Astuces efficaces pour lutter contre le mal des transports

09 Février 2016 - Conseils aux voyageurs
Astuces efficaces pour lutter contre le mal des transports

Les vacances sont les meilleurs moments pendant lesquels la famille peut être réunie et découvrir de nouveaux horizons.Cependant, certaines personnes peuvent souffrir de mal des transports durant le trajet. Ce malaise les empêche de vivre pleinement leur voyage. Donc, voici quelques conseils pour lutter contre le mal des transports pour passer des vacances tranquilles.

Il faut bien se préparer

Le mal des transports résulte d'un conflit existant entre la perception visuelle et celle des muscles de l'oreille interne, ceci crée un déséquilibre, source de malaises. Avant de partir en voiture, vous devez d'abord prendre des précautions très utiles pour diminuer les risques de souffrir du mal des transports. Premièrement, il vous faut une bonne nuit sommeil. En effet c’est très efficace pour atténuer les risques de malaise au cours du trajet. Il est aussi capital de partir le ventre plein et d'éviter l'alcool, le tabac et le café. Il est conseillé plutôt de manger des fruits. En préparant votre itinéraire, choisissez de préférence les autoroutes, car elles sont monotones et ont peu de virages. Sur ces routes, vous ressentirez moins les nausées et vous pourrez même dormir. Il est également préférable de prendre avant de partir des médicaments contre le mal de transport pour plus de précautions. Mettre un sac de persil sur sa poitrine est aussi une petite astuce qui vous aidera à diminuer les nausées. N'oubliez pas aussi de vous munir de sacs pour prévoir les vomissements. Emporter quelques bouteilles d'eau sera aussi très utile pour empêcher la déshydratation.

 

Les précautions à prendre sur la route

Pendant le trajet en voiture, il faut prendre quelques mesures pour éviter les vomissements. Pour minimiser votre malaise durant le voyage, mettez-vous devant sur le côté passager ou conduisez vous-même l'automobile. Sur la route, admirez le paysage à l'extérieur. Concentrez votre regard sur un objet fixe à l'intérieur. Évitez de jouer à la console ou de lire. Il est aussi judicieux d'ouvrir les fenêtres du véhicule pour faire entrer l'air frais, cette technique vous aide à avoir une bonne respiration. Si possible, ne mettez pas le chauffage trop fort. Pour terminer, il faut que vous soyez bien serein avant de partir, car cela diminue le mal de transport. Donc, vous devrez fuir les disputes et distraire votre enfant durant le voyage. Si votre enfant souffre du mal des transports, il faut penser à faire des pauses au moins toutes les heures, pour qu'il puisse respirer et se dégourdir les jambes.

 

Des idées contre le mal de mer ou mal de l'air

Si le mal de mer touche beaucoup de personnes, le mal de l'air quant à lui est plus exceptionnel. Cette gêne est souvent due aux turbulences ou au stress du vol. Cependant il peut être atténué en vous plaçant au milieu de l'avion. Faites également la même chose en bateau. Si vous voyagez sur un grand navire, ne restez pas dans votre cabine. Prenez plutôt l'air et veillez à toujours rester au centre du navire. Les astuces pour le mal de voiture qui sont citées ci-dessus sont aussi efficaces pour ces deux autres moyens de locomotion.

 

A propos de l'auteur: Emma Cruz
Avant, j'étais journaliste, mais après j'ai consacré  une grande partie de ma vie à visiter les quatre coins du monde. Je ne m'en passe plus actuellement et notamment pour le futur. J'ai fait pas mal de route jusqu'à maintenant. Et ces découvertes, je vous les partage afin que vous puissiez être bien préparé avant d'entreprendre votre escapade lointaine.  Alors, soyez prêts à découvrir le monde et n'oubliez pas de partager vos avis ou vos commentaires.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES