L'île de Baffin, un joyau arctique du Canada

26 Septembre 2017 - Amerique du Nord
L'île de Baffin, un joyau arctique du Canada

Décrite comme étant hostile et glacée, l'île canadienne de Baffin se révèle pourtant être une destination de premier choix, notamment pour ceux qui apprécient la nature et les grands espaces. Entre ses paysages exceptionnels, sa faune surprenante et sa population locale courageuse, beaucoup risquent de tomber amoureux de cette terre aux confins du monde.  

 

De magnifiques paysages gelés propices à la pratique d’une pléthore d’activités

Située au large du Québec, dans le territoire Nunavut, l'île de Baffin est avec ses plus de 500 000 km² de superficie, la plus grande terre insulaire du Canada. Peuplée par les Inuit depuis des milliers d'années et devenue canadienne depuis 1999, elle attire aujourd'hui les visiteurs par ses paysages arctiques époustouflants qui se prêtent volontiers à la pratique d'une multitude d'activités en plein air. Dans sa partie orientale, l'île est marquée par la cordillère arctique qui occupe un territoire de près de 200 000 km² et qui culmine à 2 616 m d'altitude. C'est l'endroit idéal pour faire de la randonnée, de l'escalade et bien sûr du ski. Au centre de l'île, les visiteurs peuvent voir la calotte glacière de Barnes qui n'est autre que la plus ancienne glace du Canada. Vieille de 20 000 ans, elle s'étend sur plus de 6 000 km². Pour l'admirer, le mieux est de faire une petite promenade sur une embarcation. Sur l'ensemble du littoral de l'île, plusieurs dizaines de fjords n'attendent qu'à être gravi. Sur le reste de cette immense étendue gelée, il est également possible de faire d'autres activités telles que le rafting dans l'une des rivières de l'île, une balade en traîneau sur la banquise ou tout simplement l'observation du soleil de minuit dans un village inuit pour les moins téméraires.

L’île de Baffin : une terre prisée par les animaux des régions froides et les oiseaux migrateurs

Si l'île de Baffin possède l'une des plus faibles densités au monde en termes de population humaine, il en est autrement de sa faune. Pour avoir la chance de voir le plus grand panel d'animaux, c'est dans la splendide baie d'Hudson qu'il faut aller. La baie sert de refuge à de nombreuses espèces caractéristiques des régions froides à l'instar des morses, des narvals, des bélougas, des phoques barbus et des baleines boréales. Sur terre, les principaux spécimens à quatre pattes que l'on rencontre sur l'île sont les ours polaires et les renards arctiques. L'île abrite aussi des caribous dont la chasse est interdite depuis quelques années maintenant. L'on y trouve également des millions d'oiseaux d'espèces différentes dont notamment les mouettes, les fulmars ou encore les marmettes. Et ce, sans parler des oiseaux migrateurs qui y viennent régulièrement.

A propos de l'auteur: Sarah Hoceani

Je suis passionnée de voyage depuis que j'ai opéré dans le domaine du tourisme. J'ai fait de nombreuses découvertes tout au long de mes expériences. Les voyageurs, je les connais bien. Des destinations, il y en a beaucoup. Chaque endroit est unique et cache bien des secrets. Alors, à travers mes écrits, je vous dévoile les mystères des plus beaux lieux du monde. N'hésitez surtout pas à me laisser des commentaires ou des critiques.

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES