Cathédrale souterraine de Zipaquirà : une merveille de la Colombie

09 Février 2016 - Amerique du Nord
Cathédrale souterraine de Zipaquirà : une merveille de la Colombie

La ville de Zapaquirà, située à une cinquantaine de kilomètres de Bogota, est un haut lieu écotouristique et de tourisme religieux de la Colombie depuis la construction de la cathédrale de sel. Prouesse architecturale et ode à l'art, l'église souterraine est classée depuis quelques années la Merveille Nº 1 du pays.

 

La cathédrale de sel de Zipaquirà, un joyau architectural de la modernité

Sous l'étonnant paysage qu'elle arbore, la Savane de Bogota abrite dans le sous-sol des salines de Zipaquirà à 45 minutes de la capitale colombienne, la première merveille de la Colombie, la cathédrale de sel. Ce « joyau architectural de la modernité » comme elle est nommée, est un haut lieu religieux et artistique du pays. En pénétrant dans cette église souterraine baignée d'un surprenant éclairage, l'on plonge au cœur d'un tout autre univers mystique et fascinant.

Au fil du chemin de croix, un long tunnel sculpté dans la roche de sel, l'on découvre 12 petits autels retraçant les stations de la Voie du Calvaire avant d'aboutir à la coupole, puis aux nefs. Dans la partie centrale se dresse une imposante croix d'une quinzaine de mètres et une sculpture en marbre inspirée de l'œuvre de Michel-Ange « La création d'Adam ». Tout au long de la visite, une multitude de sculptures taillées dans le marbre ou le sel, se prêtent aussi au regard.

 

L'église souterraine d'hier et d'aujourd'hui

L'actuelle église est l'œuvre de l'architecte Roswel Gravito Pearl. Elle fut construite lorsque l'ancienne menaçait de s'effondrer. Celle-ci se trouve au 2e niveau de la mine. La précédente église fut édifiée à l'origine pour les mineurs qui faisaient preuve d'une grande dévotion avant d'entamer leur journée de travail. En 1954, cette basilique, une magnifique salle de 120 mètres dont la voute était soutenue par six colonnes, ouvre ses portes. Elle était en mesure de recevoir 8 000 personnes, soit 5 000 de plus que la cathédrale qui se visite aujourd'hui.

À l'instar de l'actuelle cathédrale de sel, la basilique se pare également d'un chœur, des stations de chemins de croix et d'une nef. Une chapelle de Notre-Dame-du-Rosaire a été aménagée au fond de celle-ci. Une statue de la vierge de 70 cm trônant sur un autel taillé à même la roche s'y observait autrefois. En effet, elle peut être admirée aujourd'hui dans la cathédrale actuelle.

 

Le parc de sel

Depuis sa réouverture en 1992, la cathédrale de sel de Zipaquirà est devenue la principale attraction du parc de sel. Ce vaste territoire de 32 hectares issu de l'accumulation du sel tout au long des ères géologiques compte toutefois d'autres lieux d'intérêt, dont le musée de la saumure. Celui-ci relate la formation du parc au fil des millénaires, les procédures d'exploitation du sel et de construction de la cathédrale. Le site dispose également d'une zone boisée parcourue par des sentiers pour le plus grand bonheur des amateurs d'évasion et de randonnée.

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES