Saison estivale 2020 : pourra-t-on franchir la frontière ?

Saison estivale 2020 : pourra-t-on franchir la frontière ?

La pandémie de Covid-19 a obligé les Français à suspendre leurs vacances de Pâques. Mais qu'en sera-t-il des vacances estivales ? Si la situation sanitaire semble se stabiliser, cet été promet de sortir de l'ordinaire. Le gouvernement se veut toutefois rassurant et autorise les Français à se rendre partout dans l'Hexagone, ainsi que dans les départements et régions d'outre-mer, mais sous certaines conditions. Ceux qui aspirent à un voyage hors du territoire français devront néanmoins réfréner leur désir. À l'opposé de la Grèce, la plupart des pays européens reprennent le modèle du tourisme domestique comme la France. Les détails sur cet été un peu particulier qui attend les Français.

Le Gouvernement prône un tourisme de proximité pour l’été 2020

Édouard Philippe invite les vacanciers à privilégier un tourisme estival franco-français de juillet à août en optant pour une destination près de chez eux. Pour le moment, les Français ne peuvent se rendre que dans un rayon de 100 km à vol d'oiseau autour de leur domicile, et ce, sans attestation, du moins jusqu’à la levée de l’état d’urgence sanitaire prévue le 24 juillet 2020. D'autres mises à jour peuvent toutefois changer la donne. Suivant l’évolution de l’épidémie, un élargissement du périmètre peut être envisagé.

Pour le moment, la présentation d'une autorisation afin d'éviter l'apparition de nouveaux foyers de contamination est obligatoire. L'attestation ne sera octroyée que pour les déplacements impérieux comme les trajets professionnels et ceux indispensables pour se rendre à des concours ou des examens. Une attestation est également fournie pour les déplacements nécessaires pour la garde d'enfants, l'assistance des personnes vulnérables et suite à une convocation entre autres. Ni les vacances ni le déplacement dans une résidence secondaire n'entrent dans la catégorie des trajets impérieux.

Les vacanciers ne pourront se rendre que dans les départements « verts » qui pourront rouvrir leurs parcs, sites naturels et petits musées. Il faudra alors se référer à la carte des départements avant de réserver son séjour pour s'assurer qu’il est autorisé. Les départements doivent répondre à trois critères pour être au vert : le taux d'occupation du service de réanimation, l'évolution hebdomadaire du nombre de cas et la politique de tests. Les salles de cinéma, les restaurants et les bars demeurent clos avec une réouverture prévue dès le 2 juin 2020 si la situation sanitaire le permet. Les manifestations sportives et les festivals d’envergure de plus de 5 000 personnes sont bien sûr interdits.

Quid des accès aux plages le long du littoral français ?

Pour l’accès aux plages, l’heure est encore à la prudence. Le Gouvernement souhaite éviter autant que possible les migrations de personnes en interdisant l’accès aux fronts de mer jusqu'au 1er juin 2020. Cette mesure semblait déplaire grandement aux élus du littoral étant donné que la plupart des départements côtiers sont au vert. Ils ne trouvent pas logique d’autoriser l’accès aux parcs, jardins et commerces et de maintenir la fermeture d’immenses espaces publics comme les plages. Le Gouvernement n'est pas resté sourd aux requêtes des maires de communes littorales. Ainsi, les municipalités peuvent déposer une demande auprès des bureaux des préfets des départements littoraux. L'autorisation ne sera bien sûr accordée qu'avec la mise en place d'aménagements permettant le respect de la distanciation physique.

Outre les règles de distanciation de un mètre au moins, les préfectures ont imposé d'autres conditions comme la pratique dynamique. La mesure de plage dynamique interdit les bains de soleil et les pique-niques, mais autorise la pratique des sports individuels comme la marche, la natation et certains sports nautiques, comme le surf à Biscarosse et Cap-Breton dans les Landes. Les rassemblements de plus de 10 personnes et la consommation d'alcool sont dans la plupart des cas interdits.

Où profiter des vacances estivales en France ?

Au soir du 15 mai, près de 300 autorisations d'accès aux plages, plans d'eau et lacs sont accordées. Sur la côte Atlantique, la Loire-Atlantique est l'un des premiers départements à avoir obtenu une autorisation d'accès à ses fronts de mer. Depuis le 12 mai 2020, les plages de Saint-Brevin, La Baule, Saint-Nazaire et Pornichet sont ouvertes au public de 8 h à 21 h. En Vendée, les plages de l'île de Noirmoutier et de l’ile d'Yeu rouvrent également. Au Pays Basque, le concept de plages dynamiques est également de rigueur à Biarritz, Saint-Jean-de-Luz, Anglet et Hendaye.

La Bretagne emboîte le pas des communes du littoral atlantique. Des autorisations sont accordées à différentes plages du Finistère, du Morbihan notamment celles de La Trinité-sur-Mer et de Saint-Gildas-de-Ruys. Plus de 140 plages tendent les bras aux vacanciers sur les Côtes-d'Armor et une trentaine en Ille-et-Vilaine, dont le rivage de Saint-Malo et Dinard.

Les vacanciers résidant en Normandie et dans le département du Nord pourront également profiter d'un séjour balnéaire. Une soixantaine de plages sont accessibles dans le département de la Manche. Une vingtaine de plages, dont celles de Deauville, de Cabourg et Houlgate sont accessibles au Calvados. Les promeneurs peuvent profiter de l'air iodé à Dieppe, Fécamp et au Havre en Seine-Maritime. Dans le département du Nord, Zuycoote, Gravelines et Dunkerque sont rouvertes. Dans le Pas-de-Calais, Touquet, Wimereux, Portel et Berck entre autres ont également obtenu leur autorisation.

Le littoral méditerranéen n'est pas en reste. Dès 6 h, les plages audoises de Port-la-Nouvelle, Leucate et Gruissan se mettent en mode dynamique. Dans l'Hérault, les amateurs de plage peuvent profiter du littoral de Palavas-les-Flots ou encore de Sète. Pour mieux appréhender l'été, La Grande-Motte essayera la plage statique pour le jeudi de l'Ascension, le 21 mai. Dans les Alpes-Maritimes, la plupart des communes littorales ont déposé une demande, dont Cannes et Nice. Le maire de Barcarès a également obtenu son autorisation. Fumer sera notamment interdit sur la plage, les mégots pouvant être un vecteur de contamination. L'accès à certaines plages du Var, comme celles d’Hyères et de Fréjus est également autorisé.

Quelles idées de visites à moins de 100 km des grandes villes françaises ?

Si la restriction de 100 km n'est pas levée, il est tout à fait possible d'étoffer les vacances estivales par de belles visites aux alentours des grandes villes. Les Parisiens par exemple peuvent programmer une échappée belle au cœur de la savane africaine au Zoo safari de Thoiry. Pour une escapade au vert ponctuée de randonnée pédestre, équestre et à vélo, ainsi que d'escalade, la forêt de Fontainebleau constitue un terrain de jeu parfait.

Aux alentours de Marseille, le Parc naturel de Camargue invite à l'évasion le long de sa quinzaine d'itinéraires de découverte entre marais salants et vignes. Les randonnées sont également à l'honneur dans le Parc de Roques-Hautes. Les amoureux de paysage résidant à Lyon peuvent partir à la découverte de quelques merveilles naturelles de la Roche de Solutré et l'un des plus beaux villages de France occupant un monastère : Sainte-Croix-en-Jarez.

Pour les Bordelais, les vacances estivales peuvent avoir pour toile de fond la dune du Pilat et la forêt des Landes de Gascogne. Un intermède à Saint-Emilion pour profiter de son paysage viticole verdoyant est à inscrire au programme. Les habitants de Grenoble, à défaut de pouvoir bénéficier l'air vivifiant marin peuvent profiter de mille et une activités sur le lac d'Annecy ou au lac du Bourget. Les balades en pleine nature sont également au rendez-vous au parc naturel régional de Chartreuse.

Les abords de Lille promettent aussi de belles escapades entre Maroilles et Arras. Pour une visite au plus près de la nature, un détour par le site ornithologique des Cinq Tailles est à envisager. Il est veiné de près de 5 km de sentier de découverte permettant d'aller à la rencontre d'une faune aviaire hétéroclite.

Depuis Montpellier, les balades au vert se multiplient au parc national des Cévennes, au pic Saint-Loup et dans les Gorges de l'Hérault. Dans un rayon de 100 km, Strasbourg pour sa part permet d'apprécier le charme des villages alsaciens avec leurs belles maisons à colombage au pays de Ribeauvillé et Riquewihr. Un séjour rafraîchissant au bord du lac de Pierre-Percée ou dans le parc naturel régional des Vosges du Nord est une excellente alternative pour échapper à la chaleur estivale.

Un séjour estival dans les pays européens, est-ce possible ?

L'heure est au déconfinement dans plusieurs États membres de l'Union européenne. La prudence demeure néanmoins de mise en ce qui concerne la réouverture des frontières, même du côté des Autrichiens et des Danois qui ont initié le déconfinement mi-avril. Une relance de l'économie est certes envisagée, mais l'Union européenne n'a pas encore pris de dispositions claires sur le sujet, mais prévoit néanmoins une levée progressive des restrictions. Pour l'instant, seule une suspension coordonnée des contrôles aux frontières internes est prévue. Pour ce qui est frontières externes, la levée de leur fermeture était prévue au 15 mai, mais elle est finalement reconduite jusqu'au 15 juin. Si le gouvernement autorise les déplacements dans l'Hexagone et dans les territoires outre-mer, ce n'est pas le cas des voyages hors du territoire français.

À l'instar de la France, la plupart des pays européens penchent d'ailleurs pour un tourisme domestique pour la saison estivale 2020. C'est notamment le cas de l'Italie, l’un des pays européens les plus touchés par la pandémie avec plus de 32 000 décès enregistrés depuis mars. D'ailleurs plus de 80 % des Italiens pensent privilégier une destination de la botte cet été, même si une ouverture des frontières est prévue pour le 3 juin. Avec une cinquantaine de sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO et une mer jamais bien loin, les vacanciers italiens auront de quoi étoffer leurs vacances estivales. Le gouvernement étudie déjà les différentes mesures de distanciation pour permettre aux Italiens de profiter pleinement de leurs vacances en bord de mer.

Une des destinations touristiques les plus plébiscitées du monde, l'Espagne pense également promouvoir le tourisme de proximité durant la saison estivale 2020, du moins en ce qui concerne les destinations continentales. Région espagnole la moins touchée par l'épidémie et n'enregistrant aucun décès pour l'instant, les Canaries espèrent pouvoir accueillir des touristes pour cet été avec l'initiative Covid Free. Ce concept permet de certifier que les établissements hôteliers et les fournisseurs sont « libres de coronavirus » grâce à un système de QR Codes. Il est calqué sur le tourisme d'emprunt mis en place durant le printemps arabe qui avait entravé les vacances de nombreux voyageurs dans le sud de la Méditerranée.

La décision de la Grèce pour sa part pourrait détonner de celle de ses voisins européens. Le gouvernement grec étudie en effet la possibilité d'ouvrir ses frontières aux voyageurs étrangers, et pour cause, l'économie grecque repose en grande partie sur le tourisme. Mais avec la pandémie, près d'un hôtel sur quatre peut faire faillite, plus de 50 % des vols sont annulés et seulement 10 % du trafic maritime est encore actif. Pour se justifier d'une telle décision, le gouvernement grec met en avant sa gestion unique de la crise sanitaire. Moins de 200 victimes sont recensées sur 10 millions d'habitants. Ainsi, l'accès aux plages est autorisé dès le week-end du 16 et 17 mai. Plus de 500 plages réaménagées tendent les bras aux locaux et aux vacanciers. La réouverture des hôtels est pour sa part prévue entre le 1er juin et le 9 juillet. La reprise des vols internes est programmée pour le 18 mai et celle des vols internationaux à la fin du mois de juin.

Des vacances hors du territoire européen sont-elles envisageables ?

Pour le moment, la plupart des pays ferment encore leurs frontières aux étrangers comme la Tunisie. C'est aussi le cas de divers pays d'Asie comme la Thaïlande, le Sri Lanka, le Vietnam et l'Inde. Le Costa Rica, l'Argentine, l'Australie, l'Afrique du Sud et les Seychelles ne pensent pas autoriser l'accès de leur territoire aux étrangers de sitôt. Et la liste peut encore s'allonger suivant l'évolution de la situation.

D'autres pays maghrébins comme le Maroc et l'Algérie ont pour leur part suspendu les liaisons aériennes et maritimes avec la France. L'absence de moyens de transport persiste vers presque toutes les destinations. À l'heure actuelle, les vols internationaux sont suspendus. Cette restriction peut d'ailleurs s'étendre dans le temps. Seules les liaisons domestiques reprennent petit à petit.

A propos de l'auteur: Emma Cruz
Avant, j'étais journaliste, mais après j'ai consacré  une grande partie de ma vie à visiter les quatre coins du monde. Je ne m'en passe plus actuellement et notamment pour le futur. J'ai fait pas mal de route jusqu'à maintenant. Et ces découvertes, je vous les partage afin que vous puissiez être bien préparé avant d'entreprendre votre escapade lointaine.  Alors, soyez prêts à découvrir le monde et n'oubliez pas de partager vos avis ou vos commentaires.
  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

PARTENAIRE DE VOS VACANCES