Les Seychelles : le paradis de l'écotourisme

21 Février 2019 - Afrique et océan Indien
Les Seychelles : le paradis de l'écotourisme

À 10 heures de vol de la France, l'archipel des Seychelles constitue la destination idéale pour un voyage d'écotourisme en plein cœur de l'océan Indien. Ce pays promet de belles découvertes à travers ses îles servant d'écrin à une faune, une flore et des plages remarquables.

Les Seychelles, une destination luxe et nature au cœur de l'océan Indien 

Les Seychelles sont un archipel assez isolé situé au cœur de l'océan Indien et composé de 115 îles et îlots. L'archipel se trouve à environ 7 851 kilomètres de Paris. Il s'étire à 2 100 kilomètres des côtes kenyanes, à 1 500 kilomètres des côtes somaliennes et à 1 000 kilomètres des côtes malgaches

D'emblée, les Seychelles évoquent ces lunes de miel luxueux au bord de la mer. Mais les Seychelles, c'est aussi une destination écotouristique par excellence. De nos jours, plus de 40 % du territoire des Seychelles est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

Une escapade nature dans la Vallée de Mai à Praslin

Située au nord-est de l'île principale Mahé, à proximité de La Digue, Praslin est une étape incontournable lors d'un séjour écotouristique aux Seychelles. C'est la deuxième plus grande île de l'archipel. Nature, authenticité et tranquillité y sont les maîtres mots. L'« île du perroquet noir » abrite la célèbre Vallée de Mai, une réserve naturelle classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983.

 Localisé au centre de Praslin, le parc englobant la vallée de Mai couvre une superficie de plus de 20 hectares. La vallée doit sa réputation mondiale à son cocotier de mer, dont le fruit est connu sous le nom de coco-fesses. C'est une plante endémique des Seychelles. Elle pousse seulement dans cette réserve et sur l'île Curieuse. 

Considérés par les locaux comme un symbole du pays, les cocotiers de mer bénéficient d'une protection maximale dans la Vallée de Mai. L'autorité locale impose certaines mesures pour préserver les arbres et leurs fruits. Il y est par exemple interdit de consommer ces fruits pour éviter leur disparition éventuelle au fil du temps. En effet, il faut environ deux décennies pour qu'un cocotier de mer produise des fruits.

En parcourant cette réserve naturelle en compagnie d'un guide naturaliste, vous aurez aussi l'occasion de découvrir une centaine d'espèces végétales et animales, dont le célèbre perroquet noir des Seychelles. Ce parc est un véritable musée à ciel ouvert dévoilant toute la richesse de la biodiversité tropicale seychelloise. Depuis le début des années 1970, aucune activité humaine n'y est autorisée. 

Découvrir les parcs marins et les plages de Praslin 

Votre voyage écotouristique aux Seychelles est une aubaine pour découvrir les parcs marins et les plus belles plages de Praslin. Le littoral de cette île est protégé au large par une vaste barrière de corail pour le plaisir des amateurs de snorkeling et de plongée. Ces activités vous donnent la possibilité d'observer l'abondance de vie des fonds marins de l'archipel. Aucun sport nautique motorisé n'y est accepté pour préserver la qualité des fonds marins seychellois. 

Sur la côte nord-ouest de Praslin, appréciez une des plus plages de l'île, l'anse Lazio. Elle offre un cadre paradisiaque pour vos moments de farniente avec son eau turquoise et transparente et son banc de sable fin bordé piqueté de rochers et de cocotiers. Cette plage reflète la beauté naturelle des Seychelles. Sur la côte nord, découvrez l'anse Volbert, connue aussi sous le nom de Côte d'Or. Cette plage est jalonnée d'hôtels et de villas de luxe

Au départ de Praslin, vous pouvez également organiser une virée à la découverte de l'îlot protégé de Curieuse ou de l'îlot protégé de Cousin. Les plongeurs peuvent explorer le parc national marin de Curieuse qui s'étend entre Praslin et l'île Curieuse. Évoluez parmi des poissons multicolores et des tortues de mer. Sur Curieuse, admirez les tortues terrestres géantes des Seychelles pesant jusqu'à 300 kg. C'est la plus grosse espèce de tortue du monde. 

Si vous avez l'occasion de vous rendre sur l'île de Cousin, sachez qu’il y est interdit de pique-niquer, de fumer et de pratiquer la plongée sous-marine. L'activité principale y est l'observation des oiseaux comme la frégate, le goéland blanc, la sterne fée et le paille-en-queue. À quelques kilomètres de Cousin, découvrez l'île de Cousine abritant des villas de vacances de luxe.

Une virée à La Digue, l'île la plus photographiée des Seychelles 

Située à quelques kilomètres au sud-est de Praslin, l'île de La Digue est connue pour sa douceur de vivre et ses paysages naturels de toute beauté. C'est l'une des plus belles îles de l'archipel, avec ses plages immaculées, ses rochers de granite, ses champs de safran et ses plantations de vanille. Au vu d'un cadre aussi idyllique, La Digue se présente sans surprise comme une des destinations de lune de miel les plus appréciées des jeunes mariés en quête d'un séjour luxueux au soleil.

La Digue est une petite île d'une longueur de 5 kilomètres sur une largeur de 3 kilomètres. Ses trois seuls villages – La Passe, L'Union et La Réunion – sont implantés sur la côte ouest. Il n'y a presque aucune route sur l'île et les automobiles sont rares. La visite de La Digue s'effectue à pied ou à vélo pour mieux apprécier la beauté de ses paysages. Un seul hôtel de luxe y est installé. Discrètes, mais fonctionnelles, des chambres d'hôtes et de petites villas de vacances sont construites au cœur de la nature pour préserver l'authenticité de l'île. 

Cette île doit également sa renommée à ses plages de sable blanc émaillé de rochers de granite rose et baignée par une eau turquoise et calme. L'anse Source d'Argent, l'anse La Réunion, l'anse Cocos et la Grand Anse sont parmi les incontournables. Au large de ces plages, la baignade, la plongée sous-marine et le snorkeling sont de mise. Sur ces plages, pas de transats ni de parasols pour préserver leur état naturel.

À l'intérieur des terres, quelques sentiers vous permettent de faire des randonnées pour observer la faune locale, à l'instar des oiseaux veuve noire et des chauves-souris roussettes. La Digue dispose d'un héliport, ce qui permet de faciliter le déplacement depuis ou vers l'île de Mahé.

Partir à la découverte de Silhouette, l'île bleue et verte 

Silhouette est une destination phare de l'écotourisme aux Seychelles. C'est l'une des plus grandes îles de l'archipel, classée Parc national. Plus de 90 % de son territoire, soit 20 km² à peu près, sont protégés. Cette île montagneuse séduit les amoureux de la nature et de la mer. Partez en randonnée à travers sa jungle luxuriante composée de palmiers, de lataniers, de jacquiers, d'albizias et de badamiers. Parcourez les plantations de café, de cannelle, de tabac et d'avocat

Des spécialistes proposent des balades et des randonnées sur l'île. En compagnie des guides spécialisés, explorez les sommets luxuriants de Silhouette ou des criques sauvages. Tout au long des escapades, le respect des consignes de protection de l'environnement est de mise. Prenez aussi plaisir à y visiter le centre d'élevage de tortues de Ron Gerlach. Vous pouvez y voir des tortues de plus de 120 ans qui pèsent 200 kg en moyenne. 

Silhouette est également appréciée pour ses plages de toute beauté. En longeant le littoral, découvrez de superbes plages de sable fin comme l'anse Lascars, Coco dans Trou et La Pointe Zeng Zeng. Vous pouvez y pratiquer la baignade, la pêche au gros, la plongée avec ou sans bouteille et les balades en voiliers. Appréciez une partie de plongée à la rencontre des raies, des murènes, des poissons-clowns et bien d'autres espèces marines surprenantes.

Observation aviaire sur l'île aux oiseaux 

L'île aux oiseaux est une petite île corallienne située à une centaine de kilomètres de Mahé. Cette île de 1,5 km de long sur 0,5 km de large est le refuge des milliers d'oiseaux aquatiques. Ce territoire privé et protégé offre quelques bungalows pour accueillir les visiteurs. Pour conserver l'équilibre écologique de l'île, les bungalows proposent du confort simple.

Cette île est agréable à visiter tout au long de l'année, mais la période entre mai et septembre est la plus favorable pour y observer la plus grande concentration d'oiseaux. Admirez les sternes noires, les pailles-en-queue, les martins, les sternes houppées, les hirondelles de mer et bien d'autres espèces fascinantes. Durant l'hiver européen, l'île est fréquentée par de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs et d'échassiers

Sur l'île aux oiseaux, vous pouvez aussi rencontrer des tortues géantes des Seychelles, dont la grosse tortue « Esmeralda » âgée de plus de 180 ans et pesant 300 kg. La plage de l'île, ourlée de sable blanc et bordée d'eau calme, mérite également votre attention. La baignade, la pêche au gros et la plongée sont parmi les autres activités à faire.

Une escapade dans l'atoll protégé d'Aldabra 

Pour visiter l'atoll d'Aldabra, vous devez faire une réservation longtemps à l'avance. La demande d'autorisation est en plus exigée. Cette réserve naturelle est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est le deuxième plus grand atoll corallien du monde et l'un des derniers endroits naturels les mieux préservés de la planète. 

Isolé et inhabité, Aldabra s'ouvre au tourisme, mais avec beaucoup de restrictions et de mesures de contrôle imposées par les autorités seychelloises pour la protection de son écosystème. Cet atoll est composé de 4 îles sauvages séparées par des passes étroites et entourées de marais à mangroves. Son littoral est parsemé de lagons et de plages de sable blanc intactes. 

Vous pouvez y découvrir des milliers de tortues terrestres géantes, de gros crabes et de nombreuses espèces d'oiseaux, dont l'ibis sacré, la sterne, la frégate, le héron, le flamant rose, le founingo rouge-cap et le kestrel de Madagascar.

Faire des randonnées aux Seychelles 

Les randonnées sont un excellent moyen d’apprécier la faune et la flore exceptionnelle des Seychelles. L'archipel compte 18 chemins de randonnée officiels et 23 non officiels. À Mahé, partez à la découverte du parc national du Morne Seychellois couvrant 20 % de la superficie de l'île. Située au nord-ouest de Mahé, cette montagne verdoyante culmine à 906 mètres d'altitude. Depuis la ville de Victoria, parcourez la route de sans Souci menant vers des sentiers de randonnée figurant parmi les plus beaux de l'archipel. 

Les plus téméraires peuvent faire l'ascension des falaises des Trois Frères culminant à 699 mètres d'altitude ou du Morne Blanc haut de 667 mètres. Vos efforts seront récompensés par de splendides vues sur les paysages seychellois émaillés de végétations tropicales luxuriantes. Située au large de la côte nord-est de Mahé, l'île au Cerf vous assure également de belles randonnées en pleine nature. Marchez à travers une jungle épaisse pour atteindre son point culminant à 108 mètres d'altitude.

Quelques règles à respecter pour un séjour écotouristique aux Seychelles

L'écotourisme ou tourisme durable se base sur le respect de la nature, des populations locales et de leur culture. Pour réussir votre voyage aux Seychelles, veillez à ce que certaines règles soient respectées pour minimiser l'impact de votre passage sur l'environnement. Avant votre départ, l'idéal est de vous renseigner sur l'histoire et la culture de la région à visiter. 

Trouvez le maximum d'informations sur les comportements à adopter. Selon les pays, s'embrasser en public peut être par exemple choquant pour les locaux. Effectuez des achats responsables pour polluer le moins possible durant votre séjour. Pour le respect des populations locales, vous devez vous adapter à leurs cultures et traditions. Le mieux est d'apprendre un peu la langue locale pour profiter d'un meilleur accueil et pour vous imprégner au mieux de la vie locale.

Privilégiez les prestations et services proposés par les locaux pour contribuer au développement de la région. Dans le cadre de l'écotourisme, le respect de la faune et de la flore est également important. Respectez les réglementations en vigueur dans les parcs naturels. Gardez le silence dans la nature pour ne pas perturber les animaux. Contemplez les animaux à distance raisonnable pour votre sécurité et pour ne pas modifier leurs comportements. N'introduisez pas de plantes étrangères dans les lieux visités. Avec le tourisme durable, appréciez la nature sans la chambouler.

 

A propos de l'auteur: Emma Cruz
Avant, j'étais journaliste, mais après j'ai consacré  une grande partie de ma vie à visiter les quatre coins du monde. Je ne m'en passe plus actuellement et notamment pour le futur. J'ai fait pas mal de route jusqu'à maintenant. Et ces découvertes, je vous les partage afin que vous puissiez être bien préparé avant d'entreprendre votre escapade lointaine.  Alors, soyez prêts à découvrir le monde et n'oubliez pas de partager vos avis ou vos commentaires.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES