Les croisières, à l'heure du voyage à petite échelle

29 Mai 2020 - Croisieres
Les croisières, à l'heure du voyage à petite échelle

La pandémie de Covid-19 n’a pas épargné le secteur de la croisière. Les armateurs tentent de profiter de la période de déconfinement pour se redresser petit à petit, ce qui n’est pas évident. Pour le moment, les gouvernements appellent encore à la prudence et promeuvent le tourisme domestique. D’ailleurs, nombreux sont encore les pays à fermer leurs frontières aux étrangers et aux bateaux de croisière, une situation qui n’avantage en rien les armateurs spécialisés dans les voyages maritimes. Les compagnies de croisière fluviale comme CroisiEurope pourront néanmoins s’adapter à cette nouvelle exigence de tourisme de proximité et mieux rassurer les croisiéristes avec des circuits longeant les fleuves français entre autres. 

Les croisières fluviales plus rassurantes ?

Les croisières maritimes ont longtemps eu le monopole comme l’atteste une étude du marché de la croisière fluviale menée par le bureau français de l’Association internationale des croisiéristes, Clia France. Les statistiques obtenues en 2014 révèlent un net penchant des voyageurs pour les croisières maritimes. Cette année, près de 600 000 passagers ont opté pour de tels circuits contre 150 000 passagers à peine pour les croisières fluviales.

Mais avec la crise du Covid-19, la balance semble pencher en faveur des circuits fluviaux. Les voyageurs pourraient s’intéresser davantage à un voyage à petite échelle, plus proche de chez eux et de la nature. Ce n’est toutefois pas l’unique raison qui inciterait les croisiéristes à opter pour ce type de croisière. En cette période de pandémie de Covid-19, il peut être plus rassurant d’embarquer à bord d’un bateau à taille humaine avec une capacité de réduite de 150 personnes tout au plus qu’à bord d’un mastodonte des mers pouvant accueillir des milliers de passagers.

Autres atouts d’une croisière fluviale

Dans le secteur de la croisière maritime, la tendance est à la course au gigantisme. Les immenses paquebots s’apparentent à de véritables parcs d’attractions avec leurs infrastructures de loisir variées allant du cinéma 4D au simulateur de F1 et de surf en passant par les toboggans géants. Les bateaux de croisière fluviaux se veulent plus sobres et misent sur d’autres points pour séduire les voyageurs.

Outre la capacité réduite des bateaux fluviaux autorisant des croisières intimistes loin de l’effervescence des grands navires, les croisières fluviales plaisent pour la multiplicité des escales proposées, les distances parcourues entre les étapes majeures étant moins importantes. Une escale est proposée par jour, voire plus.

Même si les options de restauration sont beaucoup moins nombreuses à bord, la qualité des repas n’est jamais négligée. Les compagnies de croisières fluviales mettent un point d’honneur à satisfaire les palais les plus exigeants et à varier autant que possible l’expérience culinaire tout au long du séjour au fil de l’eau. Avec plus d’escales et moins de couverts, l’équipe de cuisine pourra se fournir en produits du terroir frais et mettre en place plus facilement les commandes spéciales.

Une croisière fluviale est une excellente alternative pour ne pas avoir à subir des aléas météorologiques. Si en cas de mauvais temps, la mer tend à s’agiter fortement causant ainsi de nombreux désagréments aux passagers, les fleuves sont peu impactés. De plus, la navigation est généralement programmée tôt le matin ou durant la soirée.

Voyage à petite échelle, quelles destinations ?

En France

Le tourisme de proximité pourrait séduire davantage les Français avec des croisières le long des fleuves de l’Hexagone. Fondé en 1976, CroisiEurope, le leader de la croisière fluviale en Europe, positionne une vingtaine de ses bateaux sur la Seine, le Rhône, la Loire et la Gironde, ainsi que sur le Rhin.

CroisiEurope propose différentes croisières sur la Seine à choisir selon ses centres d’intérêt. Elles durent entre 5 et 8 jours et permettent d’apprécier autrement le trajet de Paris à Honfleur. Les passionnés d’histoire optent pour un circuit passant par la Normandie et ses plages du débarquement. Les inconditionnels de randonnées iront pour leur part à la conquête de la côte d’Albâtre et des falaises d’Etretat. D’autres circuits permettent de visiter les fameux châteaux de la Loire. Ces monuments remarquables se découvrent également au fil d’une croisière sur la Loire. Ce voyage sur le plus long fleuve de France se programme généralement depuis Nantes. Ces circuits en boucle rejoignent Saint-Nazaire et Ancenis. D’autres itinéraires depuis Paris permettent une visite des châteaux de Chambord et de Chenonceaux avant l’embarquement à bord d’un bateau de la compagnie à Nantes.

Ceux qui aspirent à une croisière de dépaysement au plus près de la nature optent pour un voyage sur le Rhône. De Lyon à Martigues ou inversement, le circuit permet d’aller à la découverte de sites naturels remarquables comme le massif du Vercors et les gorges de l’Ardèche après avoir découvert les merveilles dans l’immensité camarguaise. Pour une croisière axée sur l’art et l’histoire, un circuit passant par Arles, Avignon et Montélimar au départ de Lyon est à programmer.

Pour les amateurs de vin, CroisiEurope leur concocte une croisière œnologique le long de la Gironde. Ce voyage dévoile les vignobles du Sauternais et du Médoc et permet d’emprunter un tronçon de la route des châteaux, une belle escapade ponctuée de dégustations de vins. Une croisière sur la Gironde débouchant sur l’estuaire du même nom est l’occasion d’aller à la conquête de la dune du Pilat, la plus haute d’Europe avant de s’octroyer une pause gourmande dans un village ostréicole.

En Europe centrale

Bien que l’ouverture des frontières est encore en cours de discussion au sein de l’Union européenne et que pour l'heure, les déplacements ne sont autorisés que dans un rayon de 100 km de leur domicile pour les Français, CroisiEurope se veut optimiste et permet d’ores et déjà à ses clients de réserver des croisières romantiques au fil du Danube avec des départs prévus à partir de la fin du mois de juillet. Des circuits sont proposés depuis Paris avec des étapes dans la belle capitale autrichienne Vienne et en Hongrie à Budapest. La capitale hongroise sert également de point de départ d’une croisière dévoilant la beauté de la péninsule Balkanique avec des escales à Belgrade en Serbie et aux fameuses portes de fer. Les circuits le long du Danube durent en moyenne une dizaine de jours, mais les croisiéristes qui aspirent à de longs voyages pourront choisir, si la situation en novembre 2020 le permet, d’embarquer pour une croisière transeuropéenne de 21 jours de la Roumanie à la France.

Europe du Sud

L’Italie pense rouvrir ses frontières au début du mois de juin 2020. Dès à présent, CroisiEurope propose la réservation de places pour une des croisières le long du programmées à partir de juillet 2020. Ces circuits commencent généralement à Venise avec une visite ou non des îles de Murano et Burano. Ils s’étendent entre 5 et 9 jours et parcourent en plus la Vénétie, la Lombardie et l’Émilie-Romagne. Ces croisières permettent de découvrir de charmantes villes comme la romantique Mantoue et la paisible Parme. D’autres croisières sont élaborées depuis Milan avec une étape rafraîchissante au lac de Côme. Les croisiéristes sont par la suite transférés à Crémone, point de départ de la croisière le long du Pô qui prend fin à Venise.

Quand les compagnies de croisière fluviale se mettent à l’heure du déconfinement

Les compagnies de croisière fluviales doivent repenser leur manière de fonctionner pour pouvoir reprendre du service. CroisiEurope entend bien mettre en œuvre un protocole sanitaire strict pour assurer la sécurité de ses passagers, mais aussi de son équipage, d’ici le lancement des départs prévus le 15 juillet 2020. Dès l’embarquement, le leader européen des croisières fluviales veillera à ce que chaque passager qui monte à bord ne présente pas de température supérieure à 38 °C. En cas de fièvre, la personne se verra refuser l’accès sur le bateau. Différentes mesures sont également prises à bord des bateaux en activité.

Restaurant

La règle de distanciation physique d’un mètre est appliquée au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner au restaurant. CroisirEurope prévoit alors un double service durant ces trois repas. Les familles et les groupes de 8 personnes maximum peuvent toutefois partager une même table. Les places sont fixes. Afin de réduire au mieux la manipulation des ustensiles, le buffet est soit allégé – durant le petit-déjeuner - soit entièrement remplacé par un service à l’assiette au déjeuner et au dîner. Le pain et le beurre sont également servis individuellement. Les serveurs doivent par ailleurs porter des masques et des gants blancs.

Cuisine

Les responsables de cuisine doivent s’assurer d’un meilleur de contrôle de l’hygiène, en veillant notamment au port de masques, de gants et de charlottes en cuisine et au respect des règles d’hygiène à la livraison. La désinfection est également optimisée en cuisine aussi bien des ustensiles que des plans de travail par nébulisation. L’emballage des denrées livrées doit être systématiquement désinfecté. Les fruits et les légumes seront lavés au vinaigre blanc. L’accès aux chambres froides est uniquement réservé aux cuisiniers.

Espaces en commun

À bord de tous les navires CroisiEurope en activité, la distanciation sociale est également de rigueur dans les espaces communs. Ils sont aménagés de manière à ce qu’une distance d’un mètre soit établie entre chaque voyageur. Des marquages au sol sont également mis en place dans la zone d’attente de la réception, des espaces de divertissement, du bar et des toilettes. Les croisiéristes devront également se conformer à un sens de circulation pour éviter de se croiser lors des va-et-vient à bord du bateau. Afin de s’assurer d’une meilleure gestion des groupes au salon, au restaurant, mais également lors des excursions, des bracelets de différentes couleurs sont attribuées aux voyageurs.

Des mesures particulières sont appliquées au bar. L’utilisation des rince-doigts et des serviettes est supprimée. Les amuse-bouches, fruits et apéritifs sont servis à la demande et de manière individuelle. Les stations de café et d’eau ne sont plus accessibles à bord des bateaux 5 ancres. Afin de prévenir une éventuelle propagation du virus, les passagers n’auront plus accès aux jeux de société, magazines et livres. Pour réduire le contact, tout paiement sera effectué avec un TPE qui sera désinfecté après chaque utilisation.

Autres mesures d’hygiène

Toutes les cabines, les couloirs, la réception et le salon seront pulvérisés avec un produit antimicrobien tous les jours. Il en va de même pour le restaurant après chaque service et pour les climatisations. Toutes les poignées de porte, les boutons des portes automatiques, les accoudoirs des chaises au restaurant, au salon et au bar seront désinfectés. La désinfection du comptoir du bar et de la réception sera réalisée plusieurs fois par jour. Les garde-corps, la rampe passerelle, les coursives, les rampes des escaliers feront également l’objet d’une désinfection journalière. Pour une élimination efficace de tout agent pathogène, les tenues de travail de l’équipage, les serviettes et le linge seront lavés à 60 °C. L’accès à la piscine et aux bains à remous sera interdit jusqu’à nouvel ordre.

Excursions

Avant chaque excursion, des gants, des masques et de la solution hydroalcoolique seront distribués aux croisiéristes. Tout au long des visites, mais aussi dans les autocars, les règles de distanciation seront toujours appliquées.

Équipage

En contact permanent avec les passagers tout au long de la croisière, l’équipage des bateaux CroisiEurope est bien sûr sensibilisé aux mesures de protection notamment le respect de la distanciation, le port de masque, le fait de tousser ou d’éternuer dans le pli du coude,  le lavage des mains plusieurs fois par jour avec un gel hydroalcoolique ou du savon et de l’eau. Par ailleurs, les sorties récréatives sont interdites. Comme pour les passagers avant l’embarquement, l’équipage devra subir un contrôle de santé incluant la prise de température et le remplissage d’un formulaire spécifique.

L’offre Proximité & Sécurité

Avec le service Proximité & Securité : Réserver sans payer, CroisiEurope permet à tous ses clients de procéder entre le 23 avril 2020 et le 15 juin 2020 à la réservation d’une croisière avec un départ prévu entre le 15 juillet 2020 et le 30 novembre 2020 et de régler le coût de la croisière que 15 jours avant le départ. Aucun acompte ne sera demandé dans ce cas. Une annulation sans frais est également possible jusqu’à 16 jours avant le départ. La réservation peut être réalisée sur la plateforme en ligne de la compagnie de croisière ou en envoyant un formulaire en ligne. Pour de plus amples informations, les conseillers de CroisiEurope restent à disposition par mail et par téléphone. Les 5 agences de la compagnie à Strasbourg, Paris, Nantes, Lyon et Nice sont également ouvertes. Sur place, des mesures sanitaires strictes sont également appliquées.

A propos de l'auteur: Mélanie Delmer
Depuis quelques années, j'ai longuement lu divers sujets sur différents thèmes à partir de différents blogs. Parmi ces blogs, les loisirs étaient mes favoris. Lorsque je découvre un en particulier, tout de suite j'ai des idées en-tête. Mes inspirations, j'aime les faire savoir à tout le monde et d'ailleurs, c'est un grand plaisir. J'écris, je joue avec les mots pour être un modèle ou même être une bonne référence pour d'autres passionnés comme moi.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES