Cythère : l'île grecque des amoureux

10 Août 2018 - Europe
Cythère : l'île grecque des amoureux

Si les Grecs de l'antiquité surnommaient Cythère « l'île de Vénus », les Vénitiens l'appelaient « Cerigo ». Cette île grecque envoûtante aux multiples appellations a séduit depuis longtemps les pirates ainsi que les artistes et les amoureux de voyage. Située au carrefour de la mer Égée, la mer Méditerranée et la mer Ionienne, l'île offre une multitude d'attractions : villages pittoresques, plages, monastères, sites insolites, etc.

 

Cythère, une île entre mythes et réalité 

Selon la légende, l'île de Cythère serait le lieu de naissance d'Aphrodite, déesse grecque de l'Amour et de la Beauté. D'après la mythologie, la divinité serait née d'un conflit entre Ouranos (Ciel) et Gaia (Terre). Ouranos emprisonna en effet les enfants de cette dernière au fin fond de la terre. Mécontente du sort infligé à sa progéniture, Gaia, aidée de son dernier-né Cronos, émascula Ouranos à l'aide d'une faucille. Une écume jaillit des restes sanglants emportés par les vagues. Elle donna par la suite naissance à Aphrodite, emportée par le vent jusqu'au rivage de Cythère. Chypre revendique également le titre de berceau de la déesse de l'Amour.

Habitée jadis par les Minoens et les Mycéniens, Cythère ne connaît de véritable développement qu'à partir du 6e siècle après Jésus-Christ, lorsque des populations venues du Péloponnèse s'y installèrent. Durant environ 6 siècles, de 1207 à 1797, l'île fut dominée par les Vénitiens. L'invasion du pirate Barberousse en 1537 et une année de domination ottomane marquent entre autres l'occupation vénitienne. Des Vénitiens, l'île a hérité de nombreux vestiges à l'instar de la Forteresse de Chora. Cythère est totalement affranchie du joug vénitien à la fin du 18e siècle. Après l'administration de l'île par les Britanniques, elle est rattachée à la Grèce à partir de 1864.

 

Cythère, une muse aux paysages envoûtants 

L'authenticité des paysages de l'île de Cythère a séduit de nombreux voyageurs. C'est une île pittoresque, discrète et paisible où le temps semble s'arrêter. Bien qu'un aéroport y soit aménagé, elle reste encore à l'abri d'une importante affluence des vacanciers, sauf l'été. Contemplez ses paysages ponctués de moulins à vent, de villages blancs, de champs d'oliviers, de buissons de myrtes, de côtes escarpées, de criques désertes et de falaises tombant à pic dans une mer d'un bleu profond. Cythère a été d'ailleurs une source d'inspiration pour des écrivains et des peintres de renom. Victor Hugo évoque l'île dans son poème « Cérigo ». Charles Baudelaire en fait de même dans son recueil « Les Fleurs du Mal ». Antoine Watteau s'est inspiré du paysage de l'île pour peindre une de ses œuvres intitulées « Pèlerinage à l'île de Cythère » en 1717. Classée « chef-d’œuvre des chefs d’œuvre français », cette toile est exposée jusqu'aujourd'hui au Musée du Louvre à Paris. Plusieurs autres écrivains, poètes et artistes ont été inspirés par cette île grecque, pour ne citer que Paul Verlaine, Claude Debussy et Gérard de Nerval.

 

Que voir à Cythère ? 

La capitale Chora ou Kithira

Consacrez du temps pour découvrir la capitale Chora, un petit village typique des îles grecques avec ses ruelles étroites jalonnées de maisons blanches aux fenêtres et portes bleues. C'est l'un des endroits les plus visités de l'île. La localité est dominée par la forteresse vénitienne construite au 13e siècle. Surplombant la baie de Kapsali, cette citadelle offre une belle vue sur les trois mers et sur l'île d'Anticythère. Chora dévoile divers autres sites historiques comme l'ancienne citerne et le palais du gouverneur.

 

Le Musée archéologique de Chora 

Poussez la porte du Musée archéologique de Chora pour apprécier des vestiges de civilisations minoenne et mycénienne sur l'île : des statues, des vases, des stèles funéraires et des pièces de monnaie. Admirez ici le Lion de Cythère et l'une des plus belles représentations de la Gorgone.

 

Le village de Livadi 

Situé à environ 4 km au nord de Chora, le village de Livadi se visite pour ses vestiges britanniques, dont l'école aux fenêtres gothiques et le pont de pierre. Profitez de votre escapade à Livadi pour visiter le Musée byzantin de Cythère. Installé dans une petite chapelle métabyzantine d'Analipsis, ce musée présente une collection d’œuvres d'art byzantin et métabyzantin. Contemplez ici des icônes, des fresques et des objets de service religieux. Une grande partie d'œuvres byzantines de l'île est conservée dans les dépôts de l’Église Métropolitaine de Cythère.

 

Le monastère Panaghia Myrtidiotissa 

Depuis Livadi, poursuivez votre promenade vers la côte ouest pour découvrir le monastère de Panaghia Myrtidiotissa, symbole de la foi orthodoxe pour les Cythériens. Tout près, une petite église abrite une icône de la Vierge noire qui serait trouvée par un berger à côté d'un myrte selon la légende locale. Chaque été, du 1er au 15 août, les Cythériens y perpétuent la coutume de la « quinzaine ». De nombreux fidèles se rassemblent dans les trois principaux monastères de l'île, dont celui de Panaghia Myrtidiotissa, pour jeûner, méditer et prier pendant 15 jours.

 

La grande croix Stavros 

Sur le chemin vers le monastère de Panaghia Myrtidiotissa, découvrez l'imposante croix Stavros dominant une des collines de l'ouest de Cythère. De là, appréciez une vue saisissante sur la mer et les falaises environnantes. À l'ouest de Panaghia Myrtidiotissa, admirez la petite église d'Agios Nikolas o Krassas qui serait construite avec de la boue mélangée à du vin. C'est l'endroit idéal pour profiter du plus beau spectacle de coucher de soleil à Cythère.

 

Le village de Kapsali 

À l'extrême sud de l'île, près de la capitale Chora, découvrez le petit village de Kapsali, connu pour ses baies jumelles et son phare. Kapsali abrite le port de la capitale, établi autour d'une superbe presqu'île. Imprégnez-vous de l'atmosphère locale en vous baladant le long de la baie bordée d'hôtels, de restaurants, de cafés, de bars et de boutiques. Prenez le temps de visiter le monastère d'Agios Ioannis où Saint-Jean avait commencé à écrire l'apocalypse avant de se rendre sur l'île de Patmos pour terminer cette œuvre sacrée.

 

Le site historique de Paléochora 

Les amateurs d'histoire apprécient la visite du site de Paléochora, capitale byzantine de l'île, appelée autrefois « Agios Dimitrios ». C'est le site historique le plus impressionnant de Cythère où sont conservés les restes de 20 églises ornées de fresques et 80 maisons à l'architecture byzantine. Agios Dimitrios était une ville-châteauprestigieuse du 13e siècle, fondée à une altitude de 216 mètres, sur la falaise de Kakia Lagkada, au-dessus de deux gorges. Au nord de l'entrée de la cité, appréciez le temple d'Agia Varvara épargné des attaques du fameux pirate Hayreddin Barbarossa au 16e siècle. Les lieux sont aujourd'hui occupés par des chèvres sauvages en quête de nourriture à travers les rochers escarpés de la falaise. D'après les Cythériens, les légendes reprennent vie sur le site de Paléochora pendant les nuits. L'on pourrait y entendre les cris et hurlements des habitantsd'Agios Dimitrioslors de l'attaque du pirate Barbarossa.

Le village de pêcheur d'Avlemonas 

Sur la côte est de Cythère, faites un détour dans le village d'Avlemonas possédant un port de pêche et de belles plages entourées d'eau cristalline. Ce village offre plusieurs activités pour toute la famille, entre autres lesrandonnées pédestres, la pêche sur les rochers etles balades en barque. Le long de son littoral, de nombreux restaurants traditionnels proposent des spécialités locales à base de poisson et de fruits de mer.

 

Autres villages dignes d'intérêt 

L'île de Cythère compte aujourd'hui 62 localités hors du temps. En plus de la capitale Chora, Mylopotamos, Kastrissianika et Aroniadika sont classés au patrimoine architectural et culturel de la Grèce. Ces villages se démarquent par leur architecture traditionnelle cycladique. Appréciez leurs maisons cubiques et églises immaculées ponctuées de portes et de fenêtres aux tons bleus.

Que faire à Cythère ? 

Se baigner dans la grotte de Hytra 

Au large de la côte sud de l'île de Cythère, à quelques minutes en bateau du port de Kapsali, découvrez l'îlot de Hytra abritant une grotte propice à la baignade. Goûtez au plaisir d'une baignade en amoureux à l'intérieur de cette surprenante grotte de 22 m de haut s'étirant sur 200 mètres de long.

 

Visiter la grotte d'Aghia Sofia 

Localisée à l'ouest du village de Mylopotamos, dans le golfe Kokala, la grotte d'Aghia Sofia est une des plus belles attractions de l'île. Cette grotte accueille une petite chapelle avec un temple en bois à l'intérieur duquel sont conservées des peintures du 18e siècle. Dès l'entrée de la grotte, contemplez des fresques en taille réelle représentant des saints. En continuant votre balade à l'intérieur de la grotte qui s'étend sur 200 mètres de long, admirez les stalactites et les stalagmites spectaculaires formées dans les cavernes et les corridors.

 

Passer une journée à la plage 

Du nord au sud, Cythère offre un large choix de plages propices au farniente et à la baignade. Située sur la côte est, près du village de Paléopoli, la plage de Kaladi est une des plus belles. C'est une plage de galets s'étendant au pied de falaises. Sur la côte nord-est, découvrez la plage familiale d'Agia Pelagia. Avec ses eaux peu profondes, la plage de Diakofti est aussi adaptée aux enfants. Sur la côte sud-ouest, la plage de Kapsali est facilement accessible depuis la capitale Chora.

 

Randonnées pédestres 

Les randonnées pédestres sont une façon originale pour explorer toute l'île et atteindre ses meilleurs points de vue. Depuis Chora, Mylopotamos, Potamos et bien d'autres grands villages, des sentiers de randonnée sont aménagés pour permettre aux visiteurs de relier facilement les lieux et sites impressionnants de l'île.

 

Conseils pratiques pour votre séjour à Cythère 

Quand et comment s'y rendre ? 

Cythère peut être visitée toute l'année, mais l'idéal est d'y aller en dehors de la haute saison, si vous souhaitez profiter d'un séjour tranquille en amoureux. L'avion est le moyen le plus rapide pour s'y rendre. Les compagnies aériennes Sky Express et Olympic Air y assurent des vols directs depuis Athènes. Le temps de vol est de 50 minutes seulement. Le bateau est une autre alternative pour y aller depuis la Grèce continentale. Du port du Pirée, le trajet en bateau se fait en environ 6 heures et demie. Du port de Néapolis au Péloponnèse, vous pouvez atteindre Cythère en seulement 1 heure et quart. C’est également possible de louer un voilier depuis n’importe quelle île de la Grèce, comme Lefkas par exemple.

 

Où louer une voiture ? 

La location d'une voiture, d'une moto et d'un vélo est recommandée lors des séjours à Cythère. L'île est très peu desservie par des bus ou des taxis. Les routes sont en bon état, même si elles sont souvent étroites. Il est plus facile de s'y déplacer en véhicule, surtout si vous n'avez que peu de temps pour visiter l'île. Vous pouvez faire la traversée de l'île en voiture en seulement 45 minutes. À l'aéroport national de Kithira Island, retrouvez des agences de location de voiture des enseignes internationales comme Budget, Europcar, Avis, Alamo et Hertz. Vous pouvez aussi vous adresser à des loueurs locaux comme le Panayotis Rent A Car. Ce dernier loue des voitures, des 4x4 et des deux-roues.

 

Les bons restaurants 

Que vous voyagiez seul, en couple ou en famille, Cythère vous propose de nombreuses options de restaurations sympathiques. Dans le village de Livadi, attablez-vous au restaurant Pierros, ouvert de 1922. L'établissement sert des plats familiaux comme les moussakas, les frites, les viandes, les spaghettis à la sauce bolognaise et des spécialités grecques. Dans le village de Fratsia, au cœur de l'île, découvrez-le restaurant Familia proposant une cuisine d'inspiration crétoise. À Chora, faites un tour au restaurant Zorbas le soir pour déguster des souvlakis et des viandes grillées. Située à Kapsali, la crêperie Vanilia est une adresse incontournable pour les familles. À Agia Pelagia, retrouvez plusieurs tavernes situées en bord de mer et servant des spécialités à base de poissons.

Les hébergements 

Vous pouvez trouver un grand choix d'hôtels, d'appartements et de studios. Dans la capitale Chora, découvrez l'Hôtel Margarita occupant une belle maison patricienne avec une vue sur la campagne et sur la mer. Cet hôtel dispose de 12 chambres confortables, dont la chambre Aphrodite dotée d'un balcon. Dans le village de Karavas, vous pouvez réserver une chambre à l'hôtel Astarti Hidden Retreats. Cet hôtel de luxe propose 5 suites avec chacune une cuisine et un jacuzzi extérieur. Certaines suites ont une double ouverture permettant de profiter des levers et des couchers de soleil. À Kapsali, retrouvez les studios et appartements de Dimitra installés en bord de la mer. Ces logements offrent un accès direct à la plage de sable du village. À Cythère, il est aussi possible de vous loger dans un moulin à vent ou « windmill studio » pour passer un séjour original à deux ou en famille.

 

A propos de l'auteur: Emma Cruz
Avant, j'étais journaliste, mais après j'ai consacré  une grande partie de ma vie à visiter les quatre coins du monde. Je ne m'en passe plus actuellement et notamment pour le futur. J'ai fait pas mal de route jusqu'à maintenant. Et ces découvertes, je vous les partage afin que vous puissiez être bien préparé avant d'entreprendre votre escapade lointaine.  Alors, soyez prêts à découvrir le monde et n'oubliez pas de partager vos avis ou vos commentaires.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES