle La Lézarde. Un sentier aménagé y permet de découvrir la flore locale et la mangrove. Votre balade à travers le Morne Cabri peut vous conduire jusqu'à l'ancien port sucrier de l'usine Soudon. Ces vestiges datent de la fin du 19e siècle. Ce site se visite également pour sa source d'eau chaude, soufrée et ferrugineuse. Les plus aventuriers peuvent programmer une excursion à travers la mangrove s'entendant sur 350 kilomètres le long de la côte martiniquaise. Contemplez les paysages composés de mangles rouges et noires émergeant de l'eau.

 

 

Les meilleurs points de vue de la commune 

Un séjour au Lamentin enchante sans doute les amoureux de beaux paysages. Depuis le quartier de Morne-Pitault, empruntez la route du quartier Bel-Air. Celui-ci vous conduira auxquartiersde Roches-Carrées, de Mone-Pavillon et de Sarrault-Duchesne. Arrivé à un promontoire, bénéficiez d'une vue spectaculaire sur les environs : le cratère du volcan Morne-Pitault, la plaine du Lamentin, les communes du Vauclin et Fort-de-France à gauche, les communes du François et du Robert à droite.

 

Autres sites à visiter 

Le Lamentin recèle plusieurs autres endroits dignes d'intérêt, pour ne citer que le cimetière situé non loin du nouvel Hôtel de Ville, la Ferme Perrine, l'Habitation Gaigneron et l'hippodrome de Carrère.

 

Les bonnes adresses à retenir 

Shopping 

Le Lamentin est une destination qui fera particulièrement la joie des amateurs de shopping. La ville compte plusieurs centres commerciaux et magasins importants. Retrouvez La Galleria située dans le quartier d'Acajou. C'est le plus grand centre commercial de la Martinique réunissant de grandes marques de la mode caribéenne, française et internationale. En plein centre de la ville, découvrez le centre commercial de Place d'Armes où vous pouvez trouver des produits ou des spécialités typiques de l'île, dont la glace à la vanille et au sel de mer. Pour les amateurs de vin, faites un détour au magasin L'îlot Vins Martinique, situé dans la zone industrielle La Jambette. Ce magasin propose une grande variété de vins de France et du monde entier. 

Restauration

Situé dans le quartier du Lareinty, Le Château est un des restaurants incontournables au Lamentin pour vivre une belle expérience culinaire. Ce restaurant de style bistrot dispose aussi d'une cave à vins et d'une épicerie fine proposant des délices locales. Pour déguster des spécialités créoles et françaises, rendez-vous au restaurant Cotton Club situé sur les terrasses du centre commercial Vert Acajou. Si vous aimez la cuisine chinoise, rendez-vous au restaurant O China Food situé dans le quartier de La Plaine de Petit Manoir. Ce restaurant propose un buffet à volonté à l'étage et une restauration rapide au rez-de-chaussée. Vous trouverez plusieurs autres bonnes adresses au Lamentin, entre autres le Ô Vin sur Vingt au centre d'affaires Californie 2 ou encore le BBQ Steak House dans la zone industrielle Les Mangles. 

Sorties nocturnes 

Pour vous amuser le soir, vous avez beaucoup de choix d'endroits où sortir au Lamentin : le club Maximus situé dans la zone industrielle Les Hauts de Californie, le bar-lounge So Sissi, la Brasserie Lorraine dans le quartier d'Union, le bar Tropicando dans la zone industrielle Les Mangles Acajou et plus encore. Les bars branchés de la capitale Fort-de-France sont aussi une bonne alternative. 

 

Lieux de baignade  

La baignade est une des activités phares en Martinique. Lors de votre voyage au Lamentin, rejoignez les meilleurs lieux de baignade situés dans les environs de la commune. Près de la commune des Trois Îlets, à environ 7 kilomètres du Lamentin, découvrez la plage du Bakoua, l'Anse-à-l’Âne et l'Anse-Mitan offrant une bonne qualité d'eau. Près de la commune de Schoelcher, à une dizaine de kilomètres du Lamentin, retrouvez les zones de baignade de la Batelière, de Madiana et du Club nautique

Location de voiture 

Pour louer une voiture en Martinique, plusieurs agences de location sont disponibles à l'aéroport du Lamentin : Budget, Avis, Hertz, EuropCar, Thrifty, Rent@car, Pop's Car, Auloc et Jumbo Car. Ces loueurs sont également présents en France métropolitaine, ce qui vous permet de réserver votre voiture de location avant votre départ pour Le Lamentin. Les réservations en ligne sont d'ailleurs possibles sur les sites officiels de ces agences de location.

 

Où se loger ? 

Hôtels et appartements 

Pendant vos vacances au Lamentin, vous pouvez vous loger dans un hôtel ou appartement offrant le confort moderne. Le tarif d'une chambre tourne autour de 40 à 55 euros par nuitée par personne. Situé au 73, impasse Makandja Lot. Bochette, l'hôtel La Colline Bed & Table offre un cadre paisible et verdoyant. Cet établissement possède un restaurant. Il est également équipé d'un barbecue. Installé 85 Lotissement les Hibiscus, Impasse hibiscus, l'Appartement Hibiscus Martinique propose des logements confortables avec une terrasse, un salon, un coin repas, une cuisine et une salle de bain privée. Cet établissement est doté d'une connexion wifi gratuite et d'un système de climatisation. Situé au 65 impasse Boldo Grand Case 1, l'Appartement Vue Jardin Fleuri présente des logements climatisés donnant sur une terrasse et un jardin. 

Villas et maisons de vacances 

Si vous partez au Lamentin en famille ou entre amis, l'idéal est de réserver une villa ou une maison de vacances. Installée dans le quartier du Morne-Pitault, la Villa Majesté propose un hébergement avec une belle vue sur la mer. Cette villa dispose d'un jardin et d'un barbecue. Situé à environ 4 kilomètres du centre-ville, le Holiday Home N2006 comporte trois chambres, un salon avec un téléviseur par satellite, une cuisine équipée et une salle de bain. Cette maison de vacances est dotée d'une connexion wifi gratuite, d'un barbecue et d'un jardin. 

Chez l'habitant 

Pour mieux vous familiariser avec le quotidien des Martiniquais, vous pouvez séjourner dans une chambre chez l'habitant. Les logements chez l'habitant sont plus économiques que les hôtels, alors qu'ils vous offrent souvent tout ce dont vous aurez besoin pour passer un agréable séjour au Lamentin. Les propriétaires peuvent d'ailleurs vous renseigner sur la ville, les bons restaurants et les visites incontournables.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9019-le-lamentin-destination-fascinante-martinique Fri, 24 Aug 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[3 magnifiques endroits pour faire du camping en famille]]>

Faire du camping en famille est une activité qui ravit les petits comme les grands. Le mot d'ordre qui règne durant un camping en famille est la convivialité. Entre se prélasser aux soleil, ambiance et activités adaptés pour tous, le camping permet de s'évader et de se redécouvrir loin de la routine. C'est une occasion de se reposer et de profiter les uns des autres pour resserrer les liens familiaux. Vous souhaitez partir en camping en famille ? Voici quelques idées d'endroits pour en profiter pleinement.

Camping en famille à Argelès-sur-Mer

Située dans le département des Pyrénées-Orientales, cette commune est idéale pour une petite parenthèse en famille. Pour bien profiter des beaux jours au soleil, de nombreuses familles choisissent les campings Tohapi. Algelès-sur-Mer, située au pied du massif des Albères, combine à la perfection les plaisirs balnéaires et le bonheur de vivre. Lors de votre séjour, l'une des activités les plus prisées à faire en famille est la visite du château de Valmy. C'est une exploitation viticole familiale qui se trouve dans un cadre exceptionnel.
Ensuite, si vous souhaitez plonger le temps d'une visite dans l'histoire française, rendez-vous dans le château royal de Collioure. Étant l'un des derniers châteaux forts royaux médiévaux en France, cette visite sera l'occasion pour les petits comme pour les grands de revivre l'histoire. Bâti au début du moyen âge, vous pouvez le visiter ou même assister à des manifestations culturelles dans sa cour ou dans ses salles. Le château ouvre ses portes à 10 h et la durée moyenne de la visite est de 1 h 30.

 

camping_en_famille

L'Aquitaine

Se trouvant au sud-ouest de la France, l'Aquitaine est également une destination idéale pour faire du camping. Durant votre séjour en famille, il vous sera possible de visiter Bordeaux. Cette ville viticole est réputée pour ses cathédrales ainsi que pour ses musées. L'un des incontournables de la ville est la place de la Bourse et son miroir d'eau qui est très apprécié par les enfants. Bordeaux compte également de nombreux parcs familiaux comme le parc de l'Ermitage, le parc Bourgailh...
Si vous voyagez avec des enfants en bas âge, ils vont surement adorer le Zoo du bassin d'Arcachon. Situé à 5 minutes de la dune du Pyla, c'est l'un des plus grands Zoos de l'Aquitaine. Créé en 1988, il s'étale sur près de 22 ha. Toujours à Arcachon, l'une des activités à ne pas manquer est la dégustation d'huitres en bord de mer. Les balades sur la plage seront également au rendez-vous.

L'Italie

Si durant vos vacances, vous souhaitez découvrir un autre pays, l'Italie est également un endroit idéal. Choisir l'Italie c'est opter pour une destination familiale et conviviale. Le pays vous accueillera dans ses magnifiques villes et ses côtes. Il vous sera par exemple possible de faire du camping en Toscane. C'est une destination idéale pour profiter des bords de mer de l'Italie. Si vous souhaitez visiter les différents monuments historiques, ses places et ses quartiers animés, vous pouvez faire du camping près de Rome.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9010-3-magnifiques-endroits-pour-faire-du-camping-en-famille Tue, 21 Aug 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Visiter l’Indonésie, un pays aux multiples facettes]]>

Charnière entre l’Asie et l’Océanie, l’Indonésie est un archipel composé de pas moins de 18 000 îles. Les plus grandes sont Sumatra et Kalimantan. Jakarta, la capitale se trouve sur Java. Mais la plus prisée est sans conteste Bali dans les petites îles de la Sonde. L’île de Komodo est mondialement célèbre grâce à ses fameux varans. La faune et la flore indonésiennes sont incroyablement diversifiées. Certaines espèces sont endémiques comme le Banteng, une sorte de buffle sauvage ou le rhinocéros à corne unique de Java.


Les vestiges historiques de l’Indonésie

Les Indonésiens ont su garder intactes leurs racines traditionnelles et religieuses. Ainsi, plusieurs monuments d’époque font la joie de nombreux touristes. Les temples bouddhistes de Borobudur et Prambanan, toujours à Java, sont par exemple inédits. À Bali, le musée Agung Rai Museum of Art est un endroit intéressant avec ses jardins botaniques et ses œuvres d’artistes balinais, indonésiens ou européens. Des enfants du pays y dansent pour les visiteurs.

Denpasar, le joyau et le cœur de Bali

Denpasar est le cœur battant de Bali, au sud de l’Indonésie. Cette ville vous permet de vous imprégner du quotidien des Balinais, encore très ancré dans les traditions et croyances religieuses. Ainsi dans le temple de PuraJagatnatha les hindous se retrouvent pour louer le Dieu SanghyangWidi en lisant des écritures religieuses. Vous verrez sur PuputanPlatz une statue du Dieu Bhatara, autre divinité importante indonésienne. Cette place a été installée en mémoire à la guerre du Puputan en 1906 qui a vu les Balinais lutter contre l’envahisseur hollandais. Vous pourrez aussi visiter un monument de la même époque, le palais Puri Pemecutan devenu hôtel et logement familial du Raja de Badung, dernier du nom.

D’autres découvertes incontournables à Bali

La richesse culturelle balinaise est très bien exposée au Museum NegeriPropinsi Bali. Il comprend de nombreux espaces pavillonnaires incluant des exemples architecturaux locaux, des ustensiles, des objets de cérémonie religieuse, des sarcophages en pierre, des costumes traditionnels et de superbes tissus indonésiens. L’église St Joseph montre une autre curiosité assez étonnante : des anges catholiques portant des sarongs hindous. Le temple hindou BajraSandhi Monument est également prisé des touristes.

Apprendre l’anglais avant de visiter l’Indonésie

Il est tout à fait possible d’apprendre l’anglais avant de visiter l’Indonésie. Maîtriser les nases de cette langue vous aidera beaucoup dans votre exploration. Pour cela, contactez AngelioAcademia aux adresses suivantes :
- 20 rue Godot de Mauroy 75009 Paris : le centre de cours à partir du 1er septembre 2018.
- 8 rue de Prague 75012 Paris : le bureau administratif pour toute inscription et pour prendre des informations.
Les locaux sont accessibles via les lignes de métros et RER : Saint Lazare, Concorde, Opéra et Madeleine. Ce centre de formation propose des cours d’anglais à Paris pour tous les niveaux. À votre disposition, des professeurs qualifiés et expérimentés qui vont vous aider à atteindre très rapidement vos objectifs.

]]>
http://www.voyageva.com/article/9005-visiter-lindonesie-un-pays-aux-multiples-facettes Mon, 20 Aug 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Cythère : l'île grecque des amoureux]]> l'île de Vénus », les Vénitiens l'appelaient « Cerigo ».

Si les Grecs de l'antiquité surnommaient Cythère « l'île de Vénus », les Vénitiens l'appelaient « Cerigo ». Cette île grecque envoûtante aux multiples appellations a séduit depuis longtemps les pirates ainsi que les artistes et les amoureux de voyage. Située au carrefour de la mer Égée, la mer Méditerranée et la mer Ionienne, l'île offre une multitude d'attractions : villages pittoresques, plages, monastères, sites insolites, etc.

 

Cythère, une île entre mythes et réalité 

Selon la légende, l'île de Cythère serait le lieu de naissance d'Aphrodite, déesse grecque de l'Amour et de la Beauté. D'après la mythologie, la divinité serait née d'un conflit entre Ouranos (Ciel) et Gaia (Terre). Ouranos emprisonna en effet les enfants de cette dernière au fin fond de la terre. Mécontente du sort infligé à sa progéniture, Gaia, aidée de son dernier-né Cronos, émascula Ouranos à l'aide d'une faucille. Une écume jaillit des restes sanglants emportés par les vagues. Elle donna par la suite naissance à Aphrodite, emportée par le vent jusqu'au rivage de Cythère. Chypre revendique également le titre de berceau de la déesse de l'Amour.

Habitée jadis par les Minoens et les Mycéniens, Cythère ne connaît de véritable développement qu'à partir du 6e siècle après Jésus-Christ, lorsque des populations venues du Péloponnèse s'y installèrent. Durant environ 6 siècles, de 1207 à 1797, l'île fut dominée par les Vénitiens. L'invasion du pirate Barberousse en 1537 et une année de domination ottomane marquent entre autres l'occupation vénitienne. Des Vénitiens, l'île a hérité de nombreux vestiges à l'instar de la Forteresse de Chora. Cythère est totalement affranchie du joug vénitien à la fin du 18e siècle. Après l'administration de l'île par les Britanniques, elle est rattachée à la Grèce à partir de 1864.

 

Cythère, une muse aux paysages envoûtants 

L'authenticité des paysages de l'île de Cythère a séduit de nombreux voyageurs. C'est une île pittoresque, discrète et paisible où le temps semble s'arrêter. Bien qu'un aéroport y soit aménagé, elle reste encore à l'abri d'une importante affluence des vacanciers, sauf l'été. Contemplez ses paysages ponctués de moulins à vent, de villages blancs, de champs d'oliviers, de buissons de myrtes, de côtes escarpées, de criques désertes et de falaises tombant à pic dans une mer d'un bleu profond. Cythère a été d'ailleurs une source d'inspiration pour des écrivains et des peintres de renom. Victor Hugo évoque l'île dans son poème « Cérigo ». Charles Baudelaire en fait de même dans son recueil « Les Fleurs du Mal ». Antoine Watteau s'est inspiré du paysage de l'île pour peindre une de ses œuvres intitulées « Pèlerinage à l'île de Cythère » en 1717. Classée « chef-d’œuvre des chefs d’œuvre français », cette toile est exposée jusqu'aujourd'hui au Musée du Louvre à Paris. Plusieurs autres écrivains, poètes et artistes ont été inspirés par cette île grecque, pour ne citer que Paul Verlaine, Claude Debussy et Gérard de Nerval.

 

Que voir à Cythère ? 

La capitale Chora ou Kithira

Consacrez du temps pour découvrir la capitale Chora, un petit village typique des îles grecques avec ses ruelles étroites jalonnées de maisons blanches aux fenêtres et portes bleues. C'est l'un des endroits les plus visités de l'île. La localité est dominée par la forteresse vénitienne construite au 13e siècle. Surplombant la baie de Kapsali, cette citadelle offre une belle vue sur les trois mers et sur l'île d'Anticythère. Chora dévoile divers autres sites historiques comme l'ancienne citerne et le palais du gouverneur.

 

Le Musée archéologique de Chora 

Poussez la porte du Musée archéologique de Chora pour apprécier des vestiges de civilisations minoenne et mycénienne sur l'île : des statues, des vases, des stèles funéraires et des pièces de monnaie. Admirez ici le Lion de Cythère et l'une des plus belles représentations de la Gorgone.

 

Le village de Livadi 

Situé à environ 4 km au nord de Chora, le village de Livadi se visite pour ses vestiges britanniques, dont l'école aux fenêtres gothiques et le pont de pierre. Profitez de votre escapade à Livadi pour visiter le Musée byzantin de Cythère. Installé dans une petite chapelle métabyzantine d'Analipsis, ce musée présente une collection d’œuvres d'art byzantin et métabyzantin. Contemplez ici des icônes, des fresques et des objets de service religieux. Une grande partie d'œuvres byzantines de l'île est conservée dans les dépôts de l’Église Métropolitaine de Cythère.

 

Le monastère Panaghia Myrtidiotissa 

Depuis Livadi, poursuivez votre promenade vers la côte ouest pour découvrir le monastère de Panaghia Myrtidiotissa, symbole de la foi orthodoxe pour les Cythériens. Tout près, une petite église abrite une icône de la Vierge noire qui serait trouvée par un berger à côté d'un myrte selon la légende locale. Chaque été, du 1er au 15 août, les Cythériens y perpétuent la coutume de la « quinzaine ». De nombreux fidèles se rassemblent dans les trois principaux monastères de l'île, dont celui de Panaghia Myrtidiotissa, pour jeûner, méditer et prier pendant 15 jours.

 

La grande croix Stavros 

Sur le chemin vers le monastère de Panaghia Myrtidiotissa, découvrez l'imposante croix Stavros dominant une des collines de l'ouest de Cythère. De là, appréciez une vue saisissante sur la mer et les falaises environnantes. À l'ouest de Panaghia Myrtidiotissa, admirez la petite église d'Agios Nikolas o Krassas qui serait construite avec de la boue mélangée à du vin. C'est l'endroit idéal pour profiter du plus beau spectacle de coucher de soleil à Cythère.

 

Le village de Kapsali 

À l'extrême sud de l'île, près de la capitale Chora, découvrez le petit village de Kapsali, connu pour ses baies jumelles et son phare. Kapsali abrite le port de la capitale, établi autour d'une superbe presqu'île. Imprégnez-vous de l'atmosphère locale en vous baladant le long de la baie bordée d'hôtels, de restaurants, de cafés, de bars et de boutiques. Prenez le temps de visiter le monastère d'Agios Ioannis où Saint-Jean avait commencé à écrire l'apocalypse avant de se rendre sur l'île de Patmos pour terminer cette œuvre sacrée.

 

Le site historique de Paléochora 

Les amateurs d'histoire apprécient la visite du site de Paléochora, capitale byzantine de l'île, appelée autrefois « Agios Dimitrios ». C'est le site historique le plus impressionnant de Cythère où sont conservés les restes de 20 églises ornées de fresques et 80 maisons à l'architecture byzantine. Agios Dimitrios était une ville-châteauprestigieuse du 13e siècle, fondée à une altitude de 216 mètres, sur la falaise de Kakia Lagkada, au-dessus de deux gorges. Au nord de l'entrée de la cité, appréciez le temple d'Agia Varvara épargné des attaques du fameux pirate Hayreddin Barbarossa au 16e siècle. Les lieux sont aujourd'hui occupés par des chèvres sauvages en quête de nourriture à travers les rochers escarpés de la falaise. D'après les Cythériens, les légendes reprennent vie sur le site de Paléochora pendant les nuits. L'on pourrait y entendre les cris et hurlements des habitantsd'Agios Dimitrioslors de l'attaque du pirate Barbarossa.

Le village de pêcheur d'Avlemonas 

Sur la côte est de Cythère, faites un détour dans le village d'Avlemonas possédant un port de pêche et de belles plages entourées d'eau cristalline. Ce village offre plusieurs activités pour toute la famille, entre autres lesrandonnées pédestres, la pêche sur les rochers etles balades en barque. Le long de son littoral, de nombreux restaurants traditionnels proposent des spécialités locales à base de poisson et de fruits de mer.

 

Autres villages dignes d'intérêt 

L'île de Cythère compte aujourd'hui 62 localités hors du temps. En plus de la capitale Chora, Mylopotamos, Kastrissianika et Aroniadika sont classés au patrimoine architectural et culturel de la Grèce. Ces villages se démarquent par leur architecture traditionnelle cycladique. Appréciez leurs maisons cubiques et églises immaculées ponctuées de portes et de fenêtres aux tons bleus.

Que faire à Cythère ? 

Se baigner dans la grotte de Hytra 

Au large de la côte sud de l'île de Cythère, à quelques minutes en bateau du port de Kapsali, découvrez l'îlot de Hytra abritant une grotte propice à la baignade. Goûtez au plaisir d'une baignade en amoureux à l'intérieur de cette surprenante grotte de 22 m de haut s'étirant sur 200 mètres de long.

 

Visiter la grotte d'Aghia Sofia 

Localisée à l'ouest du village de Mylopotamos, dans le golfe Kokala, la grotte d'Aghia Sofia est une des plus belles attractions de l'île. Cette grotte accueille une petite chapelle avec un temple en bois à l'intérieur duquel sont conservées des peintures du 18e siècle. Dès l'entrée de la grotte, contemplez des fresques en taille réelle représentant des saints. En continuant votre balade à l'intérieur de la grotte qui s'étend sur 200 mètres de long, admirez les stalactites et les stalagmites spectaculaires formées dans les cavernes et les corridors.

 

Passer une journée à la plage 

Du nord au sud, Cythère offre un large choix de plages propices au farniente et à la baignade. Située sur la côte est, près du village de Paléopoli, la plage de Kaladi est une des plus belles. C'est une plage de galets s'étendant au pied de falaises. Sur la côte nord-est, découvrez la plage familiale d'Agia Pelagia. Avec ses eaux peu profondes, la plage de Diakofti est aussi adaptée aux enfants. Sur la côte sud-ouest, la plage de Kapsali est facilement accessible depuis la capitale Chora.

 

Randonnées pédestres 

Les randonnées pédestres sont une façon originale pour explorer toute l'île et atteindre ses meilleurs points de vue. Depuis Chora, Mylopotamos, Potamos et bien d'autres grands villages, des sentiers de randonnée sont aménagés pour permettre aux visiteurs de relier facilement les lieux et sites impressionnants de l'île.

 

Conseils pratiques pour votre séjour à Cythère 

Quand et comment s'y rendre ? 

Cythère peut être visitée toute l'année, mais l'idéal est d'y aller en dehors de la haute saison, si vous souhaitez profiter d'un séjour tranquille en amoureux. L'avion est le moyen le plus rapide pour s'y rendre. Les compagnies aériennes Sky Express et Olympic Air y assurent des vols directs depuis Athènes. Le temps de vol est de 50 minutes seulement. Le bateau est une autre alternative pour y aller depuis la Grèce continentale. Du port du Pirée, le trajet en bateau se fait en environ 6 heures et demie. Du port de Néapolis au Péloponnèse, vous pouvez atteindre Cythère en seulement 1 heure et quart. C’est également possible de louer un voilier depuis n’importe quelle île de la Grèce, comme Lefkas par exemple.

 

Où louer une voiture ? 

La location d'une voiture, d'une moto et d'un vélo est recommandée lors des séjours à Cythère. L'île est très peu desservie par des bus ou des taxis. Les routes sont en bon état, même si elles sont souvent étroites. Il est plus facile de s'y déplacer en véhicule, surtout si vous n'avez que peu de temps pour visiter l'île. Vous pouvez faire la traversée de l'île en voiture en seulement 45 minutes. À l'aéroport national de Kithira Island, retrouvez des agences de location de voiture des enseignes internationales comme Budget, Europcar, Avis, Alamo et Hertz. Vous pouvez aussi vous adresser à des loueurs locaux comme le Panayotis Rent A Car. Ce dernier loue des voitures, des 4x4 et des deux-roues.

 

Les bons restaurants 

Que vous voyagiez seul, en couple ou en famille, Cythère vous propose de nombreuses options de restaurations sympathiques. Dans le village de Livadi, attablez-vous au restaurant Pierros, ouvert de 1922. L'établissement sert des plats familiaux comme les moussakas, les frites, les viandes, les spaghettis à la sauce bolognaise et des spécialités grecques. Dans le village de Fratsia, au cœur de l'île, découvrez-le restaurant Familia proposant une cuisine d'inspiration crétoise. À Chora, faites un tour au restaurant Zorbas le soir pour déguster des souvlakis et des viandes grillées. Située à Kapsali, la crêperie Vanilia est une adresse incontournable pour les familles. À Agia Pelagia, retrouvez plusieurs tavernes situées en bord de mer et servant des spécialités à base de poissons.

Les hébergements 

Vous pouvez trouver un grand choix d'hôtels, d'appartements et de studios. Dans la capitale Chora, découvrez l'Hôtel Margarita occupant une belle maison patricienne avec une vue sur la campagne et sur la mer. Cet hôtel dispose de 12 chambres confortables, dont la chambre Aphrodite dotée d'un balcon. Dans le village de Karavas, vous pouvez réserver une chambre à l'hôtel Astarti Hidden Retreats. Cet hôtel de luxe propose 5 suites avec chacune une cuisine et un jacuzzi extérieur. Certaines suites ont une double ouverture permettant de profiter des levers et des couchers de soleil. À Kapsali, retrouvez les studios et appartements de Dimitra installés en bord de la mer. Ces logements offrent un accès direct à la plage de sable du village. À Cythère, il est aussi possible de vous loger dans un moulin à vent ou « windmill studio » pour passer un séjour original à deux ou en famille.

 

]]>
http://www.voyageva.com/article/9014-cythere-ile-grecque-des-amoureux Fri, 10 Aug 2018 00:00:00 +0200
<![CDATA[Organisation de séminaire incentive à Marseille]]>

Lorsque les salariés réussissent à accomplir les objectifs imposés, le meilleur moyen de les récompenser et de les motiver pour l’avenir est de leur concocter un séjour incentive à Marseille.

Récompenser vos meilleurs éléments par les séminaires incentives


Pour réussir un séminaire incentive à Marseille, il est conseillé de choisir judicieusement la destination. Marseille regorge justement de lieux atypiques pour organiser vos réceptions ou vos soirées d’entreprises. C’est l’occasion de récompenser les meilleurs collaborateurs avec des remises de prix.

Un séminaire de motivation se doit d’être ludique en permettant aux salariés de partager des moments inoubliables dans un contexte moins officiel qu’un bureau ou un local professionnel. Pour cela, des établissements marseillais hébergent des séminaires incentives et les participants peuvent ainsi profiter d’un environnement calme, prestigieux, mythique, raffiné, luxueux au choix.


Pour exprimer votre reconnaissance envers vos salariés les plus méritants ou pour motiver vos salariés les plus prometteurs, il est recommandé de faire un séminaire incentive visant à partager des moments forts ensemble ou à participer à un projet en commun. Concrètement, cela se traduit donc le plus souvent par des réunions de travail qui seront animées par des professionnels.

Les séminaires incentives d’entreprises peuvent avoir différents objectifs : faire un bilan de l’année, féliciter les meilleurs collaborateurs, motiver le personnel, renforcer l’esprit d’équipe, définir de nouveaux objectifs, assimiler de nouvelles compétences, ou acquérir de nouvelles méthodes de travail, etc…

Coupler votre séminaire avec une activité incentive

Pour que le séminaire incentive à Marseille ait un fort impact sur la motivation de vos collaborateurs, il faut prendre le temps de bien sélectionner les activités. Les moments de détente et de loisirs prendront une place importante dans le séjour incentive.


Les organisateurs proposent des jeux collectifs ludiques comme les chasses au trésor ou les jeux de rôles dans les rues de Marseille ou en mer. Les participants peuvent donc s’amuser à chercher un trésor ou à jouer au détective. Les courses d’orientation et les rallyes incentives permettent aux participants de relever des défis variés tout au long du parcours. L’idée est de faire découvrir Marseille autrement.

<