Le tourisme spatial, un projet hors du commun pour la Russie

Le tourisme spatial, un projet hors du commun pour la Russie

À partir de l'année 2018, l'Agence spatiale fédérale de la Russie connue sous Roskosmos, projette de lancer une nouvelle fois le tourisme galactique vers les modules de l'ISS ou la Station spatiale internationale.

Une décision bien méditée
Depuis que les États-Unis ont cessé le projet avec les navettes Space Shuttle, Roskosmos a pris le relai via ses vaisseaux pour effectuer les missions des astronautes américains vers l'ISS via ses fusées Soyouz..
Cependant, la Russie compte rompre son partenariat avec la NASA. Cela va sûrement entraîner une diminution de ses revenus. C'est pour cela que l'agence a eu l'idée de planifier un tourisme spatial dans quelques années.
Auparavant, l'agence russe a déjà réussi à réaliser le rêve de quelques touristes fortunés à destination de l'ISS. Mais malheureusement, ce contrat avec la NASA a du freiné ce programme, car en plus des astronautes, il manquait de place pour les visiteurs sur la navette.
En attendant, l'agence patiente jusqu'à l'arrivée de cette année propice, la fin de son accord.

Une opportunité pour les riches et amateurs de vols spatiaux
Des gens chanceux ont, auparavant, réussi à admirer la terre depuis l'espace. Une expérience phénoménale, mais pas pour tout le monde.

Il est vrai que ce genre de tourisme n'est pas réservé à tout type de voyageurs. Avant, il y a déjà une dizaine d'années, le richissime homme d'affaires Dennis Tito a obtenu un siège dans la navette en payant une vingtaine de millions de dollars. En 2009, le prix a augmenté d'une trentaine de millions de dollars. Des chiffres qui pourront grimper au fur et à mesure.

Même si actuellement le programme est en stand-by, à certains moments, une ou deux places peuvent se libérer. Une occasion en or pour les millionnaires.
Ce sera le cas pour une artiste britannique qui volera très prochainement, dans quelques mois, à bord d'un Soyouz. Son billet lui a coûté une bonne cinquantaine de millions de dollars.
On n'imagine même pas combien l'on va devoir payer en 2018, lors du lancement officiel du projet spatial.

Des vols en apesanteur dans des centres spécialisés
Si on n'a pas l'opportunité de pendre place sur la Soyouz pour une destination vers l'espace, des centres particuliers peuvent vous fournir des vols en apesanteur.
En France, un établissement privé dispose l'un des engins spécialisés pour ce type de vol. Un grand nombre de personnes ont déjà tenté l'expérience jusqu'à présent.
Aux États-Unis, vous avez également la possibilité de vivre des moments similaires depuis les métropoles pour une somme plus ou moins abordable.
Pour des prix un peu plus chers, coûtant environ une dizaine de milliers d'euros, le vol stratosphérique en avion de chasse en Russie, vous permettra de contempler la terre depuis la stratosphère. La descente se fera avec des figures typiques du Mig en effectuant des loops ou bien des tonneaux.

Ce sont tous des distractions-découvertes extrêmement fantastiques, mais pas attribuées à tout le monde. Cependant, elles font rêver les amoureux de l'espace.

A propos de l'auteur: Emma Cruz
Avant, j'étais journaliste, mais après j'ai consacré  une grande partie de ma vie à visiter les quatre coins du monde. Je ne m'en passe plus actuellement et notamment pour le futur. J'ai fait pas mal de route jusqu'à maintenant. Et ces découvertes, je vous les partage afin que vous puissiez être bien préparé avant d'entreprendre votre escapade lointaine.  Alors, soyez prêts à découvrir le monde et n'oubliez pas de partager vos avis ou vos commentaires.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES