Échanges de maison : Les bonnes pratiques

16 Février 2015 - Conseils aux voyageurs
Échanges de maison : Les bonnes pratiques

De nombreux sites internet proposent aujourd’hui des échanges de maison. Lorsque vous effectuez vos recherches, il est recommandé de sélectionner essentiellement les offres illustrées. Évitez autant que possible les sites qui ne proposent aucune photo des habitations à échanger. Les clichés mis en ligne par les propriétaires vous donneront un aperçu du logement et vous aideront à arrêter votre choix.

1. Entrez en contact directement avec le propriétaire
Une fois la maison de vacances sélectionnée, il est indispensable d’entrer en contact direct avec son propriétaire. Il ne faut surtout pas se contenter d’échanger des mails. Une visioconférence ou un appel téléphonique est conseillé pour instaurer un climat de confiance et éviter les malentendus engendrés par les écrits.

2. Préparez un contrat de location
D’un commun accord, l’échange de maison pourra se faire avec ou sans compensation financière. Dans la plupart des cas, les deux partis ne requièrent aucune contrepartie. Cependant, il ne faut surtout pas négliger la rédaction et la signature d’un contrat de location. Cette précaution est nécessaire pour se protéger en cas d’éventuel litige.

3. Prenez une assurance
Si le propriétaire de la maison de vacances choisie exige une contrepartie, il est recommandé de souscrire une assurance. Cette précaution vous permettra d’être remboursé en cas d’annulation de dernière minute. L’intégralité du montant que vous avez avancé au propriétaire vous sera ainsi rendue.

Si par ailleurs, de votre côté, vous décidez d’annuler votre location à la dernière minute, le propriétaire gardera également l’acompte que vous lui avez préalablement versé. À titre de dédommagement, ce dernier pourra même vous réclamer l’intégralité du loyer convenu.

Parfois, le propriétaire n’exige pas un loyer, mais une caution qui lui permettra de procéder à des éventuelles réparations ou une remise en état après votre départ. Pour ne pas être pris au dépourvu, il est donc préférable de s’enquérir à l’avance de l’existence d’une telle condition et éventuellement de son montant. Par ailleurs, n’oubliez pas de convenir à l’avance de qui se chargera des factures d’électricité et de téléphone pendant votre séjour.

4. Faites un état des lieux
Avant de prendre les clés de l’habitation échangée, n’omettez pas de faire un état des lieux. Cette démarche se fera idéalement en présence du propriétaire ou de la personne responsable de l’habitation pendant son absence. Cette étape permet de dresser un bilan des équipements, du mobilier et des éventuelles détériorations présentes sur les lieux avant votre séjour.

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES