Archipel de Bazaruto : un trésor caché du monde

06 Avril 2021 - Afrique et océan Indien
Archipel de Bazaruto : un trésor caché du monde

Situé au large du littoral mozambicain au milieu d’une mer cristalline, l’archipel de Bazaruto regroupe les cinq îles de Bazaruto, Magaruque, Benguerra, Bangue et Santa Carolina, également appelée Paradise Island. Les îles s’étalent dans le Canal du Mozambique du nord au sud sur une zone longitudinale d’environ 55 km et sont distantes des côtes mozambicaines en moyenne de 15 km. La pittoresque station balnéaire de Vilanculos nichée dans la province d’Inhambane fait face aux superbes îles célèbres mondialement pour leurs plages paradisiaques qui plongent dans des eaux turquoise. La ville côtière mozambicaine est le point de départ des boutres traditionnels ou dhows ainsi que des bateaux à moteur qui acheminent quotidiennement les flots de vacanciers vers l’archipel. Celui-ci abrite une impressionnante flore marine formée d’un récif corallien ceinturant un lagon protégé depuis 1971 à l’intérieur du Parc National de l’Archipel de Bazaruto. Les eaux poissonneuses sont un éden sous-marin pour les amateurs de plongée en bouteille ou à tuba, car elles abritent le spot de renommée internationale de Two Miles Reef. Le site qui s’étire sur 1.370 km² est un sanctuaire pour d’innombrables espèces de poissons, des loutres, des tortues, des baleines à bosse, des dauphins, des requins ainsi que des raies Mantas. L’attraction principale des plongeurs est le dugong, une espèce proche de la vache marine de Stellar qui a disparu des eaux de l’océan Indien occidental au XVIIIe siècle.

 

La perle de l’océan Indien

Les îles de Bazaruto constituent une barrière naturelle cerclée de bancs de sable du littoral mozambicain. Les côtes orientales de l’archipel se singularisent par de gigantesques dunes mouvantes qui dominent l’océan ainsi que par des zones marécageuses peuplées d’étangs et de lacs sur le littoral occidental. Les îles accusent des dimensions différentes. Distantes d’à peine 1 km, Bazaruto et Benguerra sont les plus imposantes avec 32.5 km de long et 5 km de large pour la première et 12 km de longueur du nord au sud pour la seconde. La troisième île la plus large de l’archipel est Magaruque. Cette dernière est localisée à 5.5 km au sud de Benguerra et s’étale sur 1.6 km de long contre 1.4 km de largeur. À mi-chemin entre le continent et Bazaruto, Santa Carolina se parcourt sur 2 km de longueur, tandis que le minuscule îlot de Bangue se love dans la partie septentrionale de l’archipel proche de Magaruque.

Le Parc National de l’Archipel de Bazaruto est l’aire marine protégée la plus importante de l’océan Indien. Les adeptes de snorkeling ou de plongée sous-marine découvrent avec ravissement les tout derniers dugongs recensés en Afrique de l’Est ainsi qu’un écosystème côtier d’une richesse inestimable comprenant 2.000 espèces de poissons, 500 mollusques et 9 espèces de mammifères marins. Le site quasiment intact et sauvage abrite une flore endémique qui constitue un réservoir inépuisable pour les îliens en matière de médecine traditionnelle. Le parc dont la réputation de Perle de l’océan Indien est largement justifiée abrite une biodiversité ainsi que des habitats marins et terrestres d’exception. Les herbiers de Poséidon, les plaines marines, les escarpements coralliens et les forêts de mangroves côtoient les dunes côtières, les criques sauvages de sable blond et brûlant adossées à une jungle tropicale. Les amoureux de la nature évoluent au grès de leur excursion au milieu d’un environnement naturel composé de savanes, forêts et marais qui constituent un refuge pour antilopes duiker et suni, singes samango, écureuils, bushbucks, galagos et reptiles.

Embarqués à bord de 4X4, les visiteurs de passage dans l’île de Benguerra découvrent sur sa façade orientale au détour de pistes tracées dans une jungle épaisse une immense dune rougeâtre qui domine des plages idylliques de sable blanc. Une improbable colonie de crocodiles du Nil s’offre à la vue des vacanciers dans la lagune située en contrebas des dunes. Le récif de Two Miles situé à 1 km au large du littoral et de l’île attend les passionnés d’exploration sous-marine issus des quatre coins de la planète. Du haut des dunes géantes de l’île voisine de Bazaruto le panorama sur l’ensemble de l’archipel est à couper le souffle. Les marins et pêcheurs mozambicains s’orientent encore grâce à un phare centenaire qui surplombe le canal du Mozambique. Les îles de Santa Carolina et de Magaruque sont des paradis pour les ornithologues amateurs qui ont le loisir d’observer plus de 170 espèces d’oiseaux, dont des pélicans ainsi qu’une importante colonie de flamants roses.

 

Facile d’accès

Le voyage hors du commun débute sur le continent à Vilanculos localisée à 740 km au nord de Maputo. La petite ville étirée sur 4 km au centre cerné de luxueux lodges est la base de départ d’une traversée d’une heure dans une charmante embarcation bigarrée traditionnelle en direction de l’archipel. La station touristique est un joyau du balnéaire mozambicain qui propose 15 km de plages d’un blanc immaculé aux eaux bleu azur bordés de cocotiers, de filaos et d’infrastructures hôtelières de qualité situées en dehors de la ville. Les adeptes de la vie nocturne sont assurés de passer de belles soirées animées pour ceux qui le désirent dans les bars musicaux et terrasses de restaurants en bord de mer. Les hautes dunes qui procurent une vue sans égal sur la baie de Vilanculos jouxtent une végétation luxuriante qui contraste harmonieusement avec le camaïeu de bleu des eaux translucides du canal du Mozambique. Le village de Vilankulo séduit les visiteurs qui arpentent les travées des marchés typiques locaux aux étals achalandés de fruits et épices tropicaux ainsi que les petites rues du port de pêche bordées de petits commerces, bars et restaurants.

Chaque jour l’ancienne cité coloniale portugaise nommée d’après le chef de tribu local Ganiala Vilankulo Mukoke est reliée par des vols directs d’une durée de deux heures au départ de Johannesburg. La porte d’entrée sur l’archipel est également accessible régulièrement par les airs depuis la capitale mozambicaine ainsi que par la route au départ de Chimoio, Beira et Maputo au bout d’un périple d’une dizaine d’heures. Le transfert sur les îles de l’archipel s’effectue ensuite par hélicoptère ou par bateau. Les visiteurs sud-africains choisissent de voyager avec un véhicule 4X4 équipé pour le camping afin de profiter pleinement d’une nature authentique. La fréquentation de la destination connait un pic notamment pendant les vacances sud-africaines. La période idéale pour un séjour sur l’archipel est durant la saison sèche de mai à octobre où les températures clémentes oscillent entre 15° C et 25° C.

 

L’incarnation du paradis terrestre

Les 4 grandes îles de l’archipel de Bazaruto sont des joyaux dont de petites bandes de terre jonchées de lacs, dunes, marais, prairies et marais séparent les vagues tumultueuses de l’océan Indien aux eaux peu profondes et cristallines du lagon. L’archipel est mis sur la carte du monde en 2010 par Nicolas Hulot grâce à l’un des épisodes de l’émission télévisée Ushuaïa Nature consacrée au canal du Mozambique et notamment au cœlacanthe. Les vues aériennes d’une fascinante beauté sont composées d’un patchwork de couleurs aux dunes immaculées, d’îles verdoyantes, de lagons aux dégradés turquoise et bleu ainsi que d’étendues de sable blanc.

La destination est un ravissement pour les familles, les voyageurs en solo, les groupes d’amis ou les couples en pleine romance. Une nuitée sur l’archipel est un privilège du fait de la rareté des structures d’hébergements. Les hôtels tous haut de gamme sont toutefois d’un luxe inégalé. Le cadre féerique se prête plutôt à des occasions spéciales à l’instar d’une lune de miel ou à la célébration d’un anniversaire de mariage. Les visiteurs au budget limité se rabattent sur des hôtels classiques, dans des aires de camping ou choisissent des auberges peu onéreuses situées sur le continent. Les établissements situés en bord de mer les pieds dans l’eau permettent de se restaurer face à la mer et d’assister à de sublimes couchers de soleil pour des souvenirs mémorables.

Entre lagons turquoise et plages de sable blanc reluisant, les aventuriers profitent des plaisirs du sable et de la mer sur l’archipel de Bazaruto. Dans ce coin de paradis, le soleil s’apprécie sans retenue en lézardant sur des plages captivantes sous un palmier les doigts de pied en éventail pour profiter des plaisirs du sable et de la mer. La beauté de l’archipel se découvre en catamaran lors d’une croisière privée d’île en île en se baignant dans les eaux chaudes du lagon qui oscillent de 21° C à 30° C ou en pratiquant la pêche au gros. Les férus de sport de glisse s’adonnent au stand-up paddle et à la passion du kite-surf en slalomant entre les dauphins. Les plus sportifs optent pour des randonnées pédest res ou équestres sur la terre ferme dans les forêts environnantes et le long des littoraux dunaires. Les familles avec des enfants en bas âge découvrent les berges ombragées des lacs propices à de belles balades et des pique-niques. D’autres activités comme les safaris océaniques pour l’observation en saison des baleines, le kayak de mer, le windsurf, le hobbie cat ou une croisière en boutre traditionnel permettent de découvrir l’archipel et ses trésors à son propre rythme.

 

Randonnées PMT

Les plongeurs en vacances sur l’archipel de Bazaruto disposent de fonds marins qui varient entre 6 m et 40 m et de formations coralliennes théâtrales. Les randonnées en palmes-masque-tuba révèlent la richesse des paysages marins du parc national mozambicain où s’égaient les baleines, 4 espèces de tortues, des hordes de petits poissons colorés ainsi que toute une vie sous-marine abondante. Grâce à une visibilité moyenne qui atteint 18 m en hiver et 40 m de mars à septembre, les plongeurs de tous les âges et de tous les niveaux croisent les fameux dugongs qui ont élu domicile dans les eaux de l’archipel. Le spot de plongée de Sao Sebastao localisé dans la partie méridionale de la baie de Vilanciulos et ceux qui font face aux îles de Benguerra et de Barazutio révèlent des populations de nudibranches et des requins-baleines. Des bancs de poissons chirurgiens, des mérous, des poissons-guitare, des murènes, des bars ainsi que des poissons de récifs de l’est de l’océan Indien sont les principales espèces rencontrées par les pratiquants de snorkeling.

D’une profondeur de 22 m, le site de 2 Miles Reef s’adresse aux snorkelers et aux plongeurs de tous les niveaux. Le spot connu mondialement des aficionados est une barrière de corail qui cerne un étroit passage entre Benguerra et Bazaruto. La faune marine qui y est observée est essentiellement composée de raies mobulas, d’immenses raies pastenagues, de barracudas et de requins de récif. Les parois rocheuses du site offrent différents modes de plongée à l’instar de Cathedral and The Gap, Aquarium, Shark Point, The drop-Off, The Arches, Surgeon Rock, North Point et The Boulders. À 5 Miles Reef, les plongeurs ont la sensation de s’enfoncer à 20 m de profondeur au milieu d’une cité engloutie avec des structures étonnantes de récifs coralliens où se nichent des poissons-scorpions, des poissons-crocodiles et des mollusques.

Les plongeurs aguerris choisissent d’explorer le site de The Channel au courant puissant et aux paysages sous-marins singuliers enfouis à 35 m de profondeur. Le récif artificiel d’Allan’s Reef est idéal pour réaliser des photographies sous-marines, car le site est peu profond. Le site de San Sebastian composé de pinacles est uniquement accessible que par beau temps et seulement par des plongeurs expérimentés à cause de la force des courants qui y règnent. À marée haute, la profondeur du spot de Fishbowl atteint 13 m. Le pittoresque récif qui abrite des jardins d’anguilles, des poissons de récif, des bancs de mérous, des crevettes boxeuses et des raies est accessible à tous.

 

Une quiétude absolue

Les voyageurs en quête de calme et de tranquillité découvrent au sein de ce havre de paix magnifique une destination où les activités nautiques bruyantes à l’instar du jet-ski et du ski nautique sont bannies. Les établissements hôteliers proposent aux vacanciers de se détendre autour d’une piscine dédiée aux adultes en sirotant un cocktail et de se ressourcer dans une salle de fitness. Les services proposés par un spa permettent de profiter du bien-être procuré par un massage ou de soins d’hydrothérapie.

A propos de l'auteur: Sarah Hoceani

Je suis passionnée de voyage depuis que j'ai opéré dans le domaine du tourisme. J'ai fait de nombreuses découvertes tout au long de mes expériences. Les voyageurs, je les connais bien. Des destinations, il y en a beaucoup. Chaque endroit est unique et cache bien des secrets. Alors, à travers mes écrits, je vous dévoile les mystères des plus beaux lieux du monde. N'hésitez surtout pas à me laisser des commentaires ou des critiques.

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES