Voyager sous traitement: les précautions à prendre

23 Novembre 2016 - Conseils aux voyageurs
Voyager sous traitement: les précautions à prendre

En voyage, une personne sous traitement peut être amenée à transporter des médicaments. Toutefois, transporter des médicaments d’une destination à une autre requiert quelques précautions. Zoom sur quelques points à respecter lors du transport de vos médicaments.

A savoir sur le transport de médicaments durant un voyage

Le transport de médicaments, pendant un voyage, est possible sous condition de la présentation d’une ordonnance ou d’une autorisation spéciale au niveau de la douane. En pratique, les gélules, les comprimés et autres médicaments solides sont transportables en avion, en soute ou en cabine. Les médicaments se présentant sous forme de liquide peuvent être rangés dans un bagage à main à condition de présenter l'ordonnance aux agents de contrôle se trouvant au portique d'embarquement. 

Il existe une règle générale pour tout particulier transportant des médicaments, et cela, quel que soit son pays d’origine. En effet, le nombre de médicaments transporté équivaut à la durée du soin, déjà mentionnée sur l’ordonnance. A défaut, la quantité transportée équivaut à trois mois de traitement.

Concernant les médicaments psychotropes ou stupéfiants, les particuliers devront les transporter personnellement. Les quantités doivent être adaptées à une utilisation thérapeutique personnelle, et cela, durant la période de traitement mentionnée sur l’ordonnance.

Pendant un vol, mieux vaut ranger ses médicaments dans un sac à part du bagage à main. Emportez également sur vous une ordonnance rédigée en anglais. Elle passera plus facilement lors de sa présentation au contrôle de sécurité. Un passeport médical européen, qui mentionnera, dans toutes les langues, tous les renseignements concernant l'utilisation de vos médicaments, est également nécessaire.

Quelques astuces pratiques pour bien transporter ses médicaments

Il est primordial de transporter ses médicaments avec leur notice afin d’éviter les risques de confusion. Dans le cas où les boites sont volumineuses, aplatissez l’emballage, puis liez-le à la notice et au contenu via un élastique. La trousse d’urgence ou les traitements indispensables doivent toujours rester avec le patient, dans le bagage à main.

En cas de pathologie chronique, il faut prévoir une quantité de médicaments supérieure à celle prévue initialement pour la durée du voyage. Ainsi, le patient ne sera pas à court de traitement si le voyage est prolongé. Divisez également vos traitements en deux lots. Le premier lot est à ranger dans le bagage à main, alors que le second se range à l’intérieur de la valise. En cas de vol ou de perte de bagage, vous aurez à disposition les médicaments nécessaires pour les besoins immédiats.

Durant le voyage, il est indispensable de conserver les médicaments dans d’excellentes conditions pour préserver leur efficacité. La majorité des médicaments est à conserver à température ambiante. Toutefois, évitez de les exposer à des températures élevées ou à la lumière. Mieux vaut les ranger dans un sac isotherme, une glacière ou un réfrigérateur.

Autant que possible, les médicaments qui s’abîment facilement, comme les suppositoires ou les solutions buvables, comme les sirops, sont à éviter en voyage. Les comprimés, ampoules, les gélules ou les médicaments en sachets sont préférables.

A propos de l'auteur: Mélanie Delmer
Depuis quelques années, j'ai longuement lu divers sujets sur différents thèmes à partir de différents blogs. Parmi ces blogs, les loisirs étaient mes favoris. Lorsque je découvre un en particulier, tout de suite j'ai des idées en-tête. Mes inspirations, j'aime les faire savoir à tout le monde et d'ailleurs, c'est un grand plaisir. J'écris, je joue avec les mots pour être un modèle ou même être une bonne référence pour d'autres passionnés comme moi.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES