3 bonnes raisons de voyager en Guadeloupe

3 bonnes raisons de voyager en Guadeloupe

La Guadeloupe est un petit bout de la France perdu dans les Antilles. L'ancienne Karukera est une destination de choix dans les Caraïbes pour ceux qui souhaitent profiter d'un séjour sous les tropiques. Si vous projetez d'y partir prochainement, voici 3 raisons qui pourraient vous aider dans votre choix de destination.

Le lagon de Saint-François

La commune de Saint-François occupe l'extrémité sud-est de l'île guadeloupéenne de Grande-Terre. Si le reste de l'île est fouettée par un Atlantique agité, la ville dispose d'un lagon aux eaux calmes. Cette véritable piscine naturelle est protégée par un récif corallien. Le lagon est ainsi l’un des meilleurs endroits de l'île où se baigner tranquillement. À longueur d'année, l'alizée y souffle allègrement pour la plus grande joie des amateurs de planche à voile. Ce lagon est également très apprécié des bateaux de plaisance, mais aussi des plongeurs. Pour ce qui est de l'hébergement, le lagon de Saint-François dispose de bungalows sur l'eau parfaitement équipés pour un séjour atypique.

L'île de la Désirade

Souvent à l'évocation des îles guadeloupéennes, celles qui viennent d'emblée en tête sont Marie-Galante et les Saintes. Encore peu connue des voyageurs, la Désirade vaut pourtant à elle seule un voyage en Guadeloupe. L'île baigne à l'est de Grande-Terre. Loin de la désavantager, l’absence des grands itinéraires touristiques lui confère un charme plus authentique, au plus près de la nature guadeloupéenne. Le paysage de la Désirade est parfaitement préservé le long du littoral ourlé de plages encore sauvages comme celle des Souffleurs. L'intérieur des terres révèle un panorama tout aussi authentique autorisant quelques escapades à la découverte de la faune locale dignement représentée par l'iguane delicatessima, une espèce endémique.

Le Mémorial ACTe

Le Mémorial ACTe est dédié à l'histoire de l'esclavage dans la région caribéenne. Inaugurés en 2015, le mémorial et son musée traitent de l'esclavage à travers 6 archipels depuis l'Antiquité à nos jours. Il serait l'un des projets les plus ambitieux dédiés à l'esclavage. Le mémorial se situe à Pointe-à-Pitre, plus exactement au niveau de la rade du port. Installé dans une ancienne usine sucrière, ce musée se reconnaît facilement à sa façade avant-gardiste arborant un entrelacs d'aciers argentés sur fond de granit noir. L'architecture du bâtiment s'inspire du MuCEM de Marseille et porte le cachet de quelques architectes guadeloupéens de renom tels Pascal Berthelot et Jean-Michel Mocka-Célestine. Le Mémorial ACTe s'articule autour de 3 pôles. Le premier accueille une exposition permanente. Le second est dédié à l'échange et à la diffusion tandis que le dernier dispose d'un jardin panoramique. Étendu sur 2,2 ha, ce jardin plus connu sous le nom de Morne Mémoire est relié au mémoriel par une passerelle suspendue à 10 m.

 

A propos de l'auteur: Emma Cruz
Avant, j'étais journaliste, mais après j'ai consacré  une grande partie de ma vie à visiter les quatre coins du monde. Je ne m'en passe plus actuellement et notamment pour le futur. J'ai fait pas mal de route jusqu'à maintenant. Et ces découvertes, je vous les partage afin que vous puissiez être bien préparé avant d'entreprendre votre escapade lointaine.  Alors, soyez prêts à découvrir le monde et n'oubliez pas de partager vos avis ou vos commentaires.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES