Voyager à Bangkok pour découvrir la fête de l'eau

25 Février 2021 - Asie
Voyager à Bangkok pour découvrir la fête de l'eau

Différents événements d'envergure agrémentent le calendrier festivalier thaïlandais, mais la fête de l'eau, appelée localement Songkran est de loin celui qui est célébré avec le plus d'ampleur. D'emblée, cette fête de l'eau fait penser à ces gigantesques batailles d'eau qui se tiennent à Bangkok. Mais Songkran, c'est aussi des rites séculaires bien ancrés. Pour célébrer cette tradition dans les normes et profiter pleinement des batailles d'eau, quelques précautions s'imposent. Et si vous prévoyez de fêter Songkran d'une manière plus traditionnelle ou festive, n'oubliez de souhaiter bonne année à quiconque que vous croiserez ou aspergerez d'eau ou Sawatdee Pimaï comme le disent les Thaïlandais.

 

Songkran, un rendez-vous immanquable à la mi-avril 

Traduit du sanskrit par mouvement et plus précisément le mouvement du soleil, Songkran correspond à la célébration du Nouvel An bouddhique. Cette fête est toutefois propre au bouddhisme theravāda, branche ancienne du bouddhisme pratiquée par la plupart des Thaïlandais. Songkran est fêté au cœur de la période la plus chaude de l'année, dans le courant du mois d'avril. La date exacte de sa célébration change tous les ans puisqu'elle dépend du calendrier lunaire. Pour faciliter la vie civile, le Gouvernement thaïlandais a néanmoins fixé les dates. La fête de l'eau se tient alors tous les ans du 13 au 15 avril. 

 

Songkran, une fête aux rites bien ancrés 

Les Thaïlandais célèbrent le Nouvel An bouddhique en famille. Il est ainsi courant de voir du monde sur les routes avant les fêtes, chacun retourne dans sa province. La tradition impose un déroulement spécifique pendant les 3 jours du Songkran. 

- Le 13 avril, le Wan Sangkran Long, les Thaïlandais procèdent à un nettoyage minutieux de leur domicile. Ils prennent un soin particulier à élaborer leur tenue, car le port d'habits neufs ou du moins parfaitement propres est de rigueur. 

- Le jour suivant, le 14 avril, qui correspond au Wan Nao, est dédié à la préparation des offrandes qui seront faites au temple le lendemain, le premier jour de l'année. Les offrandes consistent généralement en des aliments cuits et durables. 

- Le 15 avril ou Wan Payawan, les Thaïlandais se rendent tôt le matin dans les temples pour apporter les offrandes, mais aussi pour offrir des robes et autres objets aux moines et recevoir en échange leur bénédiction. Le passage au temple s'accompagne de deux autres rites obligatoires : le bain des statues de Bouddha et les pagodes de sable.  

 

Le bain des statues de Bouddha 

Le bain des statues de Bouddha consiste tout simplement à verser de l'eau parfumée sur les représentations de Bouddha et non pas à les plonger dans de l'eau comme le suggère l'expression. Procéder au bain des statues de Bouddha permet selon la croyance bouddhiste de se purifier de ses péchés, et ainsi de commencer l'année sous de bons auspices. L'eau symbolise en effet le rafraîchissement de l'esprit et le nettoyage. Après le bain, les statues sont emportées dans les rues lors de processions et c'est seulement à ce moment qu'elles sont aspergées d'eau. Toutefois, dans certaines régions où l'eau est une denrée rare, la population se limite aux bains des statues et programme à la place des processions des parades durant lesquelles elle danse et chante. 

 

Les pagodes de sable 

Pour Songkran, les temples se parent de pagodes en sable. Dès fois, il s'agit de véritables chefs-d'œuvre artistiques et dans d'autres cas, les pagodes se résument à des cercles de bambous agencés sur plusieurs niveaux et remplis de sable. Après une prière, les Thaïlandais y déposent un tas de sable et y plantent un drapeau, des fleurs et diverses autres décorations. À travers ce rite, les fidèles restituent le sable qu'ils ont emporté sous leurs chaussures à chacun de leur passage au temple au cours de l'année passée. Au terme de la célébration, les pagodes sont démolies et augmentent ainsi le niveau de la cour du temple. Dans certaines destinations, la fabrication des pagodes de sable a donné lieu à des concours. Parmi les plus remarquables figure le concours de pagodes à Bang Saen, une localité dans le sud de la Thaïlande. 

 

L'hommage aux aînés 

La présentation du respect aux aînés est indissociable au Songkran. Pour leur rendre hommage et obtenir en retour leur bénédiction, les Thaïlandais versent sur leurs mains de l'eau parfumée et leur présentent des cadeaux, dans la plupart des cas il s'agit d'étoffes. Ce rituel ne s'applique pas uniquement aux parents immédiats, à la maison, mais aussi aux supérieurs hiérarchiques, sur le lieu de travail. 

 

De simple procession aux batailles d'eau géantes 

Initialement, seules les statues du Bouddha sont aspergées d'eau durant les processions. Mais au fil des années, la manifestation a pris de l'ampleur. Armés de seaux, de fusils à eau et même de tuyaux d'arrosage, les Thaïlandais s'adonnent à des batailles d'eau géantes assez tôt dans la journée. Dans certaines villes, même les éléphants, alors barbouillés de peintures flamboyantes, sont de la fête et éclaboussent les passants. Avec le temps, le succès de la version plus festive de Songkran a largement dépassé les frontières thaïlandaises. Tous les ans, des milliers de jeunes et de moins jeunes venant du monde entier se rendent à Bangkok et autres villes thaïlandaises pour prendre part à ces défoulements populaires. Il n'est pas rare aussi de recevoir une douche d'eau glacée, surtout lors des batailles d'eau dans la capitale thaïlandaise. C'est revigorant sous la chaleur qui peut être écrasante, mais désagréable à la longue. Du talc ou de la farine colorée peuvent également être mélangés à l'eau, mais c'est assez pénible surtout en cas de projection dans les yeux. 

 

Bangkok, le haut lieu thaïlandais de la fête de l'eau 

Si autrefois les habitants désertaient Bangkok pour célébrer la fête de l'eau avec leur famille, ce n'est plus vraiment le cas depuis quelques années. Tous les ans, Songkran attire des Thaïlandais et les touristes pour ses batailles d'eau hors-normes. Les Thaïlandais se pressent au Wat Benchamabophit, au Wat Ratchabophit et au Wat Suthat avant de se donner rendez-vous sur quelques spots de bataille d'eau, dont les plus importants sont : 

- Khao San Road, cette artère qui s'étend dans le quartier du même nom, très populaire auprès des routards est immanquable. Locaux et étrangers s'y retrouvent pour une journée mémorable. 

- Silom Road et plus précisément à Sala Daen Station BTS permet de vivre intensément Songkran. Il n'est pas rare d'y voir circuler des camions de pompiers pour asperger les passants. 

- Siam Square pour sa part accueille de nombreux événements à l'occasion du Songkran. Mais bien sûr durant ces manifestations, les spectateurs sont toujours équipés d'un pistolet à eau. 

- Royal City Avenue est un spot incontournable pour les noctambules. Si les batailles d'eau prenant fin à la fin de la journée dans les principaux spots de Bangkok, cette voie prend le relais en soirée. 

Bangkok revisite Songkran et propose de célébrer autrement la fête de l'eau en dehors des rues, dans un beach club, une aire de jeu ou un parc aquatique. Mais pour une célébration plus traditionnelle, rendez-vous dans le quartier de Phra Pradaeng

 

Les règles à respecter dans une bataille d'eau sans accrocs à Bangkok 

Bien qu'elle semble débridée d'emblée, la fête de l'eau est tout de même régie par quelques règles à Bangkok. 

- Durant les batailles d'eau, il est important de ne pas causer de gène aux autres. Vous ne devez donc pas user d'une force excessive ou être agressif quand vous jetez de l'eau sur les autres. L'usage d'un fusil à eau à haute pression est à éviter, c'est d'ailleurs interdit dans certains spots. Les tirs peuvent être douloureux et être dangereux surtout au niveau des yeux. 

- Tout le monde ne s'asperge pas, surtout pas les moines et les personnes âgées. 

- La consommation d'alcool est interdite dans les hauts lieux de bataille d'eau comme Silom Road. Sous l'effet de l'alcool, les accidents surviennent rapidement. Si vous avez pris quelques verres, évitez de prendre le volant, la police est intransigeante sur ce point. 

- Pour ce qui est de la tenue vestimentaire, veillez à toujours être décent, même entièrement mouillé. Évitez alors les hauts blancs qui laissent facilement deviner ce qu'il y a en dessous quand ils sont trempés ou prévoyez un autre vêtement en dessous. Se balader torse nu ou en maillot de bain est à proscrire. Les Thaïlandais sont très pudiques et une telle tenue peut en choquer plus d'un. D'ailleurs, les policiers font des rondes pour vérifier les tenues. 

 

Quelques conseils pour une fête de l'eau mémorable dans la capitale thaïlandaise 

Bien que l'heure soit à la fête et à l'amusement durant les batailles d'eau Songkran, de petits désagréments peuvent rapidement survenir. Pour profiter au mieux de cet événement effervescent dans la capitale thaïlandaise : 

- Investissez dans une paire de lunettes pour protéger vos yeux des projections d'eau, surtout si elle contient du talc et autres résidus. Les lunettes de natation sont d'excellentes alternatives dans ce cas. 

- Évitez les trajets à moto. Avec les rues particulièrement glissantes et les jets d'eau, les accidents arrivent vite. 

- Prévoyez un sac en plastique pour ranger votre appareil photo et votre téléphone, vos pièces d'identité, l'eau risquent fort de les abîmer. Soyez aussi attentifs aux pochettes à mettre autour du cou, les pickpockets n'auront pas du mal à les enlever. Il est plus sûr de mettre vos objets de valeur dans un sac banane ou mieux encore de les laisser à l'hôtel. 

- Protégez-vous du soleil. Il ne faut pas oublier que Songkran se déroule en pleine saison sèche et le soleil tape fort. Munissez-vous d'un chapeau et appliquez une crème solaire. 

- Buvez de l'eau. Au cours d'une bataille d'eau, vous risquez de bouger beaucoup et donc de transpirer, même si vous ne vous en rendez pas compte avec les nombreuses douches que vous recevez. La forte chaleur à cette période de l'année augmente les risques de déshydratation et d'insolation. 

- Évitez les sandales. Avec les pieds mouillés et le sol glissant, vous risquez facilement de déraper et de faire une mauvaise chute. 

- Prévoyez des vêtements de rechange pour prévenir les coups de froid au terme de la bataille d'eau. 

 

Que faire à Bangkok après la fête de l'eau ? 

Un voyage à Bangkok ne se programme pas seulement pour assister à la fête de l'eau. En dehors de cet événement, de nombreuses visites et activités sont possibles. Vous pouvez : 

- Visiter le Grand Palais. C'est un site incontournable de la capitale. Ce complexe comprend des pavillons et des palais, dont la résidence des souverains thaïlandais. 

- Partir à la découverte des différents temples de Bangkok. Parmi les plus remarquables figure le Wat Pho abritant une statue couchée du Bouddha long de 45 mètres. 

- Se balader dans le marché de Chatuchak, le plus grand marché du pays. 

- Se rendre dans un marché flottant et apprécier une facette beaucoup plus authentique de la capitale thaïlandaise. 

 

Où célébrer la fête de l'eau en dehors de Bangkok ? 

Tous les villages et villes thaïlandaises célèbrent la fête de l'eau à leur façon. 

- À l'image de Bangkok, Chiang Mai est une destination phare pour expérimenter la fête de l'eau. Dans cette ville du nord du pays, Songkran est célébré pendant près d'une semaine. Pour l'occasion, les abords des douves et de la vieille ville se transforment en champs de bataille et voient défiler le convoi de pick-up prêts à asperger la foule. Pour reprendre le souffle, les temples constituent d'excellents abris, et offrent un spectacle étonnant avec leur décoration colorée et leurs pagodes de sable plantées de drapeaux panachés. 

- Situé à moins de 2 heures de route de Chiang Mai, Lampang propose une célébration de la fête de l'eau plus traditionnelle comme à l'époque du royaume Lanna. 

- Dans le nord-est de la Thaïlande, la bourgade de Na Haew accompagne Songkran de différents événements hautement colorés, dont des processions de tours de fleurs autour d'un temple. 

- Phuket et Pattaya sont des destinations à privilégier si vous souhaitez passer Songkran au bord de la mer. 

La fête de l'eau est également célébrée dans différents pays d'Asie du Sud-est. Au Laos, la fête de l'eau promet d'être aussi arrosée qu'en Thaïlande. Les festivités sont à leur comble à Luang Prabang. Un grand défilé est programmé pour l'occasion, accompagné d'une élection de la miss Luang Prabang. À Rangoun, la capitale birmane, les rues sont le théâtre de bains de mousse très appréciés des enfants.

A propos de l'auteur: Mélanie Delmer
Depuis quelques années, j'ai longuement lu divers sujets sur différents thèmes à partir de différents blogs. Parmi ces blogs, les loisirs étaient mes favoris. Lorsque je découvre un en particulier, tout de suite j'ai des idées en-tête. Mes inspirations, j'aime les faire savoir à tout le monde et d'ailleurs, c'est un grand plaisir. J'écris, je joue avec les mots pour être un modèle ou même être une bonne référence pour d'autres passionnés comme moi.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES