Les essentiels d'un voyage à Honshu

12 Octobre 2018 - Asie
Les essentiels d'un voyage à Honshu

Honshu est la plus grande île de l'archipel japonais. C'est sur cette île volcanique d'une superficie de 230 800 kilomètres carrés que se trouvent les plus importantes villes du pays, dont Tokyo, Kyoto, Osaka, Hiroshima et Nara. D'ailleurs, visiter Honshu revient à découvrir les sites touristiques incontournables nippons. La meilleure manière de parcourir les merveilles de l'île est un circuit d'une dizaine de jours croisant d'importants lieux culturels, des mégalopoles ultramodernes, des cités médiévales et de superbes paysages. Voici quelques endroits qui pourraient former cet itinéraire.

Tokyo

Commencez votre circuit à Tokyo, la capitale dynamique et fascinante du Japon. Cette gigantesque mégalopole parsemée de gratte-ciel lumineux est une juxtaposition de quartiers exceptionnels, dont Nerima méritant absolument une visite. Ce secteur accueille un grand parc d'attractions nommé Toshimaen. Vous y trouverez des montagnes russes ainsi que des manèges garantissant une belle montée d'adrénaline. Le parc propose aussi des attractions plus douces convenant aux plus jeunes. Nerima abrite aussi des musées intéressants à visiter, notamment pour les amateurs d’art qui se rendent au Musée d'art fondé en 1985. Ils y découvriront près de 2000 pièces au fil de nombreuses expositions thématiques.

Le quartier de Shinjuku, autrefois résidentiel, rassemble les plus beaux gratte-ciel de la ville ainsi que de grands magasins. Il dévoile également quelques perles architecturales, dont les tours jumelles abritant la mairie de Tokyo. Bien que Shinjuku s'apparente à un quartier ultramoderne, il déploie des espaces verts invitant à une agréable promenade. Surnommé l'Oasis urbaine, le jardin de Shinjuku-Gyoen est le plus important parc du quartier en termes de superficie. Ancienne propriété de la famille Naito, il plante près de 2000 cerisiers, cèdres de l'Himalaya et cyprès sur 58 hectares.

Le quartier de Ginza est apprécié par les aficionados de shopping et par les passionnés d’architecture. Ce quartier recensant plusieurs boutiques de créateurs offre par ailleurs de nombreuses possibilités de divertissements. Rendez-vous au théâtre Kabuki-za pour voir un spectacle grandiose mettant en scène les traditions et les mythes japonais. Quartier aux mille visages, Ginza compte aussi quelques musées peu ordinaires, dont celui dédié à la Police de Tokyo, une des villes les plus sûres au monde. Les collections de ce musée comprennent des uniformes et des équipements utilisés lors des interventions entre autres.

 Kanazawa

Installée sur la côte nord-ouest de l'île de Honshu, Kanazawa permet à ses visiteurs de plonger dans le Japon de l'ère féodale. Cette ville située à 400 kilomètres de Tokyo tire son charme de ses rues jalonnées d'anciennes résidences seigneuriales, de châteaux et de jolis jardins. Le temps d'une excursion, découvrez le marché d'Omichô situé à quelques minutes de marche de la gare. Visitez aussi le temple Oyama Jinja bâti en 1599 et le musée d'art contemporain reconnaissable à son architecture inspirée d'une soucoupe volante. La pièce maîtresse du musée est la piscine conçue par Leandro Erlich. Garantissant une expérience insolite, ce bassin donne l'impression de marcher sous l'eau.

Comme la plupart des villes de Honshu, Kanazawa abrite aussi de magnifiques espaces verts. Considéré comme l'un des plus beaux jardins du Japon, le Kenroku-en d'une superficie de 11 hectares rassemble collines verdoyantes, cerisiers et constructions de style traditionnel nippon. La technologie Yukitsuri caractérise ce parc. En hiver, les branches des arbres sont modifiées afin qu'elles puissent supporter le poids de la neige.

Ouverte sur la mer du Japon et située non loin des Alpes japonaises, Kanazawa offre par ailleurs l'occasion de pratiquer quelques activités de plein air. Si vous visitez la ville en hiver, profitez de la station de ski de Hakusan Ichirino, à une trentaine de kilomètres au sud de la ville. Si vous venez à Honshu en été, rendez-vous à la plage de Kotogahama située à deux heures de route du centre-ville. Les vagues sont appréciées par les surfeurs. Chirihama est une autre plage accessible depuis Kanazawa. Ce n'est pas uniquement une plage, mais aussi une route de 8 kilomètres accessible par les voitures, les bus, les motos, les vélos. Cette plage peu ordinaire accueille aussi des clubs d'équitation pour les compétitions.

Kyoto

Située à 250 kilomètres au sud de Kanazawa, Kyoto est le centre culturel et historique du Japon, capitale du Japon de 794 à 1868. Une étape dans cette ville arrosée par le fleuve Kamo est une manière d'approcher les aspects traditionnels de la culture nippone. Kyoto renferme d'ailleurs de nombreux temples, dont 13 déclarés patrimoine mondial par l’UNESCO. Surnommé le Pavillon d'Or, le temple de Kinkaku-ji est le plus connu. Il est d'ailleurs l'objet de quelques ouvrages, dont le roman de Mishima intitulé Le Pavillon d'Or. Situé à quelques kilomètres du centre-ville de Kyoto, le temple de Ryoan-ji, dédié à la méditation, est connu principalement pour son jardin minéral parsemé de 15 rochers.

Outre les temples, Kyoto propose aussi de découvrir des sources thermales localement appelées Onsen. À quelques minutes de marche du temple de Pavillon d'Or, vous trouverez le Funaoka Onsen offrant, dans un décor traditionnel, un bain extérieur et un sauna. À quelques kilomètres au nord du centre-ville, le Kurama Onsen abrite des sources thermales sulfurées. Cet Onsen caché au cœur d'une forêt propose aussi quelques hébergements de style traditionnel si vous souhaitez y passer quelques jours.

Kyoto est aussi la cité nipponne du tourisme urbain. Dans son centre-ville, la rue commerçante de Teramachi abrite une myriade de salles d'arcade. Cette rue très animée en soirée comme en journée accueille également des magasins de mangas. À quelques minutes de marche de là se trouve également le musée international du manga. Ouvrant ses portes de 10 h à 18 h, il expose près de 300 000 mangas de manière chronologique.

Hiroshima

Connue pour être la toute première cité au monde frappée par une bombe atomique, Hiroshima surprend aujourd’hui par l'atmosphère paisible qui règne dans ses différents quartiers. Totalement reconstruite après la Seconde Guerre mondiale, cette ville située dans le sud de l'île de Honshu offre plusieurs possibilités de balades. Vous pourrez par exemple marcher à travers les ruelles du parc du Mémorial de la Paix. Imaginé par l'architecte et paysagiste Kenzo Tange, cet espace est piqueté de nombreux monuments postérieurs ou antérieurs au bombardement de 1945, dont le Dôme de Genbaku, les portes et les cloches de la paix et le Cénotaphe.

Dans le quartier de Kaminobori, le jardin Shukkei-en étale de magnifiques paysages composés de lacs, de pruniers et de cerisiers. Une promenade dans ce jardin vous conduit également au musée d'art de Hiroshima exposant des chefs-d'œuvre d'artistes japonais et européens de renom.

 Si vous souhaitez découvrir un visage plus traditionnel d'Hiroshima, rendez-vous dans le quartier d’Osuga, à l'est de la gare, arborant une architecture caractéristique de l'ère Showa. Ses pittoresques ruelles sont jalonnées d’izakayas, l'équivalent du bistrot au Japon, et de petits bars traditionnels.

Le Château-Carpe est un autre endroit inédit à Hiroshima. Il se dresse au milieu d'un lac dans le centre-ville. Il accueille un musée dont la vocation est de retracer l'histoire des châteaux nippons en général. Une vue panoramique sur la totalité de la ville se déploie depuis son dernier étage. Le musée Mazda vaut lui aussi une visite. Rénové en 2005, il est installé à proximité du siège du célèbre constructeur automobile. Il présente les nouveaux, mais aussi les anciens modèles de voitures de la marque. La technologie utilisée dans la fabrication des voitures est également démontrée au public.

 Osaka

Cité portuaire aménagée au fond d’une vaste baie, Osaka est arrosée par de nombreuses rivières dont la plus importante est Yodo. C’est une agglomération moderne hérissée de nombreux gratte-ciel. C’est dans son quartier appelé Dotonbori installé le long du canal du même nom qu’il faut aller pour découvrir l’ambiance chaleureuse de la ville. Des immeubles aux façades décorées de néons multicolores abritent des restaurants et des magasins. S’il fait bon se promener à Dotonbori durant la journée, la nuit demeure le meilleur moment pour admirer sa beauté dans l’éclat de ses écrans géants et ses panneaux publicitaires lumineux.

Dans le quartier portuaire d’Osaka, découvrez l’impressionnant aquarium de 14 niveaux de Kaiyukan. Ayant ouvert ses portes en 1990, cet aquarium de 11 000 tonnes d’eau est un des plus grands aquariums couverts au monde. Il élève 30 000 spécimens et 620 espèces vivant dans l’océan Pacifique. La visite commence par la traversée d’un grand tunnel en verre et se poursuit vers le grand bassin abritant un couple de requin-baleine. En plus des bassins, l’aquarium de Kaiyukan présente aussi des expositions sur divers projets et sur les méduses.

En dépit de son apparence moderne, Osaka possède quelques constructions anciennes, dont son château s’élevant à l’est du centre. Bâti en 1583, cet édifice à l’architecture traditionnelle a été reconstruit de nombreuses fois. Sa dernière reconstruction date de la fin du 20e siècle. Vous y découvrez un musée retraçant l’histoire du château et de la ville durant l’ère Edo. La promenade autour du château vous permet de parcourir des jardins articulés autour d’une rivière.

Nara

Située à une trentaine de kilomètres à l'est d'Osaka, Nara est une ancienne cité médiévale fondée par l'impératrice Genmei. Parsemée de constructions datant du 7e et du 8e siècle, elle a gardé tout son charme d'antan. Figurant parmi les étapes sur la route de la Soie, Nara concentre de nombreux temples anciens encore en activité. Issu du 15e siècle, le temple de Kōfuku-ji est niché au cœur d'un parc hébergeant une population de daims, des animaux considérés comme sacrés, car messagers divins. Installé à cinq minutes de route de ce sanctuaire, le temple de Kasuga-taisha est un autre havre de tranquillité attirant aussi bien les adeptes de méditation que les voyageurs. Il est accessible via une allée bordée de lanternes allumées 2 fois par an à l'occasion du festival de Setsubun en février et en août. Abritant d'imposantes statues de Bouddha, les sanctuaires de Tōdai-ji et de Yakushi-ji sont d'autres temples phares de la ville.

Nara offre aussi quelques lieux d'expositions, dont le musée national. S'étendant du 6e siècle jusqu’aux époques de Kamakura et d'Edo, les collections de ce musée installé au cœur du centre-ville comprennent des œuvres d'art bouddhiques ainsi que des artefacts culturels — dont des calligraphies rédigées par le prince Toneri — et des sūtra, des manuscrits philosophiques ou spéculatifs. Vous trouverez aussi dans ce musée des kakemonos du 12e siècle, des peintures qui auraient le pouvoir de chasser les démons.

 

Le parc national de Hakusan

Situé à 70 kilomètres au sud-est de Kanazawa, dans la région centrale de Chubu, le parc naturel de Hakusan d'une superficie de 477 kilomètres carrés s'étale sur les préfectures de Toyama, de Fukui, de Gifu et d'Ishikawa. Il a été délimité en 1962 et attire toujours autant les locaux que les voyageurs. C'est également un spot de randonnée pédestre très populaire sur l'île de Honshu. Les Alpes japonaises qui traversent la région offrent une multitude d’itinéraires plus ou moins techniques. Son point culminant, le mont Hakusan, est perché à 2 702 mètres d'altitude, dans la partie nord du parc.

Bien que le site soit accessible à tout moment de l'année, les meilleures périodes pour le visiter sont l'automne et la fin de l'été lorsque les paysages fleurissent et dévoilent tout leur pittoresque. De nouvelles pistes de randonnées ont d’ailleurs été tracées sur le mont Hakusan avec en prime des hébergements répondant aux normes de sécurité et de confort internationales.

Dans les environs du mont Hakusan, découvrez différentes plantes alpines, dont la mystérieuse fleur de lys noire, représentative de la préfecture d'Ishikawa. C'est aux alentours de ce mont que l'on peut également apercevoir l'aigle royal, un autre symbole de cette préfecture, ainsi que le Lagopède alpin, l'oiseau symbole de la préfecture de Gifu. Des stations thermales avoisinent également le parc. 

 

 

A propos de l'auteur: Mélanie Delmer
Depuis quelques années, j'ai longuement lu divers sujets sur différents thèmes à partir de différents blogs. Parmi ces blogs, les loisirs étaient mes favoris. Lorsque je découvre un en particulier, tout de suite j'ai des idées en-tête. Mes inspirations, j'aime les faire savoir à tout le monde et d'ailleurs, c'est un grand plaisir. J'écris, je joue avec les mots pour être un modèle ou même être une bonne référence pour d'autres passionnés comme moi.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES